AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour dix milliards de dollars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Sam 8 Juil 2006 - 0:35

Ohhh Snifouilleuhhh Meme Pas Un Chapitre Avant Le Depart snif

Bon Ci pas Grave ... Passes De Bonnes Vacanceuhhhh Avec Tout Plein De Soleil Smile

Bizouxxx Very Happy Et Ecris Viteuh La Suiteuhhhh Des Qtu Rentre [ Meme Si Jserais Pas La Quand Tu les Posteras ... Mais Des Qje rentre ...Jfonce Sur Le Forum Et Jlis Ta fic' et toutes les autres fic' lol Alors Ya Interet A y Avoir Tt Plein D'autres Chap' ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Sam 8 Juil 2006 - 1:38

trou ginial !!!!!!!!! la siiteuh !!!!!!! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 29
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Sam 15 Juil 2006 - 19:35

Allo Allo ?

Mdrr

La suite la suite ? Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 16 Juil 2006 - 0:47

Voilà, je suis de retour...^^

Chapitre 4: Confrontation furieuse


Tomoko était furieuse. Elle se demandait comment Pauline pouvait aimer un type pareil, cet espèce de…Bouffon malfaisant. Elle en avait des tics nerveux au visage. Ce type n’était qu’une ordure. Mais ça, elle seule le voyait. Les autres pensait que c’était un type bien. Un type bien, Pete ? Mais bien sûr. Qui avait crée un accident et avait fui, au lieu d’essayer de prendre ses responsabilités ? Qui avait dragué une fille lorsque Pauline n’était pas là ? De toute façon, ce type n’était qu’une gros menteur. Tomoko était sûre qu’il n’était même pas à Marseille pour le travail. Il devait être en train de se la couler douce avec une fille différente chaque soir…Elle en rageait pour Pauline.
Elle était en train de ressasser ses mauvaises pensées, lorsqu’elle entendit un bruit de pas se rapprocher d’elle. Elle leva la tête et se retrouva face à quatres hommes asiatiques habillés de sombrement. Les deux derniers cachaient entre eux une personne dont la silhouette lui semblait famillière, mais elle ne voyait pas assez bien pour la reconnaître.
Elle remarqua alors un blond, le deuxième de la file, la fixer d’une manière étrange et très insistante.

« -Jae Joong… »

Junsu fit un signe de tête à ce dernier, qui fronça les soucils, puis, dévisageant à son tour la jeune fille, eut une illumination. Un sourire mesquin s’afficha sur son visage, et il lança au blond un regard significatif, qui fit sonner un petit « clac » à l’intérieur de sa veste.
Tomoko haussa les sourcils. Ces gens étaient étranges…De la même manière qu’ils l’avaient dévisagés, et les fixa, les sourcils froncés.
Celui en tête de la queue ressemblait à s’y méprendre à une femme. Il avait une peau pâle, un visage efféminé et des mains fines. Il avait pourtant une carrure plutôt musclée et un regard sombre. C’était celui que le blond avait nommé Jae Joong.
Le deuxième était donc le blond, qui avait une main dans sa veste. Il avait un petit sourire sur le visage. Un sourire heureux, un peu niais, et pourtant Tomoko savait que ce n’était pas un imbécile. Au contraire. Ses yeux le montraient clairement.
Le troisième semblait être le plus grand, mais certainement pas le plus vieux. Son visage et son regard semblaient plus enfantins que celui des autres. Il semblait être le plus heureux. Il semblait être celui qui avait le moins souffert. Par ailleurs –nota Tomoko-, il était très mignon. Une petite bouille à croquer, ce qui était plutôt paradoxal, vu sa taille.
Le dernier, juste derrière la silhouette que Tomoko ne parvenait toujours pas à distinguer, car elle était derrière le plus grand, avait l’air plutôt grognon. Même s’il avait caché son visage sous son chapeau, elle voyait qu’il jetait fréquemment des regards à la personne devant lui. C’était certainement le plus malheureux des quatre, et pourtant qui avait l’air le plus sûr de lui.
Quatre…Le chiffre résonna dans la tête de Tomoko, qui fronça les sourcils. Pensive, elle laissa couler son regard à la voiture rouge, puis à la voiture noire garée à côté, qu’elle reconnut aussitôt. Une Mercedes noire.
« Tilt ! » Fit son cerveau, et elle manqua de hurler. Tous les détails qu’avait donné Yunho hier soir lui revenaient. Elle déglutit péniblement, tandis que le blond et Jae Joong entraient, après avoir dit d’un ton sec :

« -Occupez-vous d’elle. »


« -C’est pas dangereux, de la laisser dehors ? demanda Yunho, qui se sentait inquiet.
-Mais non, grogna Pauline, plongée dans ses pensées. Ils ne savent même pas où nous sommes. »

Elle savait très bien qu’elle devait se méfier. Mais en ce moment, son café lui reflétait son visage fatigué et l’amenait à songer aux évènements de la nuit dernière. Ce blond, là…avait-il vraiment réalisé que la mobylette appartenait à Tomoko ? Peut-être s’affolaient-ils pour rien. Mais bon…A présent, le visage du blond s’emmêlait à celui de son petit ami. Pete. Pourrait-il les aider ? Elle espérait que oui. Comment, elle n’en savait rien. Mais elle avait confiance en lui.
Et ses pensées revirent au blond. Comment, elle n’en savait rien. Mais elle se surprit à redessiner son visage dans son esprit, et alors qu’elle finissait son café, elle aperçut un jeune homme avec la même coupe de cheveux, ainsi qu’une coloration identique. Il se retourna, suivi d’un homme au visage efféminé. Tandis que Pauline pensait que c’était son portrait craché, une alarme sonna dans sa tête, et elle se retourna vers Yunho…qui était parti au toilettes.
Elle se leva le plus discrètement possible et partit dans la direction prise par celui qui venait de partir.


Tomoko recula contre le mur, tandis que le grand brun s’accroupissait à sa hauteur.

« -Qu’est-ce que je fais d’elle ? questionna-t-il, en levant les yeux. C’est qui, d’abord ? Elle est toute petite… »

Tomoko lui lança un regard noir en grommelant quelque chose qui ressemblait à « asperge ».

-Certainement celle qui répond au nom de Tomoko, et qui s’est échappée en mobylette avec notre amie Yunho, répondit Yoochun. Isn’t it, little girl ?
-Oh Yeah » marmonna cette dernière, arrachant un sourire à Changmin, tandis que Yoochun semblait légèrement amusé par la situation.

Sarie, elle, ne l’était pas du tout.

« -Tomoko, comment peux-tu rester assise là, sans bouger, à discuter avec eux, alors que ta vie est en danger ?
-Je ne sais pas comment. Mais je sais pourquoi. »

Elle désigna du menton les portes automatiques en verre, qui s’ouvrirent, laissant apparaître Yunho, une joue rougie et marquée par une trace de main, s’approchait les mains en l’air, suivi par Pauline qui lançait un regard résigné à Sarie et Tomoko. Le blond avait un sourire carnassier scotché sur son visage, une bosse dépassant de sa veste, pointée vers les deux premiers. Quant à l’autre, il arborait sur son visage une expression triomphante, et semblait jubiler.

« -Junsu ! s’exclama le grand brun, qu’est-ce que Jae Joong a encore fait ?
-Qui te dit que c’est moi ? répliqua Jae Joong, l’air faussement innocent.
-Ton visage, crétin, affirma Junsu, l’air navré, levant les bras au ciel. Quand on est entré, il a vu la Française courir, on l’a rattrapée, et là , Yunho est sorti des toilettes…Paf ! ça a fusé… »

Changmin rit, se passant la main dans les cheveux. Pendant ce temps, les quatre autres reculaient vers le parking. Mais Changmin perçut le mouvement et attrapa Tomoko, qui perdit l’équilibre et s’affaissa sur lui.

« -Aïe ! »

Elle percuta sa tête contre son menton.

« -Ouïlle ! »

Il ramena ses bras contre elle.

« -On ne bouge plus, Tomoko…
-Qu’est-ce que tu fais, Changmin ? demanda Yoochun, qui attrapa de justesse Sarie qui avait presque réussi à s’éloigner.
-Nos proies s’échappent, au cas ou ta vu baisserait, Chun-chun.
-Ce n’est pas une raison pour…Quoi ? C’est quoi ce surnom stupide ? Chun-chun ? »

Heureux d’avoir détourné l’attention de son ami, Changmin éclata de rire. Il ne savait pas pourquoi il avait agi ainsi. Il aurait pu se contenter de la menacer avec son arme. Mais cette petiote, avec ses airs dignes de rebelle moqueuse, avait l’air terriblement fragile. Il avait une simple envie, c’était de la protéger. Il secoua la tête.
Pendant ce temps, Tomoko tentait de cacher cette rougeur naissante sur ses joues ? Qu’est-ce qu’il lui arrivait ? Elle n’en savait rien. Elle se sentait gênée, et furieuse. Furieuse parce qu’il se permettait de se moquer d’elle. Gênée parce que…Pourquoi, d’ailleurs ?
Elle n’eut guère le temps de penser à quoi que ce soit d’autre.

« -Hey, doucement, le T-shirt de Pete ! »

En effet, Jae Joong venait d’empoigner Yunho par son vêtement, alors qu’il s’écartait de son agresseur.

« Arg, mais c’est qu’il a une sacré poigne, l’efféminé de service ! Mais bon, on va se laisser faire…C’est bien parce qu’il est mignon, hein… » songea la victime, grimaçant tout de même.

Junsu, à ce cri, sursauta. Il attrapa le bras de celle qui venait de crier, Pauline.

« -Le T-shirt de qui ? » siffla-t-il, le regard enflammé.

Pourtant, il savait bien qui était Pete. Sarie l’avait bien dit. Mais il avait refusé de croire. Pourquoi ? Il ne savait pas. Elle, qui l’avait défié du regard. Un simple regard échangé, et il avait voulu plus. Savoir ce qui se cachait derrière ses grands yeux bruns. Savoir ce qui se cachait derrière ce visage impénétrable, défiant. Savoir…La savoir, elle. La connaître. Et il avait envie…de son sourire. Un simple sourire, mais rien que pour lui. Malheureusement, ce n’était pas le cas.

« -De…de Pete, souffla Pauline, pétrifiée sous ce regard.
-Ah ouais ?
-A ton avis ? marmonna Tomoko, essayant d’oublier la présence des bras qui l’encerclaient, et celle du grand brun collé à elle. Ou t’as mal entendu ? Je répète, si tu veux…Pèète. »

Changmin explosa de rire, tandis que Junsu grinçait des dents. Durant cette discussion, Yunho avait contemplé le visage de Jae Joong. Il était vraiment très beau. Son visage était tellement…il ne trouvait pas les mots pour l’exprimer. Ses lèvres avaient l’air si…douces. Elles avaient l’air de le supplier de les embrasser. Et son regard, inévitablement, se posait sur ses lèvres. Quelque secondes plus tard, il comprit. Il avait envie…il avait envie de l’embrasser.

«Oula, qu’est-ce qu’il m’arrive ? C’est un homme, Yunho. Un ho-mme. Enfin, peu importe. Et si…je l’embrassais ? Qu’est ce que ça me coûte, d’essayer ? La vie ? Oui, et alors ? »

Et lorsque Jae Joong tourna la tête, ses lèvres entrèrent en contact avec celles de Yunho. Furtivement. Il écarquilla les yeux. Tout le monde les contempla, pétrifiés. Il resta immobile, tandis que Yunho lui murmurait à l’oreille :

« -Je suis désolé, si tu as été déçu, la dernière fois…Je me rachète. »

Pauline fut la première à reprendre conscience. Elle se détacha de la poigne de Junsu –à regret, il faut le dire- et hurla :

« -Courez ! »

Ils ne se le firent pas dire deux fois.Yunho partit le premier en courant, suivi de près par Sarie, et de Pauline qui poussait Tomoko –qui s’était détachée des serres de Changmin plutôt difficilement.
Ils grimèrent à toute vitesse dans la Peugeot rouge, et tandis qu’ils filaient sur la nationale, Yunho passa la tête a travers la fenêtre ouverte, côté passager. Il vit Jae Joong en train de lui montrer le poing et de l’insulter. Il sourit, et se réinstalla convenablement.
Au bout d’un long moment de silence, il finit par soupirer :

« -Je vais appeler mon oncle. »

Et sous le regard des autres, il composait le numéro sur le portable de Tomoko –gentiment prêté- quand une pensée lui traversa l’esprit :

« Il est drôlement mignon, quand il est furieux… »


Dernière édition par le Mer 19 Juil 2006 - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noriko
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1318
Age : 28
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 16 Juil 2006 - 1:11

Wouah, c'est trop bien *_*
J'adore ! Very Happy
Des couples se dessinent lentement... fufu, c'est les rois des coups de foudre ! xD

J'aime trooooop les voir en vilains Junsu, Yoochun, Changmin et surtout Hero !! Je l'imagine bien comme ça *o* ! Ca le rend encore plus... plus... O_ô Plus WOUAHOU ! *__*
En tout cas ils ont trop la classe hihi J'aime beaucoup tes dialogues !!

JJ frappant Yunho O___ô Fufu, j'aimerais bien voir ça ^.^
En tout cas ci trop chou =p Le p'tit baiser volé par Yunyun !
D'un côté je le comprends, un visage pareil si prêt... tombe par terre
J'adore le shonen ai qui se mêle aux autres relations et à l'action ^^

J'ai hâte de lire la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 29
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 16 Juil 2006 - 1:57

Je partage l'avis de Noriko^^

Franchement je suis raide dingue de cette fic, le shonen ai et l'action plus les relations normales parfaitement décrites c'est un plaisir !

Les voirs en méchant, et même TRES méchant c'est un régale ! ils ont vraiment la classe, j'aimerai bien une kalashnikof moi aussi... boxe

lol
Changmin est terrible, il cache tout, ne parle pas beaucoup, s'en est à se demander comment il en est arrivé à faire ce "métier" tant il a l'air doux.
Coup de foudre avec Tomoko ! Ouah ! Sarie Aussi ! VLAM !mdr

Mais alors Yunho et Jae...Il n'y a même pas de commentaire, par contre il joue avec sa vie, là ! lol
J'ai adoré la réaction de Jae qui l'a giflé...Ti-pi-que-men fé-mi-nin !!!!!
A voir son caractère je le voyais plus lui tirer une balle dans le bras mais non, PAF, une gifle.....C'est bon Yunho lui plaît ! Smile

vite la suite j'adore, bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Sister_Rosette
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3082
Age : 31
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 16 Juil 2006 - 2:57

mdrrrrrrrrrrrr XD trop bien ta fic continue comme ca! Elle est excellente!

_________________
oO°I'm Changmin's wife, he is mine and he stolen my heart°Oo (set by Loli)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisterrosette.skyblog.com
rainygirl
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*
avatar

Féminin Nombre de messages : 103
Localisation : in my lovely world
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 16 Juil 2006 - 17:21

bave coeur 1 seul mot me vien là : WOUAAAAAAAAAAOOOOOOOOWWWW !!! in love

J'adore ta fic ! Et puis les DBSK en méchant, c trooooo .... surtout JJ et Yoochun ! Tro mdr Junsu ! hihi
Et les couples qui se forment, chapeau ! J'adore le couple JJ et Yuhno !

Continu com ça et fais-nous encore plus rêver avec nos méchants DBSK ! implore
Revenir en haut Aller en bas
Lyra
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1361
Age : 29
Localisation : Pas là où je voudrais être en tout cas
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Dim 16 Juil 2006 - 19:50

Z'adore !!!!!!!
Ils tombent tous (comme des mouches) amoureux de leurs poursuivants, c'est trop lol !!!!
Congrat's ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Lun 17 Juil 2006 - 17:30

j'adore trop en +, j'avais pas vu les news chapitres la hu?
je deviens taupe

la suiteuuhhh, ca change des fics habituelles Smile
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Lun 17 Juil 2006 - 23:33

woaw !!! trop génial !!!!!!!!!! xD
moi aussi j'avais pas vu.. on est deux alors a etre taupes.. =___= xD
mais bon au moins j'attendrai moins la suite ^^
Allez a uboulot !!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mar 18 Juil 2006 - 0:31

Chapitre tout caca mais j'avais envie de le poster...^^
Bref, sans plus tarder, je vous présente:

Chapitre 5: Remords


Jae Joong ne put retenir sa colère. Il avait osé l’embrasser. Il avait osé l’embrasser. Cet espèce de…Il ne trouvait même plus ses mots, tellement sa haine envers lui était forte. Il fulminait littérallement.
Et pourtant, il se lécha furtivement les lèvres, se remémorant avec délice l’instant où…Mais qu’est-ce qu’il racontait ? Un flot de paroles s’échappa de sa bouche, mais personne ne put comprendre traître mot de ce qu’il racontait.
Changmin, en l’entendant, haussa les sourcils et le poussa vers la voiture, où étaient déjà installés Junsu et Yoochun, qui les attendaient d’un air impatient.

« -J’y crois pas…Non mais j’y crois pas…marmonna Jae Joong, en entrant et faisant vrombir le moteur, insérant la clef de contact.
-Allez Jae Joong, on va le buter ! s’exclama Junsu, qui n’avait rien entendu.
-Ouais ! » répliqua l’autre, repris brusquement par un accès de haine.

Changmin et Yoochun se lancèrent un regard lourd de sens. L’un comme l’autre savaient qu’ils ne parlaient évidemment pas de la même personne, mais aucun ne fit de commentaire, enfermés dans leur propre mutisme songeur.
Jae Joong, les mains crispées sur le volant, démontrait avec talent son habileté dans n’importe quelle situation. Même si ici, ce n’était pas n’importe quelle situation. Il n’avaiot jamais autant été en rage depuis…depuis…Il n’avait jamais été autant en rage de sa vie, en vérité. C’était la première fois. Comment ce Yunho, ce fils d’ambassadeur qu’il ne connaissait même pas, un homme en plus, ce peureux pervers, ce sale gosse de riche, avait-il pu ainsi oser lui voler un baiser ? Un baiser minime, certes. Mais ce n’était pas une raison pour l’accepter aussi facilement ! ragea-t-il en doublant un personne du troisième âge dans une twingo verte. Oh ce…Troublé, Jae Joong se passa la langue sur ses lèvres sans s’en rendre compte. Son cœur avait manqué un battement, lorsque ses lèvres avaient frôlées les siennes. Pire que quand il l’avait embrassé sur la joue. Et sa voix. Si chaude, si grave…Mais qu’est-ce qui lui arrivait ?

« -Connard, grogna Jae Joong. Connard. »

Junsu pensait exactement la même chose. A l’exception qu’il n’attribuait pas cet adjectif à la même personne que son ami. Ce Pete. Ou plutôt Pèète, comme l’avait si bien dit la gamine. Il le haïssait, sans savoir pourquoi. Il n’était pas amoureux de la Française, si ? Si. Il en avait bien peur. Lui qui ne croyait pas à l’amour, chose qu’il considérait comme stupide et inutile, et encore moins au coup de foudres. Et bien, le destin l’avait puni pour avoir été aussi crétin. Mais s’il tuait Pèète…ça règlerait le problème, n’est-ce pas ? Plus de Pèète, plus d’obstacle…Enfin presque. De toute façon, Pete, c’était un prénom affreux. Pete…Berk.

« -Berk, berk, berk ! grimaça Junsu. Berk! »

Yoochun pensait exactement la même chose. Comment pouvait-il ressentir des sentiments pour quelqu’un d’autre que Eun-Ju ? Il avait une petite amie, point. Ça n’allait pas plus loin, il n’y avait pas de Sarie, non. Non, non. Eun-ju était la seule qui comptait pour elle, n’est-ce pas ? Mais là…En allant chercher Sarie…N’était-il pas en train de réveiller la créature dans son corps qui ne demandait qu’à sortir, personification de ses sentiments, et par la même occasion, l’embrasser ? Hum…L’embrasser ? Il en avait bien peur. Dire qu’au début, il voulait juste s’amuser…Eh bien, c’était réussi. Il s’était fait prendre dans son propre piège.

« -I’m stupid. Very Stupid. I love her, I love her. But…Why? »

Changmin n’avait pas très bien saisi ce que disait Yoochun. En vérité, il était trop pensif pour y faire attention. Il se retourna vers les autres, mais ils étaient trop plongés, eux aussi, dans leur pensées. De toute façon, peu importait. Soudain, alors qu’ils prenaient un virage, sans même qu’il sache pourquoi, une phrase de Jae Joong lui revint à l’esprit :

« -On ne mêle pas les sentiments au boulot. D’ailleurs, tu devras rejeter toute histoire sentimentale. C’est clair ? »

Il se souvenait vaguement d’avoir acquescié. Mais là…que faisaient ils ? Ils se laissaient prendre dans le piège des méandres sentimentaux. Même lui. Oh, ce n’était rien. Il avait vaguement ressenti de l’affection envers cette petite assise partir. Il avait eu envie de protéger cette petite chose fragile…qu’il allait devoir tuer.
Changmin se dégoûtait.
En soupirant, il regarda à l’extérieur, en serrant dans sa main son pistolet.


Tonalité dans le téléphone. Yunho déglutissait à chaque « Tûût » résonnant dans son oreille. Son cœur tambourinait avec une vitesse folle. Il avait peur. Peur de quoi ? Il se fichait de son oncle, il se fichait d’être mort…Mais pourquoi diable sentait-il la sueur perler sur son front ?

« -…Allô ? répondit une voix grave. Allô ?»

Yunho ferma les yeux et respira lentement, avant de répondre :

« -Hum…Mr Jung ?
-Non, ce n’est pas lui…Mr Jung est parti en voyage au Japon depuis une semaine.
-Oh….Est-ce que vous pourriez me passer son numéro ?
-Je suis désolé, répondit froidement l’homme au bout du fil, mais Mr Jung m’a ordonné de ne donner son numéro à n’importe quel personne venue.
-Hum…Alors…Pourriez-vous m’indiquer où il est ? Je dois lui envoyer un colis…
-Au Tokyo Prince Hôtel, répondit simplement l’homme.
-Oh », grimaça Yunho.

Ça n’allait pas être facile. Il devait y avoir des tas de Prince hôtel, à Tokyo. Mais il nota tout de même le numéro sur un bout de papier.

« -Merci, grommela-t-il. Vous pourriez lui envoyer un message ?
-Bien sûr.
-Dites-lui : « Mon cher oncle, c’est ton neveu que tu souhaites tuer. Je souhaiterais négocier ma vie et celles de certaines personnes. Merci, va te faire foutre, Yunho. » Voilà.
-Hum…Puis-je me permettre, mais ce message m’a l’air un peu…
-Non, vous ne pouvez pas vous permettre. Ce message est codé.
-Oh, marmonna l’autre gêné. Bien sûr, je transmettrai.
-C’est ça, bye. »

Posant le téléphone, il se prit la tête dans les mains. Comment faire ? Encore, s’ils avaient son numéro de téléphone, ils pourraient parler…Mais avec une simple adresse, à des heures d’ici en avion, ils étaient fichus.
Tomoko s’avança alors, sans détacher sa ceinture –sécurité oblige- et posa le menton sur le haut du dossier.

« -Qu’est-ce qu’il se passe, Mr Yunho ?
-Mon oncle…n’est pas joignable. Il est au Japon. »

Tomoko rit nerveusement.

« -Vous rigolez n’est-ce pas, Mr Yunho…C’est pas possible…On a plus d’issue ?
-Il y a toujours Pete, non ? répliqua aussitôt ce dernier, un peu mal à l’aise.
-Hum…Il y a un problème avec Pete », dit alors Sarie, jusque là silencieuse.

Yunho et Tomoko se retournèrent d’un coup vers elle, tandis que Pauline tendait l’oreille, inquiète.

« -Je…je suis désolée, c’est de ma faute…J’ai révélé à l’un d’eux où se trouvait Pete, parce que vous deviez probablement aller chez lui… »

Un grand silence fit face à cette révélation. Personne n’arrivait à y croire. Ils étaient dans une sortie sans issue. Tomoko sourit tout de même vers Sarie.

« -Ne t’inquiète pas, c’est pas de ta faute. On s’en sortira…Pas vrai ? termina-t-elle d’une voix peu assurée.
-Oui, ne t’inquiète pas… »

La voix de Pauline était beaucoup plus sûre.

« -De toute façon, ils ne sont jamais allés à Marseille, ils auront du mal à s’y retrouver. Ne vous inquiétez pas. Il nous aidera. »

Tout le monde hocha la tête. Et le silence revint, paisible.
En apparence. Mais en réalité, dans la tête de Yunho, des tas de pensées s’entrechoquaient. C’était de sa faute. De sa faute. Si Tomoko ne l’avait pas rammassé sur la route, s’il était mort avant…Si seulement…

« -Je suis désolé, finit-il par soupirer, tout est de ma faute. Je n’aurais pas dû vous entraîner là-dedans. J’aurais tellement aimé pouvoir me rendre, et par la même occasion vous rendre votre liberté…Si seulement j’avais été mort… »

Tomoko, derrière lui, posa une main sur son épaule.

« -Mr Yunho, vous prenez pas la tête. Avec les Si, on pourrait refaire tout un monde. Mais c’est impossible. Et puis, ce n’est pas votre faute. On va rester vivant, négocier avec votre oncle…Et tout se passera bien. Tout.
-Elle a raison. Ne dis plus jamais une chose pareille. Ça va aller.
-Yunho…Je ne vous connais que depuis quelques minutes, mais…Je peux vous dire que vous avez eu raison de vouloir rester en vie. Tout le monde a ce droit. Alors, profitons-en…restons vivants. »

Yunho sourit, un peu apaisé.

« -Vous avez sûrement raison. En route vers Marseille ! »


Dernière édition par le Sam 29 Juil 2006 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mar 18 Juil 2006 - 0:39

wee, allez tout le mone a marseilles mouhahahaha sleep aïe dodo moi

la suite vite
Revenir en haut Aller en bas
Noriko
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1318
Age : 28
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mar 18 Juil 2006 - 0:41

Mais nan c'est pas tout kaka ! XD

Ci trop biiiiiiiien Smile
J'adore la réaction de Jaejoong, EXCELLENTE !!! Le p'tit chou qu'est tout énervé, ahaha, ADORABLEUUUUH !!! Very Happy Very Happy J'aime trop le personnage que t'as créé autour de lui shy
Pis Junsu qu'est dans son trip aussi x'D

Citation :
-Allez Jae Joong, on va le buter ! s’exclama Junsu, qui n’avait rien entendu.
-Ouais ! » répliqua l’autre, repris brusquement par un accès de haine.
XD haha Ces bruuuuuuuuuuuutes !! haha

MDR, c'est marrant comme ils se rendent tous compte qu'ils sont tombés amoureux, et leurs réactions, trop fortes !! xD

Citation :
« -Connard, grogna Jae Joong. Connard. »
« -Berk, berk, berk ! grimaça Junsu. Berk! »
haha haha LOOOOL !! ^^

J'ai hâte de lire la suite *_*
Vivement que Yunho et Jae se rencontrent à nouveau pour une nouvelle baffe de fille ! hihi (ou alors autre chose contente ... xD )

Bonne continuation ! ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mar 18 Juil 2006 - 0:47

raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
trooooooooooooooooooop géniaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
merci pour ta suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! xD je vais vite faire ma mienne xD *écris écris...*
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 19 Juil 2006 - 16:49

Tiens, j'ai remarqué que j'avais fait plein de fautes, dans le chapitre précédent...Je suis désolée u_u Et d'ailleurs, je mélange tout, j'ai failli mettre Mercédès à la place de Chevrolet...Pas très intelligent. Bref, un chapitre pas très interressant et ennuyeux, tout caca, lui aussi T^T

Bon voilà, j'ai pas mis de suite hier soir...Bon, en fait j'ai rien promis, tout le monde s'en fout mais j'aurais bien aimé la mettre...u_u
Bref, un chapitre plus long que les autres^^



Chapitre 6: Ce pauvre Pete...


Jae Joong n’arrivait pas à se diriger dans les rues de Marseille. Ils avaient beau demander, personne ne savait, et de plus, la plupart du temps, il tombaient sur des touristes.

« -On ne sait même pas dans quel arrondissement on est, souffla Changmin, en contemplant un panneau indiquant qu’ils étaient dans le sixième. On devrait acheter un plan… »

Yoochun acquiesça, et Jae Joong se gara devant une librairie. Junsu y entra, et en ressortit aussitôt, le nez plongé dans le plan. Cinq minutes après, il s’exclamait, dépité :

« -C’est à l’autre bout de la ville ! Dans le treizième…On a vraiment pas de chance. »

Jae Joong soupira. A coup sûr, les autres devaient déjà être arrivés…


Effectivement, Pauline sonnait au premier de la rue Blancard, tandis que Sarie et Tomoko l’attendaient au coin de la rue, faisant le guet. Yunho était au volant, prêt à claxonner et à démarrer à n’importe quel moment.
Pauline ne cessait de jeter des coups d’œil de tous les côtés. Il y eut un grésillement, puis un bruit de clef, de l’autre côté de la porte, et un homme apparut. Blond, apparemment âgé d’une vingtaine d’années, il avait des yeux marrons et portait une paire de lunettes. Il était vêtu une chemise grisâtre, d’un pantalon à carreaux et d’une veste violette. Pauline, pendant une fraction de seconde, se surprit à le comparer à Junsu et à le trouver… ringard. Elle secoua la tête, se réprimandant intérieurement.

« -Oh, salut Pauline ! »

Il lui sourit, et après avoir regardé derrière lui discrètement –en tout cas, Pauline en eut l’impression-, il l’embrassa. Elle manqua de reculer, sans savoir pourquoi, mais finalement se laissa faire.

«- Comment tu vas ?
-Ecoute, je n’ai pas trop le temps de remplir les formalités habituelles…Je peux rentrer ? »

Il eut comme une expression de frayeur, tentant de cerner ses pensées, puis sourit.

« -Je suis désolé, il y a eu une fuite, j’ose pas… »

Pauline fronça un peu les sourcils, mais n’y fit que peu attention et soupira.

« -Tant pis.
-Alors qu’est-ce qui t’amène ? demanda Pete, en regardant à nouveau derrière lui.
-Ecoute…J’ai un gros problème. »

Pete hocha la tête, et se plaça à sa droite, observant à nouveau à l’intérieur de la maison.

« -Qu’est-ce qu’il se passe ? demanda-t-elle alors, inquiète.
-Hum, rien, rien…marmonna Pete, en fermant finalement la porte. Alors ?
-Eh bien… »

Un bruit de clef se fit alors entendre, dans l’entrée. Pete sursauta, et lança un regard inquiet vers la porte.

« -Euh…Ecoute, on ne peut pas parler plus tard ?
-Non, c’est vraiment urgent, et je m’en irai après, de toute manière…
-Hum, mais…Je… »

La porte derrière lui s’ouvrit alors soudainement, et une jeune femme rousse fit son apparition, essouflée.

« -Bonjour mon amour ! s’écria-t-elle, l’embrassant sous les yeux d’une Pauline stupéfaite. Oh, tu as de la visite ? Vous êtes sa sœur ? »

La jeune femme lui tendit la main avec un grand sourire.

« -Je m’appelle Gladys, je suis sa petite amie, gloussa-t-elle, tandis que Pete lui faisait des signes, tentant de l’arrêter. Et vous ? »

Pauline resta pétrifiée, sans répondre. Elle recula d’un pas, contemplant le couple avec dégoût.

« -Qu’est-ce qu’il y a ? questionna la dénommée Gladys, haussant les sourcils.
-Pete…Tu me dégoûte.
-Mais…
-Ne me parle pas, ce qu’elle a dit a été assez clair pour moi. Va te faire foutre. »

Avec dignité, elle s’éloigna, d’une démarche un peu raide. Elle n’avait même pas envie de pleurer. Et si elle ne s’était pas retenue, le poing serait parti. Non, pas la baffe, le poing. Ça faisait bien plus mal.

« -Qu’est-ce qu’elle a, elle est jalouse ? interrogea la voix perçante de Gladys.
-Euh…Oui, oui… »

Pauline s’arrêta aussitôt. Avait-elle mal entendu ? Quoi qu’il en soit, c’était une occasion unique pour sévir…Elle n’allait pas la louper. La jeune femme fit immédiatement volte-face, et se dirigea droit sur Pete.

Quelques minutes plus tard, essouflée et arborant un visage satisfait sur son visage, Pauline remontait dans la voiture, tandis que Yunho, d’un air impatient et stressé, démarrait et passait prendre, au passage, les deux jeunes filles au bout de la rue.

« -Alors ? marmonna le conducteur.
-Hum…en réalité, je crois que ce que je vais vous dire ne vas pas vous plaire.
-Je peux savoir pourquoi tu as l’air si contente, alors ? demanda Sarie, à l’arrière.
-Hum…J’ai mis Pete par terre, et je lui ai un peu abîmé le visage…
-Comment ? Vas-y, raconte ! s’exclama alors Tomoko, qui n’avait attendu que ça.
-Ce n’est pas le sujet du moment. Qu’est-ce qu’à dit Pete, s’il a eu le temps de dire quelque chose ? demanda Yunho, qui regardait avec inquiètude toutes les voitures qui passaient.
-Oh, voilà ce qui ne va pas vous plaire…grimaça Pauline.
-Dis quand même, marmonna Sarie, qui s’attendait déjà au pire.
-Eh bien…en fait, il n’y a pas trente-six mille solutions…Il va falloir négocier, et en face.
-Donc…soupira Tomoko, qui avait compris où son amie voulait en venir. On va devoir aller…
-Au Japon, compléta Yunho. Où est-ce qu’il y a un aéroport, ici ? »

Tout le monde regarda Pauline, qui haussa les épaules. Elle n’était venue à Marseille qu’en voiture…Et ne reviendrait certainement jamais dans cette ville.

« -Franchement, je sais pas…on demandera aux gens qui passent, fit-elle alors, un peu stressée.
-Parce que tu crois que tous les gens qui passent savent où est l’aéroport le plus proche ? répliqua aussitôt Yunho, nerveux.
-Soyez pas aussi tendus, ça va mal finir…murmura Sarie, tandis que silencieusement, Tomoko approuvait.
-En général, les agences de voyages savent ça non ? demanda alors Pauline, en en contemplant une, au bout de la rue.
-Effectivement. En plus, on pourra se fournir des billets d’avions…Génial. »

Yunho fit crisser les pneus et se dirigea vers l’agence, tandis que Tomoko demandait :

« -Alors, comment tu l’as foutu à terre ? Et surtout…Qu’est-ce qui t’a poussé à faire ça ? »


« -Jae Joong, c’est là ! hurla Junsu. Là ! »

Depuis qu’ils s’était rapprochés du quartier, le blond était exité comme une puce. Il n’arrêtait pas de charger et de décharger son Magnum.

« -Vous me laissez y aller, évidemment, hein ? demanda-t-il soudainement, inquiet.
-Bien sûr, avait souri Yoochun, cédant sous le regard suppliant du jeune homme et sous celui, menaçant, de Jae Joong.
-Ok…A tout de suite ! »

Junsu était donc parti en trombe de la voiture, tandis que Changmin était resté silencieux. Mais il contemplait d’un œil dubitatif la Peugeot rouge qui s’était arrêtée devant une agence de voyage, au bout de la rue. Et si…

« -Jae Joong ! chuchota-t-il, tandis que Yoochun se retournait, l’ouïe fine.
-Ouais ? répondit la voix endormie de ce dernier, qui retirait la clef de contact.
-De quelle couleur était la voiture des quatre euh…proies ?
-Oui, tu peux dire proie, Changmin, marmonna Yoochun, tandis que Jae Jaoong répondait :
-Rouge, pourquoi ? répondit Jae Joong en lançant un regard noir à celui qui venait de parler, signifiant : « On ne t’a pas demandé ton avis ».
-Euh…et c’était quoi, déjà, leur numéro de plaque d’immatriculation ?
-Hum…C’était pas quelque chose comme…j’me souviens plus.
-Génial, marmonna Changmin, en regardant la Peugeot rouge avec méfiance. On est bien avancé… »

Aucun des deux autres ne répondit, Jae Joong s’endormant etYoochun regardant Junsu sonner à la porte, sans vraiment écouter ce que son cadet lui racontait. Ce dernier grogna et resta dans la contemplation de la voiture, tandis qu’une silhouette qu’il n’arrivait pas à distinguer en sortait.


« -Bonjour ! s’exclama une jeune femme rousse, en ouvrant la porte.
-Hum…est-ce que Pete est là ? marmonna Junsu, qui voulait en finir avec ce type le plus vite possible, et gêné par la présence d’un témoin.
-Euh…En fait, là, il est occupé, et… »

Junsu eut une image étrange dans la tête –que l’on ne décrira pas pour ne pas choquer les plus jeune- et sentit une vague de colère déferler sur son visage, qui devint rouge.

« -J’en ai rien à foutre il est avec qui ! Qu’il ramène sa fraise ou… »

Un sourire éclaira son visage. Il pointa son Magnum sous le regard pétrifié de la jeune femme.

« -…C’est toi que je bute. »


Sarie entra dans l’agence de voyage avec une certaine appréhension. Comme si elle avait peur que quatre hommes surgissent de l’arrière de la salle, et qu’un coup de feu retentisse. Comme si. Mais ce n’était pas vraiment le cas, n’est-ce pas ?
Tandis qu’elle tentait de s’en convaincre, un homme, derrière un bureau, lui lançait un petit sourire encourageant. Sourire auquel elle répondit timidement. Beau garçon, mais qui ne serait jamais à la hauteur de Yoochun. Non, ne pas penser à lui. Ne pas penser à la manière dont il l’a humilié. Elle s’approcha de la table, et s’assit en face.

« -Bonjour, mademoiselle…
-Euh, bonjour…En fait, vous vous en doutez, enfin peut-être pas, ou plutôt sûrement, mais je veux partir au Japon, ça vous ne vous en doutiez pas, évidemment, mais que je veuille partir, si, mais… »

Sarie s’embrouillait. Au bout de quelques balbutiements, elle finit par se taire. L’homme, en face d’elle, se tenait calmement assis, les mains croisées sur la table. Il la regardait en souriant toujours, puis émit un petit rire.

« -…Je vois. Vous souhaitez donc partir au Japon…Pour quand ?
-Le plus tôt possible, pour une durée indéterminée, et surtout de manière discrète, enfin, vous voyez…Bien sûr que non, vous ne voyez pas, mais….Enfin…
-Du calme, rit l’homme, et il posa une petite brochure sur la table. Pour une durée indéterminée, ça ira, de manière discrète –pas la peine de vous justifier, mademoiselle- aussi, on vous intègrera dans un groupe touristique, et … le plus tôt possible…Un mois, trois semaines ?
-Plutôt dans les jours qui suivent, si possible. »

L’homme, qui était plongé dans sa brochure, lui lança un regard inquisiteur. Sarie, qui tout à l’heure parlait d’une manière hésitante, avait retrouvé tout son aplomb. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle sentait que si sur ce point là, elle n’était pas claire, ils partiraient dans deux mois au plus tôt.

« -Oh…Eh bien…Pour combien de personnes ? Vous n’avez pas précisé…
-Quatre. Trois adultes et un adolescent. »

L’homme prit une mine songeuse, au premier abord. Il souhaitait rendre service à ses clients, mais celle là était particulièrement… exigeante. Il sortit plusieurs dossiers de ses tiroir, les contemplant, les triant… Il finit par tomber sur un dossier convaiquant, car un sourire victorieux s’afficha sur son visage.

« -Mademoiselle, j’ai ce qu’il vous faut ! Dans trois jours, un avion décolle pour Narita. Un groupe de dix personnes venait de se décommander, et ça nous ennuyait un peu…vous tombez à pic, même si vous n’êtes pas assez… »

Dans sa tête, Sarie nota que quatre autres personnes seraient ravies de venir avec eux, et elle remercia l’homme avec un sourire.

« -Vous pourrez vous fournir vos billets sur place. Par contre, il y a une correspondance, vous allez devoir d’abord passer par Roissy. »

Sarie hocha la tête. Combien allait coûter toute cette mascarade ? Elle n’avais pas beaucoup d’argent en poche…qu’allait-elle faire ?

« -Hum…Où vais-je payer ? Et combien ?
-Cinq mille quatre cent quinze euros soixante-treize, à payer à l’aéroport de Marseille. Je vous donne les papiers à remplir, vous donnerez tout là-bas…je crois que ce sera tout…Vous feriez mieux d’aller à l’aéroport tout de suite, mademoiselle, d’ailleurs, il y a un hôtel, là-bas…le Best Western, je crois. Tenez, voici leur brochure.
-Oh merci beaucoup, murmura Sarie qui ne savait plus où se donner la tête. Où trouveraient-ils tout cet argent ?
-Pardon ? »

Sarie comprit qu’elle avait pensé tout haut.

« -Hum, non, je demandais si…vous pouviez m’indiquer où se trouve cet aéroport.
-Oh, voici leur brochure, il y a une carte, à l’intérieur… Ce sera tout ?
-Oui, merci beaucoup. »

Elle sortit en embarquant toutes les brochures, les papiers et le reste. Elle rentra dans la voiture, et entendit les paroles de Pauline :

« -Et là, la Pete a répondu : oui, oui. Je me suis retourné, je lui ai foncé dessus, et je lui ai balancé un bon poing dans la figure, il s’est étalé par terre, et la fille en est restée sur le cul. D’abord, d’un on a pas idée de s’appeler Gladys, de deux, elle ne s’est même pas bougée pour lui ! Tu te rends compte ? En tout cas, j’ai pas pu m’empêcher de lui envoyer un coup de pied dans le ventre, pendant qu’il était à terre…Là je me suis dit qu’il fallait en profiter, et je l’ai interrogé sur notre situation…Après un bon coup de pied, il ne pouvait que me rendre service !
-Il n’y a pas de mal à ça, répliquait Tomoko. Il l’a bien mérité ! »

Sarie eut un sourire.


« -…Tu cries, j’te bute. T’appelle la police, j’te bute aussi. De toute façon, la seule personne que je veux voir, c’est Pete. Rien à cirer de ta face. Je te tue quand je veux. »

La jeune femme se retourna, et appela d’une voix tremblante :

« -P-Pete ! Viens voir, s’il te plaît.
-Quoi ! »

Il y eut un bruit de chaise raclant le sol, et un homme apparut. Junsu le trouva ringard. Laid, et ringard. En plus, il avait un œil au beurre noir, et se tenait le ventre, comme si on lui avait donné un coup. Joli boulot.

« -Pèète, c’est ça ? T’as pas un très joli prénom, hum ? Mais ton œil au beurre noir, par contre, l’est infiniment. Tu connais Pauline ?
-…Non. »

Le blond fit un grand sourire et braqua l’arme droit sur l’autre.

« -Joue pas au courageux, mec, puisque t’en es pas un. Alors ?
-Je ne dirais rien du tout. »

Un coup de feu partit. Ce qui était pratique, avec son arme, c’était qu’on entendait rien, ou presque. La balle effleura l’épaule de Pèète et alla se caser dans le mur.

« - T’es sûr ? »

Pour toute réponse, Pèète s’effondra, et manqua de hurler. Junsu posa le bout de son arme contre la tempe de l’autre.

« -Hurle, et j’te bute.
-…Je ne sais pas où elle est ! Je ne sais pas ! »

Il avait l’air de souffrir immensément. Le blond eut un sourire carnassier, et donna un coup à la tête de Pèète, avec son arme.

« -Alors ?
-Elle…Elle va partir au Japon ! »

Sur ces mots, Pèète s’évanouit. Junsu ricana. Pathétique. Il se retourna alors vers la femme, qui tremblait.

« -Toi, tu vas transmettre au pisseux qu’est ici, quand il se sera réveillé que s’il l’ouvre, ou que même si toi tu l’ouvres…couic ! C’est clair ? »

Elle hocha la tête, les larmes aux yeux. Junsu eut un grand sourire et retourna dans la voiture.


« -Alors ? demanda Jae Joong, en redémarrant la Chevrolet.
-Bah, rien…On va voir le patron. »

Jae Joong soupira. Aller voir le Patron, il ne manquait plus que ça…


Dernière édition par le Sam 29 Juil 2006 - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sister_Rosette
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3082
Age : 31
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 19 Juil 2006 - 17:23

PREM'S je suis au taquet muahahahahahahahahah

trop bien j'adore Junsu comment il est trop méchant ca le rend plus virile XD vivement la suite!

_________________
oO°I'm Changmin's wife, he is mine and he stolen my heart°Oo (set by Loli)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisterrosette.skyblog.com
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 19 Juil 2006 - 18:13

c'est trop génial !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ahahahha ouais pèète il l'a bien chercher ce C O N !!!!!!!! MOUHAHHAHAHAHAHHAHAHAHAH xD

ça fait du bien quand même Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 29
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 19 Juil 2006 - 22:57

yes !
la suite !

Junsu le carnassier, ça lui va bien, je le voit trop dire "hurle et jte bute"...

Le personnage de pete est misérable, rien qu'à lire il me fait pitié ! lol Mais non je ne suis pas méchante !

Gladys...J'ai éclaté de rire et aussi.
hihi
Les sentiments s'en mèlent ! nos tueurs à gages favoris se posent des questions, junsu qui veut tuer l'ex tomoko, yoochun qui ne sait plus ou il en est avec sa petite ami, changmin pensif mais qui se déteste et jae...Qui déteste Yunho parce qu'il est attiré par lui, mais non il n'est pas contradictoire, mais non.... haha

vivement la suite, je n'étais pas là pendant quatre jours, j'ai dévoré tes chapitres mais là....J'en veux encore !

Bonne continuation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 19 Juil 2006 - 23:25

xD Je suis contente que ma fic vous plaise^^
No, ce n'est pas un nouveau chapitre, parce que là j'ai pas d'inspi, et que je vais me faire dégager du pc dans les minutes à venir...Bref! Demain sera un nouveau jour, je vais me pointer avec un nouveau Chap^^

PS: @Wa, Junsu veut tuer l'ex de Pauline, pas de Tomoko (pas de moi, quoi hihi )

Mince, d'ailleurs j'y suis peut-être allé un peu fort, sur l'ex de Pauline, elle va m'en vouloir...Enfin, soit c'était un demi-Gay, soit c'était un homme des cavernes...Je crois que la dernière version est la meilleure^^

Enfin bref^^
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 19 Juil 2006 - 23:45

ouais moi chui comme toi, j'ai plus d'inspi, alors je t'en veu pas.. enfin pas trop ^___^

Mais bon demain je veux voir la suite !! hein ?:!?!?!?

Lol

bon si tu dégage.. ben bonne nuit et dis a la personne qui te dégage d'aller se fa*** m***** de ma part !! compris ? xD
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Noriko
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1318
Age : 28
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 20 Juil 2006 - 13:18

Supeeeeeeeeer hihi
Junsu... j'ai adoré x'D C'est marrant de l'imaginer si agressif ^^
Pete est lamentable sleep La Gladys pouffe m'a bien fait marrer haha

J'adore Jaejoong... ahaha, vivement qu'il retrouve Yunho pour la vengeance XD
Et les autres qui se posent des questions...

Je sens qu'ils vont se retrouver tous ensemble dans le même avion à destination du Japon XD

J'ai hâte de lire la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 13:09

Voilà...Le chapitre où les prédilection de Noriko se réalisent...(C'est marrant Noriko ci le prénom de ma maman xD -J'ai rien à dire, pardon sleep -)

Bref, je suis désolée, j'avais complètement oublié, hier soir...contente de ne pas s'être faite fumer hihi

Par contre, sorry, ce chapitre c'est vraiment nawak, j'était en train de lire une fic totalement n'importe quoi et je me suis faite influencer -.-

Allez, voilà donc...

Chapitre 7: Le richard de l'année


Pauline cherchait ardemment une place dans le dédale de rangées de voiture, sous l’aéroport de Marseille. Elle tournait depuis dix minutes, lasse, lorsqu’une place se libéra devant elle. C’est avec soulagement qu’elle gara la Peugeot rouge, que ses parents viendraient chercher, dans quelques jours. Tomoko en sortit précipitemment, s’écriant :

« -Enfin ! On en a passé du temps, dans cette voiture ! Je suis bien contente d’en sortir !
-Moi aussi, j’en peux plus ! approuva Sarie, en s’étirant.
-Bon ! Il faut qu’on aille à l’hôtel, réserver des chambres, mais avant…
-Shopping time ! s’exclama Pauline, ravie de pouvoir bouger un peu.
-Quoi ? Mais on a pas assez d’argent, si ? Et puis, qu’est-ce qu’on a à acheter, d’abord ?
-C’est clair ! Et les billets ? compléta Sarie.
-Du calme, du calme, vous avez mal compris, répliqua Yunho, faisant des gestes de la main. On va devoir acheter le nécessaire, pour s’habiller, et tout ça. Parce que là, on a rien…
-Oh, effectivement…murmura la cadette.
-Peut-être, mais l’argent ? On en a pas autant que ça, il y a l’hôtel, les billets d’avion…
-Elle a raison, dit alors enfin Pauline. Comment on va payer tout ça ? »

Yunho, au premier abord, ne répondit pas. Il se contenta de sortir de sa poche un joli porte-feuille, et de ce dernier, une petite carte bancaire, qu’il agita avec un grand sourire.

« -He he… Devinez combien cette jolie carte contient ?
-Euh… trente euros? fit semblant de réfléchir Tomoko.
-Non, sûrement quinze, renchérit Sarie, un sourire moqueur au lèvres.
-Mais non, je suis sûre qu’il y a maximum cinq, dedans… »

Le sourire de Yunho s’étira, et il déclara alors :

« -Et si je vous disais qu’elle contient…l’addition de chacune de vos réponse, multipliées par…mille ? »

Un grand silence fit face à cette question. Tomoko fixa la carte avec incrédulité, comme si elle ne pouvait croire à ce que cette somme exorbitante soit stockée dans la petite carte qu’on pourrait glisser entre deux feuilles. Pauline fit un rapide calcul dans sa tête. Trente mille euros. A la limite, l’héritage de dix milliards, ça pouvait coller, il aurait très bien pu enjoliver les choses, et encore, même si c’était vrai, un héritage, il y avait plusieurs personne qui pouvaient hériter, quoi qu’en puisse dire l’oncle de Yunho. Mais là, c’était une somme à la fois accessible et inaccessible. Quant à Sarie, elle en resta bouche bée. Puis elle finit par murmurer un flot d’insulte en japonais.
C’était le cas de le dire, nota la cadette, en contemplant le sourire satisfait du seul homme du groupe. Pauline lâcha un :

« -Nom de nom, quel gosse de riche. »

Les deux autres opinèrent, et Yunho répliqua :

« -Qu’est-ce qu’il y a ? Vous êtes jalouses ?
-Ben oui, répliqua aussi sec Tomoko, y’a de quoi, non ? »

Tout le monde éclata de rire. Et dès lors, l’ambiance fut beaucoup plus détendue. Tout le stress, toute la tension qu’ils avaient accumulé s’était évaporée, grâce à un seul rire. Ils se dirigèrent vers le bâtiment, le cœur un peu plus léger.


Yoochun était à présent au volant. La fatigue commençait à se faire sentir, chez Jae Joong, qui s'assoupit comme une souche, à l’arrière. Junsu, qui avait veillé à ce qu’il n’y ait aucun problème, était à côté de Jae Joong, à moitié endormi. Yoochun et Changmin, eux, avaient déjà assez sommeillé, et à l’avant, ils se dirigeaient vers l’aéroport Charles de Gaulle. Tout d’abord, parce qu’ils devaient redéposer la voiture –louée- et qu’ensuite, leur billets de retour n’était valables que là-bas. Au leur grand dam. Changmin avait allumé la radio, et les deux seuls éveillés, dans le silence lourd de la voiture, s’étaient mis à chantonner, puis à chanter tout haut.

« -Tu connais cette chanson ? avait demandé Yoochun, étonné.
-Euh…Oui. »

Changmin n’avait pas pipé un mot de plus, complètement plongé dans la chanson. Certes, c’était une chanson anglaise, mais elle n’était jamais passée, à la radio, en Corée. Yoochun n’en prit pas compte. De toute façon, peu importait. Le cadet remarqua par ailleurs que son aîné avait un accent bien meilleur que lui. Enfin, peu importait.
Le refrain vint, et une idée surgit dans la tête de Yoochun. Il se mit à scander de toute ses forces. Son cadet fut d’abord pétrifié par les cris de son ami. Mais au final, après avoir lancé un regard amusé vers l’arrière, il suivit son compagnon dans ses hurlements vocaux.
C’était vraiment incroyable ce que les chansons pouvaient tisser des liens, songea Yoochun en échangeant un regard amusé avec Changmin. Des liens comme l’amitié, par exemple.


« -Aaarg ! Put-aise de bor-de table de mer-credi ! »

Tiens, comme c’est drôle, songea Pauline en regardant Tomoko tenter de de ne pas jurer dans cet hôtel de luxe. Enfin, remarque, maintenant c’était fichu. Elle avait un petit peu –beaucoup, certes- crié. Tout le monde la regardaient.

« -Ouais, c’est joli, ici, dit tout simplement Yunho, habitué. C’est presque aussi bien que mon appart. »

Pauline et Sarie ne répliquèrent pas. C’était franchement…magnifique. Luxurieux. D’ailleurs, elles ne trouvaient pas les mots pour décrire la pièce. C’est pour cette raison qu’elles restèrent silencieuse, à contempler tous les coins de la pièce.
Le receptionniste leur lança un regard entre affligé et douteux, puis finit par leur donner deux clefs, après un arrangement avec Yunho. Aux regards interrogateurs de Sarie, Yunho répondit franchement :

« -Ben…Déjà, on a utilisé plein d’argent. »

Il montra les paquets entassés devant la reception.

« -De deux, mieux vaut ne pas trop se séparer, au cas où…De trois, je suis un homme, de quatre, c’est moi qui paye, je fais ce que je veux !…autre chose à ajouter ? »

Sarie haussa les épaules. Le seul commentaire que Tomoko daigna faire fut :

« -Dis donc, ça va les chevilles? »


Trois jours et deux bonnes nuits de sommeil plus tard, ils étaient à l’éroport Charles de Gaulle, dans l’avion pour le Japon, qui allait décoller dans une demi-heure. Tout était allé tellement vite qu’aucun d’eux ne savait où se donner la tête. Ils ne s’étaient absolument pas ennuyé pendant le séjour à l’hôtel, le service avait été parfait, mais franchement, tout le monde avait été bien content de le quitter. Même si, en quelque sorte, ça leur faisait un point de raccordage, d’ancrage avec le reste, et ça leur faisait mal de le quitter. Parce qu’ils ne pourraient pas renter chez eux sans avoir négocié. Peut-être qu’ils n’allaient jamais rentrer chez eux. Parce qu’ils allaient peut-être mourir. Alors, ces deux nuits où ils pouvaient dormir sur leur deux oreilles, tranquillisés, ces deux nuits où il n’étaient pas dans une voiture en train de fuir, et ces trois jours passés tranquille…il allaient les regretter. Même si, les filles étaient bien contentes de quitter un endroit qui les mettait autant mal à l’aise.
Tomoko, au même ordre que Sarie et Pauline, avait déjà pris l’avion. Mais jamais sans sa famille. Ça faisait vide, tout d’un coup, et ça la rendait un peu triste. En tout cas, elle avait acheté des médicaments contre la nausée, au cas où. Tiens, ça lui rappelait la fois où elle était en quatrième, et qu’elle se sentait pas bien…Espérons que ça n’arrive pas, cette fois là.
Quant à Pauline, c’était la première fois qu’elle allait au Japon. Malheureusement, elle n’aurait jamais pensé que cela se fasse en ces circonstances. D’ailleurs, elle arrivait à peine à en être contente, et même à se rendre compte qu’elle y allait. Il y avait eu un tas d’enchaînements d’actions qu’elle n’était même pas sûre que tout cela soit réel. Après l’arrivée de Yunho, la fuite, la menace, Pete, et maintenant, le départ au Japon…Il y avait de quoi douter. D’ailleurs, Gladys, c’était tellement pas terrible, comme prénom, qu’elle se demandé si cette fille avait vraiment existé. Mais elle secoua la tête, chassant ses pensées stupides. Car par malheur, tout cela était franchement réel.
Sarie s’était mis du côté du hublot. Elle regardait l’extérieur, l’esprit vide. Elle ne ressentait aucune inquiétude par rapport au voyage, mais plus par rapport à l’arrivée, plus exactement à la finalité de leur…de leur quoi au juste ? Peu importe. Elle se surprit presque à vouloir qu’il y ait un attentat. Mais c’était trop cruel pour ces pauvres gens qui n’avaient rien fait. Poussant un soupir, elle contempla l’avion qui partait, non loin du sien.
Yunho, installé entre Pauline et Tomoko, était tout simplement l’esprit tranquille. Bon, peut-être qu’être en dernière classe, ça le dérangeait un peu, mais bon, il fallait bien être discret. De toute façon, ce n’était pas le moment de reprendre ses mauvaises habitudes. Il n’avait pas absolument besoin d’être en première classe, après tout. Et au final, de fil en aiguille, alors qu’à la base il pensait à son siège peu confortable, son esprit finit par dériver sur la rencontre avec son oncle. Comment allait-il réussir à le convaincre de ne pas le tuer, ni lui ni elles ? Il pourrait lui laisser les dix milliards, s’il voulait. Ça ne le dérangeait pas. Enfin, sauf que ses vacances allaient se terminer dans très peu de temps et qu’il allait se faire tuer par son patron. Se faire tuer…Il frissonna. A présent, il devrait faire attention aux mots qu’il employait. Mais pourquoi se prendre la tête à ce sujet ? De toute façon, il allait faire un bon voyage…

Ce en quoi il se trompait…


« -Ah bah enfin ! s’exclama Junsu, en entrant dans le long corridor qui menait à l’avion. Ils voulaient pas nous accepter les billets d’avion, et ensuite, ils ne voulaient pas nous accepter à cause de nos armes dans nos valises –qui va à la soute, en plus, je ne vois pas de quoi ils se plaignent, on va pas faire un attentat-, je parie qu’ils vont se plaindre parce qu’on est en retard ! »

Changmin sourit faiblement. Junsu et Jae Joong, après la bonne nuit qu’ils avaient passé, avaient retrouvé tout leur aplomb, et leur bonne humeur, à l’occasion. Quant à lui-même et à Yoochun, ils les avaient réveillés en pleine nuit, avec leur cris, mais ils ne s’en souvenaient pas. Junsu fit simplement, en se réveillant :

« -J’ai fait un cauchemar horrible où deux monstre conduisaient une voiture en chantant à tue-tête. »

Il n’avait pas compris pourquoi Changmin avait pouffé, après avoir échangé un regard avec Yoochun, mais bon…tant pis. D’ailleurs, ces deux là avaient la voix un peu cassé.

« -N’empêche, c’est vraiment un radin, le patron…En dernière classe, avec l’argent qu’il a ?
-Bof, de toute façon, il ne peut pas se séparer de son argent, tellement il l’aime…répondit tout simplement Jae Joong, en cherchant leurs places.
-Dites, vous me laissez la place près du hublot ? demanda Junsu, en bousculant quelques personnes.
-Si tu veux, répondit Yoochun. Quelqu’un a une autre préférence ? »

Jae Joong manqua de dire : « Loin de ton chapeau, si tu vois ce que je veux dire », mais il se contenta de répondre négativement.

« -Ah, moi je voudrais être au bout, se contenta de dire Changmin.
-Parfait. »

Jae Joong grogna. Et celui au chapeau ne put s’mpêcher de penser qu’il fallait qu’il règle ses comptes, avec celui-là.


Deux heures plus tard, Tomoko ne se sentit pas bien. Pas bien du tout. Elle souffla un « je reviens » à Mr Yunho qui jouait à un jeu, sur le petit écran en face de lui. Heureusement qu’ils étaient près des toilettes. Elle passa entre les rangées, et se dirigea vers l’avant de l'appareil, tandis que parrallèlement à elle, un homme faisait excatement la même chose…

Elle se passa de l’eau sur le visage. Dans les minuscules toilettes de l’avion, tous les bruits étaient décuplés, accentuant la sensation de malaise qui se propageait en elle. Relevant la tête, elle contempla son visage dans la glace qui recouvrait presque tout un côté de la petite cabine. Tiens, c’était marrant comme même quand elle se sentait aussi bien qu’une violette dans un champ de bataille –qu’est-ce que c’était que cette expression ?- elle avait un air en aussi bonne santé que si elle revenait de vacances. Elle esquissa un mince sourire, avant de se ressentir mal, son estomac balloté dans tous les sens. Elle eut un haut le cœur, et finit par ressortir, complètement vidée. Ses cachets ne marchaient pas…Pas cool. Elle remarqua alors que la cabine d’à côté s’ouvrait, elle aussi.
Et merde. Comme si ça ne suffisait pas.

Changmin ressortit tranquillement des toilettes sans remarquer la présence de la jeune fille, derrière lui. Il voulut pourtant vérifier quelque chose et se retourna, sous le regard pétrifié de Tomoko…
Revenir en haut Aller en bas
Sister_Rosette
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3082
Age : 31
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 14:50

PREM'S yeaaaah baby yeah!

XD lol la rencontre juste devant les toilettes XD ptdr trop fort!
vivement la suite!

_________________
oO°I'm Changmin's wife, he is mine and he stolen my heart°Oo (set by Loli)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisterrosette.skyblog.com
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 15:04

trop trp bien ta fic !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ne change franchement rien !! c'est vraiment génial !! Smile
J'ailme ton talent !! xD
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 29
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 15:24

......
Trop bien !!!
Alors là ça ce fait pas de temriner un chapitre comme ça non mais sérieux !
Je porte plainte ! boxe mdrr

Dans le même avion, dans le même avion, dans le même avion....Pas de baston s'il vous plait !
Quoique ça pourrait être drôle... hihi Je connais un jaejong qui va vouloir égorger un certain Mr yunho (le "monsieur" me fait trop rire)
J'aime bien ta manière de décrire yunho en fils de riche juste comme il faut, ça le change de d'habitude, c'est agréable ! mignone
Bonne continuation et vite la suite là ! Rattrape toi d'hier soir ! lol Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lyra
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1361
Age : 29
Localisation : Pas là où je voudrais être en tout cas
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 15:36

Trop cool !!!! Rooooooh...Evidemment ils se retrouvent toujours là ou y faut pas !!!??!!!!!!! Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 21:21

Oui, le destin fait bien mal (ou plutôt bien, mais bon :P) les choses...Enfin, ici, c'est moi le destin ^^
Bref, je vous épargne mon petit spitch inutile, et je me lance dans:

Chapitre 8 (déjà?): Malaise et disputes.


Tomoko se sentait vraiment, vraiment très mal. Il la remarqua alors, livide comme un linge blanc. Complètement étonné, il se dirigea vers elle, tandis qu’elle, restée pétrifiée, sentait ses jambes défaillir. En n’importe quelle situation, face à cet homme, elle n’aurait voulu avoir peur. Mais là, après que son estomac eut été vidée, après son barbouillement, elle ne se sentait pas en état de sortir une remarque acide, ni même de tenir tête à quelqu’un. Surtout lui. Sa jambe gauche finit par se replier sous son poids, et elle s’étala par terre.

« -Aïe…
- Ça va ? »

Elle lui lança un regard noir, réprimant un « ça irait mieux si t’étais pas là. » Et sans répondre, elle tenta de se remettre debout. Sans succès. Il lui tendit la main.

« -De l’aide ?
-C’est pas la peine. »

Elle essaya à nouveau. Mais qu’est-ce qui lui arrivait ? Elle avait pu sortir des toilettes, non ? Debout, à ce qu’elle sache ! Alors pourquoi est-ce qu’elle ne tenait plus debout ? Devant ce type, en plus.

« -Mais bien sûr. »

Il l’attrapa par la taille et la souleva.

« -Tu tiens plus debout, tu savais ?
-Crois pas que je vais te répondre.
-Ben, c’est ce que tu viens de faire… »

Tomoko se mordit la lèvre inférieure, se reprochant sa stupidité. Il la reposa, mais elle ne tenait debout qu’à moitié. Il la retint donc.

« -Roh, ben dis donc, il t’arrive quoi, toi ?
-J’ai pas dix ans, alors me parle pas comme si je les avais.
-Ben j’sais même pas quel âge t’as, t’es toute petite…
-Mais elle t’emmerde, la petite ! Tu te crois mieux, peut-être, Monsieur l’asperge ? »

Il rit.

« -T’as pas un caractère facile, toi…
-Normal, pourquoi je parlerai gentiment à un mec qui veut attenter à ma vie ? »

Sa réplique fit frissoner Changmin. Il finit alors par chuchoter doucement :

« -T’as raison. »

Il la souleva.

« -En tant que terroriste attentant à ta vie, je dois t’emmener. »

Tomoko soupira. De toute façon, ça ne pourrait pas être pire.

« -Si je te vomis dessus, ce sera bien fait pour toi, ok ?
-J’ai des cachets.
-Qui te dit qu’ils marchent ?
-J’en suis la preuve vivante. Je n’ai pas l’air en bonne santé ?
-Ben, t’as la couleur d’une asperge…Peut-on considérer que cette couleur est équivalante à celle de la santé ? »

Il rit. L’emmenant avec lui.


« -Hey, Yunho, elle est où Tomoko ?
-Elle a dit qu’elle revenait.
-Ça fait vingt minutes qu’elle a dit ça. Ça ne t’inquiète pas, qu’elle ne soit pas revenue, depuis ? »

Yunho ne répondit pas. Il venait de remarquer quelque chose qui ne lui plaisait pas du tout.

« -Pauline…C’est pas Tomoko, là-bas ?
-C’est pas vrai ! »

Elle venait de se relever en sursaut. Mais personne ne la remarqua, chacun étant occupé devant un film, un jeu, ou tout simplement endormi.
Tomoko était en train de se faire porter par le grand brun. Le grand brun qui était avec les quatre psychopathes. Et un des autres psycopathes venait de se lever. Celui qu’il avait embrassé.

Sa vie était finie.


« -Changmin ! Qu’est-ce que tu… »

Jae Joong qui venait de se lever en sursaut, vit alors la fille qu’il tenait dans ses bras.

« -Oh, mais c’est que le voyage risque d’être amusant. Je parie qu’elle voyage avec les trois autres… »

A cet instant, Tomoko regretta de toutes ses forces de ne pas avoir pris l’avion toute seule. Jae Joong, un grand sourire au lèvres, balaya l’avion du regard. Une hôtesse arriva alors, l’air peu satisfait.

« -Excusez-moi, je peux savoir ce que vous faites ? »

Changmin jeta un regard gêné à Jae Joong, qui prit les choses en main.

« - Mademoiselle…Nous sommes absolument désolés de vous déranger, mais nous avons des amis, dans l’avion…Pourrions-nous échanger nos places ? »

Le sourire qui éclaira son visage fut si charmeur et si doux que même Changmin se demandait s’il n’avait pas une double personnalité.

« -Oh, bien sûr, gloussa la jeune femme, qui n’avait quasiment rien écouté. Faites donc. »

Elle s’éloigna. Junsu leva le regard vers son ami, détournant ses yeux des nuages.

« - Très joli sourire, Jae Joong…De quels amis vous parlez ? Je croyais qu’on était sensé se disputer avec tous nos amis, afin de couper les ponts ?
-Je crois qu’il parle des amis de la fille que porte de Changmin, dit alors Yoochun en levant les yeux de son journal. Changmin, Junsu, restez là. On vous envoie la Française. »

Yoochun s’éloigna, suivi d’un Jae Joong qui poussa un soupir excédé.


« -Pauline…Je crois que c’est fini.
-Ecoute, Yunho, reste calme. Sarie, écoute aussi. On a encore des chances de s’en sortir. Je suis sûre qu’ils n’ont pas leurs armes sur eux et ils ne pourront pas nous tuer en public, à moins qu’ils ne soient stupide, et de plus dans un avion…Bref, dans ce cas, il faudra saisir notre chance une fois à l’aéroport. C’est ok ? »

Ils acquiescèrent, l’air inquiet. Yoochun arriva alors.

« -Tiens, comme on se retrouve ! »

Il reçut un regard noir de la part des trois autres.

« -Sarie, Yunho, vous restez là. Mlle Française, tu rejoins Tomoko. Elle est dans l’allée opposée. Ne t’avise pas d’essayer de fuir. Tu ne réussirais pas. »

Pauline grogna, puis finit par se lever, tandis que Yunho fermait les yeux. Priant de toutes ses forces pour que Jae Joong soit resté là-bas.

« -Tiens, en voilà un qui aurait mieux fait de mourir… »

Bon, vu que ce souhait-là était impossible à réaliser…

« Faites qu’il ne me jette pas de l’avion, faites qu’il ne me tue pas… Et si possible, faites qu’il m’embrasse…Euh, à quoi je pense, encore, moi ? »

Il secoua la tête, et entrouvrit un œil. Le visage de Jae Joong était là, tout près.

« Tu fous quoi, là ? Tu dors ?
-Hum…Ecoute, je veux bien que tu sois fâché parce que je t’ai embrassé, tu vois mais…Si tu restes aussi près de mon visage pendant les secondes qui suivent, je te jure que je t’embrasse, et j’irai pas de main morte ! »

Une tapette à la joue vint répondre à ces sottises. Froide, sèche. Yunho aurait préféré une énorme gifle. Ou plutôt un bisou. C’était gentil ça, un bisou. Et puis ça ne faisait pas mal. Yunho faillit se gifler, pour avoir pensé des sottises pareilles.
Mais heureusement –malheureusement ?- Jae Joong éloigna son visage de celui qui menaçait de l’agresser buccalement. Tiens, est-ce que ça se disait, ça ?

« Est-ce que ça se dit, agresser buccalement ? demanda-t-il à Yoochun, qui s’était mis entre Yunho et Sarie, tandis que lui-même s’asseyait au bout de la file.
-Tu es en train de me dire que je t’ai soi-disant agressé buccalement ? demanda alors Yunho, indigné, avant que Yoochun ne puisse dire un seul mot.
-Ben oui, répondit alors Jae Joong, tu embrasses les gens sans leur permission, tu crois que ça se fait ?
-Si je t’avais demandé, tu m’aurais dit oui ?
-Bien sûr que non ! De toute façon, tu n’as pas à m’embrasser ! »

Yoochun, avant que Yunho ne puisse répliquer quoi que ce soit, les arrêta.

« Ça suffit, vous deux ! Vous voulez vraiment vous faire remarquer, avec vos conneries ?
-Quel joli mot, Yoochun, siffla alors Jae Joong, s’accoudant.
-C’est bon, ça…
-Hey, c’est mon accoudoir ! C’était moi qui était accoudé dessus, tout à l’heure ! Dégage de là !
-Quoi ? Mais arrête de dire n’importe quoi, de toute façon, là, tu n’es pas accoudé !
-Et alors ? Et si j’avais envie de m’accouder ?
-Mais tu as l’autre accoudoir !
-Et si j’avais envie de m’accouder sur celui-là ? »

Ils se chamaillèrent ainsi pendant dix bonnes minutes, jusqu’à ce que Sarie craque.

« -STOP ! Arrêtez, tous les deux, occupez-vous ! Franchement, vous avez quel âge ? »

Ils se lancèrent un regard noir. Jae Joong fulminant, alluma l’écran et se mit à jouer, tandis que Yunho, lui, mettait les écouteurs et sélectionnait une musique.

« Rah, mais vraiment, comment j’ai pu avoir envie d’embrasser un type pareil ? C’est une ordure, non mais je rêve ! On a jamais vu plus détestable ! Dire que je vais le supporter pendant tout le voyage… »

En grommellant, il le regarda jouer. Cinq minutes plus tard, il finit par murmurer un :

« Putain, t’es nul tu sais même pas jouer !
-Mais c’est bon, pourquoi tu me cherches ? Je t’ai pas demandé ton avis !
-Je dis mon avis si je veux ! On est en démocratie !
-Ouais, ben la démocratie c’est pas pour les idiots !’

Sarie échangea un regard avec Yoochun, avant de se souvenir de ce qu’il avait fait et de regarder ailleurs. Ce dernier soupira. Le voyage allait être long…


Pauline cherchait depuis dix bonnes minutes l’allée où étaient les trois autres. Mais elle ne trouvait pas. Cinq minutes plus tard, elle aperçut une tignasse blonde.

« -Enfin ! »soupira-t-elle, tandis qu’elle s’avançait.

Changmin était en bout de file, tandis qu’à côté, Tomoko, le teint verdâtre, s’accrochait à l’accoudoir en fermant les yeux. A côté, Junsu regardait par la fenêtre. La place tout au bout était vide. La place lui étant réservée.

« -Dis donc, vous auriez pas pu vous disposer autrement ? C’est chiant quand je passe…
-Désolée, c’est de ma faute, je suis malade…murmura son amie, qui finit par prendre un mouchoir pour le poser sur sa bouche.
-T’inquiètes pas, j’ai appelé une hôtesse, dit alors Changmin, en tapotant son épaule.
-Est-ce que vous êtes toujours censés nous tuer ? demanda soudainement Pauline, qui se demandait s’il n’y avait pas eu un retournement de situation.
-Bien sûr, répondit Junsu, toujours plongé dans la contemplation des nuages.
-Alors...Pourquoi est-ce qu’il prend autant soin d’elle ? »

Changmin leva la tête, et eut une hésitation –qui n’échappa ni à Junsu, ni à Pauline-, avant de répliquer :

« -J’ai pas vraiment envie de recevoir de la gerbe sur moi…
-Parlez pas de gerbe, gémit Tomoko en respirant profondément.
-Ah, désolé. Ça va ? Mais qu’est-ce qu’elle foutent, les hôtesses de l’air ? »

Pauline lui lança un regard dubitatif, avant de s’installer près du hublot.

Le voyage risquait d’être long…
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 21:23

PREUMS !!!!!!!!!!!!

KYYYYYYYYYYAAAAAAAAAA trop génial !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
franchement !! no comment là !!!!
Trop mimi jae et yunyun !! Smile quand ils se chamaillent xD

Et tous qui se disent "le voyage va etre long" hehe mdrr xD

A quand la suite hein ???
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Sister_Rosette
☆ TVXQ 사랑 ☆
☆ TVXQ 사랑 ☆
avatar

Féminin Nombre de messages : 3082
Age : 31
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 21 Juil 2006 - 22:35

Yeaaaaaaah j'adore déjà le début du voyage XD,

est ce que Yunho reprendra le dessus sur Jaejoong et l'embrasser à nouveau pour que Jaejoong se taise? Est ce que Junsu se prendra un rateau par Pauline? Changmin arrivera t'il à remettre sur pied Tomoko sans tuer les hôtesses de l'air qui doivent prendre leurs pause extra large? et Yoochun arrivera t'il à quelque chose avec Sarie qui est sur les nerfs à cause du couple JaeHo?

On le saura dans le prochain épisode. Vivement la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite.

_________________
oO°I'm Changmin's wife, he is mine and he stolen my heart°Oo (set by Loli)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisterrosette.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour dix milliards de dollars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» caisse pour guitare type parlor /oahu et 0 size 00 et 000
» Un site interressant notement pour les conseils de lutherie.
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: