AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [One-Shot] Say My Name...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kourai
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 523
Age : 31
Localisation : Somewhere over the rainbow ~♪
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: [One-Shot] Say My Name...   Dim 19 Avr 2009 - 22:07

Décidément la Koukou est plus inspirée que jamais aujourd'hui ! Il faut dire que je n'avais pas grand chose à faire et qu'un certain sujet me démangeait et entrait dans le cadre de la demande d'OS de Feyelaille :p

Tu peux donc te féliciter de m'avoir fait écrire mon tout premier OS Fey' ! Moi qui m'en croyais incapable ! En plus, pas de shojo ici, ni de yaoi d'ailleurs, cet OS très court est sans véritable pairing, m'enfin bref vous verrez !

Pour ceux/celles qui ont lu mes autres fics, celle-ci n'a absolument rien à voir avec mes précédentes, c'est bien plus glauque ! XD

Bref, je me tais et je vous laisse à votre lecture, en espérant que ça plaise à l'instigatrice de cet OS à savoir Feylie ! =)

PS : Précision pour ceux et celles qui aiment lire en musique (j'ai vu qu'yen avait pas mal) j'ai écrit en écoutant ça : http://www.deezer.com/track/7109
___________________________







On dit souvent que les enfants sont innocents, insouciants, qu’ils ne comprennent pas le monde qui les entoure et se contentent de sourire gaiment et de se satisfaire de choses futiles. L’enfance, synonyme de joie, de frivolité et de pureté…et pourtant…il a suffit d’une seconde…



Avril 2002, l’année de mes 16ans.

Rentrée des classes. Le lycée. Un évènement important dans la vie de bien des adolescents. Pas pour moi. Je devrais être impatient de découvrir mon nouvel établissement, de retrouver mes amis. Je devrais être fier d’entrer enfin dans le monde des adultes, de ne plus être considéré comme un enfant.

On dit que l’adolescence est une période encore plus frivole que l’enfance. On dit qu’à 16 ans on se sent immortel, indestructible, que rien ne nous fait peur. Mais cela fait bien longtemps que je me suis brisé. Trop longtemps. Plus rien de tout cela n’a de sens pour moi. Enfant, adolescent, adulte. Aucune de ces cases ne semble me convenir. Je ne suis pas comme eux. Je ne suis plus comme eux. Mon insouciance s’est envolée il y a bien trop longtemps et jamais je ne pourrai la rattraper. Mais j’aimerais tellement. J’aimerais tellement revenir en arrière. Avant ce jour fatidique où tout à basculé. Ce jour où tu es partie. Ce jour où tu m’as emporté avec toi, ne laissant en ce monde qu’une épave de celui que j’étais avant. Une enveloppe dépourvue d’âme, invisible aux yeux des autres. Et surtout à ses yeux.

Sooyeon-ah ! Dépêche-toi ! Tu vas être en retard !

Sa façon de prononcer ces mots si simples. Son regard fier et adorateur lorsqu’elle me regarde. Tout autant de piques qui ne m’atteignent plus depuis longtemps. J’y suis bien trop habitué. Elle ne me voit pas. Elle ne me verra jamais. Bien que ce soit difficile et douloureux à accepter, je me suis fait à cette idée. Elle autrefois si belle. Elle que j’adorais tant. L’âge et les épreuves de la vie ont fait des ravages sur son visage. Creusant ses traits un peu plus chaque jour. Elle s’épuise. Elle maigrit. Elle aussi n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis quelques temps. Je pense qu’elle a fini par comprendre. Mon visage s’est affiné, mes traits se sont durcis, ma voix est devenue plus grave, ma silhouette s’agrandit un peu plus chaque mois…mon corps à changé. Mais elle refusera toujours de le voir. Elle n’ouvrira jamais les yeux. Ouvrir les yeux signifierait accepter l’insupportable vérité. Ouvrir les yeux se solderait par une mort certaine. Elle n’a toujours vécu que pour toi. Je ne peux que m’y résigner pour lui épargner sa douleur. Je ne peux que me détruire à sa place.


Passée la porte du lycée ma solitude se fait plus grande. Je n’ai jamais eu d’amis. Tous rient autour de moi, se racontent leurs vacances, les derniers ragots en date. Moi je me contente d’être le plus invisible possible, assis dans une cage d’escalier peu fréquentée, un livre à la main. Il vaut mieux que personne ne sache. S’ils savaient ils recommenceraient. L’école ne s’est toujours résumée qu’à un tourbillon de violence et d’insultes à mon égard. Et je sais que ce n’est qu’une question de jours, que tout recommencera. C’est inévitable. Il est des choses qui sont immuables. Ma souffrance en fait partie. Je ne peux que me contenter d’attendre que le temps passe. Que les jours s’écoulent.
Tant qu’elle sera là, rien ne changera. Mais vivre sans elle me paraît impossible. Depuis ton départ, elle est tout ce qui me reste. Depuis ce jour où tu as fait un pas de trop. Ce jour où tu as franchi la si fine et fragile frontière de ce monde.

Maman ne m’aime plus…elle me l’a dit…elle m’a tapée et elle m’a dit qu’elle serait plus heureuse si je n’existais pas.

Tout peut vite basculer dans la tête d’un enfant. Il peut suffire de quelques minutes, d’une simple phrase, d’un simple mot pour tout détruire. Sooyeon-ah…si j’avais su. A 10 ans on ignore tout de la vie. Avec le recul tu aurais trouvé ça stupide. Tu aurais compris que ce n’était que des mots en l’air. Mais comment prendre du recul lorsqu’on n’a rien vécu ? Comment savoir que demain sera un jour meilleur lorsque demain n’existe pas ? Ta vie ne tenait qu’à un fil. Un fil te disant que souffrir aujourd’hui signifierait souffrir toujours. Quand j’y pense, je ne suis pas différent de celle que tu étais à l’époque. Je n’ai pas grandi. Je n’ai plus d’espoir quant à la vie. Mais je n’aurai jamais la force de faire ce que tu as fait. Je me contenterai toujours de souffrir en silence. D’accepter mon sort.

C’est ma punition pour t’avoir laissée sauter.

Du moins…c’est ce que je pensais. Mais aujourd’hui quelque chose a changé. Aujourd’hui je l’ai vu lui. C’était la première fois que quelqu’un me souriait. La première fois que j’avais l’impression d’exister, ne serait-ce que l’espace d’une seconde. Jung Yunho. Beau, populaire, bien dans sa peau. Je donnerais n’importe quoi pour être Jung Yunho.

Mais je semble condamné à n'être que Kim Sooyeon.

Sooyeon-ah ! Comment s’est passée cette première journée de cours ? Tu t’es fait de nouveau amis ! Oui bien sûr, tu as toujours été une petite fille si gentille et appréciée. Je suis tellement fière de toi ! Je t’aime tellement ! Ne m’abandonne jamais.

Je te le promets maman…


Toujours les mêmes mots. Toujours ce même sourire alors qu’elle repasse la jupe de mon uniforme. Et moi…je fais ce que je sais faire le mieux. Je mens. Je lui dis ce qu’elle veut entendre. Ces mots rassurants qui lui font oublier que tu es morte à cause d’elle. Ces mots qui lui font croire que tu es toujours là, que rien n’a changé. Mais aujourd’hui je n’en peux plus…je suffoque. Je veux que cela cesse. Je ne veux plus être Kim Sooyeon. Je veux qu’elle me regarde. Je veux que Jung Yunho me regarde. Ne serait-ce qu’une minute. Je voudrais être moi. Je voudrais retrouver mon insouciance perdue. Revenir à la vie telle qu’elle était avec toi. Lorsque je pensais encore qu’être adulte était super et que maman nous aimait plus que tout. Tous les deux. Même si c’est impossible, les quelques morceaux éparpillés de mon âme me crient de mettre fin à tout ça.

Maman…regarde-moi…je ne suis pas Sooyeon…je suis désolé…

Elle me fixe sans comprendre. Elle à l’air encore plus fatiguée que d’habitude. Encore plus fragile.

Regarde-moi maman…je t’en prie…que vois-tu ?Dis mon nom…

Son regard se voile de larmes. Je sais qu’elle a compris. Je sais qu’au plus profond d’elle-même elle a toujours su que je n’étais pas Sooyeon. Mais je sais aussi qu’elle ne l’admettra jamais.

Sooyeon-ah…ne m’abandonne pas…

Je te le promets maman…je t’aime…

Et il a suffit d’un geste pour que tout s’arrête. Les larmes roulent sur mes joues pour la première fois depuis bien trop longtemps alors que je contemple l’oreiller écrasé sur son visage. Elle ne s’est pas débattue. Au fond de moi je sais qu’elle avait déjà cessé de vivre. Que son dernier souffle s’est envolé avec le tien. Et tout en assistant à son trépas je sens la vie revenir en moi. Petit à petit.

Quel est ton nom ?

Jaejoong….Kim Jaejoong…


Aujourd’hui, pour la première fois, je peux enfin être moi…


Dernière édition par Kourai le Dim 19 Avr 2009 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kome-world.com/fr
Feylie
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 268
Localisation : Dans un siècle de poésie, un siècle où les idées étaient encore nouvelles
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Dim 19 Avr 2009 - 23:01

Alors là ! Là il fallait trouver !

Je lisais en me demandant qui était cette Sooyeon, j’avais pensé à une amie d’enfance, une cousine, etc… Et puis, j’ai compris (heureusement) que c’était la sœur (jumelle, je pense) du JJ ! Comment te dire, c’est excitant de chercher pendant la lecture, de se demander où veut en venir l’auteur avec les persos qu’il nous présente (à peine) que par le biais du narrateur. J’ai cru à un moment que tu te lançais dans un shôjo et la fin… non, c’est un Yunjae (je sais pas de paring mais bon) ! T’as contourné le problème du yaoi en évitant de palabrer sur le couple et sa romance pour t’intéresser à la revendication identitaire de JJ (euh, ça se dit comme expression XD) et c’est pas plus mal.

C’est un shônen-ai hyper soft, un drame pour un ado qui est obligé de prendre la place de sa sœur, un drame pour sa mère qui refuse de voir la vérité mais qui comprend inconsciemment (la santé parle pour nous XD) et qui surtout finit par comprendre avec les évidences (oui un mec même androgyne c’est pas une fille, maman Kim XD), et un drame pour une gosse qui a pris trop sérieusement les paroles de sa mère. Je parle même pas des camarades d’écoles qui vous aident vraiment pas quand vous avez des ennuis…

Un autre OS, une autre façon d’aborder les thèmes que j’ai demandés (oh, je ma la pète avec ce verbe XD) et j’aime. Franchement, c’est très intéressant de voir ce que ça donne à chaque fois selon les auteurs.

Merci d’avoir joué le jeu, Kourai ! Et clap !

PS : Oui, je suis fière de moi !! Faire écrire des OS aux gens qui en écrivent pas d'habitude, c'est trop fun ! Si seulement certaines pouvaient en faire de même... non, je pointe personne XD

_________________
Rêver tout en étant réaliste donc RêveRéaliste, je suis.

« ... Elles finiront par m'étouffer par leur gentillesse et moi, par gentillesse, je les laisserai faire. »
Revenir en haut Aller en bas
http://feylie.livejournal.com/
Kourai
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 523
Age : 31
Localisation : Somewhere over the rainbow ~♪
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Dim 19 Avr 2009 - 23:27

Citation :
J’ai cru à un moment que tu te lançais dans un shôjo et la fin… non, c’est un Yunjae (je sais pas de paring mais bon) !
C'était l'effet voulu ! =D
J'ai fait un léger Yunjae comme je sais que c'est ton pairing préféré et que c'est celui qui s'est imposé le plus naturellement (enfin Yunho s'inscrit plutôt comme un déclic, un idéal impossible à atteindre plutôt qu'un objet d'amour pour JJ. Je suis pas une pro-yaoi (ni une anti-yaoi même si beaucoup le pensent) mais j'aime quand Yunho sauve Jiji de la déchéance =D).

En fait j'avoue que ça a été une expérience assez étrange que l'écriture de cet OS. C'est le genre de truc que j'avais jamais essayé d'écrire auparavant mais qui me démangeait pas mal (en plus je suis en plein dans le sujet puisque j'ai un exposé à faire sur le suicide chez l'enfant). Et l'écriture à la 1ère personne, c'est un truc que je voulais faire depuis longtemps et que je referai d'ailleurs. Ya pas à dire, ça change tout. Merci de m'avoir donné l'occasion de m'y mettre en proposant cette idée d'OS ! =)

Heureuse de voir aussi que tu as su repérer toutes les petites "subtilités" (si je peux dire ça comme ça) de l'histoire. J'avais peur de pas me faire comprendre, de pas employer les bons mots, que ce soit un peu trop flou et brouillon et que le lecteur se perde dedans.

Bref, merci pour ton commentaire ça fait toujours plaisir d'avoir un feedback constructif sur ce qu'on écrit ! =)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kome-world.com/fr
Ayumina
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 365
Age : 25
Localisation : A la YG ~
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Lun 20 Avr 2009 - 0:48

Deums'. =X

Alors que j'ai encore une tonne de boulot pour demain, je me suis arrêtée pour lire ton OS Koukou, va savoir pourquoi ~

Agréablement surprise, j'ai adorée. Au début, j'ai été perturbée par son écriture saccadée (tu sais, des courtes phrases l'une à la suite de l'autre) mais ça en devient fruide par la suite, tellement l'histoire est prenante.

Comme Fey, je me demandais sérieusement qui était le narrateur. Enfin je savais que c'était Jae vu la demande, mais j'avais du mal à comprendre... Et j'ai seulement compris aux dernières lignes xD

Bref bravo bravo pour un premier OS, c'est très réussi =) Ecrit en combien de temps? xD
Revenir en haut Aller en bas
Kourai
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 523
Age : 31
Localisation : Somewhere over the rainbow ~♪
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Lun 20 Avr 2009 - 1:24

Citation :
Bref bravo bravo pour un premier OS, c'est très réussi =) Ecrit en combien de temps? xD
mmmh...1h30 je crois ! XD

Contente de voir que le coup du narrateur flou jusqu'à la fin a marché malgré la "consigne" de Feylie de prendre JJ comme personnage principal. C'aurait été bête si vous aviez tout compris dès le début ! J'aurais loupé mon super effet de surprise de la mort ! XD *sort*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kome-world.com/fr
Aivan
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 26
Localisation : Paris et ses ruelles
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Lun 20 Avr 2009 - 3:40

J'lirais Koukou !

J'garde ma place.

EDIT/

Franchement, je te l'ai déjà dit, mais... tu écris vraiment bien dans ce OS. Les mots sont fluides, les phrases sont belles, en parfaite harmonie avec la musique qui nous emmène loin, qui nous rend nostalgique, étrange, et un peu triste. C'est ce genre d'atmosphère que j'aime.

Et puis la fin... sublime, une bonne chute. J'aime les histoire où on ne comprend tout que dans les derniers mots.

Ton texte reflète bien la musique. Elle nous touche, mais on ne sait pas comment...

Bref, écris plus d'histoires comme ça. Ca te ressemble.

in love Love you Koukou
Revenir en haut Aller en bas
http://aivan.cowblog.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Lun 4 Mai 2009 - 10:56

cette histoire m'a vraiment touché
Revenir en haut Aller en bas
taera sshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Dim 24 Mai 2009 - 20:05

J'adore ton histoire............


Début, j'ne comprends pas: qui est Soo yeon, ou pourquoi Jae est comme ça........




Et je voudrais transmettre tin histoire en Vietnamien pour que mes amis puissent lire.


Tu peux me permettre? ^^


Dernière édition par taera sshi le Lun 25 Mai 2009 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kourai
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 523
Age : 31
Localisation : Somewhere over the rainbow ~♪
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Dim 24 Mai 2009 - 20:23

Heu bah...oui bien sûr si tu veux ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kome-world.com/fr
taera sshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   Lun 25 Mai 2009 - 3:34

Merci beaucoup!


J'espère de pouvoir utiliser de bons mots ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [One-Shot] Say My Name...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[One-Shot] Say My Name...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ONE SHOT + L'oeil du sourd - Vend 23/01 Rennes
» Herman Dune joue "Shot Of Love"
» [ One Shot ] La vue d'une vie.
» [one-shot] Cette sensation
» [One-Shot] Magazine Hors-Série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: