AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour dix milliards de dollars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 12:45


bonne lecture? x)


Chapitre 1: Poursuivi

Yunho courait. Il courait, en pleine nuit, dans cette forêt sombre dont le nom était impronçable, un nom français, mais peu importe. Peu importe car il ne voulait pas se faire attraper.
Il frôla un buisson de ronces, et manqua de tomber. Son jean se déchira en bas, et sa jambe fut tailladée d’écorchures. Il grimaça de douleur, et s’arrêta quelques secondes, avant de repartir aussitôt, entendant un bruit derrière lui. Il était loin. Loin de chez lui, loin de son pays natal, loin de l’hôtel où il logeait. Loin de tout, sauf de ces hommes qui le pourchassaient. Il courait du mieux qu’il pouvait. Mais il ne savait pas quoi faire, il ne savait pas où aller. Il trébucha sur une racine et s’effondra, le nez dans la terre, un caillou s’enfonçant dans son ventre. Son T-shirt blanc prit une couleur brunâtre.
Un bruit de pas se fit alors entendre, dans son dos.

« Oh, m*rde… »

Il se releva, courant comme il pouvait, évitant les obstacles de son mieux. Il arriva alors au bout de la forêt. Il resta pétrifié.
Une autoroute.
La pire chose qui pouvait arriver. Parce qu’à cette heure-ci, personne ne passait sur cette route là. Parce que s’il se mettait à courir sur l’autoroute, il serait facilement repéré. Et parce qu’il ne pouvait pas retourner en arrière.
Il contempla la route sombre, à peine éclairée par les quelques réverbères installés là, puis essuya la transpiration qui perlait sur son front. Il essaya de calmer son cœur qui battait à cent à l’heure. Qu’allait-il pouvoir faire ? Alors qu’il commençait à désespérer, les bruits de pas qui se rapprochaient de plus en plus de lui, les chuchotements qui l’effrayaient furent étouffés par un bruit assourdissant. Un bruit qui résonnait dans toute l’immensité de l’autoroute. Yunho entendit ce bourdonnement comme une musique de triomphe.
Une mobylette.

« Faites qu’elle soit à deux places… »

Il la vit arriver, avec une expression d’immense soulagement. Il jeta un coup d’œil derrière lui, et ne voyant personne, sauta pardessus la barrière en métal –haute de cinquante centimètres, à peine- et se mit en plein milieu de la route en agitant ses bras.
La mobylette s’arrêta à sa droite. La personne retira son casque.

« Oh m*rde. »

C’était une jeune fille, à peine agée de seize ans, qui venait de s’arrêter devant lui. Une asiatique, apparemment. Elle avait les cheveux à la hauteur de l’épaule, et regardait Yunho avec un air perplexe.

« -Vous faites quoi, ici ? demanda-t-elle, de l’air le plus poli qu’elle pouvait arborer, du haut de ses un mètre cinquante cinq.
-Je…excuse-moi, j’ai pas le temps de discuter. Faut que je parte le plus vite possible d’ici. »

Elle lui lança un regard signifiant clairement qu’elle n’en resterait pas là. Mais elle retira sa blouse et lui lança. Elle avait un pull noir en dessous, quelque chose de plutôt discret. Yunho remercia le ciel intérieurement de ne pas être tombée sur une fille avec un débardeur vert fluo.

« -Il fait froid, mettez ça. Et puis ça aussi, ajouta-t-elle en lui mettant son casque entre les mains.
-Mais…et toi ?
-Pas grave, vous êtes pressés non ?
-Oui…Merci. »

Il enfila la blouse –en cuir-, et mit le casque. Il entendit alors un bruissement sur le côté.

« -m*rde, faut qu’on se grouille…
-Quel joli mot. Allez, on y va ! »

Elle l’entraîna sur sa mobylette, et partit à toute allure. Yunho soupira.

« -Vous allez jusqu’où ? demanda la jeune fille, en criant presque, pour essayer de recouvrir le son du vrombissement du moteur.
-Loin d’ici ! se contenta de répondre Yunho. Moi, C’est Yunho, et toi ?
-Tomoko ! »

Il ne nota même pas qu’elle était japonaise, tellement la fatigue et le stress l’avaient terrassé. Un peu rassuré, il ne pensa même pas à se retourner pour vérifier si ils les poursuivaient. Malheureusement.


Un homme au visage plutôt androgyne sortit de la forêt, l’air exaspéré. Il portait une arme colossale comme si de rien était. Il avait une chemise blanche en dessous d’un costume noir, et semblait sorti d’une cérémonie de mariage ou d’on-ne-sait-quoi. Il rejoint un autre homme qui était en plein milieu de la route et qui contemplait la mobylette s’éloigner. Lui était habillé de la même façon, et tenait dans ses mains un petit magnum. Ses cheveux étaient d’une couleur plutôt claire, un peu blond, contrairement à celui qui venait de sortir, qui les avait noirs. Mais ils étaient tous les deux asiatiques. Celui à la grosse arme s’adressa à l’autre d’un air furieux.

« -p*****, Junsu, t’aurais pu les arrêter non ? Il t’aurait suffi de tirer dans une roue ! »

Le dénommé Junsu le regarda d’un air impassible.

« -Tu sais bien que le patron le veut vivant. Si j’avais tiré, j’aurai pu rater et les blesser mortellement ou leur faire créer un accident. Tu le sais parfaitement, Jae Joong. »

Jae Joong lui lança un regard noir. Il le savait bien. Un retardataire arriva alors, essouflé. Il était plus grand que les autres mais arborait sur son visage un air plus enfantin. Ses cheveux bruns s’étaient collés sur son front mouillé de transpiration. Lui aussi était asiatique. Entre deux halètements, il grogna une phrase inaudible.

« -Quoi ! demanda Jae Joong, sur les nerfs.
-J’ai appelé le patron, répéta ce dernier. L'autre arrive avec la bagnole. »

Il rangea sa propre arme, qui devait être à peine plus grande que celui de Junsu.

« -Tu as noté quelque chose ? demanda alors le brun, qui époussetait son costume.
-Oui, répondit Junsu. Le numéro de la plaque d’immatriculation. Et devinez qui conduit ?
-Qui ? demanda celui au cheveux noirs toujours un peu grognon.
-Une fillette. A peine seize ans. »

Un sourire éclaira le visage de celui qui parlait. Ça allait être plus facile que prévu.


Beaucoup plus loin, Yunho tentait de rester éveillé. Il n’arrêtait pas de bailler, et des larmes perlaient à ses yeux.

« -Vous êtes fatigués, Mr Yunho ? demandait la jeune fille, tandis qu’ils se rapprochaient de la lumière d’une ville.
-Un peu, s’entendit-il répondre, dans un état semi-comateux.
-Vous voulez qu’on s’arrête où ?
-…Tu vas où, toi ?
-Nulle part. »

Un silence compléta la réponse que redoutait tant Yunho.

« -Tu n’as pas d’endroit où aller ? Demanda-t-il, inquiet.
-Je vais chez une copine.
-C’est suffisemment loin ?
-Je pense, oui.
-On y va ! »

Ils allaient passer la route menant à la ville, lorsque Tomoko regarda dans son rétroviseur. Une voiture noire était derrière eux, à une distance très acceptable, certe, mais au cas où…

« -Mr Yunho…
-Oui ?
-On est suivis. »

Yunho pâlit. La mobylette vira sur la droite, et ils entrèrent dans la ville.

« -Tu vas arriver à les semer ? murmura Yunho dans une voix blanche.
-J’espère… Ne vous retournez pas, si vous ne voulez pas qu’ils vous voient. »

Il prirent une autre route, et se retrouvèrent sur une route un peu plus bondée.

« -Super, il y a du monde ici… »

L’engin dépassa quelques voitures. Ils étaient un peu plus sécurisés, ici.


« -m*rde, y’a du monde ! jurait Jae Joong, au volant de la voiture noire, en regardant les voitures avec un air haineux.
-Du calme, s’il te plaît, Jae Joong. »

Ce dernier tressaillit, et se retourna. Un homme lui souriait gentiment. Il avait un chapeau sur la tête et les cheveux bruns. Il était vêtu d’une chemise rose pâle, presque blanche et il n’avait mis son costume que sur ses épaules. Ses manches étaient laissées sur le côté, tristement. A côté de lui se tenait le plus grand, le brun, qui le regardait d’un air respectueux presque timide.

« -Attention, Jae Joong, murmura Junsu, à sa droite, côté passager. Il y a une voiture juste devant. »

Le conducteur conscentit donc à décrocher son regard de l’homme derrière. Il l’entendit demander à son voisin :

« -Changmin…téléphone au grand patron, s’il te plaît. Dis-lui de nous augmenter la mise. Mille cinq cent chacun.
-…C’est quel numéro, Mr Yoochun ?
-Yoochun, pas besoin de Monsieur, je suis à peine plus âgé que toi…
-…C’est quel numéro ? répéta Changmin sans acquescier à la demande de « Mr » Yoochun.
-Regarde dans le répertoire. C’est Mr. …Jung, je crois. »

Changmin sortit un petit carnet de sa poche, et par la même occasion, son portable. Et tandis qu’il composait le numéro, Junsu chuchotait à Jae Joong :

« -Wow…Vise un peu cette chemise affreuse… »

Ce dernier se mordit la lèvre inférieure pour ne pas rire.

« -J’ai entendu, grogna Yoochun, derrière, un peu vexé.
-Désolé…marmonna Junsu, mais c’est vrai quoi, c’est quoi ce rose d’abord ? »

Yoochun se mit à rire. Le blond était le seul à peu près capable de plaisanter tranquillement avec lui, sans prendre cet air trop respectueux et à demi méprisant qu’arborait Jae Joong.
Il soupira. De toute façon, pour ce dernier, il n’était qu’un mec bourré de fric.

« -Oui…Oui. Non, pas mille. Non, non. Très bien. Merci, soupira Changmin avant de raccrocher, sans même un « au revoir ». Il a dit que c’était bon.
-Exellent. »

Jae Joong grogna. Il détestait cette manie, chez Yoochun. Cette manie d’utiliser des mots d’un langage presque soutenu, inutile dans ce genre de conversation. Junsu lui lança un regard qui signifiait clairement : « Contrôle-toi. »
Le conducteur n’en prit pas compte et claxonna six voitures.


La mobylette filait entre les voitures. Yunho commençait à se sentir engourdi. Il secoua la tête.

« -Tout est Ok, Mr Yunho ?
-Oui oui. C’est encore loin ?
-On arrive dans dix minutes ! »

Cette dernière parole s’avéra exacte. Yunho descendit exactement dix minutes plus tard de la mobylette. Il retira son casque et le tendit à la jeune fille, qui l’attrappa.
Ils étaient arrivés devant un regroupement de maison toutes identiques. Elle s’était garée devant le numéro treize.

« Espérons que ça ne me porte pas malheur, songea Yunho, tout en grimpant les trois marches menant à l’entrée. J’en ai déjà assez comme ça. »

Tomoko sortait ses clefs de sa poche. Mais avant même qu’elle ne puisse rentrer sa clef dans la serrure, la porte s’ouvrit…


Dernière édition par Gold_Rh0desiA le Lun 23 Aoû 2010 - 23:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 13:42

Ho yeah ca le fait Smile
moi j'adore c'est tres original lol on a pas l'habitude de lire des fics de ce genre sur els DBSK
la suite mignone

t'as raison de te laisser entrainer par le pouvoir de la fic

Les ficeuses et les ficeurs domineront le monde *muahahahahahahaha* rougi
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 13:58

xD Oh Yeah~~ Margot! Nous allons envahir le monde! tout le monde nous lèchera les doigts de pieds (berk) Muahaha!

Oui, je sais que ce n'est pas vraiment ce à quoi on s'attend, mais j'ai pas envie de faire comme tout le monde >.<
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 15:05

cela ne soit viit nullement, chere amie que ut as voulu faire pas comme tout le monde...Ha ben tiens c'est francais ca ...Mouarf scratch les doigts de pieds... =S lol

HO YEAH Booyaka!! Nous sommes les rois du monde...*les rois du monde, vivent au somment...* hou la chanson qui pue mon oeil

grosse babine
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 15:20

woaw c'est trop bien !!!
mais pk c'est mon mari qui est le plus désagréable de tous ? snif snif
comprends pas.. Sad Sad
Enfin bon.. LA SUITE !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 15:38

Euuh ça va s'arranger t'inquiète pas...>.<
Je vais écrire la suite de ce pas, j'me méfie de ton MP...
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 16:07

ouais il vaut mieux, passke il est souvent là ou on ne lattends pas !!!!!!
MOUHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHHAAHAAHH hihi hihi hihi hihi
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Heaven
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 29
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 18:59

WAHOOOO!! Chuis contente de t'avoir motivée! Et merci de me l'avoir dédiée shy
C'est vrai que c'est super original! Je vois pas encore trop le lien avec le titre ( Je peux avoir un job à l'ambassade stp c'est mon rêve!! ) mais ta fic est vraiment super!
Pauvre Yunho en tout cas, seul contre tous!

PS: J'ai reconnu ton perso quand t'as dis qu'il mesurait 1m55 :P J'en etais sure que c'était toi hihi
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1118
Age : 109
Localisation : huh ^^
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Mer 5 Juil 2006 - 21:00

C'est un très très bon début !! =D
J'aime beaucoup comment tu écris, c'est vraimetn très agréable =))
Allez vite vite la suite ma Glodi ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://mey-mey.skyblog.com
ChineSelOtuS
Accro du fofo *O*
Accro du fofo *O*
avatar

Féminin Nombre de messages : 780
Age : 24
Localisation : Dans les bras de Yunho :P
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 0:48

OHh viii super j'adore!!!^^
C'est bien ecrit!! Uhuh en plus c'est avec Yunhoooooo XD
Revenir en haut Aller en bas
http://chineselotus.skyblog.com
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 1:05

NDA: Voilà, c'est le chapitre spécial remontage de moral à Heaven =P
J'lui avais promis de la poster ce soir...enfin, maintenant c'est ce matin mais bon...bref.
Sinon, la raison pourquoi JJ est énervé et celle pour laquelle Yunho se fait poursuivre...

Chapitre 2: Raté...


Une jeune femme se tenait sur le seuil, un air furieux sur le visage. Ses cheveux chatain semblaient voler, diffusant sa colère autour d’elle. Elle portait un haut rouge et une jupe en jean. Yunho s’étonna de ne pas la voir en pyjama. Non qu’il le souhaitait, mais parce qu’il était extrêmement tard.

« -TOMOKO ! Nom de nom, tu ne pouvais pas rentrer plus tôt !
-Je…euh… »

La jeune fille qui avait l’air si courageuse, tout à l’heure, sur la route, semblait être terrifiée. Yunho aurait presque cru qu’elle diminuait en taille. Déjà qu’elle n’était pas très grande…Elle avait l’air de fondre sur place devant cette jeune femme qui semblait avoir dix-neuf ans. Cette dernière le remarqua alors.

« -Oh. Mon dieu. Mon dieu mon dieu mon dieu. »

Yunho se demandait si elle s’extasiait sur sa beauté, comme le faisaient si souvent les jeunes filles qu’il croisait.

« -Tu te ramènes avec un mec, en plus ? Il doit avoir plus de vingt ans ! »

Raté. Elle était en colère contre Tomoko, elle ne s’extasiait pas sur son corps ou son visage. Pas cool. La jeune femme lui lança un regard noir.

« -Monsieur, c’est du détournement de mineur, ce que vous faites, vous saviez ça ? »

Yunho écarquilla les yeux. Quoi ? Il avait du mal entendre. A côté de lui, Tomoko semblait avoir repris ses esprits.

« -Mais attends… »

Vlam ! La porte claqua. Avant qu’elle ne puisse se justifier, son amie lui avait fermé la porte au nez.

« -Elle est souvent comme ça ? interrogea alors Yunho, un chouilla vexé.
-Hum…ça arrive, oui. Je vis chez elle, mais comme ce n’est pas la première fois que je rentre tard. De toutes façons, il y a même des fois où je ne rentre pas. En général, elle se contente de me passer un savon, et d’ailleurs même le lendemain elle me fait un sermon. Mais bon…là, avec vous, Mr Yunho, elle a du péter un plomb.
-C’est ma faute ? »

Tomoko ne répondit pas et frappa à la porte.

« -Laisse moi t’expliquer, Pauline !
-Nan, j’veux pas savoir !
-T’es derrière la porte quand même !
-…
-Fais pas semblant d’être partie te coucher ! Ecoute-moi…. »

Seul le silence lui répondit. Yunho demanda alors :

« -Ben, t’as la clef, non ?
-Elle a fermé le verrou… »

Il soupira. Il commençait à faire froid.

« -Atchoum !
-A vos souhaits, Mr Yunho.
-Merci. »

Pauline finit par ouvrir la porte. Elle n’allait pas les laisser attraper une maladie, tout de même…

« -Très bien, soupira-t-elle, en s’écartant pour les laisser entrer. Je vous laisse une chance de vous expliquer. »

Ils entrèrent dans le salon, chauffé par une cheminée. Un canapé les attendait, et Yunho s’assit dessus avec un immense soulagement. Il ne sentait ni ses jambes, pour avoir couru, ni ses fesses, pour être resté assis aussi longtemps sur la mobylette.

« -Alors ? interrogea aussitôt Pauline. Il sort d’où, lui ?
-Ben…J’l’ai ramassé sur l’autoroute…
-Tu sais quelque chose de lui ? »

Silence. Tomoko s’interressa brusquement à ses pieds. La jeune femme soupira.

« -Super, on est bien avancé…
-J’suis là, hein. »

Pauline leva les yeux. Yunho n’était pas très content d’être ignoré. En plus, il avait la nette impression que la jeune femme le prenait pour un psycopathe.

« -Très bien. Vas-y, explique-toi, fit-elle alors, défiant le jeune homme du regard. »

Ce dernier dut replonger dans les souvenirs qu’il avait refoulés. Il déglutit un moment, puis respira un bon coup.

« -Je commence d’où ?
-Du tout début. »

Il ferma les yeux.

« -Tout à commencé il y a un mois… »

Il était dans son appartement à Seoul. Il faisait ses bagages pour partir en France, prendre l’air. Prendre l’air, pourquoi ?
Son père venait de mourir.
Et ici, en Corée, trop de souvenirs revenaient. Trop de souvenirs avec son père. Sa mère était loin, elle aussi. Avec la mort de son mari, toute la famille s’était disloquée. Mais peu importe à présent. Son père était mort.
Il fermait sa porte à clef, traçant, en quelque sorte, un trait sur ses pensées noires.

« A moi Paris ! songeait-il, en soulevant son sac à dos. »

C’est alors que l’ascenseur, tout au bout du couloir sombre, s’ouvrit. Un trait de lumière apparut sur le sol, puis envahit tout l’espace. Une silhouette apparut, puis deux, puis quatre. Yunho fit tomber son sac. Ils étaient armés…Pour qui ? Il déglutit péniblement, avant de reculer d’un pas.

« -Bonjour, claironna le premier homme, qui portait un chapeau, tandis que chacun de ses compagnons se plaçait devant chaque porte de son étage. »

Yunho sentit son cœur manquer un battement. Ils étaient là…pour lui. Qu’avait-il fait de mal ? Il recula à nouveau et buta contre sa porte. Il regretta aussitôt de l’avoir fermée à clef.

« -Quand on est poli, on salue aussi, fit alors l’homme au chapeau. »

Les mains dans les poches, le gilet sur les épaules, il avançait nonchalamment, avec malgré tout une certaine grâce. Ses manches se balançaient à chacun de ses pas.

« -Ou peut-être que ton père ne t’as pas appris la politesse ? »

Yunho tenta de se jeter sur l’homme, furieux. On ne se moquait ni de son père, ni de sa manière de l’éduquer. Mais l’arme que tenait celui qui était juste à sa porte de droite l’en dissuada. Car elle était braquée droit sur lui. D’ailleurs, il ne savait même pas si c’était un homme ou une femme qui la tenait.

« -Pas de ça. »

Tiens, c’était un homme. Il avait une voix trop grave pour être celle d’une femme. Il était plutôt mignon, d’ailleurs. Yunho secoua la tête, s’en voulant de penser des choses aussi saugrenue alors qu’il était en train de se faire menacer de mort.

« -Qu’est-ce que vous me voulez ? demanda-t-il froidement, tout en observant du coin de l’œil l’arme –qui était énorme-.
-Tu es le fils de Jung Young-Ae, l’ambassadeur? »

Yunho lui lança un regard noir.

« -Qu’est-ce que ça peut faire ?
-Tu veux mourir inutilement ? »

Le « clac » à côté de lui le ramena à l’ordre. Celui la grosse arme, à côté de lui, venait de la charger.

« -Ouais, c’est moi, et alors ?
-Oh, question d ‘héritage. »

Toutes les armes se braquèrent sur lui en même temps.

« -Mr. Jung Myoung-bo nous envoie.
-Mon oncle? Pourquoi?
-C’est simple. En tant que fils de Young-Ae, tu prends tout l’héritage de ta famille…Qui est de plus dix milliards de dollars. Interressant, non ?
-Et alors ? »

Yunho craignait le pire. Si c’était des tueurs à gage envoyés par son oncle, il était fichu. Ce moins que rien qui faisait soi-disant parti de la famille était prêt à tout pour de l’argent. Malheureusement pour lui.

« -Tu veux que je te montre ? avait alors sussuré le blond, à sa gauche.
-Du calme, Junsu. »

Un téléphone sonna. Celui du grand brun qui n’avait pas pipé un seul mot. Celui-ci, son pistolet toujours braqué sur Yunho, décrocha.

« -Allô ? Oh. Ok, soupira-t-il, tout en raccrochant.
-C’était qui ?
-Le type à l’accueil.
-Alors ? »

Le grand brun chargea son arme. Puis il finit par soupirer :

« -On a de la visite, les mecs. »

Le type à chapeau, le blond et le brun remontèrent dans l’ascenseur. Ils lancèrent un regard à celui qui restait. Celui-ci fit un sourire étrange, avant de pousser Yunho de son arme.
Les portes de l’ascenseur se fermèrent, emportant avec elles les trois hommes…Mais aussi la lumière, et son seul espoir de sortie. Il entendait l’autre se rapprocher dangereusement. Il se décala sur la gauche, tentant de s’enfuir. L’arme l’arrêta. L’autre plaça son bras de l’autre côté. Yunho ne voyait son visage qu’à moitié, dans le noir.
Alors qu’il tâtonnait le mur, il sentit la bretelle de son sac à dos. Il l’attrapa alors, et le balança sur la tête de l’autre, qui s’effondra. Yunho s’accroupit alors près de celui qui semblait assommé.

« -T’es mignon, lui sussura-t-il à l’oreille, tout en l’embrassant sur la joue. Bye… »

Il se releva, et s’éloigna dans les couloir, en prenant son sac et sa valise. Il appuya sur le bouton de l’ascenseur, qui s’ouvrit. Heureusement, il était vide. Il s’engouffra dedans, et aperçut l’autre qui s’était relevé. Ce dernier leva les yeux sur lui, le visage rouge. Yunho lui envoya un baiser de la main.
Il était sadique, et le savait. Ce petit prétentieux androgyne, avec son air fragile, se permettait de le narguer, simplement parce qu’il était armé d’une mitraillette ? Et bien, il lui avait rendu la monnaie de sa pièce.
En bas, il n’y avait personne, à part quelques hommes assomés. Ils devaient être remontés par les escaliers. Yunho se dépêcha d’appeler un taxi, et il ne rata pas son avion. Seulement, trois semaines plus tard, ils l’avaient retrouvé à son hôtel. Il n’avait pu que s’enfuir.

« -Vous connaissez la suite. Tomoko m’a repêché, et nous voilà ici. »

Cette dernière resta silencieuse. Pauline se leva et alla regarder à la fenêtre, inquiète. Elle souleva le rideau pourpre et observa la rue. Plusieurs voitures passèrent, éclairant de leurs feux le bitume gris. Elle les vit à peine. C’est alors qu’une voiture apparut au coin de la rue, à gauche. Une Chevrolet.
Une Chevrolet noire.
Pauline déglutit en la voyant s’approcher lentement.

« -Tomoko ?
-Oui ?
-De quelle couleur était la voiture ? chevrota Pauline, qui avait l’impression que la voiture passait au ralenti.
-Noire. »

Pauline serra le rideau entre ses mains, et regarda la voiture passer. La fenêtre côté passager était ouverte. Un bras était appuyé sur le rebord, tandis que son propriétaire scrutait les alentours. C’était un asiatique blond. Il leva alors les yeux vers la fenêtre. Leurs regards se croisèrent, et la jeune femme soutint le regard défiant que l’autre lui lançait. Il finit par baisser les yeux, et regarda la mobylette garée devant avec indifférence.

«-Pauline ? T’es toute pâle, ça va ?
-…Ils viennent de passer. »

Tomoko se leva aussitôt, mais Yunho la retint.

« -Qu’est-ce qui te fait dire ça ? questionna-t-il, inquiet.
-Un asiatique blond dans une voiture noire.
-Ils nous ont remarqués ?
-Pas encore. Mais le blond a vu la mobylette. »

Yunho se laissa retomber dans le fauteuil. Ça tournait mal. En plus, il venait d’entraîner deux filles innocentes dans cette histoire stupide.

« Tout ça à cause de cette espèce de connard qui me sert d’oncle. Chier… »

Dans le silence pesant qui venait de s’installer, Tomoko demanda :

« -On fait quoi, maintenant ? »

Yunho haussa les épaules. Pauline se contenta de poser une autre question pour répondre à la première.

« -Yunho, tu sais conduire ?
-Oui.
-Les voitures européenes aussi ?
-Affirmatif. J’avais une voiture allemande, en Corée.»

Pauline s’écarta de la fenêtre et descendit le rideau. Elle commença à fermer les volets, partout. Elle éteignit la cheminée, et monta à l’étage pour tout fermer.

« -Elle fait quoi, là ? interrogea Yunho, en entendant des grincement au dessus de sa tête.
-Je crois qu’on se casse. »


« -C’est pas vrai ! Ils sont où, maintenant ? »

Jae Joong en avait vraiment assez. Il frappa sur le volant, tandis que Junsu tentait de le calmer.

« -On les trouvera, de toute façon… Je ne comprends pas pourquoi tu t’énerve autant…
-Pour rien. Ça me saoule, c’est tout. »

Changmin, derrière, s’était endormi contre la vitre. Yoochun commençait aussi à s’ennuyer. Il bailla.

« -A propos, qu’est ce qu’il s’est passé, il y a trois semaines, pendant qu’on était en bas ? questionna le blond, en tapotant ses doigts contre la portière.
-…Rien, rien., grommela le concerné, qui semblait se renfrogner.
-T’es sûr ? Parce que vu comment t’avais l’air énervé…
-C’est bon, j’te dis. »

Celui qui était encore éveillé, derrière, marmonna :

« -Elle était de quelle couleur, déjà, la mobylette ? »

Le mot mobylette rappela quelque chose à Junsu, qui poussa une exclamation. Changmin sursauta et se réveilla en grognant.

« -Qu’est-ce qu’il se passe ?
-Demande à ce crétin qui s’est mis à crier.
-Bon sang, on est passé devant !
-Quoi ? »

Jae Joong fit aussitôt demi-tour, avec un contrôle parfait du volant.

« -C’était où ?
-Dans le paté de maisons, tu sais, celles qui se ressemblaient toutes…
-Merde, mais c’est loin ça ! »

Tandis que le conducteur accélérait, Changmin demanda :

« -Pourquoi tu ne l’as pas dit avant ?
-Je…je sais pas.
-C’est cette fille, hein ?
-Qu-Quelle fille ? De quoi tu parles ?
-… »

Il lança un regard noir à Junsu qui regarda brusquement ailleurs.

« -Jae Joong, c’est là. »

Mais lorsqu’ils s’arrêtèrent devant le numéro treize, tous les volets étaient fermés, et la maison semblait vide.

« -Putain, ils se sont barrés ! »

Seule, la mobylette était devant la bâtisse, éclairée par un lampadaire, semblant se moquer ouvertement de celui qui venait de hurler.
Jae Joong shoota dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1118
Age : 109
Localisation : huh ^^
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 1:52

PREUUUUUUUUUUUUUUUM'S
Excellent !
Excellent !!
Excellent !!!
Excellent !!!!
J'adore !
J'adore !!
J'adore !!!
J'adore !!!!
C'est trop terrible !!! =DD
Tu décris toujours aussi bien, la lecture est toujours aussi agréable et passionante *O*
Raaah je crois que je vais commencer à te harceler avec des mp mouhahahahahahahaahahahahaahhaahahahah XDDD
Vite la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://mey-mey.skyblog.com
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 2:54

hu?
J'aime trop !!
Magnifique !
rooooh
j'aimeeee
la suite !
Non sérieux, j'adore ce genre d'histoire littéralement inventée, j'espère vraiment que tu vas vite mettre la suite, par contre bon courage, parce que deux fics en même temps c'est pas simple mais t'a pas INTERET à en délaisser UNE SEULE OU GARE A TOI !!!
enervé
Bon, étant une ficeuse shonen ai (iste), je A-DO-RE le moment ou Yunho embrasse sur la joue le brun lançant un "t'e smignon...Bye."
Trop la classe et comme il est en colère Jae ! gavage !
Par contre Micky c'est Maître Micky...lol

La suite ! Junsu le coup de foudre...^^

LA SUITE !
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 29
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 14:16

Hihi cro bien ta fic ma ptite Tomoko Smile
Hé Junsu a craqué pour moi ou j'hallucine? :P
La suiteeeuuuh !!
Revenir en haut Aller en bas
Chae Won
Habitué du fofo *-*
Habitué du fofo *-*


Masculin Nombre de messages : 101
Age : 25
Localisation : Not far away of your heart...
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 14:18

Ouaiss!!! BRAVO MA GARDE DU CORPS ^^ OU DIRAIS JE MA TOMOKO NiiaK =] Crying or Very sad *pleur de joie Crying or Very sad t'est trop forte!!!!! jdonnerais plus de 1Milliard maintenant =] ;) MDRRR
Revenir en haut Aller en bas
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 14:24

LA SUITE !! mignone

T'ES OBLIGE PARCE QU'ON EST EN FINALE !!!

Ptdr hihi
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 16:04

Oh, merci tout le mondeuh~~
Oh Yeah~~ Contente de voir que vous appréciez....
A propos...Merci patron *o* =P

@wa: Oh yeah~~ Nous sommes en finale~~

Je vais sûrement la mettre ce soir^^
Revenir en haut Aller en bas
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 16:11

HOURRA !
Je t'averti je serais là exprès ce soir !

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 16:13

A mince hu? Je pourrais pas me défiler ^^'
Enfin, de toutes façon elle sera prête ce soir -enfin j'espère-
Revenir en haut Aller en bas
Noriko
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1318
Age : 28
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 19:00

Yeaaaaaaaaah O___O

En un mot ? LOVEEEEEEEE XD

Quand j'ai vu que tu avais posté ça, j'ai tout de suite eu envie de lire, surtout en voyant l'image du premier post, mais j'avais eu pas le temps >< J'ai mangé les deux premiers chapitres d'une traite maintenant et j'adore !!
C'est vachement sympa d'imaginer les DBSK totalement dans d'autres personnages, et surtout ceux-là... ahah la classe XD Jae *_* Ca fait trop bizarre (mais aussi trop plaisir) de l'imaginer comme ça ^^ Enervé, pas zentil, toujours aussi androgyne ki même <3, bref... génial ! Pareils pour les autres personnages d'ailleurs ^^
Et le pauvre Yunho ^^;; J'aime bien aussi Tomoko ^^

En tant que fanficeuse de shonen ai moi aussi xD J'ai bien aimé le :

Citation :
« -T’es mignon, lui sussura-t-il à l’oreille, tout en l’embrassant sur la joue. Bye… »

^____^ J'adore aussi tes répliques, trop classes, réalistes... franchement chapeau !
La suite viiiiiiite enervé
Compte sur moi pour te harceler !!!!!!! =P
On est en finale alors je veux 3 chapitres à la suite XDDD

Nan sérieux, j'adore, vite vite !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 22:03

EXACTEMENT NORIKO ! ON EST EN FINAL ALORS ENVOI LES CHAPIIIIIIIIIIIITRES !!!!!!!!!!!!

enervé enervé enervé

La suite et gros bisous ! voilà ce sont les mots de la journée ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
lespadon
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1269
Age : 26
Localisation : Taïwan, Here I come !
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Jeu 6 Juil 2006 - 22:51

wooooooooooooooooow troooppp biennnn !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://let-s-go-on-a-trip.skyblog.com
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 7 Juil 2006 - 0:22

Ce chapitre m'a fait chier à mort, j'ai du le réecrire en entier, j'manquais trop d'inspi...
Mais bref, Voici:

Chapitre 3: Vers le Sud.


Yunho tentait tant bien que mal de diriger la Peugeot rouge à travers la nationale qui pullulait de voitures. Il espérait de toutes ces forces qu’ils n’avaient pas suivi la même route qu’eux. Il avait mis une grosse écharpe autour de son cou, ainsi qu’une paire de lunettes de soleil peu foncée, pour éviter de se faire reconnaître par eux, s’ils passaient à côté. Derrière, Pauline regardait dehors en essayant de ne pas se ronger les ongles. Elle avait ramené ses genoux près d’elle et serrait son sac à main contre elle. Elle l’avait attrapé avant de partir.

« -Attention Yunho, à droite. »

Quant à Tomoko, elle dormait, la tête posée sur la vitre. Elle avait enfilé sa blouse noire par dessus son pull, et avait donné à Yunho un autre T-shirt, sans oublier un large manteau –appartenants au petit ami de Pauline, qui les avait oubliés-.

« -On va où ? »
-Chez une amie. Je pense qu’elle pourra nous aider.
-C’est où ?
-A Marseille.
-QUOI ? »

Yunho se retourna.

« Elle plaisante ou quoi ? On risque de se faire attrapper bien avant… »

« -On est obligés d’aller jusqu’à Marseille ? On est à minimum six heures de là-bas !
-Discute pas. C’est la seule personne capable de nous aider. »

Yunho resta silencieux.

« -Bon Yunho…Mets de la musique pour ne pas t’endormir, et réveille-moi dans une heure, on se relaie. »

Sur ces mots charitables, Pauline sombra dans le sommeil, et le conducteur soupira. La nuit risquait d’être longue…


« -Jae Joong, c’est bon, laisse la mobylette tranquille…soupira Junsu, en regardant la pauvre chose massacrée.
-Ben quoi ? repondit innocemment le concerné avec un sourire, tout en achevant la mobylette avec un coup de pied qui fit valser des boulons. De toute façon, la petite ne s’en servira plus… »

Changmin soupira. Son ami s’en était donné à cœur joie, il ne restait plus grand-chose de l’engin. Yoochun leva les yeux au ciel. Ce qu’il pouvait être brute, ce type…Il entendit alors un bruit de pas derrière lui.

« -Dites, vous faites quoi, ici ? »

Il se retourna. Une jeune femme se tenait derrière lui. Une asiatique, visiblement. Elle portait un gilet blanc dont les cordons pendouillaient tristement, un pantalon noir et des chaussures noires. Elle avait l’air furieuse et croisait les bras, lançant un regard noir à Jae Joong, qui n’y fit même pas attention.

« -C’est la bécane de Tomoko, ça , non ?
-…Bonjour mademoiselle. »

Elle leva les yeux vers celui qui venait de parler. Visiblement, il avait deux ou trois têtes de plus qu’elle et arborait un sourire très doux sur son visage. D’ailleurs, il était plutôt beau.

« -Bonjour, répondit-elle sans sourire, tout en continuant à regarder les restes de la mobylette et Jae Joong.
-Vous connaissiez le propriétaire de la mobylette ?
-LA propriétaire de la mobylette. C’est ma voisine. Pourquoi ?
-Vous la connaissez bien ? répliqua Yoochun sans répondre.
-Oui, pourquoi ? répéta la jeune fille, qui regardait cette fois son interlocuteur en face.
-Parce qu’on vous emmène, mademoiselle, répondit ce dernier avec un sourire, comme s’il était en train de participer à une soirée mondaine. »

Tout ce passa très rapidement. Il l’attrapa par la taille et fit un signe à Changmin, qui ouvrit côté passager, devant. Yoochun y installa la jeune fille qui ne réalisa même pas ce qu’il se passait.

« -Je conduis, fit-il simplement à Jae Joong, mettez-vous derrière. »

Changmin regarda Junsu qui regarda Jae Joong. Ce dernier haussa les épaules et ils s’installèrent derrière, non sans un commentaire chanté de Junsu :

« -Il y a de la drague dans l’air… »

Yoochun ne nota pas la remarque, et attrapa le poignet de la jeune fille qui tentait de s’éloigner.

« -Changmin, tu es derrière elle…Tu sais ce qu’il te reste à faire… »

Ce dernier plaça son pistolet sur la nuque de la jeune fille.

« -On ne bouge pas, miss...Comment ?
-Sarie, grogna cette dernière.
-Eh Bien, Sarie, tu restes ici…Tu sais où sont partis Tomoko, son amie et Yunho ? interrogea Changmin, en enfonçant le bout de son arme un peu plus profondément.
-…Yunho ?
-T’occupes…alors ? »

Sarie regarda ses pieds. Elle savait parfaitement où ils étaient allés. Elle les connaissait suffisemment pour le savoir.

« -Je sais pas, murmura-t-elle. »

Ce que fit Yoochun à ce moment là pétrifia Changmin, qui manqua de lâcher son pistolet, terrassa Junsu, qui ne le voyait pas comme ça, et étouffa Jae Joong, qui faillit exploser de rire.
Il attrapa Sarie par le menton et se rapprocha de son visage. Elle sentit son souffle chaud sur son visage et se tortilla sur son siège, mal à l’aise.

« -Si tu nous le dis, je te promets que tu resteras en vie…Mmh», sussurait-il à son oreille, tandis qu’elle rougissait jusqu’aux oreilles.

Elle ne savait pas si c’était la menace du pistolet, la proximité du visage de l’homme ou sa voix grave et sensuelle qui l’avait décidé à tout avouer. Et tout en espérant de toutes ses forces qu’elle avait tort, elle chuchota ce qu’elle pensait.

« -Très bien, sourit l’autre. Tu vas nous accompagner jusque là-bas, tu m’as l’air de connaître l’endroit. »

Et il lui tappota la tête, avant de mettre la clef dans le contact et faire gronder le moteur, recouvrant ainsi le rire étouffé de Jae Joong et le hoquet de Changmin qui n’avait jamais vu ça. Quant à Junsu, il dut se mordre la langue pour ne pas faire de commentaire désobligeant.


Ils roulaient depuis plusieurs heures, et ils en bavaient. La fatigue commençait à se faire sentir chez les deux aînés, et Pauline, qui conduisait, sentait ses yeux se fermer. Elle se gara dans une aire de repos, et réveilla Yunho, qui commençait à avoir faim.

« -Et si on prenait un petit déjeuner ?
-…Ouais. Réveille Tomoko, alors. »

Ce qu’il fit. Elle traîna des pieds pour aller manger, mais arrivée devant un bon chocolat chaud, elle reprit ses esprit.

« -Bon, on va où alors ?
-Chez Pete, répondit tranquillement Pauline, en trempant son croissant dans son café.
-Quoi ?! »

« Je ne sais pas qui est ce Pete, mais Tomoko n’a pas l’air de l’apprécier… »

« -Ecoute, un peu de respect s’il-te plaît. C’est mon petit ami quand même.
-…Ouais, peut-être mais c’est un… »

Elle ne finit pas sa phrase et se leva, après avoir fini son chocolat chaud.


Jae Joong avait repris le volant. Sa poigne était beaucoup plus souple que celle de Yoochun, et ils avaient beaucoup moins de secousses. Junsu s’était remis devant, côté passager, et Sarie était entre Changmin, qui s’était rendormi sur la vitre et Yoochun, qui faisait de même –sur son épaule.

« -Bon écoutez…Moi je fatigue, avait fini par lancer Junsu dans le silence. Et puis, on devrait peut-être manger quelque chose…
-Ok, avait soupiré Jae Joong, qui fut par ailleurs le seul à répondre. »

Il se gara dans une aire de repos, à côté d’une jolie peugot rouge. Sarie écarquilla les yeux mais ne pipa un seul mot. Ils réveillèrent Changmin, qui fut extrêmement heureux d’apprendre que c’était le petit déjeuner, et Yoochun, qui se leva sans accorder un regard à Sarie.

« -Et elle ? demanda Jae Joong, en poitant du doigt la jeune fille restée dans la voiture.
-On s’en fout, grogna le brun en remettant son chapeau.
-Venez », marmonna Junsu, qui se méfiait quand même.

Ils se dirigèrent vers le bâtiment, tranquillement, Sarie complètement déboussolée, Yoochun grognon, Jae Joong fatigué, Junsu avec des courbatures et Changmin le ventre gargouillant.
Devant le bâtiment, une jeune fille était assise contre le mur. Junsu s’arrêta et fronça les sourcils. Cette petite lui disait vaguement quelque chose…Et c’est lorsqu’elle leva les yeux que tout s’éclaira.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Féminin Nombre de messages : 1361
Age : 29
Localisation : Pas là où je voudrais être en tout cas
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 7 Juil 2006 - 11:48

La coincidence de fou de se retrouver sur l'aire d'autoroute !!!!!!!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 7 Juil 2006 - 12:18

Yeahhh Trooop Bien ta Fic' !!!

Zadoreuhhhh Troooop !!!! Very Happy

Mais Snifouilleuh Ci Triste De Voir Yunho Séparé Des Autres snif

T'écris Vachement Bien En Tout Cas !!!

Bon Allez La Suiteuhhh Sitoplééé
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1942
Age : 29
Localisation : De retour à Paris :)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 7 Juil 2006 - 14:17

Oh oh ... sont dans la merde ^^ Je me demande comment la suite va se passer !
Revenir en haut Aller en bas
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 7 Juil 2006 - 14:32

Argh nan !

T'a pas le droit je veux la suite ! mdr

Non mais là j'étais AU TAKE, sérieux et ... Et l'autre Junsu qui a eu un coup de foudre ! contente

Micky le charmeur, il exagère quand même mais il a trop la classe, pauvre sarie qui doit plus savoir ou se mettre...

Changmin égale à lui même mine de rien...UN VENTRE SUR PATTE !

Et Jae ben...Très énervé parce qu'il s'est fait humilié par yunho ? Ou alors parce que c'était la première fois qu'on lui piquait un bisous sur la joue d'une telle manière ? diablotin héhéhéhé

A l'atteque Gold, la suite la suite ! Smile
C'est génial, bonne continuation ange
Revenir en haut Aller en bas
Gold_Rh0desiA
동방신기 addict !
동방신기 addict !
avatar

Masculin Nombre de messages : 814
Age : 25
Localisation : Sunshine's Kingdom
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 7 Juil 2006 - 23:24

Salut tout le monde..Contente que ma fic vous plaise.
Seulement, il y a un petit hic. Je pars demain matin en vacances. Pour une semaine seulement, pas d'inquiétudes. Je vous livrerai le nombre de chapitre que je pourrais dès que je rentre, promis!
Je vous aime tous très fort >.<
Bisouw...

PS: Interdit de me taper, hein!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 7 Juil 2006 - 23:28

héhé j'avais pas vu la suite, toujours aussi originale j'adore Very Happy

la suiteuuhhhhh mignone in love grosse babine grosse babine grosse babine
Revenir en haut Aller en bas
Wa
Waaa ~
Waaa ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 1268
Age : 30
Localisation : Dans... Une piscine de chocolat...~
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   Ven 7 Juil 2006 - 23:39

Bonnes vacances Gold et reviens nous vite !! Smile

Avec pleeeeiiin d'idées ! mdr

Amuse toi bien ^^ ohé contente
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour dix milliards de dollars   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour dix milliards de dollars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» caisse pour guitare type parlor /oahu et 0 size 00 et 000
» Un site interressant notement pour les conseils de lutherie.
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créations :: Fanfiction :: Fanfics achevées-
Sauter vers: