AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour dix milliards de dollars

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Wa
Waaa ~
Waaa ~
Wa

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 31
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 23:34

Roh trop bien ! Je veux lasuite ce soiir !!! mdr la fille qui en demande pas trop...

J'en étais sûr qu'ils allaient se rencontrer dans l'avion ! ça pète, mais alors les pensées de Yunho...Comme j'ai rit...j'en pouvais plus, et même "agresser bucalement", j'y avais jamais pensé ! excellent, vraiment et c'est sincère ! Smile
Ils arrête pas de se chercher des noises, et Yoochun qui sait plus quoi faire, quant à changmin, il est toujorus aussi mignon, je crois que personne au monde n'arrivera à lui décoller cette image de l'angelot en puissance, même armé d'une mitraillette ! haha

bonne continuation ! et rapide si possible ! lol
Revenir en haut Aller en bas
Lyra
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Lyra

Féminin Nombre de messages : 1361
Age : 30
Localisation : Pas là où je voudrais être en tout cas
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Sam 22 Juil 2006 - 0:03

KYYYYYYYAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!
J'suis fan à mort !!! Y sont trop marrant !!!!! hihi
Revenir en haut Aller en bas
AkatsuKi
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
AkatsuKi

Féminin Nombre de messages : 387
Age : 27
Localisation : Suppy no Sekai***
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Sam 22 Juil 2006 - 13:27

Ta fic est géniale, c'est trop un plaisir de lire chaque chapitre ^^
Trop la classe les TVXQ en tueurs à gage !
Continues comme ca et vivement la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Modératrice
Modératrice
Heaven

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 30
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 30 Juil 2006 - 20:19

Toujours aussi bien ta fic ma petite Tomoko!
A part ce Pete ... c'est vraiment un looser!
A quand la suite?! tire la langue
Revenir en haut Aller en bas
Meiko
☆ Super Baka ☆
☆ Super Baka ☆
Meiko

Féminin Nombre de messages : 1570
Age : 29
Localisation : Nul part en particulier. Là où mon esprit me mènera... Plus près de toi.
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 30 Juil 2006 - 21:33

niuuuuuuurf je viens de lire toute ta fic d'une traite *W*
comment ci trop bieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeen
trop trop fort!
Huhuh Changmin a peine trop sympa *W* XDJae et Yunho me font trop rire XD ! Je vois trop Jae porter plainte pour agression buccale avec récidive XD
Junsu qui s'énerve contre pèèèèèèèèèèète XDDD il fait trop.. Trop super Mec *O* XD
Pi Yoochun qui se la pèèèèète ( pardon XD) avec son chapeau et l'anglais la XD style style mon pti chunchuuuuun xDDD
J'adore tomokoooo ^w^et Pauline, Sarie aussi lol qui ne craquerait pas à cette voix de looooooover XD

Allez vivement la chouite *O*
Revenir en haut Aller en bas
http://to.be.oneself.free.fr/
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Gold_Rh0desiA

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 26
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Lun 31 Juil 2006 - 15:54

Hello^^ Je suis désolée pour ce retard que j'ai pris...J'ai reçu un MP de Sister_Rosette, et je me suis dit Oulà, faut que je me reprenne en main...Surtout que Heaven est revenue...^^ Bref, je cesse immédiatement ce spitch inutile...

Chapitre 9: Dans l'avion


Deux heures maintenant que l’avion volait. Une jeune coréene brune, assise confortablement en première classe, buvait une tasse de café, les yeux fixés sur l’écran en face d’elle. A ses côtés, personne. Toute la rangée était vide. Elle avait les jambes croisées et était habillée en tailleur chic. Elle tenait dans ses mains un agenda électronique, auquel elle jetait un coup d’œil de temps en temps.
L’écran devant elle affichait une vidéo de mauvaise qualité, où l’on voyait des passagers de troisième classe. Alors qu’elle appuyait sur la télécommande pour changer de caméra, une hôtesse surgit derrière elle.

« Eun-Ju, tu es sûre que ce Yoochun t’aime vraiment ? chuchota-t-elle, essoufflée.
-Bonjour aussi, soeurette. Bien sûr, pourquoi ? demanda Eun-Ju, l’air indifférent.
-Il lance des regards à une fille, à côté de lui…
-Tu te fais des idées, enfin, Hye-Su! Je me suis arrangée pour qu’il tombe FOU amoureux de moi, c’est bien simple ! Il a l’air d’aimer les filles innocentes et mignonnes. Je me suis arrangée pour lui faire voir ce qu’il voulait voir, c’est tout ! Je ne vois donc pas pourquoi mon prétendu « petit-ami » irait voir ailleurs ! déblatéra-t-elle en sirotant son café.
-…Si c’est ce que tu penses, Eun-Ju… »

Elle fut sur le point de dire quelque chose, mais se ravisa car une autre hôtesse survint, l’air fatigué :

« -Hye-Su, un coréen en « quarante-huit E » ! Heureusement que t’es là, il ne sait pas parler un mot d’anglais…
-Argh ! Mais c’est à l’autre bout de l’avion ! T’es sûre ?
-Affirmatif ! »

L’autre partit précipitamment, son chapeau à moitié mis. Hye-Sue se tourna vers sa sœur, mais fut coupée par cette dernière avant qu’elle n’ait eu le temps de prononcer un seul mot :

« On remet cette conversation à plus tard …
-Euh, d’accord » balbutia la cadette, qui partit après avoir préalablement jeté un coup d’œil à l’écran.

Puis elle s’éloigna. Une fois seule, l’aînée contempla l’écran et but une nouvelle gorgée de café. Elle appuya sur la télécommande pour changer de caméra et tomba sur celle qui lui permettait de voir Yoochun. La vidéo n’était pas assez nette pour qu’on puisse voir précisément dans quelle direction il regardait, mais Eun-Ju décida de se méfier. On ne savait jamais…

De toutes façons, il était tellement naïf, sous ses airs de gentleman classieux … Quelques paroles bien placées et il lui retomberait sous la main. Il se ferait pardonner avec un cadeau … Vraiment, s’il n’était pas beau et riche, elle aurait refusé cette mission stupide. Mais Il lui avait promis le quart de l’héritage … Une belle somme.

« -Ne fais pas de faux pas, mon « chou »… Je ne te le pardonnerais pas. »


« -Bonjour, vous désirez ? »

Hye-Su, essouflée, arriva devant le grand brun après avoir trébuché.

« Que vous preniez moins de temps pour vous pointer, merci.
-Pardon ? »

Soufflée par cette réponse froide, elle leva les yeux vers son interlocuteur. Très mignon.

« Vous êtes sourde ? Je n’ai pas l’intention de répéter ma phrase … Une bouteille d’eau et un verre.
-Euh, oui, tout de suite… »

Ce n’était pas de sa faute, si elle était arrivée en retard ! Elle avait été prévenue à peine cinq minutes avant ! Pas la peine de prendre un ton aussi sec ! Un caractère de cochon pour un visage d’ange, songea Hye-Su en s’éloignant. Elle sortit une bouteille d’Evian et un gobelet en plastique d’un chariot et retourna vers les sièges. Elle s’éloigna après les avoir posé sèchement sur la tablette du jeune homme. Et en grognant, elle retourna vers l’avant de l’engin…

« Tiens, je te verse le cachet, dit Changmin en regardant s’éloigner la jeune femme avec un regard noir, et en vidant la pochette de papier dans le verre.
-Merci, souffla Tomoko, qui respirait du mieux qu’elle le pouvait.
-Voilà. » dit-il, et il vida la bouteille dans le gobelet.

Elle attrapa le verre qu’il lui tendait l’avala.

« -Tu devrais dormir, fit le grand brun en reposant le verre sur sa tablette. L’effet n’est certainement pas instantané…Tu te sentiras mieux au réveil. »

Sur ces mots, il la prit par l’épaule et l’attira vers lui. Trop fatiguée, elle s’abstint de commentaire et ferma les yeux, en posant sa tête sur son épaule. Changmin la regarda en souriant. Il se sentait vraiment très…comblé.

« Profiteur ! chuchota Junsu, de l’autre côté, après s’être assuré que la plus jeune dormait vraiment.
-J’ai le droit, répliqua l’autre en baillant. Bon, ben je crois que je vais faire pareil… »

Il s’endormit, lui aussi. Junsu les regarda d’un air un peu envieux. Si seulement … Il jeta un coup d’œil vers Pauline, qui elle, se sentait très bien et écoutait de la musique en regardant par le hublot. Tentant de s’occuper pour oublier les évènements des jours précédents et surtout, le petit blond appétissant à côté de lui. Elle se frappa le front en songeant qu’elle pensait vraiment à n’importe quoi.
Elle finit par fredonner la chanson. Une chanson coréene. Une chance que le Japon et la Corée soient liés culturellement, en ce moment. De toute façon, elle adorait la musique asiatique. Surtout les chanteurs asiatiques. Mais aucun ne surpassait vraiment la beauté de celui qui était à côté d’elle. Elle se donna une petite tape sur la joue, tentant de se reprendre. Ça ne lui ressemblait pas, de se mettre à penser à un garçon au point où chaque sujet de pensée le ramenait à lui. Mais bon, c’est vrai quoi, il était vraiment craquant.

« -Hey, t’écoutes quoi ? »

Elle sursauta. L’objet de ses pensées venait de lui adresser la parole.

« -Euh, marmonna-t-elle en se rendant compte qu’elle ne connaissait ni le titre, ni le chanteur. Sais pas. »

L’autre lui sourit. Il balança l’accoudoir vers son siège et se rapprocha de la jeune femme qui sursauta à nouveau.

« Tu me laisses écouter ? demanda-t-il en montrant le casque du doigt.
-Euh, oui. »

Elle se maudit intérieurement. Elle n’avait jamais aussi rouge de sa vie, et n’avait jamais autant balbutié de sa vie. Et puis les « Euh »…Quelle magnifique répartie ! songea-t-elle en retournant l’oreillette en mousse afin de la coller à l’oreille de son voisin. Mais contrairement à ce qu’elle avait pensé, il ne prit pas l’oreillette mais appuya sa main contre la sienne. Elle rougit à nouveau, mais ne fit aucun geste pour se dégager. Elle observa le visage de celui à côté d’elle, qui à présent, les sourcils froncés, écoutait consciencieusement la musique.

« Je connais cette chanson, s’exclama Junsu, dont le visage s’éclaira. C’est “The reason I close my eyes”, de Taebin. »

Au grand étonnement du blond, Pauline se mit à rire.

« Ben quoi ? interrogea-t-il, un peu vexé.
-Ton accent anglais est abominable !
-Hey ! Je ne te permets pas d’insulter mon For-mi-da-ble accent anglais !
-Arrête ! C’est vraiment nul ! J’te parie que tu fais pas mieux que moi ! »

Pauline prit une inspiration et articula une phrase que Junsu ne comprit pas, dans un anglais parfait. Il en fut soufflé. Au bout de plusieurs secondes, il grogna :

« -Ouais, ben c’est pas juste, toi t’es française. »

Elle rit à nouveau. Junsu se surprit à penser qu’il aurait voulu la voir rire chaque jour, près de lui. Oulà, qu’est-ce qui lui arrivait ? Le Junsu insensible qu’il était, serait-il devenu une pauvre cloche sentimentale ? Il grogna, tandis qu’elle fermait les yeux en fredonnant, tout en arborant sur son visage un petit sourire goguenard.
Junsu prit alors la télécommande, et appuya sur un bouton afin d’arrêter la chanson. Pauline rouvrit les yeux.

« -Hey ! D’où tu te permets de… »

Il posa un doigt sur ses lèvres.

« Chht ! Tu veux que je te dise ? Je parie que je peux faire beaucoup mieux que ce Taebin.
-On parie quoi ? répliqua Pauline, un air de défi sur le visage.
-Je gagne, je t’embrasse, tu gagnes…
-Tu nous libères, moi, Tomoko, Sarie et Yunho, et vous nous foutez la paix…ET, ajouta-t-elle, Tu deviens mon esclave pendant une semaine !
-Oh, pas de problème, sourit Junsu, sûr de lui. Par contre alors, si Je gagne, j’ajoute que TU devras devenir mon esclave pour une semaine.
-Parfait !
-Parfait ! »

Ils échangèrent une poignée de main, chacun étant parfaitement certain de gagner.
Lequel des deux se trompait ?


A l’autre bout de l’allée, Sarie, les casque sur les oreilles, regardait un film. Une histoire captivante. Le résumé lui avait plu dès le premier coup d’œil. Et franchement, le début du film l’enchantait. Elle sourit, en écoutant un air de piano qu’elle connaissait bien, comme musique de fond d’une scène particulièrement émouvante et sentimentale. Arg, elle adorait les histoires dans ce genre là et ne s’en lasserait sûrement jamais.
Elle ne se doutait pas qu’à côté, son voisin regardait le même film et en avait les larmes aux yeux. Il n’aurait pas dû regarder ce film. Il n’avait même pas de mouchoirs sur lui…C’était ça, d’être trop sensible…Pourquoi les films étaient-ils si tristes ? Il avait horreur de ça. Voilà maintenant qu’une larme coulait sur sa joue. Il l’essuya, mais une autre prit sa place, sillonant par le même chemin que par sa prédécesseuse. Il détourna alors les yeux, et tomba sur Sarie qui le vit en train de pleurer. Elle eut un sourire amusé.

« Quoi ?
-Tu pleures, c’est tout.
-C’est bon, répliqua-t-il, en reniflant à nouveau. J’y peux rien si ce film est triste. Dis, t’aurais pas un mouchoir ? »

Sarie éclata de rire. Yoochun lui envoya un regard noir, et elle s’excusa.

« Désolée, mais la personne qui me parle maintenant et celle qui me soutirait des infomations il y a quelques jours m’ont l’air tellement différentes… Il y a quelques jours, je n’aurais jamais cru que Mônsieur Je-suis-beau-je-suis-riche-et-en-plus-je-suis-fort m’aurait demandé : « Snif, ce film et triste, snif, tu n’aurais pas un snif, mouchoir ? »
-Hey, excuse-moi mais je n’ai jamais pris un ton aussi plaintif !
-Incroyable. Il y a quelques jours, tu parlais comme un comte constipé, et maintenant, tu ressemble à un gamin de trois ans en train de pleurnicher.
-Hey ! Je ne suis ni constipé, ni un gamin pleurnicheur ! »

Quelqu’un, derrière lui, marmonna. Yoochun se retourna. Jae Joong toussait, et visiblement Yunho se mordait les lèvres. Il en fut choqué.

« Quoi ? Jae Joong, sale traître !
-Rooh, t’as vu ce qu’il a dit ? T’es sale !
-Je ne suis pas sale ! »

Ils se replongèrent tous les deux dans ce qui avait l’air d’être leur occupation favorite : s’embêter l’un l’autre. Yoochun soupira. Ils étaient impossible, tous les deux. Et elle…qui avait sur son visage un sourire irrésistiblement moqueur. Elle avait vraiment l’air d’avoir pris sa revanche.

« Ça va, tu t’es suffisemment moquée de moi, non ?
-Je crois bien, finit-elle par admettre, le sourire aux lèvres. A propos, ce n’est pas du tout grave si tu pleures pendant un film. C’est très beau, un homme qui pleure. Alors ne le prends pas mal, je ne faisais que te taquiner. »

Avant qu’il ne puisse y redire quoi que ce soit, Sarie retourna dans son film. Yoochun sourit, et se pencha vers elle, sans qu’elle ne le remarque. Il souleva une oreillette et chuchota :

« -Thank you, pretty girl…»

Elle rougit. Elle n’aurait jamais le dessus sur ce type-là. Décidemment, il était imprévisible. A la fois gamin, sensible et classe. Et surtout, il possédait cette belle voix grave qui la faisait fondre…Que quelqu’un la sauve de cet homme irrésistibelement attirant…Ou plutôt, que personne ne la sauve. Elle souhaitait le prendre dans ses bras, pouvoir se moquer de lui, le consoler, et écouter sa voix sensuelle lui murmurer tout un tas de choses…S’il n’y avait pas d’obstacle, songea-t-elle. Ce type était irrésistible pour attirer un tas de demoiselles.
Si seulement elle savait quel genre d’obstacle…

Et si seulement elle savait que l’obstacle en question était en train de les surveiller au moyen d’une vidéo…
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Modératrice
Modératrice
Heaven

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 30
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Lun 31 Juil 2006 - 17:18

Preeeeeeeeeeeeemmmmss !!
Jadore!! La suiteeeuuuhh!!
Hé! comme Junsu chante merveilleusement bien, j'ai le droit a un bisou, non? Very Happy hihi
Ta fic est vraimt tjs aussi bien et j'ai hate de savoir la suite ... je vais pas arreter de te harceler pour que tu l'ecrives ... diablotin
Revenir en haut Aller en bas
Meiko
☆ Super Baka ☆
☆ Super Baka ☆
Meiko

Féminin Nombre de messages : 1570
Age : 29
Localisation : Nul part en particulier. Là où mon esprit me mènera... Plus près de toi.
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Lun 31 Juil 2006 - 17:42

Haan ci trop coool! j'aimerais trop entendre Micky parler si sensuellement *-* XD
Junsu, même en tueur a gages il est toujours aussi gamin avec ses paris XDDD

Enfin ci soupère! la souite ! >ç<
Revenir en haut Aller en bas
http://to.be.oneself.free.fr/
Sister_Rosette
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
Sister_Rosette

Féminin Nombre de messages : 3082
Age : 32
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mar 1 Aoû 2006 - 1:38

bave coeur bave coeur vivement la suite XD j'adore JJ et Yunho ca m'étonnes pas!!!! vivement la suite^^.

_________________
oO°I'm Changmin's wife, he is mine and he stolen my heart°Oo (set by Loli)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisterrosette.skyblog.com
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
lespadon

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 27
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mar 1 Aoû 2006 - 21:49

toujours aussi génial !! rien d'autre a dire.. U__U
vite la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bave coeur
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Gold_Rh0desiA

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 26
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 0:26

Voilà, la suite ^^ J'ai été vivement pressée par Heaven... (C'est une harceleuse pro, faites gaffe! =P)
Bref, j'ai pas eu le temps de me relire correctement...J'espère que ce n'est pas trop foireux.

Chapitre 10: Michaël


Mélodie. Une chanson clamée à pleine voix. Une voix magnifique, un timbre de voix superbe. Le temps semble s’arrêter dans l’avion. Un homme, un asiatique, un blond. Qui semble vouloir chanter de toute son âme ce qu’il ressent. Une voix si douce, mais aussi si vive et si ardente que l’on pourrait s’y perdre. Une voix si fragile qu’elle semble à deux doigts de se briser. Et elle se brise. Puis elle reprend. Une voix de cristal, dont certains éclats restent fichés au fond du cœur. Pauline n’eut même pas le cœur de faire une mine déconfite. Il était évident qu’elle avait perdu. Elle ferma les yeux, appréciant les dernières notes qu’il chantait. Lorsqu’il finit, elle n’eut guère le courage de se moquer ou de faire une grimace. Impossible, après cela. Elle détourna les yeux.

« Alors ? chuchota Junsu, la voix un peu cassée mais tout de même moqueur.
-…Euh, marmonna Pauline, un petit sourire aux lèvres, c’était euh…cool ?
-Arrête, je t’en ficherai des « cool », moi…Mieux où pas mieux que Mônsieur Taebin ? »

Pauline n’était pas du genre timide. Elle n’avait pas l’intention de se laisser écraser comme ça. Pas question. Et pourtant, elle était troublée. Et sa voix s’enroua.

« -C’était…Hum, euh…mieux » murmura-t-elle, l’air un peu bougon tout de même.

Elle essaya de reprendre contenance. Elle toussota, puis sursauta lorsqu’il pencha son visage près du sien.

« J’ai mal entendu, tu répètes ?
-Oh, c’est bon hein, prends pas la grosse tête ! Tu chantes mille fois mieux que Taebin ! persifla-t-elle, tandis qu’un immense sourire –absolument irrésistible, il faut l’avouer- se formait sur le visage de Junsu.
-Hmmh… »

Il n’écoutait qu’à moitié, fixant le visage de la jeune femme.

« -Hey, tu m’écoutes ? Je te signale que… »

Il posa un doigt sur ses lèvres. Un sourire carnassier, le même que celui qui avait adressé à Pete, mais cette fois plein de convoitise, s’afficha sur son visage tandis qu’il appuyait ses bras contre le hublot, Pauline coincée entre.

« -Je suppose que tu te souviens de la mise ? »

Elle hocha la tête, troublée et intimidée. Elle n’avait pas l’habitude de laisser mener la danse, et pour une première fois, c’était bien agréable. Même si son esprit lui hurlait de le gifler, elle n’en avait aucune envie. Sa seule envie du moment était de goûter à ces jolies lèvres tout près d’elle. Elle déglutit péniblement. Se retenir, se retenir, se retenir…
C’est alors qu’une secousse vint ébranler l’avion. Des turbulences ? Un grésillement se fit entendre, et une voix lointaine leur recommandait de ne pas paniquer, sans expliquer pourquoi, puis il cessa comme il était venu. Ce n’était pas le moment. Mais pas. Du. Tout.

« -Je te donne un avant goût, et je vais voir ce qu’il se passe » marmonna Junsu, qui n’avait pas très l’air content, lui non plus.

Il déposa un léger baiser sur ses lèvres, plaçant les siennes de manière à ce qu’elles se complètent comme un puzzle. Un baiser furtif, certes, mais le cœur de Pauline manqua un battement. Alors qu’elle avait déjà été embrassée des milliers et des milliers de fois. Ce simple effleurement de lèvres, ce simple baiser valait franchement tous ceux reçus jusque là.
Il s’écarta en souriant, et se retourna pour aller voir ce qu’il se passait. Il passa au dessus des longues jambes de Changmin, qui dormait toujours. Il décida de ne pas le réveiller. Il avait l’air de dormir tellement bien…Aussi bien que Tomoko qui avait l’air moins agressive, endormie. Il esquissa un sourire, en les voyant blottis l’un contre l’autre.
Il leva les yeux et vit alors de l’autre côté Jae Joong qui se levait d’un air inquiet. Yoochun, à ses côté, s’était levé. Ils s’avancèrent dans l’allée, perplexe. Junsu les rejoignit. Cet imprévu ne les enchantait pas du tout…


« -Ne faites plus un geste, intima une voix grave au pilote. Sinon, je ne réponds plus de mes actes. »

Cela faisait des semaines que Michaël préparait son coup. Des semaines que depuis qu’elle l’avait quitté, il cherchait à mourir. Des semaines qu’il qu’il cherchait l’avion dans lequel elle se trouvait. Des semaines…Les semaines étaient passées. Et là, son destin et celui de celle qu’elle aimait se trouvait entrer ses mains. Ses mains qui, en ce moment, menaçaient le pilote d’un couteau. Des semaines de douleur…Des semaines qui allaient être concluantes.
Tout avait été tellement simple. A présent, il allait pouvoir l’emmener avec elle. Tant pis pour tous ces gens qui avaient pris cet avion. Ils allaient mourir avec lui, avec elle. Tant pis. Tout ce qui importait à présent, c’était de lui faire comprendre. Comprendre que tout cela était pour elle.
Michaël empoigna le micro, le tira vers lui et alluma le bouton, tandis que le pilote regardait la lame du couteau que l’autre tenait toujours avec frayeur. Il jeta un coup d’œil inquiet vers son compagnon évanoui, le copilote, tandis que Michaël commençait sa litanie, la voix brisée.


Eun-Ju avait bien vu que les trois personnes avaient quitté leurs sièges. C’était pour cette raison qu’elle s’était enfermée dans ses minuscules toilettes nauséabondes. Parce qu’elle savait qu’ils se dirigeaient par là. Par contre, pour quelle raison ? Elle le sut quelques secondes plus tard.


Yoochun se sentait mal à l’aise, tout d’un coup. Tout ça ne lui disait rien de bon…Jae Joong, derrière lui, jetait de temps en temps des coups d’oeil derrière lui, inquiet d’avoir laissé Sarie et Yunho seuls. Ils ne pouvaient pas s’échapper, alors pourquoi se sentait-il aussi…tendu ? Il jeta un coup d’œil vers les autres passagers, assis, l’air légèrement inquiet. Les turbulences les faisaient chavirer.
Ils croisèrent alors une hotesse de l’air, en train d’essayer de calmer une grand mère, qui s’affolait.

« Je vous dit que c’est la fin, l’Apocalypse, nous allons tous mourir, prions pour notre salut !
-Ecoutez, madame. Tout va bien se passer…
-Vous trouvez ? A peine deux-trois heures que l’on vole, et il y a des turbulences ! Qui sait, c’est Dieu qui nous punit pour tous nos péchés ! Nous allons payer !
-Madame, écoutez… »

Junsu ne put s’empêcher de pouffer, devant le délire de la vieille femme. Jae Joong eut lui même un rictus et Yoochun leva les yeux au ciel.

« C’est toi, c’est toi qui est le démon qui nous mène au désastre, c’est toi ! hurla la grand mère d’une voix perçante, pointant Junsu du doigt.
-Bien sûr que non ! s’écria le blond vexé. Je ne suis pas un dém… »

Jae Joong arrêta son cri d’un geste, puis se pencha vers la vieille femme.

« -Grand mère, ne vous inquiétez pas. Nous sommes les Anges qui vous sauveront. »

Un doux sourire éclaira son visage. La vieille femme resta muette un moment, puis acquiesça.

« -Une tâche bien dure pour un jeunot comme toi, mon garçon. Mais je te souhaite bonne chance. »

L’androgyne hocha la tête, et sourit à nouveau. La grand mère lui caressa la joue, et d’un air apaisé…non, l’air furieuse, elle se mit à réprimander l’hotesse pour elle ne savait quoi.
Jae Joong esquissa un sourire triomphant à l’intention de Junsu qui affichait une mine boudeuse. Quand à Yoochun, il s’avançait déjà vers l’avant de l’engin.
Ils avancèrent vers l’avant, du mieux qu’ils le pouvaient, car à chaque pas, une secousse les faisait vaciller sur le côté. Tandis qu’ils s’avançaient vers le cockpit, Junsu demanda :

« Pourquoi est-ce que c’est moi qu’on a pris pour un démon, hein ?
-C’est bien simple, répondit Jae Joong avec un rictus affligé. Dans la tête des gens, l’habit fait le moine. Donc comme j’ai un physique très Angélique… »

Le blond émit un chuintement désapprobateur. Il était dépité. Enfin, peu importait. Alors qu’ils étaient à quelques pas d’arriver devant la porte du cockpit, un grésillement se fit à nouveau entendre. Ils se pétrifièrent, en entendant une voix…


Pauline, lorsque le rouge de ses joues avait disparu, décida d’aller voir Yunho et Sarie. Ils devaient être seuls, à présent, vu qu’elle avait vu partir Jae Joong et Yoochun avec…Lui. Elle laissa les deux autres dormir tranquillement. Ils avaient l’air si apaisés, dans toutes ces turbulences…
Effectivement, ils étaient seuls. Elle s’assit à la place de Jae Joong.

« Vous croyez qu’il se passe quoi ? interrogea-t-elle, tandis que Yunho demandait en même temps, les sourcils froncés :
-Où est Tomoko ?
-Elle est avec Changmin, en train de dormir profondément dans ses bras » gloussa Pauline, qui s’arrêta aussitôt.

Qu’est-ce qui lui prenait ? Elle devenait comme ces petites dindes arrogantes qui se la jouaient, vêtue de toutes sortes de vêtements à la fois niais et provoquants. Tout ça à cause d’un simple effleurement de lèvres…Elle toussa pour masquer son trouble.

« Dites, c’est inquiètant quand même, ça fait à peine deux heures qu’on vole…murmura Sarie, en se tenant à l’accoudoir.
-C’est clair, souffla Yunho, tandis qu’une secousse le projetait en avant.
-J’espère que tout va bien » renchérit Pauline, un peu nerveuse.

Ils se figèrent alors tous les trois, en entendant un petit grésillement rententir à nouveau. Une voix résonna alors, haute et clair, toutefois hachée par ce qui semblait être des sanglots.


Michaël déglutit lentement, et regarda d’un air vide le ciel devant lui. Il inspira, puis, les larmes sillonant son visage, il commença son récit.

« -J’adresse ce message à celle que j’aime. Celle qui a fait ainsi irruption dans ma vie, qui a éclairé mes jours avec un doux sourire, celle qui me souriait à chaque fois qu’elle me voyait. Tu es survenue, il y a quelques semaines, ce beau vendredi sept. On s’est bousculés devant ce petit café à Paris, et c’est ainsi que notre histoire a commencé… Je suis rapidement tombé amoureux de toi. Tu étais si belle, si tendre, si douce. Je n’avais jamais ressenti queque chose de pareil. Mais comment, comment aurais-je pu savoir que tout cela était faux ? Que tout cela n’était qu’un simple masque ? Même la seule chose qui semblait réelle, ta beauté, n’était qu’un leurre. Ta beauté qui était si pure, innocente. Ta beauté qui me touchait incroyablement. En réalité, tu étais une simple beauté froide. Glacée comme le métal. Moi qui t’aimais…Qui t’aimais ? Que dis-je, qui t’aime. Car, oui, malgré ce que tu puisses penser, malgré tout le mal que tu m’as fait, je t’aime toujours. Je t’appartiens corps et âme. Tu m’as jeté comme une vulgaire poupée de chiffon, comme un jouet avec lequel on joue un temps, puis dont on se lasse, tu m’as jeté si violemment que j’en ai encore mal. Et pourtant…Et pourtant je t’aime encore, je t’aime de tout mon cœur. Je voudrais tellement que tu puisses me revenir…Mais je sais que c’est impossible. Car tu en aimes un autre. Mais je ne peux pas te laisser partir, te voir dans les mains d’un homme qui n’est pas moi, sourire à un autre homme, rire avec un autre homme, embrasser un autre homme…Tu a été toute ma vie durant un court laps de temps. Tu m’as redonné vie lorsque j’étais dans le plus profond des abîmes…Et la retombée n’en a été que plus forte. Je suis tombé, et cette fois je ne me relèverai pas. Tu es celle qui m’a sorti de cette dépendance, de cette déprime, de ce désespoir. Mais la corde que tu m’as tendue était en vérité un serpent. Un serpent qui m’a mordu et qui m’a empoisonné. Comment as-tu pu me faire ça ? Je t’aimais ! Je t’aime ! Je t’aime plus que tout ! En quelle langue faut-il te le dire ? Dans ta propre langue, peut-être ? Dans ce cas, Sarang hae ! Sarang hae, Sarang hae, Sarang hae ! »

Sa voix se brisa. Un sanglot se fit entendre, puis il reprit.

« -Sarang hae yo. Je ne sais pas, je ne sais pas si ces paroles suffiront à te faire revenir. Il y a une chose que tu ne sais pas. Il y en a une. Tu es ma drogue. Je suis dépendant à toi. Je ne veux pas que tu me quittes. Je veux que tu m’appartiennes, que tu sois mienne. Pas celle d’un autre. Je voudrais tellement que tu sois à moi, à moi seul… »


Dans la cabine des toilettes, Eun-Ju s’assit au sol. Sous le choc. Car elle savait parfaitement à qui étaient destinés ces mots. Elle se mit à rire, à glousser.


Pauline échangea un regard avec les deux autres. Elle haussa les épaules, perplexe. Qu’est-ce qu’il se passait ? Une déclaration ? Bizarre…


Michaël rapprocha la lame du cou du pilote, qui semblait nerveux. Ses mains tremblaient. Ils étaient proches de la fin. Un flux d’adrénaline traversa son corps, le faisant frissoner. Il essuya ses larmes, et reprit.

« -Comprends-moi, je suis obligé, à présent…Je te veux à moi seul. Tu te souviens de ces mots, de ces mots que je t’avais dits sur cette plage, un matin ? Non, certainement pas. Ce matin si pur et si beau, le soleil éclairant notre visage… « Rien ni personne ne nous sépareras…Sauf la mort. » »

Un sourire éclaira son visage, pour la première fois. Serrant son micro de sa main gauche, il appuya sur le bouton pour être entendu une dernière fois.

« -Sauf la mort…J’avais tort, à ce moment-là. J’espère que tu m’entends…Car la mort, la mort ne nous sépareras pas. Elle nous réuniras, toi et moi, sous ce même ciel qu’on appelle Paradis. Je te pardonne, je te pardonne pour tout ce que tu m’as fait. Je te pardonne car… Une fois là-haut, l’éternité s’offrira à nous. Je suis désolé de ne pas avoir pu te satisfaire. Je crois que tu as compris, n’est-ce pas ? »


Le sang de Eun-Ju se glaça. Non, impossible, il n’oserait tout de même pas… Elle se prit les mains dans son visage et se surprit à prier. Non…


Pauline échangea un regard horrifié avec Sarie et Yunho.

« Je crois que ce n’est pas une plaisanterie, souffla Yunho, la gorge nouée.
-C’est ce que je crains aussi » murmura Sarie, qui se sentait défaillir.

La dernière n’eut guère le courage de prononcer des mots. Les minutes, les secondes la rapprochaient de sa mort…Alors que…
Ler larmes commencèrent à embuer ses yeux. La fin…mourir ?


Dans l’allée opposée, deux personnes dormaient. Paisiblement. Sans se douter que dans les secondes à venir, ils allaient peut-être perdre la vie…


Michaël respira un grand coup.

« -Sarang hae yo. »
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Modératrice
Modératrice
Heaven

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 30
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 0:31

J'ai pas encore lu le chapitre, mais jtiens à te dire que je t'adoreeeeeeeeuuuuh hihi
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Modératrice
Modératrice
Heaven

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 30
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 0:38

Euh ... j'adore !! Par pitié ya encore plus de suspense qu'avant !!! Je tiendrai paaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas [cri de desespoir!]
C'est toujours aussi bien! Mais, dis, on va pas mourrir, hein?!
Revenir en haut Aller en bas
Meiko
☆ Super Baka ☆
☆ Super Baka ☆
Meiko

Féminin Nombre de messages : 1570
Age : 29
Localisation : Nul part en particulier. Là où mon esprit me mènera... Plus près de toi.
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 0:47

hanlalalaaaaaaaaaaaaaa le stresss! C'est quoi ce malade la? o_O abused comment j'ai peur XD
Mo dieu mon dieu ma quel suspense c'est pas juste ( et jpars une semaine.... et j'aurais pas la suite d'ici là... insoutenable ToT XD)

aAHAHAAH junsuuu tu es le suppot de SATAAAAAAAAAN diablotin et Jae est l'enfant béni des anges mignone *w* XDD hihi pardon! XD

haan Changminouuuuuu hihi je le voix bien dormir alors qu'il va mourrir V_V" ( je l'aurais surtout imaginé en trian de s'empifrer pour ses dernières minutes de vies XD)

huhu junsu et Pauline... hanalala disdoooonc elle se laisse faire ( ,j'aurais fait pareil XD)
Ce serait bien que la madame qui se planque sorte et aille parler au psycopathe la XD
Bon la suite... Même si jpourrais pas la lire d'ici une semaiiiiiiiiiine T^T

C'est toujours aussi cool, tenant en haleine et tt *-* zadooooore zadore mes zaieuuux XD
Revenir en haut Aller en bas
http://to.be.oneself.free.fr/
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
lespadon

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 27
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 1:17

vite vite mets nous la suite !!!!!!!

c'est pas bien de finir ses chapitres comme ça !!!!!!!! T____T ça se fait pas !!!! T____T méchanteuh !!! T___T

Bon vite la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Sister_Rosette
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
Sister_Rosette

Féminin Nombre de messages : 3082
Age : 32
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 1:32

Oo oyo ca tu nous maintiens en haleine wouaou! vivement la suite!

_________________
oO°I'm Changmin's wife, he is mine and he stolen my heart°Oo (set by Loli)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisterrosette.skyblog.com
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Gold_Rh0desiA

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 26
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 17:45

Je suis désolée pour ce chapitre tout caca, mais euh~~ je pars demain en vacances hihi pour dix jours hihi
Je n'aurais pas le net, là-bas, donc euh....voilà. Mais j'écrirais pendant que je serais là-bas, no problem^^
PS: Je suis sûre que Pauline va m'en vouloir de m'être arrêtée là....>.<
Bref, je vous livre donc:

Chapitre 11: Attendre et Espérer.


Pauline ferma les yeux. C’était tellement injuste. Pourquoi le destin s’acharnait-il contre elle, ces derniers temps ? Il n’y aurait plus de derniers temps du tout, à présent. Que le néant, la mort. Elle se prit le visage entre les mains. Pourquoi ? Elle qui venait de ressentir les sentations les plus fortes qu’elle n’avait jamais éprouvés, elle qui ne demandait qu’à vivre…Perdre la vie. Ne pas pouvoir croquer la vie à pleine dents, alors qu’on ne demandait que ça…Goûter. Goûter les lèvres de Junsu, réellement. Elle l’aurait tellement voulu…mais c’était impossible.
Yunho, les yeux grands ouverts, refusait d’y croire. Mourir. Mourir si près du but…Mourir alors qu’une fois là-bas, il auraient pu…Non, il refusait d’y croire. Et pourtant, les turbulences de plus en plus fortes, les secousses, les visages effrayés des autres passagers prouvaient que tout cela était bien réel. Bel et bien réel.
Sarie eut un haut le cœur. Elle sentit les larmes couler sur son visage, sans pouvoir les arrêter. Mourir…Mourir…Ce mot ne cessait de tourner dans sa tête, tandis qu’elle plaquait ses mains contre ses oreilles. Elle aurait voulu vivre plus longtemps. Vivre pleinement sa vie. Pourquoi ne s’en rendait-elle compte que maintenant ? La vie était bien triste…La vie ? Peuh ! Elle allait mourir dans quelques instants et elle pensait à la vie…Sa Vie.


Eun-Ju fulminait, à présent, la stupéfaction et l’horreur passées. Elle tremblait de rage. Son destin allait être gâché de la manière la plus stupide du monde. Elle avait encore tellement de projets…
De colère, elle frappa le mur, les larmes coulant le long de sa joue, détruisant tout son maquillage. Peu importait, à présent. Elle aurait s’assurer que cette immondice était morte. Tout aurait été plus simple…Mais non, le voilà qui revenait, qui s’accrochait à sa vie…Et qui allait l’entraîner avec lui dans le royaume des ombres. C’était tellement injuste…

« -Je refuse ! Je refuse de mourir ! Je te hais, Michaël ! Je te hais ! »


Michaël n’entendit pas ce cri de désespoir. Il se contenta d’approcher à nouveau la lame de la gorge du pilote. Ce dernier ferma les yeux. Bientôt, un flot de sang jaillirait, et sa tête, son buste, son corps tout entier s’effondrerait au sol. Il entrouvrit les yeux, et les ferma à nouveau. Voir, ou ne pas voir ? Il craignait la douleur. Il frissona.
La lame…La lame se rapprochait.


Le copilote ouvrit les yeux avec difficulté. Il étouffa un gémissement. Quelque chose n’allait pas…Que c’était-il passé ? Il était en train de faire une manœuvre, puis, plus rien… La manœuvre !
Il allait se relever, lorsqu’il vit une paire de jambe, debout. Quelqu’un qui n’était ni le pilote, ni une hotesse, ni un steward. Quelqu’un d’inconnu…
Il se pencha légèrement, pour ne pas être aperçu. Il manqua de se mettre à jurer. Monisieur l’inconnu menaçait le pilote d’un couteau…Il aperçut alors la porte. La porte dont la poignée descendait doucement… La porte dont le loquet était fermé. Le copilote grinça des dents.
Ouvrir la porte…Ouvrir la porte le plus rapidement possible, pousser le loquet, ouvrir la porte…
Sans se faire tuer par l’autre dangereux mental.


La grand mère poussa un gémissement. Ce n’était pas possible…Il n’allaient pas mourir…L’Ange leur avait promis. Il allait les sauver…Il leur avait promis ! Elle, elle s’en fichait. Elle avait vécu son temps. Mais c’était tellement injuste pour toute cette jeunesse qui ne demandait qu’à vivre, qu’à découvrir…Tout ça gâché à cuase d’un homme égoïste et d’une femme du même type. Ces enfants qui dormaient, les autres qui criaient…L’Ange. L’Ange allait les sauver.


Dans la tour de contrôle de l’aéroport Tokyo-Narita, c’était le silence. Ils avaient intercepté le message de Michaël.

Attendre. Attendre et espérer. Il n’y avait plus que ça.


Une secousse fit vibrer l’avion. Michaël sourit. Il renifla, et se prépara à donner un bon coup de couteau dans cette chair qui ne demandait qu’à être tranchée. Non, la chair ne demandait rien, mais peu importait…Le sang giclerait et coulerait le long de ses mains, le sang chaud…Un pur plaisir intense, tandis que le corps, comme disloqué, s’effondrerait dans un bruit sourd. Et l’avion…L’avion plongerait, l’avion s’écraserait…Des flammes. Des flammes envahiraient tout l’avion, brûleraient tout sur leur passage…Les passagers n’auraient pas le temps de réagir, s’ils n’étaient pas déjà tués par la pression aérienne. Une délicieuse odeur de chair brulée embaumerait l’air. La fumée se dissperait, et l’on découvrirait les corps noirs, rouges, la chair à vif, le sang…Dommage, il ne serait plus là pour voir tout cela.
Il perçut alors un mouvement, sur sa droite. Il se retourna. Le copilote ! Il aurait dû le tuer. Peu importait, il le ferait maintenant… L’autre qui se relevait aperçut le regard de Michaël. Un regard déjà en feu. Un regard de braise, prêt à tout. Prêt à tuer. Prêt à Le tuer. Il se précipita sur la porte mais l’autre perçut le mouvement et le bloqua.

« -Dans tes rêves…Ma mort sera liée à la sienne, et rien ni personne ne m’arrêtera. »

Il donna un coup de couteau, mais le copilote l’évita et le couteau se coinça dans le plastique de la porte. Michaël tenta de le retirer, mais son mouvement fut brusque. L’autre en profita pour le pousser et le couteau se ficha au sol, tandis que le Français s’effondrait. Il ouvrit le loquet, tandis que l’autre se précipitait pour reprendre le couteau.
Michaël tendit la main. Il était si près du but, de ses rêves…De Son rêve. Elle le suivrait. Il l’emmenerait. Il se l’était promis. Et Ils seraient heureux. Là-haut…
Alors que ses doigts allaient atteindre le manche du couteau, un pied l’arrêta. Il leva les yeux. Un visage androgyne.

Jae Joong poussa un ricanement, et écrasa la main de toutes ses forces. Yoochun, Junsu et lui attendaient depuis un moment l’hotesse qui était partie en courant chercher la clef, mais ça avait été plus rapide que prévu, le copilote leur avait ouvert. Le blond posa une main sur l’épaule de ce dernier, et lui fit signe de retourner sur son siège, assister le pilote qui était perturbé.

« Tss…Mourir pour une femme, hein ? cracha Jae Joong, en s’appuyant de tout son poids sur la jambe qui écrasait la main, tandis que cette dernière emmettait quelques craquement douloureux.
-Pathétique, siffla Yoochun. Avec un simple couteau…Vous comptiez faire quoi ? Minable.
-Pfff, Laissez-moi rire, ricana Junsu. Avec ce machin-là, t’iras pas loin, mon vieux. Regarde… »

Il balança d’un coup de pied le couteau contre une des paroi du cockpit.
Micahël regarda son arme avec désespoir. Il devait la récupérer. Il le devait. Il tuerait ces trois autres avant, s’il le fallait, mais il accomplirait ce dont il rêvait depuis qu’Elle l’avait quitté…
Il se releva en faisant basculer l’androgyne au sol. Il se précipita vers son arme, et la retira de la paroi. Il eut un sourire mauvais, narquois. Et avant que les trois autres ne puissent réagir, il se rua vers la vitre du cockpit…Avec la ferme intention de la briser.


Dans l’avion, la tension commençait à monter. On n’entendait plus rien. Et même si l’avion avait repris sa stabilité…L’inquiétude régnait. Tout le monde attendait l’annonce du pilote ou du copilote, de n’importe qui…Sauf de Lui.


Pauline, Yunho et Sarie étaient de toute ouïe.

« Faites qu’il y ait une annonce…Faites que l’on soit hors de danger…Faites quelque chose, nom de nom ! Je ne veux pas mourir ! »

Un hurlement de désespoir, que chacun nourrissait en soi. Des riches de première classe aux gens de dernière classe, tout le monde était égal face à la mort. Une seule chose était possible.

Attendre et Espérer.


Junsu ne réfléchit pas. Il se rua sur Michaël et l’attrapa au niveau du ventre, pour le plaquer contre la porte. Il retira le couteau de la main de l’homme et l’envoya à Jae Joong. Il se prépara à donner un coup, mais fut interrompu par l’androgyne.

« -Je pense que c’est mon tour, non ? Cette…Chose m’a envoyé au sol. Je réclame justice…Je vais donc apprendre à Monsieur comment bien se servir de ce couteau… »

Le blond se mit à rire. Il regarda Michaël et s’écarta.

« -Mon vieux, je te souhaite bonne chance. Car voici…l’Ange…L’Ange de la mort. »

Michaël, horrifié, aperçut le visage de celui qui, en face de lui, dos à la grande vitre du cockpit, tenait le couteau dans sa main. Alors que jusqu’à présent, ils volaient dans les nuages, ils ressortirent dans le ciel bleu, au dessus. Un rayon de soleil envahit la petite cabine. L’andogyne aurait eu des ailes noires, cela ne l’aurait pas plus étonné. Ce dernier pointait la lame de couteau sur lui, un sourire pur et doux sur le visage. Comment un être aussi cruel pouvait avoir un visage aussi beau ?
Michaël ne le savait pas. La seule chose qu’il savait, c’était qu’une lame venait de s’enfoncer dans sa jambe, sans même qu’il ne puisse voir un seul mouvement de celui qui avait exécuté ce geste.
Jae Joong appuya son front contre celui dont, à présent, une tache de sang ornait le pantalon.

« -T’es une merde. Te laisser faire par une sale bonne femme manipulatrice. Pathétique. Tsss… »

Il s’écarta, après avoir préalablement donné un coup de poing dans le ventre de son adversaire.

« -J’ai trop de dignité pour tuer un lâche comme toi … »

Michaël gémit, et s’agenouilla au sol.

« -Tu vois ? Dès la première douleur, tu tombes et tu geins. Si je m’écoutais, tu aurais déjà une énorme blessure ici, sussura Jae Joong en pointant un endroit du ventre de l’autre. Et tu serais en train d’agoniser. Quelque minutes plus tard, tu serais mort. Mais tu me fais trop pitié pour que je te l’accorde. »

Le Français se passa une main sur sa blessure, et sentit la douleur, vive et ardente. Il regarda une nouvelle fois celui qui le regardait d’un air hautain.

« QUI ES-TU ? hurla Michaël. Qui es-tu pour ainsi mépriser ma propre existence ? Qui es-tu pour me juger ?
-Si j’avais le temps de rire, j’aurais tout simplement dit l’Ange de la mort. Mais sinon, je suis un être qui a autant souffert que toi, voir plus. Un être humain qui a le courage d’affronter sa douleur. »

Il eut un petit rire.

« -Un être humain qui va se venger. »

Michaël écarquilla grand les yeux. Le ciel derrière lui, était bleu. Alors pourquoi lui, souffrait-il autant ? Ses yeux s’embuèrent et les larmes coulèrent le long de ses joues. Il lança un regard à l’androgyne, puis lui arracha le couteau des mains.

« -Tu ne réussiras pas à nous tuer. Nous avons largement plus d’expérience que toi. »

La voix grave de Yoochun retentit, tandis que Michaël souriait. Il caressa la lame du couteau.

« -Je ne tuerais personne… »

Il éleva le couteau, et l’enfonça dans son ventre.

« -…A part moi. »

Aucun des trois ne fit de mouvement. Il regardèrent en silence l’agonie de celui qui avait choisi sa route.
Michaël avait mal. Il souffrait. Mais il souriait. Car il avait choisi. C’est lui qui avait choisi de mourir. Seulement, et elle ?

« -L’Ange… »

Un murmure. Murmure que Jae Joong entendit. Il s’accroupit, tandis que ses deux compagnons faisaient de même.

« - Je veux que l’on me venge. Je veux qu’on tue celle qui m’a fait souffrir… »

L’androgyne fronça des sourcils, tandis que de la bouche de Michaël, un filet de sang coulait. Il avait du mal à parler, à présent.

« -Accepte d’accomplir les derniers souhaits d’un agonisant, d’un condamné à la mort. »

Jae Joong hocha la tête. Vu comment c’était dit, il ne pourrait pas refuser.

« Tue-la. Je veux qu’elle meure. Je veux qu’elle me rejoigne là-haut…Où plutôt en bas, murmura Michaël, qui commençait à se sentir engourdi.
-Son nom ? » demanda Yoochun, en contemplant les yeux du jeune homme qui commençaient à perdre leur netteté.

Michaël rassembla son dernier souffle afin de prononcer ce nom qu’il avait tant murmuré, tant chéri…

« -Elle s’appelle… Eun-J... »

Michaël ferma les yeux. Il tenta de lutter encore un moment, mais en vain. Les battements de son cœur cessèrent. La vie quitta son corps.
Ils échangèrent des regards perplexes. Ils n’avaient pas réussi à entendre le prénom jusqu’au bout. Haussant les épaules, Yoochun prit le micro, tandis que le pilote leur jetait un regard inquiet. Ni lui ni le copilote n’avaient entendu l’interjection entre Michaël et « l’Ange ». Sans appuyer sur le bouton, Yoochun tendit le micro au pilote.

« - Il est mort. Appelez les hotesses et faites en ce que vous voulez, ce n’est plus notre problème. Rassurez les passagers…Mais éviter de mentionner sa mort, je pense que c’est préférable. »

L’autre hocha la tête. Yoochun fit signe à Junsu et Jae Joong, et ils sortirent de la cabine.
Un silence pesant régnait dans tout l’avion, à présent. Et tandis que les trois hommes marchaient sous le regard pesant des passagers inquiets, un nouveau grésillement se fit entendre, tandis que tout le monde sursautait.

« -Mesdames, mesdemoiselles et messieurs… »

Un soupir échappa à tout le monde. Tandis que la voix du pilote expliquait les faits, Jae Joong, Junsu et Yoochun retournaient à leur place.
Le blond s’aperçut bien vite que Pauline était partie avec les autres, et prit le même chemin que ses deux amis.

« -Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » demanda cette dernière, en les voyant arriver.

Yunho ne put s’empêcher de se sentir soulagé et Sarie poussa un soupir, rassurée, en les voyant revenir. Junsu ne répondit que par un sourire mystérieux et attrapa le bras de la Française.

« -Allons, esclave, tu viens ? On retourne à nos places. »

Pauline sentit son sang se glacer. Elle avait oublié la dernière partie du pari…
Elle se leva lentement et suivit Junsu. Cependant, il s’arrêta devant les toilettes, et vérifia que personne ne les voyait. Il attrapa Pauline par la taille et la bloqua contre la porte.

« -…Tu te souviens ? J’avais dit un avant-goût…Je te donne la suite ? »
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
lespadon

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 27
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 17:46

PREUMS !!!!!!!

Trop trop génial !!!!!!!!!!!!!
vraiment vraiment génial !!
encore mieux que ça !! ^^
que dire d'autre ? *réfléchit* euh... c'est génial ? non ça jlai dja dit ^^

Bon ben rien d'autre a dire ^^

continu comme ça surtout !! Very Happy


Dernière édition par le Mer 2 Aoû 2006 - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Heaven
Modératrice
Modératrice
Heaven

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 30
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 17:56

Deuxio! C mieux que rien !
C quoi cette fin de ... merde !! Crotte et triple zut dabord!
Ecris la suite stp Smile [ Quoi?! J'ai bien le droit de vouloir qu'on réalise mes fantasmes ^.^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Sister_Rosette
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
Sister_Rosette

Féminin Nombre de messages : 3082
Age : 32
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 19:55

A puréeeeeeee c'est pas possible XD mais pourquoi tu as coupé comme ca c'est trop rageant! mais c'est trop biennnnnnn! vivement la suite!

_________________
oO°I'm Changmin's wife, he is mine and he stolen my heart°Oo (set by Loli)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisterrosette.skyblog.com
Heaven
Modératrice
Modératrice
Heaven

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 30
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 2 Aoû 2006 - 21:17

Ouais, jsuis daccord! C trop rageant !! tire la langue ohé
Revenir en haut Aller en bas
vanessa95
동방신기 addict !
동방신기 addict !
vanessa95

Féminin Nombre de messages : 1378
Age : 35
Localisation : Dans un endroit où la vie n'existe pas, où il n'y a que la mort
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Pour dix milliards de dollards   Jeu 3 Aoû 2006 - 1:42

J'ai lu ta fic et elle est GENIAL !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Comment tu peux t'arrêter sur cette fin j'en peux plus moi je veux la suite!!!!!!!!!!!

J'en ai plauré de pa voir la suite j'ai eu le souffle coupé quand j'ai vu la soi-disant fin

En tout cas continue comme ça c'est super t'écris super bien

reviens-nous vite je veux la suite !!!!!!!! Sad Sad Sad Sad

bizzzzzzzzz !!!!!!!!! Smile

P.S. bonnes vacances
Revenir en haut Aller en bas
rising
동방신기 addict !
동방신기 addict !
rising

Nombre de messages : 955
Age : 28
Localisation : dans une plaine verte facon dbz en train de se chamailler avec Yuyu
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 3 Aoû 2006 - 14:49

alala.. veux la suite!!!!!!!! trop bien cette fic!! bonnes vacances et reviens nous avec une superbe suite^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://daikashiyua.skyblog.com
Wa
Waaa ~
Waaa ~
Wa

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 31
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 4 Aoû 2006 - 15:48

oh non je bad tu paaaars !

Franchement je suis restée scotchée tout le long et je stressait horriblement alors que l'avion tanguait dans les airs, j'ai tellement prit l'avion que je m'imaginait trop à leur place...

Je suis horriblement frustrée là ! Y a pas que pauline qui va t'en vouloir de t'être arrêté là ! >_<

Y a pas moyen de trouver un cyber là ou tu vas en vacance ? lol
Jae l'ange de la mort. Bizarrement je toruve que ça lui va parfaitement, en particulier dans ta fic ! lol
Xiah et pauline, trop énorme, c'est vraiment bien décrit ! Esclave...Pas mal ! Faudra que j'y songe une de ces 4...

La suite ! Quand tu rentres t'es obligée ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
rainygirl

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 10 Aoû 2006 - 21:34

in love whoua tro bien ! toujours autant de suspens ! vite la suite !
je stresse à fond de savoir ce ki va suivre ... implore

lespadon, comen fé tu pour être tjs la preums ? un tro gran mystère pour moi ... hu?
Revenir en haut Aller en bas
Lyra
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Lyra

Féminin Nombre de messages : 1361
Age : 30
Localisation : Pas là où je voudrais être en tout cas
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 10 Aoû 2006 - 22:59

Croc bien !!!!!
Par contre j'ai pas trop bien compris l'histoire entre Yoochun et la fille... Lol, tant pis, comme ca je vais pouvoir relire loe chapitre !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Modératrice
Modératrice
Heaven

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 30
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 11 Aoû 2006 - 0:36

Ouaiiiisss !!! Demain on a la suiteeuuuh!! YOUHOUUU
Revenir en haut Aller en bas
Wa
Waaa ~
Waaa ~
Wa

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 31
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 11 Aoû 2006 - 10:26

OUAIIIIIIIISSSS

Heaven je suis à fond avec toi !!!

mdr hier soir j'étais avec ma meilleure amie et j'ai passé une heure à lui raconter la fic et une fois arrivée au dernier chap elle me fait "quoi ?? t'a pas la suite ??"
Je lui dis : "nan...Mais t'inquiète, demain ce sera bon."
"'Ouuuuuf", me dit elle alors qu'il était 1h00 du mat...
T'a une fan de plus mais qui n'a pas internet mdrrr
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
Gold_Rh0desiA

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 26
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 11 Aoû 2006 - 23:24

Sig...Vous comptez le jours, en plus? Je suis revenue un jour plus tôt -Erreur de calcul- et je vais de ce pas écrire la suite...Je ne vous dis pas pourquoi je n'ai pas écrit la suite sur papier, z'allez m'en vouloir...
Mais je ne savais pas que y'avait autant de gens qui aimaient ma fic >.< ça fait plaisir ^^ Je vous promets une belle suite pour demain ^^ (en espérant qu'elle vous plaira)

@Lyra: Je suis désolée si j'ai un peu de mal avec ces deux là, mais en résumé:
Eun-Ju est la petite amie de Yoochun, mais elle ne semble pas être celle qu'il croit vraiment...
J'en dis pas plus, sinon c'est pas marrant :3
Revenir en haut Aller en bas
Meiko
☆ Super Baka ☆
☆ Super Baka ☆
Meiko

Féminin Nombre de messages : 1570
Age : 29
Localisation : Nul part en particulier. Là où mon esprit me mènera... Plus près de toi.
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 11 Aoû 2006 - 23:28

çaaaaaa seeee fait pas de couper comme ça!
en tout cas j'ai eu franchement peur ToT j'ai cru qu'ils alleitn tous mourrir, ou pire... Qu'il blesse JJ au visage avec son couteau ToT ( loool sympa la fille)
En tout cas super ton style j'aime beaucoup, toujours autant de suspense, et beaucoup de plaisir à te lire ^^

La suite s'il te plait, parce que la je me demande bien ce qui va se produire entre junsu lover et pauline esclave XD
Revenir en haut Aller en bas
http://to.be.oneself.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour dix milliards de dollars
Revenir en haut 
Page 3 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» Un site interressant notement pour les conseils de lutherie.
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?
» Une idée de cadeau pour une prochaine Opération Fan ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: