AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TROUBLED .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
HyeJin
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
avatar

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 26
Localisation : Quelque part avec lui... dans ses bras a lui...
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Mer 30 Juil 2008 - 12:09

KYYAAHH !!! C'EST TROP BIEN !!!
J'adore !! veux trop la suite !!
Elle est trop bien écrite c'te fic !! nan en faite c'est toi qu'écrit trop bien ^^ !!
Trop hâte de voir la suite, bonne continuation !!

BiiZoOUuxX a tOii !!
Revenir en haut Aller en bas
http://Eri-chan-and-news.skyblog.com
floriane
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
avatar

Féminin Nombre de messages : 111
Age : 25
Localisation : a la plage avec Hero xD reunion island
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Mer 30 Juil 2008 - 15:25

ze veux la suite aussi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! in love
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Sam 23 Aoû 2008 - 10:21

Keukouuu c'est moiiii mignone.

Je vous remercie encore pour vos commentaires qui me font toujours autant plaisir!!

Voici le chapitre 5! Au départ je pensais en finir avec celui-là, mais il devenait trop long. Donc je me suis arrêté, ça n'avance pas (comme d'hab quoi) et le 6ème sera le dernier de la fic je pense. Je suis désolé de la finir aussi vite! La raison est toujours la même ; je n'arrive plus à écrire, je sais pas écrire je trouve ma fic nulle, trop déprimante et vide, bref elle craint donc je veux m'arrêter.

Merci de me lire et commentez-moi s'il vous plaît, c'est important pour moi. N'ayez pas peur de me dire si vous n'aimez pas x), déjà que moi je l'aime pas je me vexerai pas.
(La musique est de MISIA~~).
Bonne lecture~.




~ ¤¤*¤¤ ~


|_CHAPITRE_5_|





( > MUSIQUE <)






- Il n'est plus bradycarde, son pouls est stable! déclara le médecin urgentiste trilingue du centre hospitalier.

Dans la chambre du malade se trouvaient le manager, le leader, le plâtré à la cheville, ainsi que le docteur et deux infirmières, dont une d'origine Coréenne. Tour de tête bandée, sous calmants et couché sur son lit, Jaejoong contemplait par la fenêtre les étoiles dans ce fond noir de la nuit. Des étoiles, en plein centre de Pékin, il se demandait quand ses calmants n'allaient plus le faire autant halluciner.

- Nous devons néanmoins le garder en observation cette nuit. Continua le médecin qui scrutait le dossier par la pointe de son stylo.
Le manager attentif, ne cessait de remettre ses cheveux en arrière, faisant de rapides coups d'oeil sur l'androgyne qui était complètement absent. Le manager s'agita brutalement et se saisit du bras du médecin un peu précipité face à cet acte. Ils s'éloignèrent de l'assemblée, proche de la porte d'entrée, ainsi le manager s'entretint à voix basse:
- Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais demain ils ont tous un show aux JO. Et je ne sais pas si vous imaginez l'importance de ce show pour eux, et j'en viens à vous avouer que mon patron est à deux doigts de la crise de nerfs. Donc, faisons un marché honnête, rentable et surtout rapide.
Il sortit de la poche de sa veste un carnet de chèque auquel il gribouilla les mains tremblantes, tout en regardant autour de lui si des yeux ne le fixaient pas.
- Sommes nous clairs?
Les yeux exhorbités du médecin ne rassurèrent en rien l'homme face à lui.
- Mais... Etes-vous sérieux? s'exclama-t-il.
- Je ne préfèrerai pas qu'on en discute! rétorqua son interlocuteur.
- Je ne peux croire cela... S'indigna-t-il, un pas en arrière. Ce patient doit être soigné! Comment pouvez-vous être aussi dur? et je ne parle pas de l'autre avec son plâtre! Sans compter celui à ses côtés qui m'a l'air de tout nier sur son cas. Avez-vous au moins un peu d'humanité en vous?
Le manager ne tint plus en place, il appuya la paume de sa main sur le torse du médecin, séparés par ce bout de papier qui ne représentait rien pour l'homme en blouse blanche, effaré.
- Mon pauvre monsieur, vous êtes dans un hôpital psychiatrique ici, qui soigne les personnes troublées, en difficulté. Des gens comme vous qui ne pensent qu'à leur profit personnel, on ne les compte plus. M'en voilà navré pour vous, je n'adhère en aucun cas à votre diplomatie de mauvais goût. Vous êtes tombé sur le mauvais médecin psychiatre, même si ce foutu monde se corrompt de plus en plus, je resterai humble et croyez moi; que cet homme soit le Messie ou le dernier mendiant du coin, il bénéficiera des mêmes soins. Maintenant allez vous-en, il doit se reposer!

Sa main ferme entourant le bras du négociateur sans gêne prêt à s'évanouir attira l'attention de tous. Tous durent sortir de la chambre précipitament, bien qu'une des infirmières tenait à rester plus longtemps. Elle se rapprocha du lit de Jaejoong et d'un geste rapide mais doux, lui caressa la main de ses doigts. Celui-ci sentant le contact chaud se détacha de ses étoiles et tourna son regard à l'opposé, pour apercevoir ce visage fin, caché par des mèches en bataille, le reste de la chevelure longue était semi-attaché, mais visiblement un regard fatigué. Or il pouvait y voir une rage combattive en elle qui lui donnait envie de sourire, d'être comme elle, de s'en sortir. Elle lui chuchota rapidement dans un coréen parfait avant de s'éclipser à son tour:
- Monsieur Kim Jaejoong, ne vous inquiétez pas, personne ne dira rien, je vous promets de faire de mon mieux pour étouffer l'incident. Le médecin si près est le parrain de mon fils, un grand ami à moi.
Elle se retourna et pointa du doigt le médecin rouge de colère, puis se retourna de nouveau vers lui, posant l'autre main sur celle du malade.
- Vous avez une vilaine intoxication alimentaire! Et ce méchant bobo sur votre tête, c'est une médiocre fan qui a cru bien faire en vous lancant des chocolats bon marché lorsque vous étiez arrivé à l'enceinte de notre établissement, bien que je ne sois pas sûre que cette raison soit valable. Fit-elle gênée.
Ses mains se détachèrent de celles du jeune homme, une pointe d'amertume en lui de ne pas les lui avoir serré en retour. Puis elle remit en place la couverture de son lit. Et ce sourire aussi doux et discret accompagna ses derniers mots:
- Dormez bien monsieur, et n'oubliez pas d'appuyer sur ce capteur pour le moindre problème.

Il se sentait si bien tout d'un coup, comme un baume au coeur. Cependant un baume ne tenait jamais éternellement, à son grand malheur ce ne fut qu'éphémère. Le manager put rester quelques minutes de plus, pour régler certaines choses - de la plus haute importance implora t-il au médecin indigné - avec son "protégé". Il marcha à pas très courts mais très rapides, et s'assit sur la chaise proche du lit. Enfin seuls, il soupira puis essuya son front précipitament par le revers de sa main, donnant cet impression que le malade dans la pièce semblait plus être lui. Jaejoong l'évitait du regard, et se remit à observer ses étoiles imaginaires, et une mélancholie s'en surgit une fois de plus. Le doute. La solitude. Le néant. Pourquoi ces mots s'infiltraient soudainement en lui? pourquoi ces mots devaient exister? Une envie de dégoût ne tarda pas à se manifester quelques secondes après.

Mais pourquoi se sentait-il si vite tout simplement mal? Alors que rien ne devrait le rendre ainsi à ce moment... Peut-être était-ce cela le noyau du problème. Le rien. Un rien total envahit son atmosphère, la personne à ses côtés n'était rien non plus, plus rien n'était. Et il ne chercha pas à combler cela, à y résoudre, parce qu'il savait bien que les chaînes du vide auxquelles il était prisonnier, étaient les plus puissantes. Même l'espoir aveugle qui était sa seule et dernière arme, l'avait abandonné. Alors il ne lutta plus et se laissa vagabonder dans ses méandres de la mélancholie.

- Yah Jaejoong tu m'écoutes ou quoi?
Le manager continua ses déblatérations, sur le programme du groupe et les trente six possibilités d'explications à donner au Comité internationnal olympique afin de ne pas les affoler sur la situation du groupe, baffouant tellement il parlait vite, puis enfin il lui planta son téléphone portable à l'oreille du plus jeune.
- Accepte! Ordonna-t-il.

"Monsieur Youngwoong Jaejoong c'est un honneur pour moi ainsi que notre agence de vous adresser nos sentiments les plus sincères pour votre talent, et tout le travail dont vous vous efforcez chaque jour avec vos collègues. Je vous annonce que nous avions eu un entretien récemment avec Mr Lee SooMan, un homme très charmant qui a accepté de signer le contrat publicitaire comme il en était convenu plusieurs mois avant. C'est ainsi que je m'en remets à vous afin de régler certains détails; nos créatifs ont visiblement modifié le packshot initial pour la campagne, s'orientant vers un concept plus novateur. Et c'est ainsi que j'en viens à vous questionner concernant la couleur du produit qui conviendrait le mieux à votre personnalité, votre caractère, vos goûts..."

A quoi bon continuer de lutter une fois de plus... Il se laissa aller.

- Mais qu'est-ce que j'en ai à foutre que la couleur de votre téléphone portable révolutionnaire du siècle de m*erde 36en1 qui fait parfum et rasoir à cinq lames, fin comme une feuille d'or, doux comme la soie et léger comme l'air... soit bleu ou gris à l'écran? on me l'a déjà demandé cent fois avant votre appel... J'suis en CD co*nnard! tu peux pas demander à un autre poulain que moi? vous avez toujours besoin de moi pour tout! Servez-vous de votre tête bordel, sales hypocrites de mes deux remplis à bloc!

Le manager crut vivre un cauchemar éveillé. Il tenta de se resaisir du téléphone tout en lui criant qu'il était vraiment devenu fou et qu'après le live du lendemain il retournerait s'enfermer définitivement dans cette chambre. Or le fauve fut lâché une fois de plus, et il ne s'arrêterait que lorsque ses pulsions le lui diraient. Jaejoong était toujours plus fort que tous ceux qui l'entouraient, excepté ses sbires engagés pour être plus forts que tout le monde. Or sans qu'il s'en aperçoive, il jeta un coup de coude en plein ventre au manager, ce qui le fit tomber de sa chaise et arracher un cri. La douleur l'empêcha tout mouvement, la bête put en profiter pour continuer.

- Je vous emm*erde vous avez toujours pas compris ça! C'est à cause de gens comme vous que le monde va plus! enfoirés de publicitaires! votre système je vous le fous au c*l! c'est pas en m'amadouant en étant soit disant saint d'esprit que vous aurez ma gueule pendant quinze secondes dans votre pub m*erdique! connerie de pub! "Achète un max, et t'es un bon citoyen!" Achète achète achète!!! moi vous ne m'aurez pas! je suis maitre de moi-même!! hahahaha t'entends ça 'spèce de V.R.P crédule qui touche à peine le SMIC?!

Le bruit lourd de la chute du manager inquiéta les vigiles devant la porte d'entrée de la chambre. Ils se dépêchèrent d'y entrer pour s'apercevoir des dégâts. Le manager était toujours affalé sur le sol, les mains aggripant son ventre et genoux pliés. Quant au malade, qui juste après avoir lancé le téléphone dans le vide, il s'apprêtait à sauter par la fenêtre. Les vigiles, eux, sautèrent sur lui à temps. Par la suite ils le plaquèrent sur son lit tels des lutteurs olympiques confirmés. Cependant la bête se refusait de rester la proie et se débattit de toutes ses forces, bougeant tous ses membres d'une vivacité féroce; des jambes s'agitant en l'air, des coups de poing dans le vide et des hurlements insoutenables auxquels Junsu qui venait d'arriver ne put assister une seconde de plus.

- LACHEZ-MOI!! JE NE DEMANDE QU'A CREVER EN PAIX! C'EST LE SEUL LUXE QUI NE M'EST PAS PERMIS! ALLEZ TOUS VOUS FAIRE FOUUUUUTRE!!

- Ca va ça va on a compris! Affirma le molosse qui avait de plus en plus de mal à tenir le patient.
Le médecin n'avait même pas le temps d'arriver à l'ascenceur qu'il se retrouva de nouveau dans la chambre de la star. Il calma en premier le leader qui tentait de parler avec son frère de coeur, sans succès, Jaejoong ne voyait rien ni personne, juste incontrôlable. Ensuite le médecin ne bougea pas tellement. Il n'agissait pas et observait seulement le jeune malade, et cela agaçait le manager à ses pieds.
- Mais qu'attendez-vous? injectez-lui un tranquilisant! S'exclama ce dernier toujours cloué au sol.
Le médecin refusa d'abord, seulement le leader à ses côtés l'implora d'accepter, ne pouvant plus supporter tous ces cris, que cela lui faisait trop mal de le voir ainsi sans se fatiguer une seconde, et que surtout, la voix de Jaejoong allait finir par claquer.


Dernière édition par Saori le Sam 23 Aoû 2008 - 19:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Sam 23 Aoû 2008 - 10:24

Plusieurs minutes plus tard, Jaejoong s'endormit, difficilement, mais il s'endormit enfin, sous la bienveillance de l'infirmière Coréenne. Et l'étage de l'immeuble retrouva rapidement son calme d'antan. Tous étaient en dehors de la chambre excepté l'infirmière qui avait promis à son petit protégé de rester près de lui toute la nuit.

Le médecin resta très peu de temps avec le manager et les deux chanteurs, dans le couloir baigné de lumière. Il n'avait pas très envie de rester avec eux. Ces gens si particuliers l'effrayaient presque et il se dépêcha de leur souhaiter bonne nuit et de leur confirmer avec courtoisie que son patient n'avait pas intérêt à sortir de cet hôpital, ni le lendemain, ni le surlendemain. C'est alors que les trois autres le regardèrent ébahis s'éloigner vers l'ascenceur.

Le médecin psychiatre s'engouffra au fond de l'ascenceur, pensif tout en observant les portes face à lui qui allaient se rejoindre. Or tout-à-coup il eût le souffle coupé en apercevant une main venue de nulle part bloquer les portes métalliques, provoquant la mécanique inverse. Yunho, essouflé, entra ainsi dans la petite pièce et laissa les portes se refermer enfin derrière lui. Le médecin garda néanmoins son calme et appuya sur le 1. Ils étaient au sixième étage, le jeune brun se dépêcha, vite, il voulait savoir.
- Je vous en prie dites-moi! Je sais très bien que ça ne se fait pas du tout, je vois que vous êtes un médecin remarquable et que vous saurez tenir compte du code de déontologie tout ça tout ça, mais s'il vous plait! Dites-moi, je ne supporte plus ses délires existentialistes, Jaejoong est comme ça depuis plusieurs mois et personne n'y comprend rien, et vous je le sais, vous avez la réponse! Je vous ai vu tout à l'heure, vous le regardiez, vous savez! Dites-moi! Aidez-moi à le sauver! Aidez-moi à sauver le groupe!!
Le médecin ne voulait pas affronter son regard. Tout se mélangeait dans sa tête, il se refusait de tout communiquer, parce que ce jeune garçon en face de lui n'avait tout simplement aucune raison valable de le savoir. Mais au fond de lui il en mourait d'envie, parce qu'il était comme ça, il voulait aider, c'était bien pour cette raison qu'il était médecin.
- Je... ne sais pas. Répondit-il finalement.
- Je n'en parlerai à personne!! Je vous le promets!
Cette détermination dans les yeux noirs profond de ce jeune homme le toucha. Quelques secondes défilèrent lentement dans cet ascenceur, et ce regard perçant ne le quittait pas. Il renonça sous un soupir, le plus jeune avait gagné et il allait tout dire, sans vraiment savoir si cela était la meilleur chose.
- A votre avis, qu'a t-il?
Yunho recula les sourcils froncés. Il ne comprenait pas cette question. Voulait-il jouer avec lui? Dans tous les cas il répondit sans broncher de peur de ne jamais savoir.
- Il... déprime?
- Et vous?
Yunho fronca à nouveau des sourcils
- Moi? ... Je vais bien, mais pourquoi cette question? Où voulez-vous en venir?
- Et bien je vais vous le dire. Annonca l'homme en blouse blanche, les bras croisés. Monsieur Yunho vous m'avez l'air très attaché à votre groupe, au point de tout sacrifier pour, c'est-à-dire votre vie, votre âme, vos valeurs, et votre amitié. Au tout début j'avais des doutes, mais finalement cela s'est rapidement vérifié lorsque j'ai sû que vous étiez le leader.
- Arrêtez de parler de moi! C'est Jaejoong qui a un problème!
- Ne me coupez pas je déteste ça! Hurla-t-il. Jaejoong a en effet un problème! Il ne serait pas là sinon, j'en suis bien conscient. Il est à ce moment présent en phase dépressive et j'ai pu vite m'apercevoir que quelques minutes plus tard il allait beaucoup mieux. Et vice-versa. Ensuite , une infirmière a fouillé les poches de sa veste et a trouvé un sachet de cocaïne utilisé, et cela a aggravé considérablement son cas. Observations, constat, monsieur le leader. Il souffre de trouble bipolaire!
- Mon dieu, c'est... Grave?
- C'est une maladie maniaco-dépressive qui doit être soignée très minutieusement. Il en est au stade de vouloir se suicider, est-ce suffisant comme réponse?
- Je... que faire pour qu'il aille mieux?
- Je suis là pour ça monsieur. Je suis vraiment désolé pour vous tous, quand je vous vois je ne trouve que tourment et désespoir, vous êtes tous si épuisés, et surtout trop dépassés par les événements. Et quand je dis vous je parle de tous.
- Arrêtez ça suffit! Je saurai gérer...
- Vous êtes si sûrs de vous, j'ai bien vu aussi que vous êtes ce genre de personne à tout maîtriser et contrôler. Seulement les choses se sont dégradées à votre insu, et vous vous retrouvez impuissant, vous conduisant à cette culpabilité obsessionnelle, vous vous sentez responsable et vous vous punissez!
- NON!!
- C'est pourquoi... Vous vous refusez tout plaisir...
- ARRÊTEZ!!
- Ces rougeurs au niveau de l'articulation métacarpo phalangienne de l'index et du majeur de votre main droite que vous cachez... Vous en êtes venus à alterner les deux maladies...
- TAISEZ-VOUS!
- Vous niez, encore un symptôme.
- VOUS NE ME CONNAISSEZ PAS!! VOUS NE SAVEZ RIEN!! COMMENT POUVEZ-VOUS JUGER LES GENS COMME CA?
- J'ai sû pour votre ami et vous me croyez!
Tous ces mots n'étaient que coups sur coups pour le leader. Il baissa brutalement la tête et plaqua ses mains sur les oreilles. Puis il recula jusqu'à se cogner le dos contre les deux portes. Il resta ainsi un petit moment et se mit à sangloter.
- Non...
Le médecin s'avança vers lui et posa doucement la main sur l'épaule du plus jeune.
- Vous êtes humain Yunho... Pas un surhomme!
- NON!! Hurla-t-il les paupières fermées, en appuyant ses mains de plus en plus fort contre ses oreilles.
- Non... Je ne suis pas anorexique...







----------

LA FIN AU PROCHAIN CHAPITRE



Dernière édition par Saori le Sam 23 Aoû 2008 - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki
Hentai Queen *_*


Féminin Nombre de messages : 1063
Age : 28
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Sam 23 Aoû 2008 - 11:30

YAAAAAAAAAAAAAY

Mitchouki le retour =)

EDIT :

Pinaise j'ai du reprendre du début j'étais perdue
Eh bah, les pauvres quand même XD Ils en prennent plein la gueule avec toi, c'est marrant (nan j'suis pas sadique)

Des fois, y'a des fautes de frappe (genre "je vous en PIRE" etc...) fais attention ça fait chelou quand on lit

Bwef, j'aime bien. J'ai hâte de voir comment tu vas nous finir ça en tout cas mdr (ils vont se tenir par la main et tous sauter dans le vide avec Jae c'est ça ?)

Bon, j'ai rien d'autre à dire, mon cerveau est en vacances désolée ^^

Biu ~
Revenir en haut Aller en bas
Aivan
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 26
Localisation : Paris et ses ruelles
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Sam 23 Aoû 2008 - 16:36

Deuuuz !

Yooo, cette fois je vais tout lire et je re-viens pour éditer.
Revenir en haut Aller en bas
http://aivan.cowblog.fr/
Rinrin
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Nombre de messages : 884
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Sam 23 Aoû 2008 - 17:12

Purée t'as deja tant ecrit?
bon eonni j'ai pas la foi la, j'vais faire comme avec H je prend tout sur mp4 et j'lirais ce soir comme une bossue pendant que tout le monde dormira mais j'risque pas d'editer pour commenter j'aime pas ça XD

deja y'a hankyung et Siwon *0* c'est bien

SARANG HAE <3

EDIT

Citation :
- APPOOOO!!

t'as voulu dire APEUM la non? XD BRE BREF je lis plus j'lirais ce soir 8D


Dernière édition par Rinrin le Sam 23 Aoû 2008 - 17:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
yuki-no-hi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 24
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Sam 23 Aoû 2008 - 17:31

quatre XD

Ouah je viens de tout lire d'un coup, et franchement j'adore. Mais c'est... la... première fois... que tu écris ?? pff y'a pas à dire y'en a qui ont un don. Tu vas vraiment l'arrêter maintenant ?

Tes persos m'intriguent tous. Ya tellement de choses que je voudrais mieux comprendre, notemment sur Changmin. L'ambiance et le thème dérangent, surtout que leurs problèmes semblent sans issue, et quand on sait que la fin de la fic est proche... Ca fait flipper ! Je suis fan des happy-ends, j'aime quand les persos touchent le fond pour remonter à la fin, comme ça je me plonge dans une pseudo-dépression et après je me sens pleine d'espoir et heureuse de vivre quand la fic est finie... Gros racontage de life mais j'ai peur de continuer cette fic et de finir sur le moment déprimant...

En tous cas je l'aime cette fic. Très bien écrite, pleine de mystère. Y'en a même tellement que parfois on s'y perd presque, entre faits, sous-entendus et hypothèses. Mais c'est aussi une force de ta fic. Elle est comme la vie, il faudrait la revivre plein de fois pour en comprendre tous les côtés. Au moins, y'a pas de voie toute tracée, il peut se passer n'importe quoi, c'est complètement imprévisible. Et c'est génial.

Je t'en supplie, ne l'arrête pas tout de suite. Si le :
Citation :
je n'arrive plus à écrire
est vraiment vrai, on n'y peut rien, alors tant pis, c'était un très bon premier essai et rendez-vous à ta prochaine fic.
Mais le :
Citation :
je sais pas écrire je trouve ma fic nulle, trop déprimante et vide, bref elle craint
, il est nul, il vaut rien. C'est pas vrai. Tu t'échapperas pas pour ces raisons.

Allez, fighting
Revenir en haut Aller en bas
Aivan
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1616
Age : 26
Localisation : Paris et ses ruelles
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Sam 23 Aoû 2008 - 17:44

Citation :
S'AH EAU RIZ LA MEUCHE MOISIS DANS LE NOIR AVEC TES PUSTULES! ... MAIS CREVE DANS TON JUS LA GUEUSE ..."

MDRRRRRRRRRRRRRR. Soria je t'aime.

Citation :
Vous ne vous complétez pas, mais vous vous ressemblez, c'est déjà ça.

J'aime cette phrase. Et tout le passage qui va avec. Yoochunaaaah, moi j'te kiffe.

J'ai fini le chapter trois. Yoochun, c'est vraiment quelque chose. Dans peu de fic on trouve des personnages aussi profonds, aussi troublés, et finalement, aussi touchant. Je l'aime, c'est mon perso préféré dans cette fic (enfin, euh, à part Jaejoong évidemment), j'en viens même à avoir pitié de Yunho comme lui. C'est un peu ce que je pense du leader moi-même, parfois, quand il fait ses têtes de trisos et autre. Enfin bon, c'était un bon chapitre, avec le petit poème au début <3

Chapitre 4 ~

C'est chiant y'a aucune de tes musique qui marche. Shcreugneugneu.
Citation :

La fleur cueillie par une main hasardeuse et désabusée, s'évapore laissant un parfum inodore, trompé par un désir sans âme ni joie.

HAN. Jolie phrase.

Citation :
- C'est moi le plus beau. Se satisfaisait-il.

T'as bien raison.

Citation :
Jaejoong... était déjà parti aux toilettes.

Han cette phrase elle m'a SHOKED. Naaaaaan mon amour, va pas te refaire une ligne de coke à cause de ces merdeux qui servent à rien *MDR, c'est moi qui dit ça, alors que dans toute ma fics, c'est un drogué*. Il te mérite pas, laisse-les crever dans leur mairde peutain, Yoochun il se suicide mais avant il assassine Yunho, et voilà, nous cassez pas les couilles x)
Citation :

- Bon sang je suis en train de te dire que rien ne va plus et toi tu me refiles encore ta m*erde. J'ai envie de parler Yoochun!
- Et moi j'ai envie de me bourrer la gueule!

NAN FINALEMENT YOOCHUN JE TE KIFFE PLUS. T'es qu'un crétin, tu obéis à ma petite poute d'amour et tu te tais. Point.

Citation :
- Mon dieu qu'est-ce que j'ai fait?

Bah il serait temps de t'en rendre contre, connaard. YOOCHUN VA MOURIR. C'est de ta faute T_________T

Chapter 5 ~
HAN COMMENT JE KIFFE TON IMAGE. Jaejoong à sa période je-suis-un-dieu-vivant-avec-mes-cheveux-noirs. *00000*

Han j'le kiffe le médecin. Même si des comme ça, y'en a plus beaucoup. Son discours est très bien écrit.

HE BAH. Ils ont plus qu'à tous se suicider là, y'en a un c'est un junky bipolaire machin truc, l'autre c'est un psychopathe, l'autre c'est un anorexique, et les deux autres on s'en fou.

AVEC CA, Soria, soyons tous heureux dans ce si beau monde qui nous entoure HAAAAAN.

Enfin bon, je kiffe ta fic quoi. Parce que j'aime ceux qui rampent par terre, ceux qui souffrent, ceux qui vivent vraiment et qui n'en peuvent plus de devoir faire face au monde. En fait tu écris une tragédie. Une belle tragédie...

J't'aime. Et CONTINUES. Sinon, moi aussi, j'écris plus.

<3
Revenir en haut Aller en bas
http://aivan.cowblog.fr/
daoshi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 24
Localisation : Loin de la France, près de la Corée dans les bras de ......... ^.^
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 24 Aoû 2008 - 2:17

Saori....WO AI NI XDDDD

Bon vais le relire encore une fois parce que pour dire la vérité j'ai pas tout saisit xD...

Enfin bref !!! 1h16, record xD !!!

Bisous à toi !!!
Revenir en haut Aller en bas
lucille
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
avatar

Féminin Nombre de messages : 110
Age : 30
Localisation : Avec micky!!!!!!!
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 24 Aoû 2008 - 12:05

Que dire sinon que j'aime j'aime j'aime!!!!! je veux la suite! Gambatte!!! bon courage poour la suite en tout cas c'est un excellent début!!!!!
j'aihate de lire ta suite bye ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 31 Aoû 2008 - 20:57

Citation :
Des fois, y'a des fautes de frappe (genre "je vous en PIRE" etc...) fais attention ça fait chelou quand on lit


C'est corrigé x). Merci ma Mitchouki~.

@Nae Dongsaengie~~
Au début je voulais mettre "appun" mais j'entendais souvent appoooooo alors je l'ai ressorti x), bref tu m'as comprise c'est l'essentiel! Joha? <3

@Yuki -no-hi
Ton com m'a trop touché, tu as exactement sorti avec les bons mots, l'effet de ma fic! Je t'aime toi *o*. Et j'avoue ma fic est trop compliquée, c'est parce que j'explique mal les choses je pense, et tout est confus... Mais s'il y a des choses que vous ne comprenez pas faut pas hésiter à demander où quand comment pourquoi le soucis de la chose.


Citation :
J't'aime. Et CONTINUES. Sinon, moi aussi, j'écris plus.

NAAAAAN de l'abus là!!! ARNAQUE!!
Et je fais quoi maintenant? T.T bon bah voilà... je vais continuer!! MDR non je vais pas me forcer non plus, mais ce que je voudrais c'est que quelqu'un l'écrive avec moi! J'ai pas envie dans le fond de l'arrêter comme ça.


@Daoshi
Wo ye ai ni!!

@lucille
Merci!! ^^

Tout ça pour dire que ma fic est en hiatus T.T, mais je me lance le défi de poster le prochain chapitre avant novembre xD.

<3.
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki
Hentai Queen *_*


Féminin Nombre de messages : 1063
Age : 28
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 31 Aoû 2008 - 23:53

... NAN MAIS C'EST QUOI CETTE BLAGOUNETTE LA

Tu vas ecrire la souite et la postey ! Et plus vite que ça Mademoiselle è_é


et c'est pas la peine de répondre "non mais blablabla", c'est pas une question è_é
Revenir en haut Aller en bas
Rinrin
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Nombre de messages : 884
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Lun 1 Sep 2008 - 23:53

EONNI JE TE DETESTE

tu viens de reveiller toutes les pensées que j'avais cachées au plus profond de mon etre XD *DDANG*

anyway on s'en fout et j'me comprend VA LIRE TES MP BBALLI~
Revenir en haut Aller en bas
Mayuko
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 501
Age : 28
Localisation : Dans le fond d'une rivière.
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Mer 29 Oct 2008 - 22:49

Bon désolée ma Saori, my slave à mi temps, mais ma mémoire ... rha je la hais, donc je ferai bref, parce que, il faut vraiment que je me force à poster au moment où je lis, ça aide quoi. Là, je peux même pas me pencher sur genre des détails ou des incompréhension, mais non, je peux pas, j’ai déjà la mémoire toute …. Vide ?
Enfin bref, donc comme promis, mon commentaire sur le chapter one, parce que j'aurais pas le temps ce soir de lire le deuxième.
Le début, le prologue quoi, ben j'ai fais une grosse grimace parce que ... m*rde je lis héros ... : TVXQ et qu'est-ce que je vois ? Siwon ... ! J'étais comment dire ? Horrifier ? Oui, totalement horrifier ! Je ne l'aime vraiment pas, alors tout se que j'espère c'est qu'on en entendra plus parler =D.
Après, j'aime bien ton style d'écriture, je trouve ça très sympa, y a des métaphores, des phrases tournées à double sens (comique/triste quoi), puis surtout vu que tu le trouvais pourris, ça me laisse espérer voir une belle évolution de style pour la suite, et ça me réjouis.
Après point de vu scénaristique, alors ça m'a fait sourire. Non, je ne suis pas cruelle et sans cœur, alors là, jamais de la vie. Mais ... c'est de voir Jiji, dans le rôle du toxicomane comme toujours. Le pauvre, il rirait de voir se que les fans ont comme images de lui sérieux. C'est toujours pour lui le personnage qui rattache sa vie à sa coke. C'est ... comique, parce que c'est du déjà vu. Mais pour se que j'ai lu, on verra se que tu en feras =).
Ensuite, comme je te l'ai dis sur msn, j'ai eus du mal à comprendre qui parlait à qui dans les dialogues. Mais on va dire que ça ne gène pas trop à la lecture. Après pour la compréhension totale, je ne dis pas. Ça aurait été plus simple avec des "fit machin truc", "rétorqua bidul chouette", "bafouilla truc much". Mais après, osef, ça ne dérange pas =). Au fur et à mesure, je finirais bien par cerner les caractères de tes héros et à me douter de qui parle, donc je ne m'en fais pas pour ça. Surtout que j'imagine que je repasserai sur les premiers chapitres plus tard lorsque mon cerveau ne suivra plus très bien, vu que je te cite : C'est compliqué.
Bref, je lirais la suite très certainement demain.
I luv Sao <3.

Edit : Bon ben voilà, je l’avais dis, je l’ai fais. Oui, j’ai bien lu le deuxième chapitre, donc me revoici pour mon commentaire.
Donc déjà pour commencer, je suis assez contente de voir que les dialogues c’est carrément moins confus (Oui, je sais, tu me l’avais dis sur msn, mais ça change rien, je reste happy de le constater de moi-même). Par contre, pinaise, je ne comprends rien du tout XD. Enfin, je suis pas conne (Quoi ? Qui en doute ? ><), je comprend tes phrases, mais je comprend pas du tout se qu’il se passe dans le groupe. Ca doit être fait exprès, mais pinaise se que c’est flou et confus.
Par contre, le Yoochun, il est assez comique. Il est tellement aggresif que je le trouve un rien dérisoire. Mais j’aime beaucoup le côté contrasté entre le Jaejoong camé, qui s’en branle de sa propre vie, au Jaejoong un rien lucide, ne vivant que pour des filles au QI inférieur à 100, qui passent leur vie à jaser sur lui, racontant tout et n’import quoi, jusqu’à compter les secondes qui sépare chacune de ses respirations.
Pour se qui concerne les autres personnages, je ne suis pas du tout étonné de retrouver Yunho dans son rôle de bon gros leader papa pour gosses attardés mais gâtés. Pour les autres, notamment Junsu, je peux pas trop me prononcer là, je le cerne pas encore bien, et le Changmin c’est un peu pareil. Je sens qu’il a un caractère un peu … Marqué ?
Bref, parlons du côté story de ce chapter two, même si je disais que c’était flou, je le trouvais très sympa à la lecture. On jongle de pensées à dialogue. On assiste encore plus à cette décadence du groupe. Je ne sais pas trop quoi en penser, car on ne peut pas vraiment dire que ce chapitre a vraiment fait bouger toute l’histoire, mais il laisse présager rien de vraiment meilleur.
Un prochain edit ou poste, pour le chapter three.
Je te luv toujours, même si tu mérite plus d’être my slave à mi temps !

Edit : Bon ben, plutôt que de ne rien faire, je me suis dis que j’allais lire la suite et c’est donc ce que j’ai fais. J’avais faillit continuer sur le quatre, mais bon, si je faisais ça, c’était sûr qu’on oubliait le commentaire sur le three quoi.
Enfin burefu, je sais pas pourquoi j’ai ce besoin de raconter ma vie alors que le monde s’en contre fiche complètement mais enfin voilà …
Bon, et si je commentais le chapitre moi, hein ?
Alors, pour commencer, j’ai adoré ce chapitre ci qui m’a d’ailleurs fait sourire et rire quelque fois. Très joliment écris, plaisant et moins prise de tête entre membre pour des broutilles. Quoi que, il y en a, mais l’humour rafraîchis le tout on va dire.
Yoochun est toujours aussi cinglé. Et puis tiens d’ailleurs, je suis contente de savoir comment et pourquoi Stephanie est morte. Je ne suis pas surprise et en même temps je le suis. Réaction tout à fait banale pour une cassio dira t-on, après pour l’effet de surprise de ta fic, il est là. Tain se que je dis ne veux absolument rien dire, désolée --‘.
Par contre, j’ai adoré la super dédicace à mydbsg et sa box. J’étais écroulé en pensant à toutes les saloperies que j’ai bien pu lire sur le tag sans y prendre forcément part, c’était assez sympa. Surtout que je vois carrément bien Junsu perdre son temps à lire des fan-fictions tiens. Puis Changmin et son français foireux, c’est mythique, sérieux, merci !
Bref, j’ai moins à dire sur ce chapitre que sur les autres, mais en tout cas je le redis, très sympa ! L’histoire n’avance pas à grand pas, mais ça avance. Même si je vois toujours aucun rapport avec les Jeux Olympiques, et que je ne comprend toujours pas pourquoi Changmin a limite peur de Jaejoong, pourquoi Hero s’est mis lui-même à la coke, puis on oublie pas le Junsu qui se blottit contre Yunho la nuit. Par contre chapeau bas à Yoochun pour ses pensées très généralistes sur U-Know, j’aurais pas mieux dis moi-même !
Enfin, je verrai ça, au prochain chapitre que je lirais dès que je serai revenu de mon petit miam miam du soir.
Je te luv toujours au tant Saori <3.

Edit : Je vais finir par faire un poste aussi long qu’une partie de chapitre avec mes édits à répétition. De toute façon, j’arrive à la fin de se que tu as postée, alors pourquoi se tracasser ?
Burefu, ce meli-melo de mots inintéressants et inutiles surtout, pour faire comprendre que j’ai fini de lire le chapitre four. Je suis en forme là, je lis, je lis et je lis … Et après ça sera le gouffre, j’aurais trop lu que je voudrais plus relire avant des mois.
Enfin burefu, encore une fois, le monde s’en branle carrément de ma petite vie insignifiante donc je vais en venir aux faits.
Je suis assez surprise, car plus j’avance dans la lecture de ta fanfic, plus j’en viens à préférer à chaque fois le dernier chapitre lu au précédent. Malgré l’absence d’humour, ce chapitre est très prenant. Par contre, j’ai du mal à me dire qu’il ne reste que deux chapitres pour clore cette histoire. Ca me semble un peu dure comme ça. Surtout que, arrivé là, toujours rien en rapport avec ces fameux Jeux Olympiques (Oui je sais, je suis pelle couille avec mes J-O =D).
La mise en forme du couple Yoochun et Jaejoong deviens de plus en plus intéressante. Tout comme le lien entre Junsu et Yunho, même si il reste flou, il est vraiment attendrissant je dois avouer. Après, pour se qu’il en est de la suite, surtout concernant Jaejoong, j’ai été assez soufflée. Le pauvre quoi, une overdose. Enfin, c’était susceptible d’arriver, mais je n’en espérais pas au tant. Yoochun aurait-il enfin des remords ? En fait, maintenant, je me dis qu’une happy end reste encore possible justement. Le problème n’étant que Yoochun, alors si cet incident lui ouvre les yeux sur son égoïsme, tout pourrait s’arranger. Après si mon mushroom en meurt, ça peut aussi tout clore.
Enfin, je vais arrêter d’imaginer la suite, je vais me taire, lire et poster après. En tout cas, ça devient un peu moins flous. Quoi que, pas vraiment, mais vu qu’on s’habitue à l’ambiance, ça parait presque normal à ce stade.
Par contre je finirais ce commentaire par une petite moquerie de la fan qui écrit à Jiji. Quelle conne celle là, et lui, quel idiot aussi XD. Oh et puis le coup du "Je prend mon bain", ça m’a tuée !
Burefu, à tout de suite pour un quatrième et dernier editage de masse.
Ah puis pour finir comme tous les autres : I luv Saori <3 !

Edit : Enfin, j’ai tout lu, tout, TOUT ! Ahhhh, je me sens subitement bien, mais aussi vachement frustrée.
En fait, je me fais rire, car tous mes commentaires se suivent, et y a tellement de trucs, d’hypothèses et tout écrits plus haut, qui se révèlent être totalement faux, alors ça fait vraiment cons. Je pourrais tout remanier, mais non, osef, j’assume.
p***** Saori, ce chapitre, sérieux ! Tu ne peux pas me dire qu’il ne reste qu’une partie, parce que ce n’est pas possible de finir ça comme ça, ou alors faut vraiment que tout le monde saute du haut d’un immeuble de douze étages. Sérieux, c’est immonde le sentiment de culpabilité que j’ai ressentis en lisant ce chapitre. J’en ai encore les yeux tout humides. En plus, vu que je suis crevée de ma semaine, ça picotte, c’est chiant T_T.
Franchement, se que tu as écris là, c’était tout simplement renversant. La détresse de Jaejoong, tu l’as écris de tel façon, que même le plus insensible en aurait mal au cœur, même mon père, il trouverait ça triste, j'en suis quasi certaine ! Tu dégage vraiment toute la détresse de chacun et quand enfin on se sent un peu mieux, on se sent baigner dans une plénitude avec Jiji, la seconde d’après, on s’engouffre à nouveau dans ce cratère qu’est la souffrance, cette souffrance communicative au bout du compte.
Tu m’as carrément détruite là. Abrège ses souffrances, le pauvre, je ne supporte pas de le voir souffrir comme ça. C’est tellement réelle, s’en est insoutenable. Bon, je semble n’avoir d’yeux que pour Jaejoong, mais pour finir, chacun à son lot de peine et de regrets. J’en viens à avoir pitié de Yunho. Enfin pas la pitié que pourrais avoir quelqu’un regardant un mendiant dans la rue, mais la pitié qu’on aurait en regardant un pauvre petit chiot dans sa cage, n’attendant qu’un geste aimable de ta part, les yeux pleins d’étoiles, la tête à moitié dans sa gamelle. Surtout que l’anorexie, une s******* ce machin !
En fait, je sais même plus quoi dire tellement je suis retournée par cette situation qui a progressé de façon, pas inattendue mais surprenante. Ça peu pas se finir comme ça, NON ! En tout cas, plus j'avance dans ton histoire, moins je la trouve compliqué. Tout prend sa place lentement, et tout deviens comme ça doit être. Donc, ne t'inquiète pas, tu n'as absolument aucun problème pour t'exprimer, faut suivre, c'est tout, après, ça n'a rien de compliqué =).
Après, je te proposerais bien de t’aider à la continuer, mais je doute être à ton niveau pour que cette fic fasse ressortir tout se qu’elle dégage avec tes mots à toi. Enfin, faut voir, vu qu’on en a déjà une de prévue. Tout dépend se que tu compte en faire, et si tu es prête à réellement la laissé ainsi.
I luv ma Saori, écrit nous une suite, vite ! T’as encore un peu de temps avant qu’on ne soit en novembre, alors vite !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.otaku-attitude.net
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Jeu 30 Oct 2008 - 0:06

*Faints* . . . luv u too my master <3.
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 28 Déc 2008 - 4:52

Coucou c'est moiiiiiiii ^________^.
Je sais j'ai 5 mois de retard! J'ose m'excuser quand-même !

Si vous avez oublié ma fic c'est pas si grave. Ce chapitre m'a bien saoulé mais il est enfin fini, j'en suis débarrassée, et bon courage à tous ceux qui auront lu jusqu'au bout... Je donne toujours autant envie de lire o.o.
Je pensais écrire une deuxième partie mais c'est vraiment mort je crois, si je suis aussi lente pour un chapitre, je sais pas ce que ça donnera et je sais que lorsque l'on fait trop patienter on perd le goût lorsque les suites tombent enfin (sauf si la fic est excellente mais bon j'en suis loin x)).

Ah et surtout!! Tout ce que j'écris est purement fictif!!!! Je le répète bien!
Et je suis pas une dépressive hein x).

Maintenant les crédits et remerciements: bah, merci! A la base je voulais l'abandonner dès le début, j'ai jamais vraiment écrit d'histoire, enfin une histoire aussi complexe et tordue, et je pensais pas la finir un jour, mais quand je relis vos comms ça me booste toujours, donc merci d'avoir passé du temps à la lire et surtout à commenter^^. Ma fic a une âme grâce à vous (que c'est beau je viens de le trouver T.T<3).
Ce dernier chapitre révèle tout, et je pense que si vous relisez toute la fic une 2ème fois, vous comprendrez beaucoup mieux, ou bien des rares choses que vous pensiez inutiles et qui prennent tout leur sens.
Je suis désolée, vous allez détester la fin.


I'm off ~ .
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 28 Déc 2008 - 5:00

|_CHAPITRE 6_|








(> Musique <)







*

Un an plus tôt.


- Arrête de caresser mon ventre! Je vais finir par en être accro.
- J'y peux rien, j'ai trop hâte.
- Tu imagines si je prends 10 kilos? Que vais-je devenir?
- T'affole pas, tu les perdras avec tout le boulot que tu auras lorsqu'il naîtra.
- Yah!

Il se laissa pincer le nez comme une grand-mère le ferait à son petit-fils. Elle était si belle quand elle souriait. Ses rires, ses regards posés sur lui, ses cheveux qui tombaient avec grâce sur ses épaules. Il les dégagea en arrière tout en lui carressant l'épaule nue, éveillant une envie soudaine qu'il préféra contrôler. Il profita de ces rares moments avec elle, simplement couchés sur le lit à se regarder et à se parler des yeux. Sa main stoppa son chemin sur le bas de la nuque de sa bien aimée, en profitant pour la rapprocher de lui. Il la sentit tout près de lui, l'aimant plus que tout, bénissant tout, remerciant tout de lui avoir fait découvrir ces agréables sensations. Son coeur battit de plus belle lorsqu'il la laissa poser sa main sur sa joue. Ce toucher précieux le faisait frissonner comme toujours. Plus il l'aimait, plus elle l'aimait, et plus elle l'aimait, plus il l'aimait, c'était un cercle vertueux qui était devenu sa principale raison de vivre.

- Yoochun, promets que rien ne nous séparera!
- Euh... oui? D'où tu sors cette phrase mielleuse?
- Quoi ça fait cliché?
- Ah j'ai rien dit. Chaque étoile que tu vois est un baiser que je t'envoie !
- Et ça c'est pas mielleux peut-être?
- Je t'aime.
- Promets-le moi.
- Je te le promets. Même la mort ne nous séparera.

*




Sauver le reste d'âme qu'il avait encore en peine en se faisant mal de l'extérieur, cela lui faisait tellement de bien. Cette douleur pour quoi? Une douleur parmi tant d'autres, mais qui paradoxalement lui faisait du bien. Il ne sentait plus rien au bout d'une minute.
Et une autre.
Un soupir brusque s'en surgit.
La vue du sang le soulageait, il se voyait si puissant, il pouvait en faire ce qu'il voulait, le stopper, le boire pour être sûr d'en avoir assez pour recommencer.
Puis il ressentit de nouveau ce vide en lui et tout autour, de la colère, du dégoût, une pulsion le contrôlait sans qu'il ne puisse rien dire, son mal être guidait ses gestes et cela lui faisait tant de bien. Mais censé faire mal, était-il fou? Cela ne faisait déjà plus mal... ou du bien.
Et encore une autre.
Il les trouvait toutes belles, il se sentait fort, courageux et beau. Changmin le gentil garçon parfait, bien trop parfait aux yeux de tout le monde, il a fini par le croire lui-même. La moindre erreur le rendait malade. Et il en avait encore fait une aujourd'hui, en ayant délaissé Jaejoong, tout comme il en avait fait une sûrement la veille ou celle qu'il ferait demain. Cela ne coulait plus.
Une dernière.
Il savait qu'il ne pourrait jamais en mourir, il était assez entouré pour qu'on remarque très vite les cinq litres de flaque de vie s'étaler avec gâchis sur un quelconque sol. Parfois il se faisait peur lui-même, pourquoi se détruisait-il ainsi? Tout ce qu'il savait, c'était qu'un peu de son mal-être s'évaporait avec son sang qui coulait dans ce lavabo. Et puis il se disait surtout qu'une plaie physique au moins, ça se cicatrisait. Cela le soulageait, il se sentait heureux de pouvoir se punir ainsi. Si on le découvrait un jour il était foutu, il n'aurait plus qu'à appuyer pour de vrai. Seul enfermé dans cette salle de bain de luxe, il se désinfecta avec du savon et couvrit son avant bras comme toujours par sa veste. Il sût aussi comme toujours porter sa veste à temps, avant de voir la pénombre de son aîné à l'autre bout de la pièce.
Yoochun et Changmin étaient restés dans la chambre de leur aîné. Changmin refusa de suivre le troupeau à l'hôpital car il ne supportait plus de voir Jaejoong dans cet état, mais il voulait surtout calmer ce fou furieux face à lui qui gesticulait sans cesse.

- Yoochun, assieds-toi sur ce canapé, tu es trop affolé! Je vais te faire une infusion! Reste ici!

Or le concerné avait l'air de rester dans son monde. Changmin se retourna, remarquant rapidement que le plus âgé ne s'était pas assis. Ce dernier faisait les cent pas, tête baissée, les mains entourant le visage, baragouinant des choses et autres dont Changmin tentait de déchiffrer. Mais il ne voyait chez lui qu'une attitude de psychotique qui semblait chercher un moyen de sauver le monde. Son monde sûrement. Il abandonna alors l'idée du thé et retourna d'un pas décidé vers son frère de coeur .


...


- Tout ce temps où je m'absentais, je le passais chez eux.
- Quoi? Chez qui?
- Ils... Ils m'ont piégés. Ils sont tous déjà là.
- Mais de quoi tu parles? T'es schyzo je te jure.
- Changmin je t'en prie, éloigne-moi, enferme-moi, coupe-moi la langue, tue moi!
- Qu..
- Mon dieu qu'est-ce que j'ai fait?

Le plus jeune s'inquiéta vraiment, il pensait à des tas d'éventualités causant son pétage de câble, telles que l'alcool, ses cachets du bonheur, ou toute cette vie qui l'a rendu complètement fou. Il ne savait pas de quoi il parlait, mais c'était son ami avant tout et plus que tout il l'écouterait.

- Bon Hyung on se calme ok, t'es mort de fatigue, tu pers la boule, c'est pas grave t'es un TVXQ on t'en voudra pas. Je t'en prie assieds-toi...
- Mais lâche-moi c'est bientôt la fin du monde!!!!
- Oui d'accord, allez je t'en prie assieds-toi...
- NON!! Ecoute-moi!

Il s'accrocha soudainement les mains au t-shirt du plus jeune, offrant un regard face à lui qu'il n'oublierait sûrement jamais. Ses cernes marquèrent sa fatigue tant mentale que physique, ses pores transpirantes mais surtout son regard. Un regard apeuré. Changmin ne l'avait plus jamais vu ainsi depuis la mort de l'amour de sa vie.

- Yoochun, je t'écoute.




9 mois plus tôt. Sicile.

- Pourquoi toi? Tes connaissances avec les politiciens. Ne sais-tu toujours pas à quel point cela a toujours été dangereux de pactiser avec les plus grandes armes humaines du monde? Ne t'inquiète pas, tu fais à présent partie intégrante de la Famille, et notre homme d'honneur à jamais, Park Yoochun. Tu es l'Idol, l'idéal que nous recherchons depuis des décennies. Nous ne sommes pas des briguants. Nous sommes riches mais pas encore influents. Et nous t'avons choisi, nous te connaissons plus que ta propre mère, et savons qu'à présent tu n'es plus. Ta vie n'est plus, tu es le bon. Et nous savons que tu accepteras. Pourquoi toi? Nous t'avions choisi pour ton arrogance, et sais-tu comment se dit arrogance en arabe? Ma Hia... Nous savons tout sur ta vie, et savons aussi que tu avais vécu dans la misère très jeune. Sais-tu comment dit-on misère en toscan? maffia. Sois toujours fidèle à notre Famille. Grâce à ta notoriété mondiale, la dernière Famille réticente à notre plan s'unira enfin à nous, et nous pourrons toutes nous relier avec la même idée, faire tomber le communisme dans l'oubli. Nous sommes si proches, la Maison protège le faible contre l'abus de pouvoir. Toute cette politique chinoise qui croit encore nous faire avaler qu'ils se refusent de politiser les JO. Nous allons d'abord faire chuter leur croissance économique, qu'ils puissent se sentir coupables de leur totale impuissance face à la crise. Et le bouquet final le jour J. Yoochun je suis ton Parrain, ne me déçois pas, tout doit être prêt le jour des Jeux Olympiques. Répète-toi tous les jours cette phrase: Reste proche avec tes amis, et sois-le encore plus avec tes ennemis. Les moindres doutes de tes proches s'il y a, éloigne-toi en... à ta manière.




9 mois plus tard. Pékin.


- Changmin, tous ces attentats terroristes, la baisse des impôts sur la fortune, les licenciements à effusion conduisant à la pression sociale et provoquant les suicides, tout ça c'est à cause de moi. J'ai usé de mon image de beau-gosse-modèle-et-qui-a-raison-sur-tout-puisqu-il-est-un-TVXQ dans le but de faire augmenter les votes d'un candidat à la présidentielle, ayant des relations étroites avec la mafia! Je ne voyais rien, tout ce qui m'importait c'était le pouvoir, la thune et encore la thune pour oublier Stephanie, pour tout oublier, pour assouvir ma peine dans l'excès total. Et je me suis senti renaître, j'avais tout... ça m'a détruit à petit feu...

Une larme, une vraie, enfouie depuis tellement longtemps perla le long de sa joue qu'il laissa s'échouer sur son coeur. Ses forces s'amoindrirent, et il se laissa tomber à genoux, s'accrochant comme il le pouvait à ce confident qui restait statufié. Tout ce comportement qui l'intriguait. Cet homme devenu si froid et méconnaissable, avec effroi Changmin le découvrit, enfin à nu. Mais cette révélation lui coupa le souffle, plus qu'il ne le devrait. Dans la tête du grand brun, un seul mot résonnait : "mafia"... "mafia?"... Comment? Pourquoi lui? Pourquoi? Pas lui. Le bad boy se cogna le front sur les genoux du plus jeune et ses sanglots furent plus prononcés, contre son gré, il n'avait plus la force pour rien, il devait tout dire, au point où ils en étaient, rien ne s'arrangerait, il ressentait ce besoin soudain de se libérer de ce poids. Changmin ne dirait sûrement rien... aux autres. Celui-ci ne dit rien... à cet instant. La gorge du cadet se noua lorsque Yoochun continua, la voix et les lèvres tremblantes:

- Et... je l'ai entraîné. J'ai entrainé Jaejoong dans ma chute, me croyant toujours si puissant, et lui qui s'affaiblissait à vue d'oeil, je croyais bien faire, je croyais l'aider en l'inondant dans ce bonheur artificiel qu'est... qu'est la coke, et je l'ai détruit aussi, et je détruis tout ce que je touche. Je me suis laissé entraîner, com... comme un pauvre con désillusionné, dans leurs idéaux de démocratie chrétienne à la con, bafouée, outragée et en expansion. Ma peine m'a tellement submergé que je n'ai pensé qu'à ma gueule, et j'ai tué des gens, j'ai... j'ai rendu le monde invivable, je suis un monstre, je suis un pur mafioso!

Ses doigts se crispaient de plus en plus et il balbutia sous les sanglots qu'il n'arrivait plus à contrôler.

- C'est moi qui les ai tué, qui ai brisé des familles, c'est moi! Et ça... ça va empirer! Je le sens, demain... Dis-moi pourquoi? pourquoi je suis devenu ainsi? Comment ai-je pu me laisser aller? Je suis si seul, je ne vois plus le monde. Je vis un enfer, je... je sais plus quoi faire, je fais partie des hommes les plus puissants de cette Terre, mais je... je suis justement impuissant de tout, je suis à bout, je n'ai aucune issue. Je... je ne peux être aidé par personne. Si je vais à la police c'est comme si je quittais la Maison, ils vous tueront. Je me hais, je... hais... je hais d'être encore capable de respirer, de me lever le matin, de vivre.

Il se laissa pleurer à chaudes larmes. Sa tête restait enfouie entre les genoux de Changmin qui ne bougeait toujours pas. Les yeux de celui-ci fixaient le mur insignifiant devant lui, qu'il ne regardait pas vraiment. Il ne voulait pas, pas lui. Il hochait discrètement la tête négativement, se refusant d'y croire, mais cette larme du fond de ses yeux qui s'échappa, le trahit. Ses doigts se hasardèrent sur les cheveux de son aîné, et il les caressa tendrement.


- Yoochun...
- ...
- Yoochun emmène-moi là-bas!
Le jeune brun ne faisait toujours aucun mouvement, ses mots étaient directs et rapides. Et son vis-à-vis ne comprit pas. Ses larmes furent moins abondantes et il se recula lentement, tout en levant enfin son visage baigné de larmes:
- Tu es fou, ne sombre pas comme moi...
- Je sais ce que je fais. Emmène-moi! J'ai pas peur je serai avec toi!
- Tu ne sais rien!! Tu ne sais même pas qui ils sont! c'est du suicide! tu oublies que ce sont eux qui sont venus me chercher, si tu vas à leur rencontre ils douteront, car ils savent que je veux tout arrêter. Jamais je te laisserai! Et ne cherche même pas à y aller seul, je ferai tout pour les monter contre toi!
- Yoochun dis-moi!! Leur plan, leur nom! Dis-moi juste quelle famille c'est et où ils...
- Tu m'écoutes quand je te par...


Il s'arrêta brusquement. De nouveau, il se recula jusqu'à ce que ses bras se retrouvent tendus, les mains décrispées sans pour autant réussir à les décrocher de cette attache. Son regard se leva juste naturellement sur cet homme qu'il croyait tant connaître. Et il ne pleura plus, il ne pensait plus, plus à son désespoir qui décrivait son regard. C'était avec un regard intrigué qu'il scruta celui de son cadet. Et ce furent les sourcils froncés, les dernières larmes s'asséchant, qu'il se dit qu'il eût bien fait de s'arrêter.

-Ch... Changmin... Qui es-tu?


Dernière édition par Saori le Ven 2 Jan 2009 - 7:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 28 Déc 2008 - 5:03

8 Août 2008. Pékin, Jeux Olympiques.


- Tout va bien, tout se passera bien! On est à l'heure! On est en forme! Vous êtes beaux, vous n'êtes que trois, mais vous êtes là!
C'était après cette phrase pleine de fausse volonté que le manager s'éclipsa aussi vite qu'il n'apparut dans la loge du stade olympique. Il était 17h et ils entraient en scène dans trois heures. Yunho avait passé la nuit près de Junsu dans le van à lui supplier de ne pas venir ce jour-là, assis aux gradins ou pas, il devait se reposer au calme. Or Junsu n'eût pas grand mal à insister par son sourire de teletubies, ses yeux de guizemot et sa voix de furby.
Dans leur loge, un journaliste Japonais du magasine Flash les attendit. Au moment où Yoochun s'assit, il s'aperçut qu'il n'avait pas dormi plus de deux heures en trois jours. L'interview se déroula plutôt bien, jusqu'au tour du bad boy.

- ... Une rumeur nous dit aussi que Yoochun pensait démissioner. Confirmez-vous Monsieur Micky Yoochun?
- Et si je démissionais de ma vie? Répondit Yoochun.

Et un silence.

-HA!! Haha... hahahahaha!! rit Yunho.

- D'autres rumeurs courent que les raisons de l'absence du leader vocal Youngwoong Jaejoong aujourd'hui seraient que ce dernier, serait en cure de désintoxication. De plus, une source vague provenant du net nous a informé cette nuit, que Junsu doit sa cheville plâtrée à la négligence d'un membre pendant vos répétitions, celui-ci ne se serait même pas excusé. Pouvez-vous nous éclairer la situation?

- Ces accusations sont bonnes pour les magazines à sensation! S'exclama le leader. Nous sommes un groupe uni et fort! Nous devons notre succès qu'à notre travail acharné et à notre conduite exemplaire et ces substances, on ne veut même pas en entendre parler. Et alors Junsu en conflit contre l'un de nous, laissez-moi juste rire. Arrêtez de croire les fausses rumeurs du net, cela vous fera gagner du temps pour nous poser des questions plus intelligentes.

- Cette question n'apparaîtera pas dans l'article, veuillez nous en excuser. Ma dernière question concerne Monsieur Choikang Changmin. Depuis longtemps on vous identifie comme quelqu'un d'assez renfermé, qui parle peu mais pense beaucoup. Vous approuvez?

- Exact.

- Voulez-vous nous dire à quoi vous pensez maintenant?
- Pas vraiment.

Le leader prit promptement la parole, muni de son beau sourire colgate qui lui allait si bien:
- Changmin a toujours été réservé, vous en avez la preuve de nouveau.

Or le journaliste ignora totalement Yunho, et n'en finit pas d'insister par son regard qui dérangeait le cadet. Ce dernier baissa les yeux tout en répliquant:

- Mes pensées peuvent parfois déranger, et même vous endormir.

Le journaliste se mit à rire sous l'étonnement du cadet qui ne comprit pas tout de suite. Veut-il vraiment savoir ce qu'il pense? Le griffonneur à lunettes qui le fixait toujours s'acharna de nouveau par une nouvelle complainte, trouvant cela plutôt amusant de titiller les nerfs du jeune homme. Toutefois il ne devait pas se douter que ce jeune gaillard avait plutôt les nerfs à fleur de peau ce jour-là.
Après tout il l'avait cherché.
Changmin acquiesça la supplique.

- Hum que dire... J'aurais aimé commencer par ce que je pense de vous, mais je préfère garder le meilleur pour la fin. Donc que pense-je? Là? Maintenant? Que je suis fatigué pardi, je ne sais plus ce que c'est de dormir depuis que je suis un TVXQ. Ou quand bien-même je dors, je fais des rêves qui hâtiseraient la curiosité des spécialistes du paranormal, puisque que mes rêves sont prémonitoires. C'est fou! Ou bien est-ce moi qui deviens fou? Les rêves prémonitoires n'existent pas, alors comment expliquer ça? Peut-être bien, oui peut-être que là, en ce moment je suis en train de rêver, et que je rêve dans mon rêve, ce qui peut expliquer ces prémonitions. Ce qui peut expliquer ma vie de fou, car être chanteur adulé a toujours été mon rêve, donc ironie! Je rêve! Vous n'existez pas, je suis dans une paranoïa. Et là je vous avouerais que mes pensées sont troublées. Là je pense à moi, à ce que je suis devenu, un produit égal à tout ce que TVXQ vend. Quoi vous comprenez rien? Comment vous expliquer, je pense que je suis devenu une plus-value victime du capitalisme, une valeur prise par les capitalistes sur le prix de la marchandise, après avoir payé les frais des matières premières, et les salaires des travailleurs.Comme le disait si bien jadis mon modèle Karl Marx ; tout est marchandise en système capitaliste. Je pense que je kifferais bien d'être un simple salarié prolétaire, juste comme ça pour voir, mais je pense aussi que ça ne m'arrivera jamais. Je pense que je suis intelligent et que je pense trop, mais ça tout le monde le sait déjà, seulement est-ce que tout le monde a déjà pensé à ce que ça fait? Moi je vais vous le dire! A trop penser, on se met à douter, peut-être un peu trop, à en devenir fou, perdu, troublé. Je pense que je vous saoule avec tout ça, je vais donc abréger en disant ce que je pense de vous. A vous voir je saurais vous définir immédiatement comme un partisan de l'extrême droite, ce genre de militant avec ses structures et ses fondements antidémocratiques et se basant plus dans l'idée d'une hiérarchie des classes, et se persuadant que le pluralisme n'est voué qu'à d'interminables discussions sans but. Aliénant tout sur son passage, la culture, les droits de l'homme. Sur les femmes rangées dans la case reproductrices, sur les immigrés, tiens parlons-en des immigrés! A qui on rejette toute la faute sur le chômage, l'insécurité, la crise économique, les immigrés, tout dans leur gueule, alors qu'ils ne rêvent que d'une meilleur vie, et qui se retrouvent dans un rang encore plus dégradant, et entraînant leurs enfants, leur avenir dans la déchéance d'une crise identitaire dont ils sont victimes, emprisonnés, dégoûtés. La jeunesse, celle-là aussi vous l'aliénez, en en faisant une propagande lucrative pour rendre votre fichu parti soit disant dynamique. Vos enfants skinheads en apparence sages si beaux, si blancs et si.... Purs. Rejetant les jeunes déviants dans des écoles spécialisées, il faut avouer que de ne pas être d'accord avec cette valorisation de l'élite est tout à fait politiquement incorrect. Me trompe-je? Je ne crois pas, alors continuons. En ce moment que pense-je? Que vous, je vous aime pas, avec votre tête de journaliste fasciste qui se pisserait dessus si un chef d'Etat vous ordonnait de supprimer un article sur lui, alors qu'il n'a aucun droit sur la liberté de la presse. Race supérieur, je vous la fous où je pense! Tiens que pense-je maintenant? Que j'ai mal à l'avant-bras.

En effet, Changmin était mal barré.
Une heure plus tard, il se fit dispenser de chanter à l'inauguration. Plus que Yunho et Yoochun pour sauver l'honneur, alors que le cadet était bien le seul à pouvoir garder le peu d'harmonie qu'il restait.

- Bon c'est pas tout mais j'ai autre chose à faire! Répliqua le plus jeune avant de se lever et de sortir de la pièce.
- Bon sang on aurait cru entendre Yoochun. Chuchota le leader dans le vide.
- On parle de moi?

Vingt minutes plus tard, le staff s'était dirigé aux coulisses sous une pression bien plus forte que tout ce qu'ils avaient vécu jusqu'à ce jour. Personne ne savait pourquoi, mais tout le monde ressentait une atmosphère non pas sombre, mais méconnaissable.
La chanson que Yoochun et Yunho allaient interpréter était Insa. Depuis plus de deux ans, les deux milles figurants qui avaient répétés chaque jour pour cette partie allaient être en harmonie avec cette chanson, chaque geste pour chaque accord, tout était calculé, les cinq membres, chacun au bout de chaque bout d'une étoile en néon, et présentée au sol.
Or ils n'étaient plus que deux, tout était tombé à l'eau. On décida de les rapprocher au milieu de l'étoile, et de les laisser seuls sur ce sol tout nu! Les lumières et effets combleraient le reste. C'est ensuite que le dernier relayeur porterait la torche et s'envolerait au ciel vers la grande coupe qui l'attendait.

- Allez les gens on smiiiile c'est les JO quand-même! Faites-nous confiance depuis le temps qu'on travaille ensemble, on va la réussir cette perf, positivons, FIGHTING!
La bonne humeur de Yunho n'enchantait guère son frère de coeur. Ils se placèrent sur la trappe et attendirent sagement seuls sous cette glauque pénombre, afin qu'on les soulève vers le haut.
Enfin seuls, Yoochun se libéra:
- Ca fait quoi si je m'enfuis tout de suite maintenant?
- Ah ce Yoochun, pessimiste un jour, pessimiste toujours.
- On dit qu'un pessimiste est un optimiste qui a plus d'expérience!
- Ta gueule tu restes ici, je te préviens, tu t'enfuis je te tue!
- De toute façon on est tous déjà morts.
- C'est cela...
- Bon sang Yunho, pour une fois qu'on est ensemble, rien que tous les deux pourquoi tu ne veux pas qu'on se parle franchement?
- Hein? On est en scène dans deux minutes et toi tu veux qu'on se parle? Tu sais ce que c'est la concentration? Enfin non, tu ne dois plus savoir. Et comment oses-tu me dire ça alors que depuis des jours j'essaie de te parler? Tu le fais exprès, bordel Yoochun je te supporte plus.
- Moi non plus je te supporte plus mais il n'empêche que je veux qu'on se parle.
- Ta gueule!!
- Non je te jure, il faut que je te parle, tu es le leader et je dois tout te dire non? Alors écoute-moi, dans trois minutes environ, des snipers vont nous tirer dessus, après cela, une émeute s'en surgira, toi tu seras mort, moi je ferai juste semblant...
- Mais pu*tain de quoi tu parles? T'es vraiment con.
- Regarde, ça c'est du bluff?
- Mais... Qu'est-ce que tu trimballes ce gilet par balle? Ma parole tu cherches quoi? T'es un vrai agité du bocal, ton disque dur disjoncte, ta poudre a fait fondre ta cervelle! Laisse tomber casse-toi si ça te chante, t'es plus qu'un cas désespéré, tu tombes en ruine.
- Tout comme ce groupe.
- Je te défen...

Un coup de poing en plein ventre de la part de son vis-à-vis auquel ce dernier ne s'attendait pas le coupa net, laissant voix libre à son cadet.

- J'ai pas fini, une heure après cet attentat, des bombes exploseront toutes les vingt secondes aux quatre coins des gradins du stade, tout le monde mourra. Aucun policier que tu vois ici n'est un vrai policier. Il n'y aura aucune issue. Changmin le héros croit encore tout arranger avec son FBI de pacotille, mais il comprend toujours pas que même ses super potes sont liés à ma mafia, il est plus mort que nous le serons.
- Yoo... Chun, t'es fou...
- Hyung, je t'ai drogué dans la bouteille que tu viens de boire, tu t'évanouiras dans environ... Tout de suite.

Les yeux du leader s'alourdirent sans qu'il ne puisse rien faire. Il s'échoua contre Yoochun qui le retint par les bras.
- Tu dois mourir auprès de celui que tu aimes vraiment, et pas de celui qui a tout déclenché, je suis tellement désolé Yunho, je t'aime.

Il ne lui restait plus que vingt secondes pour retirer son gilet par balle, debout sur la trappe il immergea du bas-fond vers cette aveuglante lumière qui l'accueillait, accompagnée de cris d'amour venant des gradins. Il se retrouva enfin seul en plein centre du stade.
Et il chanta.


Dernière édition par Saori le Ven 2 Jan 2009 - 7:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 28 Déc 2008 - 5:06

- Qu... C'est pas possible!! Balbutia un des snipers.
- Mais ils sont où les autres? Ajouta son voisin.
- C'est même pas ça le problème crétin, regarde sa chemise! Elle est à moitié ouverte!
- Ouais... Et?
- Mais espèce d'arriéré on voit son torse!! Il a pas de gilet par balle on peut pas lui tirer dessus!! Signale l'alerte!

Une minute écoulée.

- Le chef nous ordonne quand-même de tirer! Il dit qu'on n'a plus besoin de lui de toute façon. Annonça le voisin.
- Ce chanteur... Est suicidaire.

Ce dernier se mit en position, armé de son fusil à pompe spas-12 rempli à bloc. Il eût un instant de réflexion avant de tirer. Pendant ces dernières secondes il s'aperçut de l'impact qu'allait déclencher ces tirs, ce serait le début de la fin? Qu'importait, lui il faisait son boulot.

- ATTENDS!
- QUOI? Pu*tain ne me refais plus ça j'ai failli tirer n'importe où!
- Mon talkie vibre! Oui?... Ah?... Euh ok...
- Bon je fais quoi?
- On oublie le beau gosse, le chef préfère qu'on tire sur le dernier porteur de la flamme, il trouve que ça fait plus symbolique comme ça...

La chanson enfin terminée, Yoochun redescendit d'où il apparut, rouge de rage. Comment ont-ils pu l'ignorer? Il commença à hurler sur tous ceux l'ayant approché et lui complimentant de "c'était parf..." "Brav..." "Bon boul....".

- MAIS BORDEL DE M*ERDE DITES-MOI QUE JE SUIS MAUDIT!! NON CASSEZ-VOUS TOUS! QUE CA SE TERMINE!!!!!!!!

Il s'enferma dans la loge la plus proche.
Vingt secondes après qu'il ait claqué la porte, on toqua.

- ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE!

On retoqua.

- C'est moi... Kyuhyun.

- TOI AUSSI VA TE FAIRE FOUTRE!
- S'il te plait, si c'est pour mourir mieux vaut-il avec un ami.

Le coeur de Yoochun ne manqua pas de lâcher juste après, il hésita quelques instants, il ne voulait pas ouvrir mais ses pas le dirigeaient vers la porte. Au même moment où il l'ouvrit:

- D'où tu sors ça?
- Changmin m'a tout dit...
- Et toi aussi tu veux jouer le héros en débarquant ici?
- Pas vraiment, je sais qu'on ne peut plus rien faire.
- ... Et?
- Et rien du tout. Personne ne sait où il est en ce moment, et tout le monde a l'air de s'en foutre.
- Et tu crois que moi je le sais?
- Non j'en suis sûr.
- D'accord, il est sûrement ligoté quelque part dans ce stade en attendant que tout explose, alors bon courage pour le retrouver. Moi j'ai ma vie à détruire, bye c'était sympa de se connaître.
- Yoochun c'est pas ta faute. Tu as fait un mauvais choix car tu n'avais pas toute ta tête, ça a pris ces proportions inimaginables, une troisième guerre mondiale sera sûrement imminente et pour la première fois depuis longtemps, tu sais que tu n'as aucun pouvoir sur rien.
- C'est... C'est ça... Et puis qu'est-ce que tu fais encore là? Cass... Casse-toi tant que tu peux! Va... te cacher et prie ta maman qu'elle ne pleure pas trop ta mort.
- Alors vas-y drogue-toi, tu mourras endormi et déchiqueté, toujours seul. Finalement, même quand tu as toute ta tête tu fais des choix débiles.
- Et alors quoi? Toi, t.. tu.. Tu te crois mieux? Que crois-tu faire?
- Rien... Endors-toi... Tu as assez souffert.

Il le prit dans ses bras pour lui amortir la chute, et le garda ainsi près de lui. Kyuhyun le berça, en plein milieu de cette loge bien trop éclairée, en attendant, tête baissée devant ce visage endormi, et séchant les larmes chaudes de son ami, ainsi que les siennes. Il espérait tellement que cet être si fragile dont il sentait le coeur battre, puisse rêver une dernière fois, tout en sachant qu'à force de créer du rêve, on ne savait plus rêver soi-même.











*Bam*




- Mon Dieu Hankyung. Mon Dieu mon Dieu mon Dieu...
- JUNSU !
- YUN...HO!!! Mon dieu c'est pas... Dis-moi que... Qu'est-ce qu...

Essoufflé, le leader réussit enfin à rejoindre celui qu'il appelait plus de deux minutes depuis l'attentat, percuté des centaines de fois par les spectateurs qui l'ignoraient totalement. U-Know Yunho.

- Je veux pas mourir! Pas maintenant! Pas ici! Pourquoi?
- Je... Yoochun... Il...
- Hyung j'ai si peur, comment les humains ont-il pu en arriver là?

La veste accrochée fermement des mains de Junsu, il l'enlaça afin d'être certain d'être bien près de lui. Il se sentait autant en sécurité près de lui que caché autre part. Il lui répondit plus calmement, se retenant de craquer en voyant un de ses amis perdre son sang sur le grand écran du stade.

- Je pense qu'ils se cherchent un espoir d'un monde meilleur. Il faut être désillusionné pour faire ça dans le vent. C'est comme nous qui chantons l'amour sans jamais pouvoir le vivre, nous sommes réduits à être chanteurs désenchantés. Sauf que nous, nous ne faisons rien pour améliorer ça car nous n'avons aucun échappatoire.
- Hyung je comprends rien.



Chang...



- Tu sais, un jour on m'a dit que l'espoir est une création de l'esprit. Quand on ne voit plus d'espoir, il faut écouter et croire ceux qui nous disent qu'il en reste. L'esprit saura bien le reconstituer à un moment ou à un autre. Les relations humaines sont ce qui favorise le plus la création d'espoirs. Or parfois les humains n'arrivent plus à se comprendre entre eux, et c'est ce qui fait stopper leurs relations. Ils se perdent eux-même dans leur solitude et ne pourront comprendre qu'en étant à bout, qu'ils ne peuvent pas vivre sans les autres, sans espoir. Et quand leur esprit aliéné et troublé leur fait faire de mauvais choix, ils les pensent justes. Et ils privilégient le sacrifice, car c'est tellement plus facile de se dire qu'on ne peut rien faire sans sacrifice, alors ils se servent de cette idée pour alléger leur conscience. Et nous sommes ce sacrifice.
- Hyung on va mourir?
- N... Non! Tout ira bien
- Fous-toi de moi! Tu me sors tes trucs de je ne sais où plombants et tu me dis ça?
- C'est vrai... Mais crois-le comme si!
- On fait quoi? Pourquoi on est encore là? Où on va? Où est le manager? On va nous tirer dessus aussi!!
- Arrête Junsu, on bouge pas d'ici, des bombes vont exploser dans une heure et...
- QUOI? NON NON NON NON...
- JUNSU! On doit rester au milieu de ce coin, on aura moins de risques d'être touché!
- Yunho je t'en prie arrête, fais-nous sortir d'ici...
- Mais c'est impossible!! Ecoute fais-moi confiance, reste avec moi! Ne lâche jamais ma main.



Changmin...



- J'appelle le manager, il saura... Et.. Et les flics... Et... Mon frère... Ma famille... Mon dieu mon dieu mon dieu...











...







*BOOM*


- AAAAAAAAAAHHHHHHHHHH... NON!!

Les larmes de Junsu coulaient à flots sur la chemise poussiéreuse de son aîné. Il avait l'impression que le temps s'arrêtait en se disant qu'il allait peut-être exploser à la seconde qui suivait celle où il avait pensé la même chose. Tous ces cris qui les entouraient, une heure avant ce n'étaient que des cris de joie, d'amour, de transe totale... Et non d'horreur et de désespoir auxquels il partageait avec eux. Après avoir pensé à tout ça, il comprit que l'explosion ne venait pas de leur coin.

- Junsu on bouge, laisse-moi te porter!!
- Quoi? Où on va?
- Où ça a déjà explosé!! Dans ce coin là-bas où la bombe s'est déclenchée, il n'y a plus que de la poussière! On fera semblant d'être morts et quand tout se sera calmé on s'enfuira loin d'ici.
- Et... les autres? Puis Changmin il est où?
- Ne pense pas aux autres, on a moins de vingt secondes pour descendre de ce gradin en espérant que ça explose ailleurs!




YAH !



*BOOM*






Changm...






*BOOM*





- Au sec...






*BOOM*



- YUNHOOOOOOOOOO











* * *

- Changminaaah!! Bah alors t'es mort? ça fait cinq minutes que je te secoue et t'appelle...
- Hyung... J'ai... J'ai fait un de ces rêves...






-------------------------------
FIN.


Dernière édition par Saori le Ven 2 Jan 2009 - 7:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiayumi
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 516
Age : 26
Localisation : Out Of Sight, Out Of Yoochun
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Dim 28 Déc 2008 - 17:03

OMG !!!

choc bleuté choc bleuté choc bleuté

Saoriiiiiiiii ~~

T'AS TERMINE TA FIC ?!!!!!!!!!!!

NON... PAS POSSIBLE *_____________*

J'avais la flemme de lire parce que un, tu n'arrêtes pas de dire que cette fic est nulle XD (oui, j'écoute tes conseils <3), deux parce que je désespérais de la voir éternellement en hiatus T_T, trois... euh... (maudit soit ma flemmardise XD)

mignone

Bref, je commence à lire ta fic et je commente <3

Au passage:

JE SUIS PREUMMMMMMS *OOOOOO*
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Ven 2 Jan 2009 - 8:02

Lol merci Tiayumi!! ~

Moi-même je suis choquée de l'avoir finie, j'ai vraiment cru que je la laisserais.

Je vais up la fic sur open office (ou wordpad ou tout ce que vous voulez) que je posterai dans le premier post du topic, revue et 100% corrigée seulement sur le fichier, car j'ai pas la foi d'éditer les posts. Comme ça plus obligé de copier-coller si vous ne pouvez pas rester sur le net. Je le fais demain ^^ (si j'oublie pas).
Revenir en haut Aller en bas
Dog-dish
Club des mini-pouces >o<
Club des mini-pouces >o
avatar

Féminin Nombre de messages : 1987
Age : 28
Localisation : ~~
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Lun 5 Jan 2009 - 23:23

SAORIIIIIIIIIIIII c'est super long u_u TOUT caaaa *la feignasse*
j'essairais de lire mais j'te promets rien *pas taper*<33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/dogdishkalou
Mayuko
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 501
Age : 28
Localisation : Dans le fond d'une rivière.
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Mer 7 Jan 2009 - 1:20

Han Soria ! Tu l'a enfin fini °0°.
J'ai lu, commenter vite fait sur msn, et apprécier.
J'éditerai demain ou dans la semaine pour que ça soit moins de la m*rde, parce que là, avec TTTS 6 (pas encore commer) et ta fic, j'ai plus de cerveau.
Bref I luv u my slave !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.otaku-attitude.net
long
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 29
Localisation : in China!!
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Ven 16 Jan 2009 - 18:47

O___o mais c'était quoi cette fin?!
Trop bien ta fic je l'ai lu d'un coup ça change c'est original, wouaw bravo!
Je m'attendais pas du tout à une fin pareil...
Ils étaient trop bien dans leur rôles franchement j'suis fan et ose dire qu'elle est nulle xD
Bon elle m'a complètement déprimé va falloir que je me change les idées!
Revenir en haut Aller en bas
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Jeu 22 Jan 2009 - 3:21

Oh my god j'ai pas vu ton comm'!!!!!

Toi je te connais pas mais je t'aime !

Merci de l'avoir lu, et surtout d'avoir commenté! Je voulais justement qu'on la voit comme une fic originale donc ça me fait encore plus plaisir!
Et désolée de t'avoir déprimé ; j'ai un gros problème avec les happy ends. Regarde mes parodies de clips, elles te feront sourire ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 29
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Jeu 22 Jan 2009 - 21:56

MAIS SAORI C'EST QUOI CETTE FIN!!!!!!
Nan mais chui po d'accord!!!!Comment ça it's just a dream!!!!
Alors que j'attendais une scène peut être un peu plus approfondi entre Leader et Junsu (tsais genre Titanic là "come back" XD ok je me tais) ou encore une ptite scène de bisoutage avec Kyu (bah il est comme même pas venu pour dire Adios à son amigo sans rien faire comme même!!!)
Et là pouf le gros "FIN" qui nous laisse sur notre faim!(pas de jeux de mots XD)
Braïf comme tu le sais bien je ne vais pas écrire un très long commentaire donc...I'm TROUBLED par cette FIN!XD

Voili Voilou je pense que c'est mon plus long coms que je peux faire ahahahah
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1118
Age : 109
Localisation : huh ^^
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Ven 23 Jan 2009 - 21:15

Salut mon amante cachée !! =)

Comme promis j'ai lu ta fic ! =) Tout d'un coup ! (ouais bon y'a pas de quoi s'en vanter mais bon ... XD)
Alors on va commencer par les commentaires inutiles : je pensais que je lirais ta fic rapidement mais ça m'a pris toute l'après-midi XD Bon j'avoue je lis lentement mais c'est pour mieux m'imprégner de l'histoire *3*
Bon ça fait bien longtemps que je n'avais pas commenté de fanfiction alors je crois avoir un peu perdu la main pour ce qui est de suivre un développement logique et/ou thématique u___u' Bon je vais faire comme je peux ! =3

Alors une des choses qui m'a frappée dans ta fic c'est le réalisme. Les personnages ont des vraies douleurs, des vraies peurs, des vrais espoirs (déchus ou pas) et ça fait du bien ! Je veux dire par là que les fics avec des personnages dont on à l'impression qu’ils sont sortis tout droit du pays des Bisounours je dis merci mais non merci !
Et puis l'autre chose qui m'a frappée c'est toute cette souffrance (cachée ou pas). Bon sang à cause de toi je me fais du souci pour eux ! Je ne veux pas qu'une telle chose leur arrive, qu’ils tombent dans le gouffre de la douleur et qu'ils ne puissent plus jamais en sortir. Je ne sais pas qui est le plus à plaindre (enfin j'ai faillit pleurer durant le moment Yunho/Gentil Docteur dans l'ascenseur) Peut être le fait que je me sens plus proche - au niveau de caractère - m'a fait m'identifier à lui (à Yunho). J'en sais strictement rien mais bon sang Yunho anorexique ! Le pire c'est qu'il en a physiquement l'air ! (Bon ok TOUS les membres ont l'air anorexique). Je comprends ce sentiment d'avoir envie de tout contrôler et ne pas vouloir se rendre compte qu'en réalité tout se casse la gueule. L'impuissance. Ce sentiment est horrible et le fait que Yunho se voile la face est triste. Est-ce que je dois redire que j'ai le sentiment que ce genre de chose pourrait arriver ? AISH T^T
Et puis Changmin aussi nondedieu ! Se scarifier, cacher sa peine, sa douleur, pour ne pas sombrer ? Même si c'est déjà fait. J'ai eu envie de le prendre dans mes bras de le consoler, lui dire que tout irait bien. Mais tout irait-il vraiment bien ? L'un se drogue, l'autre est un mafioso, l'autre s'enferme dans son monde féerique et le dernier qui se saigne. C'est comme se retrouver dans une impasse. Savoir que c'est fini, qu'on n’irait pas plus loin, a part peut-être plus bas que terre. Tout ne peut que s'empirer et ce sentiment est présent et foudroyant dans ta fic.
Yoochun. Il doit être celui qui souffre le plus ! Il a perdu l'être aimée, celle qui lui permettait de garder les pieds sur terre. LA fille ! L'âme soeur ? J'ai bien aimé ce que tu as dis sur la douleur (trop la flemme d'aller c/c alors je ferais avec mes souvenirs XD). Seule la souffrance permets à Yoochun de survivre (et j’insiste sur l’usage du terme ‘survivre’ parce que dans son cas ce n'est même pas 'vivre' parce qu'il n'est plus l'ombre que de lui même non ?). Il souffre, et ça le fait se sentir en vie. Ca lui permet d'oublier que la mort de Stéphanie lui a déchiré les entrailles. C'est comme quand tu as mal au pied et qu'on te frappe a un autre endroit pour oublier la douleur. Masochiste certes mais efficace. Enfin, ce n'est qu'éphémère (c'est la bonne orthographe ? XD) parce qu'au final il n’a jamais vraiment fait son deuil, alors il souffrira toujours et sa culpabilité n'arrange en rien sa situation (le fait d'être entré dans la mafia et d'avoir entraîné Jaejoong dans sa folie). Plus on se terre dans les ténèbres et plus la lumière sera aveuglante, insupportable, trop pure. D’ailleurs tu as très bien exprimé cette idée quand il est dans sa chambre à Pékin et que le soleil l’aveugle. J’ai aimé cette scène ! Bref continuons XD Il est dégouté de lui même et ne veut pas se l'avouer. Toutes ces femmes, tout cet alcool ne lui servent qu'à se tromper lui-même. A lui faire croire qu'il gère tout, qu'il est fort mais c'est faux. Et tout comme Yunho il ne veut pas se rendre compte de l'impuissance qu'il est face aux conséquences de ses actes ou de ce qu'il n'a pas fait justement. Enfin je déblatère, je déblatère mais ce n'est que mon avis et je m'excuse si je me trompe et que je vais trop loin.
Jaejoong maintenant. Je ne sais pas par où commencer. Il semblait pur au début (de leur carrière) et tout ce succès, cette pression, cet éloignement de chez lui n'ont servis qu'à détruire cette pureté peu à peu. La drogue a terminé le travail. Je disais que Yoochun n'était plus que l'ombre de lui même mais Jaejoong est identique. Quoique Jaejoong a des moments où c'est comme si sa pureté n'avait jamais disparut, qu'il n'avait jamais souffert. Ces moments où il prend son bain (où il se sent revivre comme tu dis) ou le meilleur moment c’est quand il lit la lettre d'une fan. On retrouve le Jaejoong des débuts, celui qui souriait innocemment. Celui qui avait encore des rêves, des espoirs. Sa réaction face aux malheurs de son groupe est bien différente de Yunho, ça se rapprocherait plus de Changmin. Le leader tourne la tête, le cadet et Jaejoong se font du mal. Encore une fois je prie pour que ça n'arrive jamais.
Pour finir Junsu. Il semble le moins affecté. On pourrait croire qu'il a gardé sa pureté (et ce grâce à son affection envers Yunho). Cependant, et je te le dis sincèrement, ce doit être le plus taré de tous. J'ai l'impression qu'il s'est enfermé dans sa bulle pour ne rien voir. Il est comme Yunho sur ce point là (et comme a dit Yoochun 'Vous ne vous complétez pas mais au moins vous vous ressemblez’). A toujours faire comme si rien n'était 'grave' il finit littéralement à coté de la plaque. On ne dirait même pas qu'ils évoluent dans le même monde. Il garde ce sourire mais peut-être parce qu'il a finit par ne plus voir tout le mal qu'il y a autour de lui. Toute cette déchéance, toute cette souffrance. Et pourtant, quand la nuit tombe, quand il ne peut plus ignorer les ténèbres qui l'entourent, c'est comme s'il sortait de sa bulle et ce rendait compte que son chemin bordé de fleurs est en réalité jonché de cadavres. (Désolée c'est morbide XD) Il a alors besoin des bras de ce cher leader pour retrouver ce monde chimérique qu'il s'est construit.
En lisant on comprend ce qui manque à ces cinq jeunes hommes. Ce que Yoochun a eu et qu'il a perdu. Ce que Yunho et Junsu semblent effleurer. Ils leur manque un exutoire. Et quand la musique n'est pas suffisamment libératrice, quand la musique semble vide, on peut se tourner vers l'amour. Mais Yoochun a perdu le sien et s'entête a vouloir l'oublier, sans faire son deuil, en se noyant dans la douleur. Junsu et Yunho, tournent autour, je ne sais pas vraiment que dire sur leur cas. Mais si seulement ils avaient une moitié (homme ou femme peut importe) qui serait en dehors de ça (de la pression, du tapage médiatique), s'ils pouvaient ce reposer sur cette personne, eh bien je crois qu'ils n'auraient pas finis comme ça. Dans leur monde corrompus ils ne croient même plus en l'amour -semble t'il- et ça, c'est triste. Peut-être qu'ils en rêvent secrètement, mais qu'ils n'ont pas le temps de rencontrer 'quelqu'un de bien' pour les sortir de la. Tu sais quand j'ai dis plus haut que j'aurais aimé prendre Changmin dans mes bras et le consoler, eh bah c'est ce que aurait fait 'sa moitié'. Les rassurer, les calmer, les éloigner même pour quelques minutes de ce monde où seul l'argent règne. Leur faire croire qu'à eux deux ils auraient pu créer un monde nouveau, même si ce n'est qu'éphémère ce sentiment de bien être leur rappellerait qui ils sont. Ils ne se perdraient plus dans l'image qu'on leur a crée : U-Know, Max, Xiah, Hero et Micky. Enfin je dis ça, je divague encore sûrement XD
Bref la fin : d’un côté je suis rassurée que tout ça n’était qu’un rêve. Mais a quel moment a-t-il fait ce rêve ? Avant que leur single ne fasse un carton aux Etats-Unis et qu’ainsi Changmin puisse éviter tout ça ? Ou la veille du départ pour Pékin ? T^T Pitié je ne veux pas qu’ils finissent ainsi, ce serait trop … triste =/
En tout cas merci pour cette fic pleine d’émotions ! Je finirais simplement par dire : UNE AUTRE !

PS : Je t'aime <3

EDIT :
DOMEODEOFEOK c'est un vrai roman XD Je ne m'en suis pas rendue compte en tapant XD
Revenir en haut Aller en bas
http://mey-mey.skyblog.com
Saori
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3424
Age : 30
Localisation : partout sauf ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: TROUBLED .   Lun 26 Jan 2009 - 14:57

Waaaaaaah Mayuuuuuuuu!!!!!

Nyoo;; merci beaucoup encore à tous pour vos comm's! Je sais je le dis tout le temps mais j'ai tellement passé du temps sur ce dernier chapitre, ça me fait vraiment plaisir que vous l'ayez lu.

Niasusu je sais tu es choquée de la fin, et tu as le droit de me détester x). Mais j'avais vraiment pas envie d'écrire un pavé sur la fin, j'avais prévu un bon truc en plus, mais au dernier moment je me suis dirigée ailleurs. Et éventuellement vous laisser imaginer votre propre fin ^^, je précise que personne ne meurt à la fin puisqu'il n'y a pas vraiment de fin.

@Mayuu ~~; tu as résumé et expliqué toute ma fic xD! Tu as absolument tout compris et tu sais pas à quel point ça me rassure.
Pour Junsu c'est exactement ça, il est trop dans sa bulle car trop immergé dans sa vie de chanteur, il ne voit pas le mal autour de lui car il est trop heureux de vivre son rêve. C'est pourquoi j'ai voulu qu'il soit le seul à l'armée avec Yunho (pour le protéger et le guider), pour qu'il découvre enfin ce qu'est le paradoxe de sa vie, la guerre, le sang, les larmes, le désespoir. La 3ème guerre mondiale aurait été ma suite mais je ne continuerai pas, j'ai trop galéré pour terminer et j'ai plus assez de temps pour écrire. Et comme je me connais il n'y aurait pas de happy end (j'y peux rien c'est maladif).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TROUBLED .   

Revenir en haut Aller en bas
 
TROUBLED .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: