AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sucre et Sel [Terminée]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 14 Juil 2007 - 6:47

FANFIC TERMINÉE le 12/08/2007

365 pages
sur Word, tapées et postées en moins d'un mois... Shocked

Merci ^^



Bonjour à tous!!!

* s'avançe au milieu de la classe *

Je m'appelle Sookie je suis accro aux DBSK depuis un an maintenant (c'est dingue ce que le temps passe vite quand on est droguée à ces gars là!).

Je suis super contente d'avoir trouvé un site en français sur les DBSK! Je viens de m'enregistrer en tant que membre, et j'ai hâte de faire votre connaissance. J'ai déjà lu quelques post et certaines fics, et je trouve que l'ambiance de ce forum est super intime, très sympa, même si il y a quoi...plusieurs centaines de membres? Waowwww.

Pour mon premier post * émotions * , et en témoignage de ma gratitude, une (petite) fanfic Very Happy .
J'espère que vous allez aimer =S

En fait, à la base, je l'avais écrite parce que...je n'arrivais pas à dormir! J'avais cette idée en tête et ça ne voulait pas partir! Donc une nuit ( aux alentours de 4h du matin Shocked ) j'ai pris mon ordi sur mes genoux et j'ai juste commencé à taper l'histoire. Trois mois plus tard * génée d'avoir pris autant de temps * j'avais pondu les premiers chapitres, et j'avais dégagé une histoire. Je savais pas encore qu'il y avait des forums en français ( chuis pas futefute dans mon genre...j'aurais pu m'en douter qu'en France aussi ils étaient connus et qu'il y avait donc des sites de fans !) donc je l'avais vraiment juste écrite pour mon plaisir.
Et quand une amie m'a parlé de ce site, j'ai découvert avec plaisir toutes les fics. les photos de nos chers DBSK. In french please! Ça m'a fait chaud au coeur de lire tout vos commentaires sur eux...Ils sont vraiment trop choux! in love

Et puis il y a des fics qui sont troooop géniales. Il y a vraiment des auteures douées ici!! Héhé...j'ai passé ma soirée à en lire hihi

Bref. Hum Hum.

J'espère que vous allez aimer ( implore )
Je mange les commentaires et les critiques au petit-déjeuner, avec mes céréales. C'est super bon et ça met en forme pour le reste de la journée Very Happy . Et ça permet de s'améliorer, n'est-ce pas?

Encore une fois: enchantée de faire votre connaissance!
Je vous embrasse toutes! in love

Disclaimer: Les DBSK ne vivent pas dans mon placard, par conséquent je n'ai aucun pouvoir sur eux (si seulement...). Je ne les exploite pas, donc je ne tire aucun profit de cette fic XD

PS: Je vais mettre en lien les chansons que j'écoutais au moment où j'écrivais. Mis à part pour quelques chapitres, où là je vous conseille vivement de l'écouter (avant ou pendant la lecture, si vous décidez de me donner une chance en lisant ce petit truc T_T ), c'est totalement facultatif de la télécharger Smile .
Pour le prologue, je conseille... shy




Sucre et Sel



megaupload.com/fr Q0W1VUVC

Prologue:

“ Sayonara…Adieux”

« Sayonara, sayonara
Ces deux mots d’adieux n’amènent que des larmes que je ne peux montrer
Main dans la main, nous avons confiance en l’avenir
Pour l’amour, tout est possible
Car personne ne peut abandonner l’amour »


La nuit était tombée depuis longtemps déjà, mais la ville était décidée à ne pas affronter cette réalité. Le bruit du trafic, les éclats de rire des collégiennes et le vacarme des chariots des vendeurs ambulants étaient les armes défensives de Tokyo contre le silence qui, à cette heure-ci, aurait dû être roi. L’éclairage des néons et des réverbères amenait un simili de chaleur dans les rues glacées de la capitale japonaise tandis que les derniers clients des restaurants et des standings-bars étaient priés de retourner chez eux. Les cuisines avaient déjà entamé leurs rituels de nettoyage et les barmans hélaient des taxis pour des employés de bureau devenus ivrognes.

Sur le toit d’un building, un jeune homme, vêtu d’une simple chemise d’un blanc lunaire et de jeans foncés, était debout, stoïque malgré le froid qui lui mordait les joues et cristallisait ses larmes. Ses paupières étaient gonflées, par le manque de sommeil et par ses pleurs; contre son torse, il serrait un étrange paquet. Lentement, il se rapprocha puis enjamba la barrière de sécurité en acier qui encerclait le toit de l’édifice. En baissant son regard, il avait une vue exceptionnelle de la métropole, illuminée pour Noël. La présence des tokyoïtes dans les rues le faisait enrager.

« Ils sont inconscients, c’est pas possible autrement », pensa-t-il, en plissant ses yeux noir anthracite, cachant ses prunelles derrière de longs cils.

Une bourrasque de vent menaça de le faire tomber, mais il se rattrapa d’une main à la rambarde, tout en gardant le paquet de tissus bleu fermement serré contre lui.

« C’est maintenant le temps de dire… », songea-t-il « Sayonara …»

Il lâcha prise du garde-fou et se rapprocha dangereusement du bord du toit. En dessous, la rue était fermée à cause de travaux; mais ça, il le savait déjà… Il avait voulu l’emprunter plus tôt dans la soirée, mais un ouvrier lui en avait barré l’accès. Il avait perdu de précieuses minutes à essayer de se frayer un chemin dans la masse des badauds qui faisaient du lèche-vitrine devant les grands magasins. La journée avait pris une tournure tragique en très peu de temps, mais malgré sa lassitude, il se sentait, maintenant, presque euphorique.

« Je te préviens, je débarque, alors t’as intérêt à m’avoir gardé une place sinon je vais encore devoir inventer n’importe quoi, histoire de dégager quelqu’un!»

Un sourire éclaira alors son visage pâle aux traits tirés, encadré de cheveux noir corbeau. Il ferma ses yeux brûlants de larme. Il allait la rejoindre, ils allaient enfin pouvoir être ensemble, et c’était finalement tout ce qui comptait, n'est-ce pas ? Il allait se laisser pousser par le vent, quand soudain il l’entendit. Le son était étouffé… mais si proche. Ils l’avaient déjà entendu, dans leurs rêves, lorsqu’ils parlaient de l’avenir…
Il se figea.


Dernière édition par le Mer 9 Jan 2008 - 3:36, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 14 Juil 2007 - 6:56

Chapitre 1:


megaupload.com/fr X840ZIP6

“ World Of Mine…Mon Monde”

« J’ai essayé de trouver un ami dans ce monde fou
Et plus j’essaye de trouver un ami dans ce monde fou
Je naviguerais sur les sept mers
J’escaladerais le sommet d’une montagne
Pour t’entraîner dans mon monde »


« Oppa! Oppaaaaa, le téléphone sonne!! Si tu décroches pas, ce soir tu dors sur le canapé!! »

Ils sursautèrent tous. De nouveau, la voix aiguë et métallique résonna dans la loge jusque lors silencieuse des DBSK :

« Oppa! Oppaaaaa, le téléphone sonne!! Si tu décroches pas, ce soir tu dors sur le canapé!! »

Tous les regards se tournèrent vers Yoochun qui cherchait frénétiquement dans ses poches. Il décrocha enfin son portable. La voix se tue.

« Moshimoshi? Oui c’est moi. D’accord, pas de problème, je règle un problème à l’interne ici et j’arrive. À tout de suite. »

Il raccrocha, remis sa sonnerie originelle, et posa son regard sur Changmin. Ce dernier était confortablement installé sur un vieux canapé jaune moutarde, entre Yunho et Jaejoong qui jouaient à un jeu vidéo. Il avait l’air particulièrement intéressé par un livre sur la carrière de Bon Jovi, laissé là par leur manager (« prenez-en de la graine, ça, c’est un vrai success-story » leur avait-il dit). Mais Yoochun savait que c’était Changmin qui avait fait le coup. Ce qui avait mis la puce à l’oreille de Yoochun, ce n’était pas tant le fait que c’était la troisième fois depuis le début du mois que Changmin changeait la sonnerie de son portable, sinon le fait que le plus jeune membre du groupe lisait son livre à l’envers…

« Yah! Changmin! Je vais te baffer, sérieux! »s’écria Yoochun en s’élançant vers Changmin.

Le plus jeune membre du groupe s’éjecta, littéralement, du sofa et tenta de fuir, mais au moment même ou il allait atteindre la poignée de la porte, et ainsi échapper à un Yoochun très irrité, celle-ci s’ouvrit en grand pour faire place à Junsu, coiffé, maquillé et habillé pour la première partie de leur concert.

Bam.

« Aieaieaieaeiaei! » s’exclama Changmin, en tenant son nez et en titubant jusqu’au canapé.

En ouvrant la porte, Junsu avait accidentellement, bien qu’au plus grand bonheur de Yoochun, frappé Changmin. Ce dernier s’était assis sur le vieux sofa, la tête levée vers le plafond afin d’éviter que le sang, qui s’écoulait maintenant, tombe sur le canapé, ou pire encore, sur le jean de Jaejoong. Changmin avait, certes, été frappé à la tête, mais il était dur d’oublier que le code de conduite du groupe interdisait, sous toutes circonstances, de tâcher les vêtements de leur aîné. Il accepta gracieusement la boîte de mouchoirs que Jaejoong avait saisis du petit guéridon.

« Changmin-ah! Omo, excuse-moi… je t’avais pas vraiment pas vu. Ça va aller? Tu veux des glaçons? » demanda Junsu, paniqué, se sentant entièrement responsable de la situation.

« Non, non c’est bon. Ca va aller, le sang est déjà en train d’arrêter de couler, regarde » répondit Changmin, après quelques secondes, en montrant un mouchoir d’un blanc qui aurait été virginal, si ce n’était de la présence de deux gouttes de sang rouge vif.

De fait, le sang avait presque cessé de couler, mais les quatre autres membres du groupe regardaient Changmin, l’air encore plus inquiet qu’avant.

« Quoi? » demanda-t-il. « Oh non... »

Leur concert avait lieu dans moins de quatre-vingt-dix minutes et Changmin avait une voix quasiment non reconnaissable, la même que s’il avait attrapé un rhum vicieux qui lui bouchait les narines.

« Essaye de parler le plus normalement possible » lui demanda Jaejoong, à sa droite, une main posée sur l’épaule de Changmin et le visage incliné de façon à mieux voir ce dernier.

« Yoochun est bête, gras et… »commença Changmin, avec une voix nasillarde, en regardant Yoochun.

« Yah! Changmin-ah! », l’interrompu Yunho « C’est vraiment pas le moment de faire des blagues, t’imagines si tu gardes cette voix pendant tout le concert? Hein, on fait quoi dans ce cas là? »

Changmin eut le bon goût d’avoir l’air gêné.

« On va voir ces fans qui nous attendent et on va leur dire : bah heu…désolés, nous sommes contraints d’annuler le spectacle, car Max, bête comme il est, a forcé la rencontre entre son nez et une porte? », continua Yunho.

« Yunho est de mauvaise humeur aujourd'hui… »,se dit Jaejoong en penchant encore plus sa tête afin de voir Yunho, à la gauche de Changmin.

« Je vais chercher le médecin » déclara Yunho en se levant.

Depuis l’incident avec la colle, un médecin avait été engagé à plein temps par le manager des DBSK, afin de les accompagner en tournée et de veiller à leur santé, parfois mise à rude épreuve, surtout lorsqu’ils enchaînaient les spectacles dans plusieurs pays. Le médecin, Kimura Takeshi, était un homme un peu rond d’une cinquantaine d’années, aux cheveux argentés et aux yeux bruns pétillants derrière des lunettes rondes vermeilles. Il avait été engagé sur la base de ses compétences médicales, mais aussi de ses connaissances linguistiques, indispensables pour accompagner le groupe dans ses voyages. Kimura-sensei parlait en effet le japonais, le coréen, le mandarin et avait de bonnes notions de l’anglais et du français, ayant vécu durant quelque temps aux États-Unis et en France.

« Inutile. Dès que j’ai entendu le « bam! » je me suis dit que vous alliez sûrement avoir besoin de moi » dit Kimura en entrant dans la loge et en enjambant les câbles qui reliaient la console vidéo à la télévision.

« Héhé, on dirait que je me suis pas trompé » continua-t-il en examinant Changmin tandis que les autres membres du groupe s’écartèrent. « Tu t’es pas raté gamin! Ça fait mal quand j’appuie ici? »

« Oui,oui,oui,oui… » gémit Changmin lorsque le médecin appuya sur l’arête de son nez.

« Je peux essayer? » demanda Yoochun, un léger sourire en coin et les yeux étonnamment brillants.

« Bon, d’après ce que je vois » dit le médecin, ignorant la remarque de Yoochun qui lui valut un coup de la paume de la main de Yunho, derrière la tête, « il n’y a rien de casser, donc c’est pas bien grave. Par contre va falloir que tu mettes de la glace rapidement si tu ne veux pas avoir de bleu et pour éviter que le sang fasse pression sur le nez », lui conseilla Kimura, « techniquement, tu devras être capable de chanter ce soir, donc pas de soucis de ce côté-là »

Les cinq DBSK poussèrent un soupir de soulagement.


------

Le concert s’était finalement bien passé, des milliers de ballons rouges, gracieuseté de SM Entertainment, avaient été lâchés par la foule en délire des fans japonaises et les cinq jeunes hommes, en nage, regagnaient leur loge. Après un bref passage devant les vanités où les attendaient de pied ferme les maquilleuses devenues dé-maquilleuses, ils prirent chacun une douche, Jaejoong étant, par principe, le dernier à y aller. De cette façon, il pouvait s’y éterniser sans que Yoochun soit forcé de retenir un Yunho qui ne rêvait que d’une douche et qui voulait donc défoncer la porte en contre-plaqué.

Ils finissaient de rassembler leurs affaires, aidés par leurs assistants, lorsque Lee Soo Man, fit irruption dans la pièce, l’air visiblement contrarié.

« Kimura m’a dit qu’il y avait eu un accident avant le concert et que tu as eu des problèmes avec ta voix Changmin? Allez, je veux savoir ce qui c’est passé » ordonna-t-il.

« Et m*rde… » pensèrent-ils.

Yunho, en leader habitué à devoir expliquer les bévues du groupe, prit la parole.

« Euh, bon, déjà c’était un accident, en fait -… » commença Yunho, mais il fut interrompu par Changmin.

« C’est pas ma faute! C’est Yoochun qui voulait me frapper, alors évidemment que j’allais essayer de m’enfuir! » coupa Changmin

« Changmin-ah…LA FERME! » pensèrent les quatre autres membres.

« J’en ai assez d’entendre toujours les mêmes histoires! Quand c’est pas l’un, c’est l’autre qui me crée des emmerdes, j’en ai assez, d’accord? » dit Lee Soo Man, en passant une main dans ses cheveux « Je vais engager quelqu’un pour vous surveiller jour et nuit, arasoh? Non, mais vous l’avez cherché. Et Jaejoong et Yunho, cette fois il est inutile d’argumenter. » déclara-t-il, ignorant les plaintes des deux aînés.

Leur agent quitta la pièce aussi rapidement qu’il y était rentré, laissant les DBSK cloués sur place.


------

« Bon… C’est bien facile de proférer des menaces, mais encore faut-il les mettre à exécution… » se dit Soo Man tandis qu’il s’asseyait sur la chaise de cuir noir de son bureau au centre-ville.

Il avait reçu un appel l’informant que les DBSK étaient bien de retour dans leur appartement. Étant donné qu’ils allaient passer plusieurs années au Japon, SM Entertainment avait décidé d’investir dans un loft à Minato, un quartier très bien gardée de Tokyo qui abritait officiellement les diplomates, les célébrités et les hommes d’affaires et, officieusement, quelques yakuza.... Les cinq jeunes hommes allaient encore devoir cohabiter, la compagnie de disque ne pouvant se permettre de leur offrir à chacun un appartement dans une ville où l’on s’endettait sur trois générations pour acheter un studio. SM Entertainment n’envisageait pas non plus de leur payer deux ans d’hôtel.

Lee Soo Man prit un crayon dans un tiroir et entreprit de rédiger une liste des compétences que son futur bras droit allait devoir posséder.
«
1- Doit parler japonais et évidemment coréen. Anglais serait un atout.
2- Doit être dans la vingtaine, pour pouvoir aller avec eux partout, y compris dans les clubs (« où ils n’ont techniquement pas le droit d’aller, mais étant donné que je n’ai pas le don d’ubiquité, je ne peux pas tout le temps leur courir après! »)
3- Digne de confiance. »

En relisant ce dernier point, Soo Man rejeta la tête en arrière avec un grand soupir et ferma les yeux. Dans ce business, il était excessivement dur de trouver quelqu’un en qui avoir confiance. Les gardes du corps étaient connus pour divulguer les secrets des célébrités, et il ne voulait même pas penser aux coiffeurs et maquilleuses. D’une façon générale, il ne pouvait pas engager une jeune femme pour l’assister : elle se ferait brûler au bûché par les fans obsessives.

Il se remit droit sur sa chaise et jongla pendant quelques secondes avec son crayon, avant de remarquer une photo sur son bureau. Dans un cadre en bois d’ébène, il y avait une photo de famille, prise récemment dans un studio chic de Seoul. Il était debout, à côté de sa femme, habillés tous deux en vêtements traditionnels, et leurs deux enfants, un gros garçon de douze ans et une fillette fluette avec des nattes d’une dizaine d’années étaient assis sur des marches devant eux. Il sourit tendrement en regardant la photo : à ses yeux, la famille était plus importante que tout et il faisait tout pour que sa femme et ses enfants soient heureux.

Il baissa alors un sourcil, intrigué. Une idée incongrue, mais pourtant…brillante lui vint à l’esprit.

« Omo! »

« Je sais qui! »

Il décrocha le combiné et réveilla la responsable du recrutement, à Seoul, afin de lui faire part de son projet.

« Lee Hyo Rin-shi? Désolé d’appeler à une heure aussi tardive... »

------

En prenant cette décision, il allait devenir l’artisan d’une tragédie. Mais ça, il ne pouvait pas le savoir…


Fin Chapitre 1



Je vous remercie d'avoir lu!!! Michiiiiiiiii! Et s'il vous plaît...laissez-moi des critiques!!! Very Happy


Dernière édition par le Ven 18 Jan 2008 - 20:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Asuka

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 30
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 14 Juil 2007 - 6:57

ohhhhh!!!!Preums avant tout!
Bah que dire a part que je trouve que pour un debut c'est pas mal du tout!tu decris bien les scenes qu'on peut les imaginer...j'espere que sa va vite passer aux choses serieuses!
Qui est cette personne?qu'est ce qu'il y a dans le paquet?pfuiiiii
Allez moi je dis vivement la suite!
PS : mdrrr le delire dans ton intro!

Editage...Bah ta poster le clapitre un pendant je mettais un commentaire pour l intro...sinon mdrr Minnie t'es pas un humain comment sa se fait tu te prend une porte en pleine figure et au lieu d'avoir le nez qui saigne tu change de voix!ptdrrrrrrr trop marrant!
Sinon la fin...sa s'annonce des soucis pour la suite sa....pfffff ne les fait pas trop souffrir!
Et la suite viteuhhhh Smile
Revenir en haut Aller en bas
daoshi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
daoshi

Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 26
Localisation : Loin de la France, près de la Corée dans les bras de ......... ^.^
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 14 Juil 2007 - 10:15

LOL, même si je n'ai que 14 ans mais bon, je trouve que c'est vraiment bien et le début je trouve que c'est orginale comme l'a dit Asuka, tu décris bien les scènes ^^

Bon je vais rester sagement devant mon pc et j'attends la suiteuh avec impatience ^^
Revenir en haut Aller en bas
Meiko
☆ Super Baka ☆
☆ Super Baka ☆
Meiko

Féminin Nombre de messages : 1570
Age : 29
Localisation : Nul part en particulier. Là où mon esprit me mènera... Plus près de toi.
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 14 Juil 2007 - 13:56

*mode modo XD*
Koda attention, le style SMS est interdit ( surtout dans une section de fanfiction ^^") fais un tout petit peu plus attention s'il te plait ^w^

kohigasuki => oh une new fic *-* vais regarder ça - quand j'aurais le temps XD-
En passant, bienvenue sur le forum. Pour que les autres membres puissent te la souhaitent, je te conseille d'aller faire ton topic de présentation ^_^ >> ICI <<

Voilààà bonne continuation ^-^
Revenir en haut Aller en bas
http://to.be.oneself.free.fr/
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Nyuuwa

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 14 Juil 2007 - 17:36

J'aime beaucoup ce début!!!
j'ai hâte pour la suite!!!! Smile Smile
Pauvre Changminou Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Sam 14 Juil 2007 - 20:29

Des lecteurs!!!!!! Waoooow @_@

Michiiii beaucoup d'avoir lu, et d'avoir laisser des commentaires. Ca a du être dur de trouver des choses positives à dire, donc vraiment : in love

Asuka, tu es ma première lectrice! <3 grosse babine
Koda, si j'ai mis "déconseillé au moins de 15 ans" en fait j'aurais vraiment du mettre "coeur sensibles s'abstenir". Je suis super contente que tu sois là!
Meiko, je vais de ce pas me présenter au topic que tu as mis en lien. Ravie de te rencontrer, chère modo hihi
Nyuuwa, Changmin devrait savoir qu'on ne doit pas provoquer Yoochun!

Voilà la suite:
J'espère que vous allez aimer. Oubliez pas que les trois-quatre premiers chapitres sont une mise en place. J'espère que vous allez pas mourir d'ennui en lisant...(je pense au pauvre coroner qui devra déterminer la cause de votre mort subite tombe par terre )
Merciiiii!

Chapitre 2 :


megaupload.com/fr G6X2PI68

«There She Goes…La Voilà »

« La voilà
La voilà de nouveau
Battant dans mes veines
Et je ne peux juste pas contenir
Ce sentiment qui subsiste »


Deux semaines avaient passé depuis le concert et les DBSK étaient soulagés de voir que, finalement, leur agent n’avait pas exécuté son plan. Cela faisait quelque temps déjà qu’il leur parlait d’engager quelqu’un pour les surveiller, quand lui-même ne serait pas disponible pour le faire, toutefois Yunho et Jaejoong, en tant qu’aînés du groupe avaient toujours réussi à repousser l’échéance. Du moins jusqu'à ce jour.

Habillés avec chemises et jeans, mis à part Jaejoong et Yoochun, qui portaient un ensemble sport, ils venaient de sortir du studio où ils aidaient les compositeurs de leur prochain album, et se préparaient à regagner les minivans aux vitres fumées mises à leur disposition lorsque le téléphone de Yunho sonna. Celui-ci fronça légèrement les sourcils en lisant le caller-ID : L.Soo Man.

« Montez dans cette voiture-là » dit-il à Changmin, Junsu et Yoochun en désignant une minifourgonnette grise acier. « Jaejoong et moi prendrons la suivante, je reçois un appel de Soo Man »

« Dépêche-toi hyung, mon estomac est en train de s’autodigérer et je veux même pas penser à celui de Changmin » l’informa Junsu alors que Changmin faisait mine d’être à l’agonie sur la banquette arrière.

« Ouais, ouais, on arrive » dit Yunho.

Il fit glisser la porte coulissante et fit signe au chauffeur d’y aller.

« Obsayo? » dit-il en décrochant « Ajjushi, comment allez-vous?...Maintenant?...Heu, oui c’est bon, on vient de finir, on allait déjeuner à la maison et repartir à la salle d’entraînement…Ah, d’accord, on vous rejoints là-bas alors. À tout à l’heure. »

Et il raccrocha. Jaejoong, qui jusqu’à présent jouait avec le cordon de son pull de sport bleu ciel GIA, le regardait l’air interrogatif et leva les sourcils afin de l’encourager à lui raconter sa conversation.

« Soo Man-shi veut qu’on le rejoigne tout de suite après manger, à la tour du centre-ville » l’informa Yunho.

« Il a dit pourquoi? » demanda Jaejoong.

« Je sais pas trop, il veut qu’on rencontre quelqu’un…aucune idée. Aish! J’ai trop faim, je pense que je suis comme Junsu et je risque de m’autodigérer si on y va pas tout de suite » se lamenta Yunho en se dirigeant vers la deuxième voiture.

Après avoir confirmé au chauffeur qu’ils souhaitaient rentrer chez eux, ils prirent la route pour leur complexe appartement.
La tête appuyée contre la vitre, en regardant la ville défiler sous ses yeux, Jaejoong sentait bizarrement son estomac se nouer. Cela ne pouvait qu’être la faim, n'est-ce pas ?

N’est ce pas?
------

« Gah… » marmonna Changmin en s’affalant sur le canapé en cuir écru du salon. Il posa sa main sur son ventre, l’air comblé et tapota son estomac au travers de sa chemise bleu indigo. Sans même avoir à regarder, d’une main experte, il délogea la télécommande cachée sous le coussin central par Junsu qui pensait pouvoir s’approprier la télévision.
Junsu, vêtu d’une simple chemise bleu clair, d’un t-shirt blanc et d’un jean délavé foncé, soupira en voyant que son plan avait échoué et s’empressa de s’asseoir à côté de Changmin. Le canapé ayant été prévu pour quatre personnes, un jeu de chaises musicales sans musique avait régulièrement lieu entre les cinq DBSK et Junsu, toujours en train de digérer son bibimpab, ne voulait pas être celui qui aurait à s’asseoir sur la causeuse inconfortable assortie au sofa.

L’appartement était situé au dernier étage d’un immeuble de construction récente et avait, via un escalier en fer forgé sur le balcon, un accès au toit, transformé en terrasse. De grandes toiles blanc cassé y avaient été dressées comme des tentes, et avaient été aménagées pour protéger l’intimité des jeunes hommes : ils ne devaient pas être vus de quiconque, encore moins des immeubles aux alentours. Des arbres en pots décoraient la terrasse et des lampions l’éclairaient lorsque le soleil était couché.
L’appartement occupant la majeure partie de l’étage, le salon, la salle à manger et la cuisine était disposé en enfilade, suivant le modèle « open-concept », des arches permettant aux pièces d’être adjacentes. De grandes baies vitrées illuminaient le loft. Ils avaient chacun leur propre chambre avec salle de bain sauf Yunho et Yoochun qui devaient se partager la plus grande. Leurs chambres étaient accessibles par un long couloir et, au fond, une petite salle d’entraînement avait été aménagée.

Mis à part pour un couple d’aimables retraités chinois dans le petit appartement voisin, ils avaient l’étage pour eux seuls, le ridiculement petit studio de l’autre côté des ascenseurs servant de remise pour leurs voisins.

« Vous faites quoi au juste? » demanda Jaejoong en entrant dans le salon et en apercevant Junsu et Changmin en train de fusionner avec le divan. Il avait troqué son pantalon de sport pour une paire de jeans gris foncé, assez serrés, qui contrastait avec le pull bleu ciel GIA qu’il avait gardé.

« On regarde MTV…? » répondit Junsu.

« Soo Man nous attend je vous signal… » leur rappela Jaejoong, en replaçant quelques-unes de ses nouvelles mèches châtaines devant le miroir du salon.

Silence et consternation dans la salle.

« Vous êtes prêts? » questionna Yunho en émergeant du couloir, suivit par Yoochun. « Hop, on y va alors » dit-il, plein d’entrain en décochant un sourire éclatant à Junsu et Changmin.

------

Ding. «Vingt et unième étage »


Les cinq DBSK descendirent de l’ascenseur et se dirigèrent vers la grande porte en verre et en bois d’acajou.
Un garde de sécurité blond, au visage menaçant et habillé d’un t-shirt noir et d’un pantalon cargo de style armé leur ouvrit la lourde porte. Ils entrèrent dans le bureau japonais de leur agent. Sur les murs, des posters de ses protégés; au fond, devant une grande fenêtre qui avait vue sur la baie de Tokyo, un simple bureau en acajou sur lequel était disposé un ordinateur, un cadre photo et quelques feuilles. Les DBSK avaient toujours des frissons en rentrant dans cette pièce, car bien que très lumineuse, elle était aussi très froide et monochrome.

Lee Soo Man les attendait devant un aquarium pour poissons d’eau salé, leurs couleurs vives venant quelque peu égayer la pièce. Il leur fit un grand sourire en les voyants rentrer et, se dirigeant vers sa chaise, leur fit signe de s’asseoir sur les cinq fauteuils qu’il avait préalablement arrangés autour du bureau.
Une fois qu’ils s’étaient installés, Lee Soo Man prit enfin la parole.

« Je suis sûr que vous devez vous demander pourquoi je vous ai convoqué comme ça, je me trompe? » demanda Soo Man. Les DBSK paraissant, en effet, surpris, il enchaîna « Il y a deux semaines environ, Changmin-ah, ci-présent, nous a presque contraint à annuler un spectacle. C’est inacceptable. Surtout que c’est la première fois que nous vendions autant de billets en un laps de temps si court. Et, croyez-moi, il y aurait eu des émeutes si on avait dû tous les rembourser. Cela m’a clairement fait réaliser que vous deviez être surveillé…hum, devrais-je dire baby-sitter, tant qu’à faire. »

Les DBSK s’agitèrent un peu sur leurs chaises.

« Étant donné que vous n’êtes pas les seuls artistes que je représente, et que je dois aussi accorder du temps aux autres, j’ai décidé qu’il me fallait un bras droit pour me seconder, en ce qui vous concernait. Donc, j’ai engagé une personne en qui j’ai pleine confiance et qui va m’assister en vivant avec vous, en voyageant avec vous et en vous assignant votre emploi du temps » conclut-il, en se frottant les mains en voyant les mines déconfites des cinq jeunes hommes.

« Ajjushi…sérieux? » s’exclama Yoochun, les yeux écarquillés.

Jusqu’à présent, ils avaient eu des assistants, mais ces derniers leur étaient assignés en rotation et jamais aucun d’eux n’avait eu à vivre et voyager avec le groupe.

« Qui ça? » demanda Junsu. Les autres regardèrent Soo Man avec attention.

« Ah…mais vous la connaissez déjà…enfin, au moins un d’entre vous la connaît très bien » répondit Soo Man avec un sourire qui rappelait celui du chat du Cheshire dans Alice au Pays des Merveilles.

« Dîtes lui de rentrer » ordonna-t-il au garde devant la porte en utilisant l’intercom. Lee Soo Man avait toujours été amateur des effets de surprises, ce qui expliquait pourquoi il travaillait dans le monde du spectacle, et avait organisé toute une mise en scène pour surprendre les cinq jeunes hommes. Déjà, il savait qu’en annonçant que c’était une femme, il avait choqué son public, habitué à devoir vivre sans présence féminine, terrorisé, et avec raison, par les possibles réactions des fans.

La porte s’ouvrit et une jeune femme s’avança vers les six hommes, avec un sourire timide. Elle portait des bottines de suède noir, une veste et un pantalon en denim très foncé et une chemise blanche avec des détails en dentelles et des boutons de perle d’albâtre. Elle avait de longs cheveux d’un noir chaud, aux reflets rouges, lisses et brillants qui tombaient en cascade sur ses épaules, jusqu’à mi-dos ; ses traits étant fins et son teint lumineux, elle était très peu maquillée si ce n’était d’une touche de mascara et d’un baume fruité pour les lèvres qui dégageait une odeur de pastèque. Elle avait un visage ovale, un nez fin et des lèvres pleines et rosées. Visiblement, elle essayait de faire plus que son âge, mais ses yeux en amandes, d’un marron opaque, doux, chaleureux, derrière de longs cils bien définis, et son sourire la trahissait : elle ne devait pas être plus âgée qu’eux.
Elle s’approcha des DBSK et en se penchant au-dessus de Jaejoong, de manière à ce que leurs visages soient à même hauteur, elle lui sourit franchement, en découvrant ses canines.

« Annyong haseyo Jaejoongie! », dit-elle en riant et en lui pinçant la joue droite.

« Je vous présente Kim Joo Eun , elle sera vôtre ange gardien, si l’on peut dire. » annonça Soo Man tandis que Joo Eun se releva, souriante, et baissa la tête devant les quatre autres membres.

« Noona… », murmura Jaejoong en effleurant sa joue rose vif.


Fin Chapitre 2.


Noona= Grande Soeur


Dernière édition par le Lun 16 Juil 2007 - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yami Shino
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Yami Shino

Féminin Nombre de messages : 311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 2:59

trop meugoooooooooon!!!! les pauvres, une baby siter XD!

la suite la suite!
Revenir en haut Aller en bas
http://projectmana.jexiste.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 3:22

Coucou!!

Voilà la suite! Merci d'avoir lu jusqu'ici in love


Chapitre 3 :


megaupload.com/fr GCBFB5G6

« I’m Like A Bird…Je Suis Comme Un Oiseau»

« Je suis comme un oiseau, je ne ferais que m’envoler
Je ne sais pas où est mon âme, je ne sais pas où est mon foyer
(et baby, tout ce que j’ai besoin que tu saches c’est que…)
Je suis comme un oiseau, je ne ferais que m’envoler »


« Ta cousine ? » s’écria Changmin, dès qu’ils furent sortis du bureau.

Soo Man s’entretenait encore avec Joo Eun et lui donnait ses dernières instructions. Leur agent avait fait les présentations et ils s’étaient serré la main, à la manière occidentale, à l’exception de Jaejoong qu’elle prit affectueusement dans ses bras, bien qu’il soit visiblement gêné. Soo Man leur avait ensuite dit qu’ils allaient avoir amplement le temps de faire connaissance et les congédia, car il voulait s’entretenir en tête à tête avec elle.

Soo Man avait utilisé internet pour faire passer la rumeur qu’une cousine de Jaejoong était maintenant son assistante. En prenant l’initiative lui-même de mettre au courant les fans, il avait réussi à les convaincre que la jeune fille ne représentait pas un danger pour elles, car Jaejoong la considérait comme sa propre sœur puisqu’ils avaient été élevés ensemble, presque en tant que frère et sœur, jusqu’à tout récemment. Cela n’était pas tout à fait un mensonge, Joo Eun et Jaejoong ayant bel et bien grandi ensemble. De plus, il laissa sous-entendre que les DBSK étaient si proches qu’ils n’oseraient jamais se rapprocher d’une sœur ou d’une cousine d’un des autres membres.

Les DBSK prirent l’ascenseur et Yunho appuya sur le bouton du deuxième sous-sol.

« C’est drôle, elle te ressemble pas du tout…Ni à toi, ni à tes sœurs d’ailleurs » remarqua Yoochun, en se grattant le sourcil gauche.

« T’es bête ou quoi? J’ai été adopté, je te rappelle. Évidemment qu’on va pas se ressembler. Sérieusement, des fois je me pose des questions…t’as pas été lâché sur la tête à la naissance, ou quelque chose? » répliqua Jaejoong, cinglant.

« Excuse-moi, j’avais oublié… » grommela Yoochun. « Pas besoin de t’énerver comme ça. C’est pas de ma faute si tu vas être surveillé par un membre de ta famille... »

Ding. « Deuxième Sous-Sol.Parking »

En descendant de l’ascenseur, Junsu fut celui qui osa poser la question que les trois autres membres du groupe brûlaient d’envie de demander.

« Ce que je comprends pas, c’est pourquoi elle? »

Jaejoong accéléra le pas et marmonna quelque chose d’incompréhensible.

« Attends, répète, j’ai pas entendu » lui dit Junsu, alors que Changmin, Yoochun et Yunho lui coururent après.

« Elle est surqualifiée cette fille! » s’écria Jaejoong, en continuant de marcher rapidement. « Elle a fait des études en communication à la Seoul National University, d’où elle est sortie avec un diplôme en relation externe, ensuite elle a enchaîné avec un stage dans la maison de disque américaine Capitol. Elle a apprit comment gérer les caprices des stars avant de faire l’équivalent d’une maîtrise en communication à l’université de Berkeley! En plus, c’est ma cousine donc je peux pas la faire – trop – ch*er et du coup nos fans ne la verront pas comme une menace. Et elle est où cette p***** de voiture?! » s’exclama-t-il, essoufflé, après avoir remarqué que cela faisait deux fois qu’il passait devant le même poteau.

« Là »dit Yunho en désignant, de la tête, la fourgonnette, où leur chauffeur s’était assoupi, le front sur le volant.

« Heureusement, qu’il n’appuie pas sur le klaxon. » se dit Yoochun.

« Mais comment est-ce que Soo Man le savait? » reprit Changmin tandis que Yoochun entreprit de réveiller le chauffeur en frappant à la vitre.

« Il avait donné une conférence à Berkeley l’année dernière et elle était dans l’amphithéâtre. Elle m’avait ensuite envoyé un mail pour me dire que j’avais de la chance d’être tombé sur un agent aussi sympathique. Je pense qu’elle avait dû lui parler après son exposé» termina Jaejoong en recommençant à jouer avec le cordon de son pull.

Yoochun réussit à réveiller leur conducteur et ce dernier, en leur ouvrant la porte, leur présenta mille excuses d’avoir ainsi failli à son devoir en tombant dans les bras de Morphée.

« C’est bon, on peut y aller. Direction salle de dance » signala Changmin au chauffeur, une fois qu’ils étaient tous installés. Celui-ci baissa le frein à main.

« Hé! Mais on n’attend pas ta cousine? » demanda Junsu à Jaejoong.

« Tu vois de la place pour elle quelque part? » lui fit remarquer Jaejoong, en levant les épaules. En effet la voiture n’avait en tout que cinq places, mise à part celle du conducteur, soit une à l’avant, deux au centre et une banquette avec seulement deux ceintures à l’arrière.

« Bah…c’est pas sympa…vous savez quoi, allez-y avant, moi je l’attends ici et on demandera une deuxième voiture ou alors on attendra que celle-là revienne. » leur proposa Junsu en faisant glisser la portière pour sortir.

« Comme tu veux … » marmonna Jaejoong en refermant la porte.

Junsu leur fit au revoir de la main en regardant la voiture démarrer et se diriger vers le panneau Exit. Il mit ses mains dans ses poches arrière. Il allait aller vers l’ascenseur pour remonter au dernier étage et attendre Joo Eun lorsque, justement, elle en descendit. Elle avait l’air un peu moins assurée que quelques minutes plus tôt et feuilletait avec fébrilité un paquet de feuilles que Lee Soo Man lui avait donné. Elle passa devant Junsu, trop absorbée dans la lecture d’une copie pour remarquer sa présence.

« Joo Eun-shi! » l’appela Junsu de sa voix rauque, en ramassant un feuillet qu’elle venait de laisser échapper.

Elle se retourna, et, en le reconnaissant, le salua.

« Junsu! » dit-elle, puis en remarquant qu’ils étaient seuls « Heu…Où sont les autres? »

« La voiture était pas assez grande pour qu’on tienne tous » lui répondit-il, en soufflant sur la feuille qui était tombée par terre, pour enlever la poussière. Il lui tendit. « Tiens, elle était tombée ».

« Rohhh… et tu viens me tenir compagnie à la place de mon petit cousin.» lui dit-elle en souriant et en prenant le feuillet.

Junsu, pris de court, prit quelques secondes pour réfléchir à la situation.

« Heu…oui? » pensa-t-il, à voix haute.

Joo Eun, lui fit signe d’attendre en levant son index, et rangea ses feuilles dans un grand fourre-tout noir avec surpiqûres blanches. Ensuite, avec beaucoup de concentration et en sortant le bout de sa langue, elle se mit à fouiller dans la poche avant de son sac.

« Ha! » s’exclama-t-elle, après quelques secondes, en sortant un porte-clés Hello Kitty en peluche. Le petit chat portait une robe rose pâle délavée et ses pattes étaient usées à tel point que la fibre du tissu était visible. Triomphante, elle le brandit devant un Junsu confus

« Tu as bien fait de m’attendre » dit-elle « Un des avantages de travailler pour SM, c’est les ressources dont ils disposent… » .

Elle appuya alors sur le bouton de l’une des clefs et, de l’autre côté du parking, des phares bleus électriques s’allumèrent.

« Aja! Ah, et mon nom se prononce comme le mois de juin en anglais…June! » dit-elle en coinçant son sac sous son bras.

Ils arrivèrent devant une Audi TT décapotable bleu poudre. Junsu n’en revenait pas.

« Et dire que nous, on a de la chance si on roule en Pontiac… » médita Junsu.

------

Junsu ferma les yeux et laissa le vent décoiffer ses cheveux teints, depuis peu, en noir corbeau.
Ils avaient dû mettre le toit lorsqu’ils étaient en ville, de peur que quelqu’un ne le reconnaisse, mais maintenant qu’ils étaient sur l’une des autoroutes du Shuto Expressway, en chemin pour la salle d’entraînement située à l’écart du centre des affaires de Tokyo, Joo Eun avait descendu le toit. Ils profitaient alors pleinement de ce soleil de juillet et, afin de rattraper les autres, Joo Eun roulait un peu plus vite que la limite permise, ce qui faisait vrombir le moteur de la petite voiture sport, au plus grand plaisir de Junsu. Sans bouger la tête, au travers de ses lunettes fumées de style aviateur, Junsu rouvrit ses yeux et regarda Joo Eun, qui, avec ses doigts, marquait le rythme d’une chanson pop américaine sur le volant. Il esquissa un sourire.

Lorsqu’ils arrivèrent dans la salle de gym, les quatre autres membres de DBSK venaient tout juste de se changer. Changmin et Yunho portaient tous les deux un pantalon noir, Yoochun un short kaki et des T-shirts blancs tandis que Jaejoong avait gardé son pull bleu ciel, mais avait remis le pantalon sport qu’il portait le matin même. Joo Eun alla acheter une canette de Pepsi à une machine pendant que Junsu se dépêchait d’enfiler un pantalon en coton beige clair et un t-shirt blanc.

« Comment vous avez fait pour arriver aussi vite? » demanda Changmin à Junsu.

Junsu était en train de leur décrire la voiture de Joo Eun lorsqu’elle entra dans la salle, tenant d’une main son Pepsi et de l’autre un calepin, ouvert.

« Donc au programme d’aujourd’hui : d’abord, vous devez mémoriser la nouvelle chorégraphie. C’est pour ça que vous êtes ici après tout. Ensuite vous disposez de trente minutes pour vous préparer pour l’interview avec le magazine « Soup » qui aura lieu dans leur bureau à Shibuya. Les sujets abordés seront les suivants :… » les informa Joo Eun. « … Finalement, des questions? »

Silence.


« Bon, alors allez-y, je vous attends à la sortie, en attendant j’ai des coups de fil à passer au magazine et je dois préparer les genres de réponses qui seront attendus de vous à l’interview. Je vous laisse y réfléchir de votre côté. En attendant : Aja Aja Hwaiting! » s’exclama-t-elle en levant le poing.

« Aja! » répéta Junsu, en levant lui aussi le poing.

« Aja… » répondirent Yunho, Changmin et Yoochun, sans enthousiasme. Ils trouvaient qu’elle en faisait un peu trop pour son premier jour.

Jaejoong alluma la radio et, en enlevant son haut bleu GIA pour découvrir un marcel blanc, commença son échauffement, ignorant sa cousine.


------

« Doomo arigatoo gozaimasu! » les remercièrent Yamada Yuko et Tsunoda Takehiro, les deux interviewer de « Soup ».

Après les avoir salués, les DBSK s’éclipsèrent dans la petite salle qui avait été mise à leur disposition. Tandis que les maquilleuses s’affairaient à enlever les dernières traces de fard qu’elles leur avaient mis pour le photoshoot, Joo Eun entra et s’appuya contre l’embrasure de la porte.

« Je viens d’aller voir les photos d’aujourd’hui et franchement, elles sont super bonnes » les complimenta-t-elle. Puis elle regarda sa montre « Il est vingt et une heure, j’ai commandé des ramens en exigeant qu’elles soient livrées dans environ une heure à votre appartement. On mange, je vous informe du planning de demain, et tout le monde va se coucher ».

« Et toi tu dors où? » demanda Junsu.

Joo Eun réfléchit, le doigt sur ses lèvres.

« Bon alors attend…Je sais que c’est écrit sur une des feuilles que Lee Soo Man-shi m’a donné, mais s’agit juste que je la retrouve… » dit-elle en recommençant à fouiller dans sac, le bout de sa langue de nouveau sorti.

« Bon, nous on est prêts. Vu que tu as ta propre voiture, on se rejoint là-bas? » demanda Yunho.

« Ça marche, à tout’ » lui dit-elle en relevant la tête.

Alors que Jaejoong passait devant elle, elle lui saisit le poignet

« Tsk tsk tsk » fit-elle en claquant sa langue contre son palais. « Tu vas pas m’échapper cette fois-ci, faut qu’on parle »

Elle cria à Yunho, déjà au fond du couloir, qu’elle allait rentrer avec Jaejoong et ferma la porte.

« Allez, vas-y, lâche-toi. T’est de mauvaise humeur parce que tu crois que je viens te mettre des bâtons dans les roues c’est ça? Je t’explique pourquoi j’ai accepté ce travail : si jamais c’était pas moi, il aurait pu engager n’importe qui, n'est-ce pas ? Et si jamais cette personne était un vrai boulet, un mec insupportable? vous auriez eu l’air malins si ca avait été le garde devant le bureau de Soo Man-shi… J’ai juste à lui dire que vous êtes de vrais petits anges ou que vous avez vraiment mûri, je sais pas, et il vous laissera en paix une bonne fois pour toute, arassoh? À mon avis, en un an même pas c’est over. Et puis je suis quand même un peu déçue que tu ais réagi comme ça, après tout on s’entendait bien avant… » finit-elle, en baissant les yeux.

« C’est pas pour ca que j’étais comme ça… » commença Jaejoong, embarrassé, « c’est juste que…sérieusement, la pression que cela va te mettre. Je veux dire, même si nous de notre côté faisons des efforts, il reste que tu vas devoir tout organiser, devoir gérer cinq personnes, les assistants et tout…tu vas faire un burn-out à cause de nous» conclut-il.

Joo Eun releva la tête et croisa le regard de Jaejoong. Il lui fit un sourire timide qu’elle lui retourna franchement.

« Ne t’inquiète pas…je suis formée pour, arassoh?. J’ai dû essuyer des caprices de stars bien plus terribles que ce à quoi tu m’avais habitué quand on était petit. Et si on allait manger…Omo! Faut trop que tu vois ma voiture! » dit-elle, avec un enthousiasme débordant, en sortant son porte-clés Hello Kitty.

En le voyant, Jaejoong arrêta aussitôt de sourire.

« Tu l’as gardé? » lui demanda-t-il, en regardant fixement le petit porte-bonheur.

« Bien sûr! Je pense que les bons souvenirs que cela me rappelle valent plus que les mauvais » répondit-elle en faisant tourner le cercle d’acier autour de son doigt.

En revanche, les blessures de Jaejoong ayant été récemment rouvertes, qui plus est en public, il n’avait qu’une envie, celle de prendre la petite peluche de la mettre aussi sec à la poubelle.

Fin Chapitre 3.




Michiiii de lire!!

(et de laisser des commentaires et des critiques.... shy )
Revenir en haut Aller en bas
Yami Shino
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Yami Shino

Féminin Nombre de messages : 311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 3:36

Trop choupi franchement j'adore le coup de la cousine XD!
Revenir en haut Aller en bas
http://projectmana.jexiste.fr/
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Asuka

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 30
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 6:33

mdrrrr the cousine!Bah elle a l'air plutot sympa finalement...mais bon la fin annonce aussi plein de chose...
Junsu est accro deja lui!mdrrr espece de petit dragueur!
Viteuhhh la suiteuhhh
Revenir en haut Aller en bas
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Nyuuwa

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 15:54

Oui!!! C'est trop bien!!! Smile Smile
Hihi junsu Smile
Moi aussi je veux la suite!!!
Je trouve que tu écris très bien,c'est léger!!!
C'est très plaisant à lire et pis j'aime beaucoup l'histoire^^!!!! Very Happy
please soon the next chapter!!!
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 21:34

Merci à vous toutes!!!
C'est super sympa de me laisser des commentaires comme ça Smile * Donne un câlin groupé *
Et oubliez pas que les critiques aussi sont accueillies avec un brownie en forme de Jaejoong, sans calories, mais au goût de chocolat au lait!

Merci d'avoir continué de lire jusqu'à présent in love

Chapitre 4: Explications sur la relation Jaejoong - Joo Eun

Voilà la suite. Il va commencer à y avoir plus d'action... Very Happy


Chapitre 4 :



megaupload.com/fr W3NIG2WI

« Life For Rent…Une Vie à Louer »

« J’ai toujours pensé
Que j’aimerais vivre proche de la mer
De voir, seule, le monde
Et de vivre plus simplement
Je ne sais pas ce qui est arrivé à ce rêve
Parce que je n’ai, en fait, plus grand-chose qui me retienne ici »


À dix heures et quart, tous les DBSK étaient réunis autour de la table de la cuisine et mangeaient des ramens aux fruits de mer; Jaejoong et Joo Eun présidaient. Dès qu’elle eu finit son bol, Joo Eun sortit de nouveau son petit calepin en cuir noir et entrepris de mettre les cinq garçons au courant du planning du lendemain. Ils devaient être au studio d’enregistrement à neuf heures trente pour des leçons de chant ; en après-midi, ils rencontraient les designers de Fila concernant le thème de leur nouvelle campagne publicitaire. Finalement, ils avaient rendez-vous chez l’esthéticienne pour rafraîchir leurs coupes et pour des soins de beauté. Yunho fit la grimace.

« Sur ce, je retrouve le papier où Soo Man a écrit mes coordonnées et je me casse, pour vous laissez parler de moi dans mon dos » dit-elle en faisant un clin d’œil à Jaejoong, qui lui tira la langue, gaminement.

Elle éloigna sa chaise de la table et renversa son sac. Des feuilles volèrent partout, manquant, de peu, de se retrouver dans les bols de Junsu et Changmin qui n’avaient pas encore fini. Elle les étala et commença sa recherche, ponctuée de « Non, pas celle-là…Celle-là non plus…Oh! C’est mignon ça! ».

« Dîtes, est ce que vous pourriez m’aider » demanda-t-elle à Junsu et Changmin, en relevant la tête, tandis que Jaejoong et Yoochun débarrassaient la table et que Yunho était en train de faire semblant de regarder la télévision pour ne pas avoir à aider.
Junsu ramena alors son assiette dans la cuisine et Changmin bu le reste de sa soupe, en s’étranglant un peu lorsque le liquide chaud lui coula dans le fond de la gorge. Ils se penchèrent sur le tas de feuilles.

« Oh, c’est bon, j’ai trouvé! » s’exclama Joo Eun en agitant un bout de papier. Junsu déroula ses manches qu’il avait relevés en prévision du travail à accomplir.

« Alors… 3-33-6 Minami Ohtsuka Minato - Ku Tokyo, Suite # 2103 » lit-elle.

Clang.

Dans la cuisine, Jaejoong venait de faire tomber un verre dans l’évier chromé.

« Huh? » s’éclamèrent à l’unisson les cinq garçons.

« Je m’attendais à quelque chose comme ça…C’est ici c’est ça ? » demanda-t-elle en levant les sourcils et en indiquant le plancher avec son index.

« Attends, répète un peu le numéro de l’appartement? » demanda Jaejoong en sortant de la cuisine, en s’essuyant les mains sur un tablier bleu sur lequel était écrit « Kiss The Cook » qu’il avait noué autour de la taille.

« Suite # 2103 » répéta-t-elle, en souriant de le voir habillé comme ça. Elle prit note mentalement. « Va falloir que je le taquine là-dessus un de ces jours »

Yoochun échappa un soupir de soulagement.

« Fiou…c’est pas ici! » dit-il en passant une main dans ses cheveux bruns.

« Mais pourtant l’adresse est la même » dit-Yunho.

« L’adresse oui, mais pas le numéro de l’appartement. Nous, nous sommes le # 2301! » répliqua-t-il, radieux. Puis d’un coup, il se rembrunit « Hé mais…les deux premiers chiffres sont le numéro de l’étage…Donc tu habites deux étages en dessous! ».

Changmin, Yoochun et Yunho firent la grimace. Junsu et Jaejoong avaient des visages indéchiffrables.

« Mais il n’y a pas d’appartements libres à cet étage. » signala Changmin

« On n’a qu’à aller voir » proposa Jaejoong en ôtant son tablier.

Les cinq jeunes hommes et la jeune fille sortaient dans le hall lorsque les portes de l’un des ascenseurs s’ouvrirent.

Ding.

M Cheung, leur voisin immédiat, en descendit.

« Ah, vous venez de rentrer? » leur demanda-t-il en les apercevant. Il les salua puis il sortit son trousseau de clés. « Vous auriez dû être là cette après-midi, il y a eu du grabuge…des hommes sont venus vider toutes les affaires qu’il y avait dans le petit studio deux étages en dessous. Les propriétaires de l’étage rouspétaient…Ils ont dû venir chercher toutes les choses qui ne leur servaient à rien. J’ai dû reprendre le vélo de montagne que mon petit-fils n’utilisait plus et que j’avais mis là, vu que notre remise à nous est pleine. Qu’est ce que j’en fais maintenant? C’est pas à mon âge que je vais monter dessus! C’est pas que j’ai pas envie d’essayer, mais ma femme me tuerait… Aller…Bonne nuit! » leur souhaita-t-il en rentrant chez lui.

------
« Je pense qu’on est fixé... » dit Joo Eun en s’approchant de la porte du studio.

# 2103

Elle essaya deux clés avant de trouver la bonne et rentra à l’intérieur, suivi des cinq chanteurs.

« Waow…Il est vraiment grand une fois vidé » remarqua Changmin. « Je me demande si la remise à notre étage est comme ça aussi ».

Yoochun lui mit un doigt sous les côtes pour qu’il dégage le passage. Changmin se transforma en Jell-O et s’écarta de la porte.

« Tu as même ta propre salle de bain. Par contre, pas de cuisinière, juste un micro-onde posé sur un mini frigo… » dit Jaejoong en inspectant la pièce.

L’architecture du studio ressemblait beaucoup à celle des chambres de jeunes hommes. Il était grand, carré, et avait une grande fenêtre, avec des stores en bambous, qui donnait sur Tokyo. Derrière une toile rectangulaire en tissu opaque blanc cassé, il y avait une petite salle de bain où il n’y avait qu’une douche, une toilette, et un lavabo surplombé d’un miroir. Devant la fenêtre, un lit avait été préparé. Une grande armoire en bambou et une table de bureau constituaient les seuls ameublements, mis à part pour le coin-cuisine, de l’autre côté de la pièce.

« C’est assez succinct tout ça… »murmura Joo Eun. Les garçons hochèrent la tête en signe d’approbation. « Mais je vous aie parlé de ma voiture? » repris Joo Eun, rayonnante et décidée à faire contre mauvaise fortune, bon cœur. « D’ailleurs, maintenant que je sais où j’habite, je vais aller chercher mes affaires dans le coffre. Je vous tiens pas éveillés plus longtemps, vous avez une longue journée demain et j’ai pas envie d’avoir à porter l’un d’entre vous mon premier vrai jour de boulot. Aller, oust!» dit-elle en les poussant hors du studio et en fermant la porte.

Ils prirent l’ascenseur pour remonter tandis qu’elle prit celui qui descendait au parking.

------
« Quelle journée! » s’exclama Yunho en s’écrasant sur le canapé.

Pouf.Pouf.Pouf.

Junsu, Changmin et Yoochun venaient de l’y rejoindre. Jaejoong s’assit donc sur la causeuse. Yunho releva la tête.

« Alors, cause-nous un peu de ta cousine… » dit Yunho, en mettant ses mains entre ses genoux et en regardant Jaejoong avec attention.

Les autres se redressèrent et tournèrent leurs regards vers l’aîné du groupe.

« Bah… Mis à part ce que je vous avais dit dans le parking, ya plus grand-chose d’autre à savoir. » dit-il, en attrapant un magazine sur la petite table et en commençant à le feuilleter.

« Elle a quel âge? » demanda Junsu.

« Un an de plus que moi » répondit Jaejoong sans relever la tête.

« Comment ça se fait qu’on l’ai jamais vu? » continua Junsu.

« Ah, moi je l’avais déjà rencontré avant! Il y a quelques années, un peu avant Noël je crois» dit Yunho

Jaejoong, en soupirant, replia le magazine et le déposa sur la table. Il s’installa au fond du fauteuil et appuya son cou contre le dossier.

« Ca va être long… » Il se redressa. « Bah, tout d’abord, faut que vous sachiez qu’on a été élevé ensemble jusqu’à ce que j’ai onze ans. Son père est mort quand elle avait trois ans, et mon père prit sa belle-sœur sous son aile, et l’invita à vivre avec nous. Ma tante était très affaiblie par un cancer et ce fut ma mère qui l’éleva, en considérant Joo Eun comme l’une de ses filles. Ma tante était tout le temps à l’hôpital, Joo Eun est moi la voyions très rarement. Je ne comprenais pas pourquoi elle appelait ma mère et ma tante toutes les deux « umma ». Moi, quand ma tante passait à la maison, je pensais juste que c’était une amie de mes parents. Je l’appelais par son prénom. Quand j’étais petit, je pensais que Joo Eun étais ma sœur, d’ailleurs quand mes parents me parlaient d’elle, ils disaient « ta sœur ». C’est pour ça que je l’appelle « noona». En fait, mes parents la considèrent encore comme telle. Quand j’ai eu onze ans, sa mère s’était remise de son cancer du sein, voulu rebâtir sa vie, sans continuer de dépendre de mon père. Elle trouva un emploi à Pusan et elles déménagèrent là-bas. D'ailleurs, c’est parce que j’avais pas l’air de comprendre pourquoi elle devait accompagner cette femme qu’on m’a dit que c’était pas ma sœur. On ma dit que c’était ma cousine. Quand on y repense…elle n’a jamais vraiment été ni ma sœur, ni ma cousine, vu que j’ai été adopté. Mais pour notre famille, c’est tout comme. J’avais onze ans quand elle est partie, et elle allait en avoir treize. Vu mon âge, elle aurait tout aussi bien fait de partir au Brésil, je n’aurais pas vu la différence. Toujours est-il que, Joo Eun a été mise en pensionnat là-bas et qu’elles ne revenaient que pour les vacances de Noël et d’été. De toute ma famille, c’était avec Joo Eun que je m’entendais le mieux, sans doute parce qu’on a presque le même âge, et ça m’a vraiment fait un choque de la voir partir. »

La petite différence d’âge, seule, n’expliquait pas leur lien. Mais Jaejoong ne voulait pas en parler. Pas encore.

« J’en ai voulu à mes parents pendants trois jours, jusqu’à ce qu’elle m’appelle pour me dire qu’elle était heureuse à Pusan et que c’était pas leur faute » continua-t-il, les autres membres du groupe suspendus à ses lèvres. « Donc pendant des années je ne la voyais que quelques semaines, et on s’entendait bien…Quand on se voyait…Ensuite, j’ai signé avec SM, elle a continué ses études, et de nouveau je ne la voyais plus. Pour être franc, la dernière fois que je l’ai vu, remonte à Noël d’il y a trois ans. C’est d’ailleurs là que tu l’as rencontré, Yunho. Pendant ce temps-là, on se parlait par e-mail, mais je ne voulais pas l’appeler, je savais pas trop comment briser la glace » finit Jaejoong, en appuya sa tête sur son poing et en fermant ses grands yeux.

Les autres membres prirent quelques secondes pour assimiler ce que Jaejoong venait de leur raconter.

« …Bon…je suggère qu’on aille se coucher, qu’est-ce que vous en dites » demanda Yunho après quelques secondes, tapant dans ses mains et en se levant. « Je pense qu’on a plus grand-chose d’autre à savoir, et sinon, de toute façon, ça peut attendre demain. Moi, j’y vais »

Changmin et Yoochun le suivirent dans le couloir tandis que Junsu alluma la télévision. Jaejoong n’avait pas rouvert les yeux.

« Donc en fait, c’est la première fois en trois ans que tu la vois et tu lui as fait la gueule la moitié de l’après-midi avant de la laisser s’installer seule, c’est bien ça » dit Junsu, sans quitter l’écran des yeux, en jouant nerveusement avec la fermeture éclair de son pull.
Jaejoong avait l’air de s’être assoupi.

« Bon, ya rien à la télé alors j’y vais. À demain. » dit-il à Jaejoong en éteignant la télévision.

Jaejoong ne bougea pas. Junsu éteignit la lumière, ferma la porte du couloir et alla se coucher, laissant son ami, vraisemblablement endormi, seul dans l’obscurité.
Une fois qu’il s’était assuré que plus personne n’était debout, Jaejoong ouvrit les yeux. Il les avait gardés fermés assez longtemps pour n’avoir aucun mal, maintenant, à distinguer les objets éclairés par les lumières de la lune et de la métropole. Il se leva lentement de la causeuse et, en prenant ses clés, s’éclipsa de l’appartement silencieux du groupe. Il prit l’escalier d’urgence et descendit deux étages plus bas. Il s’arrêta devant la porte de sortie et, le front appuyé contre la porte métallique, il ferma les yeux et songea à ce qu’il voulait lui dire.

Fin Chapitre 4


Dernière édition par le Lun 16 Juil 2007 - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 21:40

Chapitre 5 :


megaupload.com 3GAGICWN

« Let The Rain Fall Down… Que La Pluie Tombe”

« Que la pluie tombe
Et réveille mes rêves.
Qu’elle rince complètement
Ma raison.
Car je veux sentir le tonnerre
Je veux hurler
Que la pluie tombe. »


Les mots de Junsu l’avaient frappé, et il s’en voulait d’avoir été aussi froid avec Joo Eun, mais il ne voulait pas avouer aux autres membres qu’il y avait été sensible. En fait, il voulait lui parler. Il voulait se confier.

Il était déjà connu comme la « mère du groupe » mais il était bien plus que seulement ça et il trouvait dur de toujours avoir à jouer ce rôle que certaines fans, mais avant elles, SM Entertainment et ses dongsaeng, lui avaient assigné d’office, parce qu’il était le plus âgé, mais aussi celui qui avait le visage le plus féminin. Androgyne disaient certains, à sa plus grande honte.

« Si je ressemblais à Yunho, personne ne m’aurait demandé de dire ça » songeait-il parfois, lorsque dans les entrevues, il devait répéter encore et toujours que c’était lui qui faisait le ménage de l’appartement et la cuisine. « Je ne passe pas mes journées à faire ça! »

Puisqu’il savait cuisiner, lorsqu’ils ne mangeaient pas dehors, c’était lui qui préparait à manger, mais avec leur emploi du temps chargé, l’occasion se présentait de plus en plus rarement. Et ils avaient une femme de ménage qui se chargeait de remettre l’ordre dans l’appartement lorsqu’ils partaient travailler.
Tous ceux qui connaissaient Jaejoong se disaient qu’il avait un cœur d’or, qu’il était loufoque, même un peu gamin par moment, mais la personnalité qu’il affichait en public n’était qu’une grossière caricature de son caractère.
Il lui arrivait souvent d’être de mauvaise humeur, de ne pas avoir envie de s’occuper des autres, de penser à lui. Il n’était pas altruiste, mais pas égoïste pour autant. Simplement humain. Il était multidimensionnel, il respirait et vivait; il n’était pas ce dieu que des milliers de jeunes filles idéalisaient. Loin de là. La perfection n’existe pas dans la nature. Il lui arrivait, bien sûr, d’avoir les cheveux sales et le front brillant. Mais à chaque fois, il s’agissait de le camoufler. Comme si être humain était une tare.
Il étouffait d’être confiné à cette personnalité, et allait faire tout en son possible pour casser cette coquille artificielle dans laquelle il était emprisonné. Il ne voulait pas passer sa vie à essayer de faire tenir un carré dans un cercle.
Il avait gardé ses pensées pour lui, ne sachant pas vers qui se tourner.

Flashback

«Noona…même si tu n’es pas vraiment ma sœur… on restera amis pour toujours n'est-ce pas ? Je veux dire, on se dira toujours tout et on se cachera rien…» dit un plus jeune Jaejoong à Joo Eun, qui se berçait sur la balançoire à côté de la sienne, dans le parc.

C’était une chaude journée d’été. Il avait plu la veille et l’herbe était encore mouillée, l’humidité dans l’air l’empêchant de sécher. De petits escargots se promenaient parmi les tiges des hibiscus roses, qui avaient ouvert leurs corolles, les gouttes d’eau tombant en leur cœur.

« Mais évidemment que oui Jaejoong-ah » répondit-elle en lui souriant, ses jambes, trop longues pour la balançoire, creusant des sillons dans le sable.

« Noona, j’ai quelque chose pour toi… » dit Jaejoong.

Fin du flashback.


Il respira profondément et, en ôtant son front du métal froid, il ouvrit la porte. Il n’y avait pas un bruit dans le hall de l’étage et Jaejoong, en chaussettes, marcha sur la pointe des pieds jusqu’au studio de Joo Eun. Il n’y avait pas de lumière en dessous de la porte.

« Elle doit être couchée…Normal, vu l’heure. Au moins, elle a dû bien s’installer, sinon elle aurait encore été debout. J’aurais dû venir la voir avant. Je suis vraiment le dernier des cr*tins» se dit-il en s’arrêtant devant la porte de Joo Eun. «Noona… Je voulais te parler… ».

Il hésita durant quelques secondes, à frapper à sa porte, puis se ravisa. Il pivota sur ses talons et repartit vers l’escalier d’urgence. S’il s’était retourné, il aurait pu voir qu’il y avait maintenant de la lumière sous le palier de la porte…

Cette nuit-là, il eut du mal à trouver le sommeil, troublé par l’arrivée de sa cousine et par le bruit de l’orage qui venait d’éclater.

------

« Ah! » s’exclama Joo Eun.

En utilisant la lumière de son téléphone portable, elle avait réussi à retrouver une boîte d’ampoule dans l’armoire de sa chambre. En sortant de la douche, elle avait voulu allumer le plafonnier de sa chambre, mais l’ampoule à l’intérieur de la boule chinoise avait claqué, laissant la pièce plongée dans le noir. Joo Eun, en tâtonnant, avait réussi à retrouver son téléphone sur son bureau et, se souvenant d’avoir vu une boîte d’ampoule dans un des tiroirs de l’armoire, avait fouillé dans l’espoir de trouver un bulbe. Elle attrapa la chaise du bureau et la plaça en dessous de la lampe et, à la lumière bleutée de son téléphone portable, entreprit de remplacer l’ampoule défectueuse. La lumière inonda la pièce et elle faillit tomber de sa chaise, aveuglée. Lorsqu’elle clignait des yeux, elle voyait encore la forme du filament.

Elle crut entendre le son d’une porte qui se fermait, sur le palier, mais en mettant la tête dehors, elle ne vit personne. Elle haussa des épaules et rentra.

Après avoir fini de lisser ses cheveux, naturellement ondulés, elle relut son emploi du temps et prépara ses vêtements pour le lendemain. Elle avait choisi une veste et un pantalon couleur noisette, en lin, avec une chemise fine rose fuchsia. L’ensemble faisait très sérieux. Elle soupira. Malgré la chaleur, à cause de son travail, elle n’allait pas pouvoir porter de minishorts ou de hauts à bretelles fines de tout l’été…

Une fois la lumière éteinte, elle s’allongea dans son lit et tira le drap sur elle. À l’extérieur, un coup de tonnerre retentit et peu de temps après, la pluie frappait à sa fenêtre. Elle se sentit tout d’un coup un peu déboussolée. À la même heure, il y a deux jours, elle était dans son petit appartement à San Francisco en train de préparer son départ pour son premier vrai emploi. C’était la première fois qu’elle venait à Tokyo, bien qu’elle parle parfaitement bien le japonais, l’ayant appris à l’école, puis à l’université.
Elle regrettait un peu que son dongsaeng ne soit pas venu pour, au moins, lui dire bonne nuit.

« Jaejoongie…Tu aurais pu venir m’aider à ranger mes affaires, où au moins on aurait pu parler un peu. Je ne me souviens même plus… Quand est-ce qu’on s’est parlé pour la dernière fois…? Il y a trois ans? » se dit-elle, en se retournant sous ses draps.

Dehors, la pluie faisait rage et cette nuit-là, malgré sa fatigue, Joo Eun ne cessa de se tourner et de se retourner dans son lit. Elle faisait encore le même cauchemar. Depuis des années, elle avait peur de dormir, d’avoir à revivre ces moments.

------

Lorsque Junsu se réveilla, l’air sentait bon le pain grillé et le café. Il se dépêcha de prendre sa douche et d’enfiler un jean Calvin Klein délavé et un t-shirt moulant de la même marque. Il rentra alors dans la cuisine et surprit Joo Eun en train de chercher du lait dans le réfrigérateur. Jaejoong était assis sur un tabouret au comptoir et mangeait des Corn Flack tandis que Yunho beurrait ses tartines et que Changmin buvait une tasse de café latte, une assiette pleine de miettes devant lui. Yoochun était en train de se préparer dans la salle de bain, aussi humide qu’un sauna, après que Yunho s’y soit douché.

« Junsu-ah! Ça va?» dit Joo Eun en le voyant. Elle prit un bol dans un des placards, comme si elle avait toujours habité là.

« « Junsu-ah »…ça sonne bien » se dit-il, en se souriant.

« Salut Joo Eun » lui répondit-il en mettant deux tranches de pain dans le grille-pain et en se servant de café.

« Comme tu peux le constater, je squatte ici en attendant de pouvoir faire des courses » dit Joo Eun, souriante, en s’asseyant au comptoir, à côté de Jaejoong, et en versant du lait sur ses céréales.

« Tu es la bienvenue » répondit-il. Il prit une gorgée de café et fit la grimace. Il était beaucoup trop corsé à son goût.

« Ohayoo! » dit Yoochun, en japonais, en sortant du couloir. Puis, en apercevant Joo Eun. « Heu…salut? Qu’est ce que tu fais là? »

« Je suis venue profiter d’un petit déjeuner gratuit et vous donner le détail de la matinée » dit Joo Eun, en inclinant la tête sur le côté et en lui souriant à la manière d’une pub de dentifrice.

« Allons-y… » dit Yunho, en avalant sa dernière tranche de pain.

------

La journée fut très agréable, les DBSK avaient profité d’un soleil radieux comme si l’orage de la nuit précédente n’avait été qu’une illusion. Ils étaient tous contents des tenues qu’ils allaient porter pour la nouvelle campagne publicitaire de Fila, à l’exception de Jaejoong, qui avait du mal à supporter le jaune canari et le rouge carmin de son ensemble.

« On dirait un poussin écrasé par un tracteur… » grommela-t-il, en retirant le pull.

Joo Eun et Junsu, qui étaient dans la pièce avec lui, se regardèrent et pouffèrent. L’image du poussin était, en effet, remarquablement proche de la réalité.

« Un petit poulet nourri aux stéroïdes alors » dit Joo Eun à l’oreille de Junsu, en voyant les muscles saillants de Jaejoong au travers de son t-shirt.

Junsu tenta d’étouffer son rire, puis se tourna, l’air sérieux, vers Jaejoong.

« Pas de po hein… » dit-il en faisant mine de retirer un fil du t-shirt de son ami.

------

Il faisait déjà nuit, et Joo Eun était en train de préparer le planning du lendemain lorsque Jaejoong frappa à sa porte.

« Jaejoongie! » s’exclama-t-elle, surprise, mais ravie de le voir.

Il rentra dans le studio et s’assit sur le lit, en jouant machinalement avec le cordon de son pull, pendant que Joo Eun rangeait les feuilles éparpillées sur son bureau.

« Unni, je suis désolé… » s’excusa-t-il, en baissant la tête, « Je voulais venir te voir hier soir, mais quand je suis venu, la lumière était éteinte et je me suis dit que tu dormais. Je ne voulais pas te réveiller donc je suis retourné me coucher. En fait, je voulais te dire… » commença-t-il.

Joo Eun s’assit alors à côté de lui et se pencha de façon à voir son visage.

« Tu m’as manqué noona. » dit alors Jaejoong.

Avant même qu’il eu finit sa phrase, Joo Eun l’avait enlacé. Jaejoong ferma les yeux et se laissa bercer par sa cousine, comme lorsqu’il était plus jeune. Aussi facilement que ça, la glace qui s’était formée sur leur relation, et qui avait déjà un peu commencé à fondre, se liquéfia. Jaejoong et Joo Eun parlèrent pendant deux heures, sur ce qu’il avait vu lors de ses tournées, sur la vie en tant qu’étudiante, ce que Jaejoong ne connaîtra probablement jamais…
Au cours des semaines qui allaient suivre, Jaejoong allait souvent parler avec sa cousine, le soir, quand les autres étaient couchés. Peut-être essayaient-ils de reconstituer le passé de l’autre, de rattraper le temps perdu; non seulement ces trois années de séparation complètes, mais, même avant, tout le temps où elle était à Pusan et lui à Seoul. Maintenant, il s’agissait de combler ce vide…

Fin Chapitre 5


Dernière édition par le Lun 16 Juil 2007 - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 21:52

[color:98bf=black:98bf]
Chapitre 6:



megaupload.com/fr 9AHDELAW

« Girl Talk…Discussions De Filles »

« Personne ne peut interrompre nos discussions de filles
Quand nous sommes en pleine discussion,
Ne venez pas nous déranger, à moins de vous joindre à nous
Parce que les filles veulent juste s’amuser, tout le temps »


Cela faisait maintenant un peu plus de trois semaines que Joo Eun vivait deux étages en dessous des DBSK. Une sorte de routine avait eu le temps de s’installer. Tous les matins, Joo Eun rejoignait les DBSK pour un petit déjeuner sur le pouce et pour leur donner leur planning de la journée. Les lundis après-midi, elle avait rendez-vous avec Lee Soo Man qui lui faisait part des prochains événements auxquels le groupe devait assister. En retour, elle lui racontait comment c’était passé la semaine des jeunes hommes. La présence de la jeune femme était stabilisant; maintenant, ils savaient à qui s’adresser lorsqu’ils manquaient de quelque chose. Elle allait toujours s’arranger pour que leurs problèmes soient réglés de manière expéditive et définitive. Bien que leurs journées soient chargées, et que celles de Joo Eun le soient encore plus, son enthousiasme, son sourire franc, et sa confiance en elle avaient le même effet sur leur moral qu’un bol de chocolat chaud par une nuit d’hiver.

Au fil des jours, elle s’était petit à petit rapprochée de Yoochun, Yunho et Changmin, qui avaient été hostiles à sa présence. Ils l’avaient accepté en voyant qu’elle ne cherchait pas à s’imposer. Sa relation avec Jaejoong, même si elle n’était toujours plus aussi intime que lorsqu’ils étaient enfants, était en train d’évoluer vers quelque chose de plus affectueux, de plus familier. À l’insu des autres, la nuit, ils réapprenaient à se connaître. Mais c’était ses rapports avec Junsu qui avaient le plus changés. Depuis la première fois où ils s’étaient parlé, dans le parking de la tour de SM, ils étaient devenus de très bons amis. Ils avaient développé une complicité, et planifiaient de jouer des tours aux autres membres. Difficile d’oublier la fois où Junsu, en suivant les conseils de Joo Eun, avait remplacé le sucre par du sel dans les meringues que Changmin avait préparées.

« Aujourd’hui…Roulement de tambour Junsu-ah, s’il te plaît. Merci. » dit Joo Eun, debout devant la table de la salle à manger des DBSK, en cette première journée du mois d’août. «Tadam! Séance d’autographes à Haradjuku !»

Elle mima le geste d’un magicien qui venait de réussir un tour de magie, en ouvrant les bras en diagonale et en levant les sourcils, la bouche grande ouverte et figée en un sourire radieux.

« Aigoo… » firent Yoochun et Changmin, mal réveillés, en cachant leur visage entre leurs mains.

« Aller les gars, ça fait super longtemps qu’on avait pas tenu de séance. » dit Yunho en poussant Changmin du coude.

Yunho n’avait pas oublié que leurs fans étaient leur bien le plus précieux. En tant que leader, il était de son devoir de le rappeler au reste du groupe.

« La séance aura lieu à quatorze heures, dans un Baskin Robbins et…Junsu-ah, Jaejoongie, tambours s’il vous plaît. Merci. » dit-elle. Joo Eun s’éclaircit la voix. « Il y aura un tirage au sort. Toutes les fans qui auront un de vos CD en mains auront leurs noms inscrit sur un papier qui sera mit dans une grande boîte et une heureuse élue passera cinq minutes en tête à tête avec vous. En plus, vous aurez de la crème glacée, gracieuseté du Baskin Robbins. C’est pas beau ça quand même?»

Yoochun et Changmin en oublièrent leur fatigue et ouvrirent, eux aussi, les yeux en grand.

« En attendant, vous êtes libres pour la matinée, on se retrouve ici à midi et demi, et on partira tous ensemble. » jeta-t-elle en sortant de la pièce.

------
Changmin était en train de jouer à l’ordinateur dans le salon, et les autres se reposaient dans leurs chambres, lorsqu’il entendit le plancher craqué derrière lui.

« Kyah! » hurla-t-il, en voyant, de dos, une jeune fille en uniforme. Elle venait de rentrer dans la cuisine, en courant.

Alertés par son cri, les quatre autres jeunes hommes accoururent. Yoochun avait même prit sa batte de baseball.

« Qu’est-ce qui se passe? » demanda Jaejoong, en se rapprochant de Changmin.

« Stalker! Ya une stalker dans la maison! Je l’ai vu! Elle est rentrée dans la cuisine! » dit-il, complètement affolé, en indiquant la cuisine.

« Omo! » fit Junsu.

Les cinq jeunes chanteurs se rapprochèrent d’un coup. Leurs épaules se touchaient presque.

« J’appelle la sécurité, je sais pas comment ils l’ont laissé rentrer… »dit Yunho en ouvrant son téléphone portable.

Yoochun se dirigea alors vers la cuisine, armé de sa batte. À côté de lui Jaejoong.

« C’est qui? Aller, réponds! » dit Yoochun, en entrant dans la cuisine, et en voyant, de dos une jeune écolière qui portait des tresses.

Changmin, Yunho et Junsu, qui étaient restés dans le salon entendirent les deux autres membres du groupe pousser un cri de surprise avant d’entendre un rire cristallin bien connu. Ils coururent vers la cuisine.
Devant le comptoir, se tenait Joo Eun, qui avait des larmes dans les yeux à force de rire.

« Vous auriez dû vous voir vos têtes! C’est hilarant! » dit-elle, ses phrases coupées par ses éclats. Elle passa ses doigts sous ses yeux pour en chasser les larmes.

Elle portait un ensemble de lycéenne typique, avec des chaussures de sport beige et argenté Puma, des chaussettes tombantes blanches, une jupe écossaise bleu marin et rouge, avec un chemisier blanc et un gilet sans manche bleu marin. Un écusson rouge avait été brodé sur le gilet. Les lettres SM ressortaient clairement sur le fond rouge grenat. En plus petit, juste dessous, « St Mary’s School for Girls ».

«Mais…pour-pourquoi? » demanda Jaejoong, en la regardant.

« Je suis en mission commando. C’est ma tenue de camouflage. Je vais me faire passer pour une de vos fans, afin de pouvoir infiltrer la foule, et de prévenir la sécurité si jamais je vois un comportement suspect » dit-elle, en mettant son poing sur une de ses hanches, le vocabulaire militaire qu’elle utilisait tranchant avec sa posture très gamine.

Les jeunes hommes ne cessèrent de la scruter. C’était la première fois qu’elle avait l’air si jeune et si…fille? On lui aurait donné dix-sept ans au grand maximum.

« C’est presque parfait… »dit Changmin, en brisant le silence. « Mais si je pouvais faire une suggestion… »

« Bien sûr! » dit Joo Eun en croisant les bras.

« En fait… »dit Changmin en se rapprochant d’elle. « Tu me permets ? »

Il l’écarta un peu du comptoir et, se plaça derrière elle. À la surprise de tous, il saisit le haut de la jupe de Joo Eun et commença à le rouler, faisant remonter la jupette jusqu'à mi-cuisse.

« Hé! » s’exclamèrent à la fois Jaejoong, Junsu et Joo Eun.

« Voilà, c’est fini. » dit Changmin, en s’éloignant de Joo Eun et en la contemplant. « Ça fait plus réaliste comme ça, qu'est-ce que vous en dites? »

------

Joo Eun faisait la queue au milieu d’un groupe d’étudiantes hystériques depuis plus de quatre heures. En criant de joie dès que la queue avançait, elle avait parfaitement réussi à se fondre dans la masse. À chaque fois qu’elle arrivait proche de l’entrée du bâtiment où son cousin et les autres membres du groupe signaient des autographes, elle retournait à la toute fin de la file et recommençait son périple.

« Aigoo…Je vais devenir sourde ma parole! » se dit-elle quand une jeune fille d’environ quatorze ans poussa un cri strident «Un décibel plus haut, et seul les bergers allemands t’aurait entendu mon amie. »

La séance d’autographe était en train de se terminer et une estrade était montée pour le tirage au sort. Un homme dans la cinquantaine avec un porte-voix s’approcha de la grande boîte métallique dans laquelle avait été glissé le nom de certains fans. Il réexpliqua l’enjeu du tirage, et des cris fusèrent.

« Et l’heureuse élue est… »commença-t-il. Il mit la main dans la montagne de papier, en sortit un et lu le nom. « Takuya Hanako! Applaudissons-la chaleureusement! ».

Au lieu de l’applaudir, les fans huèrent la jeune fille de quinze ans qui rechignait à monter sur scène. Des gardes de sécurité surveillaient que personne ne tente de s’approcher d’elle, mais elle n’était pas rassurée pour autant. Après avoir serré la main du présentateur, elle entra, maintenant tout sourire, dans le Baskin Robbins où l’attendaient les DBSK.

« Bon, maintenant c’est à leur tour de jouer » se dit Joo Eun en rentrant par une porte sur le côté du bâtiment.

------
« Ce fût quand même assez pénible comme tête à tête… » dit Yoochun à Joo Eun, « On a passer les premières trente secondes à se regarder dans le blanc des yeux, puis Yunho en a eu assez et a enfin prit la parole. Il lui a même donné une passe VIP. Elle va pouvoir assister à trois de nos concerts, et pourra visiter les coulisses. Avec un peu de chance, on se recroisera. Je pense que ça a bien rattrapé la première minute... laborieuse »

Yoochun était en train de faire un résumé, à Joo Eun, de leur rencontre avec Takuya Hanako. Ils étaient à l’intérieur du Baskin Robbins, et ils attendaient que les voitures viennent les chercher pour les ramener chez eux.

« C’est bientôt l’heure de Sweet Spy…Quand est-ce qu’on rentre…? » demanda Changmin à Joo Eun en frottant le verre de sa montre.

« C’est bizarre, elles auraient pourtant déjà dû être là… » remarqua Joo Eun, en lisant l’heure sur une horloge en forme de boule de glace, fixée sur un des murs. « Je leur avais bien dit dix-sept heures trente. Bon, aller, j’appelle ».

Elle composa alors le numéro du représentant des chauffeurs.

« Moshimoshi…C’est Kim Joo Eun, je voulais savoir si les voitures pour les DBSK arrivaient bientôt…J’avais dit dix-sept heures trente! Oui, oui, envoyez-les maintenant. Combien de temps ça va prendre? Autant!... On vous attend alors. » dit-elle.

Elle raccrocha alors et se tourna vers les cinq jeunes hommes assis autour de la table.

« Ils avaient compris dix-neuf heures trente…Ils viennent d’envoyer des voitures, mais vu le trafic, elles ne seront pas là avant une heure, au plus tôt… » leur annonca-t-elle.

« Mais Sweet Spy commence dans une heure. » se plaint Changmin.

« Vous auriez pas une suggestion? » demanda Yunho au gérant du Baskin Robbins qui était assis à leur table. Le leader des DBSK aussi voulait voir la suite du drama.

« Mis à part le métro, et là vous y seriez en même pas une trentaine de minutes…Je vois pas trop. Mais bon, c’est pas comme si vous pouviez prendre le métro. Trop risqué, je pense, non? » dit-il en s’adressant à Joo Eun.

« Clairement. » confirma-t-elle. « Tant pis Changmin-ah, tu pourras peut-être attraper la fin quand même »

Ce dernier se leva alors de sa chaise et dit quelque chose à l’oreille du gérant. Le manager, surpris, se leva, et lui fit signe de le suivre. Changmin alla alors dire quelques mots à l’oreille de Yoochun, qui le répéta à Yunho et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les DBSK se lèvent les uns après les autres et suivent le gérant dans le vestiaire du restaurant.

« Hé! Mais! Vous faites quoi? » demanda Joo Eun en les voyant tous se lever.

« C’est à nous de partir en commando. » dit solennellement Changmin, en se retournant vers Joo Eun. « On arrive dans deux minutes. »

Une dizaine de minutes plus tard, les DBSK émergèrent enfin des cuisines. Ils s’étaient complètement changés et portaient maintenant des pantalons larges, troués et des t-shirts trois fois plus grands que d’habitude. Jaejoong, Yunho et Junsu avaient mis des casquettes et s’étaient créées des franges tandis que Yoochun et Changmin avaient opté pour des beanies et des lunettes de soleil. À moins de savoir que c’était eux, personne n’aurait pu les reconnaître.

« Mais…vous avez l’air de vrais loosers comme ça ! » s’exclama Joo Eun, franche.

« Oui, mais maintenant, on est des loosers qui peuvent prendre le métro. » lui dit Yunho, en appuyant sur la visière de sa casquette.

------
Joo Eun paniquait.

«Omo! Si jamais ils se font reconnaître! » pensait-elle.

Ils venaient de prendre le métro et pour l’instant, personne ne faisait attention à eux. Tous les passagers étaient occupés à ne pas lâcher les barres de support du wagon bondé.
Joo Eun était en train de manger un cône de crème glacée, qu’elle avait commandé avant de sortir du Baskin Robbins, en prévision de la chaleur qu’il allait faire dans le métro durant l’heure de pointe.
Soudainement, elle sentit quelque chose de tiède et d’un peu moite qui lui effleurait la cuisse. Elle comprit immédiatement ce qui se passait.

« Omo! Omo,omo,omo! Ya un mec qui passe sa main sous ma jupe! » se dit-elle, agitée.

Elle essaya de tourner le cou pour voir le responsable. C’était un homme d’une trentaine d’années au visage maigre et cireux. Il portait une chemise Dragon-Ball et un pantalon en velours brun.

« Pas de panique ma fille, arassoh? » pensa-t-elle. « Ah! Mais je peux rien faire sinon je vais attirer l’attention par ici et Jaejoong et Yunho sont juste un peu plus bas… »

Elle essaya de bouger, mais c’était peine perdue, le wagon étant complètement rempli. La main de l’homme tenta de remonter encore plus haut. Elle sentait sa crème glacée lui couler entre les doigts.

« Aigoo…Quoi faire?! »

Elle surprit alors le regard de Jaejoong, un peu plus en avant, et lui lança un regard de détresse, en indiquant de la tête, l’homme derrière elle. Jaejoong en saisit le sens et essaya rapidement de se rapprocher de sa cousine, mais le métro s’arrêta brusquement, et il faillit s’asseoir sur une vieille dame, qui commença à le frapper.

« Jaejoongie… Si je voulais que tu te fasses remarquer, j’aurais réduit ce mec en bouilli devant tout le monde! » se dit Joo Eun, en se mordant la lèvre.

« Aieaieaie! Excusez-moi, vraiment désolé, ce n’était pas mon intention… » s’excusa Jaejoong.

Il arriva à côté de sa cousine au moment précis où l’homme essayait de passer sa main entre les cuisses de la jeune fille. S’en était trop pour Joo Eun qui venait de remarquer que, de toute façon, ils descendaient à la prochaine station. Elle fit demi-tour brusquement et d’un seul coup, enfonça son cône de glace à moitié fondu sur le visage de l’homme. Elle lui décocha alors un coup de genou dans l’entrejambe, alors qu’il ne voyait plus rien, aveuglé par la crème glacée au thé vert qui coulait devant ses yeux. Le métro venait de s’arrêter. Joo Eun prit Jaejoong, interloqué, par le poignet et courut hors du wagon. Les quatre autres membres, qui avaient été témoins de la scène, étaient sur leurs talons. Ils s’enfuirent du quai et rejoignirent la sortie, essoufflés.

« Le métro… »dit Joo Eun, en s’asseyant sur un banc dans le parc pour reprendre sa respiration. « …plus jamais, arassoh? ».

Fin Chapitre 6





Voila voila...3 chapitres d'un coup =S Je crois que ca devrait suffire pour aujourd'hui! sleep

J'espère avoir réussi à vous faire discerner un peu plus la personnalité de Joo Eun...

Merci d'avoir lu !!!! Michiiii <3

Comments are greatly appreciated!

in love in love in love
Revenir en haut Aller en bas
Ichi
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Ichi

Féminin Nombre de messages : 391
Age : 32
Localisation : Dans mes rêveries pleines de soieries ...
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Dim 15 Juil 2007 - 23:14

J'aime beaucoup

mais le fait que ton image de présentation de la fic soit une image de a love to kill ça me fais un peu peur ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/ichigo_powa
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Asuka

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 30
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 16 Juil 2007 - 5:55

ohhhhh pas mal la cousine elle fait du karate pour faire des prises comme sa?ptdrrrrrrrrr
C'est trop fun les DBSG en mode Looser pour que Minnie ne rate pas sa serie a la TV ahahahahah!
Sinon c'est cool 3chapitres a la suite!mais tu devrais faire plus long tes chapitres(jamais satisfait!)
JJ et sa cousine bah finalement c'est pas si mal que sa elle s'occupe bien de lui...reste a savoir maintenant quel est l'element pertubateur qui va venir tout detruire cette bonne ambiance...-_-" continu comme sa!
Vivement la suiiteuhhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Nyuuwa

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 16 Juil 2007 - 16:19

merciiiiiiiiiiiii Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
de mettre plusieurs chapitres à la fois!!!!!!
J'adore ta fic!!!!!!!!!J'ai adoré!!!!
la réconciliation de Jae et sa cousine!!!
contente contente contente contente
le gars dans le métro!!! sale pervers boxe
J'ai hâte de savoir ce qui va se passer!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Duracel
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
Duracel

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 29
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Lun 16 Juil 2007 - 17:26

Vraiment trop bien ! J'adore ta fic, en plus tu as une façon de décrire les scénes j'adore !
Vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Yami Shino
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Yami Shino

Féminin Nombre de messages : 311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 0:35

j'adooooooooooreuuuuuuuuuuuuuuu!!!!!!!!!!

dans le métro à toko ma copine myriam c fait ploté, je lui ai demandé pourquoi elle avait rien fait...

elle m'a dit "qu'est-ce que j'aurai dû faire? je sais même pas qui c'étais!"

je lui ai dis "tu chope sa main, tu tord, tu regarde qui gueule et tu lui flanque un gnon!" XD!
Revenir en haut Aller en bas
http://projectmana.jexiste.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 2:35

Coucou!!

Ichi: ya pas de fumée sans feu...mais c'est pas forcément ce que tu crois. Et ton avatar...même si j'ai vu ce gif des milliers de fois, hier soir je me suis juste mise à rire et rougir devant mdrrrrr. Il y a des trucs dont on ne se lasse jamais.
Asuka: <3 Suivant ton conseil, j'ai essayé de regrouper deux chapitres en 1 seul, mais je viens de voir que le forum ne me laissait pas poster parceque c'était trop long snif Alors j'ai du recouper en deux... En fait sur word ça a l'air beaucoup plus long que sur le forum, un truc de dingue!
Nyuuwa et Duracel: Je vous adooooore in love
Yami Shino: Mdrrrr. On dirait que c'est un truc fréquent alors O_o

Je pense que dans mon prochain post, je vais inclure l'élément perturbateur...Mais il y a déjà quelques indices un peu partout dans les chapitres précédants...

Encore une fois, merci de lire!!!!
in love in love in love






Chapitre 7:


megaupload.com/fr E4N574W0

« Perhaps Love…Peut-être L’Amour »

« Je ne me souviens plus exactement à partir de quel moment
Mon esprit fut assailli de pensées de toi.
Cela avait juste commencé avec une ou deux pensées
Mais au fur et à mesure que les jours passaient, il y en avait de plus en plus, et je suis confus.
Je ne cesse de te dire que ce n’est rien d’important
Mais même cela sonne étrange. »


« Désolé de n’avoir pas réagi plus rapidement tout à l’heure » dit Jaejoong à Joo Eun, en lui tendant une tasse de café chaud.

Il était un peu après onze heures du soir, et Jaejoong avait rejoint Joo Eun pour passer la soirée à discuter avec elle.

« En fait, en y pensant, j’aurais juste jamais dû dire oui à ce qu’on prenne le métro. À cause de moi, vous avez failli être découvert. Alors, je pense qu’on est largement quitte là-dessus, Jaejoong-ah » répondit-elle en souriant, avant de boire une gorgée de la boisson amère.

------

Deux mois avaient passé depuis l’incident dans le métro, et les cinq jeunes hommes avaient déjà presque oublié que Joo Eun pouvait ressembler à une lycéenne. Leur oubli était peut-être dû au fait que depuis quelque temps, ils avaient des journées très chargées, et que la pression se faisait très forte. Joo Eun étant celle qui leur annonçait leur planning, elle devint, insidieusement, leur bouc-émissaire.

Ils avaient pris note de tout ce qui l’énervait, et s’amusaient depuis quelques jours à vider les boîtes de céréales avant qu’elle ne prenne son petit déjeuner, à la taquiner sur sa taille.
En effet, Joo Eun avait un complexe d’infériorité quant à sa taille. Elle devait faire attention à tout ce qu’elle mangeait, car une simple fondue au chocolat aurait eu des conséquences catastrophiques sur sa ligne, elle n’était pas assez grande pour se permettre d’excès.
Et pourtant, le matin, si elle n’avait pas son bol de céréales, sa dose quotidienne de sucre dans le sang, elle devenait irritable jusqu’au déjeuner.

Mais aujourd’hui, ils n’allaient pas la faire sortir de ses gongs, car elle avait une excellente nouvelle à leur annoncer.

« Les garçons! » cria-t-elle en ouvrant la porte de l’appartement.

Ils répondirent qu’ils étaient dans le salon. Elle les y rejoints donc en courant.

« J’ai réussi à obtenir de Lee Soo Man qu’il vous donne deux jours de congé complets la semaine prochaine! » annonça-t-elle, en applaudissant, aux anges.

« Omo! T’es super! » s’exclama Junsu en se hissant du canapé.

« On est d’accord là-dessus » plaisanta Joo Eun.

« Quels jours? » demanda Jaejoong, assis sur la causeuse.

« Mardi et mercredi. Ça vous laisse le temps de réfléchir à ce que vous voulez faire » répondit Joo Eun en allant se préparer un bol de céréales. « Ouf…il en reste aujourd’hui »

------

Quand Changmin avait vu les prévisions météorologiques du mardi, il n’avait qu’une idée en tête. Il en parla aussitôt aux quatre autres jeunes hommes et ces derniers furent aussi emballés que lui. Ils annoncèrent donc à Joo Eun leur plan et celle-ci, tout d’abord, refusa catégoriquement. Puis, comme ils insistaient, elle en parla à Lee Soo Man qui, contre toute attente, accepta, à condition que leurs déguisements soient parfaits et qu’un garde du corps les accompagne. Ils allaient aussi devoir se séparer en deux groupes, l’un composé de Jaejoong, Junsu et Joo Eun et l’autre de Changmin, Yunho, Yoochun et de leur garde du corps. De cette façon, ils passeraient incognito.

« Waow…trop cool! » s’exclama Changmin, en admirant le château de Cendrillon, de l’autre côté des tourniquets.

Ils étaient donc debout devant les portes de Tokyo Disneyland, dans la ville d’Urayasu, en banlieue de la capitale. Ils portent presque la même tenue que lorsqu’ils avaient pris le métro, à l’exception de Junsu et Yunho, qui avaient opté pour des t-shirts « otaku », avec des appliques de personnages de manga. Ils portaient des lunettes de soleil aviateur et leurs cheveux avaient été coiffés à la va-vite. Le visage de Changmin, sans son brushing, était encadré de ses mèches brunes.
Joo Eun, pour la première fois, portait des sandales argentées avec des talons, une paire de jeans délavée, couleur sable, et un haut à bretelles fines noir avec des rubans de satin qui entouraient sa taille, en faisant ressortir la finesse. Elle avait attaché ses cheveux en deux nattes et portait des boucles d’oreilles rondes argentées.

« Allons-y! » dit Yunho à Yoochun et Changmin, suivis du garde du corps en vêtements civils. « On a nos téléphones, donc si ya le moindre problème, on s’appel et on avise, d’accord? Sinon, on se rejoint ici même à dix-huit heures précises »

Et les quatre hommes rentrèrent par l’entrée Fantasyland tandis que Joo Eun, Jaejoong et Junsu allaient faire le tour et rentrer dans Tomorrowland. Malgré le nombre de touristes, un groupe de cinq Coréens, en excluant le garde du corps japonais, n’aurait pas manqué d’attirer l’attention dans les queues des manèges.

Joo Eun, Junsu et Jaejoong décidèrent de commencer par les Astro Orbitor, que les deux jeunes hommes avaient déjà pris lorsqu’ils étaient en Californie, puis, la tête tournante, ils entrèrent dans le Buzz Lightyear's Astro Blasters.
Junsu et Joo Eun prirent la première petite voiture tandis que Jaejoong les suivait dans le deuxième wagon. Jaejoong avait beau être seul, il réussit à tuer deux fois plus d’aliènes que sa cousine et Junsu réunit. En sortant de l’attraction, ils allèrent voir, sur des écrans, les photos qui avaient été prises durant le circuit. Jaejoong était visiblement concentré sur le massacre des petits bonshommes verts tandis que la photo de la voiturette de Junsu et Joo Eun montrait Joo Eun en train d’appuyer avec vigueur sur son joystick, tandis que Junsu la regardait. Joo Eun, trouvant que les deux photos étaient bonnes, releva leurs numéros et se dirigeât vers la caisse afin de les commander.

« Pas étonnant que je vous ai battu si tu mattais ma cousine à la place de tirer… » remarqua Jaejoong, une fois que Joo Eun était hors de portée de voix.

Il se sentait, bizarrement, un peu irrité. Junsu rosit.

« Non, c’est juste qu’elle était vraiment à fond dedans, j’étais juste impressionné quoi… » se défendit-il.

« Junsu, depuis quelque temps j’ai remarqué que tu- » commençai doucement Jaejoong en se dirigeant vers Junsu, mais il fut coupé par Joo Eun qui, derrière lui et sur la pointe des pieds, brandissait une photo devant ses yeux.

« J’ai demandé trois exemplaires de chaque » dit-elle en distribuant les photos. « Comme ça, ça nous fera un souvenir! »

Après une pause-déjeuner, le reste de l’après-midi se déroula paisiblement. Ils montèrent dans Space Mountain, d’où Joo Eun et Junsu ressortirent en titubant, le visage pâle. Jaejoong, qui en revanche avait trouvé la sensation extraordinaire et qui applaudissait tout seul à la sortie, remonta dans le manège.

Junsu et Joo Eun décidèrent alors de tenter leur chance dans un stand de tir. Il s’agissait de lancer des balles de caoutchouc sur des robots et d’en faire tomber le plus possible. Lorsqu’un robot était atteint, on gagnait une petite peluche Buzz Lightyear. Au bout de quatre, le prix était deux petits aliènes verts. Le prix pour six robots était un aliène vert géant. Joo Eun tenta sa chance et rata deux fois. Il ne lui restait plus que quatre boules. Elle sortit le bout de sa langue en se concentrant sur la rangée de robots. En lançant la balle de toutes ses forces, elle atteignit deux robots d’un coup et la balle rebondit sur le mur derrière, touchant un autre androïde. Joo Eun échappa un cri de joie et frappa dans la main de Junsu. Elle essaya de renouveler le coup avec deux autres balles, mais sans succès. Il ne lui en restait alors plus qu’une. Elle ferma un œil et visa un robot dans un coin. La balle l’atteignit.

« Yah! J’ai gagné! » s’exclama-t-elle, en sautillant sur place. Elle prit les mains de Junsu et les frappa l’une contre l’autre, le forçant à l’applaudir.

« Attends, attends, c’est à mon tour d’essayer » dit Junsu, en donnant six cents yens au vendeur.

Il prit alors les six balles, et souffla sur chacun d’entre elles, espérant ainsi avoir de la chance. Joo Eun l’imita.
Il tira alors ses deux premières balles, et rata sa cible. Toutefois, presque par miracle, les trois autres balles atteignirent les robots. Il ne lui en restait plus qu’une. Joo Eun l’encourageait en imitant une cheerleader, utilisant les deux peluches qu’elle avait gagnées comme pom-pom. Junsu se mit alors dans l’exacte position dans laquelle Joo Eun était lorsqu’elle avait réussi le triplet, et lança la boule de toutes ses forces. Il réussit à atteindre les mêmes robots qu’elle.

« Yeah! » s’exclama-t-il, en voyant le dernier robot tomber.

Le vendeur, de mauvaise humeur, le félicita et lui donna l’aliène vert qui était pendu au plafond du stand. Junsu le remercia et se tourna vers Joo Eun.

« Pour toi. » lui dit-il en lui mettant la peluche dans les bras.

« Quoi? Ah, pourquoi? » demanda-t-elle, en essayant de le voir, au-dessus de la tête de l’aliène.

« Pour te remercier… de t’occuper de nous, d’être toujours de bonne humeur…de m’avoir encouragé, juste à l’instant. »répondit-il doucement, en se dirigeant vers la sortie de Space Moutain, d’où Jaejoong allait sortir d’un moment à l’autre.

« Junsu-ah…t’es vraiment trop kawaii! » dit Joo Eun en rattrapant Junsu.

Elle se mit devant lui, et essaya, malgré la grosse peluche encombrante, de le prendre dans ses bras. Elle compressa la peluche en utilisant les bras de Junsu comme levier. Junsu était immobile, et regardait autour de lui. Les passants plus âgés bougeaient la tête en signe de désapprobation en les voyant ainsi se montrer publiquement de l’affection.
Après quelques secondes, Joo Eun s’éloigna de Junsu et serra les trois mascottes contre sa poitrine. La tête posée sur la plus grosse peluche, elle lui sourit, radieuse.
Juste devant la sortie du manège, Jaejoong était debout. Il avait vu toute la scène et se mordait inconsciemment les lèvres. Il se sentait blessé, mais ne comprenait pas pourquoi. Junsu essayait-il de prendre sa place de petit frère?

« Jaejoong-ah! » dit Joo Eun en l’apercevant « Regardes ce que Junsu m’a donné. Il l’a gagné à un stand de tire un peu plus loin ».

« Mais c’est super ça » dit-il, les dents serrées.

« Attends…et ça, c’est pour chacun d’entre vous. » dit Joo Eun, en souriant, en tendant un des aliènes qu’elle avait gagné d’abord à Jaejoong, puis à Junsu.

Junsu la remercia chaleureusement. Jaejoong, à la surprise générale, la serra contre lui.

« Heu…Jaejoongie? Tu fais quoi? » demanda Joo Eun en lui tapotant l’épaule.

« Heu…Désolé, c’est le manège qui m’a donné mal à la tête » dit-il en se détachant d’elle. « Ça doit être ça… Un tour de trop» se dit-il, perplexe.

« Omo, il est six heures moins le quart! On a un quart d’heure pour rejoindre, les autres à l’autre bout du parc » révéla Joo Eun en lisant l’heure sur son portable.

Ils coururent vers la sortie, trois taches vertes au milieu de la foule.

------

«…Et donc là Yoochun s’est énervé, il a prit le t-shirt mouillé qui était par terre et l’a jeté au visage de l’homme. Puis il est parti en courant » acheva de raconter Changmin à Junsu, Joo Eun et Jaejoong, qui étaient écroulés de rire autour de la table de la salle à manger.

Ils étaient en train de dîner et se racontaient leurs journées. Joo Eun essuya ses larmes avec sa serviette.

« Bon, et demain vous voulez faire quoi? »

« Demain matin, on dort. Demain après-midi, on se prépare parce que demain soir, on clubbe. » déclara Yunho, en posant son poing sur la table.

« Aigoo… » pensa Joo Eun.

Elle croisa les bras sur la table et appuya son front sur ses poignets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 2:38

« Passion…Passion »

« Ouvre ton cœur avant qu’il ne soit trop tard
Je veux que tu me voies comme un homme
Je peux voir un avenir heureux devant mes yeux
Je t’en prie, accepte-moi, je t’en prie, découvre mes sentiments »


Il était vingt-deux heures trente.
Joo Eun soupira. Elle avait accueilli cette journée de congé avec grand plaisir. Elle s’était avancée dans la préparation du planning des semaines à venir et s’était entretenue avec d’autres assistants de Lee Soo Man, en prévision du concert qu’elle allait bientôt être en charge d’organiser. Pas complètement, bien sûr, mais elle allait devoir au moins assurer la coordination des effectifs, à la place de Lee Soo Man, pour la première fois depuis qu’elle avait été engagée. Elle savait que ce spectacle allait être son baptême du feu et sentait l’appréhension la gagner.
Mais pour l’instant, elle avait la nuit pour oublier, car ils allaient aller à Shibuya, au club Kissa Ginza. L’avantage de ce genre de club était que l’éclairage était tellement faible et la musique tellement forte, que personne ne faisait attention aux autres, et dansait avec son groupe d’amis, imperméable aux allées et venues dans la salle. Personne, à l’exception de ceux qui étaient assis au bar, et qui ne cherchaient souvent qu’à mettre quelqu’un dans leur lit pour la nuit…
Les DBSK étaient donc fans des night-clubs, qui leur offraient un refuge insolite de leur célébrité.

Joo Eun enfila une courte robe noire, attachée au cou, une paire de ballerines dorée avec des rubans de la même couleur, qui remontaient sur ses mollets, et elle attrapa un petit sac assorti. En se regardant dans la glace de son armoire, elle ne put s’empêcher de se trouver jolie. Malgré sa petite taille.

« Yah! T’es au travail je te rappel, pas là pour flirter avec le beau barman, arassoh ? » se rappela-t-elle, en secouant sa tête.

Elle monta deux étages plus hauts et rentra dans l’appartement des DBSK qui l’attendaient dans le salon. Bien qu’ils aient mis des casquettes ou des beanies pour cacher leurs visages, ils s’étaient habillés de manière simple, mais élégante. Ils portaient des chemises claires sur des jeans foncés et des chaussures de villes. Joo Eun se souvint que tous leurs ensembles étaient taillés sur mesure, et qu’il était donc normal qu’ils ressemblent aux mannequins derrière les vitrines.

« C’est dégueulasse » se dit-elle en voyant la taille fine de Jaejoong, accentuée par une veste cintrée.

« Aja! » dit Yunho, en prenant ses clés sur la table de la cuisine.

Ils montèrent tous dans une minifourgonnette, au grand dam de Joo Eun qui aurait préféré prendre sa petite voiture sport. Mais elle se ravisa quand on lui donna les statistiques sur le nombre de voitures volées par jour dans ce quartier chaud de Tokyo. Quand ils arrivèrent au club, une large foule attendait de pouvoir rentrer. Heureusement pour eux, ils connaissaient le gérant du club, et rentrèrent par une porte latérale dans une salle avec un éclairage tamisé. On aurait dit un lounge. Ils déposèrent leurs vestes et descendirent sur la piste de dance pour musique Hip-hop. Joo Eun les regardait du petit balcon, en vérifiant qu’il n’y avait pas de mouvement de foule indiquant qu’ils étaient repérés.

Cela faisait maintenant trente minutes qu’elle voyait les DBSK danser, rire, et Joo Eun commençait à trouver le temps long. Elle tapait des pieds avec impatience.

« Yah! Je m’en fiche, je vais les rejoindre. Ya écrit nulle part que je n’ai pas le droit de m’amuser non plus! » se dit-elle.

Elle commença donc à descendre les marches du balcon, mais son sac s’accrocha à un des clous qui fixait la rampe de l’escalier. Joo Eun tira sur son sac, mais les pressions qui le tenaient fermé sautèrent. Son portable et son porte-monnaie tombèrent par terre, au travers de l’espace entre les marches.

« M*rde! » jura Joo Eun.

Elle tira avec encore plus d’insistance sur son sac, en se tenant à la rampe de l’escalier. Mais elle avait mal calculé sa force, et finalement son sac se déchira et, pendant deux secondes, elle fit des grands moulins avec ses bras.

Bam.Bam.Bam.Bam

Joo Eun ouvrit les yeux. Elle avait mal partout.

« C’est bon signe, je suis pas morte » se dit-elle.

Elle resta allongée, sur le dos, par terre, encore sonnée.

« Et si je bougeais... » se demanda-t-elle

Les gens se rassemblaient autour d’elle. Certains la regardaient en riant. Les jeunes filles avaient l’air mortifiées.

« C’est bien la compassion féminine…elles ont honte pour moi. Et pourquoi pas un coup de main les filles? » se dit-elle.

Elle bougea une main, puis l’autre, et essaya de se relever. En levant la tête, elle comprit les regards des autres. Sa robe était remontée au-dessus de ses sous-vêtements. Bien que la lumière fût blafarde, il était même possible de deviner des motifs.

« C’te honte! » laissa échapper Jaejoong, en arrivant, suivi de près par les quatre autres membres.

Joo Eun ferma les yeux et poussa un cri, étouffé par la musique.

« Kyah!!!! »

Elle se dépêcha de remettre sa robe à plat et se releva. Elle replaça ses cheveux derrière ses oreilles. Elle lança un regard outré aux garçons qui riaient et alla chercher son porte-monnaie et son portable. Elle entendit quelqu’un lui poser une question.

« Ça va aller? » demanda Junsu, le regard inquiet.

« J’en ai juste pour dix ans à remettre mon amour-propre en état, mais sinon tout va super bien, merci » répliqua-t-elle, en lissant ses cheveux.

« Sinon ça va, vous vous amusez? » demanda-t-elle aux autres membres de DBSK

« Oui, la musique ici est vraiment géniale » dit Yunho, en essuyant son front de la transpiration qui perlait.

« Tu viens te joindre à nous? » demanda Changmin.

« Oui! » répondit Joo Eun avec enthousiasme.

Ils se dirigèrent vers l’estrade. Joo Eun sentait quelque chose de chaud couler sur son front. Elle s’essuya avec son index et son majeur et vit que le liquide était rouge cramoisi.

« Omo! Je saigne! » s’exclama-t-elle.

Si proche des haut-parleurs, personne ne l’entendit. Jaejoong, juste derrière elle, sentit toutefois que quelque chose n’allait pas, à la manière hésitante qu’avait la jeune fille de marcher. Il la rattrapa. En voyant que Joo Eun s’était blessée, il lui prit le bras et l’attira loin de la scène. Elle fit signe à Changmin, qui s’était retourné, de continuer sans eux.
Ils descendirent rapidement les escaliers pour rejoindre les toilettes. Jaejoong alla en courant chercher des mouchoirs. Il en appliqua un sur la plaie de la jeune fille, juste au dessus de son front.

« J’ai dû me frapper la tête contre le bord d’une marche » dit Joo Eun, en souriant timidement.

« Mmm…shhh » fit Jaejoong, concentré à presser le mouchoir contre la blessure.

Il se pencha pour voir si elle était écorchée ailleurs sur le visage. Il poussa un soupir de soulagement en ne voyant aucune autre coupure.
Leurs visages étaient très proches, et Joo Eun sentit son cœur s’accélérer quand elle respira le souffle chaud de Jaejoong. Une odeur de chewing-gum à la menthe poivrée.

« Yah! Il s’inquiète pour toi alors que c’est toi qui est sensée te faire du mourront pour eux! » se corrigea-t-elle, mentalement.

« Tu es sûre de n’avoir mal nulle part ailleurs? » demanda Jaejoong après quelques minutes.

Le sang ne coulait plus, mais Joo Eun sentait une bosse se former. Elle en serait quitte pour avoir un bleu.

« Non, je pense pas » répondit-elle, en éloignant la main de Jaejoong de son front.

« Hum… » fit Jaejoong, en rougissant « Tout à l’heure, quand tu étais par terre, il me semble avoir vu une marque un peu en dessous de ton nombril… Tu t’es pas blessée?»

« Hein? Quoi? N-Non non je ne sens rien. Ça devait être l’éclairage » dit Joo Eun, le regard soudain trouble, la respiration s’accélérant. « Aller, on y retourne? »

Elle monta rapidement l’escalier qui les séparait de la salle hip-hop du club, suivie de Jaejoong.

Mis à part elle, seules trois personnes connaissaient l’existence et la cause de cette cicatrice qu’elle avait sur l’abdomen. Et elles étaient toutes tenues par le secret professionnel.

------

« We Belong Together…Nous Sommes Fait L’Un Pour L’Autre »

« Reste là à côté de moi
Avec toutes les larmes que nous avons pleurées ensemble
Tandis que nous regardions le ciel, nous avons promis
D’être ensemble pour toujours. Prions tous les jours. »


« Ah mais comment est-ce qu’on est sensé danser sur une chanson comme ça! » se plaignit Changmin.

Une ballade hip-hop d’un groupe populaire, venait de commencer. Les jeunes dans la salle se regardèrent, surpris d’entendre une chanson en coréen dans ce club japonais. Après quelques secondes d’incertitude, enthousiasmés par le rythme, ils se remirent à danser.

« Et où est passé Junsu? » demanda Yoochun, en regardant autour de lui, cherchant des yeux le chanteur aux cheveux noirs au milieu de la foule.

« On est de retour! » dit Joo Eun en appuyant sous les côtes de Changmin avec ses index.

Changmin, dont c’était le point faible, se transforma en Jell-O et faillit tomber par terre. Joo Eun affichait un sourire triomphant.

« Vous étiez où ? » demanda Yunho.

Jaejoong et Joo Eun étaient embarrassés, tous les deux pour la même raison, mais aucun des deux ne le sachant. Ils ne voulaient pas inquiéter les autres sur l’état de santé de Joo Eun.

« On est allé prendre un peu l’air dehors. On a dû aller dans la ruelle pour pas être vu. » répondit Jaejoong, tandis que Joo Eun acquiesça « Et vous? »

« Nous on a perdu Junsu… » les informa Yunho.

« Aller Joo Eun, dance! » dit Yoochun, en poussant la jeune fille du coude.

Lui et Changmin commencèrent, du mieux qu’ils pouvaient à danser au rythme de la chanson.

« Ils sont vraiment bizarres… » se dit Joo Eun, en levant ses bras et en se mettant à danser.

Jaejoong, un peu plus loin, en faisait autant. Il avait toutefois l’air perdu dans ses pensées. Joo Eun allait lui demander pourquoi il était aussi silencieux lorsqu’un mouvement de foule lui fit reprendre ses esprits. Il regarda Joo Eun qui s’approchait de lui.

« J’ai trouvé comment danser là-dessus » lui annonca-t-elle, avec un sourire en coin. «On est ici pour s’amuser, s’agirait pas de l’oublier».

Joo Eun avait pris les mains de Jaejoong dans les siennes et, comme un enfant, se mit à tourner autour de lui, sentant la force gravitationnelle l’attirer vers l’extérieur. La tête lui tournant, elle sourit en montrant toutes ses dents à Jaejoong qui n’avait jamais été bon danseur. Cette nuit-là, Joo Eun en eut la confirmation. Ils rejoignirent le reste du groupe et suivirent un cours de danse improvisé avec Yunho. Ce dernier leur montrait des pas, et ils devaient les recopier. Joo Eun atterrit dans les bras de Yoochun qui, surpris, la laissa tomber par terre, pour la deuxième fois de la soirée.

Un peu plus loin, Junsu soupirait. Il avait payé le DJ pour qu’il passe cette chanson en espérant ainsi pouvoir inviter Joo Eun à danser avec lui.

« Mais pour une fois qu’elle s’éclate…peut-être qu’une autre chanson passera… » se dit-il, en les rejoignant.

Quand ils rentrèrent dans leur complexe appartement, vers quatre heures du matin, Junsu était d'humeur maussade. Il n'avait pas réussi à danser avec Joo Eun.


Fin Chapitre 7








Merci de votre attention! Ceux qui laissent des commentaires auront droit à une place sur le sofa des DBSK ^^. Et on va se serrer pour les nouveaux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Asuka
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Asuka

Féminin Nombre de messages : 2337
Age : 30
Localisation : Là ou le vent m'emporte
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 4:43

Mdrrrrr et moi je veux une place juste a cote de Jae!mais pas avec la cousine je commence a capter cet element pertubateur!!!!!!!!!grrrrrrr le pauvre Junsu ecarter du groupe...
Mais la cousine vraiment terrible comment elle est gaffe sans cesse Jae en mode fille ahahh!
Sinon ben generalement les autres postes leur chapitre en 2 quand sa rentre plus au premier post le reste ils mettent dans un nouveau post....
Vive la suiteuhhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 5:03

Voilà!! une place pour toi à côté de Jaejoong. Je sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que d'ici la fin, le canapé risque d'être un peu petit. C'est pas grave, on ira a Ikea en chercher un plus grand. Mdrrrr. Tu veux un biscuit en attendant les autres? Very Happy

Hum...Alors comme ça tu commences à voir l'évènement pertubateur...O_o. Je pense que je sais ce que tu pense...Et en fait je me demande si tu vois pas encore plus loin que ce que j'avais en tête dans ce chapitre là...
C'est un peu confus tout ce que je te racontes là.
Mais attention à mon prochain post, il y aura quelques explications. Et ça va trancher avec le ton des chapitres précédents.
En attendant, tu peux te lover dans les bras de Jaejoong Very Happy
Mais va falloir partager!!!
Grosses bises in love
Revenir en haut Aller en bas
Nyuuwa
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Nyuuwa

Féminin Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : (With my lovely Micky), serieusement en Alsace!!!!
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 13:32

Yatta!!!!!!!!!!!! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Moi j'veux une place à coté de Micky!!!!!
J'ai adoré!!!!! (comme d'habitude^^)
Tu écris super bien!!!!!!!!
Oh le pauvre junsu!!! bah il aura surement d'autres occasions^^
Par contre cette cicatrice jveux savoir!! Very Happy Smile
et puis Jae! Plus tard ressentira-t-il des sentiments autre que amicaux pour sa cousine?! contente Enfin je vais être patiente!!!
contente contente contente La suite!!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Duracel
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
Duracel

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 29
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 14:35

J'ai encore une fois adoré !
Bizarre la relation Jae / Joo Eun !
Pauvre Junsu chéri qui est tout seul, attend j'arrive mon coeur, je vais te tenir compagnie ^^ !
Sinon, j'adore vraiment et toujours ta façon t'écrire, ça donne vraiment envie de lire la suite !
Bisous et vite la suiteeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 14:59

Hop!
Ca y est, vous avez une place auprès de vos chers membres préféré. Vous pouvez prendre les biscuits, c'est Jaejoong qui les a fait^^
Je suis contente, personnne n'a demandé le même membre^^
La suite: ce soir (le soir pour moi, c'est à dire vers minuit pour la France) parce que je suis en retard!!! * "hééé partez pas sans moi!!!"*
Il y a encore de la place sur le canapé...
Grosses bises
Revenir en haut Aller en bas
MichiyoOo
동방신기 addict !
동방신기 addict !
MichiyoOo

Féminin Nombre de messages : 1768
Age : 28
Localisation : With Jae and Junsu :p
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mar 17 Juil 2007 - 16:28

Nyaaaaaa j'aime trop ta fic ^^
Je trouve que c'est très bien écrit, et j'adore l'histoire mignone
A chaque fois je suis tellement dedans quand je lis que je suis deg d'arriver à la fin mdr hihi
Et pis la relation entre Jae et Joo Eun est intriguante je trouve ^^ J'ai hate d'en savoir plus Very Happy
Pis mon pauvre Junsunie d'amour snif Moi je veux bien rester avec toi rougi xD
Bref j'ai hate à la suite! Bon courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://azn-kawaiii.skyblog.com/
Yami Shino
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Yami Shino

Féminin Nombre de messages : 311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 18 Juil 2007 - 2:03

trop choupiiiiiiiiiiii^^ j'adore junsu^^
Revenir en haut Aller en bas
http://projectmana.jexiste.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   Mer 18 Juil 2007 - 2:20

Merci d'avoir lu jusqu'à présent!!! in love in love in love

Bon, alors dans ce chapitre...l'évènement pertubateur!!!

J'espère que vous allez pas me lancer des roches snif ...

WARNING: Ce chapitre contient des scènes qui peuvent choquer.



Chapitre 8



megaupload.com/fr VS8TFE4Q


“ Zero Space…L’Espace Nul”

« J’entre dans la dimension 0 et attends que tout s’effondre
Juste calculer tous les dangers de l’amour, et nous y ferons face ensemble
Pas le temps de se préparer et d’écouter la promesse
Tu voulais que j’apprenne l’amour d’un lendemain »


Changmin regarda une feuille d’arbre rouge atterrir avec grâce sur le pare-brise de la voiture, à l’arrêt dans une artère commerciale de Tokyo.

Ils étaient en route pour l’enregistrement d’une émission populaire de la chaîne MTV, qui allait passer un peu plus tard dans le mois, autour du vingt-cinq octobre. Le show de ce jour-là consistait en une chasse au trésor sur le plateau de tournage, transformé, pour l’occasion, en forêt amazonienne. Quand Joo Eun leur avait donné les détails du tournage, ils n’avaient pu contenir leur joie à l’idée de jouer les aventuriers, même si les caméras les suivaient et que les perches risquaient de les assommer s’ils sautaient.

Le groupe avait été séparé en deux. D’un côté Yoochun et Jaejoong, et de l’autre Junsu, Yunho et Changmin. L’équipe de Yunho était en tête, ayant récupéré le plus d’indices sur la cachette du trésor, mais Jaejoong et Yoochun venaient de découvrir une clé, cachée dans un gâteau à la boue, réellement un gâteau au chocolat avec des verres de terres en gélatine. Pour trouver la clé, ils n’avaient pas eu le droit d’utiliser les mains, et Yoochun força donc Jaejoong à mettre la tête dans le glaçage crémeux et à chercher avec le nez. Jaejoong avait du mal à se concentrer et, à force de rire, faillit s’étrangler en aspirant du gâteau. Il commença donc à tousser, violemment, pour dégager ses voix respiratoires. Tout de suite, le médecin, Kimura – sensei, apparu et après quelques vigoureuses tapes dans le dos, le tournage reprit.
La scène sera définitivement coupée lors de l’editing. Jaejoong ne pouvait apparaître presque violet et toussant devant ses fans. SM avait des consignes claires là-dessus. Tout ce qui pouvait dégrader l’image des jeunes hommes devait être effacé. C’était le genre de chose qui mettait Jaejoong hors de lui, ce vaste mensonge destiné à leur donner une auréole. Il essayait, le plus souvent possible, de rappeler à ses fans qu’ils étaient eux aussi normaux, en plaisantant lors des entrevues et en ayant l’air « dorky » pour reprendre le terme utilisé par ses fans américaines. C’était comme ça qu’il avait réussi à s’éloigner de l’image du ténébreux que Soo Man voulait qu’il endosse, lors des débuts du groupe. Il n’avait pas besoin de se forcer pour ça, il était naturellement un peu loufoque… Et il était dur de rester mystérieux quand on aimait être prit en photo...

Le tournage venait de prendre fin et, contre toute attente, l’équipe de Jaejoong et Yoochun avait surpassé celle de Yunho, Changmin et Junsu, qui étaient restés coincés sur l’énigme finale, qui indiquait l’emplacement du trésor. « Dans une tour d’ivoire, pourtant si fragile, poser sur une forêt morte, une pomme d’or…Que suis-je? ». La réponse, un œuf dans un nid, ne leur était pas venue à l’idée. Jaejoong et Yoochun par contre étaient tombés sur la réponse. Littéralement. Yoochun avait trébuché sur une liane et c’était rattrapé à une branche, faisant tomber un nid. Dans le nid, un gros œuf doré. Ils gagnèrent donc le prix, des sucettes au chocolat. Ils trouvaient ça un peu léger, surtout Jaejoong, qui estimait avoir risqué sa vie pour le jeu.

« Jaejoong-ah, viens ici » dit Joo Eun à Jaejoong qui venait de rentrer dans la loge du groupe, suivi des autres membres qui bavardaient, se racontant leurs périples au travers de la jungle inexplorée du studio.

Joo Eun sortit un mouchoir de son sac et frotta avec force le front de Jaejoong. Il avait encore du glaçage chocolat sur le visage.

« Ça veut pas partir… » signala Joo Eun, elle porta le mouchoir à sa bouche et allait se remettre à frictionner le front de son cousin lorsque celui-ci poussa un cri.

« Yah! C’est dégueulasse ! » dit il en sautant de côté.

Joo Eun le regarda, intriguée, puis, l’air faussement calculateur, elle le considéra quelques secondes, avant de plonger vers lui, son bras tendu tenant le mouchoir humide. Jaejoong esquiva et courut vers la porte. Il l’ouvrit à la volée et courut dans le couloir, suivi de Joo Eun, qui l’appelait en riant. Il glissa sur ses talons et prit la première porte qu’il vit. Ils dévalaient des escaliers de l’issue de secours lorsqu’ils entendirent des voix à l’extérieur du studio d’enregistrement. Jaejoong s’arrêtât devant une des vitres de l’escalier et vit cinq grosses Suburban noires garées devant l’entrée du bâtiment. Joo Eun le rejoint.

« Retournez chez vous ! Foutez le camp ! On veut pas de vous ici! » tonnaient des voix d’hommes.

Joo Eun et Jaejoong se regardèrent, déconcertés.

« Nous nous défendrons, nous nous battrons jusqu'à ce que vous retourniez chez vous » continuèrent-ils, en frappant leurs bâtons entre eux. Le vacarme qu’ils faisaient était assourdissant.

Puis, Jaejoong et Joo Eun virent des hommes, habillés de noir, entrer dans le bâtiment. Joo Eun poussa un cri en entendant les voix quelques étages plus bas. Elle voyait leurs mains sur les rampes de l’escalier en métal.

« Vite! Vite! Remonte » cria-t-elle à Jaejoong, en le tirant par le poignet.

Un homme maigre avec une queue de rat pencha la tête et regarda plus haut.

« Ils sont là-haut ! » cria-t-il à ses acolytes.

Joo Eun et Jaejoong remontèrent en courant les marches qui les séparaient de l’étage où était leur loge. Les quatre autres jeunes hommes et les maquilleuses les regardèrent avec surprise rentrer précipitamment dans la salle, essoufflés et visiblement paniqués.

« Ya des hommes…qui montent…on sait pas…qui…viennent…mal… » dit Joo Eun, en essayant de reprendre son souffle.

Jaejoong prit sa chaise et la plaça en dessous de la poignée de la porte. Les voix se rapprochaient. En entendant leurs plaintes, Yunho comprit immédiatement de quoi il en retournait. Depuis quelques semaines, SM Entertainment recevait des lettres de radicaux japonais, hostiles à la présence d’étranger sur le territoire nippon. Les DBSK étant coréens, mais ayant du succès, ils étaient devenus la cible de leurs attaques. Jusqu’à présent, les gardes du corps qu’ils avaient engagés avaient suffi à dissuader le groupe d’extrême droite. Mais visiblement, ce jour-là, la sécurité avait failli.

Yunho décrocha son portable en même temps que Joo Eun pour appeler la police.
Au moment même où Joo Eun rentrait en communication avec l’opérateur, la porte de la loge faillit sortir de ses gongs. De l’autre côté, un homme était en train d’essayer de la fracasser avec son épaule.
Les maquilleuses lâchèrent leurs pinceaux et s’éloignèrent de la porte en poussant des cris.

« Mais qu’est ce que fout la sécurité! » s’exclama Jaejoong, en collant son épaule contre la porte, pour éviter qu’elle ne cède.

Junsu se mit de l’autre côté et lui aussi poussa la porte, afin de contrebalancer les coups qui étaient donnés.

« La police arrive! » les prévint Joo Eun, en utilisant ses mains comme porte-voix, en espérant que les hommes de l’autre côté de la porte l’entendent et prennent peur.

Peine perdue, les coups redoublèrent d’intensité et la porte en contre-plaqué menaçait de lâcher.

« Ils vont bientôt rentrer! » cria Jaejoong à sa cousine, en voyant un des gongs de la porte sauter.

Celle-ci regarda autour d’elle en se mordant les lèvres. Rien ne pouvait leur servir à se défendre. Elle se tourna vers les maquilleuses qui tremblaient de peur, et aperçut, derrière elles, une petite fenêtre. Elle poussa les jeunes filles et regarda en bas. Un étage en dessous, un peu sur la gauche, il y avait un petit balcon en fer forgé.

« Je sais! » s’écria Joo Eun. « Changmin! Tu vois le balcon, juste en dessous? Vu que tu es le plus grand, j’ai besoin que tu y descendes, et que tu te tiennes près à nous aider à sortir par la fenêtre. Aller! » lui ordonna-t-elle.

Changmin acquiesça et se hissa dehors. Il était dans une position dangereuse, les pieds dans le vide. Il balança ses jambes et au bout de trois coups, sauta vers le balcon. Il manqua sa cible et dut se retenir à la herse en fer. Joo Eun, seule témoin, poussa un cri d’effroi. Changmin se hissa difficilement et enjamba la grille, se retrouvant enfin sur le balcon. Il fit signe du pouce à Joo Eun, terrorisée, que tout allait bien.

« Tu peux envoyer les autres » lui cria Changmin.

« Aller les filles » dit Joo Eun aux maquilleuses, en les poussant vers la fenêtre.

Elles avaient peur de tomber.

« Dehors! » leur cria Yunho.

Elles enjambèrent l’une après l’autre la fenêtre, et furent rattrapées par les jambes par Changmin.

« Yoochun! À toi! » dit Joo Eun, en allant chercher Yoochun qui essayait lui aussi de retenir la porte.

Il s’exécuta et Yunho le suivit. Il ne restait plus que Joo Eun , qui argumentait avec Junsu et Jaejoong, pour être la dernière à y aller.

« On a pas le temps Junsu! » dit-elle en attrapant le chanteur aux cheveux noir par le col de sa chemise et en le tirant vers la fenêtre. Elle le poussa et prit sa place à côté de Jaejoong. Junsu se dépêchât alors de sortir et, une fois sur le balcon, appela Joo Eun et Jaejoong.

« Vas-y, dès que tu seras descendue je lâche la porte et je me grouille d’y aller » lui dit Jaejoong.

« Ça marche » répondit Joo Eun.

Elle se glissa par la fenêtre et Changmin la posa sur le sol. Il ne restait maintenant plus que Jaejoong. Il fit signe aux autres de se pousser, et se balança quelques minutes avant d'atterir sur la mezzanine. Yunho était en train d’essayer d’ouvrir la porte-fenêtre. Après s’être débattu pendant quelques secondes avec la poignée, celle-ci céda et ils firent tous irruption dans un bureau. En levant la tête, Joo Eun vit un de leurs assaillants, qui avait passé la tête par la fenêtre.

« m**** les flics! » cria celui-ci en voyant approcher les gyrophares des voitures de police. « On se taille! »

Joo Eun rejoint les autres dans le bureau, et après avoir signalé à la police où ils étaient, ils attendirent qu’on vienne leur signaler que le bâtiment était dans le vert.

------

Lee Soo Man fulminait. Jamais il n’avait eu à faire face à une telle situation. La sécurité autour de ses protégés avait toujours été quasi parfaite, mis à part l’incident avec Yunho; mais, il avait beau avoir été incendié par les fans, il n’aurait pas pu faire mieux.

« Il y a eu une faille majeure »
se dit-il. « Quelqu’un a délibérément indiqué à ces hommes où se trouvaient les DBSK. Et où étaient tout leurs gardes du corps!? »

« Park Soo Ae-shi! Qui était en charge de la sécurité?! » demanda-t-il à sa secrétaire, en hurlant dans l’intercom de son bureau.

« Je vais tirer toute cette affaire au clair. En attendant, il s’agit de minimiser l’évènement pour ne pas inquiéter les fans. Il faut que je parle à Joo Eun… »
se dit Lee Soo Man, qui avait entendu le groupe lui décrire les évènements.

Il commença à taper une lettre à ses amis éditeurs et leur proposa de publier une version allégée de l’évènement, dans laquelle les hommes en noirs n’avaient fait que protester devant le studio.

------

« Suprise! » s’exclamèrent les membres de DBSK.

Ils bondirent de leur cachette, derrière le canapé du salon pour aller entourer Joo Eun. Chacun leur tour, ils prirent la jeune fille, surprise, dans leurs bras. Jaejoong lui prit le bras et l’amena dans la cuisine où la table était montée, un gros gâteau à la vanille posée au centre.

« C’est en l’honneur de quoi? Mon anniversaire est en février… » demanda Joo Eun, l’air innocent, alors qu’elle devinait quand même à moitié la raison.

« C’est parce que tu as géré la situation comme un chef ! » répondit Junsu en lui servant une part de gâteau.

« Roh…les gars…vous êtes trop kawaii, mais je faisais ce pour quoi on m’a engagée » répondit-elle, embarrassée, en acceptant l’assiette que lui tendait Junsu « Ah… mais il manque quelque chose! »

Elle prit sa cuillère et racla le glaçage de sa part de gâteau. Elle posa l’assiette sur la table et utilisa son ustensile comme une catapulte pour propulser le glaçage à la vanille sur le visage de son cousin. Jaejoong resta sous le choque quelques secondes avant de se retourner et de prendre une louche dans un tiroir. Il racla le dessus du gâteau avant de courir vers Joo Eun qui, ayant tout de suite saisi l’intention de Jaejoong, s’était enfui dans le salon. Yunho souleva le gâteau et les suivit dans le salon.

« Ils vont avoir besoin de munition… » annonça-t-il aux autres membres du groupe.

------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sucre et Sel [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sucre et Sel [Terminée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] 1000 Meere - Terminée -
» [ fanfic Terminée ] Stay a while in Tokio Hotel ...
» Musicme
» Machine à vent
» [terminé ou quasi] Lap steel 6 cordes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: