AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Is it our fate ? (arrêtée)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Is it our fate ? (arrêtée)   Mer 30 Aoû 2006 - 21:54

Salut à tous ! A force de lire et de voir toutes ces fanfics, cela m'a donné à moi aussi l'envie d'en écrire une. Alors voilà, c'est ma toute première fic, et j'espères que cela vous plaira. shy

(à la fin de chaque chapitre, je mettrais un petit lexique pour les mots avec une astérisque Smile )


PROLOGUE



15 décembre 2005. 18 heures 30 - Tokyo - JAPON.

L'ombre du soir avait envahie les rues. Sur le chemin du retour, une foule de gens préssés s'écoulait en rangs serrés, par vagues compactes. Ils avaient tous l'air exténués, découragés, le visage sans expressions.
Shinji marchait en sens inverse, gênée dans sa progression par ce flux continu. Etre toujours à contre-courant des autres la mettait mal à l'aise. Pour tout dire, elle venait de sortir d'une dispute assez tendue avec son ami : Yoochun.

Yoochun... Son visage était mince et hâlé, plein de vigueur, ses sourcils épais et bien dessinés, son regard tendre et malin. Il avait le nez aquilin et les lèvres pulpeuses, comme celles d'une fille. Les cheveux longs jusqu'au menton, coupés dans une coupe assez cool et laissant une impression de mystère émanée.

Shinji aimait tout en lui ... de son physique comme de sa personnalité... de ses caprices ou encore de ses manières enfantines à sa tendre sensibilité ...

Mais depuis quelques temps, ils n'arrêtaient plus de se disputer. Ce matin encore, il lui avait fait des reproches sur tout et rien. Il lui avait même jeter un regard froid. Shinji en avait été profondément blessée par ce geste, alors qu'elle n'avait seulement voulu aider ce dernier à se rapprocher un peu plus de Ji Eun, son amie. Shinji connaissait les sentiments de sa colocataire pour son ami. Et c'était pour cela même qu'elle lui avait parlé de Ji Eun et avait comploté toute la journée pour les rapprocher, sachant pertinemment qu'elle souffrait au fond d'elle de tout cela. Yoochun avait, cependant, remarqué son manège et lui en voulait à présent encore plus. Tout au long de la journée, il trouvait toutes les occasions de se disputer avec elle.

" C'est pour Yoochun oppa* et Ji Eun oonni* que je fais tout cela, pourquoi ne veut-il pas le comprendre ?" pensait Shinji déprimée en errant sans but dans les rues.

Que de rues traversées ! Combien de centaines de passants heurtés au passage ! A marcher ainsi parmi la foule, elle se sentit soudain si faible et misérable... Elle s'était mise alors à penser à être la plus horrible et la plus méprisante des humains. Elle en était même à se demander si quelque chose ne viendrait pas combler ces remords et cette douleur qui la rongeait au fond d'elle lorsqu'elle vit cette petite fille à l'autre bout de la rue piétonne, parmi la foule de piétons préssés.

Sans penser une seconde au danger auquel elle s'exposait, Shinji s'était précipitée sur la rue d'en face, se faufilant à travers les nombreux véhicules qui circulaient et au risque de se faire renversée à plusieurs reprises, elle sauta au devant d'une camionnette blanche . A cet instant tout se passa très vite ; le feu passa au vert, les véhicules démarrèrent, la fillette, s'étant baissée pour ramasser sa peluche ne vit pas la camionnette lui foncer dessus, puis un crissement de pneus se fit entendre, un cri strident alerta toute la rue, des pleurs d'enfant suivirent ...
_ Ca va, tout va bien ... Calme-toi, là ... là..., la rassura Shinji qui avait sauvé la fillette in-extremis et qui la berçait tendrement dans ses bras sur le trottoir.
_ Mina ! Minaaa ! s'écria la mère de la fillette accourant de l'autre bout de la rue à leur encontre.
La fillette aperçu sa mère et se desserra de l'étreinte de Shinji pour rejoindre les bras de sa mère, toujours en pleurs.
_ Où étaits-tu passé ? Je me suis fais un sang d'encre ... Oh, ma toute petite ...
_ Ne vous inquiétez pas. Vous avez une merveilleuse petite fille, vous savez ? répondit Shinji en les rejoignant.
La mère leva le regard vers l'étrangère qui se tenait debout en face d'elle et en fut frappée par sa beauté. On aurait dit un ange ...

Shinji avait un magnifique regard sombre et pétillant, un sourire chaleureux et doux, des traits réguliers et fins. Une magnifique chevelure noire de jais lui retombait sur les épaules et encadrait son joli visage à la peau blanche et laiteuse. Elle dégageait une impression de sérénité et de douceur.

Shinji, remarquant la mine apeurée de la mère, se décida à ne pas la brusquer sur ce qui venait de se passer.
_ Madame, si je puis me permettre, vous pouvez remercier le ciel pour sa bienveillance auprès de votre petite fille, dit-elle d'une voix douce et calme. Je sais que je me mêles de ce qui ne me regardes pas, mais ne perdez plus de vue votre enfant à présent.
La mère acquiesca de la tête, encore sous le choc des évènements et la remercia de son aide, puis Shinji reprit son chemin.

La jeune femme descendait à présent une allée de cerisiers d'un quartier résidentiel de Tokyo. Elle était fatiguée mais heureuse d'avoir pu être utile pour la première fois de la journée. Le regard rivé au ciel, elle ferma les yeux d'aise, et apprécia cet instant paisible. Soudain, elle ressentit une horrible douleur qui la transcendait de tout son être... Le nom de Yoochun lui traversa l'esprit...
Un flocon de neige lui caressait le visage. Bientôt, les sirènes de l'ambulance retentiraient au loin...



***


Pendant ce temps, sur les plateaux-télé de MTV.

Bruits de foule à l'intérieur de la salle de concert. Des milliers de fans qui applaudissaient en rythme réclamant la venue sur scène des artistes annoncés en scandant : " Tohoshinki !! ... Tohoshinki !!! ..."

Un peu plus loin, à quelques pas de la scène, cinq jeunes hommes âgés de la vingtaine, se réunissaient en cercle. Tous gagnés par le trac et l'excitation de la scène, ils se mirent soudain à clamer en choeur " Let's FIGHTING !!! ... FIGHTING !!!..." Et firent leur entrée sur scène, se plaçant chacun sur un piédestal où les attendaient une foule de fans hystériques.

Dans la salle, les lumières s'éteignirent et les fans, soudain se turent. Un silence inhabituel jusqu'à présent prit place dans la salle. Chacun des membres du groupe se placèrent à leur place sur scène - Changmin, le cadet, à droite, suivi de Junsu et Yoochun, Jaejoong, l'aîné, au centre, et enfin le leader, Yunho à la gauche - et prêts à commencer leur premier pas sur la scène japonaise.

Yoochun attendait nerveusement le signal de départ sur son piédestal en jetant un regard en direction vers un des régisseurs du son dans les coulisses. Machinalement, il se mit à enserrer anxieusement sa chaînette porte-bonheur autour du cou, mais au moment où il la relâcha, la chaînette lui glissa des mains et tomba au sol. Le jeune homme esquissa le geste de la ramasser...

Des jets de lumières explosèrent soudainement au devant de la scène et la foule, muette depuis quelques secondes, se réveilla à nouveau en cris hystériques. Les premières notes de musique se firent entendre, les cris des fans montant dans le plus haut des aigus l'accueillant .

Leur single "Somebody to Love" fut interprétée, une mélodie entraînante et rythmée. La foule se mit encore plus à crier d'hystérie lorsque les spots lumineux éclairèrent chacun des membre du groupe sur la scène. Des danseurs avaient rejoint le milieu de la scène et les accompagnaient à présent d'une chorégraphie énergique.

En quelques minutes sous les cris hystériques des fans qui ne cessaient d'hurler chacun des noms des différents membre du groupe, la fin de la chanson arriva, et une mélodie plus douce s'ensuivit .


Dernière édition par le Lun 26 Nov 2007 - 1:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mer 30 Aoû 2006 - 21:55

CHAPITRE 1 : La Lettre



Le matin, lorsqu'il ouvrit les yeux, il pleurait. Il en allait tous les jours ainsi. Yoochun n'aurait même pas su dire si c'était de la tristesse. Les larmes emportaient tous ses sentiments avec elles. Il resta un moment sur le futon dans cet état brumeux jusqu'à ce que Yuhno arrive et l'exhorte :" Il est temps de se lever !"

Il ne neigeait pas mais la chaussée avait blanchi sous l'effet du gel. Une bonne partie des voitures étaient équipées de chaînes. Yuhno s'était assis à côté du manager, qui s'était mis au volant. Yoochun s'était placé à l'arrière avec les autres membres du groupe, et le van démarra. Ces amis, à l'avant, s'étaient mis à parler des conditions météo. Ils se demandaient si ils arriveraient à temps pour l'embarquement, si le décollage ne serait pas retardé. A l'arrière, ils ne parlaient presque pas. Yoochun contemplait, les yeux dans le vague, par la fenêtre, le paysage qui défilait. Les rues commerçantes et les boutiques à la mode qui s'étendaient de part et d'autre de la route étaient envahies de piétons. La lumière du soleil filtrant à travers les nuages faisait scintiller la crête du mont Fuji au loin.

Le manager s'arrêta au bout d'un moment dans un parking et, aidé de Yuhno et Jaejoong, il monta les chaînes sur les pneus. Pendant ce temps, Yoochun fut le seul à aller se dégourdir les jambes. Il y avait un bosquet en face du parking. La neige qui s'était accumulée à l'extrémité des branches se décrochait de temps en temps et chutait avec un bruit sourd sur le manteau blanc, immaculé, recouvrant l'herbe. En se retournant, Yoochun pu voir la mer. La mer hivernale, paisible, calme, d'un bleu limpide. Où qu'il portait son regard, il était aspiré vers des souvenirs pleins de nostalgie. Il avait vissé fermement un couvercle sur son coeur ; il avait tourné le dos à la mer.

La couche de neige sous les arbres du bosquet était épaisse. A cause des branches tombées, des sortes de souches qui affleuraient, il eu plus de peine à avancer qu'il ne s'y attendait. Soudain, un oiseau jailli du bosquet en poussant un cri strident. Yoochun s'immobilisa et tendit l'oreille. Tout était silencieux. On aurait dit qu'il n'y avait plus personne au monde. En fermant les yeux, il avait entendu le cliquetis des chaînes des voitures qui passaient sur la nationale toute proche. Il avait eu l'impression de ne plus savoir où il se trouvait ni qui il était. Puis il avait entendu les appels de ses amis venant du parking.

Ils arrivèrent à l'heure prévue à l'aéroport pour l'enregistrement. Ils se rendirent à la porte d'embarquement.
_ Dépêchons..., dépêchons..., s'écria le manager au groupe. J'espères que vous n'avez rien oublié ?
_ Non, tout est ok, répondit Yuhno.
_ Aaaah..., ça va nous faire du bien de rentrer à Séoul, s'extasia Changmin, tu ne penses pas hyung* ?
_ Mmmh..., sûrement, émit Yoochun vaguement.

Il s'était endormi peu de temps après le décollage. Dans son rêve, il riait. Avec cet air un peu gêné qu'il prenait dans ces cas-là. Elle l'appelait. Elle murmurait: " Mickey-chou ." Yoochun se souvenait encore distinctement du son de sa voix. Si seulement ce rêve avait été la réalité et la réalité, un rêve. Mais cela était impossible. C'est pour cela qu'il pleurait chaque fois qu'il ouvrait les yeux. Pas parce qu'il était triste. Lorsqu'il lui fallait quitter son rêve pour la réalité, il devait franchir une faille et ce n'était qu'en versant des larmes qu'il y arrivait. Il ne pouvait pas faire autrement.

Ils avaient décollé au milieu d'un paysage de neige. Ils avaient atteri dans une région familière, baignée d'un temps gris, plus précisément à Séoul, en Corée du sud, la ville de toutes ses souffrances et de ses joies.
Des rangs serrés de piétons se formaient à chaque coins de rues. Les hautes tours d'immeubles donnant sur le centre-ville se dressaient fièrement au-dessus de tous, d'un gris comparable à celui du temps. Des files de véhicules variés occupaient les routes à destination du centre-ville. Le taxi les menant à leur appartement longea ces lieux qu'ils avaient quittés depuis bientôt un an. Beaucoup de gens se retournaient sur leur passage. Certains semblaient même les avoir reconnus à deux - trois reprises, et les saluaient.
_ Séoul a beaucoup changé, n'est-ce pas ? s'exclama Junsu.
Yoochun maudissait cette ville intérieurement. Rien n'avait changé depuis un an. Certes, on était passé d'une année à une autre. Séoul semblait s'être beaucoup peuplé depuis et avait fait voir le jour à d'autres tours, mais c'était tout. C'était bien la seule chose qui avait changé.
Ils ne devaient rester à leur ville d'origine qu'une semaine. Ils reprenaient un vol la semaine suivante. Comme il n'y avait pas de décalage horaire avec le Japon, le temps s'était écoulé normalement.

Après le dîner, Yoochun était resté dans sa chambre et il s'était allongé sur le lit. Il était resté les yeux dans le vide, tourné vers le plafond. Il avait essayé de se persuader que Shinji n'était pas là.
Un an auparavant, Shinji n'avait pas été là non plus. Ils étaient partis faire leur promotion en la laissant en Corée. Il y avait il ne savait quoi dans cette aventure qui d'emblée l'avait charmé. Il s'était dit que c'était une belle expérience. Rien n'y était ordinaire, tout était singulier, original. A l'époque, il aurait voulu partager tout cela avec Shinji. Mais maintenant, quoi qu'il vivait, il ne ressentait plus rien. Qu'est-ce qui avait bien pu l'intéresser à faire carrière dans la musique ?
Il devait se rendre à l'évidence : Shinji avait disparu. Il avait perdu Shinji. Tout ce qu'il y avait à vivre n'existait plus pour lui. La musique pas plus que sa vie à Séoul, sa carrière au Japon pas plus que ses rares visites familiales en Californie. Où qu'il aille dans le monde, quoi qu'il vivait, cela aurait été pareil. Quelle que soit la beauté du paysage, si splendide soit son avenir, il aurait été incapable de les apprécier. La personne qui lui donnait le désir de voir, de savoir, de ressentir... de vivre, cette personne avait disparu. Elle ne reviendrait pas vivre avec lui.
Au cours des onze mois précédents, une année avait passé. Une jeune femme avait quitté ce monde, brutalement. Si l'on pensait aux six milliards d'êtres humains, c'était certainement un évènement de peu d'importance. Mais lui, il ne demeurait pas au même endroit que les six milliards d'êtres humains. Lui, il était là où la mort lave à grande eau tous les sentiments. C'était là qu'il demeurait, lui qui ne voyait rien, qui n'entendait rien, qui ne ressentait rien. N'était-ce pas là qu'il était ? Si il ne s'y trouvait pas, où était-il donc alors ?

***

Ji Eun actionna la télécommande de la porte du garage et rangea sa voiture. Elle emprunta l'escalier intérieur et se rendit à son nouvel appartement. Elle claqua la porte avec son pied, posa ses valises, ôta son manteau et s'affala dans le canapé. Au milieu du salon, une vingtaine de cartons épars la rappelaient à ses obligations. Elle enleva son jean, enfila un jogging et s'attacha à défaire les colis, rangeant les livres qu'ils contenaient dans la bibliothèque. A la vue de ces livres, un sentiment douloureux lui enserra le coeur, et le nom de son amie, Shinji la hanta à nouveau. Elle rangea un à un les livres dans la bibliothèque et s'attardait de temps à autre sur certains en les effleurant tristement du bout des doigts. Son amie aimait lire. D'ailleurs aucuns de ces livres ne lui appartenaient réellement, pas plus que certains des objets qui envahissaient l'appartement.

Cela allait faire maintenant un an que Shinji ne partageait plus son monde. Elle avait dû faire preuve de beaucoup de courage ces derniers mois, et s'était remise à travailler, sous l'oeil ravi de son manager et de son agence. Elle avait même déménagé et avait travaillé pour l'international avec Gucci et Giordano. Elle vivait de plus en plus à travers son travail et ne rentrait que rarement chez elle, en Corée. Cependant, sous les recommandations sévères de son manager, elle avait dû accepter à contre coeur des vacances bien mérités depuis des mois de durs labeurs. Ne sachant pas où aller, elle s'était décidée à rentrer à Séoul, afin de mettre à jour son nouvel appartement délaissé depuis.

Le parquet craquait sous ses pieds. Bien plus tard, dans la soirée, lorsqu'elle eut tout finit, elle plia les emballages, passa l'aspirateur et acheva de ranger le coin cuisine. Elle contempla alors son nouveau chez-soi.
_ Je dois virer un peu maniaque. Si Shinji-shi* pouvait me voir..., se dit-elle tristement.
S'apprêtant à se rendre dans la salle de bain, un étrange colis dans un coin du salon attira son attention. Elle pensait avoir tout rangé. D'un geste las, elle défit le colis, se demandant ce qu'il pouvait contenir. Quelle ne fut sa surprise lorsqu'elle découvrit une boîte rouge contenant seulement deux lettres à son nom et à celui de Yoochun. Nerveusement, elle se mit à parcourir la sienne. Les larmes lui reprirent à nouveau...
Même après tant d'efforts de sa part, Ji Eun su qu'elle resterait à jamais la "petite Eun-ah*" de Shinji. Sa cadette était si imprévisible et si joueuse. C'était ce qui faisait tout son charme. Une fois de plus, Ji Eun venait de tomber dans l'un de ses pièges comme à l'accoutumé...

***

Yoochun roulait à toute vitesse en direction de la plage, où l'attendait Ji Eun. Depuis des jours, il n'avait pas trouver la moindre once de sommeil depuis ce fameux appel de la jeune femme. Celui-ci était encore trop récent dans sa mémoire.

Ils venaient tous de rentrer chez eux, après une longue journée d'interviews et de séances photos lorsque son portable sonna. Dans un premier temps, Yoochun n'avait pas accordé d'importance à l'objet mais lorsqu'il vit le numéro de la jeune femme s'afficher sur l'écran, il avait décroché avec surprise. Il la croyait encore en Europe, étant donné qu'elle était devenue depuis peu le mannequin la plus prisée des stylistes célèbres. Cette dernière lui avait paru très troublée. Ce qui était normale, étant donné ces derniers évènements. Cependant, elle avait insisté pour le rencontrer au plus tôt malgré ses réticences et lui avait parlé brièvement d'une certaine lettre que Shinji lui aurait laissée .

Yoochun se gara d'un coup sec sur le parking et sortit en trombe, cherchant frénétiquement du regard la présence d'une silhouette familière. Là, au bord de l'eau, seule sur le sable, il la reconnut et courut à son encontre. Ji Eun l'entendit l'appeller et se retourna. Son coeur battit la chamade en aperçevant le jeune homme. Yoochun avait changé et maigri. Il était devenu beaucoup plus adulte et encore plus séduisant que dans ses souvenirs. Ce dernier n'avait pas l'intention de rester longtemps, juste le temps de bavardr un peu et de prendre sa lettre. Il en avait assez de se torturer en imaginant ce qu'elle contenait, il était bien décidé à mettre un terme à ses rêves fous d'y découvrir un message de Shinji. Il inspira profondément, se composa un sourire à l'intention du monde extérieur et prit la parole.
_ Bonjour Ji Eun, comment vas-tu ? Tu es là depuis longtemps ?
_ Oui très bien, je viens d'arriver aussi, mentit-elle. Je suis heureuse de voir que toi aussi tu vas bien. Ca te déranges si on marche un peu ?
Yoochun hocha la tête et emboîta le pas à Ji Eun, qui n'avait pas attendu la réponse de ce dernier. La jeune femme paraissait troublée et tourmentée. Il la suivit en silence, jetant de temps à autre un bref regard vers la mer.

Ils se promenaient depuis un bon quart d'heure, écoutant le doux murmure de la mer pour seule conversation lorsque Ji Eun, rassemblant finalement son courage, se décida à prendre la parole.
_ Oppa, je crois que cela t'appartient.
Yoochun saisit la lettre qu'elle lui tendait et examina l'enveloppe, interloqué.
_ Je sais, moi aussi, j'ai été aussi étonnée que toi de reconnaître l'écriture de Shinji-shi... Hahaha... tu me diras que ça peut paraître dingue, surtout après tout ça... Mais tu sais, au fond, elle n'est jamais partie. Qui sais, peut-être qu'elle nous écrit de la haut ?



***

oppa : grand-frère mais souvent utilisé pour marquer le respect (je crois), semblable au hyung pour les garçons

oonni : grde-soeur, même principe que oppa

-ah, -shi : suffixe utilisé aprés les prénoms pour montrer une familiarité avec la personne en question.


Dernière édition par le Lun 9 Avr 2007 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki
Hentai Queen *_*


Féminin Nombre de messages : 1063
Age : 29
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mer 30 Aoû 2006 - 23:04

Bon début, et chapitre terminé par un suspence. T'as déjà les bases du métier xD
T'écris bien et c'est agréable de te lire.
Je lirais la suite avec plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sister_Rosette
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
Sister_Rosette

Féminin Nombre de messages : 3082
Age : 32
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mer 30 Aoû 2006 - 23:05

c'est super bien écrit et le début est bien j'ai super accroché, vivement la suite.

_________________
oO°I'm Changmin's wife, he is mine and he stolen my heart°Oo (set by Loli)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisterrosette.skyblog.com
- TsubaSa -
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
- TsubaSa -

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Une ville pommée =) (93)
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mer 30 Aoû 2006 - 23:05

Ouuuah

Et bah j'ai lu la fic (nah c'est vrai ? XD)
Bref et j'ai lu " Yoochun" je me suis dit naaaaaaah pourquoi luiii ( oui mon préfèré c'est Yoochun) Bon bref j'arrête de raconter ma vie xD

Don j'aime bien ta fic c'est bien écrit et on ressent parfois les sentiments que peuvent avoir les personnages.

En conclusion ... je veux la suite XDD
Revenir en haut Aller en bas
http://azianway.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Jeu 31 Aoû 2006 - 12:53

Wahou ... Je sais pas quoi te dire ... C'est vachement bien écris !

Jcherchais une fic' a lire et vu le titre de la tienne, jme suis dit pourquoi pas ?! Et la paf jcommence à lire [ Avec la chanson Insa dans les oreilles ... Ca aide pas m'enfin ] ...

C'est vraiment tres beau ... Alors vite la suite s'il te plait ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rose
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Rose

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 28
Localisation : On a cloud, observing the ground destroy itself little by little...watching the living killing each.
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Jeu 31 Aoû 2006 - 13:04

Pas mal , pas mal je l'ai lue il y a une heure jaime bien

la suite!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
lespadon

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 27
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Jeu 31 Aoû 2006 - 13:19

trop beau, magnifique, indefinissable, ..etxc... je sais pas quels mots utiliser.. ^^
c'est trop beau en tout cas !! j'ai larmé quand j'ai compris qu'elle était morte.. Sad comment elle est morte ???

vite la suite !!!!!!! Sad Sad Sad Sad snif Sad Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
aminteitha
동방신기 addict !
동방신기 addict !
aminteitha

Féminin Nombre de messages : 2376
Age : 29
Localisation : dans les bras d'un beau coréen nommé...
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Jeu 31 Aoû 2006 - 18:28

Je me promenai par hasard et je me suis dit tiens je vais lire cette fic, et bien j'ai fait le bon choix, je ne vais pas etre très originale mais ton style est très agréable a lire et ton histoire est vraiment belle, dramatique un peu mais elle ne peut en etre que plus belle. J'attends la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Yami Shino
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
Yami Shino

Féminin Nombre de messages : 311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Ven 1 Sep 2006 - 0:03

c'est mignon et triste, j'aime^^
Revenir en haut Aller en bas
http://projectmana.jexiste.fr/
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 12 Sep 2006 - 21:09

Smile Je suis tro contente que ça vous plaise ! Very Happy
Comme c'est ma toute première fic, j'avais peur que personne apprécie et voir tous vos commmentaires me font énormément plaisir ! Very Happy
Je ne sais pas comment vous remercier. Et je peux dire que ça motive bcp. Alors voici la suite.
J'espères qu'elle vous plaira shy
Ps : désolée d'avoir mis bcp de temps pour écrire la suite. shy



***

CHAPITRE 2 : SMILE AGAIN



Shinji et Yoochun s'étaient retrouvés dans la même classe en Seconde. Jusqu'alors il ne connaissait ni son nom ni son visage. Par un pur hasard, ils avaient été désignés par les professeurs principaux comme représentants des élèves de la section de Seconde, qui comptait dix classes. En tant que représentants, leur première mission fut d'aller rendre visite à l'hôpital à un camarade du nom de Jaejoong qui s'était cassé la jambe dès la rentrée des classes. Avec l'argent récolté auprès des professeurs et des élèves, ils s'étaient arrêtés sur le chemin pour acheter des gâteaux et des fleurs.

Jaejoong, étendu sur son lit avait la jambe enserrée dans un plâtre d'un volume énorme. Yoochun ne connaissait absolument pas ce camarade, qui avait été hospitalisé le lendemain même de la rentrée. Il avait laissé le soin de faire la conversation au malade à Shinji, qui avait été dans sa classe l'année précédente, et il s'était mit à contempler la ville depuis la fenêtre de la chambre, qui se trouvait au troisième étage. Des magasins de fleurs, de fruits et de légumes, des pâtisseries étaient alignés le long de l'avenue, formant une petite zone commerciale. Shinji, qui parlait jusque-là avec Jaejoong, avait soudain lançé dans sa direction :
_ Alors, Yoochun oppa, ton surnom, c'est donc Micky.
_ Oui, répondit-il en se retournant depuis la fenêtre.
_ Il est comme même drôle ton surnom, reprit-elle.
_ Qu'est-ce qu'il a de drôle ?
_ Je ne sais pas, moi, il me fait penser à Mickey Mouse, la souris.
Il ne prit pas la peine de répondre.
_ Et toi, tu connais mon surnom ?
_ C'est Doraemon-girl.
_ Comme Doraemon*, le dessin animé. C'est parce que j'ai toujours une imagination débordante comme les poches de Doraemon ! Hahaha...

Tout à coup Yoochun comprit où Shinji voulait en venir. Celle-ci explicita sa pensée avec un air de délectation :
_ On a vraiment des surnoms identiques, tu ne trouves pas ? A croire qu'on est tous les deux des personnages de dessin animé !
_ De mon côté, c'est surtout une folie de mon père, souligna-t-il.
_ Tu veux dire que c'est ton père qui a choisi ton surnom ?
_ Oui.
_ Cela t'ennuie de parler de ça, visiblement.
_ Non, mais toi tu peux t'estimer heureuse d'être seulement surnommer Doréamon-girl.
_ Pourquoi ?
_ Qu'est-ce que tu aurais pensé si tu te prénommé réellement Yoochun Micky ?
_ Alors Micky est ton prénom aussi ?
_ Oui, c'est mon nom américain.
_ Ah, je ne le savais pas. Mais je peux comme même t'appeler Mickey ? Enfin si ça te déranges ...
_ Si toi tu acceptes qu'on l'appelle Blanche-Neige, répondit-il en désignant Jaejoong qui les écoutait depuis un bon bout de temps.
_ Ok, va pour Blanche-Neige, puisqu'il est aussi joli qu'elle !
_ Et mon avis alors ? protesta Jaejoong frustré et amusé. J'aurai l'air de quoi avec un surnom pareil devant mes amis ?
_ C'est sûr que tu serais la risée de tout le Lycée, répondit Yoochun amusé.
Jaejoong fit une drôle de mine. Yoochun poussa plus loin :
_ Quand on te rencontre, je ne vois pas comment on pourrait t'appeler autrement ! En plus, toutes les filles du lycée sont déjà jalouses de ta beauté !
_ Tu crois ?

Shinji était en train de placer dans un vase les fleurs qu'elle avait apportées. Yoochun et Jaejoong avaient ouverts la boîte de gâteaux, et, tout en grignotant, ils avaient continué à discuter à propos de tout et de rien. Au moment de partir, Jaejoong leur cria :
_ J'espère que vous reviendrez ! Vous ne pouvez pas savoir comme c'est ennuyeux de rester allongé toute la journée.
_ D'autres camarades viendront bientôt à tour de rôle te faire rattrapper les cours.
_ Pour ça, ce n'est pas la peine de vous donner du mal ! Mon ami Yuhno me fait déjà bien souffrir !
_ Ah, pas mal, railla Yoochun pour le taquiner, c'est ce qui s'appelle bien porter son nom. Alors Blanche-Neige aurait déjà trouvé son Prince Charmant ?


Sur le chemin du retour, Yoochun avait eu l'idée subite de proposer à Shinji de prendre un café. Il était trop tard pour retourner au lycée mais pas assez tard pour se promener avant de rentrer chacun chez soi. La jeune fille avait accepté son invitation et elle l'avait accompagné dans un café du coin. Ce soir-là, ils firent plus amples connaissances et leur longue amitié avait commencé.


***


Yoochun ferma la porte de sa chambre et s'installa devant son bureau face à la fenêtre. Il retint son souffle et, les larmes aux yeux, regarda l'enveloppe, sachant que la personne qui avait rédigé cette lettre ne pourrait plus jamais écrire. Son coeur battit la chamade. Il passa ses doigts sur l'enveloppe qu'elle avait été la dernière à toucher et ses doigts décachetèrent lentement le pli. Il le retourna et le secoua pour en faire tomber le contenu. Il en sortit dix petites enveloppes comme celles que l'on joint aux bouquets de fleurs. Sur chacune d'elles était inscrit un nom du mois différent. Son coeur s'arrêta lorsqu'il reconnut l'écriture familière sur une feuille volante, sous la pile d'enveloppes. C'était l'écriture de Shinji.

Mickey oppa,

Je ne sais pas où tu seras quand tu liras ces lignes. J'espères seulement que ma lettre te trouveras heureux et en bonne santé. Je sais qu'à cet instant précis où tu liras ces lignes, je ne partagerais plus ton monde.
Mickey oppa, je sais que tu es fort, courageux, et que tu pourras te remettre de toutes les épreuves que tu croiseras, même de celle-ci. Nous avons partagés des moments magnifiques, une amitié plus qu'inimaginable, et grâce à toi, j'ai eu une vie heureuse... très heureuse. Je ne regrette rien.
Mais je ne suis qu'un chapitre de ton existence et une rencontre de ta vie. Il y en aura beaucoup d'autres à l'avenir. Rappelle-toi nos merveilleux souvenirs, mais n'aie pas peur de t'en faire d'autres.
Je sais que te cacher la raison de ma mort n'est pas une chose à faire, mais sache que c'est pour ton bien. Pour rien au monde, je n'accepterais que ce beau sourire ensoleillé que tu possèdes s'efface de ton visage angélique. Seulement, quand il en sera le moment venu, je te dévoileras tout. Alors ne méprise pas le monde autour de toi et n'oublie jamais de sourire quoiqu'il arrive, car la plus belle chose au monde est de rire la vie.
Bien que ma vie fut courte, jamais je n'aurais cessé de sourire. Même si pour cela, ce passé que j'avait tant fui aura été ma fin. Alors, sèche tes larmes et sourit cette vie qui t'est offerte, pour que de là-haut je puisse t'observer et être fière de mon Mickey.
Merci de m'avoir fait l'honneur d'être mon meilleur ami et confident. Pour tout, je te suis éternellement reconnaissante. Sache que chaque fois que tu auras besoin de moi, je serais à tes côtés.
Avec tout mon amour et mon amitié, à tout jamais,
Ta meilleure amie et confidente,

Shinji alias Doraemon-girl.

P.S : Smile again ^^

P.S 2 : Moi et mes fameux PS, tu me connais... ^__^' Je t'avais promis une liste. La voici. Les enveloppes ci-jointes devront être ouvertes exactement au même moment indiqué sur chacune d'elles et il faudra obéir aux instructions. Souviens-toi que je te surveille et que je saurai si tu le fais ...


Yoochun sentit la tristesse l'étreindre. En même temps, il éprouvait un certain soulagement : Shinji allait continuer à être avec lui encore un peu. Il prit les enveloppes et regarda les noms des mois inscrits dessus. On était en janvier. Il prit l'enveloppe de Janvier et l'ouvrit, savourant chaque instant. Dedans, une petite carte avec l'écriture de Shinji et un dessin la représentant disait :

Cet hiver fera froid. Epargne-toi de tomber malade et pense à porter des pulls au cols roulé, ainsi qu'à manger équilibré.
P.S: Smile again ^^


Les larmes de Yoochun se transformèrent en fou rire. Sa Doréamon-girl était de retour. Il lut et relut les lettres en s'efforçant de rappeler Shinji à la vie. A la fin, ne voyant même plus les mots à travers ses larmes, il regarda la ville à travers la fenêtre. Petit à petit, la nuit tombait sur Séoul et cette ville qu'il s'était mit à haïr recommença à l'émerveiller. Bientôt la ville serait baignée de lumières scintillantes tels le ciel qui se couvrirait d'étoiles. Shinji avait toujours aimé ce genre de spectacle. Cela l'apaisait... A présent, il serait seul à l'apprécier ...


***


_ Vous croyez qu'il fait quoi ? On devrait aller le voir ? questionna Changmin.
_ A mon avis, je crois qu'il vaux mieux le laisser seul, ce soir. On pourra toujours savoir demain matin, répondit Jaejoong.
_ Peut-être..., mais s'il fait quelque chose de désespéré, ce sera de votre faute !
_ JUNSU !!! s'écrièrent en choeur, Jaejoong, Yuhno et Changmin, furieux.
_ Bah quoi ? On sait jamais ... Ca fait presque deux heures qu'il s'est enfermé dans sa chambre, et il avait l'air super pas bien ! Et puis j'ai faim, moi ! On va pas attendre Monsieur-tristounet toute la nuit !
_ T'es pas croyable ! Qu'est-ce qui est plus important pour toi, ton estomac ou Yoochun ? reprocha Jaejoong consterné par l'attitude de ce dernier.
_ En temps normal, je dirais Yoochunnie, mais là c'est mon estomac qui parle, alors ...
_ Pff... T'es irrécupérable ! pesta Changmin. Moi aussi je pense avec mon estomac, mais c'est pas pour ça que je vais l'abandonner ! En plus, hyung a toujours été là quand l'un de nous allait pas bien, alors fait un effort, tu veux ?
_ Minnie a raison, rétorqua Yuhno. Yoochun nous a toujours tous soutenu dans nos moments difficile alors pour une fois soyons-là pour lui.
_ OK, mais si il ne sort pas d'ici-là 30 minutes, je défonce sa porte et je le traîne à table de grès ou de force !
_ JUNSU !!! s'écrièrent à nouveaux ses vis-à-vis.
_ Quoi encore ? Je vois que vous êtes pas motivés à le faire alors faut bien que l'un d'entre nous le fasse ! Et puis c'est pas en l'attendant toute la nuit qu'il va aller mieux !
_ Ah là, il n'a pas tort, approuva Jaejoong. C'est vrai que là, on l'aide pas trop. Mais je ne vois pas ce qu'on peux faire d'autre ?
_ Peut-être, mais soyons juste là pour le soutenir, répondit Yuhno, comme il l'a fait pour chacun de nous.
Tous approuvèrent et continuèrent à fixer le couloir en direction des chambres.
Deux heures plus tôt, Yoochun était rentré en trombe, le regard vide et la mine morose comme à son accoutumé depuis des mois. Cependant, étrangement, il semblait plus agité et sans accorder le moindre regards et le moindre mots à ses amis, il s'était enfermé dans sa chambre. Ces derniers s'étaient alors tous réunis dans le salon et s'inquiétaient à son sujet, attendant la moindre réaction de sa part.

Cela faisait maintenant plusieurs mois que le jeune homme ne leur adressait plus le moindre mot et sourire, si ce n'était que pour bafouiller quelques grognements incompréhensibles. Depuis des mois, ils s'inquiétaient tous pour leur ami et avaient tous été aussi affecté par la nouvelle. Ils connaissait Shinji et l'appréciait énormément. Elle était pour eux comme une grande-soeur et peut-être encore plus pour leur ami. La jeune femme leur manquait à eux aussi. Cependant chacun d'eux savait que leur chagrin n'était rien comparé à celui de Yoochun. Depuis la disparition de la jeune femme, leur ami s'était enfermé dans une bulle et n'adressait plus la parole à quiconque. Leur Joyeux-Yoochun avait fait place à un Triste-Yoochun, et cela leur était insupportable. Mais que pouvaient-ils faire d'autre que d'attendre que le temps guérisse la blessure ? Si ce n'est que de le soutenir et le protéger...

***

Doraemon : dessin animé très populaire en Asie. Doraemon est un personnage qui possède une poche à quatre dimensions, de laquelle il sort d'innombrables gadgets pour aider Nobita, son ami, à se défendre, arranger ses problèmes, rendre jaloux d'autres enfants, … Cependant, bien souvent, la situation dégénère encore plus par l'intervention de Doraemon.


Dernière édition par le Lun 9 Avr 2007 - 15:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 12 Sep 2006 - 21:14

CHAPITRE 3 : IS IT OUR FATE ?



" Ca alors !" Ce fut tout ce que ses amis trouvèrent à dire lorsqu'ils se réunirent tous les cinq le lendemain matin devant la table de la cuisine pour regarder le contenu de l'enveloppe que Yoochun avait vidée devant eux. Depuis quelques minutes, la conversation était réduite au strict minimum, chacun essayant d'analyser ses sentiments.

_ Eh bah ça alors ! s'écria Junsu au bout d'un moment. Je sais plus quoi dire ! Tu es sûr que c'est bien...
_ J'en suis sûr ! le coupa Yoochun. Jamais je n'oublierais son écriture.
_ Whaow ! On se croirait vraiment dans un film ! s'exclama Changmin éblouit. Tu en as de la chance !
Yoochun sourit brèvement à la remarque, mais déjà ses yeux se voilaient de larmes. Remarquant le changement d'expression de son ami, Jaejoong pinça discrètement son cadet à sa gauche.
_ AOUH ! Mais ça va...
_ Quelque chose ne va pas, Minnie ? questionna Yuhno interloqué.
_ Non, non ... J'avais juste envi de crier, héhé..., finit-il par mentir en remarquant le regard noir que son voisin lui lançait.
Puis à voix basse à ce dernier :
_ Mais t'es malade de pinçer aussi fort !
_ C'est pas moi, c'est ma main, répondit Jaejoong, l'air innocent.
_ Je veux bien te croire, mais pourquoi tu as fais ça ?
_ Réfléchis . T'appelles ça de la chance, répondit son aîné en désignant Yoochun qui essayait de ravaler ses larmes en faisant semblant de rire aux blagues de Junsu. C'est la première fois depuis des mois qu'il nous reparle normalement et à cause de toi, son moral est de nouveau à zéro.
_ Oups ! Désolé ...
_ Ouais, ben le mal est fait alors assume maintenant ! En plus...
_ Dites-le si on vous gênes ! interrompit soudain Junsu.
_ Un peu oui, répondit l'aîné du tac-o-tac. Bon, où est-ce qu'on en était ...? reprit-il tout en ignorant ouvertement la mine boudeuse qu'avait prise Junsu.
_ Fais pas attention à eux, le consola Yoochun, qui les avait entendu. Comme me le dit si bien Shinji-shi, smile again ^^
Junsu lui sourit timidement et se sentit terriblement gêné. Il se sentait stupide de s'être fâché aussi simplement, mais surtout d'être consolé par Yoochun alors que ce dernier-même en avait plus besoin que lui. Il fixa à nouveau la lettre et les enveloppes sur la table et déglutit faiblement :
_ Tout ça doit quand même te sembler... bizarre, non ? questionna-t-il soucieux.
_ Il faut avouer que je m'y attendais un peu. Finalement, Shinji-shi n'a jamais oublié notre promesse. Ce n'est seulement moi qui l'ai oublié, répondit Yoochun, tristement.
_ Une promesse ? répéta Yuhno intrigué.
_ Cela remonte à deux ou trois ans de ça, répondit son vis-à-vis d'un faible sourire. Shinji-shi avait débarquée un soir chez moi et elle était en larmes. C'était la première fois que je la voyais dans cet état. Pour la consoler, je lui avais offert une glace et on avait discuté toute la nuit dehors, dans une aire de jeux près de son immeuble. Je ne sais plus trop comment, mais le sujet de la mort s'est glissé dans notre conversation et c'est là qu'on s'était fait cette promesse. L'idée c'était qu'on se devait de faire une liste, avec laquelle on pourrait aider nos proches après avoir disparu. Je sais, c'est bête, mais il faut dire que sur le moment, ça nous avait drôlement paru intelligent. Pour moi, bien sûr, ce n'était qu'un truc dit en l'air, mais pour Shinji-shi, je crois que ça ne l'était pas puisqu'aujourd'hui ...

Yoochun s'était tut. Les larmes lui ruisselaient à nouveau sur le visage.


***


15 h 30. A quelques kilomètres de la périphérie Séoulienne.

Le long cri de la foule des supporters fit trembler la terre :
_ Wouaaaaaaah ...!!!
Tous les passionnés de vitesse s'étaient rassemblés dans une ambiance surchauffée. Le terrain au relief tourmenté, accroché à flanc de colline, était idéal pour une piste de motocross. Plusieurs dizaines d'engins se bousculaient, faisant gicler en gerbes les gravillons du circuit. Dans un motocross, la moindre fraction de seconde d'inattention pouvait être fatale. Aussitôt que le motard perdait le contrôle de son engin et c'était la chute.
Dans un passage délicat, plusieurs motards partirent en glisse dans les piles de pneus, les uns aprés les autres. Dans les gradins en plein air, Dong Hae criait surexcité :
_ Super ... C'est complètement fascinant !
Il sentait son sang bouillonner dans ses veines.

Au milieu de la mêlée, la moto noire pilotée par une silhouette mystérieuse, se trouvait en quatorzième ou en quinzième position. Elle était partie la dernière quand la masse noirâtre des motos s'étaient élancées dans une rugissement de tonnerre. A ce moment, la moto noire semblait en difficulté et roulait mal. Sa façon de piloter était alors celle d'un amateur. Mais maintenant, elle paraissait tout à fait à l'aise.

_ Elle est partie la dernière et elle est déjà remontée jusque-là. Terrible ! s'écria Ee Teuk.
Il observa attentivement la façon dont le pilote maniait sa moto noire. Cette dernière profita de la sortie d'un virage pour gagner plusieurs places. Ee Teuk commençait à ne plus se contrôler.
_ Ouais ! Elle en a passé un, deux même, celui-là encore ...
Les lèvres tremblantes mais surexcités, Ee Teuk et Dong Hae suivaient des yeux la moto noire.

A ce moment, le dossard numéro 321 sur une moto grise, qui avait conservé la troisième place depuis le départ, dépassa soudain les deux premiers concurrents et se propulsa en tête de la course. L'évènement déclencha une ovation : " Wouaaaaaaaaaaouuuuh ...!"
_ C'est Yuhno !
_ Yuhno vient de prendre la tête !

"Vas-y Yuhno ! Ecrase-les tous !" criaient les autres membres de Super Junior près de Dong Hae, Ee Teuk et Jaejoong.

Une fois en tête, la moto de Yuhno accéléra encore et sortit de leur champ visuel. Pendant ce temps, la moto noire avait encore dépassé un par un plusieurs concurrents, et comme plus de la moitié des participants avaient été éliminés, elle se retrouvait à présent à la troisième place. On sentait son pilote un peu plus habile à chaque tour. Lancée à la poursuite du numéro 321, la moto noire semblait guetter l'occasion propice pour tromper son adversaire et s'emparer de la première place.

Le drapeau agité sur la ligne d'arrivée annonça qu'ils arboraient le dernier tour. La moto noire sembla frôler le drapeau en passant dessous. Elle dépassa comme un bolide le second de la course pour venir se placer en embuscade juste derrière l'homme de tête. Quelqu'un cria :
_ Le numéro 215 a un problème de moteur.
Effectivement, la machine noire émettait un rugissement, comme si son moteur allait exploser. Heechul arbora soudain une mine anxieuse.
_ Pas de doute, il est en surrégime.

Maintenant, les motos numéro 321 et 215 roulaient côte à côte. Au premier virage, Yuhno avait habilement contrôlé son adversaire. Pour gagner la course, il n'avait plus qu'à maintenir le numéro 215 en deuxième position.

Après le passage du premier virage, la grande majorité des spectacteurs ne doutaient plus de la victoire de Yuhno. En atteignant le deuxième, puis le troisième virage, la situation n'avait pas changé.
_ Yuhno va encore finir en tête !
_ Sûr, pour ce nouveau participant, c'est sa première course, finir deuxième c'est déjà génial.

Les spectateurs dans leur ensemble, admiraient la ténacité de la moto noire, mais souhaitaient que Yuhno gagne la course. C'était sans compter la combattivité de son pilote, qui continuait à se battre pour la première place.
Heechul savait qu'elle ne pouvait l'entendre, mais murmurait :
_ Tu es déjà arrivé jusque-là, n'hésites pas, passe en tête.


Yuhno négocia habilement le troisième virage de façon à boucher la voie à son adversaire.
Tout le monde était sûr de la victoire de Yuhno lorsque sa moto passa en tête à l'entrée du quatrième virage, sous la flamme annonçant la dernière ligne droite. Il n'avait plus qu'à franchir la dernière difficulté, un virage serré. Comme il pensait impossible de se faire doubler à cet endroit, son seul souci était de franchir cette dernière difficulté sans encombre.
Après neufs tours d'un parcours sans faute, s'il butait sur cette difficulté, c'était pour lui la honte absolue. En ralentissant bien, il allait faire une démonstration de sa technique en suivant la trajectoire idéale. Personne n'imaginait donc le moindre changement d'ordre à cet endroit et la victoire de Yuhno semblait bien acquise. A cet instant, Junsu cria :
_ Non ... ! C'est de la folie !!
Autour de lui en même temps la clameur avait gagné les autres spectateurs.
_ Arrête ! ... Ca va pas la tête ! ... Il va se tuer ...!
Et il y avait de quoi être surpris et ouvrir de grands yeux ronds .
Lancée à pleine vitesse, la moto noire venait d'amorcer la courbe serrée du dernier virage. Les membres de Super Junior et de TVXQ en avait les yeux qui papillotaient.
_ Ohé, mais qu'est-ce qu'il fait ? s'écria Shindong.

Le pilote de la moto noire voyait bien que c'était un pari insensé, mais il avait décidé de jouer le tout pour le tout. Arc-bouté sur son guidon, le motard mystérieux mettait toute son énergie à contrôler le dérapage de l'engin. La moto noire vibrait de tout son châssis avec des grincements stridents. Décrivant une large courbe, la moto vint frôler le bord de la piste du côté des gradins.
Dzzzzzzzzzzaaaaatss ! Raclant le sol dur de la piste, sa genouillère fit jaillir une gerbe d'étincelles dégageant une odeur de cahoutchouc brûlé. Les jeunes du premier rang de gradins poussèrent un cri : " Ouuuwaaaah !!!"

Ils pensèrent que la moto allait basculer et heurter le mur. Cependant, ce dernier frôla le mur mais il parvint à corriger sa position, par des petits coups de guidon de côté, et à éviter le crash de justesse. La moto noire était maintenant côte à côte avec Yuhno. La foule devint hystérique :
_ Wououaaaaaaaaououh !
_ C'est l'arrivé, vas-y, vas-y ! criaient de toute leur voix les membres de Super Junior et de TVXQ.
Déjà sur la ligne d'arrivée, on agitait le drapeau à damier. Le coeur de Yoochun battait la chamade.
_ Continue comme ça, double-le !
Les cris de la foule étaient déchaînés et assourdissants, comme un ouragan sur la mer.Côte à côte dans la dernière ligne droite, les deux motos se ruaient à tombeaux ouverts sur la ligne d'arrivée. Les deux concurrents se livraient un combat acharné. Un duel à mort.

A ce moment, la concentration de Yuhno se détacha de la lutte. Instantanément, sa vitesse retomba et il se retrouva en arrière, tandis que la moto noire bondit sur la ligne d'arrivée. Des cris de joies s'élevèrent dans les gradins. Maintenant, tous n'avaient plus d'yeux que pour le nouveau gagnant de la course et à découvrir son identité. Heechul était dans l'ivresse de cette victoire et se réjouissait à présent de la surprise des autres lorsqu'ils découvriront qu'une femme, son amie Shion, venait de battre l'uns des meilleurs pilotes de motocross de tout Séoul.


La route étroite et déserte tournicotait sur le relief accidenté des collines. Déjà, la nuit obscurcissait les hauteurs. Ca et là, la tâche de lumière d'un lampadaire trouait la nuit. Le coeur de Shion battait la chamade. Elle venait de gagner pour la première fois une course de motos et avait frôler la mort à plusieurs reprises tout au long de la course. Tellement prise dans l'adrénaline du circuit, elle ne s'était aperçue qu'à l'arrivée qu'elle avait prit d'énormes risques.

Au loin, la fête battait son plein et la foule se ruait autour des barbecues
qui avaient été préparer pour fêter l'occasion.
Après l'arrivée du motocross, Heechul la rejoignit pour la féliciter de cette surprenante victoire, mais aussi de la surprise qu'elle avait fait naître lorsque la foule l'avait découverte. Tous avaient arborer une expression ahurie et surprise. Yuhno, plus que les autres.
Voyant son visage congestionné par la chaleur étouffante du stand, Heechul comprit que son amie voulait respirer un peu d'air frais et reprendre son souffle après la course qu'elle venait de mener. Shion lui tournait le dos, ce fut lui qui l'aborda.
_ Quelle belle victoire, mes félicitations !
Shion se retourna, le sourire aux lèvres.
_ Ah, tu es venu finalement ?
_ Oui, et pas tout seul, fit ce dernier en se tournant vers ses compagnons qui l'attendait près des barbecues.
Shion le dévisagea interloquée, et ce fut Heechul qui bougea le premier lui tendant la main qu'elle serra en rougissant.
_ Viens, je vais te présenter à mes amis. Et il y a une victoire à fêter ! La tête que doit tirer Yuhno ! Hahaha...


***


Devant les barbecues, les garçons regardèrent perplexe la jeune femme qui se trouvait aux côtés de Heechul. Elle devait avoir le même âge qu'eux à en juger par sa tenue ; un jean, une paire de basket et un débardeur blanc, adossé à ses épaules, une sacoche noire. Elle n'était pas spécialement féminine et jolie, mais son regard et son sourire dégageait une infime tendresse et douceur. Ses cheveux noirs mi-longs relevés en une queue-de-cheval convenait à l'harmonie de sa tenue et à son visage aux trais fins et réguliers. Cette dernière semblait légèrement embarrassée face aux 17 garçons, qui n'avaient pas arrêter de la détailler de haut en bas depuis une bonne dizaine de secondes.

_ Les gars... interrompit Heechul, je vous présente une amie et la championne qui a enfin mit Yuhno au tapis, Shion.
_ Bonsoir, dit-elle, je suis Nakamoto Shion, enchantée...
Elle s'inclina respectueusement, et ce fut Ee Teuk qui bougea le premier lui tendant la main qu'elle serra en rougissant.
_ Moi de même, sourit-il, je suis Ee Teuk, le leader des Super Junior. Et comme tu peux le voir, je te présente mes enfants, plaisanta-t-il en désignant ces compagnons à ces côtés.
_ Arrête de dire des bêtises ! fit alors Dong Hae en le poussant sur le côté afin qu'il lâche la main de la nouvelle venue. Je me présente, je suis Dong Hae, ravi de faire votre connaissance.
Il s'inclina poliment alors que Shion souriait légèrement, toujours un peu rose.
_ Tu... Vous pouvez me tutoyer ...
La voyant un peu mal à l'aise, Heechul s'avança près d'elle, posant une de ses mains protectrices sur son épaule droite. Ce fut au tour de Shindong qui s'avança.
_ Enchanté, je suis Shindong.
_ Enchantée, sourit-elle.
Il se décala sur le côté et vit Kyun Yun s'approcher timidement. Le cadet contrôla sa voix afin qu'elle ne tremble pas et sourit ...
_ Bonsoir, moi c'est Kyun Hyun.
_ Enchantée de te connaître.

Les uns après les autres, ils accueillirent la nouvelle venue. Cependant, seuls Yoochun était resté à l'écart de tous et dévisageait la jeune femme perplexe. Il avait du mal à croire ces yeux. La nouvelle venue ressemblaient en tous points à ... sa Shinji.


Dernière édition par le Lun 9 Avr 2007 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
- TsubaSa -
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
- TsubaSa -

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Une ville pommée =) (93)
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 12 Sep 2006 - 22:51

Yeaaaaaaaaaaaaaaaah trop bien =DD

Bon je te dit toute suiite j'ai pas lu un passage excuse >o<

Enfin bref pour la fin je dirais qu'enfaite Shinji n'est pas morte mais elle a eu l'alzeimer ( sa s'écrit comment ? XD)

AHAHA jdec

Allez la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://azianway.skyblog.com
rising
동방신기 addict !
동방신기 addict !
rising

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : dans une plaine verte facon dbz en train de se chamailler avec Yuyu
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 12 Sep 2006 - 22:58

oOO c'est quoi cette histoire?!!! jaime trop^^ mignon le coup des lettres avec les mois^^ une suite vite ^^jaime trop la compet des motocross^^ mais franchement.. pauvre Yoochun... jsuis sure que Shion c'est la jumelle a Shinji ou la reincarnation peu etre? en tout cas une suite vite^^ trop hate de lire!!^^
Revenir en haut Aller en bas
http://daikashiyua.skyblog.com
Cassi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Cassi

Féminin Nombre de messages : 1620
Age : 99
Localisation : Avec mes amants, Micky et Ryeowook!
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 3 Oct 2006 - 19:28

héhé on peut dire qu'elle est très bien écrite et il n'y a pas beaucoup de fautes, je n'ai même pas fait attention, j'étais un peu captivée par ta fic ^^ en tout cas, elle est très belle, j'attends la suite avec impatience Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Jeu 26 Oct 2006 - 19:22

Bon je dois etre folle ... J'ai pas posté la derniere fois ... Honte sur moi désolée ... shy

T'ecris vraiment bien ... J'avais les larmes aux yeux quand il a ouvert les lettres et tout ...
Et la course de moto était vraiment bien decrite ! Jm'y croyais totalement lol

Shinji = Shion [ ? ]

Bref, je veux la suite maintenant s'il te plaiiiit ! Ca fait super longtemps !
Bravo encore ;)
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 14 Nov 2006 - 21:35

excusez- moi pour cette longue longue longue attente ! Mais concilier le taf et les cours, c'est pas très évident !
Ensuite, un grand MERCI pour vos commentaires qui me donne beaucoup de force pour continuer.
Enfin bref, voici la suite !

***

CHAPITRE 4 : Qui es-tu ?




Yoochun commençait à éprouver une sorte de malaise. Il avait l'impression d'avoir vécu un éternel cauchemard tout au long de ces derniers mois, et de s'en être réveillé qu'à l'instant même. Poliment, la jeune femme s'était avancée vers lui et l'avait salué comme il en était la coutume. Elle ne semblait pas avoir remarqué son manque de réponse, et qui plus est, de se douter qu'elle le troublait par-dessus tout. Sans s'attarder plus longtemps, la jeune femme avait rapidement rejoint Heechul et quelque membres du staff près des barbecues.
Yoochun nota qu'elle ne ressemblait pas vraiment en tous points communs à Shinji comme il avait cru deux minutes plus tôt : la même silhouette svelte mais légèrement plus grande, les mêmes traits fins et réguliers, ainsi que le même regard pétillant, mais Shion avait la peau légèrement mâte et des fossettes au coins des lèvres à chacun de ses sourires. Ce qui n'était pas le cas pour Shinji. De plus, la jeune femme ne dégageait pas cette impression d'élégance et de fraîcheur commune à Shinji. Au contraire, Shion dégageait une impression froide et discrète.
La jeune femme restait souvent en retrait de Heechul et se contentait plus ou moins de sourire à quelques blagues échangées. Elle se mêlait rarement aux discussions comme l'aurait fait Shinji, et se contentait plus à écouter, en parcourant de temps à autre les lieux d'un regard gênée. Elle semblait éprouver presque autant de malaise que Yoochun.
Ce dernier se tenait à quelques mètres d'elle, aux côtés de Junsu et Ee Teuk qui tentait malgré eux de remonter le moral de Yuhno qui faisait mine de bouder depuis un certain temps.
_ Allez Yuhno, fais pas la gueule ! C'est pas si grave de perdre, tu sais, s'époumonait Ee Teuk, le teint légèrement rose, un verre à moitié vidé.
_ C'est vrai, c'kil dit , hic ...! C'est rigolo de perdre contre une fille, hic ... Ha ha ha..., s'exclama Junsu à moitié ivre.
_ Merci pour votre soutien les gars, ironisa le leader des TVXQ. On voit que c'est pas vous qui vous êtes fait battre par une fille devant tous ! Surtout lorsqu'il s'agit d'un truc qui va être diffusé sur tous les médias de la Corée, que dis-je, de l'Asie entière !
_ Moi si ! Une fois j'ai perdu contre Jae à Papier-caillou-ciseau à la télé, s'écria soudain Changmin en les rejoignant, le rouge aux joues.
_ Qui tu traites de fille, Minnie ? répliqua aussitôt l'androgyne, mécontent et en pinçant son cadet au bras à son passage.
_ Ha ha ha ..., du calme Jae. Vous allez pas vous battre pour si peu, s'interposa aussitôt Yesung. Regarde Heechul, il accepte bien qu'on le qualifie de joli minois, alors sois fier toi aussi d'être une jolie demoiselle, ha ha ha...
_ Rrrrrh, Yesung..., grogna Jaejoong, le poursuivant soudain, le poing levé. Yesung le fuyait autant qu'il le pouvait et tout deux se poursuivirent ainsi autour des barbecues, passant de temps à autre entre leurs amis et les bousculant un peu au passage. Leur course poursuite dura une bonne dizaine de minutes avant que Jaejoong n'attrappa sa proie, qui, essouflé se laissa au supplice des dangereux chatouilles de l'androgyne brun.
Grâve à tout ce remue-ménage, l'atmosphère tendue du dernier jour de tournage se détendit, et tout le stress dans lequel ils étaient tous plongés au quotidien depuis des semaines laissa place aux rires et aux chamailleries. Il y avait longtemps qu'ils ne s'étaient pas tous autant amusés.
Tous étaient encore sous l'euphorie de l'instant et continuaient à se taquiner les uns les autres, lorsque soudain, jetant un bref regard vers Heechul, Yoochun remarqua l'absence de Shion à ses côtés. Saisit d'une soudaine et étrange inquiètude, Yoochun questionna ce dernier.
_ Euh... hyung, euh... ton amie est rentrée ? murmura-t-il timidement aux oreilles de l'androgyne blond, sentant le rouge lui monter aux visage.
_ Qui ça ? Aaah... tu veux parler de Shion ?
Yoochun hocha timidement la tête.
_ Non, je ne crois pas. Elle m'a parler d'un truc comme respirer un peu d'air ...
Puis désignant du regard leurs amis :
_ ... mais avec tout le boucan que ces gosses font, je n'ai pas très bien entendu. Pourquoi tu me demandes ça ? Elle t'intéresse ? fit-il le sourire malin à l'encontre de Yoochun qui rougit de plus belle.
_ Euh... non. C'est pas ce que tu crois. C'est juste que... euh... je... euh...
_ Ha ha ha... !!! T'sais que t'es trop mignon là ! sourit l'androgyne. Tu ressembles trop à un gosse qui vient de se faire prendre la main dans le sac !
_ Hyung, je... C'est pas ce que tu crois ! s'écria Yoochun à présent aussi rouge que Junsu.
_ Ha ha ha... Pas la peine de te justifier. Va voir près du circuit, je pense qu'elle doit y être. Shion n'aime pas trop être entourée d'inconnus. Elle a dû aller s'isoler encore sur sa moto..., fit ce dernier l'air soudainement grave et sérieux.
_ Merci.
Puis sans plus attendre, Yoochun couru à toute allure vers la piste de motocross. Au loin, il entendit la voix de l'androgyne blond plaisanter :
_ Yoo-yoo, ne faites pas de bêtises, ha ha ha...!



***


Cramponnée sur sa Ducati M900 noire, Shion filait à toute allure sur la piste de motocross. Cela faisait bientôt une heure qu'elle roulait ainsi à plein gaz, sans s'arrêter une seconde. Seulement se laissant bercer par le grondement incessant du moteur et du vent qui lui fouettait le visage.
Shion s'était discrètement eclipsée de la soirée, non pas qu'elle n'appréciait pas la compagnie de tous, mais parce qu'elle sentait que si elle y restait une minute de plus, son coeur allait défaillir aux dépens de sa volonté.
Que lui arrivait-il ? Pourquoi éprouvait-elle autant de joies et de tristesses qu'à la simple vue de sa silhouette ? Ce n'était pas dans ses habitudes de se laisser abattre par de tels sentiments. Pourtant, elle ne pouvait rien y faire. Elle n'arrivait pas à contrôler ce qu'elle éprouvait à chaque fois qu'elle l'apercevait. C'était comme si une chose invisible semblait la manipuler telle une marionette, elle et son coeur.
Son coeur... ou plutôt son nouveau coeur. Un coeur inconnu qui était à présent sien depuis bientôt un an. Un coeur qui l'avait totalement changé selon ses proches. Un coeur qui l'avait guidée jusqu'à Séoul pour une raison qu'elle ignore. Un coeur qui lui dictait des choses dépassant sa volonté et sa raison. Un coeur qui battait la chamade à chaque instant que le nom de Yoochun était prononcé...



***


Le regard rivé sur la moto noire qui filait à toute allure, fendant la piste en deux, tant elle roulait vite, Yoochun observait la jeune femme depuis une bonne quinzaine de minutes. Shion ne semblait pas avoir remarqué sa présence, au contraire, elle semblait ne faire plus qu'une avec l'engin et le grondement du moteur.
Yoochun resta là, pantois, à l'observer sans un mot. Etrangement, il ressentait à cet instant un sentiment de joie mêlé à de la fascination envers la jeune inconnue, car il fallait bien l'avouer, Shion n'était autre qu'une inconnue à ses yeux. Il avait certes entraperçu sa silhouette à plusieurs reprises tout au long des précédents jours de tournage de leur dernier clip mais jamais, il ne lui avait adressé le moindre mot. Même lorsque Heechul la leur avait présenté, et lorsqu'il avait cru voir Shinji en elle un bref instant, Yoochun s'était garder de prononcé la moindre parole. Plus étrange encore, était qu'il avait senti comme un étrange lien qui le liait soudainement à la jeune femme dès l'instant où celle-ci l'avait salué.
Elle n'était pas Shinji, ça il en était sûr à présent, mais alors pourquoi se trouvait-il en cet instant précis, à quelques pas d'elle ? Que lui arrivait-il ? Serait-ce à cause de sa méprise de tout à l'heure ? Se pourrait-il que sa raison lui faisait défaut ?
Perdu dans ses pensées, Yoochun ne remarqua pas la soudaine présence de Heechul à ses côtés. Ce n'est que lorsqu'il ressenti une main posée sur son épaule gauche qu'il reprit conscience des choses.
_ Quelque chose ne va pas ? questionna l'androgyne blond. Tu m'as l'air bien troublé aujourd'hui, Yoo-yoo. Tu es sûr que tout va bien ?
_ Hyung ...! s'exclama Yoochun surpris. Qu'est-ce que tu fais là ?
_ Là n'est pas la question, Yoo-yoo, répondit l'androgyne le ton sérieux.
Puis détournant le regard vers la piste :
_ On dirait un ange, tu ne trouves pas ?
_ Un ange ? questionna Yoochun ne comprenant pas où en voulait venir l'androgyne.
_ Oui, un ange déchu... Shion semble si libre sur sa moto, mais aussi à la fois si triste... D'ailleurs, je me demandes pourquoi elle adore cette dangereuse activité ?... Enfin bon, il faut bien avoué que c'est grâce à cela qu'elle vous a pas mal dépanné pour doubler l'actrice principale de votre dernier clip ! Jamais je ne comprendrais pourquoi Shion préfères gagner sa vie par des petits boulots pareils alors qu'elle possède tant de talents pour le chant et la danse ! J'ai eu beau essayé de la convaincre à nous rejoindre dans la "SM Family", mais non, mademoiselle prèfére sa moto et ses petits jobs. Aaah... cette fille alors ! Vraiment, il en existe pas deux comme elle, crois-moi !
Durant tout son monologue, Yoochun l'avait écouté attentivement, sans perdre un mot. Tout ce qu'il venait d'apprendre sur son inconnue l'intriguait énormément . La jeune femme se révélait être beaucoup plus complexe à discerner qu'il ne l'aurait crut. Dés l'instant où Shion était apparue aux côtés de l'androgyne, Yoochun avait non seulement crut voir Shinji en elle, mais aussi pressenti qu'elle n'était sûrement pas semblables aux autres, comme l'avait été Shinji cinq ans plus tôt. Et c'était bien cela qui le troublait.
Constatant le regard voilé de son ami, Heechul interrompit son silence d'un ton calme et confident :
_ Yoo-yoo, si quelque chose ne va pas, tu sais que tu peux tout me dire, même si je ne suis pas sûr d'être d'un très grand secours. Je suis au courant de ce qui te tracasse ces derniers temps. Moi aussi, j'ai connu Shinji, et je peux te dire qu'elle me manque énormément, à moi aussi. Mais ce n'est pas une raison pour que tu t'enfermes aux autres. Cela ne te feras aucun bien, et je sais de quoi je parles.
_ Hyung, merci de ton inquiétude, mais je t'assure que tout va bien. Ne te fais pas de soucis. Je vais bien à présent. C'est juste que... comment dire... je ne sais pas...
_ C'est Shion, c'est ça ? le coupa l'androgyne.
Yoochun le dévisagea d'un regard surpris et hocha bêtement la tête pour toute réponse. Heechul esquissa un sourire, puis commença son monologue.
_ Tu sais, Yoo-yoo, le monde est fait de pleins de mystères, et Shion fait partie de cette catégorie. Je ne saurais pas par quoi commencer pour tout t'expliquer, mais je penses qu'il n'est pas encore temps que tu saches toute la vérité. Cependant je peux seulement te dire cela, vu ton intérêt pour ma promise ; je la connais depuis l'âge de 5 ans, mais ces derniers temps, elle n'est plus la même Shion de mon enfance. Tout ça à cause de son coeur...
_ Ta promise ? Son coeur ? Attends, hyung, ne me dis pas que ...
Heechul hocha la tête.
_ Alors là ...! lâcha Yoochun les yeux grand d'étonnements, un étrange pincement au coeur. Si je m'attendais à ça ?! ... Hyung, les autres le savent-ils ? Et l'agence ?
Heechul secoua la tête.
_ Disons que ce sera notre petit secret, OK ? Promets-moi, Yoo-yoo de n'en parler sous aucun prétexte à quiconque, même aux autres membres de ton groupe. Je ne veux pas que l'agence l'apprenne maintenant pour certaines raisons et surtout ...
_ Promis, le rassura Yoochun en l'interrompant, comprenant où voulait en venir l'androgyne. Ne t'inquiètes pas, je serais muette comme une tombe. Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer !
Tout en disant cela, comme un gamin, Yoochun se dessina une croix sur la bouche de la main, avant de faire mine de se la fermer en une fermeture éclair et d'y jeter la clef au loin. Tout son cinéma fit sourire l'androgyne :
_ Ha ha ha... Merci Yoo-yoo. Je savais que je pouvais te faire confiance. Yuhno avait raison. Même au plus bas de ta forme, tu n'hésites jamais à aider les autres. Et c'est ça que j'admires chez toi. Malgré toutes les épreuves difficiles que tu traverse en ce moment, tu trouves encore la force de garder le sourire. Elle avait raison, tu es quelqu'un de spécial et je comprends pourquoi par tous les moyens du monde elle te reviendra toujours. Cela devait être sûrement votre destin. Vous souffrez beaucoup en ce moment, mais je vais tout faire mon possible pour vous aider, alors ne t'inquiètes donc plus, veux-tu ? Comme on le dit si souvent, "personne n'échappe à son destin", fit-il énigmatique avant de tourner les talons et de rejoindre les feux de barbecues.

Interloqué par les derniers mots de son ami, Yoochun resta perdu dans ses pensées un bon quart d'heure, avant de prendre conscience qu'il était seul à présent face à une piste vide. Un silence profond avait à présent prit place aux grognements incessants de la moto. Au loin, des rires continuaient d'envahir les lieux, et ils paraissaient être encore plus hystériques que plus tôt. Prenant une grande inspiration, il les rejoigna.

_ Et regardez qui nous arrive enfin ! s'exclama Dong Hae.
_ Yoo-yoo !!! s'écria Junsu en accourant comme un gamin vers le nouveau venu qui le rattrappa de justesse avant qu'il ne s'écrase face à terre.
_ Toi, t'as un peu trop bu, remarqua Yoochun en soutenant son ami dans ses bras.
_ Meuh non ! Z'ai seulement pris du super cola ! s'écria joyeusement ce dernier, puis comptant sur ses doigts, z'en ai bu que tr... trois verres !
_ Du super cola ?! fit Yoochun, le regard suspicieux vers ses amis.
Ces derniers avaient tous aussitôt prit des airs innocents et hôchèrent des épaules. Même Yuhno qui était de nature taboo sur ce sujet, avait prit un air innocent comme ses acolytes.
_ Bah, qu'est-ce que tu voulais qu'on lui dise ? Qu'il a enfin rejoint le monde des adultes et surtout le club des alcoolos-à-temps-partiels ? se défendit Yuhno.
_ En plus, il a l'air de s'amuser comme un fou ! C'est bien la première fois que j'apprécie d'entendre son rire, renchérit Eun Hyuk, le regard pétillant de malices.
_ Là, sur ce point je suis d'accord avec toi, approuva Sungmin. Par contre, je me passerais bien de tes jérémiades. Dire que tu te crois encore lucide pour quelqu'un qui déclare tenir à dix cul-sec d'affilés ! Tu en es seulement qu'à ton quatrième verre que tu ne trouves déjà plus tes lunettes ! Je ne sais pas si tu l'a remarqué, mais elles sont déjà sur ton nez, patate !
_ Oooh, c'est vrai ça ! Maintenant je comprends pourquoi je vois toujours aussi clairs ! répondit l'interessé en réajustant ses lunettes d'étonnements.
Quelques rires retentirent, puis Yoochun, toujours soutenant Junsu, rejoignit ses amis à leur table. A quelques tables de la leur, il aperçu Shion, assise aux côtés de Heechul en pleine conversation, et tous deux échangèrent un bref regard. L'androgyne remarqua l'échange et souria intérieurement.
Yoochun se doutait-il une seconde qu'en réalité il connaissait Shion plus qu'il n'y pensait ? Shinji était quelque part là, enfouie en Shion. " Le destin était parfois bien mystérieux...," pensa Heechul en observant à tour de rôle ses deux amis.


Dernière édition par le Lun 9 Avr 2007 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 14 Nov 2006 - 21:48

Wahou ... Merci d'avoir posté Smile

Euh ... Bon, j'aime beaucoup ton style d'ecriture et tout et tout ... Jme repeterai pas !
Mais là, j'ai un probleme : Est-ce que c'est moi qu'ai rien compris ? Ou est-ce que c'est fait expres ?!
xD ...
D'apres ce que j'ai compris, Shion aurait le coeur de Shinji ? Et Shinji se manifesterait dans Shion à cause de Yoochun ?
Wah compliqué comme raisonnement mdr ...

Bon, jveux la suite pour mieux comprendre lol
Alors vite vite s'il te plaiiiiiit !!!

Bizoux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Gold_Rh0desiA

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 26
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 14 Nov 2006 - 23:29

Rainygirl...Maintenant t'es fichue, si t'arrêtes ta fic en plein milieu un de ces 4...Je te trucide xD

Non, franchement, j'adore ^0^
Ce genre d'histoire, un peu entre le fantastique et histoire simpliste de la vie...Non, franchement, génial.

En plus de l'idée, c'est plutôt bien écrit...Je craque ^^
Bonne continuation ^^
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Dim 17 Déc 2006 - 20:57

Smile Salut à toutes et merci encore pour tous vos com' !!

Alors voilà la suite tant attendu de ma fanfic. J'espères qu'elle vous plaira car c'est sûrement bien la première fois que j'écris du yaoi sous-entendu ! Smile
Bon assez de blabla et régalez vous ^^

***

CHAPITRE 5 : Passé... et présent.


Séoul, janvier 1998. Huit ans plus tôt.


La famille Park habitait une maison située dans l'enceinte de la bibliothèque municipale. Cette construction blanche à deux étages, jouxtant le bâtiment principal, était d'un style emblématique des débuts de l'occidentalisation de l'architecture coréenne.
Yoochun n'avait aucune idée des circonstances qui avaient amené sa famille à s'installer là. Si l'on mettait de côté l'originalité de son père, cela n'avait sans doute pas été sans lien avec le fait que sa mère travaillait à la bibliothèque.
Yoochun était un enfant dévoué et depuis son entrée au collège il allait aider sa mère à la bibliothèque lorsqu'il n'avait pas d'activité extrascolaire. Les jours de forte affluence, le samedi aprés-midi, le dimanche et les jours fériés par exemple, Yoochun se postait au comptoir pour entrer dans l'ordinateur le code-barre des livres empruntés ou bien il allait déposer les ouvrages rendus dans les wagonnets prévus à cet effet pour les replacer ensuite sur les étagères. Il y mettait tout son coeur à cette tâche qu'il appréciait. Bien entendu, sa mère aurait pu se passer de ses services, mais il ne s'agissait pas pour autant d'un travail bénévole. Il recevait une petite rémunération qui passait presque toute entière dans l'achat de CD.
Ils avaient continué, Yoochun et Shinji, à avoir une relation très ordinaire. Les occasions de se retrouver étaient nombreuses, mais il n'avait aucune conscience d'une attirance particulière pour elle. Peut-être était-ce précisément cette trop grande proximité qui l'empêchait de ressentir sa séduction. Car, dans la classe, de nombreux garçons n'étaient pas insensibles à cette fille pour le moins jolie, qui avait bon caractère et était travailleuse. Pendant les heures de sport, quand ils jouaient au foot ou au basket, on le bousculait ou lui faisait des croches-pieds. Il ne s'agissait pas d'actes de violence caractérisée, mais ils lui faisaient bien comprendre qu'ils avaient quelque chose contre lui. Au début, Yoochun était loin d'en soupçonner la raison. Il constatait simplement qu'il y avait des garçons qui ne l'aimaient pas. Yoochun ne savait pas pourquoi et, quand il y pensait, il se sentait meurtri.

La révélation, tardive, se fit inopinément à l'occasion de son déménagement aux Etats-Unis. Ce jour-là, Shinji et toute la classe avaient appris la nouvelle par leur professeur principal, et une fête d'adieu avait été donnée la veille de son départ. Sur tout le long du chemin de retour, Shinji avait retenu ses larmes jusqu'à ce qu'ils atteignirent sa maison. Au moment de se quitter, Shinji avait fini par éclater en sanglots, et Yoochun avait trouvé à cet instant comme seule solution de consolation en lui offrant une glace au chocolat. Ils s'étaient mis alors à rire de la stupidité de son geste infantile et avaient passé une grande partie de la soirée dans le petit parc près de l'immeuble où vivait Shinji, à parler de tout et de rien. Mais il était surtout question de promesses et de ressentir la présence de l'un et l'autre pour la toute dernière fois.
Bien entendu, Yoochun ne s'était pas attendu à ce que certains garçons de sa classe l'attendent à deux pas de chez lui pour lui exprimer leur joie.
_ Dis donc, je trouves que tu la colles un peu trop, la petite Shinji, insinua un garçon en l'agrippant par surprise à l'épaule.
_ Tu te crois tout permis parce que tu as de bonnes notes, gronda un autre.
_ Qu'est-ce que vous me voulez ? répondit Yoochun.
_ Ta gueule, vociféra le premier en lui donnant un coup dans le ventre.
L'intention n'était pas de lui faire mal mais plutôt de l'intimider et, de toute façon, il avait eu le réflexe de se raidir pour amortir le choc, si bien qu'il ne sentit presque rien.
_ Un petit souvenir, ha ha ha...
_ Tu fais bien de partir, et le plus tôt sera le mieux, hahaha...

Comme s'ils s'étaient soulagés, les deux garçons tournèrent les talons et s'éloignèrent en haussant les épaules tout en ricanant. Cet épisode, loin de lui laisser un sentiment d'humiliation, dissipa subitement le malaise qui le tourmentait depuis si longtemps. Yoochun se sentit rafraîchi, régénéré. Le monde lui apparut dans une transparence nouvelle. Yoochun ruminait longuement la réponse que les circonstances lui avaient fortuitement apportée. C'était donc ça, les autres garçons étaient jaloux de lui. Il était devenu leur ennemi à cause de tout le temps qu'il passait en compagnie de Shinji. Cependant, il n'en aurait plus l'occasion car il quittait la Corée dans quelques heures. Rien qu'à l'idée de laisser Shinji seule en proie à ces garçons, Yoochun avait encore moins envie de suivre ses parents et abandonner sa vie actuelle pour en construire une autre dans un pays où l'on disait que tous les rêves devenaient possible. Yoochun se rappelle avoir énormément pleuré ce soir-là, et avait fini comme même par quitter la Corée pour le pays de tous les rêves ; les USA.


***

Séoul, Janvier 2006.

Comme tous les matins depuis des mois, Yoochun s'était réveillé en larmes, cependant il savait à présent que c'était le dernier rêve qu'il ferait d'elle désormais. Et cela le rendait encore plus triste.
Debout devant le miroir en pied de sa chambre, Yoochun s'examinait. Suivant les instructions de Shinji, il s'était acheté un gros pull à col roulé et un bonnet. Shinji ne changerait jamais finalement. Même maintenant, n'étant plus à ses côtés, elle continuait par un moyen ou un autre de veiller sur lui. Plusieurs fois par jour, il devait résister à la tentation d'ouvrir l'enveloppe du mois suivant. Plus que deux jours à attendre. Il était tout excité.
Dans un soupir, il attrapa à la volée son sac de sport sur son lit et claqua la porte d'entrée.


***


Yuhno et Jaejoong furent les premiers levés à rejoindre le studio. Le leader des TVXQ était assis sur un banc de la salle de gym, observant son ami absorbé dans ses mouvements de danse, et se moquant de temps à autre de ce dernier lorsqu'il ratait certains pas.
_ Décidément, la danse c'est vraiment un truc fait pour toi, mon 'tit Jae ! Oups, je veux dire mademoiselle Jae, plaisanta Yuhno.
_ Ha ha, très drôle ! Par contre, moi j'en connais un qui ferait mieux de répéter au lieu de rigoler comme un abruti dans son coin, à moins qu'il veuille se faire battre à nouveau par une fille, répondit Jaejoong, lui tirant la langue.
Puis, il reprit ses enchaînements de danse depuis le début.
_ C'est bon, pas la peine de remuer le couteau dans la plaie ! protesta le leader. Ne me dis pas que tu n'as pas apprécier nos bons moments ce soir-là ...?
_ Oh bien sûr que si. Comment pourrais-je oublier ta super idée de dernière minute pour notre dernier clip qui consiste au simple fait de nous traîner tous dans le froid pour te voir perdre en bon gentleman à moto contre une damoiselle, répondit Jaejoong sur le ton de la moquerie.
_ Ha ha ..., merci de tes sarcasmes ! souria le leader. Il baissa le regard pour voir les jambes de son ami s'orienter vers l'extérieur et lever les bras dramaticalement, après quoi, il recula de quelques pas et positionna ses bras à l'avant de son torse. Yuhno applaudit, et Jaejoong fit la révérence.
_ C'était bien ou pas ? demanda Jaejoong, en lui faisant un clin d'oeil.
_ Très bien. Mais j'espères ne jamais avoir à faire ce genre de mouvements..., répondit Yuhno, plein d'espoirs.
_ Ouais... ben ne rêves pas trop, parce qu'on doit tous faire ce mouvement ensemble à un moment donné pour le concert. Tu penses que c'est boiteux ? questionna Jaejoong, tout en éclaircissant sa voix tandis qu'il chantonnait quelques paroles de Hug.
_ Je ne dirais pas boiteux... juste pas très original. Mais je crois que nos fans l'apprécient, car sinon ça ne ferait pas partie de la chorégraphie et du spectacle, n'est-ce pas ?
Yuhno réfléchissait à haute voix, perché sur son banc et ne vit pas Jaejoong bondir à ses côtés. Les feuillets de lyrics* et des chorégraphies dans les mains, Jaejoong entoura Yuhno dans ses bras. Il posa sa tête sur l'épaule de ce dernier, et lui souria tendrement en le questionnant d'un ton mi-sérieux, mi-taquin :
_ Je n'ai pas à m'inquiéter pour ces fans, n'est-ce pas ?
_ Pourquoi tu devrais ? répondit Yuhno, suspicieux.
_ Oh, juste comme ça ..., fit Jaejoong en se levant soudainement et en reprenant la chorégraphie.
_ Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
_ Oh... tu savais qu'il y avait un nouveau dans l'immeuble ? s'empressa de rétorquer l'androgyne, évitant ainsi la question du leader.
_ Non ! On a un nouveau voisin ?!
_ Oui, je crois parce que ce matin quand je suis remonté pour chercher mon bonnet fétiche, tu sais, le noir que j'ai acheté la semaine dernière ?
Yuhno hocha la tête, attendant la suite du récit de son ami.
_ Oui, eh bien, quand je suis remonté ce matin, il y avait quelqu'un devant la porte de l'appart' à côté du nôtre. Je l'ai salué, mais il n'a pas répondu. Un vrai mal élevé, j'te dis !
_ Euh ..., oui, si tu le dis. Alors on a un nouveau voisin, cool ! Alors ce soir, dès qu'on finit, on va tous aller lui souhaiter la bienvenue ! J'ai déjà hâte... Je sens qu'on va vite devenir ami !
_ Eh, pas si vite coco ! J'ai jamais dit que c'était un gars ! l'interrompit Jaejoong. D'ailleurs, qui sait si c'est une voisine ?
_ Non, une voisine ! Alors là c'est encore mieux ! s'exclama le leader de joie.
A ces mots, Jaejoong s'écarta de son ami et lui tourna le dos.
_ Pff..., y'a pas de quoi s'exciter ! bouda ce dernier.
_ Tu parles ! Bien sûr que si ! Ca fait une éternité qu'on est les seuls occupants de l'étage ! D'ailleurs, Junsu et moi, on commençait à nous lasser des courses de chaises roulantes dans le couloir !
Puis, se rapprochant de son ami, Yuhno ajouta :
_ Et puis, tu verras... si ça se trouve, il ou elle pourra nous dépanner quand on aura plus rien pour nourrir Minnie ! D'ailleurs, je me demandes si on ne va pas le lui donner, notre Minnie ? Ca nous fera sûrement des économies en nourritures ! Ha ha ha...
_ Yuhno ! le gronda Jaejoong.
_ Et pourquoi pas Junsu aussi, tant qu'on y est ... Hahaha...!!! Je suis sûr qu'en le vendant en tant que pile humaine, on gagnera un max ! Ha ha ha... !!
_ Tant que t'y es, refile au voisin Yoochun aussi ! rétorqua Jaejoong sarcastique.
_ Tiens, t'as raison ! répondit le leader entre deux hoquets de rire. Comme ça, on sera plus que tous les deux. Toi et moi, Maman Jae et le grand Yuhno U-Know ! Que dis-je, la magnifique damoiselle Jae et Yuhno le grand !
A ces mots, le leader repartit de plus belle en fous rires, suivi de Jaejoong qui s'était enfin mit à rire lui aussi.
_ Eh ben, on s'amuse sans moi, à ce que je vois, résonna soudain une voix grave et suave .
_ Yoochun ! s'écrièrent tout deux en voyant leur ami les rejoindre sur le banc, le regard fatigué et grave.
_ ... Eh mais, tu m'as l'air complètement crevé, ça va ? remarqua aussitôt Jaejoong.
_ Mmmh... mal dormi. Encore rêvé d'elle, bailla ce dernier. Seung Jun n'est pas encore arrivé ?
_ Non. Mais dis-moi, tu es sûr que ça va ? insista à nouveau Jaejoong inquiet.
_ Hyung ..., répondit Yoochun le ton catégorique, je vais très bien. Ne t'inquiètes pas pour moi. Je manques juste un peu de sommeil mais rien de grave. Si j'étais toi, je m'inquièterais d'abord de moi-même. Je ne sais pas si tu l'as remarqué, mais t'as de très jolies baskets aujourd'hui !
Puis sans un mot de plus, ce dernier se leva calmement du banc, prit les feuillets des mains de Jaejoong et s'éxécuta à les étudier, tandis que l'androgyne observa abasourdi ses pieds. A ses côtés, Yuhno se retenait tant bien que mal le ventre tellement il était hilare. Entre deux fous rires, ce dernier murmura plein de malices :
_ Il a raison Jae, t'as de très jolies baskets ! Ca va en harmonie avec ta beauté ! Pffhahaha.... !!!
_ Oh ça va, hein ! rugit l'androgyne, agacé par le manque de tact de ses amis. J'étais mal réveillé ce matin ! D'ailleurs, à qui la faute hein ? fit-il avec reproche à l'intention du leader.
_ Hahaha... Ok, Ok, j'avoue c'est ma faute. Par contre, j'aimerais pas être à la place du propriétaire de cette basket rouge, fit-il à nouveau taquin en désignant le pied droit de l'androgyne.
_ Ha ben le voilà ton voleur, s'écria soudain Changmin désignant Jaejoong du doigt, suivi de Junsu qui venaient d'entrer à leur tour dans la salle de gym.
_ Ouh, ça va barder Jae ! Fais gaffe à tes fesses..., répliqua hilare Yuhno à Jaejoong qui se mordit aussitôt la lèvre inférieur, rongé d'agaçements.
Tout ça ne lui disait rien de bon... Pourvu que Junsu ne réagisse pas au quart de tour... Vite, il avait besoin de Yoochun. Seul ce dernier pourra l'aider contre Junsu et ses crises de "Caliméro". A cette pensée, Jaejoong remarqua soudain l'absence de son ami.
_ Personne n'aurait vu Yoochunnie ? interrogea l'androgyne.
_ Si, il vient de sortir, répondit Junsu en le rejoignant sur le banc. D'ailleurs, il était pressé... je sais pas pourquoi ? Et toi, rends-moi ma basket !
_ Il veut peut-être suivre la nouvelle mode de basket, comme une certaine personne..., rétorqua malicieusement Changmin en désignant l'androgyne, qui ce dernier lui tira la langue.



Il n'avait pas rêvé. Elle était bien là. Il l'avait aussitôt reconnu de dos. Ji Eun était en grande discussion avec leur chorégraphe Seung Jun. Il était rare de le voir sourire comme à cet instant. Brisant les quelques mètres qui le séparait d'eux, Yoochun s'avança le pas pressé.
_ Hyung..., commença-t-il à articuler.
_ Bonjour, Micky ! Tu es bien matinal aujourd'hui !
_ Oui, fit-il calme. Bonjour, Ji eun.
Cette dernière le salua d'un sourire rayonnant, puis se tournant vers le chorégraphe :
_ Bon, eh bien je vais vous laisser, et merci encore Seung Jun-shi*. Ravie de t'avoir revu, Yoochun.
Et sans attendre de réponses, la jeune femme tourna les talons et prit la direction des ascenseurs.


Dernière édition par le Lun 9 Avr 2007 - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Dim 17 Déc 2006 - 20:58

Yoochun avait-il bien entendu ? Elle avait appelé leur chorégraphe Seung Jun-shi ?! C'était bien la première fois qu'il entendait quelqu'un prononcer le nom du chorégraphe aussi familièrement. Pas même eux, les Dong Bang Shin Ki, qui le connaissaient depuis des années osaient l'appeler aussi familièrement. Ce qui le surprenait encore plus était le fait que Ji eun l'avait totalement ignoré. Ce n'était pas dans son caractère de le snober, enfin du moins d'après ce qu'il avait pu remarqué ces dernières années. Mais qui sait, peut-être qu'elle agissait de cette manière pour oublier Shinji ? Ce en quoi, Yoochun, lui, ne pourrait pas le faire. Puis remarquant le vide à ses côtés, Yoochun rejoignit la salle de gym, où l'attendait ses amis et une nouvelle journée d'entraînement et de répétitions.



***


Vers 17 heures, tous furent complètement épuisés. Ils avaient négliger les pauses et avaient sauté le déjeuner. Jaejoong et Junsu voulaient étrangement exécuter leur partie solo à la perfection et trouver une solution aux pas qui leur posaient encore problème avant de quitter la salle de gym. C'était comme s'ils se concouraient à être le plus parfait des parfaits.
_ Enfin ! s'exclama triomphalement Junsu, en éxécutant pour la quinzième fois de suite le même pas de danse.
_ Ca a intérêt à être la dernière fois que tu répètes ce mouvement, parce que ça me semble au-dessus de la perfection déjà depuis une éternité maintenant..., marmonna Changmin avachi sur le banc, dos contre la grande glace de la pièce, ses mains enserrant son estomac.
_ C'est la dernière fois. Je me fiches de ce que vous direz les gars, mais y'en a qui meurt de faim, fit Yuhno, joignant ses deux mains sur son estomac et imitant ainsi un Changmin affamé.
Au même moment, un étrange gargouillement provenant de son estomac fit écho à ses paroles. Ce qui les fit tous rire, et donnant ainsi le signal qu'il était vraiment temps d'aller se restaurer. Au même moment où ils s'affluèrent tous à ranger et à ramasser leurs affaires, Jaejoong demanda au chorégraphe, tout en posant une serviette sur ses épaules :
_ Ca fait déjà une semaine qu'on travaille nonstop sur ces chorégraphies, et j'espères qu'on pourra bientôt passer à l'étape suivante... On connaît tous nos pas et nos lyrics sans fautes, alors qu'est-ce qu'on attend pour répéter sur scène, hyung ?
_ Peut-être... mais seulement, ce n'est pas à moi d'en décider. Pour l'instant, ce que j'ai vu aujourd'hui me confirmes que vous n'êtes pas encore tous prêts... Cependant, je penses qu'on pourra attaquer les choses sérieuses d'ici là la semaine prochaine, vu votre motivation et votre sérieux ces derniers temps. Bien, ce n'est pas que votre compagnie m'ennuie, mais ça sera tout pour aujourd'hui.
Puis sur ce, le chorégraphe quitta la salle de gym et s'engouffra dans le couloir.
_ C'était toujours bien essayé, Jae. Mais il a raison. On n'est pas encore prêt pour la scène. Et je parles en connaissance de causes, car pour l'instant, je suis bien trop affamé et fatigué, je veux juste un bon festin et un lit..., bailla Yuhno tout en se baissant pour ramasser son sac.
_ Moi aussi, j'suis bien trop fatigué pour penser à quoi que ce soit... J'ai l'impression que si je revoyais Junsu refaire son mouvement une fois de plus, mon estomac n'y tiendrait plus ! s'exclama Changmin en rejoignant son leader à la porte.
_ Tu penses vraiment qu'avec ton estomac ! commenta Junsu moqueur.
_ Bah c'est normal, j'suis en pleine croissance ! se défendit le cadet en prenant un air de bambin. J'viens juste de terminer ma crise d'ado, pas comme certains qui n'en sont toujours pas encore sorti, hahaha...!!!
Quelques éclats de rires envahirent la salle, puis les uns après les autres, ils quittèrent les lieux.
_ Haha, très drôle ! ronchonna Junsu dans sa barbe. Yoochun, on t'attend en bas, lança-t-il sur le pas de la porte.
_ Hmmm..., fit Yoochun, resté en arrière, luttant de toute ses forces contre son sac de sports bien trop petit pour ses affaires.
Après s'être assuré que tout tenait bien dans le sac et ne lui exploserait pas à la figure, il sortit à son tour de la salle. Il marchait d'un pas pressé vers les acsenceurs lorsque soudain, une mélodie douce et nostalgique lui arriva aux oreilles. Il ralentit ses pas et se mit à écouter plus attentivement, jusqu'à s'arrêter complètement abasourdi. Il reconnut la mélodie. Il s'agissait de Endless Story de Yuna Ito, une chanson japonaise que Shinji adorait et avait pour habitude de la lui chantonnait. Cependant, ce n'était pas la voix aigüe et enjouée de sa défunte amie qui résonnait. C'était une voix mélodieusement suave et mi-douce, mi-triste. Curieux de savoir qui pouvait posséder une voix aussi troublante, Yoochun s'approcha un peu plus vers la pièce d'où provenait la mélodie. Il entrebâilla la porte, glissa la tête à l'intérieur, son sac lui glissa des mains. Yoochun resta planté-là, telle une statue de pierre, le regard ahuri d'étonnement, la bouche grande ouverte de surprise. Aussitôt la voix mélodieuse s'arrêta et une jeune femme à l'allure banale le dévisagea aussi surprise qu'il l'était.


***
lyrics* = paroles de chansons.
Seung Jun-shi* : ici le suffixe -shi est utilisé après le prénom pour donner un sens de très proche familiarité.
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Dim 17 Déc 2006 - 20:59

CHAPITRE 6 : Fuite à toute allure.


Surprise, Shion s'arrêta soudain de chantonner. Des applaudissements retentirent aussitôt dans toute la pièce. Surprise par la présence de Junsu, Changmin et Yoochun à la porte, ses jambes lui firent défaut, et elle se retrouva en moins de deux, les fesses à terre.
_ Ca va, tu ne t'es pas fais mal ?
Junsu s'était empressé de venir à son secours, mais cette dernière se relevait déjà maladroitement et plus qu'embarrassée.
_ Non, ça va. Merci.
Puis sans leur accorder un regard, Shion sortit en trombe de la pièce, laissant les trois jeunes hommes interloqués.
_ Alors là, j'y comprends rien, fit Changmin, se grattant la tête d'étonnements. Je ne sais pas pour vous les gars, mais on aurait dit qu'elle nous a fuit comme la peste ! Vous puez ou c'est parce qu'elle a peur de mon appétit d'orgre ?
_ Minnie ! grogna Junsu. Ne me dis pas que tu voulais la bouffer ?! Je sais que t'as faim, mais comme même !
_ Mais t'es bête ou quoi ? Je plaisantais ! N'empêches, elle nous a fuit et je veux bien savoir pourquoi. Elle avait une de ces voix..., rétorqua le cadet. On aurait dit un ange !
_ Ouais, approuva Junsu. Y'a pas à dire, elle est douée. Si Jaejoong était là, il en serait vert de rage !
_ Ca c'est sûr, rétorqua Changmin catégorique, mais elle nous a fui en oubliant ses affaires, fit-il en désignant le sac et la veste de cette dernière dans un coin de la salle. Ca vous dit de l'attendre jusqu'à ce qu'elle reviennes les chercher ?
_ Tu crois qu'elle va vraiment revenir ? questionna Junsu.
_ Bien sûr que j'en suis sûr, c'est bien pour ça que je commandes au resto d'à côté, répondit le cadet en désignant le logo sur la veste de Shion.
Puis le portable collé à l'oreille droite :
_ Allô ? Oui, ce serait pour vous commander 5 bibimbap*, 3 bulgogi*...
_ Vraiment irrécupérable, soupira Junsu.
Puis rejoignant Yoochun, toujours pétrifié à l'entrée, il demanda :
_ Tu crois qu'elle va revenir comme le dit Minnie ? Vu comment elle nous a planté ...
_ Vous n'êtes pas encore partis ?! s'exclama une voix grave.
Tous se retournèrent et découvrirent leur chorégraphe.
_ Hyung..., fit Junsu et Changmin en choeur.
_ On avait oublié une personne et on est venu la chercher, répondit Changmin en désignant Yoochun.
_ Oui, et vous saviez que la nouvelle livreuse du resto d'à côté chante comme un ange ? ajouta Junsu, fier d'annoncer une telle découverte.
_ Ne me dites pas que vous avez fait fuir ma nouvelle élève ?
_ Hein ? Hyung, vous voulez dire qu'elle est une nouvelle recrue de l'agence ? questionna Junsu.
_ Ce n'est pas ce que j'ai laissé entendre. Et assez bavardé, allez me la chercher, Junsu !
_ Hé, pourquoi c'est toujours moi ? protesta ce dernier.
_ Laisse, je m'en charges, l'interrompit soudain Yoochun qui rejoignait déjà d'un pas pressé les escaliers.


***


Dévalant quatre à quatre les marches des escaliers, Shion rejoignit à pas pressés la sortie de la SM Entertainment. Elle voulait fuir cet endroit à tout prix. Elle voulait le fuir. Son coeur battait la chamade à vingt à l'heure. Sa respiration était saccadée. Son corps était envahi d'embarras et de honte, et les pas de son poursuivant ne faisaient que l'encourager encore plus à prendre la fuite. Tout ces sentiments avaient soudainement surgit de nulle part, la rongeant de tout son être, et elle ne pouvait se contrôler à retenir sa réaction stupide lorsqu'il était apparu accompagné de ses amis. Que lui arrivait-il ? Qu'avait-elle ? Pourquoi fuyait-elle ? Etait-ce à cause de ça ? De ce coeur ?
Jusqu'à il y avait onze mois, Shion avait toujours su comment retenir ses sentiments et à se contrôler face à n'importe quelle situation. Jamais elle n'avait osé faire un acte irréfléchi, jusqu'à aujourd'hui. Guidée par son coeur, elle avait osé chantonner... et maintenant, elle fuyait comme une criminelle prise sur le fait.


***


Non loin de l'entrée, installé à l'avant du van, Yuhno et Jaejoong attendaient leurs amis impatiemment.
_ Ils en mettent un temps, ronchonna Yuhno excédé d'impatience. C'est pas que j'suis pressé mais là ils abusent comme même... ! Ca fait plus de 45 minutes qu'on poireaute ! J'ai faim, moi !
_ Tu vas te calmer, oui ! A t'entendre parler, on croirait entendre Minnie ! Attendons juste encore un peu, Junsu a dû encore se perdre dans les couloirs, dénué de cerveau qu'il est !
_ Ok, mais si dans cinq minutes ils ne sont toujours pas là, je ...
Apercevant Shion sortir du studio en trombe, Yuhno s'était tût. Il était interloqué par la jeune femme ; il lui semblait l'avoir déjà rencontré, mais où ? Cette dernière ne portait qu'un survêtement par un temps glacial comme celui-ci. Yuhno la trouva très courageuse, d'ailleurs.
_ Tu quoi ? Bah alors, termines ta phrase Yun-yun...
_ Chut, Jae ! Regardes, ce ne serait pas l'amie de Heechul ?
_ Hein ? De quoi est-ce que tu...
Se retournant et en regardant en direction d'où était fixé le regard de son leader depuis quelques secondes, Jaejoong aperçu à son tour Shion.
_ Mais si c'est elle ! Hé, mais elle est folle ! Il fait un de ces froids et elle sort comme ça ! s'écria l'androgyne choqué.
_ A mon avis, il s'est passé un truc en haut..., fit le leader pensif.
_ Bah pourquoi tu dis ça ?
_ Tu trouves normal une fille en survet' par un froid pareil, et qui plus est, Yoochun à ses trousses, rétorqua ce dernier en désignant leur ami qui venait de faire irruption à l'entrée de l'agence.
_ Tu crois qu'il a eu le béguin pour elle ? plaisanta Jaejoong.
_ Au mon dieu !
Sans perdre une seconde Yuhno sortit du van, et courut en direction de Shion, suivi de Jaejoong.

Trop occupée à fuir son poursuivant, Shion n'avait pas vu la camionette arriver lorsqu'elle traversa la rue. Surpris par l'apparition subite de la jeune femme, le conducteur du véhicule eut à peine le temps de freiner d'un geste brusque et évita de justesse de la renverser. Cependant, étrangement Shion gisait inconsciente au sol, à trois pas du véhicule.
_ Nooon !!! s'écria Yoochun interdit qui rejoignit essoufflé le corps inerte de la jeune femme.
Il prit aussitôt cette dernière dans ses bras et de toute ses forces, il hurla :
_ A l'aide ! A L'AIDE ! APPELEZ UNE AMBULANCE !
_ Yoochun-ah ! appela Yuhno qui l'avait rejoint, le regard morose. Calme-toi, veux-tu ? L'ambulance arrive, alors...
_ Que je me calme ? Mais t'es aveugle ou quoi ? Il vient de la renverser, hurla-t-il en pointant rageusement le doigt vers le chauffeur du véhicule qui ne sut plus où se cacher.
_ Nous l'avons tous vu comme toi, mais s'il te plaît, tu veux bien te calmer ? répondit Jaejoong, une main réconfortante sur l'épaule de son ami. Tes cris ne feront qu'aggraver la situation. Inutile d'alerter toutes ces fanatiques qui nous courent autour ?
Ce dernier se rappelant soudain qui il était, se calma et rabaissa son bonnet sur son front mais ses larmes ne cessèrent pas une seconde de ruisseler
_ Seigneur, faites qu'elle n'ait rien... Je suis désolé..., je suis désolé... Tout ça c'est ma faute, se mit à murmurer soudainement Yoochun entre deux larmes.
Deux secondes plus tard, Junsu et Changmin, suivi de Seung Jun les rejoignirent et furent tous dépassés par les évènements. Au loin, les sirènes de l'ambulance résonnèrent.


***



Shion traversait un long couloir sombre et angoissant. Dans la pénombre, une main rivée sur le mur, elle longeait à tâtons le couloir tout en essayant d'y trouver la sortie. Etrangement, elle ne ressentait ni peur, ni angoisse. C'était comme si elle était dénuée de tous sentiments, telle une coquille vide. A chacun de ses pas, le sol craquelait sous son poids. Soudain, sa main effleura une poignée de porte et elle la tira. Un tourbillon de lumière s'empara aussitôt d'elle, et l'engouffra. Sa poitrine lui fit aussitôt très mal. Elle essayait tant bien que mal de lutter contre la douleur mais cette dernière se faisait à chaque secondes plus violente.


_ Docteur, nous avons un pouls. C'est assez faible, mais il est régulier.
_ Eh bien, on peut dire que cette jeune femme se serait battu jusqu'au bout. Tu reviens de loin, ma grande, fit le chirurgien.


***


Les mains de Shion dans les siennes, Heechul fut soulagé de la voir reprendre connaissance. Il avait eu si peur de la perdre à nouveau.
Les Super Junior étaient en pleine répétition pour leur nouveau single lorsqu'il avait reçu ce coup de fil soudain de Yuhno, une heure plus tôt. Sa peur s'était confirmée et s'accentua lorsqu'il les avait retrouvé à l'hôpital et avait appris ce qui était arrivé. Le silence et l'expression apeuré de Yoochun ne le rassurait pas d'avantage. Et encore moins lorsque le Dr Park Gim-mo soit venu tout lui expliquer sur l'état de son amie.
Dès sa sortie du bloc opératoire, Heechul n'avait pas arrêté de l'appeler dans l'espoir qu'elle l'entende. Maintenant qu'il la voyait rouvrir les yeux, son coeur se fit plus léger.
_ O...opp...oppa... ? fit la faible voix de Shion.
_ Chut..., je suis là. Tout va bien, maintenant, répondit Heechul tendrement.
_ Que... que m'est-il arrivé ?
_ Tu as perdu connaissance, chou. D'après le Docteur, il semblerait que ton corps ait fait un rejet de ton coeur, faute à un trop grand stress. Mais n'en parlons pas maintenant, veux-tu ? Reposes-toi, ordre du médecin.
_ Hmmm..., approuva Shion faiblement avant de sombrer à nouveau dans l'oubli.

***

bibimbap* : plat composé de riz, d'oeufs, de viandes et de légumes servi avec une sauce pimentée.
bulgogi* : mets de boeuf barbecue et de légumes sur grill.
nb : ces deux plats sont typiquement coréen.


Dernière édition par le Lun 9 Avr 2007 - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hanachan
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
hanachan

Féminin Nombre de messages : 526
Age : 28
Localisation : hmm...près de chez Mickey...Mouse XD
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Lun 18 Déc 2006 - 11:43

Wouah, ton histoire est vraiment prenante !!! J'ai hâte de lire la suite ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Marlou
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Marlou

Féminin Nombre de messages : 889
Age : 29
Localisation : Au pays des songes... *en train de dormir entre Yunho et Jae ^o^*
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Lun 18 Déc 2006 - 18:50

Franchement j'adore ton histoire, j'ai tout de suite accroché. D'abord parce que y a Yoochun dedans alors forcément j'étais obligée de la lire Very Happy mais elle est vraiment captivante ta fic ^^ ça change des autres.
J'adore le fait que Shinji se manifeste en quelques sortes en Shion, par son coeur et tout ça, je trouve que c'est trooooop beau XD
J'ADORE, merci de l'avoir postée (je suis faaaan ^^)
Vivement la suite !
grosse babine
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Gold_Rh0desiA

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 26
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Lun 18 Déc 2006 - 22:56

Eh bien...Franchement, j'en reste sans voix. On a eu droit à deux longs chapitres excellents, et j'ai adoré. Il y a une sorte de poésie qui se dégage de ta fic...
M'enfin, j'vais quand même éviter le [Mode mémé], j'ai pas du tout envie de me faire passer pour une vieille. Donc que dire de plus?
Bonne continuation sans doute...Attention tout de même aux rares fautes d'orthographe...
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 9 Jan 2007 - 22:07

Hello ^^
Tout d'abord, je vous souhaite à tous et à toutes une Bonne Année 2007 ! Je vous souhaite toutes et tous une bonne santé et une réussite dans tout ce que vous entreprendrez.
Bon, maintenant, passons aux choses sérieuses. Bon, ok, j'avoue, j'ai pas respecté du tout ma promesse de posté plus rapidement les chapitres de mon histoire, mais bon, j'essaierai de m'améliorer au chapitre suivant. En tout cas, je suis toujours très heureuse de voir et de lire tous vos commentaires. Ca fait toujours énormément plaisir, et vous ne savez pas combien ils me sont d'un grand encouragement.
Bref, assez blablater et voici donc la suite.
ps : Désolée si j'ai beaucoup de faute d'orthographe. Je vais y faire plus attention maintenant.

***

CHAPITRE 7 : Message du mois de Mars


28 Février 2005. Séoul, 23 h 45.


_ Shion ! Un bulgogi* pour la table numéro 15 !
_ Ok, ça marche !
_ Shion ! Trois kimbimbap* et quatre kimbap* pour la 37 ! Et passe-moi la commande de la 7 et la 16 !
_ D'accodac ' !
_ Shion, ça te dit une petite pause ?
_ Ne dites pas n'importe quoi, boss ! Vous voyez bien qu'on est débordé de clients en ce moment !
_ Je sais, et c'est pour ça que je t'ordonne de prendre ta pause maintenant.
_ Hein ? Vous plaisantez ?!

Mr Kim Jun ho, propriétaire et gérant du Kogal's restaurant, hocha la tête et désigna du doigt un jeune androgyne à une table du fond pour toute réponse. Shion sourit à la vue de son ami Heechul et lui tendit au même moment son tablier à son patron. D'un pas pressé, la jeune femme rejoignit son ami qui essayait de faire tout son possible pour échapper aux regards des autres clients. D'ailleurs, ce dernier réajustait pour la centième fois son chapeau de cowboys rose sur sa tête lorsque deux mains s'en emparèrent.
_ Alors, on essaie de jouer à cache-cache ? rigola Shion d'un rire cristallin.
_ Et oui ! Que veux-tu, c'est mon passe-temps favori ! répondit ce dernier du même ton .
_ Haha..., très drôle ! Bon, que dirais-tu si on allait prendre l'air deux minutes, oppa ?
_ J'te suis ! fit aussitôt l'androgyne en se précipitant à la sortie.
_ Pff..., j'vois ça ! déclara Shion restée en arrière.

Un mois et demi était passé depuis son malaise. Shion avait repris son emploi de cuisinière et livreuse au Kobal's Restaurant, ainsi que sa vie quotidienne. Bien entendu, Heechul avait été réticent à l'idée de la savoir retourner à son travail à peine sortie de l'hôpital, mais elle avait réussi à le persuader du contraire en lui promettant de ne plus monter à moto pendant un moment. Ce qui l'avait étrangement aussitôt ravi et convaincu. Depuis, ce dernier venait la chercher tous les soirs pour la raccompagner chez elle, de peur qu'elle ne refasse un nouveau malaise.
Marchant côte à côte parmi la foule, Shion se sentit un peu plus détendue de toute la pression du restaurant. Des commandes à respecter et à préparer à longueur de journées finissaient toujours par l'épuiser une fois la nuit tombée, ajouté à cela le stress permanent des livraisons à la chaîne du midi. Rien qu'en y pensant, Shion en avait mal à la tête. Et pourtant, c'était ce qu'elle aimait. Travailler chez Kogal's Restaurant convenait exactement à ce qu'elle avait toujours recherché ; du dynamisme, un grand effort de soi à la tâche et par dessus tout, faire plaisir et voir tous ces sourires de tous ces gens qu'elle croisait dans la rue. Telle était l'emploi idéal pour Shion. Et cela, elle l'avait trouvé chez Kogal's Restaurant, situé non loin de la SM Entertainment.
La SM Entertainment ... Là où Heechul partait souvent travailler... Là où lui aussi y était...

Shion essayait souvent de se remémorer le visage apeuré et triste de Yoochun lors de son malaise. Elle ne l'avait certes pas perçut assez longtemps avant de sombrer dans les ténèbres pour s'en rappeler, mais la description que Heechul lui avait faite lui suffisait pour qu'elle culpabilise encore plus qu'elle ne l'était déjà. De plus, étrangement, depuis ce fameux jour, Shion avait retrouvé le contrôle de son coeur, ainsi que d'elle-même. C'était comme si ce malaise l'avait remise d'aplomb de tous ses excès émotifs de ces onze derniers mois, surtout face à Yoochun. Elle le croisait souvent dans les couloirs de l'agence ou l'aperçevait à la dérobée lors de ses livraisons quotidiennes à l'agence ou à ses cours de danse privés avec Seung Jun. Bien entendu, son coeur ne cessait jamais de battre la chamade à sa vue, mais elle le contrôlait dorénavant. Quoique parfois, il lui arrivait encore de temps en temps d'avoir des débordements émotifs sous forme de maladresse ou d'idiotie en tout genre, surtout lorsque les membres de DBSK la saluaient devant la salle de gym ou en compagnie de Seung Jun. Il lui arrivait souvent de se prendre les pieds dans ses chaussures, ou encore se tromper de nom en leur répondant. Bien entendu, rien était pire que la fois où elle avait renversé par inadvertance l'assaisonnement du plat de Jaejoong dans celui de Junsu qui était censé ne pas être super pimenté ! Rien qu'en y repensant, l'air ahuri d'étonnement de ce dernier recommencait à la hanter.
Perdue dans ses pensée, Shion faillit percuter un poteau électrique lorsque soudain, une main chaude la retint de justesse.
_ Shion-shi, fais attention, devant toi ! Tu es sûre que tout va bien ? Tu m'as l'air songeuse..., fit Heechul, le regard inquiet.
_ Oui, oppa ! T'inquiètes, tout va bien ! répondit-elle en se frottant légèrement les yeux. Je suis juste un peu plus fatiguée que les autres jours, mais ça va. Rien de grave. Bon, c'est pas tout, mais je crois qu'il est temps pour moi de retourner au restaurant ! On se voit plus tard, Ok ?
Et sans attendre de réponses, Shion reprit en courant le chemin du restaurant, laissant là, Heechul pantois parmi la foule.


***


Assis à la table de la cuisine, Yoochun tambourinait nerveusement des doigts sur le marbre. Il avala sa troisième tasse de café et décroisa les jambes. Il avait trouvé plus difficile qu'il ne l'aurait cru de surveiller l'heure fatidique où il ouvrirait le troisième mot de Shinji du mois de mars. Il tapa du pied sous la table sans rythme particulier, puis recroisa les jambes. Il était 23 heures 55. L'enveloppe était posée devant lui et il avait presque l'impression qu'elle le narguait en chantonnant " Na, na , na, na, na, na ...".
Il la prit et la caressa du bout des doigts. Si il l'ouvrait à l'avance, qui le saurait ? Ses amis et compagnons de vie commune avaient probablement oublié qu'il y avait une enveloppe pour mars. Il pourrait facilement mentir s'ils lui demandaient si il avait triché ; et d'ailleurs, ils s'en moqueraient probablement. Personne n'en saurait rien et personne ne s'en soucieraient.
Mais non, ce n'était pas vrai.
Shinji le saurait. D'ailleurs, elle lui avait même fait croiser le chemin de son sosie. Il en était venu à la conclusion après plusieurs semaines de cotoiement et, surtout depuis ce fameux jour, que Shion était sûrement le signe que Shinji continuait à veiller sur lui de là haut.
Dès que Yoochun tenait une enveloppe dans sa main, il sentait son lien avec elle. Les deux fois où il en avait ouvert une, il avait eu le sentiment qu'elle était assise à côté de lui et s'amusait de ses réactions. C'était un peu comme un jeu auquels ils jouaient ensemble, bien qu'ils fussent dans deux mondes différents. Mais il sentait sa présence et, si il trichait, si il ne respectait pas les règles du jeu, elle le saurait.

Après une autre tasse de café, Yoochun avait envie de grimper au mur. La petite aiguille de la pendule semblait auditionner pour un rôle dans Alerte à Malibu tant elle avançait lentement, elle finit néanmoins par atteindre minuit. Une fois de plus, Yoochun tourna lentement l'enveloppe, jouissant de chaque instant. Shinji était assise à la table en face de lui.
" Vas-y, tu peux l'ouvrir !"
Il la décacheta avec soin et fit passer ses doigts dans l'ouverture, sachant que la dernière chose qui avait touché l'enveloppe était les doigts de Shinji. Il sortit la carte que renfermait l'enveloppe et l'ouvrit.

N'hésites pas à faire de nouvelles rencontres et à tisser des liens. Prends ton courage à deux mains et adviendra ce qui adviendra. Sache que les apparences sont parfois trompeuses, alors ne te trompe pas.
Ps : Que dirais-tu de mieux connaître tes voisins ?


Il sentait que Shinji l'observait ; les coins de sa bouche frémirent et il se mit à rire. Chaque fois qu'il reprenait sa respiration, il répétait : " PAS QUESTION !" Finalement, il se calma et claironna " Shinji ! T'es vraiment maléfique! "
Shinji rit de plus belle.
_ C'est pas drôle. Tu sais que je n'ai pas la force de Yuhno et ni la volonté de Junsu pour faire le premier pas ! J'aurais l'air de quoi en me plantant à la porte de tous les occupants de l'immeuble en leur sassant à chacun un " Bonjour, je suis Micky Yoochun des DBSK et je voudrais être copain avec vous, c'est possible ? "
_ Et bien tu vois, c'est pas très compliqué !
_ Haha... très drôle ! C'est hors de question, je le ferais pas.
_ Oh, si, tu es obligé maintenant ! Tu as ouvert et respecter mes derniers mots. Qu'est-ce qui t'en empêches, là ?
_ Justement rien. Je le ferai pas, c'est tout.
_ Alors fais-le pour moi.
_ Je ne le ferai ni pour toi, ni pour moi, ni pour la paix dans le monde. Je déteste faire la piplette !
_ Fais ça pour moi, répéta-t-elle.

L'entrechoquement d'une tasse sur la table le fit sursauter sur sa chaise. C'était Jaejoong.
_ Il est minuit passé, et on est enfin au mois de mars. Alors, qu'est-ce qu'il y avait dans le message ? Les autres et moi, on meurt d'envie de le savoir. D'ailleurs, ils tournent en rond dans le salon à t'attendre. Je suis venu en éclaireur, alors ?
_ Qu'est-ce qui te fait penser que j'ai ouvert l'enveloppe ?
_ Ha ! s'écria Jaejoong d'un ton moqueur. Après tant d'années ensemble, je te connais comme si je t'avais fait. En plus, je ne suis pas aveugle, répliqua l'androgyne en désignant l'enveloppe et la carte dans ses mains. Allez, dis-moi ce qu'il y avait sur ce message.
_ Pas question.
_ Quoi ? Tu ne veux pas me le dire ? Moi, ton ami, ta maman qui te prépare de bons petits plats avec amour, qui fais ta lessive, enfin pas vraiment, mais peu importe ?
_ Non, je ne veux pas faire ce qu'elle veut que je fasse.
_ Pourquoi ? Qu'est-ce que c'est ?
_ Oh, c'est juste une plaisanterie tout à fait nulle de Shinji.
_ Alors là tu m'intrigues ! s'exclama l'androgyne. Explique-moi .
_ Yoochun, crache le morceau ! s'écria soudain Junsu qui les avait rejoints en compagnie de Yuhno et Changmin dans la cuisine.
_ Bon... Shinji veut que... J'aille fairelacausetteàtoutl'immeuble, lâcha-t-il tout à trac.
_ Hein ? On a rien compris à ce que tu viens de dire, s'écria Yuhno.
_ Non, rien du tout, renchérit Changmin. J'ai cru distinguer les mots "causette" et "immeuble". C'est ça ?
_ Oui, répondit Yoochun comme un petit garçon docile.
_ Et il faut que t'ailles faire la causette à tous ? s'enquit Jaejoong.
_ Ouu-iiii, répondit-il lentement. Peut-être que si il ne disait rien, cela ne se produirait pas.
Ces amis s'esclaffèrent si bruyamment aussitôt en comprenant tout ce qui venait d'être dit que Yoochun se leva de table et sortit de la cuisine.
_ Appelez-moi quand vous serez calmés, lança-t-il, boudeur, se dirigeant dans le salon.
Les autres le rejoignirent quelques minutes plus tard sur le canapé.
_ Bon, parlons peu, mais parlons bien, dit Yuhno avec un sérieux exagéré. Je suis désolé. Non, en fait, nous sommes tous désolés d'avoir ri comme des abrutis de première, mais on ne savait pas que le charmeur Micky Yoochun des DBSK avait aussi peur de faire le premier pas vers des inconnus, lui qui est si populaire et charmeur ! Pourtant ce n'est rien comparé à tes singeries sur les plateaux télé ou tes blagues foireuses que la moitié de la Corée connaît sûrement à présent, ou encore de tes stupides imitations comme celle de...
_ Oui, bon, d'accord, interrompit Yoochun. Pas la peine de dresser toute la liste de mes défauts. Mais n'empêche, faire le premier pas c'est un truc con, mais ça m'a toujours effrayé et c'est comme ça ! La seule fois où j'ai suivi les conseils de Shinji, je me suis ramassé un rateau. C'est pour ça que je ne recommencerai pas.
_ Yoochun, tu ne vas pas te laisser décourager pour si peu ! fit Junsu.
_ Franchement, qu'est-ce qui est pire : se ramasser un rateau ou ne pas respecter une dernière volonté ? suggéra Jaejoong.
_ L'un est aussi pire que l'autre. Non, c'est décidé, je ne le ferai pas. Tant pis pour Shinji. Et n'essayez surtout pas un de vos plan foireux pour m'obliger à faire cette promesse stupide ! Surtout toi, Jaejoong ...
_ Moi ? Mais non, je n'ai pas de plan foireux ! Et en plus j'y avais même pas pensé ! se défendit l'androgyne en prenant un air innocent. Puis dans un murmure aux autres : " Enfin, pour le moment !"



***


Dernière édition par le Lun 9 Avr 2007 - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mar 9 Jan 2007 - 22:07

1er Mars . Séoul, 8 heures 30.

BAAAM !!! Stap, tap, tap, tap ! Clac !

_ Hé, les gars, vous savez quoi ? Je sais c'est qui notre voisine ; c'est Shion ! Et j'vais déjeuner avec elle ! Alors plus la peine de me faire à manger ce matin, ok ?
Clac ! Stap, tap, tap, tap ! BAAAM !!!

Sans attendre de réponses de la part de ses aînés, Changmin, sautillant tel un enfant, sortit de l'appartement et entra dans celui d'à côté, suivi d'un grand rire cristallin. Puis, s'ensuivit le rire claironnant de Junsu, qui à son tour fit irruption dans la chambre commune qu'ils partageaient tous. Voyant Yuhno et Jaejoong toujours endormis dans leur lits, ce dernier s'éclaircit la gorge puis se mit à hurler à tue-tête :
_ DEBOUT LES TOURTEREAUX !!! C'EST LE MATIN ET IL FAIT BEAU !
Voyant aucun signe de réaction de la part de ces derniers après quelques secondes, il se renfrogna dans sa joie de les réveiller et fila rejoindre Changmin en lançant un dernier :
_ J'suis à côté !
BAAAM !!!
Silence, puis CRAAAK ! BOOOMMM !
_ AAAÏÏÏÏEE ! Putain !
Au dernier claquement de porte, Jaejoong s'était levé d'un bond de son lit, à moitié endormi et voulu aller fermer la porte d'entrée, mais il se prit les pieds dans ses couvertures et tomba en avant sur le sol, heurtant au passage le lit de Yuhno. Le choc était tel qu'il réveilla le leader profondément endormi. Ce dernier se réveilla en sursaut et voyant son ami amoché sur le sol, il vint à son secours.
_ Jae, ça va ? Pas trop de casse ?
_ Mmmmh..., grommela l'androgyne en se frottant le bout du nez.
_ Aaah..., tant mieux alors. Que veux-tu, que serais une journée normale si Jae ne se cassait pas la gueule au moins une fois de bon matin, plaisanta le leader qui se reçut aussitôt un coup dans les côtes.
_ Ha ha ... très marrant ! Et que serais une journée normale si Yuhno n'accaparerait pas pendant deux heure la salle de bain ! répliqua ce dernier du tac-o-tac.
_ Je sais, et c'est ma fierté d'ailleurs ! Pourquoi ? T'es jaloux ou bien tu veux t'y joindre à moi aujourd'hui ?
A cette réponse du leader, le rouge s'empara aussitôt du visage de Jaejoong, et ce dernier fit mine de se lever, mais une main l'agrippa et le tira à nouveau en arrière.

***

Humant à pleins poumons l'air frais du matin, Yoochun ouvrit le grand portail vert de l'entrée du quartier résidentiel, traversa rapidement le petit jardin d'enfant et s'engouffra à l'intérieur d'un immeuble. Se postant devant l'ascenseur et attendant que ce dernier arrive, il consulta sa montre. Il était 8 heures 45. Il soupira, puis un claironnement aigu résonna, et pénétra dans l'ascenseur. Il appuya sur la touche 14 et s'appuya dos contre la paroi de la minuscule pièce motorisée. Un fois encore, il soupira d'aise et se mit à penser à sa matinée de folie.

N'ayant pas réussi à trouver le sommeil après avoir lu le dernier mot de Shinji, il s'était décidé à faire une petite promenade, histoire de se détendre et d'oublier les consignes du mois de cette dernière. Vers 3 heures, il avait attrapé à la volée les clefs de la BMW sport de Jaejoong et s'était mis à rouler un peu n'importe où, laissant le hasard le guider. Et ce ne fut qu'au bout d'un certain temps qu'il se rendit compte de la route qu'il avait prit.
Peut-être était-ce dû à son habitude ou tout vraiment au hasard, Yoochun s'était rendu sans vraiment le vouloir au bord de la mer. Là bas, il avait longtemps marcher pieds nus sur le sable froid d'hiver, sentit les grains de sable jouer sous la palme de ses pieds, humer l'air frais océanique et, se remémorer ses souvenirs d'adolescence avec Shinji.
A l'époque, ils prenaient souvent le car en direction de l'océan pendant le week-end ou lorsque l'envie leur en venait, et se promenaient longtemps côte à côte sur la plage, laissant à la dérive leurs soucis au rythme du murmure apaisant de la mer et des vagues. Parfois, ils s'y retrouvaient pour se confier l'un à l'autre, avec toujours, cette même mer comme témoin de leur inexpérience de ce qu'était vivre.
Et ce matin là encore, après tant d'années, Yoochun s'était retrouvé à nouveau sur cette plage, pour les même raisons, seul et nostalgique. Les années avaient passées, Shinji ne faisait plus partie de son monde, et pourtant il s'était retrouvé à cet instant aussi inexpérimenté à la vie comme il l'était à l'époque. Il avait ressentit en lui cette même innocence face à la vie, cette même détermination à affronter tous les obstacles qui lui barreraient le chemin vers ses rêves, et cet éternel doute sur ce que serait son avenir. Il s'était remémorer tous ses souvenirs avec une pointe de tristesse et de regrets, avait ressentit les même doutes et espoirs qu'à l'époque, mais pas une seule fois il n'avait pu entendre à nouveau la voix cristalline de Shinji pour l'encourager ou approuver ses pensées. Ce qu'elle pouvait lui manquait...
Cependant, aucune larmes ne lui était venue à sa pensée. Seule une pointe de regrets et de tristesse l'envahissait. C'était comme si durant tous ces derniers mois, à causes de ses nuits où il pleurait en silence au creux de son oreiller, ses yeux s'étaient subitement asséchées.
Etrangement, ses pensées avaient aussitôt vogué vers Shion. Peut-être était-ce dû à son habitude à la voir traverser les couloirs de l'agence ou en compagnie de leur chorégraphe, mais bizarrement, Yoochun se rendit compte que cette dernière envahissait un peu trop souvent ses pensées ces trois dernières semaines. Ce n'était pas qu'il avait une quelconque attirance pour cette dernière, mais comme au premier jour où il avait fait sa connaissance, cette dernière continuait à l'intriguer. Heechul lui avait certes appris pas mal de choses à son sujet comme son goût prononcé pour la moto ou encore qu'ils étaient promis l'un à l'autre, mais cela n'avait toujours pas comblé sa curiosité. Yoochun aurait voulu savoir pourquoi cette dernière suivait soudainement des cours de danse avec leur chorégraphe, quelle était la raison pour qu'elle l'ait fuit et s'effondrer peu de temps après, pourquoi avait-elle un nouveau coeur, qu'est-ce que cela signifiait, et surtout pourquoi une telle ressemblance avec Shinji ?
Tout cela, il aurait voulu en avoir les réponses, mais à chaque fois qu'il la croisait, sa simple silhouette suffisait à lui enlever le courage de les trouver auprès de cette dernière. Au fond de lui, Yoochun savait que Shion était comme Jaejoong, mystérieuse et froide dès les premiers abords, mais où pourtant un trésor y était sûrement bien enfoui quelque part, au fond de son coeur. Seulement, pour atteindre ce trésor, il lui faudra beaucoup de courage pour en obtenir la clef. Et c'était exactement ce qui y manquait à Yoochun, pour l'instant.

Un second claironnement suraigu retentit et la porte de l'ascenseur s'ouvrit, ramenant Yoochun à la réalité du moment. Le jeune homme sortit songeur de l'ascenseur et se dirigea machinalement vers la porte de leur appartement lorsque soudain une voix qui lui était familière résonna :
_ Allez, Shion-shi ! S'il te plaît... Viens, tu vas voir, c'est super marrant !
_ Oui, viens nuna* ! résonna la voix joyeuse de Changmin. Tu vas voir, c'est super marrant ! En plus y'a personne pour nous gronder, à part Jaejoong bien sûr, mais il dort. Allez, s'il te plaîîîît...
_ Bon, ok, ok ..., répondit celle de Shion, amusée. Mais juste parce que c'est vous deux !

Puis un bruissement semblant à Junsu qui imitait le bruit d'un moteur de voiture retentit. Yoochun eut à peine le temps de lever la tête et s'écarter vers le mur que deux chaises roulantes lui foncèrent droit dessus, à toute allure. A leur passage, Junsu lança un :
_ Yoo-yoo, tu t'joins à nous ?
Mais ce dernier n'eut même pas le temps de répondre qu'une voix colèreuse bien familière, elle aussi retentit depuis la porte de leur appartement.
_ Xiah, c'est pas bientôt fini vos singeries ! Y'en a qui dormes ! grogna Jaejoong.
_ Bouh, le méchant ! répondit l'intéressé. On se demande bien ce que vous faites, Yuhno et toi seuls dans l'appart' !
A peine sa phrase finie, Junsu se leva instantanément de sa chaise et courut se cacher derrière Yoochun, tentant de fuir un Jaejoong rouge de fureur et d'embarras, tandis que les autres riaient du puéril des deux chanteurs.
" Comme on le dit si souvent, finalement rien ne vaut son chez soi", pensa Yoochun entre deux fous rires, avant de plonger son regard dans celui de Shion, qui cette dernière semblait totalement emportée dans l'ambiance hilarante de l'instant.
Finalement, peut-être que ce n'est pas si mal d'écouter le conseil du mois de Shinji ? Qui sait ?


***
Bulgogi, kimbimbap, kimbap = plats typiquement coréens et de nature modeste.
nuna = même caractéristiques que hyung et désignant " grande-soeur".
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Gold_Rh0desiA

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 26
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mer 10 Jan 2007 - 18:15

=) Ah, ce que j'aime ta fic =')

Franchement, l'ambiance qu'il y a ...procure un véritable sentiment de bien être... Et je ne peux pas m'empêcher de rire avec Changmin, attendre avec impatience les mots de Shinji avec Yoochun...Et j'attends de savoir qui est cette Shion =)
Cette fic est vraiment incroyable, tout est mystérieux, et tout est leger aussi...Incroyable. =)
Mais ne te relâche pas dans tes efforts hein è_é

NB: ça va beaucoup mieux pour les fautes...
Bonne continuation =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mer 10 Jan 2007 - 19:02

Youhou plus crétine que moi c'est impossible ! Je suis désolée de ne pas avoir mis un petit quelque chose pour le dernier post u__u Je ne sais pas pourquoi, j'ai du oublier ou quelque chose comme ca ...

En tout cas, que dire d'autres à part que j'aime énormément ta facon d'écrire, de décrire les actions et les sentiments ... Que, comme a dit Gold_Rh0desiA [ Décidément, jte cite beaucoup xD ],
Citation :
l'ambiance qu'il y a ...procure un véritable sentiment de bien être
Enfin, bref, j'aime beaucoup.
Allez la suite maintenant lol ... Jveux savoir ce qu'il se passe entre Jae et Yunho, et si Yoochun va finalement écouter Shinji et aller parler à tout le monde.

Bonne année à toi aussi ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
marudashi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
marudashi

Féminin Nombre de messages : 1014
Age : 99
Localisation : surement dans un Starbucks, un choco java ship venti en main *-*
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   Mer 10 Jan 2007 - 19:44

c'est trop trop bien ! je suis contente ça va pouvoir avancé entre yoochun et shion ? rhalala shinji c'est un devin !
bon aller vite poste une suiiiite je t'en supplie mignone mignone mignone mignone mignone
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Is it our fate ? (arrêtée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Is it our fate ? (arrêtée)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Allemagne] L'arrêt de bus détruit va être reconstruit
» [Groupe]Escape The fate
» MERCYFUL FATE
» Livre "m'arrêter là" album souvenir tour 66
» Mercyful Fate- Melissa(1983)/Don't Break the Oath(1984) [CD]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: