AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sucre et Sel [Terminée]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 18 Juil 2007 - 2:22

Joo Eun lissa sa jupe et rentra dans le bureau de Lee Soo Man.
Il était assis devant son bureau et regardait avec attention son écran d’ordinateur. Joo Eun jugea inutile de lui rappeler sa présence en toussotant dans la mesure où le grincement de la porte l’avait déjà sûrement averti qu’elle était là. Elle se rapprocha donc de son bureau.

« Joo Eun-ah, assied-toi je t’en prie » dit Lee Soo Man en l’invitant, du revers de la main, à s’asseoir sur un fauteuil.

Une fois que la jeune fille prit place sur la causeuse, Lee Soo Man éteignit son écran et se tourna vers elle.

« Je viens de finir de lire le compte rendu de la police de l’incident d’il y a quelques jours. Selon eux, quelqu’un à l’interne aurait prévenu le parti extrémiste de là où vous étiez, et leur aurait peut-être même ouvert la porte. J’ai fait venir dans mon bureau le responsable de la sécurité ce jour-là, et je l’ai congédié aussi net. Un homme que vous avez sûrement déjà croisé…il mesure à peu près 1 mètre 80 et s’était teint les cheveux en blond… » l’informa Soo Man.

Joo Eun ouvrit la bouche, stupéfaite. Elle se souvenait parfaitement de cet homme, qui lui avait ouvert la porte du bureau de Lee Soo Man, la première fois qu’elle rencontrait le groupe.

« La police m’avait en effet informée que son frère était un activiste de l’extrême droite et qu’il était présent dans la foule ce jour-là. Nous avons fouillé son bureau et avons retrouvé des e-mails compromettants sur son ordinateur. Il ne fait aucun doute qu’il a fomenté le coup depuis longtemps, et que leurs intentions étaient de blesser les membres du groupe. Nous n’allons toutefois pas porter plainte contre lui, car cela minerait la réputation de nos gardes, et serait une porte ouverte à d’autres attaques du genre. Il passera donc cette nuit même chercher ses affaires, et par la suite il ne devra plus jamais être vu à moins de deux cents mètres des DBSK et des autres artistes que nous représentons. Je te préviens pour que tu prennes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des garçons si jamais tu le voyais roder. » finit Soo Man.

Joo Eun n’en revenait pas. Naturellement assez candide, elle n’aurait jamais soupçonné un de leurs gardes du corps. Elle hésitait à prévenir les DBSK, craignant qu’ils ne deviennent méfiants de tous, y compris ceux qui étaient là pour les protéger. Ils avaient mis beaucoup de temps à se remettre de l’agression à la colle contre Yunho, et Joo Eun estimait que si un autre évènement comme ça venait à se produire, ils s’enfermeraient ensemble dans une espèce de refuge psychologique que personne ne pourrait atteindre. Elle en était à ce stade de ses réflexions lorsqu’elle fut ramenée sur terre par Soo Man qui lui tendait un journal. Elle le parcourut en vitesse. L’hebdomadaire faisait mention d’une protestation qui avait eu lieu contre les DBSK, mais occultait l’attaque.

« Damage control » dit Lee Soo Man en lui souriant, « Il ne faut pas inquiéter les fans, sinon on serait inondé d’appel de jeunes filles en larmes. Ça me fait penser que je ne t’ai pas encore remercié».

Lee Soo Man se leva alors de son siège, et à la surprise de la jeune fille, baissa la tête en signe de remerciement, les bras collés contre son corps. Joo Eun, rougissante, agita ses mains, en signe de négation, ne sachant pas exactement comment réagir dans une telle situation. Lee Soo Man releva alors la tête et remit sa veste en place.

« Je pense que c’est tout pour aujourd’hui, on se voit dans dix jours, juste avant ce premier concert. Je suis sûr que tout se passera bien, je te fais confiance pour l’organisation. À bientôt, et, comme ils disent ici « ganbatte ne » ! »

Il escorta la jeune fille jusqu’à la porte et lui dit au revoir tandis que son téléphone portable sonnait.

Joo Eun prit alors l’ascenseur pour redescendre dans le parking et rejoindre son coupé sport bleu clair. Mais sa discussion avec Lee Soo Man l’avait perturbé, et en descendant de l’ascenseur, elle réalisa qu’elle avait appuyé sur le mauvais bouton, et qu’elle était descendue un étage trop bas. Elle se retourna pour prendre l’ascenseur, mais il avait déjà été rappelé.

« Aigoo…bon, je vais prendre l’escalier, ça sera tout aussi rapide » se dit-elle, en se dirigeant vers la porte de l’escalier, de l’autre côté des ascenseurs.

En ouvrant la porte, elle sentit tout d’un coup une main sur sa bouche. Elle essaya de crier, mais son cri fut étouffé par la main de son agresseur. Elle se débattit et réussit à s’éloigner de l’assaillant.

« Vous! » s’écria-elle en voyant le garde du corps blond « À l’aide! Sécur - »

Elle fut coupée par l’homme qui plongea vers elle, et la poussa violemment contre le mur. Il lui mit la main sur la bouche, et sortit un canif en dessous de sa veste.

« Encore un cri et je t’ouvre la gorge, compris?! » menaça-t-il. Il sentit le parfum dans le cou de la jeune fille « Mmm…tu sens la vanille. J’adore la vanille… » Il essaya de l’embrasser.

Joo Eun gémissait et essayait de se débattre, mais il était bien plus grand qu’elle et la tenait fermement clouée contre le mur. Son sac tomba par terre, le contenu se dispersant sur le sol en béton.

« Mmm…depuis que je t’ai vu…je me suis demandé comment tu étais… Je pouvais pas faire quoique ce soit jusqu’à présent, mais maintenant que le vieux c*n m’a virer, je suis libre, n'est-ce pas… » dit-il, en passant sa main sous la chemise de la jeune fille.

Il la poussa alors par terre et elle hurla de toutes ses forces, en lui donnant des coups de pieds. Il se jeta sur elle et commença à débrocha son chemisier. Joo Eun se figea soudainement, prise d’un vertige.

« Me défendre…je dois…déjà vu… » se disait la jeune fille, en luttant contre son subconscient qui lui disait de fermer les yeux.

Tout devint noir. Et son cauchemar devint plus vif que jamais.

Flashback

« Il est bizarre ce barman…bizarre mais mignon » se disait Joo Eun en souriant, assise à un bar dans un club huppé de San Fransisco.

Elle portait une robe bleu ciel avec des bretelles fines et un décolleté plongeant. Ses cheveux, bouclés, lui arrivaient à hauteur des épaules.
Elle venait de commander un « Sex On The Beach », sa boisson préférée, à l'époque, et attendait que le barman, qui lui tournait le dos, lui apporte. Elle était venue dans le club avec sa colocataire, mais cette dernière l’avait traîtreusement abandonné pour les bras d’un latino musclé. Joo Eun soupira.
Le barman lui tendit enfin sa boisson. Joo Eun la sirota en regardant les gens danser autour d’elle. Un homme vient s’asseoir à sa droite.

« Salut ma jolie » lui dit-il, en se penchant vers elle.

« Désolé, je dois y aller » dit-elle en attrapant son petit sac sur le comptoir, sachant ce que l’homme recherchait, et aucunement intéressée.

« T’es sûre de ça ma belle? » lui dit-il en lui prenant le poignet.

« Oui, lâche-moi » répondit-elle en secouant sa main.

Elle fit quelques pas, puis sentit sa tête tourner.

« Qu’est-ce, que… » se dit-elle, en se retournant vers le bar, en cherchant à prendre appui sur le comptoir.

Elle vit le barman sourire, et l’homme qui était assis à sa droite lui glisser un billet de cinquante dollars dans la poche.

« Mais… » se dit-elle, puis elle s’écroula en avant, la tête appuyée sur le torse de l’homme qui la draguait quelques minutes plus tôt.
------

« Non…S’il vous plaît… arrêtez…» murmurait-elle, incapable de se défendre contre les assauts de l’homme.

Elle sentait le sol froid sous son dos. Elle ne voyait presque rien sauf la lumière d’un réverbère, plus loin dans la ruelle. Le son des basses du club, qui traversait le mur, résonnait dans ses oreilles, assourdissant. Elle ferma les yeux et des larmes coulèrent sur l’asphalte dur.
Elle essaya de se défaire de l’étreinte de l’homme, mais ce dernier sortit un scalpel de sa veste.

« T’arrêtes, compris? » tonna-t-il.

Mais Joo Eun, à moitié consciente, essayait d’attraper une bouteille de bière vide. Ses doigts la touchaient presque lorsqu’elle sentit l’homme se relever. Puis tout d’un coup, le métal froid traversant la peau de son abdomen fut la seule chose qu’elle ressentit.

L’homme recula, réalisant soudainement l’ampleur de son geste lorsque le sang coulait sur le bitume, une rivière opaque et cramoisie. Il remit ses vêtements avec précipitation et s’enfuit en courant dans la ruelle, laissant la jeune fille inanimée, le dos contre le métal glacé du coffre d’une voiture.

Fin du flashback


------


« M**** , il est où ce pu***n de téléphone » jura le garde blond, en cherchant par terre le mobile de Joo Eun.

Au moment même où il allait enfin passer à l’acte, la jeune fille s’étant étrangement évanouie sous lui, le mobile avait sonné, le dérangeant. Il fouilla dans le sac de Joo Eun, mais sans succès. Il aperçut enfin le téléphone, sous les marches de l’escalier. Il se mit à genou, mais ses bras étaient trop larges pour l’attraper. Il se résolut, contre son gré, à attendre que la sonnerie cesse.
C’est alors qu’il entendit des pas dans le parking, se rapprochant de la cage d’escalier.

« M*rde! » s’exclama-t-il s’enfuyant par les escaliers, au moment même où la porte s’ouvrit.

Jaejoong laissa tomber son téléphone en découvrant la scène. Il aperçut un homme s’enfuir, puis en baissant ses yeux, il vit avec horreur Joo Eun, évanouie à ses pieds. Il se jeta par terre, ses genoux heurtant le béton avec violence.

------


« Saldaga…Quand Tu Vis »

« Quand tu vis, quand tu vis, quand tu vis,
Si tu traverses des temps difficiles, blâme-moi pour
ta tristesse, jusqu’à ce que tu te sentes réconfortée.
Quand tu pleures, quand tu pleures, quand tu pleures et que tu es épuisée,
Si c’est vraiment si dur, alors, juste une fois,
Pourrais-tu te souvenir de moi? »


« Joo Eun! Joo Eun! » l’appelait-il.

Il la prit par les bras et la secoua plusieurs fois. Il lui tapota les joues et pencha son oreille au dessus de la bouche de la jeune fille pour s’assurer qu’elle respirait. Son souffle était faible, mais régulier. Il la prit dans ses bras, appuyant sa tête contre son torse et sorti dans le parking. Il la porta jusqu’à sa voiture à lui, une BMW noire qu’il utilisait très rarement. Au moment même où il la déposait avec douceur sur le siège avant, pour la conduire à l’hôpital, il l’entendit l’appeler.

« Jaejoong… » murmura-t-elle, la voix cassée, en état de choque.

Il se retourna aussitôt vers elle et la vit lui tendre la main, des larmes coulant sur ses joues. Il prit la main menue de Joo Eun dans la sienne et s’assit à côté d’elle, en la serrant contre sa poitrine tandis que la jeune fille sanglotait.

« J’ai eu…tellement…peur…Jaejoong… » disait-elle, la voix coupée par de vrais sanglots, bruyants et rauques.

La chemise de Jaejoong était maintenant trempée par ses larmes.

« Shhh Joo Eun…Je suis là…Ça va aller… » la rassurait-il, en lui caressant les cheveux « … Est-ce que tu as mal quelque part? »

« Non… » répondit-elle, ne sentant pas de douleur physique.

Mais son âme était déchirée d’avoir eu à revivre ce moment, qu’elle avait tenté d’occulter de sa mémoire en se cachant derrière des sourires.

« Je nous ramène à la maison alors… ? » demanda doucement Jaejoong, en soulevant le menton de la jeune fille.

Joo Eun hocha de la tête. Après avoir fermé la portière de Joo Eun, Jaejoong prit place au siège du conducteur.
Au milieu du long trajet de retour, Joo Eun, en reniflant, appuya sa tête contre l’épaule de Jaejoong et se laissa bercer par le ronron du moteur, se sentant en sécurité dans la voiture du jeune homme.
En la voyant ainsi assoupie, des traces de larmes encore visibles sur ses joues, Jaejoong se demanda ce qui avait causé l’évanouissement de la jeune fille, qui pourtant semblait si forte. Il l’avait vu se défendre dans le métro, et elle ne semblait pas être du genre à se laisser impressionner par la taille ou l’âge de son opposant. Pourquoi alors s’était-elle évanouie de la sorte?

Jaejoong eu un frisson en pensant à ce qui aurait pu lui arriver s’il n’avait pas surgi à ce moment-là, s’il n’avait pas essayé de l’appeler.
Il avait dû passé chez SM Entertainment afin de récupérer du matériel d’enregistrement lorsque, en appelant Lee Soo Man pour lui dire qu’il était arrivé, ce dernier l’avait informé que Joo Eun venait de le quitter et qu’elle devait donc être dans le parking. Jaejoong était donc descendu dans le parking, et avait essayé de joindre sa cousine. Elle ne répondait pas, et Jaejoong allait abandonner et repartir lorsqu’il entendit, faiblement, sonner le portable de sa cousine. Il avait alors suivi la sonnerie jusqu’à la cage d’escalier, sauvant ainsi Joo Eun d’un viol certain.

------

Il stationna sa voiture dans le parking du complexe où ils habitaient et il réveilla doucement Joo Eun. Il l’accompagna dans son petit studio et remplit la théière électrique.

« Tu peux m’attendre… » demanda Joo Eun « Je vais prendre une douche, j’ai besoin de me…laver» .

Jaejoong hocha la tête, et s’assit sur le lit de la jeune fille. Quand il entendit l’eau couler, il remonta en vitesse les deux étages qui le séparaient de l’appartement du groupe et, en rentrant sans faire de bruit dans le loft silencieux, se dirigea vers la cuisine où il ouvrit le réfrigérateur. La cuisine fut illuminée par l’éclairage bleuté de l’électroménager. Il coupa deux parts du gâteau qui restait de la veille, et les posa sur des assiettes. Il éteignit toutes les lumières derrière lui et redescendit les escaliers jusqu’à l’étage du studio de la jeune fille. En ouvrant la porte, il la vit, dans son pyjama, en train de pleurer sur son lit.

« Joo Eun-ah… »

« Jaejoong… J’ai cru que tu étais parti…C’est bête hein? » dit-elle, en essuyant ses larmes et en essayant de sourire.

« J’étais allé chercher du gâteau, pour le thé… » répondit-il, s’en voulant d’avoir encore fait pleurer Joo Eun.

« Merci.. » dit –elle en prenant l’assiette qu’il lui tendait.

Ils mangèrent silencieusement le gâteau et lorsqu’ils eurent fini, il leur servit une tasse de thé vert. Quand la théière fut vidée, Jaejoong mit ses mains sur son pantalon.

« Il est tard, je pense que je vais te laisser dormir » dit-il à sa cousine.

Il se leva. Joo Eun attrapa le bas de sa chemise. Il se tourna lentement vers elle.

« Est-ce que tu peux dormir avec moi ce soir? » lui demanda-t-elle, doucement, en levant vers lui des yeux remplis de larmes « Juste cette nuit…»

Il se rassit à côté d’elle et ils s’allongèrent silencieusement l’un contre l’autre, le visage de Joo Eun contre le cou de Jaejoong, ses cheveux humides contre le menton du jeune homme. Jaejoong serra la main de la jeune fille endormie, qui lui paraissait maintenant si vulnérable. En fermant ses yeux, il lui promit, sans un mot, que dès maintenant, il la protégerait. Mais avant ça, il allait percer le secret qu’il sentait, caché en elle, d'abord et avant tout, sa meilleure amie.

Fin Chapitre 8.







Il y a de la place pour parler, sur le canapé des DBSK. Alors faut pas se gêner ^^.

Merci pour votre attention!!!! in love


Dernière édition par le Ven 3 Aoû 2007 - 5:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Duracel
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
Duracel

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 29
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 18 Juil 2007 - 2:26

première ^^ !
Trop trop trop bien, j'adore de plus en plus continue vite vite !
Tu vas etre obliger de t'acharner à la tache, tu n'as plus le droit de passer une seconde sans écrire allez oust on veut la suite ! ^^
Bisous à toi et bravo, bonne continuation

C'est quand meme triste l'histoire snif snif snif Sad
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Asuka

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 30
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 18 Juil 2007 - 4:47

Ahh je vois tu as suivi mes conseils de faire un long chapitre mais couper en 2!!!tres bien!!!!!yeahh chui a cote de mon Jae!!!mais le probleme c'est que la il est a cote de sa cousine...-_-" est ce par simple liaison familial que Jae reste avec elle ou ...enfin voila quoi je crois c'est la sa commence a tourne dans le vif du sujet!relation a 3!...
Et v les tuer moi ces gros sadique d'extremiste la!
Allez la suite tu dois nous faire 2 chapitres comme sa au moin par jour!pas le droit de casser ce rythme allezzzz euhhhhhh^^
Revenir en haut Aller en bas
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Nyuuwa

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 18 Juil 2007 - 14:23

TROIZZZZZ contente contente contente contente
Ah j'ai trop aimé la petite bataille avec le Gateau Very Happy
Ah je détèste les racistes et extrémistes!!!
C'est un ###### ce garde du corps!
La pauvre Joo Eun!!! c'est pour ça qu'elle a cette cicatrice!
Heureusement que Jae est arrivé à temps!
Par contre ça commence à être ambigu!
Mais J'ADORE!!!!!!!!!!! in love in love in love
Please la suite Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MichiyoOo
동방신기 addict !
동방신기 addict !
MichiyoOo

Féminin Nombre de messages : 1768
Age : 28
Localisation : With Jae and Junsu :p
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 18 Juil 2007 - 17:08

Nyaaaa trop bien ce new chapitre Very Happy
Raaaaaa mais ces extrémistes là! haha Je vais les fighter ><° xD
Et aussi ce garde du corp! =S Heureusement que Jae est arrivé!
Rooo et on en apprend un peu plus sur le passé de Joo Eun, ça s'éclairci =) mignone
Pis Jae et Joo Eun sont de plus en plus proche ^^ Mais...et Junnie alors? xD Veux savoir la suiteeeeeee hihi
J'adore! vivement la suite! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://azn-kawaiii.skyblog.com/
daoshi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
daoshi

Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 26
Localisation : Loin de la France, près de la Corée dans les bras de ......... ^.^
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 18 Juil 2007 - 17:12

Wow, j'ai adoré ce chapitre !!! Very Happy

Vivement la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
Tenshi

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : DTC
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Jeu 19 Juil 2007 - 14:44

J'adore ta fic elle est super sympas, même si je sais que c'est une death fic et ça me déprime T_T
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.visualshima.skyblog.com
Yami Shino
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Yami Shino

Féminin Nombre de messages : 311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Jeu 19 Juil 2007 - 15:45

la pauuuuuuuuuuuuuvre! les mecs c'est des connards! (réaction de solidarité féminine...)
Revenir en haut Aller en bas
http://projectmana.jexiste.fr/
Tenshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
Tenshi

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : DTC
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Jeu 19 Juil 2007 - 16:40

Yami Shino a écrit:
la pauuuuuuuuuuuuuvre! les mecs c'est des connards! (réaction de solidarité féminine...)

Encore heureux qu'il y a la solidarité, parce que bon quel monde de brutes!
Faut arrêter de penser avec ses parties génitales des fois! ><

Mais il existe des gentils gars qui ne sont pas des connards. Vous imaginez que les DBSG sont des connards? Ca se trouve ce sont des gros salauds et on le sait pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.visualshima.skyblog.com
Marlou
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Marlou

Féminin Nombre de messages : 889
Age : 29
Localisation : Au pays des songes... *en train de dormir entre Yunho et Jae ^o^*
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Jeu 19 Juil 2007 - 19:23

Ca fait quelques jours que j'ai commencé ta fic' et franchement j'aime beaucoup l'histoire. La relation Jaejoong/Joo Eun est assez intriguante je dois dire, mais super attendrissante en même temps, et je trouve que tu mets bien en place les élèments importants de l'histoire qui serviront pour la suite (comme par exemple pour la cicatrice ça m'avait perturbé de ne pas savoir et puis bon la vérité n'est pas très réjouissante finalement ^^").
Breeeef j'adore quoi !

Merci de l'avoir postée, continue comme ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ruby93
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
ruby93

Féminin Nombre de messages : 127
Age : 27
Localisation : dans la cuisine de jj ki m'appren a faire du kimch^_- pui avc yuno ki mfait 1 cour particulier -_^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 0:47

hahahaha super ton fic
l'histoire de joo eun est tellement triste heureusement que jae est arrivé a temps
je me demende qui est le jeune homme dans le prologue (j'esite entre junsu et jae )
trop envie de savoir la SUITEUUHHH T_T
hwaiting pour la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 2:12

Merci d'avoir lu jusqu'à présent!!!
Et d'avoir laissé des commentaires in love

Mdrrrr Tenshi quand j'ai lu ton commentaire. C'est vrai hein? on est pas avec eux 24h sur 24 (heureusement pour eux XD)...
Hum...Something to think about, eh? Mais je pense pas qu'ils soient trop salauds dans le genre (vu qu'ils sont quand même surveillé par les fans 22h sur 24 :P )
Et ça me fait super plaisir de voir qu'ils y a de nouvelles lectrices (ou des silent-readeuses qui ne sont plus si silent) Very Happy Michiii.

Donc la suite...Disons que, entre Junsu et Jaejoong, il y en a un qui va pas mal se démarquer... À vous de voir lequel Smile
Je voulais poster hier, mais internet a planté snif

Notes (pour ce post et les suivants):

Kamsamnida= Merci
Arassoh= Compris
Noona = Grande Soeur
Bibimpab, Japchae = Plats coréen
Hyung=Grand frère
Dongsaeng= Petit frère
Aigoo= Équivalent de "Et m*rde" mais pas vulgaire


J'espère que vous allez aimer shy


Chapitre 9


megaupload.com/fr ICSOI6LU

« Smile Again…Souris Encore »

Lorsque Jaejoong fut réveillé par les rayons du soleil qui perçaient au travers du store en bambou, il ne sentait plus son bras droit. Ses cils papillotèrent un instant, le temps qu’il réalise où il était. Il tourna alors sa tête vers la droite, et vit Joo Eun qui dormait, dos à lui, mais la tête posée sur son bras.

« Ah… » laissa-t-il échapper, en voyant que ses doigts avaient de la peine à bouger.

Il mit immédiatement sa main libre sur sa bouche, en voyant que la jeune fille bougeait légèrement. La dernière chose qu’il voulait était de la réveiller.
Il se tourna donc de côté, tout en gardant son bras sous le cou de Joo Eun, et essaya, tout doucement, de la pousser sur le côté. Il réussit à libérer une partie de son bras. Il pausa. Le sang recommençait à affluer, mais avec lui, des picotements, comme des fourmis qui le chatouillaient. Jaejoong gémit. Il allait essayer de soulever son bras pour la faire glisser, mais Joo Eun se releva brusquement, les yeux grands ouverts. Jaejoong, dont le bras venait soudainement d’être libéré d’un fardeau, essaya de se retenir aux draps pour ne pas tomber, entraîné par son élan. Joo Eun éclata de rire en le voyant lutter pour rester sur le lit. Elle lui tendit alors la main en souriant pour l’aider à remonter, et il saisit son poignet et ils tombèrent par terre, Joo Eun entraînée intentionnellement dans sa chute.

« T’es vache! Et dire que moi je te tendais la main. » dit Joo Eun, feignant l’indignation.

Elle se releva et remit en place son pyjama. Jaejoong resta allongé par terre, pour récupérer après qu’elle ait atterri sur lui, le coude sur sa cage thoracique. De plus, les fourmis ne cessaient de courir dans son bras.

« Mmmm… » se lamenta-t-il.

« Tu veux du thé ? » lui demanda Joo Eun, en remplissant sa théière électrique dans l’évier de la salle de bain.

« Non c’est bon » dit Jaejoong en se relevant avec difficulté « Je vais y aller, si les autres sont réveillés, ils doivent se demander ou j’étais… »

« T’a juste à leur dire que tu as squatté chez moi. On s’est endormi en regardant un film ou je ne sais pas quoi… » proposa Joo Eun.

L’eau débordait de la théière, mais elle ne s’en rendait pas compte, absorbée dans ses pensées.

« C’est vrai, tu as bien le droit de venir passer la nuit chez ta noona non? » continua-t-elle.

Jaejoong passa sa langue sur ses lèvres.

« …Bon alors j’y vais. » dit Jaejoong, en mettant la main sur la poignée.

Il se retourna; Joo Eun était toujours dans la salle de bain, à remplir la théière.

« Tu vas mieux…? » demanda-t-il enfin, en baissant le regard, n’osant pas soulever le voile opaque qui séparait la salle de bain du reste du studio.

« Oui oui, j’ai réagi un peu violemment sur le coup, mais là ça va mieux » l’entendit-il répondre, au travers du voile.

« Je suis content…À tout à l’heure. » dit-il en ouvrant la porte.

Alors qu’il sortait, il sentit deux bras envelopper sa taille.

« Jaejoong-ah…kamsamnida… » murmura Joo Eun, en appuyant son front entre les omoplates du jeune homme.

Elle desserra son étreinte, et quand il se retourna, elle lui souriait.

« Je vous rejoins dans une petite heure, bye-bye » dit-elle en lui faisant signe d’y aller, du revers de sa main.

------

Joo Eun sentait la pression sur ses épaules.

« Ça y est, c’est le jour J, l’heure H, la minute M…Ça existe au juste? » se disait-elle, après être sortie d’un entretien avec Soo Man, quelques heures seulement avant le début du concert des DBSK.

C’était le premier concert qu’elle avait eu la charge de coordonner, et elle avait passé des mois à le préparer, voulant que tout soit parfait pour ne pas paraître novice. Elle avait fait des heures supplémentaires presque tous les soirs, et, ces dernières semaines elle était presque constamment au téléphone, à parler avec les représentants des éclairagistes, des effets visuels, et avec le nouveau chef de la sécurité.
Elle avait bien cru s’hyper ventiler quand les maquilleuses étaient venues la voir, quelques heures avant le spectacle, en lui annonçant qu’elles avaient égaré la trousse qui contenait les fonds de teint. Finalement, après que Joo Eun ait remué ciel, terre, et grands magasins, elles avaient racheté leur kit.

Elle alla rendre visite aux DBSK, juste que avant que ne commence le concert. Ils étaient en train de faire des vocalises. Les mains moites, le souffle court, elle leur souhaita bonne chance, leur répéta qu’elle avait confiance en eux, qu’ils allaient se souvenir de leurs pas, même si à la dernière générale, Junsu et Changmin s’étaient bousculés. Et insista pour qu’ils se fassent un câlin groupé.

« Heu… Je veux pas être celui qui casse l’ambiance, mais c’est pas la première fois qu’on donne un spectacle…Est-ce que c’est vraiment nécessaire qu’on…» commença Changmin « Aigoo…c’est pas sérieux… »

Yunho, Jaejoong, Yoochun, Junsu et Joo Eun s’étaient regroupés en cercle au centre de la pièce et s’échangeaient des mots d’encouragement. Les quatre jeunes hommes étaient habitués à être stressés juste avant un spectacle, mais ils voulaient rassurer Joo Eun, qui ne cachait même plus sa panique.

« On vous attend dans les coulisses! » dit un de leurs assistants, qui portait un casque noir, en communication avec ses collègues.

------

« Omo! Omo,omo,omo! » s’exclama Joo Eun en frappant des mains. « Le spectacle est fini et tout le monde respire! J’ai réussi! »

Les DBSK venaient de regagner leur loge, extenués.

« LES GARS! Je vous adore! » s’écria Joo Eun, en bondissant du futon quand ils entrèrent dans la pièce.

Elle leur sauta au cou, d’abord à Jaejoong et Yunho, puis à Junsu, Yoochun et Changmin. On aurait dit une petite fille un matin de Noël. Elle venait de recevoir le cheval Barbie dont la crinière changeait de couleur sous l’eau…
Après quelques minutes où elle ne faisait que les complimenter sur leur performance de la soirée, elle reçut un appel de Lee Soo Man qui la félicitait pour son sens de l’organisation.
Pendant ce temps là, les DBSK, fatigués, partirent prendre une douche.

------

Quand ils eurent enfin fini de récupérer leurs affaires, le stade était vide, et le personnel de l’entretien ramassait les déchets au sol. Il ne restait plus que trois assistants, leurs gardes du corps et les maquilleuses venaient de repartir. Les DBSK, Joo Eun en tête, se dirigèrent vers le parking, où les attendaient leurs voitures, de grosses mini fourgonnettes beiges. Tout d’un coup, des cris fusèrent devant la grille de la sortie.

« Des fans! » s’ecria Changmin.

On aurait pu lui dire que des paysans armés de fourches les attendaient pour les brûler au bûché qu’ils n’auraient pas eu l’air plus horrifié.

« Yah! On se retranche! » ordonna Joo Eun en faisant volte-face et en poussant les jeunes hommes à l’intérieur du bâtiment.

« Et m*rde…bon, on fait quoi maintenant? » demanda Jaejoong en essayant de donner un coup de pied dans une canette sur le sol.

Il rata sa cible, ce qui l’énerva encore plus.

« Attendez… je réfléchis » annonça Joo Eun, le bout de sa langue apparaissant soudainement dans le coin de sa bouche.

Tous la regardaient avec attention.

« On peut toujours essayer de faire ce qu’on a fait jusqu’à présent : on force la sortie, puis on est pris en chasse en taxi, Yoochun manque de faire dans ses culottes parce qu’on fait du cent quatre-vingt-dix en ville… » proposa Changmin, avant de recevoir sur la tête la canette que Jaejoong essayait de frapper.

« Hey! C’était ma canette. » protesta Jaejoong, en ramassant l’objet maintenant déformé.

« Désolé hyung, mais c’était soit ça, soit plus tard, lorsqu’il s’y attendait pas. Et là ça aurait probablement été le dictionnaire de Kanji sur le crâne. » se défendit Yoochun.

« Je sais! » s’exclama Joo Eun, imperturbable.

------

Elle exposa sa stratégie à tous: les DBSK allaient échanger de vêtements avec leurs quatre gardes du corps et un assistant, puis ces derniers et les deux autres assistants allaient rentrer dans les voitures en se faisant passer pour le groupe et leurs gardes du corps. Les fans n’allaient pas voir leurs visages, car les vitres étaient fumées et au pire, elles verraient cinq hommes, portant des chapeaux, entourés de gardes du corps. Pendant ce temps, les DBSK attendraient que la foule ait dégagé et que les voitures soient revenues discrètement, avant de rentrer chez eux. L’idée était si simple qu’ils ne comprenaient pas pourquoi elle marcherait.
Le plan fut donc mis à exécution, et Joo Eun et les DBSK, portant tous les tenues noires de leurs gardes du corps, un peu trop larges ou courtes pour eux, se retrouvèrent presque seul dans le stade, et complètement laissés à eux-mêmes sur l’étage. À défaut de trouver mieux, ils s’assirent sur les fauteuils dans leur loge.

« T’as vu la tête de Matsumoto-san quand la fille l’a attrapé par le bras! » dit Junsu, en faisant allusion au garde du corps qui avait, bon gré mal gré, enfilé ses vêtements.

Les autres sourirent, puis baillèrent, les uns après les autres. Il était passé trois heures du matin, et ils auraient tout donné pour être dans leur lit. Tout, excepté leurs vies. Or leurs fans leur avaient causé tellement de sorties de route qu’ils préféraient attendre tranquillement.

« J’ai faim… » se plaignit Changmin.

« Moi aussi… » lui fit écho Jaejoong.

Ils n’avaient pas mangé depuis des heures, et la cafétéria provisoire, qui avait été organisée pour servir les repas aux membres du personnel durant la préparation du spectacle, était fermée depuis plus d’une heure.

« Je crois avoir vu un 7- Eleven un peu plus bas dans la rue. Je peux y aller si vous me dites ce dont vous avez envie » leur dit Joo Eun, en ouvrant son calepin noir et en prenant un crayon.

« Je veux des Pringles, les originales, pas les light, un daifuku, celui avec des graines de sésame, un sandwich au thon… » dit Changmin, en continuant son énumération.

Dès qu’il eu finit, ce fut au tour de Jaejoong, puis de Yunho, de Junsu et finalement, de Yoochun.

« Bon alors… j’arrive bientôt…? » dit Joo Eun, la voix devenant de plus en plus hésitante au fur et à mesure qu’elle relisait la longue liste.

« Je t’accompagne » se proposa Junsu, en attrapant une casquette sur un porte-manteau. « Tous ensemble on peut se faire repérer, mais juste nous deux, il y a très peu de chance »

« D’accord, ça marche! » accepta Joo Eun en souriant.

Elle dit au revoir aux quatre membres qui restaient dans la loge, et sortie de la pièce. Junsu cherchait son porte-monnaie dans les poches de sa veste.

« Junsu » appela Jaejoong, en faisant signe au jeune homme aux cheveux noirs « Joo Eun est fatiguée en ce moment, alors tu fais gaffe quand vous êtes dehors arassoh? »

« Hein?...ouais…T’inquiète pas pour ta noona, je pense que c’est moi qui aurai besoin d’aide, vu les courses qu’on va devoir faire » répondit Junsu, confus devant le regard insistant de Jaejoong. « Bon, j’y vais! » prévient-il les autres.

------

« Merci de m’accompagner comme ça Junsu-ah » dit Joo Eun, qui portait les paquets de chips et les biscuits tandis que Junsu la suivait, du mieux qu’il pouvait, avec les canettes et les sandwichs.

Ils avaient fait une razzia dans le petit magasin, Junsu découvrant presque pour la première fois, les plaisirs du shopping en incognito.

« De-de rien » répondit-il, manquant de peu de se prendre une canette de Coca-Cola Zero sur le pied.

Ils étaient passés par l’entrée principale, les derniers fans ne se doutant pas que personne ne surveillait cette porte-là.

« On est là! » s’exclama Joo Eun en poussant la porte de la loge avec le pied.

Ils dormaient tous.

« Yah! On a pas fait tout ce chemin, dans la souffrance, pour rien, alors vous allez vous levez et manger, compris! » s’écria Junsu, les sacs plastiques qu’il portait ayant creusé des sillons sur ses doigts.

Les quatre jeunes hommes ouvrirent petit à petit leurs yeux et les ouvrirent tout à fait en voyant Joo Eun et Junsu déballer leurs sacs.

------


Dernière édition par le Ven 20 Juil 2007 - 2:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 2:14

Joo Eun regarda avec envie Jaejoong et Changmin engloutir leur troisième onigiri.

« C’est dégueulasse » lâcha-t-elle, en cassant avec véhémence sa biscotte aux fruits confits. « C’est quoi le truc? »

« La croishance » répondit Changmin, qui mâchait des chips.

« La mushcu » fit Jaejoong, en flexant son bras. Il déglutit son onigiri. « Ça accélère le métabolisme. Mais faut savoir prioriser…Regardes Yunho, c’est tout dans les bras et les cuisses, mais rien dans les pectoraux. Résultats…Ba c’est tout flasque et -»

« Yah! T’as fini oui? » l’interrompit Yunho, les bras croisés sur son torse.

Dring.Dring.

Joo Eun jeta son dernier morceau de biscotte sur son cousin, en lui tirant la langue. Elle décrocha son portable.

« Moshimoshi?...Déjà? Très bien, on attend votre appel alors… » dit-elle avant de raccrocher. Elle se tourna vers les DBSK « Ils seront là d’ici une demi-heure, et ils nous appelleront dès qu’ils auront franchi la grille du parking »

Les jeunes hommes soupirèrent et, en fermant leurs yeux, s’enfoncèrent plus profondément encore dans le canapé.

« Bon, moi je vais faire un tour, j’avais pris un café à Starbucks tout à l’heure et depuis ce temps-là, j’ai les nerfs en boules. » annonça Joo Eun en se levant.

« Je viens avec toi » dit Junsu en remettant sa casquette pour cacher son visage.

Changmin, assis sur le sofa, avait la bouche entre-ouverte et le degré d’inclinaison de sa tête laissait présager que, dans un futur proche, un filet de bave allait atterrir sur l’épaule de Yoochun.

Junsu et Joo Eun sortirent dans le couloir où ils croisèrent un garde de sécurité qui les salua, prenant Junsu pour l’un de ses collègues.
Joo Eun connaissant bien l’endroit, et elle savait que quelques mètres plus loin, une aire de détente avait été aménagée pour les employés du service technique.

« Ha, ca y est. On y est » annonça-t-elle à Junsu.

Elle alluma les néons, et Junsu, en poussant un cri de surprise, courut vers le baby-foot, au fond de la pièce.
Joo Eun le rejoignit et ils commencèrent à jouer. Au bout de quelques balles, Joo Eun, débutante, était en avance sur Junsu. Il ne lui manquait que deux points avant de remporter la manche, lorsqu’elle vit quelqu’un d’autre poser ses mains sur les manches de la table, à côté de Junsu.

« T’essayes de laisser gagner la fille, Junsu? » demanda Jaejoong, en levant les sourcils.

« Non mais faut pas croire, elle est vraiment bonne. » répondit Junsu.

« Alors est-ce que je peux juste essayer? » répliqua Jaejoong.

Junsu lui fit signe d’y aller, et Jaejoong se mit en face de Joo Eun, en remontant les manches de son pull. Joo Eun lui tira encore une fois la langue, et lança la balle sur le verre de la table. Elle ne parvint plus à percer la défense de l’équipe adverse, et Jaejoong marqua les neufs points qu’il lui manquait, les uns à la suite des autres.

« And that’s how it’s done! » s’exclama-t-il dans un anglais douteux, triomphant.

« T’es juste rancunier parce que quand on était petits, je te battais à la tag, à 1-2-3 soleil, à la course, à la corde à sauter, à la marelle… » répliqua Joo Eun, en comptant sur ses doigts.

« Yah! C’est bon, on a compris… » dit Jaejoong, en s’écroulant sur la petite causeuse devant la télévision.

Il fut rejoint par Junsu, qui s’allongea à moitié sur le sofa. Joo Eun continua d’explorer la pièce.

« Omo! Regardez les gars, un karaoké! » s’exclama Joo Eun, ravie.

Elle monta sur la petite scène et mit deux cents yens dans la machine aux couleurs vives. Elle appuya sur les flèches et choisit une chanson.
Le son du piano résonna dans la pièce. Lorsqu’il entendit les premières notes, Jaejoong se redressa immédiatement et se rapprocha de la scénette.
Joo Eun commença alors à chanter doucement une chanson chinoise.

« Rang Wo Ai Ni…Laisse-Moi T’Aimer »

Flashback

Noel. Trois ans plus tôt.

« J’adore ce drama! » s’exclama Joo Eun, en tapant des mains.

Un épisode de son émission télévisée taïwanaise préférée venait de se terminer. La musique du générique passait.

« Moi aussi » répondit Jaejoong, en aidant sa cousine à se relever du canapé.

« Attends, je veux écouter la chanson. Elle est trop belle, mais tellement triste…Ça m’énerve de pas comprendre les paroles! » dit Joo Eun, en montant le volume de la télévision pour que la chanson inonde la pièce.

Elle fredonna l’air.

« Bof…elle est assez quelconque dans son genre, très « shishishi nyunyunyu ». A mon avis, vaut mieux ne pas comprendre ce qu’ils racontent, au risque de mourir d’une overdose de « kawaii » » répondit Jaejoong, à moitié convaincu

Joo Eun éclata de rire en entendant la description de Jaejoong.
Celui-ci la regarda, et en lui prenant la main, l’attira contre lui…

« M’accorderez-vous cette danse Joo Eun-shi? » lui demanda-t-il, en souriant.

Joo Eun hocha la tête. Il la serra contre lui et ils commencèrent à danser. Ils valsèrent pendant quelques minutes, ponctuées d’éclats de rire, quand Jaejoong manquait de renverser un des bibelots de l’étagère. Quand la chanson fut finie, ce fut en souriant, mais avec un regret qu’il ne s’expliquait pas, que Jaejoong laissa tomber sa main de la taille de la jeune fille.

Fin flashback.


La jeune fille sourit à Jaejoong, en entamant le deuxième couplet, qui, en principe, était chanté par un homme. Jaejoong commença à chantonner l’air familier en même temps que Joo Eun.
Jaejoong sentit quelqu’un le pousser dans le dos.

« Aller, vas-y si tu la connais! Tu as peur de te donner en spectacle peut-être » railla Junsu, qui s’était levé lui aussi.

Jaejoong monta alors à côté de Joo Eun et prit le deuxième micro qu’elle lui tendait, radieuse. Il hésitait encore, mais le regard insistant de la jeune fille le décida. Sans la quitter des yeux, il entama la chanson.


« Ce sentiment de stabilité,
Ton apparition a fait voler en éclat sa tranquillité.
J’en ai été secoué, et j’ai fermé mon cœur.
La froide montagne et la neige sont en train de fondre.



En retournant là où nous nous sommes vus pour la première fois,
Le vent était en train de souffler sur la beauté de la solitude.
Pourquoi le ciel gris ne montrait-il aucune émotion
Alors que la pluie faisait rage dans ton cœur?


Laisse-moi t’aimer,
Laissons la solitude disparaître.
La profondeur de la noirceur a absorbé toutes les lumières brisées et les ombres.
Sincèrement, même si mon âme a perdu toutes les occasions,
Tant que nous nous étreignons pour une compréhension silencieuse.


Laisse-moi t’aimer,
Pour prouver que les miracles existent
Dans la sauvagerie du cœur.
Tant que tu es présente dans la profondeur de mon âme,
Je serais prêt à cesser de sourire.
Le bonheur est peut-être lointain, mais les cœurs se rapprochent.



Le passé n’est jamais effacé,
Car il est toujours présent dans la mémoire, comme un cauchemar qui ne part pas.
Mes larmes obscurcissent ton ciel,
La pluie continue de tomber tandis que le cœur est dans la douleur.


Le vent est comme un pinceau qui me survole.
Ton visage apparaît soudainement avec le vent.
Pour la première fois, mon cœur dessine un arc-en-ciel.
Grâce à toi, j’apprends à croire.


Laisse-moi t’aimer,
Laissons la solitude disparaître.
La profondeur de la noirceur a absorbé toutes les lumières brisées et les ombres.
Sincèrement, même si mon âme a perdu toutes les occasions,
Tant que nous nous étreignons pour une compréhension silencieuse.

Laisse-moi t’aimer,
Pour prouver que les miracles existent
Dans la sauvagerie du cœur.
Tant que tu es présente dans la profondeur de mon âme,
Je serais prêt à cesser de sourire.
Le bonheur est peut-être lointain, mais les cœurs se rapprochent.

Laisse-moi t’aimer pour un siècle encore. »



Jaejoong chantait souvent des ballades, et celle-là n’était, d’un point de vue technique, pas difficile à interpréter, mais il sentait, bizarrement, qu’il s’impliquait cœur et âme. Il montrait toujours ses sentiments lorsqu’il chantait, à plus forte raison lorsqu'il s'agissait de chansons d'amour, mais cette fois-ci, il n’arrivait pas à déterminer quelle était l’émotion qu’il ressentait, si bien que, perdu, il fixait son regard sur Joo Eun, en essayant de déterminer ce que la voir si proche lui inspirait. Junsu, spectateur attentif, regretta ne comprendre qu’à moitié le sens de la chanson.

À la fin de la ballade, Jaejoong et Joo Eun se sourirent avec complicité. Heureusement, ils s’étaient tous deux souvenus des paroles; si cela n’avait pas été le cas, ils auraient eu du mal à suivre les kanji qui défilaient sur l’écran.
Junsu aida Joo Eun à descendre, et allait lui proposer de chanter avec lui lorsque le portable de la brunette sonna. C’était leurs chauffeurs, qui l’appelaient pour lui signaler qu’ils étaient prêts à les ramener chez eux.

------

« Yah! Changmin! T’es trop dégueu! » s’écria Yoochun en sentant, sur son épaule, sa chemise trempée de la salive de son dongsaeng assoupi.

« Désolé hyung… » s’excusa Changmin, encore endormi.

S’il n’avait pas été si fatigué, les chances pour que le plus jeune membre se soit excusé pour lui avoir bavé dessus auraient été de zéro à nulle. Yoochun laissa donc aller pour cette fois, trop content que Changmin lui ait présenté des excuses. Le fait que ce dernier était à moitié-conscient seulement ne dérangea pas Yoochun, qui considéra ça comme une victoire personnelle.

« C’est bon, vous avez bien tout? » demanda Joo Eun, en baillant.

------
Assis côte à côte sur la banquette arrière, Joo Eun et Jaejoong ne se parlaient pas. Mais lorsque les doigts de Joo Eun s’entrelacèrent avec ceux du jeune homme, ils se sourirent.

------
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 2:14

« Waow…c’est trop beau! » s’exclama Joo Eun.

Elle tourna sur elle, sa jupe beige contrastant avec le paysage enneigé l’entourant.

Clang.Clang.


« Voilà messieurs, vos valises ont toutes été apportées à vos chambres » annonça le portier de l’auberge, après avoir fermé le coffre de leurs voitures.

Les DBSK le remercièrent.
Lee Soo Man, suivant l’avis de Joo Eun, avait décidé d’accorder un week-end de congé au groupe. Il leur avait réservé une auberge, dans laquelle il y avait un onsen, afin qu’ils puissent se détendre avant de recommencer avec la promotion de leurs CD pour Noel. C’était une des périodes les plus éreintantes pour le groupe. En effet, ils devaient faire la tournée des magasins de disques afin que les clients repartent avec un de leur single, emballé et prêt à offrir à un être cher.

L’auberge dans laquelle ils allaient loger était réputée pour la pureté de son eau. Il y avait en tout trois bains. Un pour chacun des sexes, et un autre mixte, dans lequel, bien sûr, le port du maillot de bain était obligatoire.
Après s’être changés, les DBSK rejoignirent Joo Eun dans le bain mixte. Cette dernière portait un deux pièces. Toutefois, s’il n’avait été de la différence des textures, les jeunes hommes auraient affirmé que c’était un une-pièce, le haut de son maillot couvrant complètement son ventre plat. La jeune femme avait fermé ses yeux, et avait rejeté la tête en arrière, le cou posé sur une serviette blanche et les cheveux attachés en un chignon lâche.

« Joo Eun! » cria Changmin dans l’oreille de la jeune fille.

Joo Eun sursauta, se cognant la tête contre le rebord en pierre de la source d’eau chaude.

« Aie! Changmin-ah! » s’ecria-t-elle en se frottant l’arrière de la tête, faisant tomber son chignon.

Les quatre jeunes hommes la rejoignirent. Ils portaient tous des shorts de bain et avaient cru mourir de froid en traversant le petit jardin qui séparait leurs chambres des sources.

« Gah… Ça fait du bien » dit Yunho, en sentant des frissons passer dans son dos lorsqu’il rentra dans l’eau.

« J’ai amené une balle! » annonça Jaejoong, en montrant un petit ballon rond.

« Je pense pas qu’on aura la place pour y jouer hyung … On risque de se rentrer dedans» l’avertit Junsu.

Jaejoong fit la moue. Sa lèvre inférieure, rose, apparaissant soudainement plus charnue.

« On peut toujours se l’envoyer en rond, celui qui la laisse tomber doit rester sous l’eau jusqu’à ce que quelqu’un doive le remplacer, ok? » s’essaya Joo Eun, en leur souriant.

« Sérieusement Joo Eun…On a passé l’âge pour- » commença Changmin, mais il s’interrompit en voyant que Joo Eun venait de lancer la balle à Yoochun qui, après une réception en manchette, l’avait envoyé à Yunho. « Aigoo…C’est pas sérieux. »

Cela faisait maintenant une heure qu’ils étaient dans la source. Ils s’étaient lassés, au bout d’une demi-heure, de s’envoyer la balle, et discutaient maintenant de leurs films d’horreur préférés.

« Maintenant que nous avons établi que Ringu est un chef d’œuvre du cinéma d’horreur, je vous annonce que je vous quitte, mes mains risquant à tout moment de devenir palmées » annonça Yunho, en sortant du bain.

« Moi aussi je vais y aller » dit Junsu, en attrapant une serviette derrière lui.

« Attendez-moi! » leur demanda Yoochun, en voyant ses deux hyungs rejoindre l’auberge en courant.

« Moi je dit : la paix! » fit Changmin, resté seul avec Joo Eun et Jaejoong dans l’eau.

« On a la place pour jouer au ballon chasseur alors. » signala Jaejoong, en attrapant la balle qui flottait au milieu de la source. « Je forme les équipes : moi contre toi et Joo Eun. »

Les autres acquiescèrent, et se mirent dans un coin pour réfléchir à une tactique. Au bout de deux minutes, ils s’étaient enfin mis d’accord.

« C’est parti! » dit Jaejoong en lançant le ballon en l’air.

Le but du jeu était de n’être touché sur aucune partie du corps autre que les avant-bras ou les mains, sous peine d’être mis hors-jeu.
Jaejoong dominait la partie, en s’emparant de la balle plus souvent que Changmin et Joo Eun. Mais c’était sans compter sur leur plan.
Changmin devait soulever Joo Eun par la taille et la lancer sur Jaejoong, les bras en avant, de façon à ce qu’elle saisisse la balle et qu’elle lui lance aussitôt dessus. L’effet de surprise allait compter pour beaucoup.
Changmin saisit donc Joo Eun à l’abdomen, mais au moment où il allait la pousser vers Jaejoong, il sentit ses mains glisser et remonter le haut du maillot de Joo Eun juste au dessus de son nombril.
Elle poussa un cri, et exigea de Changmin qu’il la lâche. Elle remit son haut de maillot en place, et, sans regarder Jaejoong et Changmin, leur annonça qu’elle était fatiguée et qu’elle allait rentrer dans sa chambre.

Elle prit ses affaires en courant. Derrière elle, elle entendit le bruit de l’eau tandis que quelqu’un sortait précipitamment du bain.

« Il l’a vu, il l’a vu »

------

« Joo Eun! Joo Eun! » l’appelait Jaejoong en courant derrière elle.

Quand Changmin avait soulevé la jeune fille, Jaejoong avait clairement distingué une cicatrice longiligne, quelques centimètres en dessous de son nombril.

Le trait était fin et droit. Il y avait donc peu de chance qu’elle se soit fait ça en tombant…Peut-être s’était-elle coupée. Mais Jaejoong rejeta cette idée, il lui aurait été impossible de se faire ça elle-même. Pas à cet endroit-là. Et puis, il ne comprenait pas pourquoi elle lui avait caché. Il lui semblait bien avoir vu quelque chose, cette soirée-là, dans le club, mais elle lui avait assuré qu’elle n’avait rien. Jaejoong ne comprenait pas la raison de ce mensonge.
La jeune fille rentra dans l’auberge et s’enferma dans sa chambre. Elle alluma le poste radio et monta le volume.
Jaejoong cognait en l’appelant.

« Joo Eun! Ouvres-moi. Comment est-ce que tu t’es fait ça!? » lui demandait-il.

« Hein? Quoi, je t’entends pas, je vais prendre une douche! » répondit-elle, en augmentant le volume au maximum.

Elle alla dans la salle de bain et fit couler l’eau. Après quelque temps, Jaejoong arrêta de cogner. Il fit demi-tour et retourna dans sa chambre pour se changer. Il n’allait pas défoncer la porte…
De l’autre côté du mur, Joo Eun était assise, le dos contre la porte, insensible au volume de la radio, pourtant si haut que, en temps normal, ses oreilles en auraient saigné.

------

Joo Eun arriva après les autres. Elle portait un pantalon en coton noir et un large pull rose pâle. Elle avait l’air fatiguée en s’asseyant à côté de Changmin, qui avait déjà commencé à manger.

« Hey Joo Eun. Tu veux du sashimi de thon? » demanda Yoochun, en diluant son wasabi dans sa sauce soja.

« Oui, je veux bien… » répondit-elle en séparant ses baguettes.

Le repas fut très silencieux, par rapport à l’habitude. Jaejoong et Joo Eun ne disaient rien tandis que Junsu commençait à tousser.

« Gah…Je crois que je suis en train de tomber malade » dit Junsu, en se frottant les bras pour se réchauffer. « Je vais aller me coucher, je suis mort »

Il se leva et sortit de la pièce en toussant.

« Je vais voir s’il a pas de la fièvre » déclara Joo Eun après quelques minutes.

Elle ouvrit la porte coulissante et sortit dans le couloir, après avoir salué le garde du corps qui surveillait l’entrée.
Elle frappa à la chambre de Junsu. Quand il lui ouvrit, il était déjà en pyjama.

« Ah…désolé, je voulais juste vérifier que tout était ok. C’est bon, tu peux retourner te coucher » dit-elle en souriant.

Junsu bailla.

« Ça marche, à demain. Et merci d’être venu comme ça » dit-il avant de fermer la porte.

Joo Eun soupira, et fit demi-tour pour regagner sa chambre à elle. Elle sentit alors quelqu’un la prendre par le bras.

« Il va bien? » demanda Jaejoong en retournant la jeune fille.

« Oui. Il est parti se coucher, et moi j’en fais autant » répondit-elle en détachant la main de Jaejoong de son coude.

Elle fit quelques pas avant de sentir de nouveau la main chaude de Jaejoong saisir son poignet.

« Faut qu’on parle! » dit-il, irrité.

Il la tira vers sa chambre.

« Lâche-moi! Ya rien à savoir! Je suis tombée sur une roche il y a quelque temps c’est tout » mentit-elle, sachant exactement ce dont Jaejoong voulait parler.

------

« My Immortal…Mon Immortel »


« Je suis si fatiguée d’être là,
opprimée par mes peurs d’enfant.
Et si tu dois me quitter,
Je souhaite que tu le fasses.
Car je sens encore ta présence,
Et elle ne me laisse pas en paix.

Ces blessures ne veulent pas cicatriser,
La douleur est tellement réelle,
Il y a tant de choses que le temps ne peut effacer »


Il ferma la porte.

« Je vois pas comment tu aurais pu avoir une cicatrice aussi droite juste en tombant. En plus, ça a l’air d’être profond » répliqua Jaejoong.

« Jaejoong-ah…je veux pas en parler…s’il te plaît, laisse moi y aller » dit-elle, la voix se brisant. « Je veux pas te le dire Jaejoong-ah… »

Elle se dirigea vers la porte, mais Jaejoong lui en barra l’accès. Elle commença à le frapper sur son torse, avec ses avant-bras. Jaejoong ne comprenait pas pourquoi elle réagissait si violemment, mais ne s’écarta pas.

« Laisse-moi! Laisse-moi! Je veux partir. Laisse-moi… » dit-elle, en sentant ses yeux se gorger de larmes.

Son souffle s’accélérait et sa voix devenait rauque. Elle redoubla ses coups. Jaejoong, qui la sentait s’affaiblir lui prit les poignets et la serra dans ses bras alors qu’elle continuait d’essayer de sortir.

« Joo Eun…Qu’est ce qu’il y a…Pourquoi? » lui demanda-t-il doucement.

« Je veux pas- je veux pas- je peux pas te le dire! » répondit-elle, les larmes coulant maintenant à flot.

« Joo Eun, je sais pas ce qui t’est arrivé, mais il faut que tu en parles… je ne sais pas ce que c’est, mais ça te ronge. Aller, dis-moi ce qu’il y a… » insista-t-il, en la berçant, à la manière d’une valse.

« Je peux pas…tu ne vas plus me regarder comme maintenant. Jaejoong-ah…si je te le dit, je te dégoûterais. Et ça, ça me ferait plus mal que tout… » murmura-t-elle dans son oreille.

« Joo Eun…Peu importe ce que c’est, je te promets que non. Tu seras toujours ma meilleure amie. Je veux être ton confident. Crois-moi Joo Eun… » lui dit-il.

Elle s’éloigna de lui, en séchant ses larmes avec les manches de son pull. Elle s’assit sur la jetée de lit, le regard vide. Il la rejoint et mit sa main sur la cuisse de la jeune fille. Il lui sourit, l’encourageant. Une larme coula le long de sa joue tandis qu’elle lui racontait ce qui c’était passé. Cela avait un effet cathartique, purifiant… laisser sortir ce terrible secret qu’elle avait caché au plus profond de son cœur. Jaejoong l’avait déjà sauvé une fois… elle espérait de toute son âme qu’il serait une bouée de secours à laquelle elle pourrait se cramponner pour ne pas se noyer dans un océan de larmes.

Flashback.

Joo Eun fut retrouvée quelques heures plus tard par son amie, alertée par son absence dans le club, alors qu’elles devaient rentrer ensemble.
Après cinq heures en soins intensifs et de multiples transfusions, elle fut enfin déclarée hors de danger.
Elle dormit pendant deux jours, puis, une fois qu’elle s’était rétablie, le médecin qui l’avait opéré, entra dans sa chambre, accompagné de deux policiers, venus prendre sa déposition.
Même en prenant son courage à deux mains, elle n’arrivait pas à décrire l’homme, la drogue qu’il avait versée dans sa boisson lui avait troublé le regard.
Les policiers soupirèrent…Ce genre de cas arrivait fréquemment, et l’agresseur était très difficilement retracé. Ils lui assurèrent cependant qu’ils allaient faire tout ce qui était en leur pouvoir pour trouver le coupable. Puis ils sortirent de sa chambre, la laissant seule avec le médecin.
Il s’assit sur le bord de son lit, et prit la main de la jeune fille dans la sienne. Il baissa alors la tête.

« Nous avons fait tout ce que nous pouvions…Mais il se peut que vous gardiez des séquelles…Tout d’abord, une cicatrice, mais aussi…Il vous sera impossible de faire certains sports, car cela pourrait rouvrir la plaie et…je ne pense pas que vous puissiez avoir d’enfants. »

En posant sa main sur son abdomen, elle sentit la présence de la gaze chirurgicale; elle allait garder cette cicatrice toute sa vie. Un rappel constant.
Elle n’avait plus assez de force pour pleurer.
Pourtant, en regardant par la fenêtre de sa chambre d’hôpital, elle voyait que le soleil était éclatant. Il devait la narguer. Ou alors essayait-il de la prévenir… être vivant, pouvoir respirer étaient des dons.

Fin flashback.


Jaejoong sentit des gouttes d’eau tomber sur ses mains. Il leva la tête et vit Joo Eun trembler. Il détourna son regard de son visage.

« Jaejoong…Jaejoong… » l’appela-t-elle

Il retira sa main de la cuisse de la jeune fille.

« Jae-Jaejoong… Regardes-moi. Tu-tu avais dit que je pou-pouvais te faire confiance. Re-regardes-moi je t’en supplie » implora-t-elle, la voix entrecoupée de sanglots. « Il me trouve sale. Je suis sale…Je n’aurais pas dû… »

Il tourna alors son regard vers elle. Des larmes faisaient étinceler ses cils.

« Joo Eun-ah… » murmura-t-il.

Il enlaça la jeune fille, reposant sa tête sur ses cheveux tandis qu’elle cachait son visage dans ses mains.
Il avait enfin compris la réaction de Joo Eun devant le garde du corps. Il avait enfin compris pourquoi lorsqu’elle pensait être seule, son regard se perdait dans le vide, ses traits tirés.
Ses sourires cachaient en fait une profonde détresse. Elle riait encore, mais son cœur avait été brisé.
Elle était en fait si fragile.
Et si seule.

Joo Eun se sentait tellement soulagée d’en parler. Jaejoong l’avait pris dans ses bras. Il ne la rejetait pas alors qu’elle se sentait maculée de boue. Elle s’était juré de ne plus verser de larmes à cause de cet homme, mais ce soir-là, elle pleurait un étrange mélange de joie et de chagrin.

« Enfin libérée »

------

Jaejoong laissa la jeune fille pleurer contre lui jusqu’à l’épuisement. En sentant que ses larmes se tarissaient enfin, exténués, ils s’allongèrent sur le lit, face à face, les cheveux noirs de Joo Eun se fondant dans les mèches châtaines du jeune homme.
Pour la première fois en de nombreuses années, Joo Eun ne se retourna pas dans son lit. Elle resta immobile, la main de Jaejoong sur sa taille.
Jaejoong, en revanche, se réveilla, en sueur, au milieu de la nuit. Il sentait une colère noire l’envahir. Une colère contre lui-même. Youngwoong Jaejoong…Hero… Quel hypocrisie! Il devait être le héros de toutes les filles, mais il n’arrivait même pas à protéger une de celles qui lui était le plus proche.
Il n’avait rien senti, rien vu, rien entendu alors qu’elle était là, devant lui, se réfugiant sous un visage souriant. Elle souriait tout le temps. Justement.
Il avait dit qu’il la protégerait, ce soir-là, quand il l’avait ramené chez elle. Mais il n’avait pas été là pour elle quand elle avait besoin de lui, alors que Joo Eun était toujours prête à le soutenir. Quel héros !

Il baissa les yeux sur sa cousine endormie, et remonta la jetée de lit sur son corps, pour la protéger du froid. Il balaya une mèche de cheveux qui était tombée devant les yeux de la jeune fille et, spontanément, sans penser, sentant son souffle chaud si proche de son visage, déposa un baiser sur ses lèvres.



Fin Chapitre 9.












Merciiiiiii d'avoir lu in love
J'espère pouvoir poster la suite demain...
Les commentaires et les critiques sont comme les petites boites de Smarties: on en a jamais trop XD

Grosses bises
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Asuka

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 30
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 4:30

Nan pas les smarties les m&ms!!!!!mdrrrrr(sa se voit il y a des accros au choco)
"Regardes Yunho, c’est tout dans les bras et les cuisses, mais rien dans les pectoraux. Résultats…Ba c’est tout flasque et "mdrrrrrrrrr pauvre YUnyun c'est pas grave pour les pecs on t'adore comme meme!!!(quoi que maintenant si vous voyez bien il en a des pecs!!!)
Junsu perdre qu foot?en plus face a une fille????mdrrrr la honte de sa vie si cela devait se produire le pauvre va se suicider!!!ahaahahahahha
Niohhh triste fin...maintenant que Jae est au courant de son histoire les 2 ne vont que etre de plus en plus proche....T_T
viteuhhh la suiteuhhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
Tenshi

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : DTC
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 13:14

Deuzzzzzz

JE DETESTE C EST TROP COURT
mdr portnawak!!!!!
Non, mais toujours aussi bien!!! Franchement il y a du suspence, même si Joo eun s'en prend véritablement plein la gueule...
Dis à la fin...elle a un bébé?

boujou
Revenir en haut Aller en bas
http://www.visualshima.skyblog.com
daoshi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
daoshi

Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 26
Localisation : Loin de la France, près de la Corée dans les bras de ......... ^.^
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 14:49

OUIN !!!!!!!!!
Je veux la suite, et en plus c'est trop court comme à dit Tenshi ^^

Mais bonne continuation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
Tenshi

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : DTC
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 14:52

koda a écrit:
OUIN !!!!!!!!!
Je veux la suite, et en plus c'est trop court comme à dit Tenshi ^^

Mais bonne continuation ^^

Encore une preuve de mon génie j'ai deviné déja la réplique des autres lecteurs, je suis trop forte! tombe par terre

Il n'y a plus qu'à écrire la suite, allé fighting
Revenir en haut Aller en bas
http://www.visualshima.skyblog.com
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Nyuuwa

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 15:18

contente contente contente contente contente
J'ai adoré!!!! ce chapitre fort en émotions Very Happy
La pauvre !!!!!!
Et jae qui ressent ce sentiment de culpabilité!!!
pas avoir d'enfant!!!! Ah c'est horrible
Et à la fin Jae qui dépose un baiser sur les lèvres de sa "cousine"!!!
in love in love in love
Revenir en haut Aller en bas
Duracel
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
Duracel

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 29
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Ven 20 Juil 2007 - 19:34

Trop trop bien !
Pauvre petit Jae qui se fait écraser par Joo Eun quand il tombe ! J'arrive Jae, je vais te faire des massages tu vas voir ^^ ! bave coeur
J'adore le cheval à la crinière qui change de couleur sous l'eau, je veux le même ! * sors *
J'aime beaucoup l'apétit de Changmin, c'est dingue tout ce qu'il peut avaler ^^ Smile
Pauvre Joo Eun, une épreuve dur, et Jae qui lui dépose un baiser pendant son sommeil !!!!!
Vite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 21 Juil 2007 - 1:13

Merci d'avoir lu!!!! in love in love in love

Bon...Un chapitre un peu plus long que le dernier. Enfin je crois O_o

Et je recommande d'écouter la chanson "I Turn To You" de Christina Aiguillera pour la troisième partie. Pourquoi? Parce que si on fait gaffe, au début, il y a un bruit de pluie (il y va pleuvoir...). Et aussi parce que ça récapitule la relation Jaejoong-Joo Eun.


Je sais pas encore si je vais poster demain...Il se peut que j'aille m'acheter le dernier Harry Potter ce soir mdrrrr hihi

Et à la fin, je veux des commentaireeeees shy






Chapitre 10.



(Merry Christmas) megaupload.com/fr L6AV1SXE

( I Turn To You) megaupload.com/fr TYDB02TP

“Merry Christmas…Joyeux Noël”


« Nous étions si proches que cela devenait étroit.
Quand nos bras étaient entrecroisés, ou quand nous regardions le ciel,
Quand nous allions dans un magasin, et partagions une tasse de thé vert, comme si c’était quelque chose que nous devions faire,
J’étais enveloppée dans ton cœur.

Reste avec moi à jamais et pour toujours.
Je veux te regarder, celui que j’aime tant.
Des flocons de neige, ta chaleur,
Ce sont les cadeaux que m’offre cet hiver! Regarde la neige! »



Depuis cette nuit-là, il n’avait pas besoin de lui dire pour qu’elle sache que, maintenant, elle avait quelqu’un en qui se confier. S’il voyait son regard se troubler, il lui prenait la main et lui souriait. Leur relation était pleine de non-dits, mais ils n’avaient pas besoin de s’exprimer. Leurs comportements l’un envers l’autre suffisaient.
Jaejoong était l’épaule sur laquelle Joo Eun avait pleuré, en racontant son épreuve douloureuse. Il l’avait sauvé à tous les points de vue.
Joo Eun réconfortait le jeune homme lorsque celui-ci menaçait de céder sous la pression de sa carrière. Mais surtout, il considérait qu’elle l’avait sauvé lorsque, il y a quatorze ans de cela, elle lui avait menti, lui évitant la douleur d’une révélation qu’il n’aurait, vu son jeune âge, pas pu supporter.
Ils se sentaient, tous les deux, tributaires de l’autre, mais ne savaient pas que cette relation était réciproque.

------

« Tu veux de la crème glacée? » demanda Joo Eun à Jaejoong, allongé sur son lit.

Il venait de lire, sur internet, un article le décrivant. Il était un jeune homme superficiel, imbu de lui-même et de son look. Étant donné qu’il ne ressemblait pas du tout aux photos de lui quand il était plus jeune, il avait donc eu recours à la chirurgie esthétique pour agrandir ses yeux et pour gonfler ses lèvres. Finalement, le coup le plus dur vint d’un commentaire laissé sur l’article en question. Une jeune fille avait remarqué qu’il faisait tout pour mettre en avant son caractère androgyne, mais qu’en fait, quand on le regardait de près, il devait être très laid sans sa coupe, sans son maquillage.
Si en temps normal, Jaejoong aurait été soulagé d’entendre une personne le décrire comme imparfait, il trouvait dur d’avoir à être comparé à un bébé rat, aveugle à la naissance. Ce qui était le dernier point de la lectrice, lorsqu’elle aborda le sujet de ses photos d’enfance.
Qui plus est, Noël approchait, et les DBSK redoublaient les efforts de marketing. Ils faisaient des apparences télévisées tous les deux jours, et la tournée des disquaires. Ils n’avaient pas un moment pour eux, et rentraient souvent aux petites heures du matin, après avoir assisté à des enregistrements. Ils devaient aussi peaufiner la composition de leur nouveau CD, qui serait en vente au mois de février.
Jaejoong était donc exténué, et vraiment pas d’humeur à se faire insulter.
Quand les autres s’étaient couchés, presque aussitôt après être rentrés, il était descendu deux étages plus bas, et, tout de suite après que la jeune fille lui ait ouvert, s’était allongé sur son lit et avait mis la tête dans l’oreiller, sans dire un mot.
Il avait par la suite replié les bords du polochon contre ses oreilles, essayant ainsi d’entendre sa propre respiration. Quand il fut rassuré qu’il était encore vivant, il se redressa et aperçut Joo Eun en train de regarder une émission sur son ordinateur, apparemment indifférente au sort de son cousin. En fait, elle était habituée aux crises d’anxiété de Jaejoong, et savait qu’il fallait lui-même qu’il se détende avant de lui parler.
Du coin de l’œil, elle vit qu’il avait sorti la tête de son traversin.

« Tu veux de la crème glacée? » demanda Joo Eun à Jaejoong, allongé sur son lit.

Pour toute réponse, celui-ci descendit du lit, chiffonnant les draps, et alla chercher un pot de glace dans le mini-réfrigérateur de la jeune fille.
En habitué, il sortit deux cuillères en métal d’un tiroir du bureau et ouvrit enfin le pot de glace Ben et Jerry’s saveur Rocky-Road, mélange de glace au chocolat, de guimauve, de fudge au chocolat et d’amande.
Il s’assit sur le lit, en tailleur, et plongea sa cuillère dedans. Il en ressortit un énorme morceau qu’il s’empressa de mettre dans sa bouche, se servant de sa main comme d’un bol, si jamais il en faisait tomber avant d’atteindre sa bouche.
Joo Eun s’assit à côté de lui et racla le couvercle du pot avec sa cuillère. Elle laissa fondre la glace dans sa bouche tandis que Jaejoong, en pleine dépression, engloutissait la crème glacée sans se poser de questions.

« Je veux dire…c’est pas comme si je voulais être parfait, mais là c’est quand même un peu poussé non? » demanda-t-il à Joo Eun, après avoir mangé la moitié du pot.

Il attaqua de nouveau la glace avec férocité et l’énergie du désespoir.
C’était un de ces jours où Joo Eun ne voulait même pas essayer de partager le pot avec lui, au risque de se retrouver avec la cuillère de Jaejoong accidentellement plantée dans la main.

« Je ressemblais à un rat quand j’étais petit? » continua-t-il, en posant le dos de la cuillère sur son menton.

Joo Eun tenta rapidement de prendre une bouchée du pot, laissé sans surveillance. Elle leva la cuillère à ses yeux et admira son habileté. Elle avait réussi à prendre du fudge, de la guimauve et une amande. Elle se dépêcha de mettre le mélange dans sa bouche, Jaejoong s’étant tourné vers elle et attendant désespérément une réponse. Elle lui fit signe d’attendre, en essayant d’avaler la cuillérée. Pensant voir dans son silence une réponse éloquente, Jaejoong fit la moue et gratta la surface de la glace jusqu’à ce qu’il ait obtenu une grosse boule. Il glissa sa cuillère dessous et leva le tout. Alors qu’il était en train de déglutir, il sentit le froid de la crème glacé lui monter à la tête, ses tempes sur le point d’exploser.

« Ah! Ah! » s’ecriat-il, quand le coup de froid se propagea dans ses sinus.

Il déposa avec précipitation le pot de glace sur les genoux de Joo Eun avant de prendre sa tête entre ses mains et de s’allonger, sur le dos, sur le lit de la jeune fille. Cette dernière était en train de rire, se moquant de la gloutonnerie de son cousin.
Quand sa chaleur corporelle remonta à un stade normal, Jaejoong se redressa, secouant sa tête, ses cheveux récemment teints en noir maintenant ébouriffé.
Joo Eun lui tendit le pot de crème glacé, vide. Jaejoong soupira et tapota l’extérieur du carton.

« Et pour répondre à ta question, non, tu ne ressemblais pas à un rat quand tu étais petit. Tu étais un des petits garçons les plus mignons que j’ai jamais vu. Avec tes grosses joues de hamster. Hein, Hamtaro? » dit-elle, en lui pinçant la joue.

Jaejoong sourit, en sentant la chaleur de ses doigts sur son visage. Il passa sa langue sur ses lèvres.
Il n’avait toujours pas compris pourquoi ce soir-là il avait senti le besoin de l’embrasser. Il avait mis ça sur le compte de la fatigue, sur les évènements de la nuit, sur ce qu’elle lui avait raconté, une envie de la protéger. Heureusement, elle ne s’était pas réveillé, même s’il était resté, ses lèvres appuyées contre les siennes…Avant de se redresser, horrifié par ce qu’il venait de faire.

« Et puis…De toute façon, on s’en fiche de ce qu’ils racontent sur toi. Tout ce qui compte c’est que tu saches chanter, que tu sois un mec sympa. Pas comme tous ces Japonais ici qui deviennent des stars en se pavanant. Toi, tu as vraiment un talent. Alors, tu te laisseras pas faire par ces imbéciles, arassoh? » finit-elle en penchant sa tête vers lui. « Celles qui t’aiment vraiment sont, d’abord et avant tout, charmées par ta voix. Bon…après c’est clair que…Enfin bref, fais pas l’innocent non plus! Et tu me captes là? Te laisse pas descendre par ces mijaurées »

Il hocha la tête, en continuant de tapoter le contenant de crème glacé. Elle le poussa légèrement avec son épaule, en lui souriant. Il tourna la tête vers elle avant de fixer son regard sur l’étiquette psychédélique du pot de glace.
Il l’avait trouvé adorable à cet instant là, quand elle lui remontait le moral, en essayant d’avoir l’air autoritaire. Mais en y repensant, il ne pouvait pas la trouver adorable, c’était sa cousine, et, aux yeux de sa famille, l’équivalent d’une sœur aînée.
Il avait mal à la tête.
Après quelques minutes, il en vint à une conclusion : il admirait Joo Eun, elle le motivait à continuer. Il sentait que tous commençaient à fatiguer. Le chant était ce qu’ils aimaient le plus, mais avec le temps, Jaejoong trouvait qu’ils perdaient leur raison d’être, en passant plus de temps sur les plateaux de tournage qu’en salle d’enregistrement ou en concert. Il s’était confié à Joo Eun et elle l’avait réconforté, lui assurant que tous leurs fans les aimaient d’abords et avant tout parce qu’ils étaient doués, non pas parce qu’ils jouaient dans des dramas ou dans des jeux télévisés.
Ce n’était donc que par affection qu’il l’avait embrassé. Une façon bizarre de la remercier d’être là pour eux, malgré tout ce qu’elle avait vécu, et ce qui continuait de la déchirer. Pour la remercier de ce service qu’elle lui avait rendu il y a quatorze ans.
Sans doute…
Cela allait passer.

« Heu…Jaejoong, écoute, ça va faire un quart d’heure que tu prends mon oreiller pour le tien. Et je pense que tu as commencé à baver dessus… Donc, heu…soit on partage, soit tu retournes dans ta chambre »

------

Ils étaient le vingt-deux décembre, et, depuis plus de deux heures, Joo Eun et Junsu étaient en train de décorer un petit arbre de Noël. Le conifère ployait sous les décorations kitsch que leur jeune gérante avait dégotées dans une boutique où chaque item était vendu à cent yens. En découvrant le magasin, Joo Eun s’était sentie transportée aux États-Unis, pays des magasins « tout-à-un-dollar ». Elle, ainsi que tous les autres étudiants endettés du campus, y achetaient leurs verres, leurs éponges, leurs vases et même leurs minicanettes de boisson énergisante Red Bull, indispensables en période d’examen.
Elle était donc revenue à l’appartement du groupe, les bras chargés de sacs. Quand elle avait demandé aux jeunes hommes de l’aider à décorer le sapin, jusque lors nu, Yoochun et Jaejoong étaient partis s’entraîner à la salle de sport, et Changmin était allé rendre visite à une de ses tantes, de passage à Tokyo pour Noël. Yunho, qui n’avait pas eu le temps de se préparer un prétexte pour partir, du donc rester afin de s’occuper des lampions. Junsu, en revanche, proposa son aide à Joo Eun. Cela lui rappelait son enfance, quand son frère et lui aidaient leur mère en dessinant des motifs de Noël sur des boules de verres qui allaient être pendus à l’arbre. Junsu regrettait cette époque, qui s’était brusquement arrêtée, lorsqu’il avait joint SM.
Yunho ayant vite terminé l’installation des lumières, il s’éclipsa rapidement dans la cuisine pour se préparer un goûter.
Junsu et Joo Eun avaient donc été laissés en charge du sapin, tâche dont ils s’acquittaient de manière peu productive, en manquant de faire tomber les ornements par terre, à force de rire. Joo Eun avait découvert, par hasard, que Junsu était très sensible à l’intérieur du coude, et que faire passer le métal froid des boules sur cette zone, faisait rire le jeune chanteur de manière quasi incontrôlable.
Ils avaient décidé d’accrocher toutes les décorations et, par conséquent, à la fin, ils durent se battre pour trouver de l’espace sur les branches. Quand leurs mains s’effleuraient, Junsu ne pouvait s’empêcher de sourire, se sentant complice de la jeune fille.
Il la trouvait changée depuis quelques semaines. Elle souriait et riait autant qu’avant, mais, maintenant, ses yeux brillaient aussi. Ce n’est qu’après s’être fait la réflexion qu’elle était radieuse, qu’il remarqua qu’il y avait eu des moments où elle n’avait eu pas l’air d’avoir envie de sourire, même si elle le faisait.

Le sapin défiait la gravité. Sous le poids des boules multicolores, des guirlandes électriques, des rubans et de l’ange, planté sur sa cime, il aurait dû s’écrouler. Mais Joo Eun et Junsu avaient réussi à atteindre un point d’équilibre, et, en se reculant pour avoir une vue d’ensemble de leur œuvre, ils ne purent contenir leur émerveillement.

« Waow »

« J’avoue qu’il est pas mal » admit Yunho, qui croquait une pomme sur le canapé.

« Faut prendre une photo! Je vais chercher mon appareil » dit Joo Eun en attrapant son sac, posé sur une chaise de la cuisine.

En sortant, dans le hall, elle croisa Jaejoong et Yoochun, qui revenaient de leur séance de remise en forme. Après leur avoir indiqué qu’elle allait chercher son appareil photo, les jeunes chanteurs la prévinrent que Changmin les avait appelés pour leur dire qu’il arrivait.

« Génial! Comme ça on aura une photo de nous tous ensemble! Oh je sais, je vais nous filmer » s’exclama Joo Eun, en dévalant les marches de l’escalier de secours.

Après avoir cherché pendant quelques minutes au milieu de ses vêtements, elle trouva enfin sa caméra vidéo, et remonta en haut.
Changmin venant d’arriver, il était encore en train d’enlever ses chaussures lorsqu’elle frappa à leur porte. Il lui ouvrit donc.
Elle le poussa aussitôt dans le salon, où les autres DBSK regardaient la télévision. Joo Eun mit en route sa caméra.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 21 Juil 2007 - 1:15

« Eh oh tout le monde! Dites coucou à la caméra! » leur demanda-t-elle, en zoomant sur le groupe.

Ils levèrent donc leurs mains et lui firent signe, en souriant.

« Ok, donc nous sommes le vingt-deux décembre, il est dix-huit heures trente et nous sommes à Tokyo. De gauche à droite, sur le canapé, Yoochun, Jaejoong, Junsu et Yunho. Sur la causeuse, notre bébé Changmin qui, dernier arrivé, doit se contenter de cette place. Désolé Changmin-ah…Aller, chacun votre tour, dites un mot à la caméra! » demanda Joo Eun, une fois fini ses commentaires.

« Et on est supposé dire quoi…? » répondit Yoochun, en ouvrant ses mains.

« Ba je sais pas moi… comment c’est passé votre année, ce que vous voulez pour Noël, vos plats préférés, votre couleur préférée…Vu que je serais pas là pour le Nouvel An, faites comme si c’était la fin de l’année » proposa-t-elle « On commence par toi Yoochun! »

« Heu… Cette année s’est plutôt bien passée, même si vers le mois d’août, une fille a commencé à nous surveiller. Au début je la trouvais trop lourde, mais à la fin ça allait… » dit-il en souriant à Joo Eun, qui reposa donc le vase qu’elle s’apprêtait à lui lancer. « Sinon pour Noël, je veux avoir un collier électrique pour chien. Je le mettrais à Changmin un jour, et à chaque fois qu’il ouvrira la bouche, il recevra une décharge électrique…On aura la paix pendant quelque temps. Mais non, je plaisante! » précisa-t-il, en voyant Joo Eun éloigner sa tête de la caméra, l’air horrifié. « Mon plat préféré c’est le kimchi aux sardines, bien épicé, et ma couleur préférée c’est le bleu » termina-t-il.

« Parfait! À toi Jaejoong-ah! » dit Joo Eun, en dirigeant l’objectif vers son cousin.

« Alors… Je dirais que cette année a été très fatigante, plus encore que l’année dernière, mais je trouve qu’on s’en est tous bien tiré. Maintenant…c’est quoi déjà le deuxième sujet? » demanda-t-il à Yoochun « Ah oui! Ce que je veux pour Noël…mmm… » fit-il en réfléchissant.

« Je sais! Je suis sûre que tu veux… » dit-elle, avant de se pencher à son oreiller et en lui murmurant quelque chose. « Je me trompe ? » demanda-t-elle en se relevant.

Jaejoong la regarda les yeux ronds.

« Ça, ça serait vraiment trop beau! » s’exclama-t-il, le visage s’illuminant.

Joo Eun lui sourit et lui fit signe du pouce.

« Sinon…mon plat préféré… » commença-t-il.

« Bibim naengmyeon! Mais seulement celui de ma tante. Sinon c’est le Whopper du Burger King » annonca Joo Eun.

« Heu…ba oui. Et la couleur que j’aime le plus c’est le blanc » dit-il, en même temps que Joo Eun.

« Le blanc! Mais c’est pas une couleur ça Jaejoong-ah…Techniquement le blanc c’est ce qu’on obtient en mélangeant toutes les couleurs… » dit elle, en souriant à Jaejoong.

« Mais tu le laisses répondre oui! Comment tu sais tout ça? » s’exclama Yoochun.

Ils s’étaient tous tournés vers elle, impressionnés. Ils n’apprenaient rien de neuf, mais cela faisait cinq ans qu’ils vivaient ensemble. Que Joo Eun en sache autant sur Jaejoong, bien qu’ils ne se voient que quelques fois par années depuis une dizaine d’années, les surprenait énormément. Puis il se rappelèrent que Jaejoong leur avait dit qu’il la considérait comme sa sœur; elle devait donc en connaître beaucoup sur lui. Normal, si c’était sa sœur.

« Ok, ok, au tour de Junsu-ah » dit Joo Eun, en changeant de sujet.

Elle regarda Jaejoong en coin et ce dernier lui sourit.

« J’ai beaucoup aimé cette année. On s’est bien amusé, je pense. Sinon mon plat préféré c’est le japchae et ma couleur préférée c’est aussi le bleu » finit-il.

« Le japchae? C’est drôle, j’aurais pourtant parié sur le bibimpab…» dit Joo Eun, surprise.

« J’aime bien, mais pas autant…Ah oui! Pour Noël je voudrais Infernal Invasion III : The Return of the Ghost Virus. Voilà. » conclut-il.

Après Junsu, ce fut au tour de Yunho puis de Changmin de s’adresser à la caméra. Dès qu’ils eurent fini, Joo Eun replia sa petite caméra, mais sortit son appareil photo.

« Maintenant, photo devant notre œuvre, à Junsu et moi. Réalisée sans votre aide d’ailleurs… » dit Joo Eun, en poussant les jeunes hommes vers l’arbre de Noël.

Elle posa l’appareil photo sur la commode en face, en mettant la minuterie automatique à trente secondes. Elle courut vers le groupe, qui, habitué, était en train de poser.

« Hé les gars! C’est pas pour un magazine. Soyez naturel » les pressa-t-elle, en baissant les bras de Changmin, qu’il avait croisé sur sa poitrine.

Ils se détendirent alors, et sourirent franchement. De gauche à droite, Yunho, Jaejoong, Joo Eun, Junsu, Yoochun et Changmin. Ils attendirent que le timer se déclenche.

« Dis…c’est normal que ca prenne autant de temps? » demanda Yunho, sans desserrer les dents, le sourire figé.

« Attends… » répondit Joo Eun, de la même manière.

« Joo Eun…j’ai des crampes dans les joues… » l’informa Jaejoong, les joues commençant à trembler, en se penchant légèrement vers elle.

Elle leva la tête vers lui, toujours souriante.

Clik.

Il y eu trois flash.

« Ah! Joo Eun tu veut nous aveugler! » s’écrit Changmin, en voyant encore un petit carré blanc devant ses yeux, de la taille du flash de l’appareil de la jeune fille.

« Wouah! Elle est super bonne! »s’exclama Joo Eun, en regardant le petit écran de son appareil.

La photo avait été prise au moment même où Jaejoong parlait à Joo Eun. Par conséquent, tandis que les quatre autres membres du groupe souriaient directement à l’objectif, Joo Eun et Jaejoong étaient tournés l'un vers l'autre.

------


« Itadakimasu! » s’exclamèrent Joo Eun et les DBSK.

Sur la table de la salle à manger, Joo Eun avait posé une multitude de plats. Depuis des sushis, du tempura jusqu’au kimchi de radis en passant par les burritos mexicains. Joo Eun s’était donné beaucoup de mal pour rassembler tous les aliments nécessaires pour ce buffet international. Mis à part les sushis et le tempura, tout le reste avait été préparé la veille ou des jours à l’avance, comme pour le kimchi, qui devait avoir le temps de fermenter.

Les DBSK remercièrent Joo Eun avant d’attaquer les plats avec férocité.
C’était le dernier repas qu’ils allaient prendre tous ensemble avant l’année suivante, Joo Eun repartant en Corée le vingt-quatre en après-midi. Le soir du vingt-trois, ils assistaient à un concert et le vingt-quatre en journée ils participaient à un épisode « spécial-Noël » de la chaîne MTV. Son avion devait décoller alors que les jeunes hommes n’auraient même pas fini l’enregistrement, donc ils allaient devoir lui souhaiter un bon voyage le matin.

« Heu…Changmin-ah, les burritos, ça se mange pas avec les baguettes… » dit Joo Eun à Changmin, qui essayait de coincer le rouleau entre ses deux baguettes en métal. Le burrito glissait sur le plat à chaque fois qu’il pensait avoir réussi à le prendre, ce qui le faisait jurer sous ses dents.

« Je savais… » répondit Changmin, en haussant les sourcils et en prenant son couteau et sa fourchette.

« Changmin-ah…Avec les mains » dit Joo Eun, en riant de le voir couper sa tortilla.

« Bon ok! » s’exclama-t-il, serrant le burrito entre ses mains et plantant ses dents avec voracité dans la viande assaisonnée.

Joo Eun, tout en regardant Changmin manger, glissa ses baguettes dans le kimchi. Elle sentit de la résistance alors qu’elle essayait de prendre un morceau de chou. En baissant les yeux, elle vit que ses baguettes étaient maintenues dans le plat par celles de Jaejoong.

« Tu perds rien pour attendre… » dit-elle, en se mettant droite sur sa chaise.

Elle tira ses baguettes d’un coup, et essaya de coincer celles de Jaejoong. Ils étaient maintenant en face et le cliquetis de leurs baguettes en métal se cognant résonnait dans toute la pièce. Les quatre autres DBSK encourageaient tantôt l’un, tantôt l’autre, mais toujours celui qui semblait être sur le point de gagner. Ils avaient complètement oublié leurs bonnes manières, et s’abandonnaient à un jeu d’enfant.

C’est ainsi que se déroula le dernier repas qu’ils allaient passer ensemble, avant que Joo Eun ne regagne Seoul.

------


Il était dix-sept heures trente quand les DBSK descendirent du plateau de tournage de MTV. Ils venaient de terminer le « Special Merry X-Mas » de la grande chaîne, et regagnaient la petite salle qui avait été mise à leur disposition pour qu’ils se changent.

Le matin même ils avaient dit au revoir à Joo Eun, qui repartait à quinze heures via All Nippon Airways. Ils l’avaient, chacun leur tour, prise dans leur bras et lui avaient souhaité un bon voyage.
La veille, Jaejoong l’avait aidé à préparer ses valises, souhaité de faire bon vol et avait vérifié qu’elle avait bien toutes ses affaires. Il lui avait aussi glissé des Pocky dans son sac. Heureusement qu’il avait pu lui parler avant, car sinon leurs adieux se seraient éternisés, et le reste du groupe s’en serait vite lassé.

Il ne fit donc que la serrer dans ses bras devant les autres. Il était déçu qu’elle ne passe pas Noël et le jour de l’an avec eux, surtout qu’ils ne pouvaient pas se permettre de prendre cinq jours pour retourner en Corée, mais il était heureux pour elle qu’elle revoie sa mère. Il espérait qu’elle reviendrait pleine d’entrain pour la nouvelle année, et qu’elle allait en profiter pour enfin mettre son passé derrière elle.

En fait, il avait honte de se l’avouer, mais il voulait que la période des fêtes passe le plus vite possible pour qu’elle revienne, car être si loin de sa famille commençait à sérieusement le démoraliser. Et il voyait que cela pesait aussi sur les autres membres, qui voyaient de plus en plus Joo Eun comme un membre de leur famille et qui étaient donc attristés de la voir partir.

Après une dernière accolade et un furtif clin d’œil à Junsu, Joo Eun les accompagna jusqu’à leurs voitures. Elle allait remonter dans son studio et attendre midi avant de partir pour l’aéroport.


Lorsqu’ils entendirent le bulletin de nouvelles, les DBSK étaient dans leur loge, et leurs assistantes s’affairaient à les démaquiller pour qu’ils puissent rentrer chez eux et passer une veille de Noël paisible.
Junsu était déjà sous la douche, et Changmin et Yunho était en train de regarder une émission de variétés japonaise quand la voix grave du présentateur des nouvelles retentit.

« Nous interrompons ce programme pour un flash spécial. »

Tous les regards se tournèrent vers le petit poste de télé.

« Nous venons de recevoir des informations, confirmées par le Ministère de la Terre, des Infrastructures et des Transports, indiquant qu’un Boeing 767 de All Nippon Airways se serait écrasé au nord d’Hokkaido il y a moins de quinze minutes. Je répète, un avion d’All Nippon Airways aurait raté un amerrissage d’urgence. Selon nos sources, le Boeing était en vol pour Seoul, en provenance de l’aéroport de Narita. Nous attendons la confirmation du numéro du vol. L’avion n’aurait, heureusement, pas été complet, mais nos cœurs vont vers les familles de victimes de cet horrible accident. » dit le présentateur, en baissant la tête.

Les DBSK sentirent leurs cœurs cesser de battre. Jaejoong faillit vomir tandis que Changmin tremblait et que Yoochun et Yunho étaient figés.

« N-non. Ce-c’était p-pas son vol! » s’écrit Changmin.

Il ouvrit son sac, la main tremblante, en cherchant son agenda, sur lequel il avait noté les détails du vol de Joo Eun. Les trois autres jeunes hommes étaient pâles comme la mort.

« Nous venons de recevoir le numéro du vol. C’était le numéro ANA6313. Je répète ANA6313. Encore une fois, pour ceux qui viennent de nous rejoindre, un avion d’ANA, en provenance de Tokyo et à destination de Seoul s’est écrasé, à dix-sept heures dix, au nord d’Hokkaido. Les raisons du crash sont encore inconnues, mais les secours travaillent à essayer de retrouver des survivants sur les trois cent sept passagers et membres de l’équipage. Les chances de survie sont très faibles selon les experts, mais nous ne perdons pas… » continua-t-il.

Changmin feuilletait avec fébrilité son agenda. Il retrouva enfin les informations pour le vol de Joo Eun.

« S-son avion décollait à quinze-heure. Le nu-numéro c’est le A-ANA6313. Ce-c’est p-pas ce-ce qu’il a-a dit hein? Hein? » demanda-t-il, paniqué par le silence des autres.

Yunho et Yoochun commençaient à s’hyper ventiler, des sanglots coincés dans leurs gorges.
Jaejoong sentit ses genoux fléchirent, et il vacilla quelques minutes avant de tomber par terre. Le sang ne circulait plus. Tout devenait flou et confus.

« Joo Eun… »



------




« Qu’est ce qu’il y a? » demanda Junsu, les cheveux mouillés en sortant de la salle de bain.

Il écarquilla ses yeux en voyant les visages horrifiés des autres membres et du personnel.

« Mon dieu, qu'est-ce qui se passe! » s’exclama-t-il, sentant la panique le gagner.

C’est alors qu’il entendit le présentateur.

« Oh. Mon. Dieu. » lâcha-t-il, en laissant tomber la serviette qu’il tenait à la main.

Il se tourna vers les autres membres, qui avaient tous les yeux embués de larmes, mis à part Jaejoong qui était immobile, par terre. Il était abasourdi.

« Non, non, non, non! Non, vous comprenez pas! Elle était pas dedans! » s’exclama-t-il, en se mettant devant le poste.

« On a vérifié Junsu! C’était le même numéro de vol! » s’exclama Changmin, en pleur.

« Non! Elle a pas pris l’avion! Elle a décidé de rester à Tokyo! Elle voulait vous faire une surprise! Elle a pas pris l’avion! » s’écria-t-il.

« De-de quoi tu parles » demanda Yunho.

« Elle a décidé de rester à la maison. Et de préparer une fête pour Noël ce soir » leur révéla Junsu, en criant. « Elle avait acheté son billet, mais ya une semaine elle l’a annulé. Pour vous faire une surprise ce soir. Elle me l’avait dit pour être sûre qu’on rentre pas avant qu’elle ait tout installé. Je devais la prévenir quand on avait fini. Elle a jamais pris l’avion. Elle est même pas allée à l’aéroport! »

Yoochun, Changmin, Jaejoong et Yunho le regardait, sous le choque.

« Omo, omo, omo, omo! T’est-t’est sûr?! »

« Mais oui! Je l’ai eu au téléphone il y a même pas dix minutes! » confirma Junsu.

Les autres membres du groupe faillirent pleurer, mais de soulagement cette fois.

« Elle est où maintenant? » demanda Jaejoong, calmement, tandis qu’il se relevait, complètement confus.

« Dans notre appartement, en train de terminer les préparations. » lui dit Junsu, tandis que Yoochun le portait et lui faisait faire le tour de la pièce. « Lâche-moi Yoochun! »

Jaejoong fit demi-tour, saisit un chapeau feutré et un caban sur le porte-manteau et courut dans le couloir.

« Hé! Où tu vas!? » demanda Yunho, en lui courant après.

« Je veux la voir » répondit Jaejoong, en ouvrant la porte de l’escalier de secours.

« On va te reconnaître ! » cria Yunho, au loin.

Jaejoong l’ignora, et sortit du bâtiment


Dernière édition par le Sam 21 Juil 2007 - 1:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 21 Juil 2007 - 1:20





“I Turn To You…Je Me Tourne Vers Toi”

« Pour un abri contre la tempête,
Pour un ami, pour un amour,
Qui me protégerait et me tiendrait au chaud,
Je me tourne vers toi.

Pour avoir la force d’être forte,
Pour avoir la volonté de continuer,
Pour tout ce que tu fais,
Pour tout ce qui est véritable,
Je me tourne vers toi. »


Une fine pluie, accompagnée d’un vent glacial, balayait les rues de la métropole. Le vingt-quatre décembre au soir, un peu moins de personnes qu’à l'accoutumée se pressaient devant les boutiques, pour des achats de dernière minute.
Jaejoong courait depuis plus de dix minutes, la pluie avait eu le temps de tremper les pointes de ses cheveux noirs, qui fusaient sous son chapeau.
Il fit une pause à un passage clouté, pour récupérer son souffle. Les gens le regardaient, méfiants. Pourquoi ce jeune homme courait-il aussi vite. Peut-être avait-il commis un crime. Est-ce un voleur?
Il releva la tête, et poursuivit sa course, haletant. Il connaissait bien cette partie de la ville, et il savait que dans moins de cinq minutes, il allait pouvoir apercevoir l’immeuble où ils habitaient.
Il avait cru mourir en entendant la nouvelle. Le sang qui avait circulé dans ses veines à ce moment-là était devenu glacial. Glaciale… sa vie ne l’aurait-elle pas été si elle avait vraiment disparue? En si peu de temps, elle était devenue une drogue. Il ne pouvait plus se passer d’elle, il pensait à elle quand elle n’était pas là. Quand il la sentait près de lui, son sang se réchauffait. Quand son parfum l’embaumait, son cœur s’emballait.
Il n’aurait pas réalisé ce qu’elle représentait, si la mort n’était pas venue aussi proche de la lui ravir. Ces quelques minutes d’angoisse avaient fait voler son cœur en éclat. Et maintenant il comprenait ce qui le faisait battre. Elle était tellement importante pour lui. Il n’avait pas fini de lui parler, de rire avec elle.

Jaejoong sentit son chapeau s’envoler avec une bourrasque de vent. Il laissa le feutre tomber dans la rue, et continua de courir vers l’immeuble, maintenant visible. Des gens se retournaient en voyant son visage. Il leur semblait vaguement familier… mais ses cheveux étaient collés sur ses tempes et il avait le visage rougi par l’effort.

En arrivant devant la palissade, il chercha dans les poches du manteau la clé magnétique. Heureusement, Changmin y avait laissé son porte-monnaie, et donc sa clef.
Il entra dans le building. Il ouvrit le verrou de l’appartement avec fébrilité. Déjà dans l’entrée, il pouvait sentir l’odeur d’un gâteau au chocolat dans le four. Le loft était entièrement décoré, des guirlandes fixées aux murs et des cadeaux au pied du sapin.

« Jaejoong, c’est toi? » demanda Joo Eun, dans la cuisine.

« Oui » répondit-il, faiblement, trop content d’entendre le timbre de sa voix.

Elle était vraiment là!

« Junsu vient de m’appeler. C’est incroyable! Et dire que j’aurais pu être dans l’avion finalement, ca donne des frissons…brrrr » dit-elle, en enlevant son tablier et en le rejoignant dans l’entrée. « Jaejoong! Omo! Tu vas bien? Attends, donne ton manteau. Il est complètement trempé. Tu vas attraper la mort! Tes cheveux sont tout mouillés! Viens te réchauffer dans le salon! » dit-elle, alarmée de le voir dans cet état.

Elle mit le manteau à sécher sur une chaise, et poussa Jaejoong dans le salon.
Il se retourna alors et la prit dans ses bras. Des larmes coulaient le long de ses joues.

« J’avais tellement peur que tu sois morte! J’ai cru qu’on se verrait plus jamais. J’ai besoin de toi Joo Eun. Je sais, c’est égoïste, mais me quittes pas comme ça. Jamais. Promets-moi » lui demanda-t-il, en la pressant contre sa poitrine.

Elle se détendit dans ses bras et, en passant ses mains sous ses épaules, elle le serra de toutes ses forces contre elle, les jointures de ses doigts devenant blanches.

« Jaejoong, c’est moi qui ai besoin de toi, c’est toi qui dois rester là pour moi. Si tu restes, je reste. Si tu pars, je serais dévastée. Alors, reste s’il te plaît… » chuchota-t-elle.

Jaejoong l’écarta légèrement de lui, de façon à ce qu’il puisse voir son visage. Des larmes se formaient dans ses yeux, dissolvant son mascara.
Il rapprocha le visage de la jeune fille, en passant la main dans ses cheveux. Et il posa ses lèvres sur les siennes. Il la sentit devenir rigide. C’était fini.


Puis elle se relâcha, passant ses bras autour de son cou, pressant leur baiser. Elle entrouvrit légèrement ses lèvres. Il passa doucement sa langue sur le bout de ses dents, avant de la glisser dans sa bouche, lui laissant le temps de réaliser ce qu’il faisait. Mais elle se détendit, lui permettant d’approfondir leur baiser.

Leur baiser était à la fois sucré et salé. Jaejoong sentait les lèvres chaudes et fruitées de Joo Eun contre les siennes, glaciales et salées par la pluie, sa transpiration et ses larmes.

Leurs souffles se mélangeaient, réchauffant le visage du jeune homme. Les poignets de Joo Eun étaient posés sur le cou de Jaejoong, ses mains nouées juste en dessous de ses cheveux, et elle sentait les gouttes de pluie couler sur ses doigts, puis tomber sur son t-shirt. Les cheveux de Joo Eun étaient doux comme de la soie, comme ses lèvres, souples.
Leur baiser s’intensifia, Jaejoong pressa Joo Eun contre le mur.

Joo Eun avait d’abord voulu éloigner Jaejoong. Elle ne pouvait pas l’aimer. Même si cela faisait des semaines qu’elle avait réalisé qu’elle ressentait plus que de l’affection pour le jeune homme. À chaque fois qu’il lui prêtait son épaule pour pleurer, ses sentiments envers lui devenir plus profonds. Mais elle voulait être celle qui empêcherait le dérapage. Elle allait faire comme si de rien n’était. C’était tellement dur pour elle de donner son cœur. Il avait déjà été brisé. Mais Jaejoong avait recollé les morceaux. Il lui avait donné la force de continuer, d’oublier. Et ce soir là, en sentant pour la première fois ses lèvres sur les siennes, elle voulait tout oublier et s’abandonner dans ses bras.

Elle sentit un frisson la parcourir quand la main de Jaejoong descendit sur sa taille. Elle inclina légèrement la tête pour que leurs langues puissent danser ensemble. Elle attira son visage encore plus proche du sien, en passant sa main dans son cou et en penchant un peu la tête en arrière.

Les cheveux ruisselants de pluie de Jaejoong balayaient son front, les gouttes froides tombant sur ses joues, dans sa nuque. Mais cela ne calmait pas sa fièvre. Les lèvres pleines du jeune homme devenaient rouge écarlate, tandis que Joo Eun sentait les nerfs des siennes sur le point d’exploser.
Il glissa ses mains sur les hanches de la jeune fille tandis qu’elle pressa son corps contre le sien, sentant son torse contre sa poitrine, leurs cœurs battant à tout rompre.

Ils ne voulaient pas se lâcher, les muscles de leurs bras tendus, retenant l’autre avec fermeté. Ils étaient tous les deux ivres du bonheur d’enfin se trouver. Une ivresse qui les exaltait.

Dring.Dring.Dring.

Ils rompirent soudainement leur baiser. Jaejoong fit un pas en arrière, en regardant Joo Eun, interdit. Il reprit sa respiration.
Le téléphone sonnait encore.
Joo Eun laissa ses bras tomber le long de son corps. Elle leva une main et toucha ses lèvres.

Click.

« Bonjour, vous avez bien rejoint la boîte vocale de « Tohoshinki ». Nous ne sommes pas là pour le moment, mais vous pouvez nous laisser un message après la tonalité. »

Beep.

« Jaejoong, c’est ton père à l’appareil. Ta mère et moi voulions vous souhaiter à tous un joyeux Noël. On espère que vous allez profiter de votre journée de congé pour vous reposer et que les cadeaux qu’on vous a envoyés sont bien arrivés. Je te la passe.
Jaejoong, c’est ta mère. N’oublie pas de bien te nourrir! Et j’espère que tu prends bien soin de ta sœur-ine! Sinon tu auras affaire à moi. Déjà qu’elle a décidé d’annuler son vol pour vous tenir compagnie, tu as pas intérêt à la rendre folle! Même si ca fait longtemps que je l’ai pas vu, c’est moi qui l’ai élevé et c’est toujours ma précieuse petite Joo Eun et ta grande sœur. Je vous aime tous autant, et je ne tolérerais pas que tu fasses les quatre cents coups, arasoh?
Jaejoong c’est encore ton père, ta mère en rajoute un peu, mais t’as compris l’idée hein? Sois gentil avec Joo Eun. Aller on t’embrasse fiston, joyeux Noël, et on espère que tu vas venir nous rendre visite bientôt.
Jaejoong c’est maman, je te fais des gros bisous mon pe - »

Clik.







Jaejoong et Joo Eun se regardèrent avec horreur. Le geste qu’ils venaient de poser était…incestueux.
Ils entendirent des voix dans le hall d’entrée.

« C’est nous! Jaejoong, Joo Eun, on est là! Mmmm ca sent bon… » dit Changmin en rentrant dans la cuisine.

Joo Eun évita son regard et remit ses mèches en place. Elle courut vers la cuisine, laissant Jaejoong seul dans le salon.
Le jeune homme passa sa langue sur ses lèvres. Il regretta aussitôt d’avoir cette habitude; il sentait le goût sucré du baume à la pastèque de Joo Eun sur sa langue.




Fin chapitre 10.













Merchiiiiiiii d'avoir lu!!! in love in love in love in love

Les commentaires et les critiques, c'est comme les smarties, les M&Ms ( Very Happy Asuka...) et les bonnes notes: on en a jamais assez.
Et puis un Jaejoong tout mouillé, ça mérite un peu de fangirling non? mdrrrr XDDD
Revenir en haut Aller en bas
Marlou
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Marlou

Féminin Nombre de messages : 889
Age : 29
Localisation : Au pays des songes... *en train de dormir entre Yunho et Jae ^o^*
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 21 Juil 2007 - 2:30

OMG je suis choquée, pas que ça soit mal mais... enfin voilà quoi XD (comprenez moi je vous en pris T.T)
Nan mais entre cette histoire de crash du vol dans lequel Joo Eun devait être où je respirais plus du tout et là ce baiser, c'était wouaaah je peux plus réfléchir, ça m'a perturbé (je sais pas pourquoi ça m'a autant perturbé mais bon XD), surtout le fait qu'ils disent que c'est incestueux (mais ça l'est pas vraiment hein ? vu qu'il a été adopté, ils peuvent vivre le grand amouuur c'est bon ^^)
Ne me dis pas que ça va tout gâcher entre eux T.T ils sont tellement mignons !
Bref le reste du chapitre était génial aussi, surtout avec le pot de glace *je veux aussi* mais bon le baiser quoi, tu m'as traumatisé, je vais pas pouvoir dormir parce que ça me perturbe de finir comme ça sans vraiment savoir ce qu'il va se passer entre eux après ça, nan mais vraiment hein T.T

Je ferai mieux d'aller au lit je crois, je raconte n'importe quoi désolée... XD
Pour finir j'adoooooooore <3

(HS: moi aussi je veux lire le dernier Harry Potter en anglais T.T mais j'ai pas encore lu le 6 XD trop à la bouuurre)
Revenir en haut Aller en bas
daoshi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
daoshi

Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 26
Localisation : Loin de la France, près de la Corée dans les bras de ......... ^.^
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 21 Juil 2007 - 2:39

AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!
J'ai trop aimé cette scène bave coeur
Lol, vivement la suite que j'attends avec impatience

Bonne continuation !!
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^
Tenshi

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 31
Localisation : DTC
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 21 Juil 2007 - 13:54

Logiquement dans la loi française épouser son cousin ou sa cousine est légal. La où c'est plus génant c'est pour la progéniture des deux cousins s'ils veulent avoir des enfants, il y des risques de trisomie, de malformations, de fausses couches...
Mais moi ça me choque pas! De plus là il n'y a aucun lien de sang donc bon no problemo!

Ca se complique tout ça. Qui est le monsieur du début avec les cheveux noirs sachant que JJ et Junsu ont les cheveux noirs? On serait tenté de dire JJ, mais Joo Eun est quand même proche de Junsu je trouve nan?

La réponse dans les chapitres suivants...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.visualshima.skyblog.com
Duracel
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
Duracel

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 29
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 22 Juil 2007 - 0:17

J'adore !
La scène : magnifique franchement !
Ca me choque pas trop cette scène meme si j'aurais préféré que ce soit avec Junsu !
Sinon vite la suite, c'est trop bien j'adore de plus en plus ! vite vite vite
Bisous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Nyuuwa

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 22 Juil 2007 - 14:05

Ah kohigasuki Very Happy Very Happy tu as posté!!! Smile Smile
Woaa tu est trop douée!!! J'ai adoré ce chapitre!!!
Il est si puissant,prenant!!!
Tout d'abord La crème glacée ah c'était marrant,j'ai bien rigolé
Et quand elle prend une photo d'eux^^
Maintenant LE moment qui m'as tenue en haleine!!! J'ai eu tellement peur,je pensais déjà qu'elle était morte dans cet avion!!! J'en ai eu les larmes aux yeux en imaginant le désespoir qu'ils devaient ressentir comme si j'étais présente! Je me suis dit non pas elle! c'est pas possible!!
Et là le revirement de situation!!!Je m'y attendais vraiment pas!!Et là long soupir de soulagement!!
Enfin quand Jae va la retrouver et pousse les limites de la relation " cousin-cousine", j'ai beaucoup aimé,on ressent bien que l'amitié a laissé le pas petit à petit à l'amour!! On voit qu'ils y prennent du plaisir^^!
Et là avec l'appel des parents de Jae,le retour à la réalité qui parfois est dure et injuste!!!
Je suis FAN de ta fic Very Happy Very Happy !!!! J'ai hâte pour la suite^^
Kisssss Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ruby93
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
ruby93

Féminin Nombre de messages : 127
Age : 27
Localisation : dans la cuisine de jj ki m'appren a faire du kimch^_- pui avc yuno ki mfait 1 cour particulier -_^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 22 Juil 2007 - 21:40

whooaa ces chapitres sont geniale
l'histoire du crache suivit du baiser m'a completement retourené autant d'émotion a la fois c'est trop pour moi T_T
mais aussi non c'était GENIAL ^^
j'attent la suite avec impatience ^^
hwaiting ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 23 Juil 2007 - 4:28

Merci d'avoir lu jusqu'à présent !!!! in love

Rohhhh t'es trop mignonne Marlou !! Vous toutes d'ailleurs, quand vous laissez un commentaire comme quoi vous aviez peur pour Joo Eun et tout, ça me va droit au coeur parce que ca veut dire que j'ai un peu réussi à vous émouvoir...

Sinon...s'ils ont des réticences, c'est plus parce que leur famille (et, à cause de Soo Man, leurs fans) les voit comme frère et soeur, vu qu'ils ont été élevés ensemble. Et d'ailleurs, je ne pense pas que j'aurait oser changer le personnage de Joo Eun pour l'une de ses vraies soeurs, parce que pour le coup, j'aurais trouvé ça bizarre.
Mais il y a quelque chose que eux savent, mais que personne d'autre ne sait, qui leur a permit de développer plus que de l'amitié (et définitivement autre chose que des relations frère-soeur) depuis qu'ils sont jeunes...Mais là je m'avance dans l'histoire! ( and I'm confusing you...) =S


J'ai terminé Harry Potter Very Happy




Chapitre 11




Ai Otsuka, Renai Shashin : megaupload.com/fr W1E7GNR5

Hoobastank , The Reason : megaupload.com/fr CR318NH5

« Renai Shashin…Une Photo de l’Amour »

« Peut importe ce qui se passe,
Je ne peux rien oublier,
Dans mes rêves, la photo de mon cœur s’éteint,
Dans une béatitude douloureuse.

Mais, je t’aime toujours.
Mais, je t’aime toujours.
Mais, je t’aime toujours.
Mais je suis heureuse, même si c’est tout.

Le baiser que nous avons partagé lorsqu’il pleuvait,
Nous enchaîne l’un à l’autre. »


« Joo Eun! Ma petite, toute petite Joo Eun » s’exclama Yoochun en prenant la jeune fille dans ses bras.

Elle le frappa sur l’omoplate.

« Comment ça toute petite? » demanda-t-elle.

« On a cru que t’étais morte tu sais? » dit Junsu, en la prenant lui aussi dans ses bras.

« Il faudrait plus que cent tonnes de métal tordu et brûlant pour venir à bout de moi » répondit-elle.

Les DBSK sourirent, mais en fait ne trouvèrent pas ça drôle. Ils avaient vraiment cru qu’elle les avait quittés. Et la sensation qu’ils avaient ressentie était encore bien présente.
Jaejoong rentra dans la cuisine, la paume de sa main appuyée contre son front, le regard troublé.

« Jaejoong! Mon manteau Calvin Klein s’il te plaît » exigea Changmin.

Puis il baissa les yeux, sentant quelque chose de mouillé sur la chaise contre laquelle il était appuyé, et découvrit son précieux caban, ruisselant de pluie.

« Jaejoong… » gémit-il, en touchant son manteau.

En voyant Jaejoong entrer dans la pièce, Joo Eun s’était précipitée vers le four. Jaejoong avait évité son regard et était allé se chercher un verre d’eau. Il se servit trois fois.
Pendant ce temps là, les autres membres s’extasiaient devant les plats que Joo Eun avait préparés, encore plus nombreux que la dernière fois. Ils allèrent dans le salon pour admirer les décorations, laissant ainsi Joo Eun et Jaejoong seul dans la cuisine.

Silence.

« Heu… »firent-ils en même temps.

« Vas-y » lui dit Jaejoong.

« Ok. Hum… Je-je pense qu’on doit en rester là. Qu’en fait, ca serait même mieux qu’on oublie tout. C-c’était juste dans le moment. On est fatigué et…ca se sent. On était un peu trop contents. Enfin, que j’avais pas pris l’avion…Et je pense qu’on est d’accord tout les deux pour dire que…c’est pas possible. D-donc si on pouvait hum…oublier. Revenir comme avant ? » finit-elle, en sentant son cœur cesser de battre.

Jaejoong savait qu’elle allait dire ça; si ce n’avait pas été elle, il s’en serait chargé. Et il savait qu’il allait vouloir mourir, mais qu’il allait acquiescer.

« Oui » fit-il enfin.

« Joo Eun, Jaejoong, venez voir, ils sont en train de diffuser l’émission qu’on avait tournée tout à l’heure » les prévint Yunho, depuis le canapé.

« On arrive! » dit Joo Eun en posant le gâteau au chocolat sur une assiette.

« Alors…on laisse ça de côté. On reste…amis- je veux dire- exactement comme avant quoi ? » demanda-t-il, en regardant par la fenêtre.

« Bien sûr » dit elle, souriante « aller, on les rejoints? Et puis après on passe à table »

------

Le lendemain matin, les DBSK s’étaient tous levés de bonne heure pour ouvrir leurs cadeaux. Ils n’attendaient donc plus que Joo Eun, qui, à onze heure, n’était toujours pas arrivée.

« Je vais la réveiller! » annonça Yoochun qui n’en pouvait plus de voir les paquets le narguer.

C’est alors qu’ils entendirent les pas de la jeune fille sur le sol en linoléum de l’entrée.

« Je vous manquais? Vous m’attendiez peut-être…? » demanda-t-elle, en entrant enfin dans le salon, l’air innocent.

Ils se ruèrent sur leurs cadeaux. La plupart venaient de membres de leur famille, mais ils en avaient tous un du reste du groupe, un de Lee Soo Man et un de Joo Eun, celui qu’ils avaient demandé lorsqu’elle les avait filmés. Mis à part Yoochun, qui eut un bonnet en laine, chaud et…rose bonbon.

« Joo Eun… » dit Jaejoong, en découvrant un cadre dans lequel il y avait une photo de Anne Hathaway, autographiée par la starlette américaine « Merci! »

Elle lui sourit. Elle savait qu’il admirait beaucoup la jeune femme et elle avait contacté certaines de ses anciennes collègues, qui travaillaient maintenant à Hollywood, pour obtenir la photo dédicacée. Jaejoong souriait l’air presque bête en regardant le cadre.

Le repas fut très animé, chacun des jeunes se vantant d’avoir eu le plus gros cadeau, le plus beau ou le plus cher.
Joo Eun avait reçu, de la part du groupe, une montre Hello Kitty incrustée de vrais diamants. C’était kitsch à l’extrême, mais Joo Eun était visiblement très heureuse. Elle sortit son porte-clés, pour montrer son début de collection. Jaejoong se rembrunit en voyant de nouveau le petit chat. C’était pourtant lui qui lui avait offert ce porte-clés.

Vers quinze heures, ils décidèrent d’appeler leurs familles respectives, pour leur souhaiter un joyeux Noël. Joo Eun passa une trentaine de minutes, au téléphone, avec sa mère, regrettant de ne pas être, encore une fois, à ses côtés. Elle s’engagea à se rattraper l’année suivante. Elle ne le savait pas encore, mais il allait lui être impossible de tenir cette promesse...

Quand Jaejoong parlait aux autres, Joo Eun se surprenait à le regarder. Elle sentait encore la pression de ses lèvres sur les siennes. Et se souvenait de l’état proche de l’ivresse dans lequel elle était quand il avait promené sa langue contre son palais. Si le téléphone n’avait pas sonné à ce moment précis, pour un retour sur terre plus que brutal, Joo Eun se demanda jusqu’où ils seraient allés.
Elle secoua sa tête, pour chasser cette idée.
Heureusement que le téléphone avait sonné, car elle ne se serait pas fait confiance.

Son corps avait reçu un signal, quand il l’avait prise dans ses bras, et elle s’était empressée d’y répondre. Elle s’était laissé aller, oubliant ses responsabilités, envers le groupe, mais par-dessus tout envers sa famille. Elle essayait de se le cacher, mais s’il l’embrassait une autre fois comme ça, elle aurait tout laissé tomber pour prolonger cet instant.

Jaejoong sentait le regard de Joo Eun peser sur lui, même s’il continuait de jouer nerveusement avec un serpentin. Lui aussi repensait à la veille. Lui aussi se souvenait de la vitesse à laquelle son sang circulait lorsqu’il l’avait embrassé, se demandait jusqu’où… si ce n’avait été de l’appel de ses parents. C’était un appel à la raison.
Heureusement que le téléphone avait sonné, car il ne se serait pas fait confiance.

Il voulait être si proche d’elle... Mais elle avait été la première à le dire : ce n’était pas possible. Du point de vue de sa famille, des autres membres du groupe, de leurs carrières respectives, cela n’aurait jamais fonctionné.

Ils poussèrent tous deux un soupir d’amertume. Ils allaient jouer une mascarade, en priant pour que leurs masques en porcelaine, si fragiles, ne se fendillent pas.

------

Jaejoong était tombé malade. Sa température ayant grimpé toute la nuit, Joo Eun avait dû appeler le médecin du groupe pour qu’il vienne l’ausculter. Kimura-sensei découvrit que le jeune homme avait une bonne grippe. Rien de grave, mais cela tombait très mal, la promotion de leur nouveau CD battant à son plein. Ils avaient un horaire chargé et ils devaient assister à de nombreux évènements avant le Nouvel An.

Joo Eun se sentait responsable de la situation. En effet, c’était en courant sous la pluie, pour la voir, que Jaejoong avait dû attraper froid. Le groupe était déjà fatigué, mais cette course en plein hiver avait dû achever les barrières immunitaires du jeune homme.

------

« Aigoo…Et elles vont toutes dire que c’est de ma faute. Que je les persécute. » soupira Lee Soo Man au téléphone, lorsque Joo Eun l’appela « Il est vraiment malade? Je veux dire, il peut pas tenir un crayon? »

« D’après Kimura, il ne court aucun risque, si on lui laisse le temps de se reposer » répondit Joo Eun.

« Bon alors voilà ce qu’on va faire. On envoie Yoochun et Changmin à la levée de fonds de l’hôpital pour enfant, et on envoie Yunho et Junsu au concert de BoA. Heureusement, le spécial du Nouvel An a déjà été filmé. Bon, comme ça les fans vont moins remarquer son absence, et le spécial sera diffusé le trente et un au soir, en leur donnant l’impression qu’il a été enregistré tout récemment » conseilla Soo Man « Je t’enverrais un mail avec les détails dans la soirée.»

« D’accord. Je vous tiens au courant sur son état de santé » finit Joo Eun en raccrochant.

Elle alla dans le couloir et entrouvrit la porte de la chambre du jeune homme. Il était en train de dormir sous une montagne de couverture. Les autres membres du groupe avaient pris pitié de lui en le voyant trembler de la tête aux pieds, malgré un thermostat réglé a vingt-cinq degrés, et lui avait donc donné leurs édredons, se contentant d’un drap pour dormir.

« Jaejoong-ah…je suis désolée » pensa-t-elle.

Elle retourna dans la cuisine, pour préparer du porridge pour son cousin.

------

« Jaejoong? Ah t’es réveillé. » dit Joo Eun en entrant dans la chambre du jeune homme.

Elle portait un plateau sur lequel elle avait déposé un bol de porridge, chaud et liquide. Elle le posa sur la table de chevet de Jaejoong, avant de mettre la main sur son front. Il se releva contre le mur, appuyé sur son oreiller. Elle constata avec soulagement que sa température avait légèrement baissé.

« Allez, mange ton porridge en vitesse et retourne dormir » lui ordonna-t-elle, sans lui laisser le temps de réagir, en lui mettant le bol dans les mains.

Joo Eun sortit de la chambre aussi rapidement qu’elle y était entrée. Elle s’adossa contre la porte de la chambre du jeune homme, qu’elle avait fermée en sortant. Elle ferma les yeux et soupira.

Jaejoong, encore un peu assommé par la maladie, prit la cuillère et la plongea dans le pouding. Il en prit une gorgée et laissa la cuillère retomber dans le plat, emporté par une sensation de déjà-vu.
Quand il était malade, sa mère et ses sœurs s’occupaient de lui comme un petit prince. Mais même s’il avait trente-neuf de fièvre, et qu’il passait son temps à trembler de froid, elles n’arrivaient pas à lui faire manger son porridge. Puis, un jour où son petit cousin était cloué au lit par un vilain rhume, Joo Eun décida de s’occuper elle-même de le nourrir. Elle avait un secret. Elle mélangeait le riz gluant dans de l’eau avec du lait entier, du sucre brun, et une pincée de cannelle. Elle lui servait alors bien chaud, et Jaejoong, assis sur son lit, dans son pyjama Astro Boy, ses petits pieds se balançant, s’empressait de terminer son bol. Il avait la manie d’utiliser sa main menue pour essuyer le lait qui restait sur ses lèvres.

Jaejoong avait beaucoup grandi, mais Joo Eun n’avait pas oublié, et avait rajouté ces ingrédients à son pouding.
Après avoir raclé le fond de son bol, Jaejoong ferma les yeux, la cannelle et le sucre étaient sirupeux, réconfortants.

Sentant la fièvre remonter, il se remit sous ses couvertures et se demanda comment faire pour cesser de penser à elle quand elle était aussi tendre envers lui…

------


Dernière édition par le Lun 23 Juil 2007 - 4:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sucre et Sel [Terminée]
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] 1000 Meere - Terminée -
» [ fanfic Terminée ] Stay a while in Tokio Hotel ...
» Musicme
» Machine à vent
» [terminé ou quasi] Lap steel 6 cordes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: