AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour dix milliards de dollars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Meiko
☆ Super Baka ☆
☆ Super Baka ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 1570
Age : 28
Localisation : Nul part en particulier. Là où mon esprit me mènera... Plus près de toi.
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 9 Fév 2007 - 3:12

roh puée jsuis ... fiou submergée par trop d'informations et d'émotions à la fois.

Ma petite goldy, il n'y a rien a dire, tu es douée d'un talent extraodinaire.
Je sais que je ne vais pas me fatiguer, mais c'était mon chapitre préféré avec un autre ( mais lequel je sais plus XD)

Franchement... Je suis mais dans un état proche d'une lavette quoi.

j'ai plus aucune force, toutes sont parties dans ma lecture, dans mes palpitations, mes pleurs, mes cris de joie.
C'était trop intense ( surtout à cette heure-ci)
Leur liberté est semblable à la notre, délivrance inespérée d'une lecture si haletante, si enivrante et terrifiante en même temps.
Des actes, des mots, des gestes, parfois quasiment négligeables, mais qui se révèlent toujours avoir une importances capitales.

Ta manière de les faire parler, en quelques mots est très troublante.
Je t'assure, ton style me fait pensé à celui qu'un auteur jeunesse que j 'ai adoré ( si je retrouve le nom je te le dis XD)
tu nous tiens en haleine, on ne maitrise plus rien. ça pulse, tire dans tout les sens, il y a du sang partout, le feu la mort est omniprésente, même pour ceux qui sont toujours en vie.

Bref un superbe Chapitre que nous a servi, d'une longueur... même trop courte, je lisais pi d'un coup... Plus rien. Grosse frustration.
J'ai hâte de voir l'épilogue, mais en même temps ça va beaucoup m'atristé, car cela signifiera la fin de ta fic, une des plus génialissimes qu'il m'ait été donné de lire.

Voilà vivement l'épilogue, encore Bravo bravo et un gros merci surtout. T'es géniale, je sais pas trop quoi dire d'autre.
Gros bisous ma goldy ( Proud pawa ♥ lool)
Revenir en haut Aller en bas
http://to.be.oneself.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 9 Fév 2007 - 19:11

Wahou ...

...

Flute ... [ Suis polie xD ]

...

Ca fait mal lol ... Tu m'as achevée xD ...
Ca va pas de faire des trucs aussi ... puissants ? Tu veux tous nous tuer ou quoi ? Purée ! Mais c'est pas possible ... Mais comment tu fais ... Tous ces sentiments, ces actions ... Wah ...
Impressionant ... C'est tout lol ...

Et tu fais ça à 14 ans ... Wahou ...
Non mais là c'est bon, je suis morte xD ... En meme temps que le méchant [ Vi vi c'est un méchant lol ] ...
Purée ... Jsuis fichue xD J'arrive à rien dire d'autres que " Wahou ... Purée " ... Vive le commentaire constructif u__u

Non mais pour faire plus construit, purée mais ces mots ... Tu nous acheves à coup de mots ! Certaines de tes expressions pourraient être des proberbes ! C'est ... magique ... fantastique ... fabuleux ... magnifique ... sublime ...

Wahou ... C'est juste réellement impressionant ...
Et dire que c'est la fin ... Ou tout du moins la fin de l'histoire.
C'est une happy end hein ? [ On sait jamais, jvérifie xD ]

J'ai eu trop peur que l'immeuble finisse par bruler alors qu'ils étaient à l'interieur ... J'ai arreté de respirer d'un coup en lisant [ Pendant 5 posts ... C'est long xD Jdevrais faire de l'apnée ]
Et puis Jaejoong et Yunho ... Bordeeeeeeel Jsentais des vibrations dans tous le ventre à cause de ça ... Trop peur qu'il finisse par le tuer ! Mais les regards, les gestes ... Wahou ... C'est ... Piouf ...

Bref, je crois que je vais m'arreter là ... Juste bravo ... C'est réellement excellent [ J'attends de voir cque tu vas faire en Bac francais - Tout du moins au brevet ^^ ]

Bisous.

Ps : Tu sais quoi ? T'as posté juste avant que je vienne raler sur Msn xD T'avais de la chance d'etre sur occupée hier, sinon jserais venue lol ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 9 Fév 2007 - 20:21

contente c'était tout simplement génial... tellement prenant que j'ai l'impression de me reveiller en m'arrétant :p
Tu arrive à écrire de manière épique t palpitante je suis épatée (et j'adore que tu dise que tu es nulle pour l'action xD tu es soit très modeste soit inconsciente au choix).
bref bravo et merci pour ce chapitre et pour ta la fic en général <3
Revenir en haut Aller en bas
Lyra
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1361
Age : 29
Localisation : Pas là où je voudrais être en tout cas
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 9 Fév 2007 - 20:29

O______O
Trop bien !!!!!!!!!
Ce (ces) chapitres sont pleins d'émotions, c'est LA bataille finale !!!!!!!!
Franchement je te félicite parce que c'est vraiment un récit excellent et trop trop bien écrit.....

J'adore ce qui se passe, enfin Myung Bo est mort, tous les méchants sont morts, et tous les gentils sont vivants ca fait trop plaisir !!!!!! hihi

On arrive trop bien à s'imaginer l'action, et puis tous les sentiments des personnages sont .... enfin on arrive à les ressentir comme si il était en face de nous, et comme si on était dans leurs têtes !!!!!

Une splendeur !!!! shy
Revenir en haut Aller en bas
vanessa95
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1378
Age : 33
Localisation : Dans un endroit où la vie n'existe pas, où il n'y a que la mort
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 9 Fév 2007 - 21:22

OH MON DIEU, quelle magnifique suite, et très longue, mais c'est pas pour nous déplaire bien au contraire, vraiment génial, j'étais à fond dedans, et puis le suspens mon dieu me tenais en haleine, je me demandais si ils allaient s'en sortir avant la fin du chapitre !!!!!!!!!
Mais c'est génial parce que les méchants sont enfin éliminés et morts, ça ça fait du bien et que les gentils sont enfin sortis d'affaires !!!! *du moins je l'espère*

J'ai vraiment hâte de lire la suite et la fin je suppose qui ne va pas tarder à arriver, je veux vraiment voir comment chacun des personnages va enfin avouer leurs sentiments respectifs !!!!!!!!!!

Gros bisous et encore merci pour ce superbe chapitre qui n'est pas du tout baclé !!!!!!!!!

grosse babine Very Happy Smile in love
Revenir en haut Aller en bas
Shuya
Fan de TVXQ ^-^
Fan de TVXQ ^-^


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Sam 10 Fév 2007 - 22:03

Toujours aussi bien écrit. Toujours aussi prenant.
C'est du bon travail ! Très belle histoire ! J'en suis fan !
Merci pour cette suite et bon courage pour le reste !
Revenir en haut Aller en bas
kmelia85
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 962
Age : 29
Localisation : surement en train de lire une fic yaoi ^^.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 11 Fév 2007 - 0:50

Super chapitre! ils sont enfins libres ('o^)v
Revenir en haut Aller en bas
http://kmelia85.skyblog.com
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 11 Fév 2007 - 15:32

OMG !!!
mais il est génial ce chapitre !
qu'est ce que tu racontes encore ? è__é non vraiment arrète de te dévaloriser comme ça ce que tu fais c'est vraiment de l'art et tout et tout !! è__é
par contre la longueur !! mah mah !! trop bien !! c'est la première fois que je lis un chapitre aussi long !! Very Happy trop bien génialissime !!! =)
merci beaucoup !
tu dis que tu racontes mal l'actiob mais c'est pasv rai hein !? è__é
bon en tout cas, jte le redis, super chapitre vraiment génial !!
trop heureuse qu'ils soient enfin libres !! Smile
jle redis : la longueur était parfaite !! on voit pas les pages passer tellement on est pris dans l'action du bidule !! =D
vite la suite okay? ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Lun 12 Fév 2007 - 20:13

je suis ravie de ta fic, je t'appelle ce soir pour qu'on en discute encore hein ? Mais en tout cas je suis vraiment impressionnée^^ tu continu à me surprendre sans arrêt ! ^^
j'aime tout de ton histoire, surtout ne t'arrête pas ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1118
Age : 109
Localisation : huh ^^
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 28 Fév 2007 - 2:15

OMB je viens de finir de lire *O*
Trop bien ma Goldinounette !!! *O*
Je suis toujours aussi faaan !!!
Allez vite vite la suite ! =D
Revenir en haut Aller en bas
http://mey-mey.skyblog.com
hanachan
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 526
Age : 27
Localisation : hmm...près de chez Mickey...Mouse XD
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 28 Fév 2007 - 11:15

Vraiment trop bien ! J'ai hâte de lire la suite !!! Continue comme ça ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 29
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Lun 26 Mar 2007 - 23:58

Dis donc, j'ai retrouvé ton topic à la 3ème page, c'est vraiment du relachement là ^^
Et jsais pas pourquoi il y a mon ptit doigt qui m'a dit que tu avais écrit 12 pages sur word ...
A quand la suiteuh?! ^^
*Heaven, harceleuse pro*
Revenir en haut Aller en bas
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mar 27 Mar 2007 - 18:38

ouais hein ?? je soutiens heaven, te repose paaaaas >_<
sinon je rapplique chez toi et je te torture (chatouille powa)

Allez ! La technique c'est un thé, la nuit, devant le pc, un fond de musique si tu aime (moi je sais que je peux pas XD)

Fighting !
Seuls les faible baisse les bras. Demo anata wa tsuyoi desu ne ? ;) Hai, tsuyoi desu. Wakarimasu.

KAJA !
Revenir en haut Aller en bas
Mellyna Yanou
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1827
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 28 Mar 2007 - 11:20

Oh p***** et encore, le mot est faible... j'ai pas l'habitude d'être aussi vulgaire, mais vu les circonstances... m**** quoi !

J'étais en train de faire une fic AU avec nos cinq camarades, et en surfant sur le forum je suis tombée sur la tienne, AU elle aussi *o* alors, imagine un peu ma réaction... et en plus shonen ai. Ca c'est ce qui s'appelle être comblée.

J'ai réellement commencé la lecture hier matin, à BU... j'ai fait sauté mon quota internet journalier d'au moins une heure, et encore je me suis fait violence, j'ai été obligé de fermer en plein milieu d'un chapitre. Ca fait mal de couper comme ça... j'ai continué une poignée de chapitres hier soir. Et là, 8h30, je viens de finir la suite.

On dit "être pendu aux lèvres de quelqu'un"... tant le discours de l'autre est passionnant, captivant. Je le transformerais bien en "être pendu au clavier/à la plume de quelqu'un" pour la situation présente, tant l'histoire est sublime. Les fanfics AU qui ont eu cet effet sur moi, se comptent vraiment sur les doigts d'une main...

Je ne dirai pas que j'ai pleuré... parce que je n'ai pas pleuré, j'en ai pas eu envie... je pleure rarement sur un bouquin, même si l'histoire est à se fendre l'âme. Non, je dirai autre chose.

Quand ils avaient peur, j'avais peur. Quand l'heure était aux larmes, j'avais envie de consoler tout ce beau monde, tellement ça me faisait mal au coeur. Quand ils étaient heureux, j'étais heureuse (accessoirement morte de rire, mais comme c'était flippant de me voir étouffer un hurlement de rire avec mon écharpe, en pleine salle info, on va passer). Je suis apparemment une véritable éponge à sentiments... maintenant j'ai compris ce que ça voulait dire XD Je ne sais pas si tu te rends compte du nombre de palpitations que j'ai pu avoir en même pas une heure... c'est terrifiant.

Bon sang, j'arrive pas à décrocher un seul commentaire valable sur l'histoire en elle-même... c'est tellement bien agencé. Certes, il n'y a pas d'énormes mystères, de super intrigues, vu qu'on sait quasiment tout depuis le début. C'est l'évolution des personnages qui fait l'histoire. Purée, au bout d'un moment je m'en fichais bien de savoir qui était véritablement pourri ou loyal. Je sais pas ce qui m'importait le plus, mais je le cherchais ! (l'ai-je trouvé ? XD)

Quand aux personnages, en plus de posséder une personnalité crédible... ils sont entiers. Ils sont eux... c'est presque évident de les voir sous cet angle là (je parle en particulier de nos cinq chouchous XD). Comment te dire ça plus clairement ? Ils sont exactement comme je les imaginerai dans un AU. Petite explication ?

Yoochun d'abord... parce que ça m'a tapé dans l'oeil (oui oui comme le chariot à bouffe pour ChangMin... ça m'a achevé d'ailleurs, j'imaginais trop bien l'air qu'il avait XD). Fichtre ! Depuis que j'ai le MV My Destiny, je n'arrive plus à détacher ce look de Yoochun... et bon sang, cette voix. A vous en donner des frissons partout, partout, partout, pour la journée entière (et dire que c'était presque si je l'entendais dans la fic *o*). Alors s'il fallait avoir une idée d'un Yoochun-Univers-Alternatif, ça serait celle-ci. J'aime énormément la double facette... un côté très gentleman, à te faire fondre sur place *Attention ça glisse* un autre côté, complètement différent, mais pas dans le genre "chasser le naturel, il revient au galop", et absolument délectable (n'importe quoi la fille TT).
JaeJoong... comment te dire ? On m'annoncerait que c'est trait pour trait Jae, que ça ne m'étonnerait qu'à moitié O_o Mouahahahahahaha, heureusement qu'il y avait ce montage dans le premier post, j'aurai quand même eu un peu de mal à le voir se balader avec une mitraillettte sur l'épaule. Ca m'a fait tout drôle au début XD
ChangMin... attention : fan-girl en plein extase & discours absolument pas objectif, c'est entre autre pour ça qu'il a le paragraphe le plus long u_u. Euh, tu ne le sais certainement pas, mais je vais t'avouer un truc : cette nuit j'ai rêvé d'un drôle de truc... et y avait ChangMin, mais version "FanFic à la Gold". Je me suis réveillée avec un sourire très con (pour changer) et même si c'était à l'heure à laquelle je prends mon train, je m'en fichais complètement. Comment ça lui colle trop bien à la peau !! Va falloir que je lise des fics non AU pour me virer cette image que je viens de me faire, là... sinon c'est fichu, j'arriverai plus à me séparer de cette idée. Que dire ? Pile dans son rôle ? Non, pas très beau à lire ni à écrire. Le jeunot de service ? Oui et non, mais pas dans le mauvais sens du terme. Forcément c'est le plus jeune, on va pas se voiler la face. Mais... raaaah, saleté de vocabulaire à la noix qui se fait la malle !! J'vais y arriver, j'vais y arriver... inspire, expire... inspire, expire... #passe cinq minutes à lorgner l'écran# C'est à la fois tellement simple et si compliqué de te dire mon sentiment... au point que je déclare forfait, et je passe à autre chose. C'est pas Tomoko que j'aurai envie de protéger (comment je l'adore cette gamine XD), mais plutôt lui. Ca me démange comme pas possible.
Junsu... #courre se balancer de l'eau glacée sur le crâne et revient# Wouah !! Désolée, petite réminiscence d'un certain passage dans un non moins certain avion. Hem-hem... reprenons. Alors là "Pile dans son rôle" est pour lui, tout entier. Impulsif le mignon ? Complètement XD Hormis dans les moments de grandes solitudes, il est délirant (surtout en jaloux, c'était un des meilleurs moments).
Yunho... J'ai épuisé mes com' avec les autres. Que te dire ? Qu'il fait la "victime" idéale ? Sûrement oui... ça aurait été Jae, ça m'aurait pas trop plu, mais sans plus... ras-le-bol des Hero-pourchassés. Yoochun ? Pas trop la tête de la proie... surtout pas avec cette personnalité. Junsu ? Je ne sais pas trop... ça ne colle pas trop. ChangMin ? Je ne dirai rien XD Mouahahahaha, comment je l'aime là dedans !! Surtout au début avec JaeJoong !!

Quand aux perso' originaux... on aurait tendance à vouloir prendre des libertés quand on s'inclut dans l'histoire avec d'autres connaissances. Mais ici, ça a été fait avec brio et d'une façon très mâture. Pas de dindes gloussantes (^o^) rien que des sentiments, à l'état brut. Oui, on peut dire ça : écriture sensible et mâture. Bravo.

Comme je ne lisais pas les commentaires entre les chapitres, et comme j'ai zappé que l'âge était indiqué sous l'avatar, je n'avais absolument aucune idée de l'âge que tu as. Dois-je t'avouer que je ne suis pas vraiment surprise ? Mais je ne saurai pas te dire pourquoi, je ne suis pas étonnée du côté "en 4é/3è et pourtant douée comme pas deux pour son âge". Peut-être, entre autre, parce que je connais quelqu'un qui écrit merveilleusement bien (et te fait de ces intrigues hallucinantes de complexité, mais sublimes) et qui n'était pourtant qu'à l'année du brevet ? (Et aussi parce qu'en 3è j'étais dans le même cas, l'intrigue monstre en moins XD). Tu as l'âge parfait pour avoir cette sensibilité qu'il a fallu avoir pour retranscrire avec succès cette floppée de sentiments, de caractères, de personalité.

Je te mettrais bien mes passages préférés mais je n'ai plus le temps TT

Vivement la suite... même si tout au long de ma lecture je redoutais d'arriver à la page 12.

Au fait : Numb - Linkin Park, c'est un superbe thème pour une fic !!
Revenir en haut Aller en bas
http://hypnosis-voice.blogspot.com/
~Destiny~
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 8 Avr 2007 - 6:11

pouwah l'est 3h du mat' j'ai mal au crâne XDD pourquoi je me marre en plus MDR

J'ai pas finiiiiiiii j'aimerai trop mais là je dois dormir XD donc je m'arrête devant les portes du chap 15 qui pourtant me tendent les bras nyuuu ToT je veux PAS aller dormir XD

Alors! c'est difficile de commenter après Melly là XD je me sens misérable mdr anyways

Ci superrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr! *o* haaan in love me être (Yoda XDDD propriété exclusif de Meiky Da Yo j'oublie pas XD sauf que celui là il est américain XD)

ah mais grave trop géniale! j'en perds mon français!

Les phrases sont simples mais tellement pas simples en même temps c'est juste époustoufflant! les descriptions sont magnifique! chui fan du couple Pauline/Junsu à foooooooond la scène là quand elle le plaque c'est lemooonnn XDDD trop miam sérieux! perfect!

Yoochun....JE LE VEUX! attend mais Gangsta lover là en plus on le sait briser jusqu'à l'âme! comme j'aime...*perds la tête XDD*

Junsu est à Pauline sont parfait rien à dire

Tomokooooooooooooo donc towa <3 nyaaaahhh ce qu'elle est adorable! je veux! j'adore son sinisme et son mordant! Très interessant comme pero!

Yunho et JaeJoong égale à eux même XDD surtout JaeJoong MDR il est space quand même mais la mitraillette (tu m'excuseras les fautes il est 3h du mat' passé hein) ça lui va trop bien! brute épaisse au visage d'ange, bien que je trouve pas qu'il ai un visage d'ange, mais DU TOUT (Meiky da yo, si tu passes par là, je suis déjà loin XDD)

Quoi d'autre? hmm bah vu que j'ai pas fini la fic on va s'arrêté là XD quelques petites phrases que j'ai beaucoup aimé du chapitre précédent:


Citation :
Yoochun s’en souvenait encore. Il s’était enfermé chez lui, refusant de voir tout le monde. Jae Joong s’était soûlé dans un bar. Et Junsu en avait vomi. Leur conscience pesait lourd

....je les vois parfaitement, c'est excatement les réactions qui leurs conviennent! *o*

Citation :
« -Allez, on joue au Mistigri déshabilleur !
-Non mais t’es dingue ? »

MDRRRR mes yeux ont faire OO XDDD l'est trop fort CM sur ce coup

Citation :
« -Quoi, t’as peur de perdre ? répliqua Changmin en se frottant le haut du crâne. J’ai rien senti de toutes façons, ma chevelure me protège. »

La fin est trop vrai XDDD

valaaaaaaaaaaaaa je re après pour lire la suite, chui morteuuuuuuuuuh GO GO GOLDYYYYYYYY!!
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 16:38

Han, ça fait déjà deux mois que j'ai posté XD C'est terrible ça, il paraît même que ma fic serait partie en page 3... Nyuh! Pardonnez-moi u_u
Du coup, je vous offre un chapitre qui n'est finalement pas le dernier. Eh oui, j'ai décidé de changer les parties de chapitre en chapitres =) (Bon normalement, c'était pas prévu comme ça mais la dernière partie était trop longue XD)
En tout cas, merci beaucoup pour vos commentaires qui m'ont fait extrêmement plaisir *_* Bienvenue aux nouveaux lecteurs d'ailleurs *_*
Merci d'avoir suivi jusqu'ici. Il reste donc un chapitre et un épilogue après celui-là... Et ce sera fini T_T
Allez, bonne lecture (j'espère que j'ai tout dit XD)
En espérant que ça vous plaira, qu'il n'est pas trop foireux... et pas trop neuneu à la fin XD
(Il est pas à la hauteur, j'le sens, ci horrible u_u)

Chapitre 32 : Phenix



La pluie. Cette douche d’eau glaciale qui s’abattait sur le bitume, provoquant un rythme particulier aux oreilles de ceux qui étaient éveillés. Une sorte de crépitement odieux qui leur rappelait étrangement celui des flammes…
Une voiture démarra, faisant crisser ses pneus dans le silence de la nuit. Elle s’éloigna dans un vrombissement sonore, qui s’estompait peu à peu, laissant simplement derrière elle une fumée grisâtre. Puis, il ne resta plus rien.

Rien qu’un souvenir, rien que des restes d’un horrible cauchemar… Et les murs calcinés de la JMB’s.

*

Yunho courait. Il courait, en pleine nuit, dans cette forêt sombre dont le nom était impronçable, un nom français, mais peu importe. Peu importe car il ne voulait pas se faire attraper… Se faire attraper par quoi au juste ?
Il fronça les sourcils avant d’accélérer. Derrière lui, des murmures, des craquements de brindilles, des feuilles écrasées. Quelque chose qui le poursuivait… Un frisson parcourut son échine, et il chercha du regard une issue dans l’obscurité. Il approchait de quelque chose… Il plissa les yeux.

De la lumière…

Alors qu’il en approchait de plus en plus rapidement, Yunho sentit quelque chose au niveau de son pied… Une racine. Il trébucha, atterrissant face contre terre.

« m****, Ils vont me rattraper… »

Il leva les yeux avec intention de se relever, mais il s’immobilisa. Perplexe, il fronça les sourcils…

Il faisait jour.

Il cilla plusieurs fois avant d’admettre que si, le soleil s’était levé. D’ailleurs… Il n’était plus dans une forêt. Autour de lui s’élevaient des bâtiments à l’allure hautaine, tandis qu’en face était une petite maison. Une maison des plus simple, à l’extérieur de Tokyo. En banlieue. Un jardin. Une boîte aux lettres. Et un chat qui ronronnait, roulé en boule sur le seuil.
Un lieu paisible.

Yunho s’avança. La respiration haletante, le corps douloureux pour être tombé et le cœur semblant sur le point d’exploser, il avançait pas à pas vers cette demeure qui ne lui était pas inconnue…
Il passa près de l’interphone accroché au muret. Il semblait avoir été aplati à coups de poing… Et une respiration rauque en sortait –Yunho frissonna. Il arriva rapidement près de la porte et posa une main sur la poignée, qui crissa lorsqu’il la fit tourner.
Un rideau noir, déchiré, voletait devant lui, à présent. Yunho essuya la sueur qui perlait sur son front et l’écarta brusquement.
A l’intérieur, une profonde obscurité régnait, excepté le rayon de lumière qui éclairait le bitume rouge. Le Coréen cilla. Rouge ? Il avança péniblement, mal à l’aise –et baissa les yeux lorsqu’il entendit un léger clapotement non loin de lui.
Yunho étouffa une exclamation. Ce n’était pas le bitume qui était rouge… C’était du sang ! Il y en avait une bonne couche qui recouvrait le sol… Une odeur métallique et âcre emplit alors ses narines et il grimaça. D’où venait ce sang ?

Un bruit d’écoulement se fit entendre. Ploc. Ploc. Ploc…

Son regard, qui commençait à s’habituer à l’obscurité, s’arrêta alors sur un fauteuil au beau milieu de la pièce. Rouge.. Rouge bordeau, rouge sang. Et un homme assis, qui s’amusait avec une poupée de chiffon. Enfin, « s’amusait » n’était pas vraiment le bon mot… Il était en train de la déchirer avec un cutter –et étrangement, le bout de chiffon saignait.
L’homme leva les yeux. Yunho recula brusquement en croisant son regard. Un flamme noire semblait y danser, une lueur ardente… Sa peau noire semblait briller à certains endroits –comme s’il avait reçu des éclaboussures de sang.
Le basané eut un sourire carnassier. Il balança rapidement la poupée à l’autre bout de la pièce, et Yunho eut un haut-le-cœur en apercevant quelque chose qui ressemblait à un amoncellement de cadavres.
Mais déjà l’autre s’était levé. Il le jaugeait de haut en bas d’un air appréciateur, et Yunho frémit, reculant à nouveau.

« -Tu veux jouer, pretty boy ? » murmura l’Autre d’une voix suave.

Une main sombre parcourut la joue du Coréen, tandis que de l’autre le basané allongeait la lame de son cutter –qui ressemblait plutôt à un couteau, maintenant.

BANG

Yunho sursauta. Alors que déjà le noir s’écroulait…Nouveau clapotement.

« Que…Qu’est-ce qu’il s’est passé ? »

Son regard se posa sur ses mains –et il retint un hurlement. Ses doigts retenaient une arme à feu encore fumante, et son index était appuyé contre la détente… Un vertige. Les mains tremblantes, le Coréen lâcha ce qu’il tenait et se précipita vers le noir qui semblait s’être assis sur le fauteuil.
Mais ce n’était qu’une illusion… Un espoir lâche qui s’enfuit aussitôt. Les yeux grands ouverts, du sang perlant le long de son front, Il était mort. Mort.
Le mot frappa Yunho de plein fouet. Mort. Sans vie. Sans rien… Sans espoir… Plus rien qui ne retenait l’âme dans ce monde. Rien qu’un cadavre, une enveloppe charnelle… Ses doigts tremblaient.

« Non… Ce n’est pas moi ! »

Ses genoux défaillirent, et il plaqua ses mains contre son visage, horrifié. Il avait tué… Il avait tué…Un homme était mort par sa faute… Il avait ôté une vie… Il avait osé commettre un meurtre… Il était un…

« -Assassin… » sussura une voix féminine.

Yunho reconnut la voix de Hye Su –et pourtant ce n’était pas elle. Il leva les yeux et aperçut une silhouette féminine, qui, les bras croisés, le considérait d’un air méprisant. Etant de contre-jour, il ne parvint pas à voir son visage.

« -Ce n’est pas moi… » se défendit-il alors faiblement, mais un rire cristallin l’interrompit.

Des grilles de métal descendirent alors de nulle part, l’encerclant et l’éclaboussant. Yunho se retrouva recouvert de sang malgré lui.

« Ne mens pas… Nous le savons tous… Tous…murmura la jeune femme.
-Q-Qui êtes-vous ? »

Yunho vit les lèvres de la jeune femme s’étirer en un sourire mauvais. Il frissonna.

« -Je m’appelle Jeong Hee…Enchantée, Jung Yunho… »

Des murmures, autour de lui. Autour de la cage. Des ombres.

« -…C’est lui…Le fils de Young-Ae…L’ambassadeur… Meurtrier…Assassin… Homosexuel… Honte pour son père…Héritage…. Sa faute… »

Yunho se boucha les oreilles.

« -ARRETEZ ! »

Les voix se firent de plus en plus opressantes.

« … Criminel…Sa faute…
-Je…Je… Arrêtez…
-Ben voyons. Pourquoi faire ? »

Le Coréen ouvrit les yeux. Les murmures avaient cessé, et les ombres avaient disparu. A présent, c’était un cauchemar d’un autre genre qui avait fait son apparition…
Un homme le contemplait depuis l’autre côté de la grille. Yunho hoqueta.

Jae Joong.

L’androgyne, torse nu –Yunho laissa, une fraction de seconde, son regard glisser le long de sa peau- Jeong Hee contre lui, le jaugeait du regard, une arme –cette immonde mitraillette- à la main.

« Alors, Yunho ?
-J-Je…
-N’est-ce pas pourtant la vérité ? »

Bon sang, ce que ça pouvait faire mal… Yunho s’affaissa. Des larmes, brûlantes, coulèrent le long de ses joues et il serra les dents. Etait-ce ainsi qu’il devait se considérer ? Un assassin ?

« -Et pas seulement, Yunho… N’oublie pas. Tu es un homosexuel. Une dégoûtante petite tapette. »

Si seulement…Si seulement il avait eu le courage de le contredire, de lever les yeux, de le regarder serrer contre lui Jeong Hee, de le regarde l’embrasser … Si seulement son cœur n’était pas enserré sous la poigne de cette poigne de fer que l’on appelle peine… Si seulement…

« -Je n’avais pas le choix… »

Jae Joong ricana. Son rire sec, froid, pétrifia Yunho.

« -Menteur… On a toujours le choix. »

Yunho sentit que l’androgyne cherchait à le briser, phrase par phrase. Il ne s’y opposa pas.

« -Tu as raison… Après tout tu n’es qu’un ridicule petit pédé… Un assassin de surcroît… Un déchet pour l’humanité… »

Yunho leva les yeux. Que répondre à cette phrase ? Son regard croisa celui de Jae Joong, qui ricana. Ce dernier leva lentement son arme…D’immenses ailes grises se déployèrent alors dans son dos. L’androgyne sourit froidement.

Une déflagration retentit.

L’ange échangea un baiser avec sa bien-aimée. Ce fut la dernière chose que vit Yunho à travers ses larmes… Et les flammes qui embrasaient la cage. Il ferma les yeux.

*
Premier Novembre – Midi et quart – Hôpital de Tokyo.

Quelqu’un criait… Quelqu’un criait en japonais. Et visiblement, c’était une femme…
Oh, ce qu’elle pouvait avoir mal au crâne… C’était affreux. Et nom de nom, sa gorge… Son bras… Mais qu’est-ce qu’elle avait ? Elle fronça les sourcils, les yeux clos, avant de se retourner en grognant dans ce lit inconfortable. Elle avait froid, en plus. Cet cette satanée couverture qui ne servait à rien…
Et cette fichue voix qui continuait à crier… Ces aigus étaient vraiment insupportables…

« -Silence… »

Ses mains rejoignirent ses oreilles dans la seconde qui suivit. Qu’est-ce qui caquetait comme ça ? C’était inhumain…

« -SILENCE… »

Et ça continuait, et ça continuait…

« -Pitié… »

Et cette fichue migraine qui pointait le bout de son nez… Mais qui était cette satanée idiote ? Bon sang, ça dépassait les bornes de l’entendement…
Elle se releva brusquement.

« -TA GUEULE ! »

Silence. Elle se rallongea brusquement, exténuée par ce brusque accès de colère. Elle était complètement à plat. Qu’est-ce qu’elle avait fait pour être aussi fatiguée ? Quelques souvenirs traversèrent son esprit, et elle grimaça. Ah oui… Elle ferma les yeux, appréciant le silence qui s’était soudainement imposé.
Un bruit de pas. Elle garda les yeux clos.

« -Dis donc Tomoko, tu l’as vexée à mort, l’infirmière. Elle en était à peine à l’article trois du règlement intérieur… »

Elle se retourna en grognant.

« Qu’est-ce qu’elle avait à crier comme ça ? Elle pouvait pas le réciter calmement, son foutu règlement ?
-J’ai essayé d’entrer dans la pièce, marmonna Pauline. Pas foutue de me parler en un anglais correct, l’autre idiote, alors j’ai pas fait attention… Jusqu’à ce qu’elle m’étale son règlement en piaillant…. »

Tomoko gloussa. Comme une idiote… Mais comme il était bon de rire inutilement…

« -Oh, ça va hein » soupira la Française en esquissant tout de même un léger sourire.

Tomoko n’émit aucune réponse. Elle était bien, là, emmitouflée dans cette couverture inutile, à écouter la voix de Pauline, à rire, et à se prélasser dans un sommeil semi-comateux… Mais il y avait quelque chose de bizarre. Elle sortit la tête de la couverture et fixa, l’air légèrement hagard, le visage de Pauline.

« -Oui ? »

La jeune fille se secoua, les membres douloureux. Elle s’aperçut bientôt que son bras était bandé, et se rendit compte qu’il en était de même pour sa gorge en y portant la main. Elle était reliée à une pochette de sang. Elle fronça les sourcils.

« -Je fais quoi exactement, ici ? D’ailleurs, on est où ?»

Pauline eut un sourire crispé.

« -A l’hosto de Tokyo, ma vieille… Bienvenue dans le monde des vivants… »

Tomoko se releva brusquement… Avant de se rallonger dans un glapissement. Elle avait mal partout…

« -…Je… J’ai pas tout capté à ta réponse… »

Sa voix était hésitante. La Française, assise sur une chaise à côté du lit, s’en voulut soudainement d’avoir été trop brusque. Dès le réveil, tout de même…

« …Tu te souviens de ce qu’il s’est passé hier ?
-Affirmatif.
-Yunho t’a ramené ici quand tu as perdu conscience. Tu es complètement folle, Tomoko… T’as failli crever… Tu sais à quel point j’étais inquiète ? »

La petite Japonaise se ratatina du mieux qu’elle le pouvait –pas si facile lorsqu’on est déjà pas très grand… Pauline poussa un long soupir.

« Enfin, peu importe maintenant, puisque tu es là, et vivante…
-Et…Sarie ? »

Silence. Puis :

« -Juste à côté de toi, Tomoko. »

Un fol espoir éclata dans son cœur –avant de s’éteindre comme une allumette qu’on avait soufflée ou de se faner comme une fleur à la tombée du jour. Le regard de Tomoko se brouilla lorsqu’elle la vit.

Sarie.

Un goût amer dans la bouche et les yeux qui brûlent. Des poings qui se serrent sur le drap blanc.

Et la jeune femme, là-bas, allongée sur le lit. Elle qui semblait dormir paisiblement… On lui en foutra, des paisiblement. Paisiblement… Et qu’est-ce qu’on faisait de ceux qui, dans leur impuissance, attendaient son réveil ?
Pourquoi refusait-elle obstinément de se réveiller ? Foutu Yoochun… Tomoko grinçait des dents.
Une main se posa sur son épaule.

« -Elle n’est là que depuis une nuit…On a le temps d’espérer. »

Pauline leva les yeux. Une silhouette à la porte. Un chapeau à la main, il attendait…

Yoochun.

Tomoko s’immobilisa. Depuis quand s’était-elle relevée à demi sur son lit ? Elle ne le savait pas. Mais son regard s’était posé sur Yoochun, et c’était tout ce qui comptait. Une colère froide remonta le long de sa gorge. Avant de s’éteindre sous la voix triste de Pauline.

« -Yoochun … »

Un sourire amer.

« -A quoi est-ce que je m’attendais … » soupira l’autre.

Houston, problème à la tour de contrôle…Tomoko fronça les sourcils. Elle ne comprenait plus rien… Où en était la situation ? Par réflexe, son regard chercha Monsieur Yunho…

« -Où est passé Monsieur Yunho ? »

Pauline grimaça. Il était vrai que le Japonaise ne savait rien de ce qu’il s’était passé la nuit dernière…

« -Qu’est-ce qu’il s’est passé, la nuit dernière ? »

Oups. Visiblement, elle avait parlé tout haut. La Française toussota.

« Hem… ça risque d’être assez long…
-J’ai tout mon temps…
-… Mais si une infirmière me chasse ?
-Qu’elle aille se faire foutre…
-Il te préoccuppe autant que ça, Yunho ? »

Regard noir. Mauvaise question, visiblement. Pauline soupira.

« -Désolée. Son sort me préoccupe autant que toi, mais ce que j’ai à raconter n’est pas vraiment facile… »

Tomoko haussa les sourcils. Yoochun s’asseyait près de Sarie pour la veiller. Mais étrangement, dans l’esprit de la jeune Japonaise, c’était une autre image qui s’était installée.
Une mère assise au chevet d’un enfant sur un lit d’hôpital. Le père qui s’installait non loin d’elles. Un conte murmuré, comme un secret, dans cette pièce où les néons brillaient constamment. Un conte qui avait été vécu par eux.

Il était une fois…

« -…Ton retour à l’hôpital. Tu ne dois pas te souvenir, vu que tu avais perdu conscience, mais… »

Et le récit commençait. Il était une fois…

Il était une fois la liberté… Pauline ferma les yeux, et Tomoko s’étendit à nouveau sur le lit. Yoochun gardait au creux de sa paume la petite main froide de Sarie… Une phrase qui tourne, lancinante, dans son esprit.

Impossible is Nothing...


Dernière édition par le Jeu 12 Avr 2007 - 17:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 16:39

*

Un hurlement. Un cri déchirant, rauque, désespéré. Une douleur indicible qui se faisait ressentir dans cet éclat de voix presque inhumain. Un effroi qui vous saisissait à la gorge, un effroi et le désespoir. C’était un véritable poison qui s’infiltrait en vous, à chaque décibel qui se propageait. Une seringue que l’on vous plantait dans le bras avec violence. On en avait la chair de poule.
Kyoko jeta un coup d’œil à l’horloge placée sur le mur. Manque de chance, le produit avait fait effet moins de temps que prévu.
Dans un froissement de tissu rose, la jeune infirmière entra dans la pièce d’où provenait le hurlement douloureux qui faisait frissonner tout l’étage.
Il transpirait, s’agitant convulsivement sur son lit. La jeune femme, pour la troisième fois déjà depuis que ce patient était arrivé, attrapa un sachet dans une boîte hermétique. Elle l’ouvrit le plus rapidement qu’elle le pouvait –elle ne supportait plus ce cri terrifiant.
Une seringue lui tomba dans la main et elle attrapa un récipient. Un produit s’infiltra dans l’objet en plastique. Elle vérifia la dose. Bien. Dès lors, il s’agissait de lui injecter le produit sans qu’il ne s’agite ou autre…
Elle s’approcha lentement et lui attrapa le bras. Il se défendit ardemment, les yeux clos, toujours hurlant. Il semblait avoir de la fièvre et de la sueur coulait le long de son front.
Elle repéra rapidement l’endroit où il fallait planter la seringue. Cette dernière pénétra dans la chair et le liquide fit de même.
Kyoko recula et le patient s’abattit brusquement sur le lit, soudainement calmé. Mais sa respiration saccadée et son teint blafard montraient distinctement que ce n’était pas fini…
Le produit ferait effet quelques heures, avec un peu de chance. Elle avait le temps.
L’nfirmière sortit, non sans un dernier regard vers le nom du patient.

« Jung Yunho »

Elle réprima un frisson en songeant que c’était le fils d’un ambassadeur coréen réputé –quoique mort récemment- et surtout le neveu de Jung Myoung-bo… LE Jung Myoung-bo…
Elle se souvint du flash info passé à la radio le matin même, et elle secoua la tête, avant de sortir de la pièce.

*

« -On est retournés à l’hôpital. Ils n’ont pas voulu garder Junsu. Ils ont juste remis son épaule en place.Yoochun a juste eu le bras bandé. Et moi, je n’étais même pas blessée, alors tu imagines… Je suis rentrée à l’hôtel avec eux.
« Par contre, les autres sont là. Et Yunho… Son épaule s’est infectée. Il est dans un état pas terrible… »

Pauline s’entendait parler. D’une voix distante et détachée, elle racontait machinalement ce qu’ils avaient vécu. Machinalement… Comme une machine, comme un robot sans aucun sentiment, sans émotion, sans rien à part cette voix métallique… Elle ne voulait pas revivre une deuxième fois toutes ces affreuses sensations…La peur, l’effroi, la panique… La peine…
Elle ouvrit lentement les yeux.
Toujours cette affreuse peur, cet effroi qui lui mordillait les entrailles…Son cœur écrasé sous une main de fer… Vivre dans la peur… Quoi de plus ridicule ? Et pourtant elle n’avait cessé d’avoir peur, ces derniers temps. Normal, dira-t-on. Dans une situation pareille, comment ne pas avoir peur ?
Et pourtant la Française s’en voulait. Elle s’en voulait de ne pas avoir su protéger Tomoko, elle s’en voulait de n’avoir rien eu durant la nuit dernière. Les autres avaient été plongés dans un tourbillon de souffrance… Et elle, elle n’avait rien eu. Rien du tout.
Pitoyable…
Un murmure.

« -Pauline ? »

Elle baissa les yeux. Tomoko avait agrippée sa manche, à moitié endormie.

« -T’es pas en train de penser des trucs complètement idiots, quand même ? »

La Française secoua la tête. La Japonaise se rendormit.

Quant au Coréen, il avait déjà filé ailleurs sans qu’elles ne s’en aperçoivent…

*

Yoochun faisait claquer ses talons dans le couloir. Pensif.

Il n’avait décidément pas réussi à rester près de Sarie. Ça faisait trop mal. Comme une brûlure dans la paume qui avait recueilli sa petite main… Petite main si froide…
Et cette honte, cette colère envers lui-même, ce sentiment indescriptible qui s’était emparé de lui lorsqu’il l’avait vue… Cette tristesse amère qui lui avait ôté tout mouvement devant la porte, avant que Pauline ne l’appelle… Le regard noir de Tomoko…

Puis celui, indéniablement fermé, de Sarie…

Elle, si fragile, si vulnérable… Si pâle…
Mais toujours aussi belle. Son visage détendu, ses douces paupières closes, ses lèvres entrouvertes comme si elle murmurait quelque chose… Ils revenaient en mémoire à Yoochun avec une force déconcertante. Il s’arrêta en plein milieu du couloir.

Sarie…

Son sourire. Ses yeux rieurs. Ses petites manies. Son ton moqueur. La douceur des traits de son visage, de sa peau, de ses cheveux…

« -m**** ! »

… Et on appelait ça un gentleman… Yoochun soupira. Il commençait à perdre pied… Où était passé le dur et froid Yoochun ? Où était passé celui qui gardait son sang-froid, quoiqu’il arrive ?

Et pourquoi songeait-il à elle ? Il se mordit la lèvre inférieure, puis reprit sa marche. Son visage, son visage qui revenait à la charge…
Une poupée, voilà ce qu’elle était devenue. Une petite poupée endormie. Pour toujours ?

Yoochun secoua la tête. Il ne fallait pas qu’il y pense. Non. Surtout pas.

Tout de même… La vie, sur ce coup-là, lui avait rendu une sacrée revanche. L’homme si sûr de lui, si calme, celui des quatre qui gardait le mieux son sang-froid…
Oh, oui. Une sacrée revanche.
Un simple coup de panique !
Il était ridicule…Ridicule et pitoyable…Incapable de discerner sa petite amie, ses objectifs… Il s’était laissé manipuler…Il avait paniqué… Tiré sur…sur Sarie… Et maintenant, il perdait le contrôle de ses pensées, de sa conscience…

« -Yoochun ? »

Il se retourna. Personne. Du moins, personne de sa connaissance. Il chercha du regard, dans le vide, encore distrait.

« -Par là ! Eh ! »

Sa tête fit un mouvement de quatre-vingt dix degrés, obligeant son corps à suivre le mouvement. Il se retrouva face à un porte ouverte – et derrière, trois silhouettes qui agitaient les bras. Il cilla.

Junsu, Changmin et Jae Joong…

Yoochun s’avança dans la pièce. Vers ceux qui avait été ses collègues dans le passé… Vers ceux qui étaient ses compagnons de mauvaise fortune…Vers ceux qui allaient leur choisir une destinée. Glorieuse ou sombre, peu importait…

Il joua machinalement avec son chapeau. Puis il sourit.

*

Pauline resta un instant pensive, le regard fixé sur Tomoko dormait à poings fermés. A quel moment de son récit s’était-elle arrêté ? Elle ne s’en souvenait pas… Elle fronça les sourcils, puis s’adossa contre le dossier de la chaise. Elle bascula la tête en arrière, fermant les yeux.

« Il faisait sombre dans la pièce où ils entrèrent tous les deux… »

La Française sursauta, le rouge lui montant au joues. Mais la scène redéfilait dans son esprit depuis ce matin… Elle n’arrivait pas à s’en défaire. Elle était tellement mal à l’aise… Tendue… Elle ne parvenait plus à garder contenance auprès de lui…

« -Saleté… » grogna-t-elle en se frappant le front.

Elle se releva brusquement, et la chaise racla contre le carrelage. Pauline jeta un dernier coup d’œil à Tomoko avant de se décider à interpeller une infirmière.

« -Hem… Sorry ? »

Le petit bout de femme qui passait dans le couloir à ce moment-là lui jeta un coup d’œil mal à l’aise. L’infirmière se pinça les lèvres.

« -I… I’m sorry, I don’t understand english very well… »

Pauline grimaça. Bon, tant pis…

« -I just want to know when she will wake up…»

L’autre fit la moue, et la Française dut répéter deux ou trois fois la même phrase. Le visage de la jeune femme en rose s’éclaira. Elle commença une phrase en japonais… Avant de s’interrompre, gênée. Elle balbutia une phrase inintelligible. Pauline se pencha vers elle –dis donc, ils faisaient vraiment des modèles miniatures dans ce pays…pas étonnant que Tomoko soit aussi petite.

« -I don’t know… I verify. Come with me.»

L’Européenne hocha la tête et suivit machinalement la jeune femme –son anglais était vraiment affreux.

*

Yoochun s’assit calmement sur un chaise, à côté de Jae Joong qui était vautré sur son lit à plat ventre. Changmin, lui, avait un bandage autour du crâne et s’était adossé sur les barreaux de sa propre couche, à moitié endormi. Quant à Junsu, il s’était assis sur le matelas de ce dernier, un bras dans l’écharpe à cause de son épaule déboîtée, les mains bandées pour avoir trop donné de coups–il chantonnait vaguement.

« Hey, Yoochun, grommela Jae Joong, je peux savoir pourquoi l’autre crétin chante? Il vous est arrivé quoi en cours de route pour qu’il soit de si bonne humeur ?
-Oh, ça…commença le tout juste arrivé avant d’être interrompu par le crétin en question :
-EH OH ! »

Changmin, qui somnolait en dodelinant de la tête, sursauta. Junsu, qui s’était surpris lui-même en criant de cette façon, s’excusa.

« -Euh, désolé… Et si on parlait d’autre chose ? »

Le blond leur adressa un sourire mal à l’aise.

« Il faisait sombre dans la pièce où ils entrèrent tous les deux… »

Ne pas y penser, ne pas y penser… Il secoua la tête, et Jae Joong, pris de pitié pour son pauvre ami, détourna la conversation :

« -A propos, vous êtes rentrés à l’hôtel hier soir, c’est ça ? »

Etrangement, Junsu piqua un fard et Yoochun ricana. L’androgyne leva les yeux au ciel en agitant la main.

« Dites, on vous a laissé entrer, c’est ça ? Mais qui paye l’hôtel ?
-C’est pas Myoung-b… commença Changmin avant de froncer les sourcils. Attendez, ça pouvait pas être lui, puisque…
-Puisqu’il était persuadé qu’on était encore à la poursuite de Yunho, oui. On était pas sensés rentrer à l’hôtel, et ce dès le début… »

Junsu interrompit leur discussion :

« -Je pense que c’est Hye Su qui a été derrière tout ça. »

Les autres haussèrent un sourcil.

« Qui ça ?
-Hye Su… La femme qui avait été blessée par Hans et Hiro hier…
-…Ah. Tu la connaissais ?
-Non, c’est …Yunho qui m’en a parlé.
-Mais où est-ce qu’elle aurait eu le fric ? interrogea Changmin qui retint un ricanement devant le malaise de Junsu.
-Aucune idée. »

Jae Joong agita à nouveau la main.

« -Si ce n’était que ça… Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais la question n’est pas de savoir comment elle a eu le fric, mais plutôt : jusqu’à quand a-t-elle payé ? »

Silence. Yoochun se leva.

« -Je vais aller voir. »

Changmin l’arrêta aussitôt.

« -Attends… Il n’y a pas que de ça qu’on doit discuter… »

Silence, à nouveau. Plus lourd, plus pesant…Il s’était étendu sur eux comme un voile léger qu’on étirait. Sur le point de craquer, de se déchirer…
Yoochun s’assit dans un bruit sourd, comme s’il s’était laissé tomber. Jae Joong prit un visage impaissible, dos tourné aux autres. Changmin détourna le regard et Junsu serra les poings.
Dans leur visage, dans leurs yeux, dans leur position, la douleur. Leur corps entier criait injustice. Leur existence entière refusait tout en un bloc.
Ils voulaient refuser d’aborder ce sujet si dangereux… Ils voulaient refuser la prison, la justice, l’éloignement de leurs proches, les problèmes… Et pourtant ils n’avaient pas le choix. Ils savaient déjà quelle était l’issue de cette conversation…

« -On a plus qu’à assumer, maintenant, pas vrai ? »

Une voix hachée. Qui était-ce ? Ils n’arrivaient pas à savoir si c’était eux ou les autres. Etait-ce leur voix ? C’était ce qu’il leur semblait, mais il leur semblait aussi que ce n’était pas le cas…
Peu importait, de toutes manières…

Le temps semblait s’être suspendu, comme un oiseau en plein vol, mais ce n’était pas vrai. Inexorablement, il continuait sa route sans faire attention aux quatre hommes dans cette pièce. Silhouettes de douleur, silhouettes de peine. Silhouettes portant sur le dos des dizaines de meurtres, de crimes… Silhouettes vaincues par ce qu’on appelait la vie…

« -…Laissons-nous une semaine. »

Ils levèrent les yeux vers Yoochun. Il ne les regardait pas. Il avait les yeux fixés sur le cadran de l’horloge. La fine aiguille des secondes avançait lentement…

« -Laissons-nous une semaine avant d’aller nous rendre, okay ? »

Une semaine… Sept jours. Sept jours de rien du tout. Certes, cent soixante-huit heures… Certes, dix mille quatre-vingts minutes…Certes, six cent quatre mille huit cent secondes… Et alors ?
Combien de secondes, déjà, venaient d’être gâchées ?
Yoochun se secoua. Il jeta un coup d’œil à l’horloge, et s’adressa aux autres, restés immobiles, comme s’il digéraient encore l’information.

« -Très bien. Aujourd’hui, nous sommes le premier novembre… Le huit, à une heure trente exactement, je veux vous retrouver devant le commissariat… »

Il se leva et sortit de la pièce. Il s’arrêta un instant sur le seuil et fit un demi-tour sur place.

« -Junsu… Je suppose que tu vas retourner voir tes parents. L’argent pour le billet, je le prends en charge. Changmin, Jae Joong, vous allez rester ici encore deux jours. C’est le grand maximum, j’ai entendu dire par une infirmière qu’il fallait libérer les lits dans les jours qui suivent… Vous allez vous en sortir, je suppose ? »

Ils hochèrent la tête.

« -Yunho va devoir venir avec nous, je suppose qu’ils auront besoin de lui pour la dépostition. Jae Joong, il se réveille dans trois jours. Je compte sur toi pour le mettre en condition… Junsu, à ce propos, emmène Pauline avec toi. On a que deux chambres avec quatre lits… Et si on compte, il y a Changmin et Jae Joong qui reviennent en fin de semaine, plus moi… Ce qui fera Pauline avec l’un de nous. Sauf si tu tiens à ce qu’elle reste, c’est volontiers… »

Sourire carnassier. Jae Joong ricana en contemplant le visage stupéfait de Junsu, qui avait du mal à assimiler les informations et les ordres qu’il venait de recevoir d’une manière très brusque. Changmin bailla. Yoochun l’interpella ausitôt :

« -Changmin, puisqu’à toi je n’ai encore rien demandé… Tu te charges de Tomoko à sa sortie de l’hôpital. »

Le grand brun ouvrit la bouche, mais l’autre s’éloignait déjà. Le silence retomba tout d’un coup. En lambeaux. Déchiré, laminé par les griffes acérées de Yoochun…Le blond grommela.

« -Il avait déjà tout prévu, ou quoi ? »

Yoochun refit alors son apparition. Il fixa Junsu d’un air amusé, puis lui fit signe de venir.

« -Junsu, tu comptes rester à l’hôpital pour la nuit ? Dépêche-toi…Ah, à ce propos…Si jamais vous voulez me joindre, je suis à l’hôtel.»

Les deux hommes repartirent aussitôt. Changmin, la bouche toujours ouverte, fixait la porte avec incrédulité. Jae Joong leva les yeux au ciel.


Dernière édition par le Jeu 12 Avr 2007 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 16:42

*

Yoochun sourit lorsqu’il sentit Junsu se crisper à ses côtés, au moment où ils entrèrent dans le hall de l’hôpital. Devant eux, Pauline discutait avec une infirmière à l’accueil. Elle ne les avait pas vus. Le blond s’arrêta en plein milieu du hall, refusant d’avancer. L’autre s’immobilisa à son tour, maudissant la tension qui s’était installé entre ces deux-là.

« -Pauline ! »

La Française se retourna. Elle aperçut Junsu qui regardait ailleurs, et sur son visage passa une expression indescriptible –que Yoochun ne sut interpréter. Ce dernier lui fit un signe de la main :

« -On rentre ! »

Elle hocha la tête et s’éloigna de l’accueil. Junsu s’obstinait à regarder ailleurs, mais il semblait à Yoochun que Pauline ne s’en formalisait même pas. Un lourd silence s’était imposé et celui qui avait un chapeau dans les mains joua maladroitement avec, se demandant au nom de quelle idiotie ces deux-là s’ignoraient.
Ils franchirent les portes automatiques sans un mot, et une fois à l’extérieur, interpellèrent un taxi. En réalité, seul Yoochun l’apostropha, puisque les deux autres gardaient un silence absolu, marchant comme des automates à cinq mètres de distance.
Il soupira et fit signe à la Française de s’installer à l’avant. Lui se mettrait avec Junsu à l’arrière –mieux valait ne pas trop les brusquer pour le moment.

Une dizaine de minutes plus tard, le taxi s’immobilisait devant l’hôtel Prince. Yoochun paya le chauffeur tandis que les deux autres sortaient machinalement. Le silence commençait à devenir insupportable, et celui qui n’était pas concerné décida de laisser les deux autres se débrouiller tout seuls.

« -Bon, soupira-t-il lorsqu’ils furent vers l’accueil, une fois dans l’hôtel. Je vais demander jusqu’à quand la réservation a été faite et payée. En attendant, allez vous changer, vous êtes trempés… »

En effet, le couple ne s’en était pas aperçu, mais il pleuvait dehors… Si Yoochun avait eu la jugeote d’ouvrir son parapluie, les deux autres étaient tellement plongés dans leur mutisme tendu qu’ils n’avaient pas senti les gouttes imbiber leurs vêtements…

« -Okay. » grogna Junsu, tandis que Pauline s’éloignait déjà, ses cheveux devenus sombres collés à son visage.

Il s’élança à sa suite, et Yoochun sourit. L’horrible ambiance qui planait depuis tout à l’heure avait été éradiquée…Enfin non, les deux idiots là-bas l’avaient emmenée avec eux…

Quelqu’un toussota.

« -Hem, oui ? »

Une jeune femme attendait depuis un moment derrière son bureau, les mains croisées. Yoochun eut l’air surpris.

« Pardon ?
-Monsieur, vous êtes devant moi depuis une bonne dizaine de minutes, j’aimerais savoir ce que vous désirez…
-Oui, hem, excusez-moi… »

Il se pencha vers celle qui était, visiblement, une employée de l’hôtel, et lui adressa la parole d’une voix basse.

« -Les chambres 404 et 403 ont été réservées au nom d’un certain Jung… J’aimerais connaître la date jusqu’à laquelle ces chambres peuvent être occupées… »

Elle sembla tiquer.

« Je suis désolée, monsieur, mais ces informations ne doivent pas…
-Je sais, l’interrompit-il, mais il se trouve que j’occupe une de ces chambres, et malheureusement celui qui a payé pour ces chambres ne m’a pas précisé jusqu’à quand il l’avait fait… »

La jeune femme sembla hésiter un instant. Elle n’avait rien compris à ce qu’il avait dit, mais une queue commençait à se former derrière le client, et elle ne supportait pas ça. Les clients énervés, c’était la dernière chose dont elle avait besoin par ce temps gris…

« Très bien, finit-elle par soupirer. Je vais vérifier. Le nom était ?
-Jung. »

Elle fronça un instant le sourcils et le dévisagea, avant de secouer la tête. Il existait certainement des milliers de Jung en Corée…Il n’y avait certainement aucun rapport avec le flash info de ce matin…
Yoochun perçut cette hésitation mais ne fit aucun commentaire. Il attendit patiemment qu’elle lui donne l’information qu’il souhaitait.

« -Monsieur Jung… A payé ces chambres jusqu’à la semaine prochaine. Vous souhaitez allonger cette réservation ? »

Il fit la moue.

« Oh, non… Pas tout de suite. Est-il possible de le faire plus tard ?
-Bien sûr. »

Il la remercia avant de s’éloigner. Il resta un instant pensif devant les escaliers sur lesquels s’étalait un long tapis rouge, puis eut un bref rictus.
Oh non, il ne monterait pas là haut… Qu’ils se débrouillent tous les deux…

*

Plic. Ploc. Junsu observait les gouttes de pluie tomber sur le sol après le passage de Pauline. Rondes, légères, minuscules, il ne voyait qu’un éclat brillant qui tombait aussitôt au sol, formant une tâche sombre à cet endroit –une tâche sombre ou une simple gouttelette.
Pauline, elle, avançait sans faire attention au blond qui le suivait. Ce n’est que lorsqu’ils arrivèrent au dernier étage qu’elle se rendit compte de sa présence. Mais elle se contenta de sursauter et de grommeler quelque chose qui ressemblait à « crétin de blond ». Il se contenta de hausser les épaules, ne se sentant pas de taille à entamer une quelconque discussion avec la jeune femme, qui était relativement énervée. Il lui tendit simplement la clef de la chambre quatre cent trois. Elle marmonna. Junsu en déduisit qu’elle le remerciait.
Situation ridicule que voilà… Le blond esquissa un rictus. Pour être ridicule, la situation était ridicule. Ils étaient vraiment stupides, tous les deux… Mais comment réagir, après ce qu’il s’était passé hier soir ?
Pauline ouvrit la porte et Junsu la percuta.

« -Aoutch ! »

Son épaule, bordel… Et ses mains… Fichue écharpe, fichus bandages…
Il se rendit alors compte que Pauline était toujours là, trempée, devant lui… Et les souvenirs d’hier soir –ou était-ce ce matin ? – lui revinrent en mémoire –à nouveau. Il secoua la tête et se pencha pour voir où était le problème…

Le problème ? C’était… C’était qu’il…

« Il faisait sombre dans la pièce où ils entrèrent tous les deux… »

Junsu frémit, et dans un mouvement de panique, alluma la lumière. La pièce s’éclaira et Pauline sembla se détendre. Elle se retourna vers lui. Ils échangèrent un bref regard, comme si l’un voulait jauger l’autre pour connaître sa réaction, puis elle se détourna.

« -Je vais prendre une douche, par la même occasion. »

Il hocha la tête, tout en sachant pertinemment qu’elle ne le voyait pas. Il l’observa attraper ses affaires dans une valise, puis rentrer dans la salle de bain. Il ferma alors la porte derrière lui, avant de s’asseoir par terre. Perdu. Exténué alors qu’il n’avait rien fait.

Dans la salle de bain, Pauline prenait une douche. Junsu ferma les yeux en imaginant l’eau s’écouler, puis secoua la tête, pour ne penser à rien… Trop tard. Les souvenirs, tels des vautours, commençaient déjà à tournoyer au dessus de son esprit –avant de lui fondre dessus.

*

Il faisait sombre dans la pièce où ils entrèrent tous les deux. Ils venaient de rentrer de l’hôpital, et chacun d’eux, éreinté, n’avait pas fait attention à la direction qu’il prenait. C’est ainsi que Yoochun s’était endormi comme une souche dans la chambre qu’il partageait avec Jae Joong…et que Pauline avait machinalement suivi Junsu, à moitié endormie.

Il faisait sombre, donc, dans la pièce où ils entrèrent tous les deux… Mais ils ne le virent pas. Trop fatigués, trop exténués, ils étaient rentrés sans faire attention à quoique ce soit. Pauline s’était accrochée au bras de Junsu et commençait déjà à piquer du nez. Il ne le remarqua même pas et s’effondra sur un des deux lits. Elle fit de même. Ils somnolèrent une seconde, une minute, une heure –en réalité ils ne le savaient pas exactement, jusqu’au moment où Junsu éternua. Pauline se réveilla en sursaut. Elle était trempée jusqu’aux os et commençait à avoir froid… Elle secoua Junsu.

« -Hey, Junsu ! » chuchota-t-elle, frigorifiée.

Il marmonna dans son sommeil. Elle le secoua une seconde fois, plus vigoureusement cette fois.

« -Quoi ? » finit-il par marmonner d’un voix pâteuse.

Il se rendormit.

« -Junsu ! »

Il se releva un bref instant, et sembla ciller…

« Pauline ?
-p*****, t’en as mis du temps à te réveiller !
-Bah, en plein milieu de la nuit, aussi…
-Ouais, mais moi en attendant j’ai froid ! Où est-ce que vous avez mis les valises, tout à l’heure ?»

Il se racla la gorge. Il était vrai qu’ils étaient trempés… Il se tourna alors vers elle.

« -…Je vois plus rien, c’est normal ? »

Elle poussa un soupir exaspéré.

« -C’est la nuit, et on a pas allumé la lumière, crétin ! »

Oh m****, c’est vrai qu’il commençait à faire froid…Il se levait lorsqu’il aperçut, dans l’obscurité, quelque chose briller. Il plissa les yeux. Une goutte d’eau. Ce n’était qu’une simple goutte d’eau…Et pourtant il fut fasciné par la lumière qu’elle reflétait. Visiblement, c’était la lumière d’un lampadaire à l’extérieur qui arrivait filtrée par les épais rideaux… Ou autre chose, mais peu importait. Il tendit la main vers la joue de la jeune femme.

« -…Qu’est-ce que tu… »

Elle n’eut guère le temps de terminer sa phrase. Junsu s’était approché tout près d’elle. Leurs visages n’étaient qu’à quelques centimètres l’un de l’autre et ils sentaient leurs souffles se mêler… Junsu approcha ses lèvres de la joue de la Française, pour finalement lui laper la peau.
Pauline frémit. Mais qu’est-ce qu’il foutait ?

« -Juns…Tu… Mais… »

Il l’interrompit, posant ses lèvres sur les siennes. Bon sang… Elle ferma les yeux, ne pouvant que savourer la douceur et la chaleur de ce baiser. Il enroulait son bras valide autour de sa taille, se faufilant même sous ses vêtement trempés. Sa main était froide, sentit Pauline, et pourtant elle était plus chaude que son propre corps engourdi…Elle dût réprimer un frisson lorsqu’il écarta ses lèvres des siennes. Son souffle chaud lui caressait la gorge, à présent. Elle eut un éclat de lucidité avant que les lèvres de l’homme n’atteignent sa peau.

Mais qu’est-ce qu’elle foutait, bordel ? Pourquoi est-ce qu’elle ne réagissait pas ? Il lui mordillait le lobe, maintenant. C’était chaud, ça chatouillait et c’était insupportablement bon. Elle regretta tout d’un coup que le blond se fusse blessé à l’épaule– maudite épaule.

Arrête, Pauline, réveille-toi, comporte-toi comme une personne sensée…

Il prenait le dessus. Il la maîtrisait complètement. Elle n’en avait pas l’habitude mais c’était étrangement agréable. Et sa langue sur sa peau… Elle descendait vers les clavicules et laissait une impression de douce chaleur derrière elle.

Sois responsable, bordel, ne te laisse pas faire…

Pauline se rendit compte qu’il avait déboutonné une bonne partie des boutons de sa chemise– mais m****, depuis quand ? Oh tant pis, peu importait- et elle ferma les yeux, s’abandonnant.

m****, c’était trop bon. Junsu regretta de n’avoir qu’une main disponible. Ça le ralentissait et c’en était insupportablement frustrant. Cette peau chaude et pourtant si froide, cette odeur de vêtements mouillés, de pluie… Les gouttes d’eau qui descendaient le long de sa gorge à elle, et celles qui venaient se coller sur sa peau à lui… Ces lumières minuscules qui exerçaient une véritable fascination sur lui…
Sa main libre revint finalement s’attarder sur le visage de la jeune femme. Il effleurait chaque parcelle de sa peau humide, comme pour essayer de deviner ce visage qu’il connaissait pourtant déjà… Mais dans l’obscurité, tout avait une dimension différente. La douceur de sa peau n’était déjà plus la même que celle qu’il avait déjà connue, elle n’était pas mieux, elle n’était pas pire, c’était simplement sa peau dans l’obscurité. Comme si la nuit s’était imbibée en elle…

Junsu s’était immobilisé… Pauline eut un rictus. Elle l’attrapa par le col et le renversa –comme elle renversait la situation- sur le sol. Il eut un gémissement de douleur à cause de son épaule –que dans leur fébrilité, ils avaient manqué d’oublier. Pauline se pencha vers lui ce fut à son tour de l’embrasser… Cette fois, c’était elle qui maîtrisait la situation.

Arrête-toi… Elle chassa ces pensées de son esprit trop embrumé pour penser à quelque chose de sensé.

S’abandonner à elle… Finalement, c’était pas mal, songea Junsu en sentant les cheveux humides de la jeune femme lui chatouiller le cou. Une goutte, deux gouttes, trois gouttes vinrent s’écraser contre sa gorge et il frémit. Elles coulèrent le long de sa gorge…Et disparurent il ne sut où, puisqu’il se déconnecta de la réalité lorsque Pauline l’embrassa à nouveau…

Quelqu’un frappa à la porte.


Dernière édition par le Jeu 12 Avr 2007 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 16:43

La Française fut troublée un instant, s’immobilisant… Puis elle sembla réaliser ce qu’elle venait de faire.

« -Oh p*****…Oh p*****… »

Elle se recula vivement, comme brûlée. Combien de jours qu’elle connaissait ce type, déjà ? Combien de phrases sensées avaient-ils échangés ? Mais qu’est-ce qu’elle foutait ? Pourquoi venait-elle de faire quelque chose d’aussi irresponsable ?

« -Eh, vous deux ? C’est Yoochun… »

Ils ne semblèrent pas l’entendre, tous les deux perdus. Ils cherchaient le regard de l’autre dans l’obscurité, comme pour s’interroger de la conduite à tenir…
Pauline éternua. Elle se releva brusquement.

« -Je vais prendre une douche. »

Sèche, froide, l’intonation de sa voix la surprit elle-même et Junsu la reçut comme une gifle. Il hocha la tête, tout en sachant qu’elle ne le voyait pas ; et dehors Yoochun continuait à les appeler.

« -Vous dormez ? Parce que j’ai la valise de Pauline dans ma chambre… Vous vous êtes pas endormis trempés, quand même ? »

Le blond attendit qu’elle rentre dans la salle de bain, il observa son ombre bouger dans l’obscurité avant qu’elle n’allume la lumière. Junsu ferma les yeux. La porte se referma derrière la jeune femme. Il se releva comme un automate et ouvrit la porte. Doucement. La lumière du corridor était faiblarde, et il n’eut pas beaucoup de mal à s’y habituer.
L’autre, qui commençait à se sentir légèrement idiot à attendre dans le couloir, en pyjama, proféra une exclamation à voix basse.

« -Pas trop tôt, c’était quand tu veux… »

Le blond toussota.

« -Désolé… »

Sa voix était rauque, enrouée et légèrement essoufflée. Yoochun l’observa un instant, dans la semi-obscurité qui régnait. Il semblait hagard. Sans un mot, il lui tendit la valise et retourna dans sa chambre.

Il était trois heures du matin et décidément, son seul souhait était de retourner se coucher.

Junsu l’observa refermer la porte derrière lui, puis se retourna vers la chambre. Il alluma la lumière, cherchant l’interrupteur à tâton. Lorsque la lampe éclaira la pièce d’une lueur blanchâtre, il s’assit. Il resta assis jusqu’à ce qu’elle sorte de la salle de bain, enroulée dans une serviette éponge blanche. De fines perles d’eau s’échouaient le long de sa gorge et Junsu ne put s’empêcher d’observer le long mouvement langoureux qu’elles faisaient, laissant une traînée brillante derrière elles. Quant à celles qui s’échouaient sur la moquette rouge… un éclat lumineux, minuscule et bref, précédait leur mort dans les milliers de bras fins et courts de la moquette. Il ferma les yeux.

« -Ta valise est là. »

Elle sembla hésiter, vouloir dire quelque chose, mais sans succès. Ses yeux se posèrent sur la chemise blanche de Junsu. Semi-transparente et trempée. Elle finit par remarquer une goutte d’eau –perle de sueur ou de pluie ?- sur sa tempe. Immobile, elle reflétait les couleurs rougeoyantes de la pièce. La Française laissa finalement son regard couler le long du blond tout entier, s’attardant notamment sur ses paupières closes et sa chemise entrouverte. Elle déglutit en l’observant se lever d’un coup. Il essuya la goutte sur sa tempe d’une manche agacée, puis passa près d’elle -il lui sembla sentir une aura froide- et la porte de la salle de bain se referma dans son dos. Elle ouvrit la valise qu’il lui avait montrée et se changea rapidement. Et sans qu’elle n’ait conscience de quoi que ce soit, elle s’était retrouvée emmitouflée dans une couette en train de ressasser ce qu’il s’était passé.
Est-ce qu’elle avait fait quelque chose de stupide ? Est-ce qu’elle avait le droit de faire une connerie pareille alors que Sarie, Tomoko et Yunho étaient à l’hôpital ? Pourquoi avait-ils été aussi cons, bordel ? Elle sentit la culpabilité remonter le long de sa gorge, en même temps que les sanglots. Elle les étouffa rapidement lorsqu’elle entendit la porte de la salle de bain s’ouvrir.

Junsu observa la masse rouge sur le lit et poussa un soupir. Qu’est-ce que c’était que cette foutue colère qui tiraillait les nerfs ? Et cette affreuse peine, cette sensation d’avoir été humilié, complètement dénigré… Il grogna et éteignit la lumière.

Ils restèrent éveillés bien longtemps après, chacun ressassant ce qu’il s’était passé. Dans l’obscurité, ils écoutèrent leurs respirations rythmer le silence, jusqu’à ce qu’ils finissent par sombrer dans le sommeil.

*

Junsu se passa une main dans les cheveux, pensif. Sincèrement, il n’avait toujours pas réussi à digérer le rejet qu’il s’était pris dans la figure ce matin. Ça avait été tellement brusque, tellement brutal… Il en maudirait presque Yoochun.

Mais pourquoi, pourquoi avait-elle réagi comme ça ?

Il serra les dents. La frustration grognait sourdement en lui. Il tenta de ne pas y penser, mais l’incompréhension était trop forte.

Qu’avait-il fait ?

Mais où était le problème, bon sang ?

Une envie d’hurler. De frapper, encore et encore, le sol jusqu’à en perdre conscience… Il ne comprenait pas, et ça l’agaçait, le frustrait et l’humiliait au plus profond de lui-même. Qu’est-ce qu’elle faisait de son amour-propre ?

Mais où en étaient-ils, au juste, tous les deux ?

Pauline choisit cet instant pour sortir de la pièce, vêtue d’un chemisier rouge et d’un jean. Ils se jaugèrent du regard, semblant un instant se défier. La jeune femme cilla. Elle détourna le visage, et avança vers lui sans un mot. Elle le contourna pour sortir, mais il l’attrapa par le poignet.
Elle leva les yeux. A nouveau, ils se regardèrent. Deux regards sombres qui se croisaient et se décroisaient, désirant et désirables ; cherchant et fuyant ; mais tous deux pleins de questions auxquelles seul l’autre pouvait répondre.

« -Qu’est-ce que j’ai fait ? »

Pauline sentait qu’il serrait fortement son poignet, mais cette fois garda la tête droite. Elle tremblait. Son cœur semblait vouloir sortir de son corps, et les battements provoquaient résonnaient jusque dans ses tympans. Elle ne répondit pas. Que pouvait-elle répondre, de toutes manières ? Quelle réaction était-elle sensée avoir ?
Il lui lâcha la poignet. S’il continuait, il allait le lui briser, et c’était certainement la dernière chose à faire. Elle resta cependant près de lui, et ils se dévisagèrent longuement.

« -C’est quoi le problème, au juste ? Hein ? »

Sa voix se brisa. Il ferma les yeux et inspira profondément.

« T-tu avais dit, hier…
-Je sais ce que j’ai dit hier, Junsu. Je sais très bien. »

Junsu pâlit en l’entendant, sans vraiment savoir pourquoi. Il s’approcha lentement d’elle.

« -Si tu sais, pourquoi est-ce que… p*****, où était le problème, hier ? C’est Yoochun, c’est ça ? »

Elle eut presque envie de rire en entendant le nom du pauvre Yoochun qui avait simplement voulu lui donner sa valise. Mais elle n’en fit rien.

« Yoochun n’a rien à voir là-dedans, Junsu, tu le sais aussi bien que moi…
-Alors, pourquoi… »

Son ton était presque désespéré. Pauline sentit qu’il se faisait violence pour ne pas hurler. Elle-même semblait être sur le point de pleurer. La flamme du courage vacilla un instant en elle.

« -J-je…Je n’en ai aucune idée…Mais… Est-ce que tu as déjà réfléchi à nous… Au présent, et au futur ? Je veux dire… de manière concrète ? Tu…Je…Enfin, qu’est-ce qu’on a fait, jusqu’à maintenant, à part s’embrasser et… »

Elle déglutit.

« -…et même, tu te souviens pourquoi on s’est embrassés exactement ? … Pour un stupide pari… Tout ça n’est basé sur rien… Rien du tout… Est-ce qu’on peut un instant envisager qu’il puisse y avoir un … Nous ? »

Il s’approcha d’elle, à nouveau. Elle avait baissé les yeux.

« -Y’a-t-il eu autre chose que des baisers, voilà ce que je te demande… Est-ce que ce qu’on a vécu… C’est simplement ce qu’on peut appeler du « physique » ? Parce que si c’est le cas, je ne me sens pas de taille à…à… »

Elle ne pleurait pas, non, elle ne pleurait pas… Elle n’était absolument pas en train de verser des larmes pour cette stupide histoire. Non… Bon sang, elle se devait de garder la tête haute, de se tenir comme quelqu’un de responsable…

« -Pauline… »

Elle s’immobilisa et leva la tête. Il frémit en la voyant pleurer et essuya les perles d’eau qui coulaient le long de ses joues.
C’était sans doute la première fois qu’il l’appelait par son prénom… Cette manière de prononcer ces syllabes… Et sa voix…bon sang, cette voix…
Junsu resta un instant songeur en réalisant que jusqu’ici il ne l’avait pas interpellé autrement que par le nom « esclave » … ou autre. Jamais Pauline… Et pourtant, il l’aimait, ce prénom, il adorait le faire rouler sur sa langue et frémir dans sa gorge… Pauline…
Il cala doucement son front contre celui de la jeune femme. Ils fermèrent les yeux instinctivement.

« -Je suis vraiment désolé que tu aies pu croire, un seul instant, que c’était autre chose que des sentiments, Pauline. Je ressens. Je ressens vraiment une floppée de sentiments inimaginables à ton égard, et ça ne réussira jamais à se résumer à la phrase « je t’aime ». Il faudrait que je te le dise un nombre incalculable de fois… Je… p*****, Pauline… Peu importe si notre histoire commence d’une manière aussi stupide… Peu importe si on ne se connaît que depuis peu… Ce qu’on a vécu est trop spécial pour que l’on puisse le laisser de côté… Laisse-toi vivre… »

Elle sentit la voix chaude de Junsu glisser le long de son corps et doucement résonner à son oreille. Il se recula doucement. Ils ouvrirent les yeux. Un sourire se dessina sur leurs visages précédemment graves.
Il murmurait, à présent.

« - Je ne sais pas si nos sentiments sont partagés, ni si les tiens sont aussi passionnés que les miens ; mais laisse-moi te dire que je me sens tout à fait capable d’entamer une relation avec toi. Je suis sans doute stupide de te dire ça, puisque mon avenir, comme celui de chaque personne ayant travaillé à la JMB’s, est incertain ; mais… »

Il soupira. Elle observa son visage soudainement crispé et tendu.

« -Junsu… Que tu ailles en prison ou non, peu m’importe. D’après ce que tu m’as dit, tu te sens capable d’assumer un présent avec moi, et de bâtir un futur avec moi ? Très bien ! Aucun problème ! Ne t’embête pas à aller plus loin. »

Elle attrapa la main libre du blond. Il sembla surpris par ce changement d’attitude, puis esquissa un sourire.

« -Imprévisible, décidément… »

Elle se mit à rire.

« -Et fière, très fière, même. L’effet de surprise, ça ne s’apprend pas ! »

Il leva les yeux au ciel.

« Et la modestie dis-donc…
-Hey, ma modestie t’emmerde ! »

Ils se défièrent du regard. Puis éclatèrent de rire. Dans le fond, est-ce qu’ils ne le savaient pas un peu, que ça finirait comme ça ? Qu’il aille en prison, ou qu’il n’y aille pas, il reviendrait de toutes manières. Du moins, elle l’espérait.

« Ah, au fait…
-Mhmm ?
-Y’a plus de place dans la chambre à partir de je sais plus quand… Et je dois allez voir ma famille demain. Tu viens avec moi ?
-… Je ne vais pas vous déranger ?
-Tu aimes la pizza ?
-Ben, oui, mais c’est quoi le rapport ?
-Bah, si tu aimes la pizza, ça devrait aller…
-Hein ?
-Bon, tu viens ou non ?
-…Bah, si tu veux… »

Décidément, leur futur s’annonçait bien étrange…Qu’est-ce que c’était que cette histoire de pizza ? Oh, et puis tant pis, de toutes façons elle aimait ça.

« A ce propos…
-Oui ?
-Tu es trempé, vas prendre une douche !
-Oui Môman… »
Revenir en haut Aller en bas
Shashou
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 626
Age : 27
Localisation : Anywhere anytime focus me!! [ah ça marche pas ça...]
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 17:13

Preummmm'sss bon je lis et j'edit XD

Edit:: 1- Hier soir j'ai fini de lire les chapitres précedants
2 - J'ai eu raison d'avoir écouté Wa
3 - Que dire de plus à part que ta fic est magnifique XD


J'ai adoré XD l'histoire est super bien construite, et on voit bien les personnalités des personnages.
que dire sur ce Chapitre : Yunho je t'en supplie reveille-toi et pars rejoindre Jaejong.
Sarie faut te reveiller, tout le monde t'attends, surtout un certain jeune homme à chapeau.
Et oui Changmin t'as bien entendu, faut aller la voir (la petite) Tomoko.
A la place de Yoochun, j'aurais péter un cable avec les deux autres là XD

En bref, j'attends la suite avec impatience !!

FIGHT!!
Revenir en haut Aller en bas
http://yg-vs-sm.forumactif.com
hanachan
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 526
Age : 27
Localisation : hmm...près de chez Mickey...Mouse XD
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 18:13

Hann !!!! ça faisait longtemps ! Je l'attendais ce chapitre ! ^^
Il est vraiment bien ! ^^
J'attends d'avoir la fin ! Et j'espère une apothéose ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Shinly
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 646
Age : 29
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 20:44

J'aime vraiment ce que tu fais.C'est trop bien héhé.L'histoire est très interresante.Je lis ta fic comme je lis Harry Potter.Je suis completement dedans.
J'ai hâte de voir la suite.
Fighting!!!

Oui je sais mon commentaire est pourri.
Revenir en haut Aller en bas
http://ygbigbang.skyblog.com
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 21:14

Gold je te hais !

comment t'as osé me faire languir comme ça ! Alors là ! Alors là ! Mais alors là !!! AAAAAH !
J'ai attendu TOUT le long de ton somptueux chapitre, bon, j'aime tout les persos, bien sur, mais le pauvre Yunho il m'a trop fait flipper j'ai trop stressée, chuis trop frustrée je VEUX la suite, t'as pas le droit ! t'as pas le droit, jmen fouuuu ! *pétage de cable*

C'est super bien écrit et je suis super contente d'avoir pu te donner des conseils, mais là, si tu postes pas vite ce sera une menace de mort !!!! HAYAKU !!!!
Raaaaah j'ai la haiiine, je te jure, je t'ordonne de ne pas dormir ce soir ! Et d'écrire !
o
Traduction de ce message : J'aime, j'en veux encore et vite, tu es décidément extrêment douée et non, je vois très bien le petit sourire que tu es en train de faire en lisant ce message, je le connais, je te raconte pas du vent et ah ! ton sourire s'aggrandit, fait gaffe !
Va écrire la suite desuite parce que je suis frustrée de yunho, jaejoong, changmin et tomoko ! allez, zou !

bon, après si mon esprit un minimum normal revient, je me dis que tu as très certainement fait exprêt de pas aborder encore le sujet des deux couples restant (en particulier YH/JJ) pour mieux t'en occuper après, je sens que tu nous prépare un truc sensationnel (et je t'ordonne d'arrêter de te rabaisser dans tes commentaires, c'est un ordre de ton sempai) et j'ai horriblement hâte. t'imagine même pas mon cri de joie quand j'ai vu que tu avais posté, je vais d'ailleurs relire ce chapitre.

OK ? WAKARIMASHITA ? Bon, c'est la première fois que je fais un post aussi long et je regrette pas parce que tu le mérite. Mais je suis prête à te harceler !

Smile

PS : Shashou, évidemment que tu as eu et que tu AS raison de m'écouter ! XD
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 22:44

MAH MAH !!
trow biaaan >o<
c'est pas du tout cucu è__é c'est même plutôt super mignon !!! XD
j'adore !!
jsuis triste pour Yoochun qui s'en veux à mort, en même temps heureusement qu'il s'en veut sinon il serai pas humain O_o
et puis à l'hopital j'adore comme il balance le planning yoochun XD trop fort les autres pigent pas tout XD
il me tarde vraiment le dernier chapitre et l'épilogue !!
je prie pour qu'ils n'aillent pas en prison T-T
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
marudashi
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1014
Age : 98
Localisation : surement dans un Starbucks, un choco java ship venti en main *-*
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 22:58

yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!
comment j'ai adorer ce chapitre !!!
franchement il est génial, tout va enfin pouvoir rentrer dans l'ordre !!!!!!!!!!
mais y'a rien de nouveau à propos de yunho et jaejoong snif
sinon toujour aussi bien le pauline/junsu ^^
Yoochun qui donne les directives nyéhéhé hihi
par contre je veux pas qu'ils aillent à la police !!!!!!! il ne faut pas !!!!

en tout cas tu es méchante de nous laisser sur cette fin !!!!!
je veux la suiteuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !!!!!! et viteuuuuuuuuuuuuuuuuh !
et toujours aussi bien ^^ Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 23:02

Nyuh, merci à vous T_T J'étais en train de stresser toute seule en me demandant si vous n'alliez pas me huer >_<
Mais finalement ce n'est pas le cas *_*
Merci pour vos commentaires fournis =)
Enfin, j'aimerais remercier trois personnes pour ce chapitre:
-Destiny: Merci de m'avoir aidée pour l'anglais *_*
-Meiko: Merci d'avoir relu et corrigé la partie Pauline/Junsu *_*
-Wa: Merci pour tes nombreux conseils qui m'ont vraiment aidée *_*
Revenir en haut Aller en bas
Meiko
☆ Super Baka ☆
☆ Super Baka ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 1570
Age : 28
Localisation : Nul part en particulier. Là où mon esprit me mènera... Plus près de toi.
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 23:06

Azzy goldy, je te vois je te pète ta tête de knacky ball, je l'a fait exploseeeeeeer!!

NAN MAIS C'eST QUOIIIIIIII CeTTee FiiiiNNn ASSSASSINEEEEEE LAAAAAAAA!!??

franchement mais... MAIS NOON QUOI!!!
bon t'as eu des réactions en direct. Mais j'ai trop trop trop troooop troptroooooooooop [ fois 12 559 654 103 XD] la haiiiiiiiiiiiiiiiiiine

Mais je te promet t'es trop horrible!!! Tu nous fait poireauté je sais pas combien de teeeeeeeeeeeemps ? HEIN COMBIEN?
baaaaaah je vais te le dire moiii!!
62 jours, soit 1488 heures, soit 96280 minutes SOIIIIIIIT 5 356 800 SECONDES!!
cinq million trois cent cinquante-six mille huit cents SECONDES GOLDYYYYY XD
( ouais j'ai sortie la calculette pour l'occasion XD)

BREEEEEEEF autant de temps... TANT DE TEMPS... et une frustration horrible à la fin!
Certes, c'est long. Merci merci ouais ouais. Mais en atteeeeendant, déjà la scène Junsu Pauline, je t'ai tout dit, c'est hyper frustrant de ta part, sauf qu'ils se réconcilient, ça j'ai fortement appréciééé ♥

Pi Yunho là!? M'a fait peuur!! Je veux que JJ le réconforte ( MDR avec son caractère dans la fic, yunho ira se faire foutre mais bon >_>)
Yoochun m'a ... fait saigné le coeur. Je peux le dire oui oui. Parce que voir tant de tristesse dans ce personnage, qui au début, était loveur... Manipulateur même. Maintenant il n'ose pas voir ses bêtises en face, il arrive même pas à s'avouer faible et amoureux. Limite il m'énerve en fait. Mais finalement il me touche. Et c'est puissant ça, merci goldy.

MAIS je n'en n'oublie pas ma colère qui me semble... Incalmable ( ouuh le français, que je t'aime XD)
JE VEUX LA SUIIIIIIIITE Tu peux pas coupé comme ça, tu ne peuuux pas nous laisser mijoter dans notre frustration, j'ai l'impression de mourrir a petit feu.
Franchement t'as interêt à ne pas mettre 62 deux jours ( soit, je le répète, 1488 heures, ou encore 96280 minutes... SOIT... bon ok je m'arrête là XD)

Bref...
Merciiiiiiiiiiiiiiiii goldyyyyy chériiiiiiiiiie ^-^
(MDRRRR la méchante que je fais... Mais... Ne t'ai-je point prévenue ma chère? hein? XD ça t'apprendra, ça forge le caractère XD)

Je te fais des bisous itou itou ( des bisous gout lemooooon huhuhuhu XDDD ♥)




AH ET PUIS LA SUITE TEUPLEEEE!! ET VITE! SINOOOOOOON....
plus de lemon ♥ XD


PS/// naaaaaaaaaan je t'offre ta page 13. non mais je t'engueule, et en plus je te fais QUAND même gagné une page... ba nan je vais supprimé mon com! na


PS2// hey tu m'as cru? XDDDDD

PS3// PUREE POURQUOI PAGE 13!! J'AI HORREUR DE E CHIFFRE!! bon on l'apelle page 12 bis hein? XD ou page pré-14 XDDD

PS4// BISOU ma goldy d'amour ^wwww^

PS5/// Hey au fait... De rien hin XDD *avait pas vu le piti missage ♥ XD tu sais que j'aime les avant-première *-* XD


Dernière édition par le Jeu 12 Avr 2007 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://to.be.oneself.free.fr/
Mellyna Yanou
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1827
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 12 Avr 2007 - 23:13

Miss...

Tu m'as tuée. X_____x

Paix à mon âme. T_____T

Fais moi penser un de ces jours que j'ai désormais une revanche à prendre.

Peut-être que j'éditerai demain pour étoffer un peu cet ersatz de commentaire. Peut-être pas. Mais juste une chose : tu n'es pas toute seule à m'avoir tuée... non, non, Yoochun et Junsu étaient aussi de la partie.

Tu voudras bien mettre cette phrase comme épitaphe ?

Si tu veux me récussiter, poste la suite... XD
Revenir en haut Aller en bas
http://hypnosis-voice.blogspot.com/
ruby93
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
avatar

Féminin Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : dans la cuisine de jj ki m'appren a faire du kimch^_- pui avc yuno ki mfait 1 cour particulier -_^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 15 Avr 2007 - 0:56

woouuaa !!!ca fait deux je ke je n'arrete pas de lire ta fic!!
plus je la lis plus j'en suis envouté par ton fic que pendant les 2 premiere jour de lecture j'etais restee scoocher devant mon ecrant jusqu'à une heure du matin !!!
moi qui n'aime pas particulierement lire ,là chapeau tu m'a tellement captive que ma mere a du me menacerde me priver d'ordi pour la vie pour que j'aille dormir *j'ai laigerement exageré lol*
tu sais tellement bien décrir les sentiment que resenter chacun, tu le decreiver si bien ,c'etait si intence ,tellement intence que j'ai meme pleurer dans plusieur scene ... des fois j'ai meme resenti les douleur , les colere, bref le sentiment des perso!!
continue ainsi et j'attent la suite impatiement !!!
ne nous fait pas trop attend ^^
Revenir en haut Aller en bas
~Destiny~
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 559
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 15 Avr 2007 - 3:19

YEah CI MOWAAAA enfin XDDD

ça va être long XD mais pas autant que Meiky da yo je pense XD

aleuuuuuuuuurs Here we go!

J'ADOOOOOOOOOOOORE

Comme je l'ai déjà dis sur mon premier com je suis complètement accro! Tu as une façon d'écrire que j'admire, tout en simplicité mais justement c'est pas si simple de sortir des phrases pareil, l'air de rien, comme si c'était normal. C'est la classe ma lemon twin!

L'histoire en elle même tient complètement la route, tu fais gaffe à tout, surtout à la relation de Yunho et JaeJoong que tu laisses évoluer doucement! ça c'est quelque chose de très bien! ils doutent, se dégoutent et se disent que peut être...et rebelotte! J'adore ce petit manège sentimental! c'est sadique à souhait XD

Puis il y a Yoochun, mon homme à moi, je l'ai jamais vu autant sex! *o* bon l'autre Sarie là qu'elle crève et tu m'ammène ok! XDDD nah je plaisenteuuh (je l'aurais pour moi alone hein hien XDD). Brisé le gentleman, torturé le roméo mais tellement fort comme perso! j'aime ce que t'en a fait, il colle bien à l'image que j'ai de lui. Pas lover, pas player, gentleman à l'âme en peine...c'est mon Yoochun ça^^

Et puis Max...que dire sur Max...il a vu chaud le Toufman (copyright Meiky Da Yo corp XD donc vous me frappez pas mais elle ok MDR). Sérieux admirable, il est mature sans l'être vraiment, un peu comme Tomoko, qui d'ailleurs semble beaucoup plus mature que lui des fois XD j'ai hâte de les voir ensemble dans le chapitre suivant^^

Et puis THE couple of the century! nah HISTORY! plus fort que roméo et juliette, que brad bit et angelina jolie que beckam et olivia JUNSU ET PAULINNNNNNNNNNNNE! *applautissement cocacola XDD* (comment ça je fais de la pub XDD)

Les moments Pauline/Junsu, commentés par Destiny


Citation :
« -Junsu… »

Le blond leva les yeux.

« -Chante. »

<= haaaaaaaaaaaaaaaaaan in love ça c'était un moment fort! mon coeur a manqué un battement, ça n'aurait pas pu se passer autrement! enfin si, si c'était lors qu'un crash d'avion j'aurais mis la même chose xDD

Citation :
Comme on fait une déclaration d’amour enflammée, comme on sourit à un être qu’on aime tendrement, comme on enlace un être cher. Comme on embrasse. Comme on rit.

Comme tous ces instants merveilleux qui faisaient parti d’une vie, n’importe laquelle, il la chantait.

<= in love in love in love in love in love LA chantait. LE mot qui tue dans la phrase! C'est tellement romantique tout en restant simple, c'est les petites choses qui passent mais qui laissent une trace... in love

Citation :
Junsu se faisait écraser les mains par la française…

<= il a surtout une jolie vu hein Junsu XDDD

Citation :
« Il faisait sombre dans la pièce où ils entrèrent tous les deux… »

<= haaaaaaan ça sent le leeeeemonnnnnnnnn!! comment tu as trop bien utiliser cette phrase! c'était wow! trop bien! très bien trouvé!

Et puis THE MOMENT LEMON!!!!!!!!! *o*

Tain mais qu'est ce qu'il fou là Chun je vais le tuer!!!

Raaahhh! c'était tellement BON Pauline/Junsu POWAAAA faut que je leur trouve un nom à ses deux là tiens...les hmm les Rains' Lovers! vala! Pauline/Junsu = Les Rains' lovers. (comme un de mes one shot CCS XDD donc me copyright XDD)

Je suis une rains' lovers addicted! Nah mais ils sont cons quand même! l'autre qui culpabilise et le machin qui se sent humilier nah mais je vais les frapper!

En temps que présidente du fan club Rains' lovers je proteste!!! XD Aimez vous bordel XDD


Citation :
Elle le contourna pour sortir, mais il l’attrapa par le poignet.


<= Mais colle la contre le mur bon sang et faites LE!!! ( LE= Embrassez vous sauvagement quoi XDD et plus si affiniter hm XDD)

Citation :
« -Qu’est-ce que j’ai fait ? »

<= Aw mon pauv' coeur s'est serré! viens là junsu *hug* bon maintenant VA LA PLAQUER CONTRE UN MUR!!! XDD *la fille qui en démord pas XD*

Citation :
Il cala doucement son front contre celui de la jeune femme. Ils fermèrent les yeux instinctivement.

<= Ouais, c'est moins lemon qu'un mur mais bon XDD

Citation :
p*****, Pauline… Peu importe si notre histoire commence d’une manière aussi stupide… Peu importe si on ne se connaît que depuis peu… Ce qu’on a vécu est trop spécial pour que l’on puisse le laisser de côté… Laisse-toi vivre… »

<= viiiiiiiii *__* Allez pauline cède à la tentation!! c'est junsu m****!! vas y cède pour me faire plaisir XDD

Citation :
« -Junsu… Que tu ailles en prison ou non, peu m’importe. D’après ce que tu m’as dit, tu te sens capable d’assumer un présent avec moi, et de bâtir un futur avec moi ? Très bien ! Aucun problème ! Ne t’embête pas à aller plus loin. »

<= YEAAAAAAAAAAAAAAAAH voilà! Pauline à parler! Amen!

Citation :
« A ce propos…
-Oui ?
-Tu es trempé, vas prendre une douche !
-Oui Môman… »

<= haaaaaaaan c'est pas moman é_è! c'est Honey! c'est Sweetheart, c'est chérie! ok! OK! on rigole pas avec les surnoms! XDD

Vala donc on l'auras bien compris je suis fan XD et présidente du fan club donc on est ouvert pour ceux qui désir se joindre à notre communauté XD

Sinon, quelques petites répliques que j'ai adoré:


Citation :
« -Lui aussi, il les a tous eus.»


<=Trop des craques les mecs XDDD comment ça se fait que JJ aussi!! c'était le 1er avril hein, ils lui ont fait une blague hein?! XDD

Citation :
« -Vous deux, pitié, après quoi. Si vous pouviez m’aider à retarder notre mort de quelques vingtaines d’années…Dans l’ascenseur, si vous voulez. Mais pas maintenant. »

<= MDRR Ah je le hais là ce casseur de moment lemon va XD

Citation :
« Changmin, Pauline, Junsu… C’est nous.
-Qui ça, nous ? rétorqua une voix agressive.
-Tu vois pas assez sa gueule pour le savoir ? rétorqua sèchement Jae Joong –tentant de reprendre contenance- en se penchant à son tour.
-Ah, c’est vous… »

<= MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR c'est les petits hommes verts XD nah mais question trop conne sérieux MDR

Ah tiens, en parlant de Yunho MDRRRRRRRR purée mais c'est quoi ce reve qui en fini pas MDR t'es qu'une sadique!!! le pauvre XD sérieux! en plus JJ et tout là et une cage XD T'en a des trucs pas nets dans la tête XDD

Citation :
D’immenses ailes grises se déployèrent alors dans son dos

<= Love Monster tu connais? XD bah si c'est un non, ma vieille t'es sacrément douée XD

Citation :
Jae Joong, allongé sur son lit, un bras derrière la tête servant d’appui, lisait un livre de psychologie.
Il n’y comprenait rien.

<= OF COURSE il capte pas XDD c'est JAEJOONG! JAEJOONG NE SAIT PAS! LIRE! alors de la psychologie....XDDD

Citation :
« …Je suis ton loup, mon petit chaperon rouge…
-Tu savais, connard, qu’il y avait eu un remake ? »

<= XDD ça fait scary movie cette scène XDDD nah je déconne XDD trop fun MDR

Pour finir je vais dire une petite chose vu que tu commence toujours tes chapitre avec des "nah c'est nul blablabla"

Ecoute mamy Destiny XD

Crois en tes écrits et ne les laisse jamais tomber! Tu es douée, indéniablement. Tu aime ça, et ça se sent. Alors pas de doutes, plus de blues, c'est toujours ta planche de salue ton calvier! Qu'il y ait des com ou pas, c'est toi et ton monde, c'est toi et l'inspiration toi et le plaisir d'écrire! Donc ne dis pas que tes chapitres sont nuls, ce n'est absolument pas le cas ma Goldy!

Voilaaaaaaaaaaa! j'ai enfin fini de te lire! donc tu te grouille pour la suite XDD kisssssssssu ma lemon Twin n'oublie pas RAINS' LOVERS POWA donc un autre lemon!! JE VEUX!! XDD

PS: waouh c'est long ce truc Oo XDDD Meiky da yo je t'ai battu MDR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour dix milliards de dollars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» caisse pour guitare type parlor /oahu et 0 size 00 et 000
» Un site interressant notement pour les conseils de lutherie.
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: