AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sucre et Sel [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 4:34

Le mois de janvier avait été plutôt doux, à l’image de décembre, pluvieux, mais non enneigé.

Jaejoong était debout sur la terrasse et, appuyé sur la rambarde de sécurité, admirait la vue de Tokyo, saisissante, depuis le toit de leur tour résidentielle.
Dans sa main droite, coincée entre son index et son majeur, une cigarette laissait échapper une fine fumée, chassée dans le ciel noir par les bourrasques de vent.
Jaejoong porta la cigarette à sa bouche et inspira profondément, laissant la fumée pénétrer ses poumons, lui brûlant la gorge en descendant. Il retint son souffle quelques secondes avant d’enfin expirer, en fermant les yeux.

Il entendit quelqu’un toussoter derrière lui et échappa sa cigarette dans le vide. Il se retourna, avec l’air coupable d’un enfant qui avait fait une bêtise, les yeux grands ouverts et le cerveau travaillant à trouver une excuse.

« Tu m’en passes une? » demanda Joo Eun, vêtue d’un simple châle sur son haut de pyjama.

« De-de quoi? » demanda Jaejoong avant de réaliser à quel point sa réponse n’était pas crédible.

« De ça » dit-elle en désignant le paquet de cigarettes qu’il tenait dans son autre main.

Grillé.

Elle était montée chercher quelque chose à grignoter dans l’appartement du groupe lorsqu’elle avait vu la porte-fenêtre de leur balcon tenue entrouverte par un livre. Elle avait alors attrapé une légère couverture du canapé avant de monter jusque sur le toit, pour y surprendre Jaejoong.

Elle se rapprocha de lui et essaya d’attraper le paquet. Il s’éloigna d’elle et s’empressa de le vider au-dessus du jardin, plus d’une centaine de mètres plus bas.

« Pourquoi t’as fait ça? » demanda-t-elle, en fronçant les sourcils et en remettant son châle en place.

« C’est pas bon pour ta santé » répondit-il, en crispant le carton.

Joo Eun scruta son visage.

« Alors si tu veux pas que je fume, pourquoi est-ce que toi tu le fais!? » demanda-t-elle, en frottant ses bras avec ses mains pour se réchauffer « C’est à cause de ce que Soo Man t’as dit? »

Jaejoong la regarda, surpris qu’elle ait aussitôt compris une des raisons pour lesquelles il essayait de reprendre cette habitude.

« Jaejoong! Reviens-en! Vaut mieux que tu fasses du sport que de couper dans les repas en fumant! C’est juste parce que c’est la période de Noel, ça va passer. C’est pas comme continuer de fumer et devenir un mort en sursis! » s’écria-t-elle.

Elle était outrée par le manque de confiance en soi du jeune homme. Il voyait tout à court terme, mettant inutilement sa santé en jeu pour quelques remarques faites par un homme qui aurait dû, vu sa taille, être le dernier à le critiquer.

Jaejoong regarda par-dessus son épaule, là où il avait jeté le reste du paquet.

« Aller, on rentre, je pèle de froid et toi tu viens juste de sortir d’une méchante grippe » dit-elle en le prenant par le bras et en le tirant jusqu’aux escaliers.

Le lendemain, quand Jaejoong se réveilla, sur le canapé où il s’était endormi, il sentit quelque chose l’empêchant de bouger son bras correctement.
En remontant sa manche, il découvrit quatre timbres à la nicotine, collés sur toute la longueur de son biceps. En en décollant un, il découvrit un dessin d’un smiley. Il décolla les autres et lut, sur chacun d’entre eux, un mot écrit par Joo Eun.

« Lâche » « Pas » « Jaejoong » « ^_^ » .

Il sourit et les remit en place, fermant les yeux pour se rendormir, sachant que, maintenant, quelqu’un veillait sur lui.

Pourtant, la remarque de Soo Man n’était pas la seule raison qui l’avait poussé à fumer de nouveau. En fait, des milliers de questions traversaient son esprit, le stressant. Et Joo Eun le savait; elle se posait les mêmes.
Alors…Et si tous les jours se passaient ainsi… Allaient-ils faire semblant de ne pas remarquer que l’un pensait à l’autre? Allaient-ils s’assurer d’être l’ange gardien, muet, de l’autre?

Des mois durant, ils allaient se contenter de ça…


------



Quand Soo Man avait annoncé que les DBSK allaient assister aux MTV Asia Music Video Award, à Taipei, en Taiwan, les fans de l’île-état s’étaient précipitées sur leurs ordinateurs, et échangeaient entre elles, depuis maintenant près de deux semaines, un maximum d’informations sur le groupe. Elles avaient déterminé l’hôtel où ils allaient séjourner, quel jour ils arrivaient, et sur quelle compagnie. Elles estimaient à quatre-vingts dix-huit pour cent, les chances que les DBSK réservent un étage au très luxueux Grand Formosa Regent Taipei, dans lequel ils avaient passé quelques nuits, lors de leur dernière visite. Leurs analyses, beaucoup plus poussées que ce que les non-initiés auraient pu croire, étaient basées sur des informations, qui passaient au compte-gouttes, divulguées par des sources au sein de SM Entertainment Japan.

Pourtant, Joo Eun et Soo Man n’étaient pas inquiets. Loin s’en faut.

Joo Eun était en train de savourer un « Cherry-Coke And Rhum » avec une cerise au marasquin, confortablement assise sur son siège en cuir, en première classe d’un petit avion de la compagnie Japan Airlines. Si elle était aussi détendue, c’est parce qu’elle savait quelque chose que les fans ne soupçonnaient pas. Les informations « privilégiées » des fans avaient été diffusées sur internet par Soo Man et elle, afin de brouiller leur piste. Les DBSK allaient en fait séjourner au Taipei International Hotel, situé cinq rues plus haut que le Formosa Regent. Un petit tour de passe-passe qui allait leur éviter bien des ennuis.

À la descente de l’avion, c’était la cohue. Une centaine de taïwanaises, qui avaient veillé à l’aéroport toute la journée et une partie de la nuit, les attendaient, hystériques en les voyant franchir le poste de sécurité.

Leurs visages étaient cachés par des casquettes, mais les lunettes de soleil que, d’instinct, ils avaient mises, les dénonçaient. Il était en effet, deux heures du matin, et la lune n’était qu’à demi-pleine. Ils donnèrent leurs passeports aux douaniers qui, après leur avoir posé les questions réglementaires, leur permirent d’entrer au pays. Ils furent rapidement rejoints par Joo Eun, et, escortés par une quinzaine de gardes du corps, se dirigèrent vers la sortie. C’est alors que les fans se déchaînèrent, voulant absolument les toucher, comme pour s’assurer qu’ils n’étaient pas des poupées. De les voir respirer ne leur suffisait pas, elles voulaient les toucher, les palper, comme de la marchandise. Leurs gardes du corps, voyant la foule grossir, se rapprochèrent d’eux et leur demandèrent d’accélérer le pas. Soudainement, alors que les DBSK, Joo Eun et deux de leurs assistants étaient en train de se précipiter vers les portes en verres, ils entendirent crier les gardes du corps derrière eux. Une fan les avait aspergés de poivre de Cayenne, les empêchant de voir et brûlants leurs yeux. Les gardes qui étaient sur leur côté les remplacèrent et essayèrent de retenir les fans qui essayaient de se glisser vers les DBSK. Ces derniers tentèrent de s’enfuir, talonnés par des dizaines de jeunes filles. Profitant d’une brèche, quelques fans réussir à rejoindre les DBSK, et essayèrent d’attraper Yunho, qui fermait la marche. Elles tirèrent sur son sac à dos, l’empêchant de poursuivre sa course avec les autres.

« Hé! » cria Yunho, tandis qu’il était attiré par les bretelles de son sac.

Les autres membres tournèrent la tête, sans s’arrêter. Lorsqu’ils virent que Yunho ne les suivait plus, ils essayèrent de faire demi-tour, mais furent retenus par les gardes qui étaient restés, et qui leur criaient de continuer.

« On s’occupe de lui! Sortez! » s’exclama une de leurs escortes, en se dirigeant vers Yunho qui avait abandonné son sac et qui filait vers eux.

Mais les DBSK n’étaient maintenant plus entourés, leurs gardes du corps luttant pour faire barrière contre les fans qui s’approchaient. Ils étaient tous tournés sur ce qui se passait à l’intérieur de l’aéroport, attendant Yunho avec angoisse, et ne remarquèrent pas que les portes coulissantes venaient de s’ouvrir derrière eux, laissant passer une dizaine de jeunes filles.
En les voyant, elles poussèrent des cris. Elles sortirent leurs appareils photo, et les bombardèrent de flash. Aveuglés, ils essayèrent de se frayer un chemin parmi elles. Peine perdue, ils étaient maintenant encerclés, seuls leurs gardes du corps pouvant les dégager. Mais trois d’entre eux étaient incapables de voir, et les autres retenaient les fans derrière eux.
Une des jeunes filles qui les entourait saisit le poignet de Jaejoong qui se dégagea avec violence.

« Lâche-moi! » lui cria-t-il en mandarin, en secouant son bras.

La jeune fille, paralysée de le voir si furieux laissa tomber sa main.
Devant lui, Junsu se faisait tirer les cheveux par deux fans, qui essayaient de lui couper des mèches. Le jeune homme se débattait, mais il ne voulait pas se blesser contre les lames effilées des ciseaux. Joo Eun, entre Junsu et Jaejoong, saisit le poignet d’une des jeunes filles et mordit à pleines dents dans sa chair, laissant une marque rouge vif sur sa peau. La jeune fille hurla de douleur, tandis que son amie, la voyant en détresse, plongea vers Joo Eun, la pointe de ses ciseaux dirigés vers son visage. Joo Eun resta paralysée. Elle sentit quelqu’un lui baisser la tête.
Il ne fallut qu’une fraction de seconde.
Joo Eun sentit la chaleur du sang qui coulait sur son visage. Pourtant, elle n’avait pas mal. Elle essuya son front. Elle leva les yeux, et vit la main de Jaejoong devant sa figure.
Les fans se turent, épouvantées parce que l’une d’entre elles venait de faire. Le sang de Jaejoong coulait maintenant par terre.
Le jeune homme laissa échapper un gémissement de douleur, tandis qu’il serrait sa main droite, blessée.
Joo Eun s’agenouilla auprès de lui, tandis que les autres membres et les assistants l’entourèrent.

« Omo! Jaejoong! Ca va?! Jaejoong! » s’écria Joo Eun, paniquée.

« Aish…Oui, ca va…Ca fait mal…Mais ça va… » dit-il, avant de regarder autour de lui. « Faut qu’on y aille! On verra ça plus tard! » s’exclama-t-il, en se relevant, aidé de Yoochun.

Les fans, certaines d’entre elles en pleurs, s’écartèrent et les laissèrent passer. Joo Eun s’arrêta devant celle qui avait blessé Jaejoong. Elle la gifla. Une fois. Deux fois. Joo Eun avait les yeux embués de larmes, et ne voulait s’arrêter de la gifler que lorsqu’elle en aurait la marque écarlate de sa main imprimée sur la joue.
Changmin, derrière elle, qui regardait la scène, jugea qu’elle en avait assez fait, en voyant la fan secouée de sanglots. Il poussa Joo Eun à l’extérieur, pour rejoindre les autres. La police de l’aéroport était arrivée, et empêchait d’autres personnes de rentrer dans l’aéroport tant que les DBSK n’étaient pas montés en voiture. Les policiers empêchaient aussi quiconque de sortir du parking avant que le groupe ne soit pas parti depuis dix minutes, pour éviter qu’ils ne soient poursuivis en taxi.

Joo Eun monta dans la première voiture et rejoignit Jaejoong et Yunho, tandis que Changmin prit la deuxième, avec Junsu et Yoochun.

« Jaejoong! Ça va? » demanda Joo Eun en se penchant vers la banquette arrière où son cousin était assis, à côté d’un assistant.

« Ça va? » répéta Yunho, assis à l’avant.

La voiture venait de démarrer en trombe, en direction de l’hôtel.
L’assistant était en train de chercher des bandes aseptisées dans son sac. Dès qu’il en eu trouvé une, il essaya de l’enrouler autour de la main du jeune homme. Jaejoong se crispa en sentant la pression sur sa main.

« Tu lui fais mal! » récria Joo Eun en voyant le voyant appuyer sur la plaie. « Viens ici. Je m’en occupe »

Elle lui désigna le fauteuil à côté d’elle. Une fois qu’il se fut assis, Joo Eun décrocha sa ceinture et rejoint Jaejoong à l’arrière. Elle déroula le pansement et entreprit de le mettre convenablement. Jaejoong, silencieux, la regardait faire. Elle ouvrit sa main, et découvrit la blessure, une marque sanglante au milieu de sa paume. Tremblante, elle posa la gaze dessus, et commença à envelopper sa main, le plus délicatement possible, tout en serrant assez fort pour que l’hémorragie ne reprenne pas. Jaejoong sentit une goutte sur le bout de ses doigts. Une autre tomba sur le siège. Le liquide était transparent et brillait à la lumière des lampadaires. Joo Eun passa son index sous ses yeux, pour en chasser les larmes.

« Hé…C’est pas grave. C’est rien. J’ai même plus mal. C’est juste sur la main. Pas besoin de pleurer pour si peu… regardes, je peux même bouger mes doigts. Demain j’aurais juste besoin d’un pansement » tentait de la rassurer Jaejoong.

Joo Eun le regarda, tandis qu’il lui souriait.

« J’ai besoin d’un mouchoir » murmura Joo Eun, en reniflant.

Jaejoong rit tandis que l’assistant se pressait de trouver un mouchoir dans son sac. Il allait lui en tendre un, lorsqu’il vit la jeune fille prendre Jaejoong dans ses bras. Il détourna la tête, ayant l’impression de surprendre un moment intime. Il était déconcerté de ne pas savoir pourquoi, mais il ne voulait pas interrompre.

« Jaejoong-ah, je suis désolée…c’est à cause de moi que tu as mal. Depuis que je suis avec vous, vous avez plein de problèmes. En plus, je te refile mes problèmes à moi. Mais je te promets d’arrêter » dit elle, en reniflant.

« Joo Eun-ah… c’est pas de ta faute. C’est ces folles. J’en ai assez, cette fois-ci était à peine pire que les autres. C’est toujours la même chose. On nous prend pour des objets. Ta vu leur tète quand elles ont vu que je saignais. Elles avaient l’air surprises qu’il soit rouge. Elles me gavent celles-là! Je te l’ai déjà dit des milliers de fois… mais à chaque fois tu me disais : Continue! C’est ce que tu aimes faire! Et puis ces filles sont juste une petite partie de vos fans. Mais elles sont hystériques! En plus, elles voulaient te blesser. Tu crois vraiment que je serais resté là, sans rien faire tandis qu’elle fonçait sur toi avec ses ciseaux? » demanda Jaejoong, en collant son front sur celui de la jeune fille. « Si tu avais eu la moindre griffure, je te jure que je l’aurais frappé jusqu’à ce qu’elle tombe dans le coma. »

« Dis pas ça. Et je t’interdis de refaire des choses comme ça. C’est stupide, stupide compris? Plus jamais, arassoh? » l’avertit-elle, tandis que ses larmes revenaient en l’entendant lui dire ça.

Pour toute réponse, Jaejoong passa son bras autour de son épaule, et l’attira contre lui, posant sa tête sur la sienne.

Le reste du voyage se passa dans un silence troublé toutes les cinq minutes par la radio du chauffeur. Il était en communication avec l’autre voiture et avec la centrale.

------


Dernière édition par le Ven 3 Aoû 2007 - 5:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 4:44

------

Ils arrivèrent à l’hôtel vers trois heures du matin. Ils étaient épuisés, par le vol, mais surtout par les évènements de l’aéroport. Ils laissèrent les valets sortir leurs sacs, et Joo Eun alla saluer le directeur de l’hôtel, qui les attendait dans le lobby. Elle lui raconta brièvement la raison de leur retard et lui demanda s’ils pouvaient avoir une trousse de premiers soins, en attendant que leur médecin arrive. Le directeur, un homme dans la cinquantaine, droit et sec, se confondit en excuse, comme s’il avait été responsable de la situation. Il ordonna au concierge d’aller prévenir le médecin de l’hôtel.

« Non, non, c’est bon, nous préférions plutôt le soigner nous même… Ce sont les directives de mon patron. Seuls les membres du personnel peuvent s’occuper d’eux…Mais s’il pouvait nous fournir la trousse de secours, cela nous serait d’une grande utilité » dit Joo Eun.

« Oui, bien sûr. En attendant, voici les clefs des chambres de l’étage; il y en a douze. Je suppose que les gardes du corps et vos assistants dormiront au même étage? » demanda le gérant.

« Oui, et il serait nécessaire que les femmes de chambre qui nettoierons aient une carte d’identification. Vous comprendrez que nous ne pouvons tolérer que d’autres fans viennent les déranger… » dit Joo Eun, en prenant les clefs magnétiques qu’il lui tendait.

« Très bien » s’inclina le directeur.

Il alla saluer les jeunes chanteurs, qui étaient en train de s’endormir sur les fauteuils du hall, puis il décrocha un téléphone derrière le front-desk et appela le médecin de garde, pour qu’il apporte les gazes et les désinfectants. Le brave homme comprenait que Joo Eun soit forcée d’attendre la venue du médecin officiel du groupe; ce dernier connaissait mieux que quiconque leur historique médical, et la compagnie avait pleine confiance en lui. Il ne put quand même s’empêcher de soupirer, en voyant le jeune homme aux cheveux noirs grimacer lorsque la jeune fille souleva le bandage. Les directives des agents étaient parfois en dépit du bon sens. Il aurait pût être soigné le soir même, avec un médecin compétent, mais les craintes de la maison de disque allait le forcer à passer la nuit avec une blessure ouverte.

« Ah! Mr. Jiang? Bonjour c’est Xin Zi Shu…J’aurais besoin… »dit-il, en entendant la voix de l’infirmier.


------
Yunho s’écrasa sur le lit. Sans lever la tête de l’oreiller, il retira sa veste et resta allongé sur le ventre.

« Mmmm… » fit-il.

Jaejoong s’assit sur le lit à côté, et alluma la télévision.

« Yah! Jaejoong! » se plaignit Yunho en entendant la speakerine d’une chaîne de nouvelles.

Jaejoong baissa le volume. Légèrement.
Yunho laissa échapper un grognement. Il ouvrit une de ses valises, et après avoir fouillé durant quelques secondes, en sortit un t-shirt et un pantalon de sport assortit.

« Je vais prendre ma douche » lança-t-il, irrité.

Il claqua la porte de la salle de bain.

« Fais vite! Moi aussi je veux en prendre une! » cria Jaejoong au travers de la porte.

« Toi t’es un gant de toilette humain! Tu pourrais passer toute une journée sous la douche! Alors, si tu permets, pour une fois, je vais prendre mon temps. » rétorqua Yunho, de l’autre côté, en ouvrant les robinets.

Quelqu’un frappa à la porte. Jaejoong se leva et entrouvrit, laissant le crochet de sécurité en place.

« Voilà ce que vous avez demandé » dit un jeune garçon, portant l’uniforme des valets.

Il lui tendit une trousse en plastique rigide blanche. Jaejoong l’attrapa par la poignée et remercia le garçon.
Il s’installa sur son lit. Yunho étant dans la douche, il allait lui être difficile de faire lui-même le pansement. Il ouvrit la sacoche et fouilla à l’intérieur. Il découvrit un flacon de désinfectant et des rondelles de coton. Il coinça une rondelle de coton entre ses dents et, de sa main valide, ouvrit le flacon. Il essaya d’en verser sur le coton, mais il sentait le liquide couler sur ses lèvres. Il recracha alors le produit et renversa le contenant sur le lit.

« Aigoo... » jura-t-il.

Maintenant ils allaient dormir dans une odeur de stérilisant.
Frustré contre lui-même, il s’allongea sur son lit, et ferma les yeux. Deux minutes plus tard, il entendit de nouveau quelqu’un toquer à la porte. Il ouvrit alors à Junsu et Joo Eun.

« Hé! Ça va? » demanda Junsu, en déposant un paquet de chips sur le petit bureau.

« Je suis pas à l’agonie! Arrêtez de me demander ça. C’est une petite coupure. » protesta-t-il, exaspérer.

Joo Eun s’assit sur son lit et, en posant sa main sur la jetée, sentit le liquide poisseux sur le tissu. Elle vit alors que la trousse de secours était ouverte.

« Tu as essayé de nettoyer la plaie? » demanda-t-elle, en ramassant le flacon, qui avait roulé sous le lit.

«Mouais… » fit Jaejoong.

Il ne voulait pas avoir l’air d’être invalide. Ce n’était que sur la main après tout, pourquoi en faisaient-ils tout un plat?

« Viens ici, fais voir » lui demanda-t-elle, en humidifiant un coton du liquide antiseptique.

Elle lui prit la main et tapota délicatement la coupure avec le bout de tissu. Junsu se rapprocha d’eux, et pencha la tête.

« Yah! Junsu-ah, tu me caches le soleil! » s’exclama Joo Eun, en lui poussant la tête.

« Il est un peu miteux ton soleil… » dit Junsu en se rapprochant du luminaire.

Il l’éteint.

« Nuit »

Il l’alluma.

« Jour »

Il l’éteint.

« Nuit »

« YAH! Junsu! Allume tout de suite imbécile! » cria Joo Eun. « C’est pas possible, mais quel cr***n! »

«Bon ok. Jour! » s’écria-t-il, en appuyant sur le bouton.

Il y eu un flash, puis de nouveau le noir complet.

« Heu…Jour…? » fit Junsu.

On entendit de nouveau le bruit de l’interrupteur. Le cliquetis se faisait de plus en plus pressant.

« Me dis pas que t’as fait sauter l’ampoule… » dit Jaejoong, en soupirant.

« Heu… » répeta Junsu « Désolé hyung… »

« Ok, je vais sortir et aller en demander une autre au lobby » dit Joo Eun.

Les ressorts du matelas grincèrent, indiquant qu’elle se levait. Elle avançait les mains en avant, pour éviter de rentrer dans une des chaises. Elle se laissait guidée par la lumière qui perçait sous le palier de la porte. En l’ouvrant, elle fut aveuglée l’espace de deux secondes, avant de voir les visages de Changmin et Yoochun à quelques centimètres du sien. Elle retint un cri de surprise.

« Vous foutez quoi dans le noir comme ça?! » s’exclama Changmin.

Il poussa Joo Eun, et rentra dans la chambre, suivi de Yoochun. Joo Eun se retourna pour les voir se diriger vers les lits, éclairés par la lumière du couloir. Tout d’un coup, une porte s’ouvrit devant elle. Yunho sortait de la salle de bain, sa serviette sur l’épaule, vêtu d’un boxer noir.

« Qu-quoi? Qu’est-ce que? » commença-t-il, en voyant Yoochun et Changmin se rouler sur son lit. Jaejoong et Junsu essayaient tant bien que mal de les faire descendre.

Yunho se retourna et découvrit Joo Eun, se servant de sa main pour cacher ses yeux.

« J’ai rien vu! J’ai rien vu! » s’écria-t-elle.

« Ah!! » cria Yunho en la voyant.

Il prit sa serviette et la noua autour de sa taille. Il fila dans la salle de bain pour enfiler son pyjama. Pendant ce temps là, les quatre autres jeunes hommes avaient eu le temps d’oublier leur fatigue et essayaient de prendre le contrôle de la télécommande. Enfin, en désespoir de cause, voyant que Jaejoong ne voulait pas changer de poste, Yoochun et Changmin se liguèrent contre le jeune homme et Junsu, en essayant de les assommer avec les traversins.

« Mais quels imbéciles! » s’écria Joo Eun.

Elle sortit pour demander une ampoule à un des assistants. Ce dernier s’empressa de dévisser celle de sa chambre, pour que la jeune fille en ait une rapidement.
Quand elle rentra dans la chambre, elle se dépêcha d’aller mettre la nouvelle ampoule en place, essayant d’ignorer les cris des jeunes hommes à ses côtés.
La lumière inonda la pièce.

« Mes yeux! Mes yeux! » dramatisa Yoochun en cachant son visage dans un polochon.

« Dehors! » exigea Joo Eun, en désignant la porte de son index « J’ai dit de - »

Pouf.

Un oreiller venait de tomber par terre, à ses pieds. Joo Eun était sonnée.

« Désolé…Je visais Junsu» dit Jaejoong, faisant mine d’être gêné.

Elle se jeta sur lui, le traversin lui servant d’arme. Elle essaya de l’étouffer, en s’asseyant sur son torse, mais Yoochun se jeta sur elle, la faisant tomber par terre.

« Très bien… » dit Joo Eun, remettant ses mèches derrière ses oreilles, tandis qu’elle se levait.

Ils essayèrent de s'assomer avec des polochons pendant une trentaine de minute encore, avant que la fatigue ne les reprenne. Il était presque quatre heures du matin lorsqu’ils s’endormirent, serrés les uns contre les autres dans la chambre de Jaejoong et Yunho.


------


Joo Eun fut la première à se réveiller. Elle passa ses doigts sous ses yeux, et découvrit des traces de mascara.

« Aigoo…Je veux une douche… » se dit-elle, en s’étirant.

À côté d’elle, Jaejoong et Yunho dormaient, l’un sur le dos, l’autre sur le ventre, en travers du lit, le bras de Yunho posée sur le ventre de Jaejoong, protecteur.

« Si les fans de Jaeho voyaient ça… » songea-t-elle, en baillant.

Puis elle se souvint qu’elle n’avait pas eu le temps de changer le pansement de son cousin la veille. Elle se leva sans bruit, et attrapa la trousse de premiers soins, qui avait glissé sous le lit où s’entassaient Junsu, Yoochun et Changmin. Elle s’agenouilla sur le bord du lit et mit la main de Jaejoong sur ses genoux. Elle dévissa le flacon de désinfectant, et versa directement le liquide sur la blessure. Elle souffla légèrement dessus, pour qu’il s’évapore plus vite. Elle s’assura de ne pas avoir réveillé le jeune homme, mais ce dernier semblait dormir paisiblement. Elle déroula la gaze blanche, et délicatement, la referma sur la main de Jaejoong. Une fois le rouleau finit, elle prit une petite épingle à nourrice, et en piqua le pansement.

« Voilà! Ça devrait tenir en place jusqu’à ce que Kimura s’en occupe » se dit-elle, en se relevant.

Elle s’assura une autre fois que le pansement tenait bien. Elle laissa ses doigts glisser et effleura le bout des doigts du jeune homme avec les siens.

« Jaejoong-ah…Désolé…C’est de ma faute » murmura-t-elle, presque inaudible.

Elle secoua sa tête, ses longs cheveux passant devant ses yeux. Elle saisit son petit sac, sur la chaise du bureau et sortit dans le couloir.

Jaejoong ouvrit les yeux. Il était en fait réveillé depuis plus longtemps que Joo Eun, mais ne voulait pas bouger. Il entendait la respiration régulière de la jeune fille, et se sentait confortablement installé sur le lit.
Quand elle se réveilla, il préféra faire mine de dormir, pour une raison inexplicable. Et quand elle changeait son bandage, il la laissa faire, le cœur réchauffé de la voir s’inquiéter pour lui. Le contact de ses doigts sur sa chaire meurtrie ne lui faisait pas mal. Et quand elle passa ses doigts sur les siens, il voulut saisir sa main et l’attirer contre lui. Il lui avait été extrêmement difficile de garder sa respiration régulière, alors que son cœur battait la chamade. Puis il l’entendit s’excuser, mais ne réagit pas, au risque d’avoir à l’embrasser pour la faire taire.
Jaejoong grogna et cacha son visage dans ses mains. Il n’arrivait pas à oublier la chaleur de ses bras, de ses lèvres…



Fin Chapitre 11











Voilà!!
Merci encore d'avoir lu!!! in love in love in love
Dans cette dernière partie, il y avait une référence à un de mes films français préférés...je vous laisse deviner lequel ^^
Comments are love Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 29
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 6:08

preumssssss!!!!!YEAH
Quoi que a 5h du mat je vois pas qui va venir sur le fow...(bah la ou je suis il est 11h00!)
Sinon euh je suis un peut en retard j'ai rater 2 chapitres pendant le week end alors je me suis bien occuper ce matin au lieu de travailler!(eh vi chui en stage la...)
De 1 vive les M&MS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
De 2 gnahhhh the scene de la mort ki kill mister M&MS comment il etait HOT le chapitre precedant entre Jae et sa zine!(j'avais une envie meurtriere a un moment on se demande pourquoi....XD)
Sinon c'est vrai comme l'avis de plein de gens j'aurais preferer que ce soit Junsu a la place je trouve qu'ils sont assez proche comme meme...
De 3 ben le telephone un materiel tres utile a l'homme qui peut avoir des capaciter a faire redescendre l'homme sur terre!ptdrrr meme dans les guides d'utilisation cette fonction n'est pas mentionner!^^
Sinon le coup des fans bah comme d'hab elles ont rien a faire de trainer avec des ciseaux?tsssss(sa me rapelle a HK ils ont recu une boite de chocolat en pleine tronche...)
Voila the happy ending avec comme meme un petit jaeho pour terminer hihi^^vivement la suite!
PS : ohhh La promesse que Joo Eun a fait a sa maman ne peux pas etre tenu...sa annonce des suites tres "bad" pour la nouvelle annee....
Viteuh la suiteuhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 29
Localisation : DTC
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 11:42

preumsssssssssss non deuzzzzzzzzz
trop meunion ><
Franchements ça fou les boules de savoir qu'elle va mourir!!!!! Et puis on a l'impression que c'est maintenant dans trèèèèèès peu de temps.
Ca déprime snif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.visualshima.skyblog.com
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 26
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 14:06

TROIZZZZZ!!!
Comment ça??? QUOI?? Joo Eun va mourir?!
Non!Si? T_T
J'ai comme d'habitude adoré ce chapitre!! Very Happy Very Happy
Rah les fans hysteriques qui ont blessé Jae! Elles sont complètement tarées!!!! Ah Junsu il est vraiment trop fort avec l'ampoule^^ Jour... Nuit!!!^^ Je me suis bien marrée Smile
C'était vraiment super touchant quand Jae faisait semblant de dormir pendant que Joo Eun soignait sa plaie!!
C'est sur ces deux-là,il va encore leur arriver des trucs!!!
Rah, j'ai failli pleurer quand Joo Eun a parlé à Jae!!
Ils s'aiment mais n'ont pas le droit de s'aimer!!
Enfin j'adore ton rythme de parution c'est super!!!!
contente contente contente contente
Maintenant c'est certain!!! Je suis Accro à ta Fic!!!
Kisss Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Duracel
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 28
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 14:17

Oublie ce qui c'est passé entre eux ? Impossible, comment vont-ils faire ?
Et pourquoi, Joo Eun ne pourra pas tenir sa promesse pourquoi ?????
Oh, mon pauvre Jae qui est malade ! T'inquiète pas je vais venir te soigner moi ^^ bave coeur
Au final, trop bien ce chap, vite la suiteeeeee
Revenir en haut Aller en bas
daoshi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 24
Localisation : Loin de la France, près de la Corée dans les bras de ......... ^.^
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 14:55

Ouin !!!
C'est trop bien !!
La suitttteeeeuuuuuuuhhhhhhhhhhh

Jae fallait te réveiller bon sang, vous êtes amoureux tous les deux, c'est trop compliqué ou quoi ? ><°
J'ai trop envie de tuer la p****, qui à blessé Jae, elle lui a fait mal, t'inquiète pas Jae, je vais venir t'aider diablotin ^^

Mais bon, bonne continuation tout de même (c'est la moindre des choses pour encourager l'auteur à finir ce fanfic super bien T_T )
Revenir en haut Aller en bas
HyeMi
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 391
Age : 26
Localisation : with JJ ? X]
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 15:13

Waw o_o' ! Ooooouuuh que j'aime que j'aime que j'aime >_<
Je l'ai lu ce week end mais j'ai pas eu le temps de poster, alors déjà le coup de l'avion c'était super bien trouvé, je me disais que c'était impossible qu'elle soit dedans puisque cette fic tournait principalement autour d'elle... Mais je stressais quand même, j'avais la bouche grande ouverte et j'avais peur de lire la suite, et après, JaeJoong qui court pour la rejoindre, qui se fou totalement si on le reconnait ou pas et le dialogue quand il rentre. Trop adorable ce qu'ils se disent, c'était inévitable le baiser, on se dit "ouaiis il vont s'embrasser" mais la façon dont tu le décris, ça a pris une autre tournure, c'était bien plus beau qu'un simple baiser, enfin bref c'est pas clair hein ce que je dis TT. Le coup de téléphone c'est horrible, retour à la réalité qui fait aussi mal pour Jae et Joo Eun que pour nous.
Le dernier chapitre "Elle ne le savait pas encore, mais il allait lui être impossible de tenir cette promesse... " Alors là on se dit m*rde... J'ai vraiment pas envie qu'il lui arrive un truc là... Une seule phrase et pourtant elle m'a foutu mal pendant toute ma lecture.
Bon je cite encore une phrase " Ils allaient jouer une mascarade, en priant pour que leurs masques en porcelaine, si fragiles, ne se fendillent pas." Elle est magnifique.
JaeJoong l'aime, Joo Eun l'aime... Le coup des fans c'était hyper réaliste argh on s'y serait cru, tellement que j'avais bien envie de toutes les tuer ces folles >_<
Aaah j'ai fait un long commentaire désolée mais j'avais vraiment beaucoup de chose à dire, même si en gros mon commentaire se résume à "merci de poster des chapitres aussi vite, merci de faire des si longs chapitres, et merci pour cette sublime fic". Voilà ^_^ ! Un nouveau chapitre bientôt hein ?! Merci encore =)


Dernière édition par le Mar 24 Juil 2007 - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MichiyoOo
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1768
Age : 27
Localisation : With Jae and Junsu :p
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 24 Juil 2007 - 23:01

Alors j'ai rattrapé les trois derniers chapitre et...Kyaaaaaaaa xD
J'aime!!! Vraiment ta fic plus ça va plus j'adore Very Happy
Ralala je savais que la relation entre Jae et Joo Eun était ambigue lol mignone
Je les trouve trop mignons tout les deux...toujours là l'un pour l'autre ^^ Et amoureux aussi xD Smile
Quand JJ fait semblant de dormir pendant que Joo Eun le soigne c'est trop chou ^.^ shy
Pis Junsu avec sa lumière...jour/nuit mdr Na mais quel baka ce Junnie hihi
Bref la suite est géniale! Je n'ai qu'une chose à dire...vivement la suite! xD Fighting!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://azn-kawaiii.skyblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 2:45

Coucou!!!

Merci d'avoir lu jusqu'à présent in love in love in love

Bon bon bon... là pour le coup, je suis *quasiment...* sure que ça va être mon post le plus long.
Et je suis morteeeee (comme Asuka, moi aussi je suis en stage).
Le chapitre XII, il se passe pas beaucoup de chose, comparé au chapitre XIII ( que je post aujourd'hui aussi) , mais j'espère que vous allez quand même aimer.

MESSAGE aux fans de Hero (*hum hum...Asuka?* ), la chanson que je vais mettre en lien, il FAUT que vous l'ayez. Parce que une ballade triste dont le refrain c'est "I Can Be Your Hero, Baby" (Je peux être ton héro bébé) , c'est un must pour toutes les filles bave coeur . Mais si jamais vous l'écoutez en même temps que vous lisez, attendez le chapitre 13... Very Happy

Sur ce, j'espère vous voir encore parmis les notres ... shy




Enrique Iglesias, "Hero" : megaupload.com/fr 4KAFVAY4



Chapitre 12:





« Hé! On se réveille! Faut qu’on aille manger avant d’aller sur le plateau de tournage! » s’écria Joo Eun.

Elle secoua Yunho par les épaules avant de faire de même pour Yoochun, Changmin et Junsu, sur le lit en face. Puis elle ouvrit en grand les rideaux de la chambre d’hôtel, laissant les rayons du soleil compléter son œuvre.

« Aigoo…Laisse-nous dormir… » grommela Yoochun, qui dormait sur le bras de Changmin.

Il leva la tête en sentant que son oreiller n’avait pas la texture habituelle et se rendit vite compte de ce sur quoi il avait passé la nuit.

« Kyah! » s’écria-t-il, en roulant par terre.

Les trois autres se réveillèrent en sursaut.

« Joo Eun-ah! Je sens plus mon bras! » s’exclama Changmin, son bras engourdi par la pression de la tête de Yoochun. « Hyung je vais te tuer! »

Il se précipita vers Yoochun. Junsu, de l’autre côté du lit, en transversal, failli tomber lorsque le jeune homme sauta par terre, le contre-poids disparaissant.

« Où est Jaejoong? » demanda Yunho en s’étirant, imperméable aux cris des autres.

« Sous la douche » répondit-elle, en ramassant des vêtements qui traînaient par terre. « Depuis une heure je dirais. »

« Typique… » dit Yunho, en décrochant le téléphone.

Ils allaient devoir assister à une émission dans quelques heures, et il fallait que les stylistes amènent leurs tenues. Il les appela pour leur signaler qu’ils étaient prêts et qu’ils pouvaient amener les vêtements dans leurs chambres respectives.
Le maquillage, en revanche, aurait lieu quelques minutes avant, pour éviter que les fonds de teint ne coulent, à cause de l’humidité du climat taïwanais.

« Yah! Maintenant, DEHORS ! » cria Yunho, perdant patience.

Les autres le regardèrent, interloqués. Ils prirent leurs vestes et sortirent, en murmurant des excuses.

« Non, mais c’est vrai quoi… Heu…J’en ai fait trop, tu crois? » demanda-t-il à Joo Eun.

Cette dernière le regarda, l’air dubitatif.

« Les gars! Attendez - » s’écria-t-il, en ouvrant la porte.

------


Ils s’arrêtèrent d’abord pour manger dans un petit restaurant un peu excentré du centre-ville où ils commandèrent tous le plat spécial, du barbecue de bœuf mariné, sauf Changmin qui décida de tenter le plat de crevettes. Les gardes du corps avaient déjà mangé, et surveillaient l’entrée du restaurant.

Puis ils prirent la direction du studio.

« J’ai mal au cœur…. » gémit Changmin après une dizaine de minutes.

Joo Eun demanda au chauffeur d’ouvrir la fenêtre, mais malgré l’air frais, les palmiers défilaient beaucoup trop vite pour Changmin. Il mit sa main sur sa bouche et déglutit. Il transpirait à grosses gouttes.

« Je veux pas rester ici! » s’écria Yoochun, assis à côté de Changmin « Joo Eun! Je veux pas rester ici! Change de place avec moi! »

Il s’agitait sur son siège, en essayant de s’éloigner de Changmin, qui pâlissait à vue d’œil.

« On est bientôt arrivé Changmin-ah. Plus que cinq minutes. » le rassura-t-elle « Roulez plus lentement » ordonna-t-elle au chauffeur.

Ils faisaient maintenant du quatre-vingts kilomètres-heure sur l’autoroute. Changmin reprit quelques couleurs.
C’est alors qu’ils virent la voiture de Yunho, Jaejoong et Junsu se diriger vers la bande d’arrêt d’urgence.

« Qu’est ce que… » commença Joo Eun, en regardant la mini fourgonnette s’arrêter complètement. « Mais allez voir ce qu’ils ont! »

Sur l’ordre de la jeune fille, la voiture coupa le trafic et le chauffeur alla rejoindre son collègue, qui descendait, en jurant, de son siège.

« Et m*rde! On est en panne sèche… » expliqua-t-il.

Joo Eun, Yoochun et Changmin durent se tasser pour faire place aux autres membres du groupe, dans la seule voiture qui roulait encore. Ils se remirent donc en route, collés les uns contre les autres sur les banquettes. L’air conditionné du vieux fourgon ne marchait qu’à moitié, aussi il ne leur fallut que quelques minutes avant de se sentir dans un état léthargique, la chaleur venant ralentir leur digestion. Yoochun, collé contre Changmin, était en nage…mais contrairement aux autres, il était pris de sueurs froides à l’idée que le plus jeune membre du groupe ne laisse enfin remonter son déjeuner, décidément coincé dans sa gorge.

« On y est! » annonça enfin Joo Eun.

La voiture tourna dans un parking sous-terrain.
Yoochun ouvrit la porte coulissante alors que la voiture n’était pas encore à l’arrêt et en sauta précipitamment, estimant l’avoir échappée juste.
Une fois que le groupe était rassemblé, le teint pâle et les traits tirés, ils prirent l’ascenseur jusqu’aux salles de maquillages et de coiffure.

« Bon, je ne vous suis pas très utile pour le moment, donc je vais faire un tour dehors pour quelques minutes, et je vous rejoins » dit Joo Eun, qui voulait faire un tour dans Taipei, qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de visiter auparavant.

Son chinois était très approximatif, mais cela ne la dérangeait pas. Elle estimait qu’elle disposait d’au moins une heure avant que les DBSK ne soient fin prêts pour l’entrevue. Elle les abandonna donc aux mains d’experts, et sortit prendre l’air.

Quarante-cinq minutes plus tard, elle fit irruption dans la loge, portant un sac jaune sur lequel étaient tracés les contours d’un smiley.

« J’ai trouvé des bleuets! » s’écria-t-elle, en brandissant son sac.

« C’est quoi au juste? » demanda Jaejoong, sans lever les yeux du magasine posé sur ses genoux, tandis qu’une coiffeuse lui lissait les cheveux.

« C’est des fruits » répondit-elle, en ouvrant son sac. « Je pensais pas qu’on pouvait en trouver ici. Aux États-Unis, on en voit partout. Le meilleur c’est en coulis sur les cheese-cakes…Bon, évidemment ils sont congelés, mais c’est trop génial d’en avoir trouvé! » s’exclama-t-elle.

Elle alla chercher un verre en polystyrène, à côté d’une machine à café, et s’en servit comme d’un bol, y versant quelques fruits.
Puis elle balaya la pièce du regard, avant de le fixer dans un coin, sur un mini-frigo, le même modèle que dans son studio. Elle l’ouvrit, et glissa le sac à l’étage des surgelés.

« Vous me rappellerez de le prendre avant de repartir » leur demanda-t-elle.

Elle prit un bleuet et, le croqua, comme du pop-corn.

« Mmmm…c’est trop bon. » dit-elle, en fermant les yeux. « Quelqu’un veut goûter ? »

Elle tendit le verre vers les quatre jeunes hommes, assis devant des miroirs.

« Pas moi… » répondit Changmin, qui devenait de nouveau pâle.

« Moi je veux bien… » dit Junsu, en acceptant le verre.

Il en prit un, hésitant. Après avoir hoché la tête, en approbation, il tendit le verre à Yunho, qui déclina. Jaejoong en prit un, mais trouvait que le fruit n’avait aucun goût. Yoochun ne leva même pas les yeux, se rappelant qu’aux États-Unis, il n’avait jamais aimé la texture un peu farineuse, caractéristique des bleuets.

« Si vous êtes prêts, on vous attend en coulisse » annonça un assistant.

Les DBSK se levèrent et sortirent de la pièce. Joo Eun les accompagnait. Puis Junsu fit demi-tour.

« J’ai oublié quelque chose dans la salle » dit-il à Joo Eun.

« Ok, vas-y mais fait vite, on vous attend dans quelques minutes » le prévint-elle.

Il hocha la tête et rebroussa chemin.


------


« Mais qu’est-ce qu’il fout?! » s’écria Joo Eun, devant le plateau de tournage. « C’est bientôt à eux! Et c’est un live! »

« Il n’est jamais en retard, il va arriver » tenta de la rassurer Yunho.

Yoochun, Jaejoong et Changmin étaient de l’autre côté du plateau, car ils devaient faire une entrée côté cour.
Junsu et Yunho devaient entrer côté jardin. Mais Junsu n’était toujours pas revenu.
En face, Jaejoong et Yoochun faisaient des grands signes à Joo Eun.

« Qu’est ce qu’ils veulent? » demanda Joo Eun à Yunho, en essayant de deviner ce que les deux jeunes hommes voulaient leur dire.

« Je sais pas… » répondit Yunho, qui ne portait pas ses lunettes.

« C’est à vous dans quelques secondes! » signala un assistant à Yunho.

De l’autre côté, Jaejoong et Yoochun lançaient des signaux de détresse, mais Joo Eun et Yunho étaient trop occupés à essayer de trouver Junsu pour leur prêter attention.

« Bonjour à tous ceux qui viennent de se joindre à nous! Bienvenue à Hell-O Taiwan! Comme nous l’avions promis, nous allons aujourd’hui avoir la visite de…TVXQ! » dit le présentateur avec un sourire éclatant.

Des cris et des applaudissements fusèrent dans la salle.

« Je suis là! » dit Junsu, haletant, en rejoignant Joo Eun et Yunho.

« T’étais où?! » demandèrent Joo Eun et Yunho en même temps.

« Après. » dit –il, en voyant un cameraman leur faire signe d’entrer sur scène.

L’éclairage des coulisses était blafard, aussi Joo Eun ne fit-elle pas attention à des ombres sur le visage de Junsu.

Les cinq DBSK entrèrent sur scène, souriants. Ils étaient de profil au public. Jaejoong fut le premier à saluer le présentateur. Il courba légèrement la tête, mais à sa grande surprise, l’animateur voulut lui serrer la main.

« Non, pas ça… » murmura Joo Eun, devant le plateau.

Jaejoong figea son sourire. Il ne pouvait pas refuser la main de l’animateur…mais il ne pouvait pas non plus la lui serrer avec la main gantée, sans risquer d’offusquer son hôte.

« Aigoo… » se dit la jeune fille.

Il dû donc retirer ses gants, dévoilant le bandage. Le présentateur parut surpris, et demanda rapidement si cela était douloureux. Jaejoong répondit avec un sourire qu’il s’était coupé en faisant de la cuisine. Puis il gagna son siège. Après lui, les DBSK se contentèrent de courber la tête. Ils s’assirent à côté de Jaejoong.
C’est alors que Joo Eun crut défaillir.
Changmin était pâle comme la mort, et avait l’air de suffoquer. Junsu avait des hématomes bleus sur les lèvres et les mains, comme s’il avait été frappé. Le pansement de Jaejoong contrastait avec le reste de sa tenue, mettant en évidence sa blessure. Plus de la moitié des DBSK avaient l’air de revenir de guerre.

« Omo! » ne put-elle s’empêcher de s’exclamer.

De toute façon, sa voix était noyée par les discussions des spectateurs, stupéfaits de les voir ainsi, affaiblis, abusés par…SM ?
Changmin avait l’air tellement mal qu’il avait dû vomir dans les coulisses.

« C’est pour ça qu’ils me faisaient signe » se dit-elle, horrifiée.

L’apparence de Junsu était trompeuse. Les bleus sur ses mains donnaient l’illusion qu’il s’était défendu et ceux sur ses lèvres suggéraient qu’il avait reçu quelques coups. Joo Eun imaginait déjà les discours que tiendraient les fans sur la maison de disque qui martyrisait ses artistes.
Mais en fait, Junsu était retourné dans la petite salle pour prendre quelques poignées de bleuets, sans se rendre compte que les fruits tâchaient sa peau. Il avait perdu du temps à remettre le sac dans le petit frigo, les aliments surgelés étant tombés par terre lorsqu’il l’avait ouvert.

« Junsu-ah… mais qu’est-ce que tu as fait…T’es vraiment grave! Ça pouvait pas attendre? »

Même Yoochun et Yunho semblaient être las, leur nuit ayant été très courte et la chaleur de la journée, après un repas lourd, leur donnant envie de faire une sieste digestive.
Joo Eun les contempla pendant quelques secondes, sentant son cœur descendre dans son ventre.

« On dirait des rescapés d’Hiroshima. Quelle horreur! » se dit Joo Eun, en appuyant son front sur le métal glacé d’une caméra.

« Hé! Dégage! Je filme! » rouspéta le cameraman, en sentant sa caméra se décaler, sous le poids de la tête de Joo Eun.

« Cte honte…mon dieu… » murmura-t-elle, en redressant la tête.

Joo Eun, qui s’imaginait déjà vivant sous les ponts, sans emploi, fut ramenée à la raison par la voix rauque, mais douce de Jaejoong, qui s’adressait au présentateur.

« Avez-vous fait bon voyage? » leur demandait-il

« Non » répondit Jaejoong, d’une franchise déconcertante.

« Heu… » le présentateur avait le même regard qu’un cerf aveuglé par les phares d’une voiture. « Haha…Toujours honnête Jaejoong. Hahahaha. D’accord. Hum. En fait, nous avions entendu certaines rumeurs…sur internet entre autres. Vous auriez été surpris par les fans? »

Le présentateur essayait tant bien que mal de se dépêtrer de la situation. Mais parler des évènements de l’aéroport n’était pas la meilleure façon de briser la glace.
Les regards des DBSK se durcirent. Mis à part Changmin, qui regardait le linoléum du sol, et qui bougeait nerveusement une de ses jambes.

« Nous avons été carrément attaqués. Et elles ont essayé de blesser une personne que nous est chère. Pour être franc, je ne sais pas si nous reviendrons à Taiwan. » finit Jaejoong.

Le présentateur avait l’impression d’être dans un sauna. Il défit le premier bouton de sa chemise et déglutit. Derrière lui, il entendait le murmure assourdissant des spectateurs, abasourdis.

« Haha…haha… Mais les taïwanaises ne sont pas toutes comme ça. J’espère que vous vous en rendez compte. Hum. Finalement, vous n’avez pas été blessé. » dit le présentateur.

Puis il réalisa que Jaejoong lui avait probablement menti en ce qui concernait la blessure, fraîche, qu’il avait à la main. Il devint livide.

« Chers spectateurs, ne vous inquiétez pas, le pansement de notre cher Jaejoong date d’avant son arrivée sur l’île. C’est en cuisinant que vous vous êtes fait ça n'est-ce pas ? » demanda le présentateur, le regard suppliant.

Jaejoong prit son temps pour répondre, savourant son emprise sur la santé cardiaque de son hôte.

« Oui »

« Jaejoong, si jamais tu disais que c’était à l’aéroport que tu t’étais fait ça, Soo Man vous aurait rapatrié sur le champ» songea Joo Eun, quelque peu soulagée par la réponse de son cousin.

« Haha…Donc comme ça, c’est vous qui cuisinez…Quels sont vos plats préférés ?» demanda l’animateur, retombant dans les questions bateau, mais sécuritaires sur le groupe.

Si l’entretien, en lui-même, s’était bien déroulé, Joo Eun savait que les fans allaient avoir leurs mots à dire sur l’état de santé du groupe.
Elle soupira. Il y allait avoir beaucoup de damage control à faire pour restaurer l’image du groupe, mais surtout celle de SM.


------
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 2:47

Joo Eun venait de sortir d’une discussion d’une heure au téléphone avec Lee Soo Man . L’impresario n’avait pas flanché en voyant la diffusion de l’émission, son esprit travaillant déjà à trouver remèdes à l’image qu’ils avaient projetés.
Il s’était montré très dur à l’égard de la jeune fille, lui reprochant de ne pas faire ce pour quoi elle avait été engagée, c'est-à-dire surveiller les DBSK.
Joo Eun ne savait quoi répondre, sentant que Lee Soo Man avait raison, même si, sur le coup, elle ne savait pas ce qu’elle aurait pu faire de plus.

Après lui avoir montré, avec violence, son mécontentement, l’impresario du groupe conclut.

« Tu tartines Changmin d’autobronzant ou je sais pas quoi, trouve quelque chose! Ils devraient tous porter des couleurs claires, donc ça devrait dissimuler un peu leur pâleur. Oh, et tu mets carrément une chemise blanche à manche longue à Jaejoong, pour qu’il puisse cacher son pansement. » conseilla-t-il « Bon, et puis après ce soir, puisque c’est la remise des awards, ils auront la journée de demain pour se remettre en forme. Je m’en fous d’annuler un tournage, du moment qu’ils ont l’air frais à ceux d’après. Et encore une fois, Joo Eun, je suis franchement déçu. Bon sang, tu aurais toi-même pu prendre l’initiative d’annuler cette émission! »

La jeune fille baissa la tête, pour s’excuser, même si Lee Soo Man ne pouvait pas la voir.

Jaejoong avait interdit à Joo Eun de dévoiler à son agent la cause de sa blessure à la main, préférant le laisser croire qu’il s’était vraiment coupé avec un couteau de cuisine.
Il savait que la jeune fille serait blâmée si jamais Soo Man apprenait la vraie cause de sa blessure, et que cela aurait été injuste envers elle, déjà la cible des reproches de son agent.
De plus, il savait que, si l’on se fiait à la réaction de Soo Man lorsque les DBSK étaient allés en Thaïlande, où ils avaient été agressés de la même manière, alors les représailles envers leurs fans taïwanaises auraient été fermes et immédiates.
Or Jaejoong avouait, à mi-voix, aimer être aimé de ses fans…il voulait les protéger.
Et pourtant, l’une d’entre elles allait poser un geste d’une cruauté et d’un égoïsme inouïs…

Joo Eun passa donc commande, auprès des esthéticiennes, de plusieurs bouteilles d’auto-bronzants avant de s’assurer que leurs tenues pour l’Award Show étaient éclatantes de couleurs, pour distraire le regard de leurs visages pâles.

Puis, atterrée par les reproches par son patron et épuisée avant même que la soirée n’ait commencé, elle tira les rideaux de sa chambre, et s’assit sur la chaise du bureau où elle s’endormit, profitant de trois heures de répit.
Elle était assoupie sur son bureau depuis une demi-heure lorsque Jaejoong frappa à sa porte. Ne l’entendant pas répondre, il entrouvrit la porte, qu’elle avait laissée déverrouillée, la présence des gardes du corps dans le corridor suffisant à la rassurer contre d’éventuels voleurs.

« Joo Eun » chuchota-t-il, en l’apercevant, la tête posée sur ses poignets.

Il se rapprocha d’elle, et vit le courant d’air de la climatisation chasser quelques mèches de cheveux dans son cou.

« Elle va attraper froid » songea-t-il, en observant l’onde dans ses cheveux.

Il mit un genou au sol et passa les bras de la jeune fille autour de sa nuque, avant de la prendre dans ses bras, pour la déposer sur son lit.
Alors qu’il était en train d’enjamber avec difficulté une valise, il faillit la lâcher, en sursautant lorsque la jeune fille se lova contre lui.

« Yunho avait tort…C’est pas ton dos, ce sont tes bras qui tiennent chaud » murmura-t-elle, en appuyant sa tête contre son épaule. « Je veux rester comme ça »

Jaejoong s’arrêta et dévisagea la jeune fille, sentant sa respiration régulière contre sa poitrine. Comme un enfant porté dans son lit en pleine nuit par ses parents, Joo Eun ne s’était pas vraiment réveillée. Dans un moment d’abandon, à mi-chemin entre le rêve et la réalité, elle avait laissé échapper tout haut ce qu’elle pensait tout bas.
Et elle s’était rendormie, le cœur de Jaejoong contre son oreille marquant le rythme d’une berceuse.

Jaejoong hésitait. Il ne voulait pas la lâcher. Mais il se souvint de ce qu’ils s’étaient dit, de ce qu’ils s’étaient promis. Et il la déposa sur son lit, en prenant soin de l’envelopper dans sa couverture. En sortant, il éteignit le plafonnier, laissant la lumière diffuse du palier dessiner les contours de la silhouette de la jeune fille. Il s’appuya contre le cadre de la porte, observant le mouvement régulier de sa poitrine lorsqu’elle respirait.
Il secoua sa tête et ferma enfin la porte, laissant la chambre plongée dans le noir.
Joo Eun entrouvrit alors les yeux. Elle n’avait plus froid. Il lui semblait avoir distingué le visage de Jaejoong, malgré l’obscurité, et elle se souvenait vaguement lui avoir dit quelque chose, mais elle ne parvenait pas à se rappeler quoi.
Elle espérait ne pas avoir dévoilé son secret, ce qu’elle voulait, mais se défendait de lui dire depuis des mois.

Mais si elle l’avait laissé échapper, l’aurait-il ainsi ignoré, ne faisant que la déposer sur son lit?
Joo Eun ferma les yeux, en priant pour que cela ne soit pas le cas.


------


Un peu plus de deux heures plus tard, Joo Eun rejoignit le groupe dans la chambre de Junsu. Il dormait seul dans la suite, l’hôtel n’ayant que des chambres avec deux lits. Yoochun et Changmin dormaient dans la même pièce et Yunho et Jaejoong dans une autre. Mais ce soir, c’était à Jaejoong de dormir seul. En effet, le groupe avait mis au point une rotation des chambres lorsqu’ils étaient en tournée, pour éviter que cela soit toujours le même qui se retrouve isolé. Cela faisait maintenant cinq ans qu’ils le pratiquaient, et le système avait fait ses preuves.

Quand elle entra dans la chambre, Changmin était assis sur le lit, une poubelle à la main. Kimura venait de lui donner du Pebto-Bismol, contre son indigestion, mais le liquide rose n’avait pas encore fait effet, aussi le plus jeune membre du groupe s’était-il armé d’une poubelle, dans l’éventualité où les crevettes du midi décidaient de montrer le bout de leurs queues.

Elle leur résuma pour la énième fois le planning de la soirée, et appela les stylistes et les maquilleuses, puis regagna sa chambre, pour se préparer pour la soirée. Elle aussi allait y assister, mais elle allait rentrer par les coulisses, et s’asseoir deux rangées derrière le groupe. Pour l’occasion, Soo Man lui avait fourni une robe noire, serrée par un ruban blanc à la taille. La robe s’arrêtait juste au dessus des genoux, et les bretelles, en soie noire, couvraient la moitié de ses épaules. Elle allait remonter ses cheveux en un chignon, tenu par une broche couleur ivoire. Quand elle fut fin prête, elle courut mettre ses ballerines blanches, en admirant l’effet chatoyant de la lumière sur la soie de son jupon. C’était très sobre, mais son but n’était pas de se faire remarquer, juste d’être présente en cas de problèmes de dernière minute. Pour la sécurité, les DBSK allaient être accompagnés de quatre gardes du corps, triés sur le volet.

« Les gars? Vous êtes prêts? » demanda-t-elle, en entrant dans la chambre de Junsu.

Ils acquiescèrent, le visage luisant à cause de l’autobronzant. Les maquilleuses s’en étaient donné à cœur joie, leur peignant les lèvres avec des rouges vifs et des roses pétards, assortis aux couleurs de leurs ensembles.

« Aigoo, heureusement que les photos réduisent les détails. On dirait des petites filles » se dit Joo Eun, réprimant un fou rire quand Jaejoong fronça des sourcils en remarquant qu’il avait laissé une trace de lip-gloss sur sa tasse.

Il essaya subtilement de nettoyer le gobelet avec le pansement en coton qu’il avait enroulé autour de sa main. Il s’aperçut alors qu’il ne faisait qu’étaler le gloss sur le verre, et il le reposa, innocemment, retourné, sur la table du bureau.

« Où est Changmin? » demanda Joo Eun, en comptant le nombre de têtes assises sur le lit, excluant les gardes du corps.

Elle entendit la porte de la salle de bain s’ouvrir derrière elle et se retourna assez rapidement pour voir Changmin, le visage vert malgré l’épaisseur de fond de teint.

« Joo Eun je me sens vraiment pas b -» commença-t-il, avant de mettre la main sur sa bouche.

La jeune fille s’écarta rapidement, et le poussa vers la salle de bain, mais alors qu’elle avait son épaule contre la sienne, Changmin ne put plus se contenir et vomit sur elle. Il courut vers le bol de toilette, mais Joo Eun avait déjà des nausées, en sentant l’odeur sur sa robe.

« KYAH! » cria-t-elle.

Les autres DBSK, qui avaient assisté à la scène, s’éloignèrent d’elle comme de la peste.

« Yack! Yack! Yack! » continua-t-elle, en essayant de décoller son haut humide de sa peau. « Yack! Oh non! Mais je peux pas y aller comme ça! »

Changmin ressortit des toilettes, l’air tout d’un coup rafraîchi.

« Désolé Joo Eun-ah…Kimura m’avait prévenu…D'ailleurs, je me sens beaucoup mieux. » dit-il, en s’éloignant de la jeune fille.

Celle-ci lui lança un regard noir.

« Yah! Je fais quoi maintenant? ! » demanda-t-elle, dans le vide.

« J’ai peut-être quelque chose pour vous… » dit timidement une des maquilleuses.

Tous se tournèrent vers elle.

« Heu…je veux bien » accepta Joo Eun, surprise « Si tu pouvais m’amener ça dans ma chambre, ça serait vraiment sympa…Moi je dois prendre une douche. À cause de cet abruti ! »

Elle se rapprocha de Changmin, et lui décocha un coup à l’arrière de la tête, avec la paume de sa main.

------

« T’es pas sérieuse? » demanda Joo Eun enveloppée d’une serviette de bain, en faisant glisser la robe de l’esthéticienne entre ses doigts.

C’était une robe longue, gris argenté en soie, échancrée sur la cuisse et avec de fines bretelles de strass.

« Je peux la reprendre aussi! » s’indigna la maquilleuse.

« Non! » s’exclama Joo Eun « Non, non, elle est magnifique…c’est juste que…bah c’est pas trop mon style tu vois…Mais elle est superbe! » se rattrapa-t-elle, en voyant la jeune fille froncer des sourcils.

« Vous avez de la chance, on fait à peu près la même taille, donc elle devrait vous aller. » dit-elle.

« Mais hum… qu’est ce que tu fais avec une robe comme ça dans tes valises? » demanda Joo Eun, intriguée.

Ce n’était pas comme du dentifrice. Il n’était pas instinctif d’amener une telle tenue.

« C’est le mariage de ma sœur, dans deux semaines, et je devais rester à Taiwan plutôt que de repartir avec vous. C’était pour la soirée après la cérémonie. » révéla-t-elle.

« Et tu comptais jouer la nympho auprès des frères du marié ? » se demanda Joo Eun. « Ah! D’accord, je vois, je vois… »

De toute façon, elle n’avait pas le choix.

------

« Joo Eun nous rejoint dans le stade » annonça Yunho en raccrochant son portable.

« Bon, alors on y va? » demanda Changmin, qui semblait complètement remis de son intoxication alimentaire.

Leurs gardes du corps vinrent ouvrir la porte de leur limousine, et ils furent accueillis par des centaines de reporter et de fans, amassés derrière le cordon rouge qui séparait les célébrités du public. Ils sourirent aux caméras, répondirent brièvement à quelques questions des paparazzis, qui voulaient avoir plus d’explication sur leur arrivée à Taiwan, les vidéos surveillances de l’aéroport ne les permettant pas de distinguer les visages, et ils signèrent des autographes. Jaejoong était le premier à prendre la pause, lançant des sourires éclatants à la foule. Il était à l’aise devant les appareils photo, et, avec un grand sourire faisait des signes en V à ses fans, avant d’être ramené sur terre par Yunho, qui lui fit une pichenette dans l’omoplate.

« Avance! » laissa-t-il échapper, les dents serrées, le sourire figé.

Un groupe taïwanais voulait passer, lassé d’être à la traîne derrière les DBSK.

« Mais je m’amuseeee » répondit Jaejoong, en faisant la moue.

Il se retourna vers la foule, leur fit bye-bye de la main, et Yunho le prit par la chemise, l’attirant à l’intérieur. Il ne comprenait pas son hyung…quatre fois sur dix, il portait la misère du monde sur ses épaules, et le reste du temps, il avait un comportement qui ferait honte à une fillette de huit ans.
Yunho comprenait pourquoi Soo Man n’avait pas voulu laisser Jaejoong devenir leader, non pas qu’il ait témoigné le désir de l’être.

Après quelques secondes d’hésitation, ils trouvèrent enfin leurs places et s’installèrent. Ils avaient une heure de battement avant que la cérémonie ne commence. Ils saluèrent le groupe taïwanais assis devant, et essayèrent de pratiquer leur mandarin avec eux. Quand Junsu tenta de sortir une expression toute préparée, son intonation changea le sens de sa phrase.

« Je vous aime tous! » déclara-t-il, en leur souriant.

« Pourquoi il vient de dire qu’il aime ta mère? » demanda l’un des chanteurs à son ami.

Silence.

« Imbécile! Tu viens de dire que t’aimes son chien ! » s’exclama Changmin « Pfff…Vraiment…»

Le téléphone de Yunho vibra dans sa poche.

« Obsayeo? T’es où? Hein? Attends, je vais voir » dit-il, en se levant de son siège.

Il balaya du regard les deux rangées derrière lui. Il écarquilla les yeux en voyant une jeune fille lui faire des signes de la main.


Dernière édition par le Ven 3 Aoû 2007 - 6:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 2:50




« Joo Eun…? » laissa-t-il tomber, plus pour lui-même.

Elle portait la robe que la maquilleuse lui avait donnée. Elle accentuait sa taille fine et élancée et mettait en avant un décolleté plongeant. Pour éviter que la robe ne balaye le sol, elle avait mis des sandales argentées avec un nœud en strass sur la cheville. Ses cheveux étaient ondulés et descendaient en cascade sur ses épaules. L’humidité de la douche qu’elle avait prise juste avant d’arriver, avait détendu les mèches qu’elle lissait tous les matins, les laissant reprendre leur ondulation naturelle. Elle ne portait aucun bijou si ce n’est une fine chaîne en argent autour du cou.
Quand elle vit les regards des jeunes hommes se tourner vers elle, stupéfaits, elle devint rouge comme le rouge à lèvres de Yoochun et s’affala sur son fauteuil, en cachant son décolleté avec ses cheveux.

Quand elle releva les yeux, Jaejoong avait disparu de son siège.

« Omo! Où est-ce qu’il est? » se demanda-t-elle, en faisant signe à Yunho.

Elle entendit une voix familière à sa droite.

« Excusez-moi? Est-ce que je peux m’asseoir ici? » demanda poliment Jaejoong en mandarin, à un homme d’une soixantaine d’années, assis juste à côté de Joo Eun.

« Désolé, mais les places sont attribuées jeune homme… » le sermonna l’homme.

« Je dois m’asseoir ici…Je crois qu’il y a eu une erreur lors de l’attribution des sièges. Vous voyez, ma sœur est assise juste ici, mais moi je suis, deux rangées plus loin » continua Jaejoong.

« Jaejoong, qu’est ce que tu fous? » demanda Joo Eun en coréen, en souriant au vieil homme.

« Bon, puisque c’est comme ça…je dois vous dire quelque chose » dit Jaejoong.

Il s’assit sur l’accoudoir du vieil homme, qui le frappa sur l’épaule. Il entendait derrière lui des exclamations de surprise.

« Mais qui c’est celui-là? Qu’est-ce qu’il est mal élevé, non, mais il a quel âge? »

« Jaejoong! Dégage! » dit Joo Eun, mortifiée « Désolé monsieur, je sais vraiment pas ce qui… » cafouilla-t-elle en mandarin.

« Omo! Mais qu'est-ce qu’il fout? On est en public!! Il va se faire photographier! » se disait-elle, ulcérée.

Le jeune homme se pencha, murmurant à l’oreille du vieil homme. L’homme, pâle, s’excusa auprès de Joo Eun, se leva avec peine de son fauteuil et partit s’asseoir sur un siège au bout de la salle, d’où il lui était impossible de voir la scène.

« Mais pourquoi t’a fait ça?! Qu'est-ce qui t’as pris ? » lui demanda-t-elle, en se servant de son petit sac à main comme d’une massue.

« Mais t’arrêtes oui! Il essayait de voir dans ton décolleté, j’ai juste…réglé le problème. Je lui ai dit…que de mauvaises choses pouvaient lui arriver s’il restait là. » répondit-il, en regardant le plafond, pour éviter de la confronter ou de surprendre les regards courroucés des autres membres du groupe, quelques mètres plus bas.

Joo Eun devint livide et s’enfonça dans son siège. Dans tous les cas, elle avait honte. Que ce soit dû au comportement de l’homme ou à celui de Jaejoong, elle se sentait horriblement gênée.

Les lumières s’éteignirent rapidement dans la salle, et la scène fut illuminée.

« Vite! Dépêche-toi de les rejoindre » s’exclama Joo Eun en le poussant pour qu’il regagne son siège.

Mais tout le monde était installé. Jaejoong se serait plus fait remarquer en se levant à ce moment-là que s’il n’était pas avec le reste du groupe.

« De toute façon, on est hors-concours pour MTV Asia, vu qu’on dépend maintenant de MTV Japan. On est juste invité d’honneur, je te rappelle. Donc on nous demandera pas de monter sur scène. Et t’inquiète, je les rejoindrais à temps pour les photos » chuchota Jaejoong.

Joo Eun du se résigner à ce qu’il reste pour la durée du concert. Bien qu’elle poussait des soupirs d’exaspération, elle était heureuse d’entendre le rire chaud de Jaejoong si proche d’elle.

Le jeune homme n’avait pas été tout à fait honnête avec elle.
Il avait chassé le vieil homme, sans retenue, lui glissant à l’oreille que Joo Eun était épileptique et qu’il devait donc être assis à côté d’elle, au cas où elle aurait une crise. C’était un mensonge qui lui était venu spontanément, mû par la nécessité.
Attirance…Un mot qu’il n’osait même pas former dans son esprit.
Mais il n’avait pas honte de lui. Il était assis à côté d’elle après tout. Et ils allaient profiter de la soirée.
Il tourna la tête vers elle, et lui serra la main. Ils se sourirent, tous les deux troublés, mais aucun d’eux ne voulant l’avouer à l’autre. Ils ne pouvaient pas.

------

« Dodo » dit Changmin en baillant.

Il se glissa sous la jetée de lit, sans même retirer son costume.

« Alors, je vous laisse. Et puis demain, vous allez pouvoir dormir toute la journée si ça vous tente. Bonne nuit! » dit Joo Eun à Yoochun et Changmin, qui avaient mis des oreillers sur leurs yeux pour se cacher de la lumière.

« Mmm » répondirent-ils, tandis que le marchand de sable passait.

Joo Eun sourit en fermant la porte. Elle les trouvait adorables, comme de petits enfants.

« De vrais bébés…» se dit-elle.

Elle sentit son cœur se serrer, comme coincé dans un étau. Elle secoua la tête.

Dans le couloir, elle croisa Junsu, qui venait chercher ses affaires, pour les mettre à la place de celles de Jaejoong, dans la chambre qu’il allait partager avec Yunho.

« Ah! Joo Eun –ah… » dit Junsu « Heu…En fait…Est-ce que tu as deux minutes…ou plus? »

« Je peux glisser un dix minutes pour toi si tu veux Junsu-ah » répondit-elle, en lui souriant.

Junsu rosit. Il mordit sa lèvre inférieure.

« On peut se parler ici? » demanda-t-il, en ouvrant la porte de son ancienne chambre.

Jaejoong n’étant pas encore remonté du restaurant de l’hôtel, sa suite était donc vide.
Joo Eun suivit Junsu à l’intérieur, en marchant avec difficulté, fatiguée de s’appuyer sur des talons.

« Voilà…en fait…c’est que… » balbutia Junsu, cherchant ses mots.

Joo Eun inclina légèrement la tête, intriguée. Ses cheveux caressèrent son cou. Junsu se troubla encore plus.

« Depuis quand Junsu cherche-t-il ses mots? » songea-t-elle.

Épuisée, elle voulut retirer une de ses chaussures, et posa sa main sur l’épaule de Junsu, en face, pour éviter qu’elle ne tombe. Il se tut quand elle s’appuya sur lui. Elle releva les yeux, surprise de ne plus l’entendre parler.
Junsu la saisit par le bras qu’elle avait posé sur lui, et, en fermant les yeux, posa ses lèvres contre celles de Joo Eun, paralysée, fixant le mur droit devant elle.

De l’autre côté de la porte entrebâillée, Jaejoong sentit son cœur manquer un battement.



Fin Chapitre 12.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 3:00



Chapitre 13 :



« Hero…Héros »

“Danserais-tu,
Si je te demandais de danser
Ou t’enfuirais-tu,
Sans jamais regarder en arrière?
Pleurerais-tu,
Si tu me voyais pleurer?
Et sauverais-tu mon âme, cette nuit?


Tremblerais-tu,
Si je touchais tes lèvres?
Ou rirais-tu?
Oh, s'il te plaît, dis-le-moi.
Et mourrais-tu,
Pour celui que tu aimes ?
Berce-moi dans tes bras, cette nuit.

Je peux être ton héros, baby.
D’un baiser, je peux écarter la souffrance.
Je serais toujours là pour toi.
Tu m’émerveilles.

Promettrais-tu
D’être toujours mienne?
Ou mentirais-tu?
Irais-tu te cacher?
Suis-je dans des eaux profondes?
Ais-je perdu l’esprit?
Peu m’importe…
Cette nuit, tu es avec moi»



Jaejoong laissa tomber sa valise, et mit sa main devant sa bouche, sous le choc.
Dans la chambre, Junsu relâcha lentement Joo Eun, interdite.
La respiration de Jaejoong se fit saccadée. Il ramassa son sac et fit demi-tour, très lentement, chaque pas lui demandant un effort de concentration pour qu’il ne tombe pas.

« Beurk » lâcha Junsu.

Il mit tout d’un coup ses mains sur sa bouche, horrifié parce qu’il venait de faire et de dire.

« Beurk?!? » s’écria Joo Eun, les yeux écarquillés.

« Non! Non! C’est pas ça! » essaya de se défendre Junsu, la jeune fille lui lançant des regards meurtriers. « Je veux dire que ça n’allait pas! Enfin, j’ai pas aimé ça »

Joo Eun le regardait, stupéfaite.

« T’as pas aimé ça ? » répéta-t-elle, lentement « Toi t’as pas aimé ça?! Et moi alors?!»

« Mais c’est que je voulais vérifier…Que je t’aimais pas…comme ça » continua-t-il.

« Et ça te donne tous les droits ? » demanda Joo Eun, indignée.

« Non. Désolé. Mais maintenant je sais que…bah…t’es une copine » répondit-il, en mordant ses lèvres.

Joo Eun trouvait que la conversation devenait franchement bizarre.

« Attends…c’est une bonne nouvelle? Qu’est ce que tu veux que je te réponde? » demanda-t-elle, déconcertée.

« Enfin, je t’aime…bien. Mais pas comme ça quoi. J’en étais pas sur…mais en fait maintenant, je crois que je comprends…C’est parce que on s’amuse ensemble, mais on a jamais vraiment…vécu quelque chose » laissa-t-il tomber, en s’asseyant sur le lit. « Tout ça, c’est de la faute à Lee Soo Man ».

« Mais de quoi… » se disait Joo Eun, abasourdie « Soo Man? Qu’est ce qu’il vient foutre ici? »

« Je veux dire, c’est pas comme si tu voyais beaucoup de filles proche de nous…Et moi je crois bien avoir été le premier à joindre SM. Et heu…Ba du coup, je sais pas trop comment réagir aux filles qui sont pas hystériques. Je pense que la fille qui me faut doit être indépendante, tu sais? Et toi t’es quand même pas mal indépendante dans le genre. Et heu… Du coup j’arrivais pas à savoir si c’était de l’amitié ou plus. Mais j’ai pas l’impression d’avoir voulu autre chose que s’éclater entre amis. Maintenant je suis fixé. Quand je t’ai embrassé, je trouvais ça bizarre…pas naturel… À vrai dire, je pense que je te vois plutôt comme une meilleure amie ou même comme une sœur. Comme Jaejoong et toi, je pense en fait »

Joo Eun le regardait médusée. Elle venait de se faire plaquer par Junsu sans même qu’ils ne soient sortis ensemble.

« Ok…? » dit-elle, encore incrédule « Attends…c’est pas Junsu qui vient de me tenir ce discours…c’est pas possible»

« Donc…si tu pouvais oublier ça. Enfin, ça serait pour le mieux non? » dit-il, en baissant la tête, embarrassé.

« Je préférerais, oui… » Elle n’en revenait toujours pas. Elle n’avait fait qu’à moitié attentions aux excuses de Junsu, encore sonnée par son « beurk » retentissant et somme toute…assez blessant, pour n’importe quelle fille en sa position. Elle regarda autour d’elle « Ba, j’y vais alors. Bye. » dit la jeune fille, en enlevant sa deuxième chaussure et en sprintant vers la porte. Junsu rejeta la tête en arrière, lui-même étonné par ce qu’il venait de faire.

Elle claqua la porte derrière elle, pour montrer son désaccord face à la façon dont il l’avait traité.

Et pourtant…Elle avait déjà eu une pareille conversation. On lui avait déjà volé un baiser. Mais cette fois-ci, elle n’avait sentit pas son cœur battre à tout rompre contre ses côtes, elle ne voulait pas glisser ses mains dans les cheveux du jeune homme comme la dernière fois. Si Junsu avait prolongé son baiser, elle l’aurait giflé. Elle n’aurait pas senti son corps s’éveiller au contact d’une main chaude et ses lèvres cherchant hardiment celles de la personne qui lui inspirait tant de désir.

Joo Eun rentra dans sa chambre, et s’étendit sur son lit, les bras en étoile.
De l’autre côté du mur, Jaejoong en faisait autant. Il avait l’impression d’être resté sur le quai de la gare alors que le dernier train venait de partir. Joo Eun n’avait pas eu de problèmes pour l’oublier, comme ils se l’étaient promis. Mais lui aussi pouvait montrer qu’elle lui était indifférente.
Ils avaient le reste de la soirée et la journée du lendemain au complet.
Et ce soir, il allait mettre une croix sur cet amour malsain.

------

« Donc tu viens de Chicago? » demanda Jaejoong, surpris, à une jeune fille.

Il se tourna vers elle et lui sourit. La jeune fille, une Asiatique au visage potelé, mais aux yeux brillants et à la silhouette élancée, lui rendit un sourire éclatant.

« Oui… C’est la première fois que je viens à Taiwan. En fait, c’est juste la deuxième fois que je viens en Asie. J’étais allée au Japon quand j’étais petite pour visiter de la famille, mais ça fait tellement longtemps que je suis complètement déconnectée de tout ça. Là j’accompagne mes parents, on part en Thaïlande dans deux jours. On avait juste fait une escale à Taipei. » répondit-elle, en sirotant le verre de Mojito que Jaejoong lui avait offert.

L’éclairage du bar de l’hôtel, orange et diffus, faisait ressortir l’éclat des boucles d’oreille de la jeune fille. Elles étaient en faux diamants, et leur reflet prismatique attirait le regard de Jaejoong.

« Donc en fait t’es Américaine d’origine japonaise…c’est pour ça que tu parles japonais alors. Je pensais que tu étais chinoise. Tant mieux, je me débrouille mieux en japonais, qu’en mandarin » dit-il en riant.

Il se commanda un autre verre de Bailey’s en voyant que le sien était vide. Les glaçons fondaient à vu d’œil dans la chaleur de la pièce. Jaejoong les promena dans son verre au rythme de la musique. Le son du blues donnait le ton à l’endroit.

« Et toi…t’as un accent…Tu viens d’où? » demanda-t-elle.

Elle trouvait le garçon à côté d’elle charmant. C’était la première fois qu’elle s’entendait aussi bien avec quelqu’un qu’elle venait de rencontrer. Il lui rappelait son petit ami, un coréen qu’elle avait rencontré sur le campus de leur fac.

« Je viens de Corée » répondit-il.

Il vida son verre en quelques gorgées et demanda au barman de lui amener une Smirnoff Ice. Miyako, la jeune Japonaise, n’était pas impressionnée par la descente de Jaejoong, mais beaucoup plus par sa ressemblance avec son petit ami.

« C’est comme avoir un Min Woo de rechange… »songea-t-elle. « Mais non…mon Min Woo est beaucoup plus bavard. Et puis lui a l’air de cacher quelque chose… »

« Tu veux un autre verre ? » demanda Jaejoong en voyant que sa coupe aussi était vide.

« Ah non c’est bon, sinon je vais devenir pompette » répondit-elle, en s’apprêtant à mettre sa serviette de papier dans son verre, pour résister à la tentation « Par contre je prendrais bien un cherry-coke, si vous en avez? »

Elle se tourna vers le barman qui baissa la tête sous son comptoir. Il en ressortit une bouteille de Coca-Cola avec une étiquette rose.
Le visage de Jaejoong s’obscurcit quand il vit la jeune fille siroter son breuvage. Le cherry-coke était la boisson gazeuse que Joo Eun préférait.

« Elle veut pas me laisser tranquille une seconde celle-là! » se disait-il, en faisant couler de la vodka aux agrumes sur les glaçons qui fondaient dans son verre.

Miyako et lui parlèrent encore pendant une trentaine de minute, avant que la jeune fille remarque que Jaejoong avait du mal à fixer son regard sur elle et semblait vouloir se noyer dans de la Smirnoff Ice. Elle demanda donc la facture, et la tendit à Jaejoong pour qu’il paye. D’une main hésitante, il sortit sa carte visa de sa poche, et la donna au barman. Miyako était en train de payer sa propre addition lorsqu’elle vit que le barman était en discussion avec une serveuse. Ils regardaient tous les deux le jeune homme qui avait appuyé son front contre le comptoir en granite du bar.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 3:02





« Qu’est ce qu’ils ont? » demanda-t-elle à Jaejoong, en le poussant du coude.

« Je sais pas…Ils viennent de lire mon nom, ce qui a confirmé ce qu’ils pensaient dès le début… »répondit-il, la tête tournante.

« De quoi tu parles? » l’interrogea-t-elle.

« Ba…Je fais parti d’un groupe de chanteurs qui a assez de succès. Enfin, pas que là. Même là-bas…et ici. J’aime chanter. Mais elles sont folles. D'ailleurs, elles voulaient lui faire mal. Mais je l’ai protégé. J’avais dit que j’allais le faire. Enfin, dans ma tête. Parce qu’elle dormait, alors j’allais pas la réveiller hein? Et là là, tout à l’heure, elle a dit qu’elle voulait rester dans mes bras. Je pense qu’elle mentait….Ouhla, faut pas qu’on me voie en train de boire. Ça s’était mal passé une fois et j’ai dû m’excuser devant touuut le monde.» balbutia-t-il, les phrases se mélangeant dans sa tête, ses pensées incohérentes.

« Je crois que t’as trop bu… » laissa-t-elle tomber. « Min Woo aussi est comme ça quand il boit une ou cinq bières de trop »

Jaejoong se dirigea, chancelant, vers le barman, et lui arracha sa carte des mains. Ce dernier recula.

« Vous aurez qu’à mettre la facture sur ma chambre. Enfin, celle où je dormais jusqu’à maintenant. Parce que celle où je devais dormir, bah…Elle est prise quoi. Parce que mon meilleur ami embrassait ma sœur. Que j’aime. Enfin…c’est pas ma sœur. Ma cousine non plus. Ca dépend des points de vue, mais dans tout les cas, on se ferait taper dessus par touuuuut le monde. Et pour moi…c’est quoi au juste? Une amie? » disait-il, dans un mélange confus de japonais, de chinois et de coréen.

« Tu es à quel étage? » demanda Miyako, la voix douce comme si elle s’adressait à un enfant.

« Chais plus » dit Jaejoong, en tapotant ses joues pour essayer de reprendre ses esprits.

Au moins, il savait qu’il était presque ivre mort, et essayait de faire taire la fanfare qui jouait tambours et trombones dans sa tête quand la jeune fille lui parlait. Même en chuchotant, la voix de Miyako portait.

« Dites, vous pourriez me donner le numéro de sa chambre? » demanda Miyako, en supportant Jaejoong avec son épaule.

Le barman hésita, car il allait à l’encontre du règlement de l’hôtel de divulguer de telles informations. À plus forte raison quand le client était une célébrité.

« Désolé, je ne peux pas…En revanche, je peux appeler la personne responsable du groupe. » proposa-t-il.

« Oui, faite-le s’il vous plaît » répondit-elle.

« Non!! » s’exclama Jaejoong « Tu comprends pas, j’essaye de l’oublier. Elle l’a fait comme de rien. Moi aussi je peux! »

Les clients du restaurant se tournèrent vers lui. Miyako leur sourit en s’excusant, et sortit dans le lobby, en prenant Jaejoong par le coude. Elle le força à s’asseoir sur un des fauteuils dans le hall et fit les cent pas devant lui, attendant la venue de la « personne responsable du groupe ».

« Jaejoong…? » appela Joo Eun, en courant hors de l’ascenseur.

Elle avait pris sa douche, et ses cheveux bouclés tombaient sur ses épaules, camouflant les fines bretelles de son haut en dentelle blanche. Après avoir reçu le coup de téléphone du barman, elle avait enfilé un jean à la place de son short de pyjama.

« Jaejoong?! » s’exclama-t-elle, en le voyant se lever du fauteuil.

Elle lui saisit la main. Il la secoua brutalement et elle la laissa glisser.

« Fous-moi la paix! » s’exclama-t-il.

« Mais qu'est-ce que t’as ce soir? T’es ivre ou quoi? » demanda-t-elle, quand elle le vit tituber vers Miyako. « Aigoo, c’est pas mon jour… »

« Non. J’ai décidé de passer à autre chose. C’est ce qu’on avait prévu non? » répondit-il, avec un sourire narquois, en prenant la main de Miyako, qui, ne comprenant pas le coréen, était spectatrice silencieuse « Moi et…Miyako? On s’entend super bien. Je pense qu’on va coucher ensemble. Aller, viens Miyako…»

Il avait dit ça avec le plus grand naturel; Joo Eun n’en revenait pas. Elle ouvrit sa bouche avec stupéfaction. Jaejoong se retourna vers elle, sans lâcher la main de la jeune japonaise.

« Et puis…c’est pas comme si j’étais innocent en ce domaine… Tu sais la célébrité…» continua-t-il «J’embrasserais n’importe qui. Et j’ai déjà couché avec n’importe qui. Un peu comme toi quoi. »

Après sa stupéfaction initiale, devant une allusion directe à ce qu’elle avait enduré, Joo Eun sentit des larmes brûlantes de honte lui monter aux yeux. Il venait de passer un fer chaud sur son cœur, qui grésillait. Elle courut vers lui. Et le gifla de toutes ses forces. Il faillit tomber par terre, mais fut retenu par Miyako, complètement éberluée.
Comment osait-il lui jeter ça à la figure?
Joo Eun pleurait maintenant à chaudes larmes, des rivières salées coulant le long de ses joues.
Jaejoong mit sa main sur sa joue, écarlate et son regard croisa celui de Joo Eun. Il y lut sa souffrance.

« C’est moi qui…c’est à cause de moi, qu’elle pleure» réalisa-t-il.

Jaejoong eut un éclair de lucidité. En quelques mots, il avait arraché son cœur et piétiné ses sentiments. Il était devenu un de ces monstres contre lesquels il avait juré de la protéger.
Joo Eun avait du mal à reprendre ses esprits. Le souvenir de ce qu’elle avait enduré devenant plus vif que jamais.

« Et Jaejoong ne sera plus là…Il me hait. Je devais être un fardeau et l’alcool l’a forcé à me l’avouer. Comment est ce que j’ai pu m’imposer comme ça. Je dois partir. Je dois les laisser. Il a déjà été blessé à cause de moi. Et il me hait maintenant. Et il pense que j’ai mérité ce qui m’est arrivé. Que je l’ai cherché. Que je l’ai voulu… Est-ce que je l’ai mérité, est-ce que je l’avais provoqué cet homme? » se disait-elle, les bras tendus, appuyés contre le mur, tandis qu’elle baissait la tête. Elle ne savait plus quoi penser. « Je-Je pars. »

Elle courut vers l’ascenseur, bousculant Jaejoong avec son épaule. Quand la porte se referma, elle laissa ses sanglots éclater bruyamment.

« Cours après elle! Je sais pas ce que tu lui as dit, mais cours après elle! Aller! » s’écria Miyako, en poussant Jaejoong.

Joo Eun n’allait plus jamais lui faire confiance. Elle ne voulait plus le voir. Et elle avait raison. Il avait été horriblement cruel avec elle. Et…Il n’avait eu aucun droit de boire, parce qu’elle avait su avancer, et pas lui.

Mais si elle partait…Si elle partait. Il allait être tout seul. Depuis des mois, il riait avec elle, il pleurait avec elle, il la serrait dans ses bras, y trouvant la chaleur humaine qu’il lui manquait. Elle était si pleine de vie, même si elle avait vécu l’enfer. Toujours prête à les aider, à les conseiller. À prendre soin d’eux…de lui…avec tant de tendresse. Elle se donnait corps et âme, jamais égoïste. Même quand elle avait neuf ans…Elle avait préféré qu’il la voie comme une étrangère plutôt que de lui avouer que c’était lui, l’étranger.

En une seconde, il avait prit sa décision. L’ascenseur était au dernier étage et l’autre était hors d’usage. Miyako lui indiqua la porte métallique, derrière le front-desk, et il gravit les escaliers de secours, si vite qu’il sentait son sang battre contre ses tempes, achevant de le dégriser. Il arriva, haletant à leur étage. Il cogna contre la porte barrée jusqu’à ce qu’un de leurs gardes du corps vienne lui ouvrir.
Il ignora les plaintes de ce dernier, quand il fit irruption dans le couloir et courut jusqu’à la chambre de Joo Eun. Cette dernière l’avait fermé à clef.

« Joo Eun ouvres! Ouvres-moi! Joo Eun! » s’écria-t-il, en faisant bouger la serrure avec violence.

Elle ne répondit pas, mais il entendait des pleurs étouffés de l’autre côté.
Il courut dans sa chambre, déserte. Yunho avait décidé d’emmener les autres faire un tour pour voir Taipei la nuit. Il se mit à fouiller avec fébrilité dans les commodes de la suite, et après quelques minutes, sortit un paquet de clef magnétique d’un des tiroirs. C’était les doubles de toutes les clefs des chambres de l’étage. Il fila vers la chambre de Joo Eun, mais la porte était entrouverte. Quand il rentra à l’intérieur, il vit que les placards avaient été vidés. Joo Eun était partie quand il cherchait sa clef. Il courut dans le couloir, et, en tournant la tête à droite, vit sa silhouette, attendant l’ascenseur.
Il s’immobilisa.
Joo Eun sentit un regard sur elle. Elle tourna la tête à gauche.
Et croisa le regard de Jaejoong.
Elle appuya avec précipitation sur le bouton pour descendre. Et sa main fut couverte par celle de Jaejoong.

Il l’attira dans l’ancienne chambre de Junsu et ferma la porte à clef derrière lui. Joo Eun était de l’autre côté de la pièce, et le regardait avec un mélange de douleur et de crainte.

« Joo Eun je suis tellement désolé. Je-je voulais pas. Ce que je t’ai dit c’est impardonnable. C’est-c’est pas moi! Je n’avais pas le droit. Je ne l’ai jamais pensé. Jamais, jamais pensé. Parce que j’étais jaloux. Mais je ne voulais pas. Je venais de te voir embrasser Junsu. J’étais furieux. Pourtant, je n’avais pas le droit. On avait dit qu’on oubliait tout. Et je vais tenir ma promesse. Je suis content que toi et Junsu…Enfin…C’est vraiment quelqu’un de bien. Tu pouvais pas mieux tomber. S'il te plaît… pardonne-moi… » lâcha-t-il.

Joo Eun se rapprocha lentement de lui, en frottant, avec son poignet, les traces de larmes qui tiraient sur la peau de ses joues. Elle lui sourit faiblement.

« Si tu savais ce que m’a dit Junsu… franchement c’était risible… Et ce n’était pas un baiser. De toute façon…Je n’ai connu qu’un seul vrai baiser. Un moment comme ça… que des millions de gens attendront toute leur vie. Un baiser qui m’a suffi pour tout oublier l’espace d’un instant. Je ne pensais à rien. Juste à…toi. Il y a quelque chose dans tes yeux… je veux juste que tu me prennes dans tes bras. Et quand tu me parles, mon cœur s’accélère. Et si tu savais à quel point j’étais seule…mais quand je suis avec toi, je me sens en sécurité, au chaud » souffla-t-elle.

Elle leva enfin les yeux vers lui.

« Saranghe Jaejoong-ah »

Elle baissa la tête, en sentant le regard brûlant de Jaejoong sur son visage

« Je vais être envoyée en enfer pour ça. Mais je t’aime. »

Elle se sentait légère de lui avoir enfin confié ses sentiments, même s’il l’avait peut-être déjà entendu, en la posant sur son lit. Même s’il l’avait peut-être déjà ignoré, elle se sentait libérée d’un fardeau. Elle mourrait d’envie de lui dire.
Pendant quelques secondes, Jaejoong ne dit rien. Joo Eun prit alors sa valise et ouvrit la porte de la chambre, le cœur en morceaux. Le jeune homme avait tenu sa promesse, lui.



Bam.



Jaejoong venait de claquer la porte, faisant sursauter Joo Eun qui lâcha aussitôt la poignée de son sac.
Le souffle coupé, elle resta immobile, dos à lui.

L’instant suivant, il lui avait pris le poignet et l’avait forcé à lui faire face, plaquant ses lèvres contre les siennes, toutes leurs sensations anéanties dans un abandon impuissant.
Les joues en feu, tremblante, Joo Eun laissa la langue pressante du jeune homme glisser dans sa bouche, lui rendant son baiser.

« Malgré ce que je t’ai dit tout à l’heure…que tu me dises ça… » murmura-t-il enfin « Que tu me pardonnes… »

Elle noua ses bras derrière son cou, et le fit taire en saisissant ses lèvres.

« Saranghe » lâcha-t-il.

Jaejoong saisit la taille de Joo Eun entre ses mains. Il allait la retenir, l’empêcher de tomber. Elle mit ses mains sur son torse, et les glissa sur sa taille, sous t-shirt. Elle sentit la chaleur de ses lèvres sur son cou et appuya son front contre son épaule.

« Cette nuit. Demain. Juste pour vingt-quatre heures. On oublie les autres. On oublie ce qu’ils en penseront. Et on reste ensemble. » .

L’autre hocha la tête, avant de sceller cette nouvelle promesse par un baiser ardent.

Joo Eun sentit les mains de Jaejoong monter doucement le long de son corps, dans son décolleté, dans son cou, se glissant sous ses cheveux. Elle l’entoura de ses bras, respirant son eau de Cologne dans son cou. Lentement, sans rompre leur étreinte, elle remonta le t-shirt du jeune homme, dévoilant son torse. Il souleva la jeune fille par la taille et l’attira vers le lit et s’allongea sur elle, sans rompre leur baiser.

Soudainement, elle détourna la tête. Elle essayait de dissoudre les images qui lui étaient venues à l’esprit, dans cette position tristement familière.

« Attends… » murmura-t-il. « Tu es sûre? »

Elle tourna la tête vers Jaejoong. Des larmes coulaient sur l’oreiller, de chaque côté de ses yeux, tombant dans ses cheveux. Elle hocha la tête et referma les yeux.

« Non. Joo Eun…Regarde-moi. Regarde-moi. » lui demanda Jaejoong.

Elle les ouvrit à nouveau, hésitante.

« Joo Eun…Je suis pas comme lui. Je ne te forcerais jamais. Si tu ne veux pas, on arrête. Maintenant. De toute façon…» commença Jaejoong.

« Je te crois. Je te fais confiance. Et moi…il n’y a aucun risque. C’est ce que je veux» répondit-elle, le fixant de ses prunelles noires.

Elle passa ses mains dans son dos, et l’attira vers elle.



Cette nuit-là, tandis qu’un orage grondait en mer, leurs cœurs ne firent plus qu’un, battant avec la même force que les vagues se heurtant contre les falaises.




Fin Chapitre 13.














Merci d'avoir luuuuuuuuuuuuuuuuu!!!!! in love in love

Comments are like M&Ms Very Happy


Dernière édition par le Ven 3 Aoû 2007 - 6:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 29
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 4:54

O_OO_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O_O
Kyahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!nan mais.....
*reprend ses esprits*
Oh coupine aussi en stage!rahhhh les vacances me manque grave!!!!!mais bon pouvoir lire ta fic chaque jour que je travaille c'est pas mal aussi!
Ahlalala la jalousie fait de ces choses par moment...au debut je croyais que Jae allait vraiment faire des choses avec Mikayo...un personnage qui arrive soudainement comme sa...mais finalement c'est avec sa cousine...T_T en tant que lectrice je suis super contente que bah enfin tout s'eclairsi dans l'histoire Junsu qui est completement a cote de la plaque et Jae et Joo Eun qui ne pensent plus qu'a eux...mais en tant que fana a donf de Jae....ouinnnnnnnnn comment lui et elle...elle est lui....bref vivement la suite mais "« Je vais être envoyée en enfer pour ça. Mais je t’aime. »" ohohhhhh sa sent une suite...
PS franchement la partie
" Je vous aime tous! » déclara-t-il, en leur souriant.

« Pourquoi il vient de dire qu’il aime ta mère? » demanda l’un des chanteurs à son ami.

Silence.

« Imbécile! Tu viens de dire que t’aimes son chien ! » s’exclama Changmin « Pfff…Vraiment…»

Le téléphone de Yunho vibra dans sa poche. "

ptdrrrrr et le pire c'est que j'imagine bien Junsu dire sa!mouahahahahahhahahahah
allez vive les M&Ms
Revenir en haut Aller en bas
HyeMi
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 391
Age : 26
Localisation : with JJ ? X]
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 13:15

Trop trop trop fun le Junsu xD ! Comment ça se fait TROP pas "beurk" waaaouw j'aurais étais trop vexée moi à sa place, la pauuuvre !
Pis quand ils sont tous crevés sur la scène là, je les voyait trop ! xD

Sinon le chapitre 13 waww j'avais des papillons dans le ventre tout le temps~
Magnifique! J'avais peur que ça s'arrête, qu'ils se disent qu'ils ont pas le droit et tout argh ! D'ailleurs j'ai peur pour le prochain chapitre T_T !
Enfin bref, vivement la suiiiiite j'espère qu'elle y sera avant que je parte en vacances samedi bwarf !

Bisous =)
Revenir en haut Aller en bas
Marlou
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 889
Age : 28
Localisation : Au pays des songes... *en train de dormir entre Yunho et Jae ^o^*
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 15:07

Arf j'ai la larmichette à l'oeil dis donc... ♪ I can be your Hero ♪
« tu vas te taire p***** de chanson ! » T.T
Je suis toute pantelante devant mon PC, je sais même pas quoi dire -_-"…
Franchement à un moment j’ai vraiment cru que c’était fini, je pensais qu’il ne la rattraperait jamais. Raaa pinaise mon cœur à fait un bond dans ma poitrine quand il l’a enfermée dans la chambre j’étais O_O, j’imaginais déjà la big dispute avec les cris et tout XD.
Bref la scène qui a suivit, était pleine d’amour, c'était sublime <3 J'ai un peu peur pour la suite à vrai dire à cause du « Cette nuit. Demain. Juste pour vingt-quatre heures. On oublie les autres. On oublie ce qu’ils en penseront. Et on reste ensemble. ». Je veux pas que ça soit juste pour cette nuit T.T. Et puis ça cache quelque chose ça c'est pas possible.
Peut être qu'il n'y aura rien, mais j'ai quand même peur ^^" on verra bien.
En tout cas je suis émue (on se moque pas je suis sensible !) , j'ai vraiment adoré ce chapitre !

Bon j’en ai légèrement oublié le reste du chapitre et celui d’avant avec tout ça XD Mais c'était super, et je me suis bien marrée (Junsu tout bleu XD)

Allez, au prochain chapitre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 26
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 15:56

O_O!!!!!!!!!!!!! Ah ce chapitre je l'ai attendu^^!!!
Changmin qui vomit sur Joo Eun!!!
Heureusement que la maquilleuse avait une (belle) robe de rechange!!^^
J'étais trop mal pour Hero quand il a surpris Junsu embrasser Joo Eun!!!
j'ai vraiment cru qu'il allait faire l'amour avec cette japonaise,et ce magnifique revirement de situation m'as vraiment surprise! Je pensais réellement que c'était foutu!! Mais ah quel Bonheur,ils décident enfin de penser à eux^^ C'était juste magnifique!!!!

J'apréhende un peu le prochain chapitre, mais j'ai hâte de le lire!!! Smile Smile
Je veux savoir ce qui va se passer!!!! contente contente contente contente
please la suite!!! hihi contente
Revenir en haut Aller en bas
Duracel
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 28
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 16:51

Ahhhhhhhhhh trop bien c'est deux chapitres !
Changmin malade le pauvre.
Et, tout les membres pas très bien sur le plateau, j'imagine la scéne ^^
Et Junsu qui l'embrasse, et qui avec un manque de délicatesse dit en gros qu'il se trompe !
Ahhhhh trop bien tout ça !
Et enfin les retrouvailles !
Je crois que je t'aime kohigasuki !
Vite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 29
Localisation : DTC
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 25 Juil 2007 - 19:48

junsu est un boulet >< lol
franchement j'ai peur de lire la suite ça va être triste je le sens...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.visualshima.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 3:03

Merci d'avoir luuuuuuuu!! in love in love in love

Bon...Depuis longtemps je savais comment ca allait finir, mais il fallait que je connecte les points depuis le chapitre 1 jusqu'à l'épilogue.
Et là j'ai trouver les grandes lignes des prohains chapitres (yeahhhh Very Happy ).

Mais du coup, j'ai pas eu le temps d'écrire, vu que je réfléchissait à ce qui allait leur arriver. Doooooonc, je m'excuse d'avance pour ce chapitre, très court, mais que de toute façon, je ne voulais pas mélanger avec le suivant.

Voici le chapitre 14, le chapitre 15 devant être poster...demain, si j'y arrive. Au plus tard samedi soir (heu...samedi soir sur mon fuseau horaire...)

Est-ce que la fin est proche?
En terme de chapitre, j'ai bien dépassé la moitié, je pense (donc...comme disent les anglophones "(soon) all hell is gonna break loose" littéralement: "l'enfer va (bientôt) se déchaîner").
Mais pour l'instant, ils seront heureux pendant quelque temps. Very Happy Ils le méritent bien les pauvres... Alors: enjoy!!!!! ...it while it lasts


Message Asuka: est-ce que toi aussi tu vis pour les pauses café, en stage??? Parce que moi c'est la seule chose qui me tienne éveillée. Ya des moments ou je me dit que si je dois faire un autre transfert de fonds, je vais me jeter par la fenètre (et seulement me casser une jambe vu que le bureau est juste au troisième étage XDDD)


Merchhhiiiiii!!



Mariah Carey, Hero : megaupload.com/fr 4E2HD8FD



Chapitre 14.



"Hero...Héros"

Dès lors un héros viendra à toi
Avec la force de te relever
Tu peux surmonter tes peurs
Et tu sais que rien ni personne ne t'emportera
Ainsi quand tu sens que l'espoir n'est plus
Regarde en toi et sois fort
Et finalement tu verras
Qu'un héros demeure en toi



« Alors, on fait quoi? »demanda Jaejoong, en enfilant son pull bleu GIA, par-dessus un marcel blanc et des jeans noirs.

Il déposa une note à l’attention des autres sur la commode, bien en vue. Prétextant une envie soudaine de visiter la ville, alors que Yoochun, Changmin, Junsu et Yunho l’avaient fait la veille, Jaejoong et Joo Eun s’excusaient à l’avance de ne pas rentrer de la journée.
Joo Eun lui prit la main, et alla inspecter le couloir, la tête devant la porte. Jaejoong essaya de voir au-dessus de ses cheveux. Il souffla sur sa raie, donnant des frissons à la jeune fille. Elle se débarrassa de lui en lui donnant des coups de coude dans les côtes, sans se retourner. Il passa alors ses bras autour de sa taille et la serra contre lui, respirant son parfum dans son cou. Elle ferma les yeux et lui caressa la joue.



------



Une fois assurés que les escortes du groupe, qui achevaient la garde de nuit, ne regardaient pas dans leur direction, ils s’enfuirent en direction des escaliers.
Quand ils entrèrent dans le lobby, ils durent se pencher sous le front-desk pour que personne ne les remarque.
Ils marchèrent rapidement vers les portes tournantes, passant devant le restaurant de l’hôtel. Jaejoong prit la main de Joo Eun et la serra, regrettant encore ce qu’il lui avait dit la veille. Elle l’étreignit.
Devant l’hôtel, ils virent un de leurs gardes du corps en train de fumer. Ils firent donc le tour du bâtiment, pliés en deux, derrière la haie.

Ils étaient enfin dans les rues bondées du centre-ville de Taipei. Personne ne faisait attention à eux, les hommes d’affaires préoccupés par leurs profits, les jeunes soit en cours, soit en train d’éviter de se faire prendre à les sécher.
Le sol était encore humide de la tempête tropicale qui avait agité la mer la veille. Heureusement, le temps que le typhon atteigne les côtes, il ne restait plus qu’une fine pluie, rafraîchissante.

Joo Eun passa son bras sous celui de Jaejoong, qui avait les mains dans ses poches.
Aux yeux de tous, ils étaient un couple d’étudiants en vacance pour le mois d’avril, qui venait de commencer.
Ils traversèrent un petit marché et ils y achetèrent des fruits.

« Est-ce que vous pourriez les couper avant de les mettre dans le sac? » demanda Joo Eun à la femme qui s’occupait du stand.

Quelques secondes plus tard, elle leur tendait une salade de fruits, dans un bol en plastique.

« Xie-xie! » la remercia Jaejoong.

Ils se dirigèrent vers le parc He Bin, les poumons de la ville et, après avoir escaladés quelques roches, ils s’assirent enfin. Ils s’appuyèrent sur leurs bras et laissèrent le soleil brûler, un instant, leurs visages. Le vent soufflait légèrement, une fine brise coupant la chaleur de la ville.
Jaejoong se tourna vers Joo Eun. Le soleil faisait ressortir les éclats rouges de ses cheveux. Depuis qu’il était petit, il avait remarqué qu’elle était différente, avec ses grands yeux bruns opaque, différents des siens, d’un noir bleuté. Et quand à l’âge de sept ans, elle lui avait proposé une explication, il pensait enfin avoir compris. Ce n’était qu’à ses dix-huit ans qu’il allait réaliser qu’il avait été berné…pour son propre bien.

Joo Eun ouvrit les yeux, son estomac criant famine.
Jaejoong ria en l’entendant.

« Yah! Chut… Bon, moi j’attaque le petit-déjeuner » le prévint-elle, en ouvrant le couvercle du bol de salade.

Elle saisit un morceau de mangue et mit le fruit sucré dans sa bouche. Elle ferma les yeux, savourant son goût exotique.
Elle prit un litchi et décortiqua le fruit.

« Tu vois…attention, je te préviens, ça va sortir sans que je réfléchisse, donc ca peut sonner bizarre, mais c’est ce que je pense, direct, pas dilué avec de l'eau.
Prêt?...
Tu vois Jaejoong-ah…tu es comme un litchi. Quand tu le vois pour la première fois, tu ne sais pas exactement ce que c’est. On a du mal à croire que c’est un fruit. Est-ce que c’est doux? Est-ce que c’est sucré? Mais pourtant ça doit piquer au toucher. On a peur de s’en approcher. Mais quand on te prend dans la main, dans les bras, on s’aperçoit que tu es tendre, que ces petites épines sont souples, ne sont en fait là que pour donner l’impression…que tu es quelque chose d’aigre.
On est surpris. Et quand on se débarrasse de ta coquille…on est soufflé par cet arôme sucré que tu embaumes. Qui aurait pu deviner que cet étrange fruit pouvait sentir aussi bon. Derrière l’enveloppe brune et verte foncée, hérissée, se cache un tout petit fruit rond, blanc rosé…pur et délicat.
On veut en apprendre plus. Avec hésitation, on prend une première bouchée. On sent le jus coulé dans la gorge, rafraîchissant, sucré, comme ta voix, comme ton rire. La chaire est tendre, parfumée…comme tes lèvres.
Mais attention aux gloutons, si on croque trop rapidement, on risque de se casser les dents sur ton noyau…Ton cœur, Jaejoong-ah…capable de tout pour protéger les graines, cachées en son sein. Ces graines…ce sont les personnes que tu aimes. Et qui t’aimes. Car tu les protèges. Tu es leur héros en fait. Et quand il ne reste plus que ton cœur, qu’on a enfin découvert à quel point tu étais bon, on est émerveillé.
On est tellement heureux de t’avoir découvert, d’avoir percé ton secret…Et ce cœur est si beau à voir…il est tout lisse, l’opposé de ta coquille. Et brillant…d’une couleur si profonde, si douce… celle de tes yeux noirs et doux …le reflet de ton âme.
Tu vois Jaejoong-ah…tu es vraiment comme un litchi. »

Elle savoura la dernière bouchée du fruit. Quand il ne restait plus que le noyau, elle le posa sur la paume de sa main et le présenta à Jaejoong. Le cœur du fruit, lisse, réfléchissait les rayons du soleil. Joo Eun referma sa main dessus, et après avoir creusé une petite niche dans le sol, l’y posa délicatement et le recouvrit avec la terre fertile.

« Comme ça, les graines pourront pousser…Même sur un terrain escarpé, si ce sont les graines que tu protégeais, elles arriveront à germer. Car elles seront fortes. Comme toi. Et aujourd’hui tu seras mon litchi…même si après je n’ai plus le droit de te savourer, je me rappellerais toujours de ton goût, de ton odeur, de la douceur de ta peau, de la couleur de tes lèvres, du battement de ton cœur. Tu t’es emparé de tous mes sens Jaejoong-ah.»

Elle se releva, faisant tomber la terre de ses mains en les frappant l’une contre l’autre. Elle sourit à Jaejoong, qui jusqu’à présent était resté silencieux. Il se releva en face d’elle.

Jaejoong attira brusquement Joo Eun vers lui, en passant sa main dans ses cheveux, et, retirant leurs lunettes de soleil, sa casquette, l’embrassa en plein jour, ignorant la présence de la foule qui les entourait.


Fin chapitre 14.










Merci d'avoir luuuuuu!!! Very Happy Very Happy Very Happy

Les commentaires sont comme les M&Ms ( et les litchis...?)
Je m'excuse d'avoir poster un chapitre aussi court Crying or Very sad
Mais demain il devrait être plus long hihi


Edit: Merci Asuka pour la remarque sur le "xie-xie" Very Happy


Dernière édition par le Ven 27 Juil 2007 - 4:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 29
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 4:21

on va faire les M&Ms au litchiiii!ptdrrrrrrr
hum deja on dit "Xie Xie" pour merci il te manque un "e" a la fin!
Puis hum j'avoue c'est.....TROP COURT pour une attente depuis 2 jours devant mon ordi(au bureau)!!!moi ben en faite c'est internet powaaaaa vu c'est pas tout le temps que j'ai des choses a faire donc j'en profite pour surfer et msn....retournons a l'histoire!
Troppp bien, trop touchant ce que Joo Eun a dit dans la cmparaison avec Jae et le fameux letchis!(fallait vraiment y penser!!!!)mais comme sa ne bouge po beaucoup dans ce chapitre alors vais attendre la suite demain(ya interet) pour te mettre un com's plus long ahah^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 4:27

Oki oki, je vais essayer de faire plus long demain...
Mais qu'est ce qui est mieux? des chapitres plus courts tous les jours ou alors un bloc tout les deux jours?
Parce que en général j'ai deja une partie prête tous les jours, et elle peut très bien constituer un chapitre en elle-même... Mais je trouve que ca coule mieux en regroupant deux parties en un seul chapitre.
Voili voila.
Trop pas justeeeeee comment ca toi ta le droit d'aller sur internet en plein boulot!!??? T_____T Moi ils m'ont bloquer mon internet sauf pour quelques sites franchement nuls.
Grosses bises!
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 29
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 6:04

La vie est injuste...XD c'est comme les autres qui sont en vacances alors que toi et moi on est en plein stage...mais pourquoi est je choisi cette filliere!!!!tssss(peut etre qu'on est dans la meme filliere...)
Sinon je prefere a chaque fois que tu nous met un long chapitre tout les 2 jours parce que une ptite partie c'est pas suffisant...
Et sinon internet bah tous le monde la ou je travaille sont permis d'aller donc ben...c'est cool^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 6:10

Oki oki, j'ai capté, dorénavant, je posterais deux parties en un seul chapitre...
Là je tape la suite, et je vais essayer de faire du mieux que je peux pour tout terminer demain (heu...le chapitre, on s'entend, pas la fic au complet XD )

Sinon moi chuis à la fac, où j'étudie en commerce. Ca me gave, je sait même pas si je veux pas devenir biochimiste en fait...T_T
Revenir en haut Aller en bas
daoshi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 24
Localisation : Loin de la France, près de la Corée dans les bras de ......... ^.^
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 13:43

Wow, c'est trop beau, Jaejoong, un litchi! c'était vraiment très beau la description de Jae par rapport à un litchi.
C'était même plus que très beau, je ne trouve pas les mots mais en tout cas, je te félicite.
C'est vrai de nos jours, on ne compare pas des gens à des litchi *pense à un fruit de la passion ^^*, mais c'était vraiment bien d'avoir eu l'idée de comparer Jae avec un litchi, j'aurai même pas penser tiens !!
Mais en tous cas j'attends la suite de ta fanfic, qui est vraiment super bien, et très émouvant ^^, je ne veux pas le dire mais j'ai presque pleuré à ce moment (faut pas croire que je pleure très rarement dans cette situation, mais embarassant comme même, on va dire que c'est un fanfic c'est tout, mais je voulais dire ce que je ressentais à ce moment ^^ Voilà)

Bonne continuation comme même! (Ben oui, il faut encourager l'auteur de ce fanfic tout de même, c'est la moidre des choses ^^)!

PS: Je crois que ce chapitre sera ma préféré ^^


Dernière édition par le Ven 27 Juil 2007 - 18:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 29
Localisation : DTC
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 14:08

RAAAHHHHH me dégoute pas kohigasuki je vais aussi faire commerce ... j'espère que l'option commerce avec l'asie va contre balancer!!!!!!
C'est domage que bio-chimie soit un secteur bouché parce que moi aussi j'adore!!!!

Sinon pour revenir à la fic, c'est vrai que c'était court et je préfère aussi un gros bloc tous les deux jours.
Vivement la suite!
ps: j'adore les lichi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.visualshima.skyblog.com
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 26
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 17:57

Woa!!! Bien que le chapitre soit court,il n'en reste pas moins Génial Smile Smile
Je suis scotchée!!!! La partie ou Joo Eun compare Jae à un litchi,c'étais si bien écrit,si beau,si touchant!!!!
Tu m'excuseras pour ce commentaire un peu foireux mais j'ai du mal à décrire ce que j'ai ressenti à cet instant là! Very Happy Sache simplement que j'ai adoré et que je suis définitivement accro à ta fiction!!!
Tu as un style d'écriture tout à fait remarquable, cette manière de nous surprendre en douceur^^
J'attend avec impatience le prochain chapitre demain que j'éspère un peu plus long!!! contente contente
Gros bisoux
Revenir en haut Aller en bas
Duracel
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 28
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 27 Juil 2007 - 18:15

Certe ce chapitre est cours mais je le trouve très beau, peut etre l'un des plus beau !
Et cette description du litchi, au début je me suis dit mais qu'est ce que c'est que ça mais c'est vraiment bien fait et touchant !
Juste un truc : vite la suiteeee maintenant lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 28 Juil 2007 - 1:58

Merci d'avoir luuuuuu!!! Very Happy Very Happy Very Happy

Ce post là est plus long, promis ^^ . Mais attention, parce que je pense pas que les prochains chapitres le seront autant, alors faut pas prendre l'habitude, mdrrrr.

Ce chapitre peut être divisé en trois partie:
La première est assez rapide, pas dans le sens de "courte" mais dans le sens où il y a pas mal de choses qui se passent en même tps.
La deuxième...tranche avec la première. C'est plutôt des explications (enfin!) et... des indices sur la suite.
La troisième... Me lancez pas des roches!!

Résumé: Si ca commence sur une note joyeuse, la fin du chapitre va être beaucoup plus sombre.


J'espère avoir de vos nouvelles à la fin!!!
Y compris les silent-readers...




Marc Anthony, I Need You: megaupload.com/fr HX02X3RA

Utada Hikaru, The Flavor of Life: megaupload.com T2TNS1TL



Chapitre 15:



"I Need You...J'ai Besoin de Toi"

"Chérie, ton amour m'apparaît être magie
Quand tu souris tu prends tout le contrôle de moi
Tu as plus de pouvoir que tout ce que j'ai un jour ressenti
Je t'ai montré sans honte tous mes sentiments
Parce que je veux que tu saches que
J'ai besoin de toi"



Ses lèvres avaient le goût des fruits. Jaejoong voulait s’y abreuver. Il avait soif d’elle. Il mit ses mains de chaque côté de son visage, sur ses oreilles, dans son cou.
Joo Eun sentait son corps s’embraser. Elle noua ses mains sous la taille de Jaejoong.

« Hé!! Hé!! Dégagez! Vous n’avez aucun respect?? Vous vous croyez où? Je vous amène au poste pour atteinte à la pudeur! » cria un policier, qui, en patrouillant le parc, avait surpris l’attroupement autour des deux jeunes.

Jaejoong rompu leur étreinte. Joo Eun posa son front contre le sien, tremblante, et lui sourit.

« Cours! » s’écria-t-elle.

Il saisit sa main et se fraya un chemin dans la foule. Le policier, les voyant prendre la fuite, décrocha son walkie-talkie et hurla à ses collègues de venir l’aider à attraper les deux amants. Il venait de passer une mauvaise nuit, et il était hors de question qu’ils viennent le narguer.

Joo Eun sentait ses jambes voler tellement Jaejoong courait vite, la tirant derrière lui. Elle s’arrêta soudain, et se cacha derrière une voiture à l’arrêt dans une ruelle.

« Non! Pas ici! » s’exclama Jaejoong, en reprenant sa main.

Derrière eux ils entendaient les sifflets des policiers.

Ils recommencèrent à courir, empruntant des ruelles. Le problème était que tous les policiers des environs avaient reçu leurs descriptions, sur leurs radios. Par conséquent, même s’ils n’étaient pas tous en train de les rechercher, ils avaient quand même l’œil ouvert.
Joo Eun, haletante, se cacha derrière une poubelle.
Jaejoong, voyant qu’elle ne suivait plus, revint en arrière.

« Pas ici non plus! » s’écria-t-il « Lâche pas ma main »

Il lui tendit sa main droite, qui portait encore un pansement.
Joo Eun le regarda dans les yeux et saisit sa main avec confiance.
Jaejoong les entraîna jusque dans un centre commercial. Ils rentrèrent dans la première boutique ouverte à cette heure-là, un magasin de disque.
Joo Eun poussa un cri de surprise en voyant le poster du quatrième CD coréen des DBSK juste devant la caisse.

« Non! Pas ici! » le prévint-elle.

Jaejoong, qui avait abandonné ses lunettes de soleil et sa casquette dans le parc, se faisait dévisager par la caissière, une brunette d’une quinzaine d’années.
Il mit rapidement ses cheveux devant son visage, et sortit précipitamment du magasin.
La caissière leva un sourcil puis recommença à faire des bulles avec son chewing-gum.

C’était au tour de Joo Eun de traîner Jaejoong. Ce dernier venait d’abaisser la capuche de son pull devant ses yeux. Il n’arrivait plus à distinguer quoique ce soit d’autre que le sol.

« Faut qu’on change de vêtements. Ils savent qu’on est habillé comme ça. » déclara Joo Eun en poussant la porte d’un magasin dans lequel elle avait repéré des ensembles pour les deux sexes

Elle rentra seule à l’intérieur et se précipita sur les vêtements, les arrachant des cintres sans discernement.

En sortant du magasin, elle tendit un sac à Jaejoong.

« Maintenant, faut qu’on se change » dit-elle « Tu sais quoi, je me souviens qu’hier j’avais vu un hôtel miteux un peu plus bas dans la rue »

Jaejoong acquiesça, et, en longeant les murs et baissant la tête, mais sans jamais se lâcher, ils atteignirent enfin l’hôtel. Joo Eun demanda une chambre, pour une heure. Le concierge ne leva même pas les yeux, se contentant de faire glisser la carte Visa de la jeune fille. Il lui tendit les clés et une boîte de préservatifs. Joo Eun devint écarlate.

Jaejoong ne lui laissa pas le temps d’essayer de détromper le gardien, et saisissant la clef, il poussa Joo Eun devant lui dans les escaliers.
La chambre était petite, mais propre. Jaejoong se changea dans la salle de bain, Joo Eun dans la grande pièce. Quand Jaejoong la rejoint, ils se sourirent, un peu gênés d’être dans un tel endroit. Joo Eun avait, par accident, acheté des tenues assorties, des ensembles de tennis blanc, sobres, mais tout à fait décalés dans un tel lieu.

« Joo Eun, je… » commençai Jaejoong « je…je voit un cafard sur le mur! » finit-il.

« Kyah!! » s’exclama Joo Eun en secouant la tête, comme si Jaejoong lui avait dit qu’il était dans ses cheveux.

Elle attrapa son sac, leurs anciens vêtements, la clef de la chambre et descendit en trombe jusqu’au lobby, suivie de Jaejoong. Sans un mot, dégoûtée, elle laissa tomber la clé dans la fente prévue à cet effet.

« Ba alors mon grand… » dit le concierge à Jaejoong, derrière la vitre de sa loge « Tu sais, ça arrive au meilleur d’entre nous…Mais t’inquiète pas, ça reviendra »

Il lui fit un clin d’œil.

« Joo Eun! Attends-moi! »


------


Ils avaient enfin trouvé refuge dans une maison de thé, quelques blocs plus loin. Ils savouraient un bubble tea à la mangue, avec des gelées à la pomme. À deux sur la même boisson, ils en vinrent vite à bout.
Joo Eun changea de place, et s’assit à côté de Jaejoong sur la banquette. De cette façon, ils faisaient tous les deux face à la grande baie vitrée. Elle appuya sa tête sur son épaule.

« Tu te rends compte qu’en une demi-journée on a fait plus que ce que la moitié des couples font en plusieurs mois? Je veux dire, on est allé se promener dans le parc, on a mangé ensemble, on a fait du shopping, on est allé dans un…hôtel. Sans compter tous les petits extra de la vie comme se faire poursuivre par des flics, échapper à ses gardes du corps... Et maintenant on est dans un café, où on admire la vue… » constata Joo Eun.

« Tu veux qu’on aille au cinéma? » demanda Jaejoong « Comme ça, on aura tout fait »

Joo Eun acquiesça. Elle sortit des lunettes de soleil aviateur qu’elle avait dénichées dans la boutique, et ils descendirent dans les rues de la grande ville, Jaejoong posant sa main sur la taille de la jeune fille tandis que Joo Eun serrait son bras.

Après quelques minutes d’hésitation devant le programme, ils optèrent pour une comédie taïwanaise, d’une durée d’une heure et demie, pour qu’ils puissent faire autre chose avant la fin de la soirée.
Lovée contre son bras, puisant du pop-corn dans le sac qu’il avait posé sur ses genoux, Joo Eun se sentait enfin à l’aise.
Sa main effleura celle de Jaejoong, dans le sachet de mais soufflé. Il la laissa se servir, en retirant sa main du paquet. Elle sortit un pop-corn, et, en se tournant vers lui, le mit dans sa bouche.
Elle laissa glisser son index sur ses lèvres, avant de s’en servir pour lui toucher le nez, le retroussant, comme un enfant qui joue un tour à un ami.
Il recula la tête, saisit le poignet de Joo Eun et éloigna son doigt de son nez. Il se rapprocha alors de son visage, et l’embrassa. Ce baiser était bien différent de celui qu’ils avaient partagé quelques heures plus tôt. Il était salé. Le pop-corn, au beurre salé, avait laissé son goût sur leurs lèvres.

« Différent… » se disait Joo Eun « Mais tout aussi agréable… »

Ils furent ramenés à la raison lorsque deux adolescents derrière eux donnèrent des coups de pieds dans leur fauteuil en se plaignant d’être distraits du film.

Jaejoong allait se retourner et leur dire sa façon de penser quand Joo Eun lui prit la main et, se levant à moitié, lui indiqua la sortie de sa tête. Le film n’était pas fini, mais ils ne voulaient plus être enfermés.
Ils essayèrent de sortir le plus subtilement possible, mais les cheveux hirsutes de Jaejoong gênaient les spectateurs, qui avaient l’impression qu’un buisson passait devant l’écran.



------



« Hé, regardes, une arcade! » s’écria Joo Eun.

Elle courut vers les jeux, traînant derrière elle Jaejoong, qui se débarrassait des grains de pop-corn que certains membres du public, mécontents d’être interrompus au milieu de leur film, lui avaient lancés
L’éclairage dans la salle de jeu étant aussi blafard que dans le cinéma, ils n’eurent pas besoin de remettre leurs lunettes, protégés par l’obscurité croissante du ciel, dehors, et par l’absence de néons.
Joo Eun sortit son porte-monnaie. Vide. Elle se tourna vers Jaejoong qui s’empressa de chercher quelques pièces dans ses poches.
Il en sortit quatre. Juste assez pour jouer une fois tous les deux.

« Je veux aller danser » dit Joo Eun.

Ils se dirigèrent donc vers une des machines de danse. Tandis que sur l’écran apparaissaient des flèches, avec leurs pieds ils devaient appuyer sur les touches correspondantes, qui s’illuminaient sous la pression. Jaejoong se débrouillait remarquablement bien, ne manquant aucune des flèches. Joo Eun, qui avait été éliminée dès le premier tour, à cause d’un manque complet de coordination, s’était appuyée contre la machine, et regardait Jaejoong danser, l’encourageant au fur et à mesure qu’il montait de niveaux, jusqu’à ce qu’il atteigne le dernier.
Avec un soupir de soulagement, Jaejoong s’arrêta. Il était en nage, mais satisfait de lui-même.

Le gérant de l’arcade, un homme de près de deux mètres, bâtît comme une armoire à glace, sourit en voyant la petite amie du jeune homme, le serré dans ses bras en souriant.

« Il doit avoir encore plus chaud maintenant » se dit-il en s’appuyant sur une des machines « Ils sont mignons tous les deux comme ça… »

Il fronça aussitôt des sourcils, réalisant que plus le temps passait, et plus il devenait sensible à ce genre d’effusions.

« Faut que je m’arrête » songea-t-il. « De toute façon, ils s’en vont…Dommage, ils étaient mignons. Ah mais t’arrêtes oui?! »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sucre et Sel [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]
» [Terminé] Recherche pendentif Tour 2009
» [Fanfiction] 1000 Meere - Terminée -
» les "salée au sucre" du canton de Vaud!
» [Fanfic terminée] Sur les routes avec Tokio Hotel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: